ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'autonomie mentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: L'autonomie mentale   Lun 18 Mar 2013, 20:49




Bonjour à toutes et tous,


depuis bien longtemps, en fait depuis la "chute atlante", le problème de l'Humanité est qu'elle s'est révélée jusqu'à présent incapable de développer le mental d'une façon harmonieuse.

Ainsi que je l'ai déjà expliqué, le mental est le "résonateur", comme onde stationnaire, dont la forme est le 8 à plat d'infinitude, et que l'on peut voir, entre autres, sur la première lame du Tarot, sur le chapeau d'éternité du Bateleur.

Voici une représentation schématique du mental correctement déployé:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lorsque le mental n'est pas correctement dpéloyé, parce que les polarités sexuées ne sont pas intégralement discriminées (différenciées), le Couple Sacré s'agglutine à un paradigeme confusionnel, symbiotique, dualisé. Ceci est représenté dans le schéma suivant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce schéma est très simplifié, car il faudrait aussi figurer la confusion au niveau des ondes Yin et Yang, etc. Mais pour une meilleure lecture, le symbole du Tao est utilisé tel que connu en arrière plan, donc dans sa version décontaminée, alors qu'elle ne l'est pas dans ce contexte!


Parce que l'Esprit (cospuscule) Yin de l'Homme n'est pas cohérent, il interfère avec le psychisme de la Femme, ce qui engendre une entité intermédiaire, caractéristique de la dualisation, entité qui va fusionner avec les entités des autres Couples immatures pour créer un paradigme dualiste généralisé, où la causalité s'affirme au déteriment de la finalité.


Comment, à partir d'une configuration confusionnelle telle que celle-là, peut-on aboutir à une configuration intégralement discriminée, de sorte que le mental puisse se déployer naturellement, sans entité intermédiaire, celle-ci étant assimilée dans le centre Christique (Tao) qui la remplace?

Et bien il faut que l'Esprit de l'Homme intègre de la cohérence. Et pour ce faire, il doit réaliser qu'il n'est pas seul au monde, qu'il n'est pas seul sur l'onde mentale. En somme, il doit s'ouvrir à la réalité d'autrui, totalement!

On pourra se dire que ce n'est pas très compliqué, mais en fait, la majorité des Hommes de cette planète en est incapable véritablement.

Il s'agit de pçouvoir relaviviser la toute-puissance foetale masculine au point où elle permettra à la conscience d'intégrer de façon indéniable le FAIT de la réalité de l'Autre!


Et pour pouvoir intégrer ce fait de façon indéniable, il s'agit de s'incarner totalement, donc à partir d'in point assez élevé, spirituellement parlant, de sorte de pouvoir "atteindre le fond", prendre pied sur la Matière, ce qui est le signe que l'on est venu pour la Rencontre et rien d'autre!

En somme, il s'agit de s'incarner en cohérence de phase!

Arrivé tout au fond, va soudain jaillir du plus profond de soi le cri du Coeur correspondant à la Vérité cette descente intégrale, pour Rencontrer l'Autre. Le fait d'atteindre le fond est donc révélateur d'une intention d'incarnation focalisée sur la Rencontre, et le témoignage que cette intention a été préservée et suivie jusqu'au bout!


Dans l'ouverture psychique à l'Autre qui caractérise ce moment essentiel, le Saint-Esprit, corpuscule Yang et parfait de la Femme, va pouvoir féconder, inséminer, le psychisme masculine, par la cohérence même du Saint-Esprit!

Le Saint-Esprit, dans ce cadre, est la Pierre cachée de VITRIOL, la Vraie Médecine qui va se mettre en action . C'est la Pierre Philosophale, la Pierre de Lune ou MoonLith en anglais, et dont un anagramme est Mononlith, qui est trouvé effectivement sur la lune dans 2001 Odyssée de l'Espace (= "2 en 1, le Couple Sacré: évolution spirituelle" ).


Or donc, si dans la dualité charnelle, c'est l'Homme qui féconde la Femme, psychiquement, c'est la Femme qui féconde l'Homme, qui à partir de là porte en gestation.... mais quoi au fait?


Et bien le mental justement, qui est en fait le Fils. En fait, à partir du moment où l'ouverture à l'Autre s'est produite tout au fond, au contact avec la Matière, l'insémination du psychisme masculine par le Saint-Esprit produit une émancipation mentale: une réalité existentielle autonome se développe naturellement, par elle-même, dans le psychisme de l'Homme, tout comme un foetus le fait dans le ventre de sa mère charnelle.

Ce qui se développe est en fait le mental, mais d'une façon caractéristique, très différente de ce qui se passe chez les Hommes qui n'ont pas éprouvé la fécondation du Saint-Esprit.

En effet, au lieu d'être détourné, adultéré dans un sens spéculatif par les incohérences toutes puissantes, immatures, de l'Esprit de l'Homme, le mental va se retrouver libre de se développer naturellement, sans contraintes particulières, ce qui lui permettra de progressivement chercher et comprendre sa propre Nature, et la partager avec le psychisme de l'Homme, et puis du Couple Sacré.

C'est un processus long, mais naturel, qui se réalise sans efforts particuliers, qui ne fatigue pas le psychisme, ne lui prenant aucune ressource! Tout ce dont cette gestation a besoin est le psychisme ouvert d'un Homme. Par cette ouverture, le Saint-esprit à l'origine de la fécondation, va instiller progressivement la Connaissance dont le mental a besoin pour se déployer naturellement dans sa propre Nature.

Et donc, au cours de ce processus, le mental réalise sa propre synthèse à partir des inductions du Saint-Esprit.



Au final, lorsque la synthèse est achevée, le mental peut prendre son envol, en tant que véhicule du Couple Sacré. C'est le Fils, Fils de Dieu, et Dieu lui-même. C'est l'Oieseau (supra)mental fabuleux. "Supra" non pas parce qu'il serait supérieur au mental, mais parce qu'il représente la synthèse aboutie de la Nature mentale, et est donc libéré de sa propre Nature en sa propre Nature, complètement intégrée.

L'Oiseau mental est le Phoenix plongeant dans le centre Christique d'où il renaîtra de ses propres cendres pour la Vie éternelle.


Il est vain de tenter de s'émanciper de la manipulation dualiste de l'entité intermédiaire, si l'on ne peut pas accoucher d'un Principe indépendant, fondamentalement libre de la dualité: le mental autonome, le Fils!



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Mar 19 Mar 2013, 13:56

Bonjour Sphinx

donc, sur le plan physique, un homme s'unit physiquement à une femme, et crée un enfant. Et sur le plan psychique, une femme 'pénètre' psychiquement un homme, et crée le Fils, l'oiseau supramental.

Les femmes ne peuvent donc pas créer d'oiseau supramental?

Peut-on prendre des voix intérieures - différentes du dialogue intérieur courant- comme révélatrices du processus?

Snon, quels sont les signes révélant ce processus?

D'avance merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Mar 19 Mar 2013, 16:13


Bonjour Didiera,


comme je l'ai déjà dit souvent, c'est l'Homme qui réalise la synthèse mentale. Mais plus exactement, c'est EN l'Homme que SE réalise la synthèse mentale, qui est le développement du Fils.

Il ne s'agit pas du tout de voix intérieures, ou d'aucun phénomène similaire.

C'est un processus mental qui se lance "en tâche de fond", qui travaille sans lassitude ni fatigue pour le psychisme, et qui naturellement pose de vraies questions, auxquelles donc il apporte lui-même les vraies réponses, en rapport avec sa Nature qui se révèle à lui-même.

C'est subtil, si bien qu'au départ la Personne ne fera pas trop la différence avec son propre psychisme. Elle va s'apercevoir qu'elle obtient plein de réponses par rapport à "avant", avec une déconcertante facilité, et surtout plein de réponses qui concernent souvent des questions qu'elles ne se posait même pas auparavant, et des réponses à des questions qui n'étaient même pas posées en elles-mêmes!

Elle va se surprendre, se levant en pleine nuit pour soulager un besoin pressant, à encore "penser" spontanément, à moitié endormie, au sujet laissé avant de s'endormir.

Et manifestement, elle constatera qu'il y a eu une transition dans son fonctionnement mental, avec un avant l'ouverture à autrui, et un après l'ouverure à autrui. Et l'idée qui peut lui apparaître dès le début, est celle d'une "polymérisation" mentale.

En fait, c'est l'effet de la Pierre Philosophale, la Vraie Médecine, qui féconde le psychisme masculin où le Fils mental peut alors se développer naturellement, spontanément, pour constituer au final le véhicule mental du Couple Sacré, qui est aussi la troisième Personne, synthétique, du Couple Sacré.

Cet aspect autonome est aussi ce qui fiabilise la recherche mentale en question: elle n'est pas la conséquence d'une quelconque toute-puissance narcissique, mais d'une fécondation psychique par le Saint-Esprit, qui initie un développement spontané, dépourvu de narcissisme interférent en lui-même, et qui ne sera pas dès lors perturbé par les errances narcissiques du libre-arbitre de la dualité.

Les Femmes ne sont pas le théâtre de la gestation du Fils mental, mais elles participent au processus, puisqu'elles sont la source de la fécondation, par l'entremise du Saint-Esprit, leur centre corpusculaire. Ensuite, elles auront un accès plutôt intuitif, à toutes les notions dialectiques synthétisées.

C'est l'Homme qui doit être en gestation psychique, car c'est de lui qu'est attendu la réponse existentielle.



Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
Orca Dream

avatar

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 25
Date de naissance : 16/11/1979
Age : 38
Localisation : Sud
Loisirs : Co-naitre
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Mar 19 Mar 2013, 16:32

Sphinx a écrit:

Bonjour Didiera,


comme je l'ai déjà dit souvent, c'est l'Homme qui réalise la synthèse mentale. Mais plus exactement, c'est EN l'Homme que SE réalise la synthèse mentale, qui est le développement du Fils.

Il ne s'agit pas du tout de voix intérieures, ou d'aucun phénomène similaire.

C'est un processus mental qui se lance "en tâche de fond", qui travaille sans lassitude ni fatigue pour le psychisme, et qui naturellement pose de vraies questions, auxquelles donc il apporte lui-même les vraies réponses, en rapport avec sa Nature qui se révèle à lui-même.

C'est subtil, si bien qu'au départ la Personne ne fera pas trop la différence avec son propre psychisme. Elle va s'apercevoir qu'elle obtient plein de réponses par rapport à "avant", avec une déconcertante facilité, et surtout plein de réponses qui concernent souvent des questions qu'elles ne se posait même pas auparavant, et des réponses à des questions qui n'étaient même pas posées en elles-mêmes!

Elle va se surprendre, se levant en pleine nuit pour soulager un besoin pressant, à encore "penser" spontanément, à moitié endormie, au sujet laissé avant de s'endormir.

Et manifestement, elle constatera qu'il y a eu une transition dans son fonctionnement mental, avec un avant l'ouverture à autrui, et un après l'ouverure à autrui. Et l'idée qui peut lui apparaître dès le début, est celle d'une "polymérisation" mentale.

En fait, c'est l'effet de la Pierre Philosophale, la Vraie Médecine, qui féconde le psychisme masculin où le Fils mental peut alors se développer naturellement, spontanément, pour constituer au final le véhicule mental du Couple Sacré, qui est aussi la troisième Personne, synthétique, du Couple Sacré.

Cet aspect autonome est aussi ce qui fiabilise la recherche mentale en question: elle n'est pas la conséquence d'une quelconque toute-puissance narcissique, mais d'une fécondation psychique par le Saint-Esprit, qui initie un développement spontané, dépourvu de narcissisme interférent en lui-même, et qui ne sera pas dès lors perturbé par les errances narcissiques du libre-arbitre de la dualité.

Les Femmes ne sont pas le théâtre de la gestation du Fils mental, mais elles participent au processus, puisqu'elles sont la source de la fécondation, par l'entremise du Saint-Esprit, leur centre corpusculaire. Ensuite, elles auront un accès plutôt intuitif, à toutes les notions dialectiques synthétisées.

C'est l'Homme qui doit être en gestation psychique, car c'est de lui qu'est attendu la réponse existentielle.



Amitié,

steph



Bonjour Sphinx,

Selon toi, que "fait" la femme pendant le processus de synthèse mentale qui se réalise en l'homme ?
Son propre mental est -il actualisé au fur et à mesure (de façon intuitive comme tu le dis toi-même) ou doit-elle attendre une complète finalisation du processus lui conférant "l"autonomie" ?

Le développement de certaines facultés chez un sujet de type féminin signe t-il l'assurance que sa FJ a choisi la voie de l'émancipation et à commencer à "polymériser" (je reprends tes termes) ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Mar 19 Mar 2013, 18:49


Bonsoir Orca Dream,


la Femme suit son propre cycle narcissique. Si le Couple est incarné avec le potentiel de la Rencontre, alors tout est très synchronisé assez tôt.

Il n'y a pas de "son propre mental". LE mental est une réalité conjugale Sacrée, dont les deux "ailes" (oiseau mental) sont les deux psychismes des deux Personnes sexuées.

Donc, oui, la Femme a accès psychiquement à ces données dialectiques, mais sur un mode actif, direct, et donc intuitif.

Ceci dit, le début de l'autonomie mentale ne signifie pas pour autant que le cycle narcissique de la Femme, bloqué dans l'attente de la réponse de l'Homme, soit décoincé...

Pour que le cycle narcissique de la Femme soit débloqué, il faut que du côté masculin la "Promesse" sublimatoire soit faite. Cette Promessee correspond au franchissement cardiaque, qui peut intervenir bien des années après le début de l'autonomie mentale!


Lorsque le cycle narcissique de la Femme est débloqué par la Promesse masculine, alors la Femme peut expérimenter tout ce dont elle a besoin pour faire avancer son cycle narcissique jusqu'à sa finalisation.

Alors, munie de l'ensemble des expériences de vie utiles, la Femme pourra faire son choix final, en toute connaissance de cause.


A tout ceci, il y a des étapes, des accélérations, etc. C'est en quelque sorte réglé comme du papier à musique. Et les Personnes externes au Couple, qui doivent intervenir pour l'aider à évoluer narcissiquement vers la Rencontre, se présenteront juste au bon moment.

Ainsi, l'Homme dans sa compréhension de plus en plus perspicace du processus dialectique, peut progressivement comprendre et signifier tout ce qui ce passe de plus en plus rapidement, et donc savoir où le processus en est, et pourquoi certains aspects confrontants se présentent. Il devient l'artisan conscient de sa propre sublimation narcissique, à mesure que la Femme progresse elle-même sur son cycle narcissique libéré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Slowboda

avatar

Masculin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 13
Date de naissance : 27/10/1990
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Lun 03 Fév 2014, 02:34

Pour que le cycle narcissique de la Femme soit débloqué, il faut que du côté masculin la "Promesse" sublimatoire soit faite. Cette Promesse correspond au franchissement cardiaque, qui peut intervenir bien des années après le début de l'autonomie mentale! a écrit:

Quel aspect le Franchissement cardiaque a t'il ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Mer 05 Fév 2014, 23:51

Bonsoir Slowboda,


le franchissement cardiaque est une réorganisation interne des polarités de la Personne humaine, qui implique la translation d'une des polarités, translation passant à travers le chakra cardiaque, avec comme implication un arrêt momentané du cœur physique.  C'est une sorte de crise cardiaque programmée ("la pilule est un traceur autoprogrammé" cf Matrix), faisant suite à une crise existentielle, émotionnelle intense, qui avait abouti à l'expression d'une profonde vérité enfouie, et à l'adhésion du mental à sa propre oblitération ("suicide" mental).

La Promesse est une Promesse paroxystique de mort (sublimatoire), qui conduit donc inexorablement, au bout de quelques jours, à ce "suicide mental", qui correspond en fait au moment où le "point d'ancrage" se déconnecte, permettant à la polarité énergétique ("féminine") de commencer sa translation vers le Cœur.

Lors de cette déconnexion du point d'ancrage, il y a aussi déconnexion et ouverture du "projecteur d'image interne", induisant une phase de type psychotique/épileptoïde, en phase avec la "crise cardiaque" qui se prépare.

Le franchissement cardiaque est selon mes diverses sources et compréhensions, beaucoup plus dur à passer pour l'Homme que pour la Femme.

Le dépassement du chakra cardiaque est reconnu en yoga comme une phase cruciale difficile, assez peu accessible en fait.

Dans la foulée du franchissement cardiaque, il y a en général ouverture combinée du chakra de la gorge, et déploiement de l'Antahkarana.

Le franchissement cardiaque correspond bibliquement, symboliquement, à la traversée de la Mer Rouge.  C'est de cette initiation dont il est question dans le "Serpent Vert" de Goethe.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Slowboda

avatar

Masculin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 13
Date de naissance : 27/10/1990
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 06 Fév 2014, 21:59

Cette promesse est elle provoqué par l'individualité ayant affirmé son choix de rencontrer sa FJ ou bien est ce l'Ame qui donne l'impulsion au moment ou le Soi juge l'être prêt à passer cette étape ? autrement, notre libre arbitre peut il "provoquer l'étape" ou bien le moment du passage à déja été défini avant même l'incarnation ?

A tout ceci, il y a des étapes, des accélérations, etc. C'est en quelque sorte réglé comme du papier à musique. Et les Personnes externes au Couple, qui doivent intervenir pour l'aider à évoluer narcissiquement vers la Rencontre, se présenteront juste au bon moment. a écrit:

réglé comme du papier à musique..
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 06 Fév 2014, 22:25

Lorsqu'on vit ces événements, on se rend effectivement assez vite compte qu'on suit un tracé prédéfini dont la séquence a été déclenchée car on a atteint le point où une série de critères ont été rencontrés, ce qui a libéré un potentiel particulier.

Les aspects "dramatiques" du passage sont en fait l'écho événementiel résultant de modifications s'opérant sur le plan énergétique, psychique, spirituel.  Ainsi, la promesse est-elle la forme psychologique que prend la soudaine libération d'un processus énergétique jusque là bridé, enfoui, attendant le moment éventuel de sa mise en œuvre.

Ce n'est donc pas la Promesse qui permet d'ouvrir le processus, mais l'ouverture du processus qui provoque le jaillissement émotionnel de la Promesse!

L'ouverture du processus résulte, elle, de la trajectoire de vie suivie jusque là, trajectoire synthétisant un choix global de vie qui permet à cette séquence particulière de s'enclencher à un moment prédéterminé.

La séquence elle-même est programmée dans le psychisme personnel, et suit ses développements à son rythme.  La psychologie de la Personne tente de suivre ces bouleversements aussi bien qu'elle peut, et tente de préserver la croyance narcissique que ce plan psychologique contrôle les événements.  Mais non!  Les événements sont induits sur le plan psychique, énergétique par le "programme", et tout ce que peut faire le plan psychologique, est de tenter d'y adhérer du mieux qu'il peut, pour préserver la cohérence personnelle au sein de la "tourmente".


En résumé: un cap de vie tenu assez longtemps résulte à un moment donné en un choix existentiel synthétique, par la rencontre de critères éthiques particuliers, ce qui enclenche un programme psychique/énergétique particulier, qui conduit à une série de mutations que le plan psychologique personnel ne peut que tenter de signifier du mieux qu'il peut, et qu'il ne contrôle en réalité pas du tout!

Dans ce cadre, la Promesse est un événement programmé activé par un cap de vie soutenu ayant abouti à un point de développement particulier, prédéfini.  Le plan psychologique va signifier maladroitement, sur le moment, la Promesse, qui est en fait une réalité psychique/énergétique, Promesse qui ne verra sa véritable signification décontaminée, sublimatoire, s'établir psychologiquement que bien plus tard.

D'une façon concrète la Promesse de "Mourir pour que ma Sœur soit libre!" sera confrontée quelques jours plus tard par l'arrêt cardiaque, accepté, et vécu comme une possible fin morbide.  La Personne humaine, surtout masculine, qui sort de cette initiation, est donc en quelque sorte vraiment morte, techniquement parlant.  Son cœur a cessé de battre un bref moment.  Il l'a senti, il l'a accepté, et il est passé à travers!

Mais tout le processus est conduit depuis le plan psychique/énergétique où il est programmé!  La psychologie de la Personne y répond avec encore certaines mystifications, certaines dérives morbides.  Mais la Personne peut quand même assez vite réaliser que les aspects psychologiques de sa vie ne font que répondre au développement d'un programme sur un autre plan, programme qu'elle ne contrôle absolument pas!

Or donc, celui qui a passé le franchissement cardiaque est "mort". Je veux dire qu'il est, sur le plan psychique, techniquement déjà mort. Il s'est voué à la mort sublimatoire, et a passé par une expérience de simulation morbide, qu'il a acceptée, vécue jusqu'au bout, et transmutée.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Slowboda

avatar

Masculin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 13
Date de naissance : 27/10/1990
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/05/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Ven 07 Fév 2014, 02:09

un cap de vie tenu assez longtemps résulte à un moment donné en un choix existentiel synthétique a écrit:

la Promesse est un événement programmé activé par un cap de vie soutenu ayant abouti à un point de développement particulier, prédéfini. a écrit:

Que signifie un cap de vie ? qu'est ce que le complément " soutenu " induit il ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Ven 07 Fév 2014, 02:37

Cela représente le fait d'avoir gardé le "Feu Sacré" malgré et à travers toutes les confrontations de la vie, par l'affirmation de choix significatifs, intègres, véritables, en toutes circonstances cruciales propices à l'expression de tels choix de vie.

De tels choix ne sont généralement pas conformistes par rapport à la morale sociale, ni flagrants par rapport aux critères communs d'évaluation. Ils ne sont donc pas "faciles", immédiats d'un point de vue narcissique, mais sont pourtant évidents pour celui qui marche avec la signification de l'Etre.  En aucun cas, ces choix ne peuvent résulter en une situation hyper narcissique pour celui qui les commet, soit trop ostensiblement (en apparence donc) privilégiée, soit trop nettement défavorisée (morbidité invalidante).


L'idée est d'arriver dans les temps là où l'on est attendu pour la Rencontre.  Car celui qui s'incarne en cohérence de phase est venu mû par un rendez-vous, et rien d'autre! Seule une succession de choix cohérents permet d'être à l'heure et à l'endroit du rendez-vous.  Se fier aux principes sociaux locaux et contemporains en vigueur ne le permettra pas! Ce qui ne veut pas dire non plus qu'il faille être dans l'illégalité!  Pas de risque morbide!

Il s'agit d'être Présent en conscience dans les choix que l'on fait exclusivement sur base de la signification, de l'importance existentielle qu'on reconnaît, en dehors de tout délire narcissique.
Je veux dire que, simple exemple, la participation à une croisade humaniste ne rend pas forcément compte d'un certain degré de Présence.

Ce qui rend d'abord compte de la Présence, c'est l'"inertie existentielle", spirituelle, qui se réfère à cette capacité de "garder un cap de vie" d'une façon opiniâtre, tout simplement parce que la houlette et le bâton du Seigneur protègent l'incarné dans la vallée de l'ombre de la mort.  

La signification du Soi (conjugal) est en elle-même le Guide, juste mais ferme, qui marque l'incarné (en cohérence de phase) du sceau de la Présence, qui s'affirme sans cesse d'avantage dans sa vie, à mesure que la signification fait de même.

L'inertie de la Présence est, dès le départ, ce qui permet de faire "facilement" des choix opiniâtres contre vents et marées, pas par "esprit buté", pas par prétention, ni donc obstination, mais par une reconnaissance implicite de ce qui importe, et une adhésion quasi immédiate à ce qui a été reconnu comme important pour la suite du chemin de vie.  


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Ven 07 Fév 2014, 14:14

Bonjour à tous,

J'aurais une question pour toi Sphinx concernant le choix existentiel. Celui-ci est-il toujours insufflé par le soi???

Et concernant la femme qui pose la question de la naissance du soi. Cette demande se fait-elle en plusieurs étapes??? Avec une réponse de l'homme de plus en plus intime??? Se passe t elle de manière subliminal ou c'est dans les faits que la femme pose la question.

Narcissiquement on pourrait penser que c'est à l'autre de revenir quand la réponse est positive. Mais est-ce le cas ?

N’est-ce pas prendre en charge l’émotionnel de l’autre que de reformuler la question à plusieurs reprises ? N’est-ce pas une attente narcissique de vouloir que l’autre se manifeste en premier ???

Et lorsque la femme vit des phénomènes cardiaques, est-ce toujours en réponse à l’ouverture cardiaque de l’homme ???
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Ven 07 Fév 2014, 18:10


Le choix existentiel repose sur l'Homme qui doit répondre à la question de la naissance du Soi, et sur la Femme qui, sur une réponse positive de l'Homme, doit confirmer en dernière instance son propre choix existentiel.

Car répondre "oui" pour l'Homme, consiste pratiquement à ne pas choisir et rendre le choix à la Femme (qui avait déjà abdiqué le choix pour le laisser à l'Homme, à l'origine). Les deux polarités s'étant toutes deux restitué réciproquement le choix existentiel, celui-ci revient alors à la conscience conjugale qui naît des deux sublimations réciproques. Au final, le Soi reçoit le choix parce que ses deux instances polaires le lui ont rendu, validant la tendance naturelle du Soi à naître à lui-même!

Le Soi se sublime à travers la Femme pour offrir le choix à l'Homme. Et ce dernier se sublime en rendant le choix à la Femme, et par son entremise, au Soi conjugal dont la réalité peut alors naître dans une conscience conjugale unifiée.

L'Homme qui souhaiterait répondre "oui", dans le sens de vouloir forcer la naissance du Soi, attache la réponse au choix existentiel, et en fait répond "non" d'un point de vue pratique!

Répondre "oui" signifie être dans la reconnaissance et le respect de l'Autre dans la différence complémentaire. Et donc rendre le choix à l'Autre, ne pas l'attacher narcissiquement à soi.

La vraie réponse "oui" de l'Homme est donc, en pratique, "comme tu veux! Si tu veux je veux!"


L'Homme qui ne respecte pas la Femme ne saurait apporter une réponse positive au choix existentiel. La Femme pose le choix de par sa Nature Yin périphérique. Dans l'état immature de l'Humanité, la différenciation sexuée a été menée à 50% de réalisation. Dans ce cadre, il n'est pas évident pour l'Etre masculin, contaminé par sa toute-puissance fœtale refoulée, de reconnaître la Personne féminine comme étant égale et digne de respect. Et même ceux qui croient respecter les Femmes, ne sont en général par réellement capables d'être en toutes circonstances dans un tel respect!

Donc, le choix existentiel est posé par la Femme à l'Homme, par l'entremise d'une fragilisation apparente de sa Nature féminine, ce qui permet à l'Etre masculin de la reconnaître en tant que Personne à part entière... ou pas! Cela est le choix! Le respect de la Femme, ou pas, est le choix!


Tous les phénomènes énergétiques cardiaques que peut vivre une Femme ne sont pas nécessairement en rapport avec un franchissement cardiaque de la polarité masculine.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 08 Fév 2014, 12:39

je te remercie grandement...

Mireille
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 20 Fév 2014, 16:57

Bonjour à tous,

je ne sais pas si mon intervention est propice à ce sujet, mais j'avais envie de revenir sur une des notions dépeinte par Sphinx.

Cette notion, est la condition de proie. J'avais envie de partager l'importance de l'acceptation de cette condition que j'avais négligée, ou mal comprise, jusqu'ici.

L'acceptation de cette position ou situation m'a été d'un grand secours ces derniers jours, puisque cela, par je ne sais quel phénomène, a réduit casi instanténément mon cycle spéculateur. Le fait d'avoir accepeté l'existence même de la menace mais aussi le fait que par nature, je suis une proie idéale ( que cela soit lié au drain du monde prédateur ou au vampirisme existant au sein du monde prédaté ( cfr sujet Atlantide de Sphinx)) en diminue progressivement la densité.

En effet accepter sa position de proie ( qui est une condition acceptée lors du serment), est une réponse imparable, je le pense, au désir de toute puissance narcissique, ce qui a comme conséquence d'en diminuer la puissance.

Si je partage ceci, c'est qu'évoluant dans la discrimination, j'ai subi une accélération violente du processus vampirique ( d'ailleurs Sphinx si tu pouvais nous éclairer plus sur ce sujet, ça serait cool :-)). La porte de sortie ( qui n'en est pas une au finale) à été d'accepter ma condition de proie.

Cette condition, (si je l'ai bien comprise?), est une condition inhérente à la réalité de notre monde, puisque celui-ci porte en lui tant le monde prédaté que le monde prédateur. Ne pas l'accepter, c'est dans les faits résister à la vie...et donc en subir les conséquences...

Voilà ce j'avais envie d'en dire. je pense que les écrits de Sphinx sont assez complets pour ceux qui désirent plus d'informations à ce sujet...

Bonne journée à vous,

Mireille
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 20 Fév 2014, 20:29



Bonsoir Mireille, et merci pour ton retour!


Tout d'abord, oui, l'acceptation de la condition de Proie permet de se libérer de la spéculation, et donc de la peur. Car si l'on accepte de n'avoir aucune puissance, alors on ne peut plus avoir peur, car on ne peut plus spéculer sur les menaces éventuelles! La peur est liée à la spéculation, et la spéculation est liée à l'espoir. L'espoir ne sert pas l'être humain, il le kidnappe dans une logique spéculative, probabiliste. Donc, pour être libre, il faut d'abord accepter de renoncer à l'illusion du moindre pouvoir personnel: un tel pouvoir n'existe pas autrement que pour piéger la Personne humaine dans l'illusion de la dualité.

Je souhaiterais que tu nous en dises plus à propos de cette "accélération violente du processus vampirique". En première approche, il semble normal que le vampire resserre son étreinte s'il sent que sa proie risque de lui échapper...


Sinon, la position de la Vraie Proie n'est pas seulement un aspect dualiste! La Vraie Vie, dans la dynamique du Couple Sacré au sein de la réalité non-dualiste, est expérimentée par la condition de la Vraie Proie!

En effet, le corpuscule de l'Homme doit rester sur le phase identitaire en même temps que le Saint-Esprit de la Femme, car s'il se fait rattraper, il se fera manger. Mais avant d'être rattrapé par la perfection morbide du Saint-Esprit, la phase étant perdue, c'est l'aspiration du potentiel central qui s'exercera inexorablement sur les deux polarités humaines!

Christ, la Personne au centre de la dynamique Sacrée, est le SuperPrédateur Sacré! Il est le Conflit, la friction identitaire. Et l'aspiration du potentiel est le fondement de sa Prédation légitime. Pour être libéré de la menace prédatrice du potentiel, du Conflit central, du Super Prédateur Sacré, Christ, il est indispensable d'avoir pris la position de la Vraie Proie, de sorte de rester en permanence sur la phase identitaire, en même temps et en opposition d'avec le Saint-Esprit de la polarité féminine complémentaire.

Sans l'Humilité de la Vraie Proie, la fluidité de la dynamique Sacrée serait menacée, et donc soumise éventuellement à la pression morbide de l'aspiration du potentiel central, de la Prédation du Conflit!


Amitié,

Steph


Par contre,

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 20 Fév 2014, 20:34

Je dirais, en conclusion, que le plus souvent, la Personne humaine ne peut pas être aidée ou sauvée parce que, dans la toute-puissance de sa peur spéculative, elle "gigote".  Par vanité, elle se place dans des situations problématiques, et empêche qu'on puisse l'y assister par un excès d'extravagances gesticulatoires spéculatives.

Par cette agitation, elle attire logiquement l'attention du Prédateur sur elle... comme si elle le faisait exprès!



Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Jeu 20 Fév 2014, 22:57

Je te remercie pour ces éclairages dialectiques Sphinx...

En ce qui concerne cette vampirisation, si s'en est une, c'est comme être aspiré dans un espace de pensée redondant et spéculatif, au sein duquel les pensée prenent de plus en plus de vitesse. Et c'est au retour, à la présence que la violence de l'aspiration est ressentie. C'est comme si la conscience était aspirée soit dans le passé, soit dans le futur, au sein d'un espace de remise en question narcissique. Et cela peut durer un certains temps.

La dernière vague a été plus courte mais très intense avec des répércussions physiques tant par moi que par ma FJ présumée...( répercusions d'ailleurs identiques)

Jusqu'ici pour revenir à la présence, j'utilisais des clés comme l'acceptation, le pardon, l'humilité, ou autres clés, je pense liées à la lumière christique. Ce qui avait comme conséquence d'amoindrir la force de l'aspiration. Au fil du processus, les aspirations se sont faites de plus en plus fortes, ces clés n'ont plus suffi. Mais avec du recul, je me rend compte que c'est, peut-être, parce qu'elles étaient contaminées par un désir de toute puissance?? Puisque je les utilisais pour être or de portée et donc avec un désir de contrôle.

Ce qui est différent avec la position de la vrai proie, qui accepte sa condition et qui n'a de ce fait plus peur...Même si ce processus est je pense progressif, puisque les attaques ( si ce sont des attaques?) réaparraissent à la moindre distraction...C'est je pense un processus d'intégration???? et donc graduel???

Mais en te lisant. je me demande si ce conflit n'est pas en fait le conflit christique? Comment faire la différence entre la vampirisation ou les processus de déstabilisation des FJ et le conflit christique???
La position de la vrai proie doit-elle se vivre par les deux polarités?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 22 Fév 2014, 04:47

A mesure que la décontamination, ou processus cathartique, se déroule, l'individuation établit un nouvel équilibre entre conscience personnelle et inconscient collectif, ce dernier étant perçu de façon moins inconsciente, justement!

Dans tous les cas, un refoulement est une prise en otage dans le passé, qui force la conscience à y retourner encore et encore, l'empêchant de se stabiliser dans le vrai Présent ("instant présent"), de par une spéculation sur un futur clivé.

En somme, les "époques"  Passé-Présent-Futur sont clivées entre elles, parce qu'elle sont en confusion entre elles, en raison d'un emprisonnement d'une part de conscience dans le passé.  De ce fait, le passé refoulé interfère dans le présent, induisant un futur spéculé, lui-même emprisonné par le passé!

Que la pression psychique provienne d'un refoulement personnel ou collectif issu de l'inconscient collectif,  il s'agit donc toujours de revisiter un traumatisme passé dans lequel est emprisonné une part de conscience.  Le refoulement le plus fondamental, le plus reculé, et le plus globalement collectif est le refoulement originel de la complémentarité sexuée, le refoulement du Couple Sacré.

Le refoulement est certes inévitable sur le chemin des être nouveaux, mais il est récupéré par la spéculation de certaines instances régressives au sein de l'inconscient collectif.

De ce fait, sur un chemin émancipatoire, la confrontation d'abord aux refoulements personnels, puis à des refoulements collectifs, est logique, avec toujours une prise en otage entre Passé et Futur, empêchant l'installation complète et définitive dans l'instant présent.

Et de plus, oui, de par la spéculation exacerbée exercée par des instances régressives (par perte de dynamique) au sein de l'inconscient collectif, on peut aussi parler "attaques" en ce que des énergies psychiques adultères générées spéculativement sur la souffrance de l'Humanité, peuvent être récupérées et utilisées de façon ciblée contre des Personnes humaines qui posent un problème émancipatoire aux instances régressives qui ont besoin d'un maximum d'occultation dans un but manipulatoire, pour préserver leur existence vaniteuse.

Dans tous les cas un refoulement, qu'il soit personnel ou collectif, est de nature à exercer une pression psychique sur la conscience humaine, sous forme d'angoisses, ou même d'inductions sensorielles au niveau du système nerveux, et par la désorganisation de la matrice conjonctive du corps physique, dont l'homéostasie est compromise, occasionnant divers symptômes corporels, entre autres au niveau des articulations.

Et de plus, cette pression psychique des refoulements personnels et collectifs, peut être en fait utilisée spéculativement par des instances régressives contre des cibles particulières, produisant donc ce qu'on peut effectivement appeler des "attaques".


Amitié,

Steph

NB: tout refoulement qui est réintégré en conscience libère l'énergie psychique qu'il emprisonnait, produisant divers effets éventuels comme des pleurs intenses, de la décompensation psychologique, et éventuellement des symptômes physiques particuliers.  Ce ne sont pas là des "attaques", mais un processus de réintégration normal.  Ceci dit, une certaine spéculation régressive peut quand même tenter de faire survenir ces épisodes cathartiques "au plus mauvais moment" pour la Personne.  Mais dans un tel processus cathartique, s'il est légitime, il y a aussi des protections.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 22 Fév 2014, 12:38

D'une façon générale, toute la morbidité du monde, et toute la souffrance associée, repose sur le refoulement originel de la complémentarité sexuée.  De ce fait, la spéculation des instances régressives au sein de l'inconscient collectif vise à ce que ce refoulement originel ne puisse jamais être réintégré, car leur existence repose précisément sur la perpétuation de la morbidité humaine terrestre.

C'est aussi pourquoi l'amorce de la séquence compte-à-rebours de désentrelacement causal des Couples Sacrés est assignée à un Couple Sacré de niveau "2", qui ne pourra pas être véritablement hypnotisé par les manipulations narcissiques morbides du système vampirique généralisé (parce que leur Lien conjugal est déjà très solide, reposant sur une Séparation interpersonnelle déjà bien affirmée).


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 22 Fév 2014, 13:49

Je te remermcie...

Je pressens une  résonnance pouvant exister entre les "traumatismes" liés au refoulement de la complémentarité sexué, et les refoulements personnels et collectifs.

Se pourrait-il pour toi que le choix d'une existence humaine ait comme objectif premier l'intégration de ces refoulements? Penses tu que ce qui est véccu comme expériences en cette vie soit en lien avec la façon dont le refoulement de la complémentarité a été véccu? Et que ceux-ci soient en résonnance avec les refoulements remontant à la surface par l'entremise du couple sacré ( ou autres relations "âme soeur" décontaminées)?
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 22 Fév 2014, 16:16


Bonjour,
Mireile a écrit:
Se pourrait-il pour toi que le choix d'une existence humaine ait comme objectif premier l'intégration de ces refoulements?

Penses tu que ce qui est véccu comme expériences en cette vie soit en lien avec la façon dont le refoulement de la complémentarité a été véccu?

Très intéressantes questions en effet!


 richel 
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Sam 22 Fév 2014, 17:08

Mon existence humaine repose entièrement sur la réintégration du refoulement de la complémentarité sexuée.  Donc oui, une existence humaine peut avoir pour objectif fondamental la réintégration des refoulements, et surtout DU refoulement essentiel de la sexuation.  C'est même la seule ambition réellement légitime et authentique de l'être humain!  Comme le signale ma "signature" dans le forum, ma seule ambition (qui est humaine) est d'être tout simplement le Frère de ma Sœur éternelle.  Rien d'autre.


Il faut savoir que le vrai temps ne passe QUE si l'on réintègre des refoulements, QUE si l'on évolue psychiquement!  Donc, il n'y a pas de véritable évolution humaine, sauf narcissiquement illusoire, sans chemin cathartique, sans individuation (ou sauf régression, mais c'est alors "autre chose", tout aussi légitime, mais inauthentique)!

Les êtres humains passent le plus souvent tout leur "temps" dans des "boucles de rappel" narcissiques, au sein d'une temporalité apparente, et en réalité, il n'y a pas d'action!  Rien n'évolue véritablement, sauf dans l'apparence des formes hypnotiques!  Il n'y a pas de véritable mouvement sans évolution psychique réelle!  Tout reste emprisonné dans le passé où le refoulement maintient son emprise sur le destin de l'être!

D'une façon générale, la plupart des incarnations ne ciblent pas un tel objectif existentiel évolutif, même s'il représente la seule destinée humaine légitime et authentique.  Pour s'incarner en ciblant la réintégration du refoulement originel, il faut naître en cohérence de phase, ce qui implique une incarnation dont l'impulsion s'est produite à une hauteur transcendantale suffisante, avec un oubli narcissique complet de soi.

Pratiquement, il y a assez peu d'incarnations ciblant une individuation seulement bien affirmée.  Par l'adultération du karma spéculé, une majorité d'incarnations ciblent en réalité le statu quo narcissique au sein de l'illusion formelle.  

Quant aux incarnations en cohérence de phase, ayant donc le potentiel de cibler la réintégration du refoulement originel de la complémentarité, elles ne sont en principe accessibles qu'à des Couples Sacrés de second niveau, et sont donc excessivement rares!  Il est vrai qu'elles peuvent avoir un impact terriblement puissant sur la destinée collective!

Mais sinon, qu'on cible ou pas la réintégration du refoulement originel de la complémentarité, qu'on en ait conscience ou pas, c'est cet aspect qui fonde l'intégralité du monde dualiste: tout en dépend! Toutes les vies humaines en dépendent!   Rien n'échappe en fait à la dialectique des polarités sexuées, qu'elle soit reconnue et intégrée, ou refoulée...


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Mireile



Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 23/06/1980
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Lun 24 Fév 2014, 12:02

Bonjour Sphinx,

Merci encore pour tes éclaircissements...

J'avais envie de m'arrêter un peu sur la notion de refoulement. Quand on parle du refoulement originel, parle-t-on, selon toi,  du refoulement de l'amour inconditionnel que l'on porte à sa flamme jumelle ?

Ce refoulement n’a-t-il pas eu comme conséquence l’apparition du sentiment de manque, signant ainsi le début de la prédation et donc de l’illusion que c’est à l’autre de combler ce manque ?

Le sentiment de manque n’a-t-il pas engendré le désir que celui-ci soit comblé, et donc la peur de manquer ??? Et pour certains le refoulement de cette peur elle-même ??? Ce double refoulement conditionnant ainsi tous nos faits et gestes ???

L’intégration de ce refoulement originel consiste-t- elle en l’acceptation de cette amour inconditionnel éclairée par la maturité de l’être nouveau qui comprend qu’il peut aimer sans posséder ???  Que l’important c’est d’aimer l’autre et non d’être aimé de lui ?

Je t’avoue que je pensais jusqu’ici que l’on ne refoulait que des éléments traumatisants mais aujourd’hui, j’ai l’impression que ces refoulements sont plutôt dus à de l’immaturité. Que c’est la non satisfaction d’une ambition à l’origine noble qui non comprise a engendré cette multitude de refoulement. Comme la peur de manquer, qui prendrait son origine dans le désir d’abondance, qui n’est pas négatif selon moi en soi, mais le devient lorsque non rencontré, il est refoulé. Causant ainsi la peur de manquer ?

Merci du temps que tu y consacres…

Mireille
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   Lun 24 Fév 2014, 17:22

Bonjour Mireille,


le question du refoulement est cruciale car, d'une certaine façon, l'Art de la Procréation consiste en la Maîtrise du refoulement!

Le refoulement est, sur le chemin de l'Etre nouveau, un aspect inévitable!  l'idée est donc que cet aspect doit être initialement le plus pur possible pour interférer le moins tendancieusement au cours de l'évolution de l'Etre nouveau.

Concrètement, il s'agit pour le Couple Sacré Procréateur de simuler, par sa dynamique sexuée absolument rapide, périphériquement un cercle parfait, statique, qui va constituer la matrice Procréatrice.

Ceci est indispensable car à travers la Procréation, le Couple Procréateur ne peut pas transmettre sa cause-en-soi, sinon, sa propre réalité existentielle interfèrerait dans la Procréation, menaçant l'authenticité potentielle de l'Etre nouveau!

Donc, le Couple Précréateur ne peut pas transmettre de sa propre dynamique dans l'acte de Procréation.  Il simule donc un "lieu" d'où toute dynamique est apparemment absente: la matrice circulaire parfaite, qui constituera par la suite l'illusion de la perfection formelle originelle.

Cette "réduction" à une absence totale (apparente) de tout dynamique existentielle reflète un conflit (tout aussi apparent) entre les polarités sexuées du Couple Procréateur.  C'est pourquoi on trouve cette représentation-ci de Fuxi et Nuwa:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En fait, marginalement, l'Alliance conjugale est ouverte pour que l'Etre nouveau puisse naître.  Cette ouverture de l'Alliance (de Feu et d'Eau, de Yin et de Yang, etc), est donc une configuration périphérique, marginale, simulée, que prennent les polarités sexuées du Couple Procréateur afin de permettre la naissance d'un Etre nouveau, de par la dissipation (apparente) de toute dynamique existentielle, afin de susciter la matrice cosmique adéquate.


Mais si tout s'arrêtait là, il n'y aurait aucune dynamique possible non plus du côté de l'Etre nouveau, et cela ne servirait à rien!  Si donc la matrice cosmique a été suscitée en tant qu'illusion formelle, elle doit encore être fécondée par une impulsion dynamique, mais pas directement circulaire, toujours pour ne pas risquer de transmettre la cause-en-soi du Couple Procréateur!

L'impulsion phallique sera donc centralisée en un point au centre de la matrice cosmique, y injectant l'amorce d'une dynamique circulaire qui devra atteindre un point d'équilibre évolutif intermédiaire où l'Etre nouveau aura la possibilité de choisir d'intégrer jusqu'au bout sa propre cause-en-soi, ou régresser vers le pur potentiel d'où il est issu.


Le fondement du refoulement se trouve déjà ici, dans la répression, certes simulée pour le Couple Procréateur, mais perçue comme bien réelle par la conscience de l'Etre nouveau, de toute dynamique afin de susciter la matrice cosmique.  La répression marginale de la dynamique est la mise en œuvre Maîtrisée du refoulement existentiel.

Car cela va avoir diverses conséquences.

Du point de vue des époques, cette répression de la dynamique peut être considérée comme la mise en œuvre d'un clivage entre Passé et Présent.  En effet, cette répression de la dynamique existentielle met en œuvre en fait une symbiose complète par laquelle le Couple Procréateur va soutenir toute l'évolution potentielle de l'Etre nouveau, entre autres par la préservation nécessaire de l'illusion matricielle cosmique.

L'Etre nouveau, se retrouve donc d'emblée dans une symbiose, dans une confusion immature naturelle avec ses géniteurs cosmiques, ce qui constitue pour lui un amalgame, et donc un clivage.  Donc une condition refoulée!

En fait, la répression intégrale, mais marginale, de la dynamique existentielle doit être considérée comme un refoulement vers un Passé clivé du Présent, de la conscience de l'Etre nouveau.  On peut dire que l'Etre nouveau est envoyé dans son Passé afin qu'il puisse y induire l'impulsion authentique nécessaire à la réalisation de son vrai Présent!  Tant que cette impulsion n'a pas été produite, où que le potentiel d'induction n'est pas épuisé, en somme tant que le choix existentiel n'a pas été réalisé ou perdu, l'Etre nouveau reste prisonnier de son Passé clivé, refoulé dans celui-ci.

En fait, la répression intégrale, mais marginale, de toute dynamique circulaire, crée l'illusion matricielle d'une forme circulaire parfaite, dont on sait qu'elle est fondamentalement morbide! Cette morbidité participe à la création des conditions du choix existentiel, "to be or not to be". Matrice et Phallus cosmiques manifestent chacun à sa façon les options vitales et morbides du choix!


Comme on peut le voir, la question du refoulement nous fait remonter aux origines de la Procréation existentielle!


Je continue un peu plus tard sur ce même sujet, afin de répondre à présent aux question posées.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'autonomie mentale   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autonomie mentale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La foi une maladie mentale
» Régression mentale
» schizophrénie,maladie mentale, ou paranormal?
» Attitude Mentale envers La peur "par le Dalai-Lama"
» Les religions névrose mentale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: