ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conférence sur "L'éternel combat!"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Conférence sur "L'éternel combat!"   Jeu 18 Avr 2013, 20:25


Bonsoir ,

je suis très heureuse de vous présenter la première conférence de JSF,
membre d'Antahkarana , ami du Catharose et créateur du site" News Of to Morrow"dont les articles et recherches ont été maintes fois partagé sur ce forum!


Les forces qui s'opposent ET leurs modes d'action.

Il existe une guerre spirituelle permanente entre deux polarités, deux orientations primordiales : l'une basée sur la destruction et les systèmes clos, l'autres basée sur la création et les systèmes ouverts.
Collectivement, il est clair que nous avons choisis un système clos.
Parviendrons-nous jamais à produire une société viable et pacifique ? Nos efforts sont-ils inefficaces ? Et que faire quand tout semble se répéter, que la nature nous envoie des signes menaçants et que les pires hommes sont au pouvoir ?

Les gnostiques disaient que nous nous étions endormis et retrouvés au milieu de rêves déroutants... Quelles sont donc ces forces qui luttent contre la conscience, et comment les déraciner ? Que signifient les enseignements d'autrefois dans le monde moderne ?

Au fil de sept ans d'intenses recherches, JURIAN a mis à jour des répercussions insoupçonnées de cet éternel combat, qui divise le monde autant que nos êtres.
Nous les exposerons en portant une attention toute spécifique à l'invisible, ces "autres dimensions" et les phénomènes qui leur sont attachés.


Conférence proposé par Jurian Sterk ,dernière année d 'un master en philosophie, autodidacte et créateur du
Site web
http://newsoftomorrow.org/
Traducteur de nombreux articles pour Sott.net et Antahkarana!


Nous vous attendons nombreux!
infos , réservations
: espacecatharose@gmail.com ou lady_jeane@hotamil.com


Dernière édition par AMBRE le Jeu 18 Avr 2013, 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Conférence sur "L'éternel combat!"   Mar 21 Mai 2013, 18:24


Citation :

Université de Toulouse le Mirail, UFR Lettres, Philosophie, Musique –
Département de Philosophie.

CONSCIENCE ET PERSONNALITÉ

Travail préparatoire pour le mémoire de M2 par M. Jurian STERK
Parcours « Philosophie, Rationalités et Savoirs »
Sous la direction de M. Guillaume

S IBERTIN-B LANC.Toulouse, 05/2013



à découvrir ici
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Conférence sur "L'éternel combat!"   Mer 29 Mai 2013, 10:50

Rappel de notre dernière conférence de la saison :
Citation :


Bonsoir ,

je suis très heureuse de vous présenter la première conférence de JSF,
membre d'Antahkarana , ami du Catharose et créateur du site" News Of to Morrow"dont les articles et recherches ont été maintes fois partagé sur ce forum!

Les forces qui s'opposent ET leurs modes d'action.

Il existe une guerre spirituelle permanente entre deux polarités, deux orientations primordiales : l'une basée sur la destruction et les systèmes clos, l'autres basée sur la création et les systèmes ouverts.
Collectivement, il est clair que nous avons choisis un système clos.
Parviendrons-nous jamais à produire une société viable et pacifique ? Nos efforts sont-ils inefficaces ? Et que faire quand tout semble se répéter, que la nature nous envoie des signes menaçants et que les pires hommes sont au pouvoir ?

Les gnostiques disaient que nous nous étions endormis et retrouvés au milieu de rêves déroutants... Quelles sont donc ces forces qui luttent contre la conscience, et comment les déraciner ? Que signifient les enseignements d'autrefois dans le monde moderne ?

Au fil de sept ans d'intenses recherches, JURIAN a mis à jour des répercussions insoupçonnées de cet éternel combat, qui divise le monde autant que nos êtres.
Nous les exposerons en portant une attention toute spécifique à l'invisible, ces "autres dimensions" et les phénomènes qui leur sont attachés.

Conférence proposé par Jurian Sterk ,dernière année d 'un master en philosophie, autodidacte et créateur du
Site web http://newsoftomorrow.org/
Traducteur de nombreux articles pour Sott.net et Antahkarana!
Nous vous attendons nombreux!
infos , réservations : espacecatharose@gmail.com ou lady_jeane@hotamil.com
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Conférence sur "L'éternel combat!"   Jeu 13 Juin 2013, 09:56

Conférence du 06-2013 au Catharose en Belgique 
– Vraies et fausses spiritualités, conscience, créativité .
Cette conférence aborde et met en perspective les sujets suivants : 
L’éternel retour, la folie généralisée, le sens de la vie, les illusions spirituelles, les métaphores de la matrice, la question du « mal », les mensonges du New Age, le concept de dualité, la fabrication d’un bonheur éphémère, le conditionnement scolaire, la terreur de la situation, le Nouvel Ordre Mondial, les sociétés cuirassées, la fragmentation de la personnalité, le point d’équilibre, les traumas et les zones de disharmonie dans l’énergie, la projection psychologique, l’amour objectif, l’âme comme une partie dissociée, la manipulation par la dissociation, la personnalité comme désinformation sur soi-même, les voies spirituelles positives et négatives et les chakras, la société comme vampirisme à grande échelle, la thérapie par délivrance d’esprit, les structures de captation d’énergie d’un point de vue clairvoyant, le « piratage » de notre attention, le centre magnétique, le cerveau et son fonctionnement d’un point de vue spirituel, le processus de créativité et le concept de « flux », la purification du substrat instinctif, la kundalini comme organe de l’illusion, la manipulation des peuples par la force « érotique », les raisons des sacrifices, les extraterrestres et les abductions, le combat des chamans, le contrôle de l’esprit par le trauma, les substances psychoactives et les entrées illégales dans le monde spirituel, les différences entre tabac et cannabis, la DMT et les abductions, les catastrophes cycliques, les comètes et l’univers électrique.

On m’a demandé de me présenter alors je le faire dans les grandes lignes. J’ai eu une enfance marquée par un intérêt pour la nature. En quittant l’enfance, j’ai lu un jour un petit article sur les expériences de mort imminentes. L’intérêt pour la nature a évolué et ces questions de l’invisible prenaient de plus en plus de place. Je voyais de plus en plus que quelque chose n’allait pas. Je regardais toute cette activité humaine, tous ces gens affairés et je n’en voyais pas le sens. Je me disais qu’il y avait vraiment un problème. Surtout que toutes ces expériences de la vie qui intéressent les gens me paraissaient plutôt négatives en fin de compte.

Alors j’ai cherché d’où venait le problème, pourquoi le monde était fou. J’ai cherché tous les jours ou presque depuis lors. Parce que vous pouvez voir 36000 films qui montrent que le monde est fou, ou lire 36000 livres qui disent la même chose, mais ça ne donne pas vraiment d’explication.

Après, on peut tout aussi bien se dire, le monde est fou, je l’accepte, je fais avec, et je vis comme si de rien n’était. Mais je ne pouvais pas, j’ai décidé de trouver comment guérir de la folie.

Un des signes de cette folie, c’est que tout est divisé. Il y a beaucoup de spécialistes, mais peu de gens qui font des liens. Et je fais le contraire, je ne suis pas spécialiste mais je fais des liens. Je vais donc parler des liens. Qu’est-ce qu’un lien, qu’est-ce qui nous unit, qu’est-ce qui nous désunit ?

Car tout est en lien. Les gens, les choses, les idées… tout est lié. Quelque chose qui n’est pas en lien est mort. Et pour parler des liens, je vais devoir parler de choses plutôt… inhabituelles. Mais je vais essayer de montrer comment on peut faire un tout cohérent, et comment les choses sont liées.

S’il n’est pas possible de lier un sujet à un autre, c’est qu’il y a un problème.

Donc le sujet le plus fascinant, peut-être le plus sacré, c’est la nature, le monde dans lequel on vit. Bien sûr, il faut les yeux pour voir. Mais si vous cherchez une expression du divin, elle est juste là. Et encore, elle aussi n’est qu’en potentiel. Des influences sombres s’y sont infiltrées. La nature est réduite dans son expression.
Puis il y a notre espèce, sa relation à la nature, et son histoire,
Et en étudiant la nature et l’être humain, on se rend compte rapidement que l’univers est intriqué dans d’autres univers, avec d’autres espèces.

Et puis bien sûr, au-delà de la nature, il y a l’esprit, l’information, qui sous-tend tout ce qui existe. Je pense ici à cette histoire d’un américain qui a eu un accident vasculaire cérébral et qui a commencé à voir autour de lui des fractales et des formes géométriques correspondant à des équations mathématiques.
L’être humain a donc la capacité d’atteindre ce plan de l’information, et d’être créatif. Pourtant, ce n’est pas ce que nous voyons autour de nous. L’être humain semble piégé dans sa propre création. Pourquoi ?
Je pense qu’il faut être ouvert à tout et être prêt à tout remettre en question, tout le temps, même si l’on doit revoir tout ce que l’on a appris depuis sa naissance.
Quand on est confronté à l’évidence, ce n’est pas toujours facile à gérer.

Mais il n’y a pas d’autre choix. Je ne vois pas quel objectif on peut rechercher, que de retrouver le lien à l’esprit, et de redevenir créatif.
Les vivants se remettent en question, c’est ce qui permet d’évoluer.
Un fantôme n’a pas autant de possibilités, il est surtout une mémoire. Il n’a pas ce potentiel d’évolution. Et nous, nous avons ni les avantages des fantômes, ni les avantages des vivants, puisqu’on va dire que presque tout le monde est déjà mort.
Si ce n’était pas le cas, on se remettrait en question 24h sur 24, et pas juste quand on fait face à des difficultés.

A force, on s’habitue à changer ses idées quand on en découvre de nouvelles, cohérentes par rapport au tout. Pas juste cohérentes en tant que construction intellectuelle ayant une certaine esthétique, ou juste parce que c’est notre opinion…
Mais cohérentes par rapport à toutes les autres informations que l’on peut avoir.

C’est vrai qu’il ne faut jamais croire, mais on peut envisager toutes les possibilités.
Je pense qu’il faut rester curieux devant tout ce qui EST, vu que tout est possible.

On peut préférer avoir une vision fixe, parce que c’est sécurisant, … et qu’on peut faire moins attention à ce qui nous entoure, et pour qu’on puisse passer tout son temps à se distraire…
Je préfère avoir une vision souple, parce que c’est pas parce que je vois les choses d’une certaine manière que je peux être heureux.
Certains disent qu’une philosophie ou qu’un mode de vie, leur permet d’être heureux.
Certains vont dire, l’intellect prime sur tout, l’intellect est mon guide, je suis heureux.
D’autres vont dire, l’émotion prime sur tout, je suis mes émotions, je suis heureux.

Mais ça ne se passe pas comme ça. La preuve, j’ai pas l’impression que ça rende vraiment heureux.
Le bonheur ne dépend pas d’un modelage du monde, d’une vision du monde, d’une réalisation personnelle ou quoi que ce soit du genre.
Je ne pense pas qu’on puisse être heureux en passant son temps à vouloir que les choses se plient à nos désirs ou à nos souhaits, ou à nos attentes.

On peut être heureux quand on observe les choses telles qu’elles sont, sans interférer… sans en avoir peur, sans être influencé… juste observer.
Le problème, c’est qu’on nous apprend pas à… juste observer… On nous dit qu’il faut aller dans un sens, ou dans un autre, ou devenir quelqu’un de spécial, pour se réaliser, pour s’accomplir… pour être. Mais non ! et le pire, en faisant ça, c’est qu’après il faut tout déconstruire.

C’est un mécanisme bien rôdé qu’on nous apprend tous ici, dès la naissance… nos parents nous l’apprennent, qui le tiennent eux même de leurs parents, etc etc. L’enfant possède quelques défenses qui lui permettent de ne pas tout de suite intégrer ces mécanismes, mais elles ne tiennent pas longtemps.
C’est pourquoi si l’on parle de spiritualité, il faut obligatoirement revenir au point où on a commencé à accepter ces mécanismes, et refaire sa vie à partir de là.
Nous avons une vision limitée, c’est la morale de l’histoire de la grenouille dans le puits qui pense tout savoir de l’univers. A quelques détails près, c’est la même histoire dans toutes les traditions. Vous avez des gens coincés dans un puits ou dans une grotte, des prisonniers… qui s’illusionnent…
Et puis il y a des cordes qu’on nous envoie pour nous sauver… ou pas.

Quand on commence à lire de la spiritualité, en tant que… débutant… on trouve beaucoup de cordes, beaucoup de méthodes. En général, on se trompe plusieurs fois, on retombe, puis on en trouve d’autres qui ont l’air de mieux tenir, on aperçoit de la lumière… puis on retombe… et ça continue, ça continue…
En réalité, le piège n’est pas tellement le puits, ce sont toutes ces cordes. Si l’on est emprisonné, c’est parce qu’on n’arrive jamais à sortir, c’est parce qu’on monte sur des cordes qui finissent par craquer.
Alors je me suis demandé pourquoi. Et la raison la plus probable, c’est que ceux qui ont construit le puits, et ceux qui lancent les cordes, ce sont les mêmes.
Bien sûr, certains se sont rendus compte du problème, depuis très longtemps, et en général ils passent pour des hérétiques. Et s’ils posent vraiment un problème parce qu’ils risquent de faire sortir tout le monde du puits, eh bien on les élimine.
J’ai l’intention d’expliquer que 99% de ce qu’on trouve comme sources d’informations vient, ou bien directement des « constructeurs du puits », ou bien de gens qui se sont évadés et dont leur message a été perverti.
J’ai aussi l’intention d’expliquer pourquoi à la base, des êtres ont eu l’idée de construire un puits, pour que des gens s’y retrouvent et tournent en rond à l’infini.
Différents courants, ces derniers siècles, ont imposé une idée assez naïve de la spiritualité. Pour ces courants, tout ce qui est supérieur est bon, et le mal est principalement en nous-même. Et bien sûr, ils pensent que l’humanité progresse… Mais entre ces doctrines et la réalité, il y a un ravin gigantesque, tellement grand qu’on n’en voit pas l’autre bord.
Le fait même que les gens acceptent cette vision montre deux choses : premièrement qu’ils n’accordent pas vraiment d’importance à la réalité, deuxièmement que les connaissances que l’on a de l’esprit ne sont pas très élaborées.
Ce qui est supérieur est loin d’être systématiquement « bon », et en terme de conscience, l’humanité ne progresse pas mais régresse. L’humanité d’aujourd’hui n’a rien d’exceptionnel. Elle est même effrayante. Vous avez dû voir cette étude menée sur 14 000 étudiants américains qui montre que les étudiants d’aujourd’hui ont 40% d’empathie en moins que leurs prédécesseurs des années 80 et 90.
Il n’est pas étonnant de voir que le narcissisme est aussi répandu. L’indifférence à la souffrance est une des caractéristiques principales qui définit cette culture. Et c’est aussi une caractéristique principale qui définit la sociopathie. Pour citer Marie-France Hirigoyen :
De tout temps, il y a eu des êtres dépourvus de scrupules, calculateurs, manipulateurs pour qui la fin justifiait les moyens, mais la multiplication actuelle des actes de perversité dans les familles et dans les entreprises est un indicateur de l’individualisme qui domine dans notre société. Dans un système qui fonctionne sur la loi du plus fort, du plus malin, les pervers sont rois. Sous prétexte de tolérance, les sociétés occidentales renoncent peu à peu à leurs propres interdits. Mais, à trop accepter, comme le font les victimes des pervers narcissiques, elles laissent se développer en leur sein des fonctionnements pervers. Il suffit d’un ou de plusieurs individus pervers dans un groupe, dans une entreprise ou dans un gouvernement pour que le système tout entier devienne pervers.
C’est pourquoi l’idée répandue que le mal est en nous-mêmes est vraie, mais seulement à moitié vraie. Cette idée n’explique pas pourquoi nous nous détruisons périodiquement, pourquoi les sociétés ont des cycles de croissance et de dégénérescence.
La plupart du temps, la question du « mal » est abordée dans un certain contexte, vous avez les religions et les sciences, et beaucoup de gens qui ont donné leurs avis. Mais on peut sentir, instinctivement, du moins si cette question nous préoccupe… que ces réponses ne sont pas satisfaisantes.
Il manque des éléments clefs, des pièces du puzzle, qui rendent ce problème insoluble. Et ce n’est pas un hasard. Ces clefs sont liées à la fois à notre passé et à notre futur, en tant qu’espèce. Et bien sûr, si vous avez l’une de ces clefs, vous êtes sans doute un hérétique, vous êtes une secte, et vous menacez l’ordre social.
Le système est un mécanisme extrêmement bien huilé, les rouages sont les mêmes depuis des milliers d’années et ils fonctionnent à la perfection. Je comprends qu’on puisse avoir une admiration envers les créateurs de ce système. En tant qu’espèce, nous n’avons jamais connu la liberté, alors nous pris ces réflexes, et ils sont probablement gravés dans l’organisme.
Une autre idée naïve, courante en spiritualité, est de penser que l’évolution est une sorte de fusion avec l’univers, et que plus on est avancé, plus on est dans une espèce de béatitude et de paix intérieure. Beaucoup de monde affichent cette décontraction apparente comme si c’était un gage d’avancement spirituel. Beaucoup de monde cherchent à atteindre cet état d’un point de vue psychologique. Là encore, il manque des clefs.

Suite;

A écouter et à lire ici http://newsoftomorrow.org/actuas/chroniques/conference-en-belgique-vraies-et-fausses-spiritualites-conscience-creativite-06-2013
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Conférence sur "L'éternel combat!"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le problème de l'enfer éternel
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» Le Combat Spirituel
» AUX POSTES DE COMBAT (Doubles pages) 1939-1945
» combat de chien et porc épic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: