ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'énergie psychique

Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: L'énergie psychique   Sam 05 Oct 2013, 20:35

Bonjour à toutes et tous,


j'entame ici un fil sur l'énergie psychique, qui comprendra probablement plusieurs interventions.

Un problème fondamental de la science moderne et de la médecine qui en découle, est de ne pas être capable de prendre en considération la réalité énergétique, psychique, de la nature de la Personne humaine, et donc de l'Etre humain conjugal.

Lorsqu'on parle de psychisme, il est habituellement question  d'une pure abstraction dont l'essentiel consiste en un plan psychologique soutenu par une plate-forme cérébrale électrochimique.  Et en cela réside toute la réalité subjective reconnue à la Personne humaine par le consensus obscurantiste, causaliste, ambiant à notre époque, du moins dans nos contrées "occidentales" "développées". Une "réalité" intégralement perçue donc comme une totale abstraction, de sorte que seul son niveau physique matériel, charnel, biologique, n'ait à être reconnu comme existant.

Cela est bien entendu très pratique pour protéger le libre-arbitre de la dualité, de sorte que l'humain immature puisse s'adonner à une approche chimérique de sa propre nature.

Car l'immaturité consiste naturellement en une non-intégration de sa propre nature, et doit passer par une liberté de la reconnaître, ou non!


Mais quoiqu'il en soit, cette nature humaine existe dans sa réalité globale, selon ses propres conditions que l'on ne peut pas redéfinir, à moins de l'amputer d'un pan essentiel à sa juste perception.  Ce pan est celui de l'Esprit, ou corpuscule psychique.


Le plan psychologique n'est en somme qu'une interface, un plan intermédiaire secondaire, inscrit  entre la réalité corporelle matérielle, et la réalité psychique énergétique.  Il s'agit de l'ensemble des agitations incohérentes transmises par l'Esprit de l'Homme à l'onde mentale cérébrale, interférences qui constituent la boucle perceptive redondante narcissique, le "reflet" mental dans lequel l'Esprit se mire, hypnotisé par lui-même. On peut parler de bulle psychologique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le mental, comme déjà précisé ailleurs, est idéalement une onde stationnaire qui agit en tant qu'organe perceptif fondamental de l'Etre conjugal.  Car le mental dans son acception spirituelle est conjugal: il est l'onde stationnaire dont les deux "ailes" sont constituées par les deux psychismes des polarités humaines sexuées constituantes, également appelées "instances relativistes du Soi". L'ensemble mental est alors le signe d'infinitude reliant les deux corpuscules psychiques du Couple Sacré.


Lorsque les interférences psychologiques au sein des psychismes personnels humains sont trop manifestes (au lieu d'être marginales, infinitésimales), elles perturbent l'onde mentale au point d'en déforcer la rigidité, et donc la réactivité.  De ce fait, sa faculté perceptive se dilue, et la synchronisation conjugale des deux psychismes se perd.

En compensation, l'Ame, l'onde corporelle matérielle (autour de chaque corpuscule spirituel), se densifie et engendre la corporalité charnelle avec son système perceptif indirect individualisé, passant par le système nerveux central.  Tout cela parce qu'au départ, l'Esprit de l'Homme est trop incohérent, par immaturité, pour garantir un fonctionnement mental conjugal suffisamment harmonieux.

Ce processus de compensation physique occasionne une chute critique de l'énergie psychique, qui ne peut en fait se déployer véritablement que dans un cadre assez cohérent pour préserver le potentiel existentiel.  Mais malgré cela, le système énergétique psychique reste toujours présent, sous-jacent à la réalité humaine incarnée.

Cette réalité énergétique constitue ce qu'on a appelé les "chakras" par exemple.  Cette énergie n'est pas une abstraction: elle est concrète, avec des effets réels.  Elle a aussi pour caractéristique de pouvoir transiter dans l'"éther" (= champs morphogénétiques) sans contrainte de temps ni d'espace (relatifs, apparents).

Par exemple, une induction d'énergie psychique passant par les mains à quelques centimètres au-dessus du ventre d'une Personne humaine va éventuellement induire une activité accrue du système digestif.  Ce qui se passe est que de l'énergie psychique est envoyée et va produire une action sur le système énergétique, puis nerveux de la Personne, qui lui-même va induire sa propre action sur les muscles intestinaux, par exemple.

Mais on peut aussi envoyer de l'énergie psychique par le Coronal à des milliers de kilomètres!  Ou encore faire une "étreinte" et investir une Personne humaine que l'on prend dans ses bras avec une vague d'énergie psychique régénératrice. Ou encore tendre ses bras vers une Personne pour lui envoyer, à plusieurs mètres, des vagues d'énergie psychique de type "Reiki", mais qui n'ont pas à être forcément affiliées au Reiki!


La "puissance" de l'énergie psychique mise en œuvre provient du niveau de cohérence pouvant être atteint par l'Esprit.  Plus son niveau de cohérence possible est haut, plus sa capacité à franchir le "seuil quantique" psychique est élevée.

D'un autre côté, une "initiatique" régressive permet aussi d'"acquérir" (en apparence) une puissance psychique.  Mais elle n'est pas établie de la même façon.  La Voie progressiste opère par reconnaissance de l'Autre dans la différence complémentaire,  ce qui favorise la cohérence de l'Esprit.  La Voie régressive opère par négation de la réalité de l'Autre dans la différence complémentaire, ce qui va insidieusement permettre de pomper de l'énergie directement du Saint-Esprit, en somme de la Féminité planétaire... du moins tant que le libre-arbitre règne dans le paradigme. Au-delà, l'illusion de cette (pseudo)puissance s'effondrera inexorablement.


La particularité de l'énergie psychique est qu'elle peut être ajoutée à celle d'autres Personnes pour constituer une puissance de groupe, ou "égrégore".  Etant donné que la plupart de ces égrégores sont inévitablement clivés, narcissisés, leurs actions et leurs méthodes sont illégitimes.


Dans la suite, j'aborderai des aspects concrets d'adultération de l'énergie psychique au simple plan socio-culturel, qui ne sont généralement pas reconnus par la société humaine, du moins certainement pas par les sociétés "occidentales".



Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.


Dernière édition par Sphinx le Dim 06 Oct 2013, 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Dim 06 Oct 2013, 02:17

Or donc, l'énergie psychique constitue, à travers le corps énergétique, ce que j'ai appelé la "Vie de l'Esprit", par opposition à la vie quand une perception énergétique est peu ou pas développée.

L'énergie psychique correspond au principe anthropique du Couple Sacré, dont le levier inertiel devient de plus en plus puissant à mesure que l'Esprit de l'Homme devient cohérent, et que dès lors la dynamique inertielle se libère, jusqu'à un mouvement absolu, de vitesse angulaire infinie, pour lequel la puissance existentielle est illimitée.

Tout simplement parce que, dans l'égalité narcissique interpersonnelle (équivalence spirituelle), le Couple Sacré répond parfaitement à la nécessité éthique de l'existence, de par la séparation des pouvoirs par sexuation au sein de la conjugalité.

Mais sans aller jusque là, toute Personne humaine incarnée, qu'elle se soit éveillée à la Vie de l'Esprit ou non, est concernée par l'énergie psychique, plus ou moins consciemment ou inconsciemment.

En fait, tout rapport humain, quelle que soit sa nature, saine ou adultère, implique des échanges psychiques, naturels ou frelatés.  Parce que la Personne humaine reste avant tout, qu'elle le sache ou non, un être harmonique qui ne peut véritablement s'épanouir et s'émanciper qu'au sein de relations harmoniques.  Mais par le refoulement originel et la descente en libre-arbitre, c'est là une Vérité passablement oubliée par beaucoup!


Cela veut donc dire que dans toute relation, le psychisme est impliqué d'une façon ou d'une autre. C'est-à-dire pas le plan simplement psychologique, mais le plan de l'Esprit où se régule l'harmonie de la Personne humaine.

En fait, l'idée est que dans la dualité, les conséquences finalistes des échanges psychiques ne sont pas immédiatement rendues: la causalité en est temporisée.  En principe, le plan de l'Esprit est en causalité directe: toute conséquence au niveau psychique est immédiatement inscrite et une réaction directement renvoyée!   ll s'agit donc d'un niveau qui n'est pas accessible à l'être immature qui risque tout simplement de s'y casser les dents sans possibilité d'apprentissage!

En fait, toute Personne évoluant vers la Vie de l'Esprit sera placé dans une condition de causalité de plus en plus directe.  Avec les écueils que cela peut comporter éventuellement.

Tout ça pour dire que dans la Vraie Vie, aucun rapport psychique adultère ne peut survenir!  Seules les relations harmoniques sont possibles.  Mais dans la dualité, l'être immature peut se livrer à des relations adultères, dysharmoniques, parce que la causalité psychique y est temporisée au profit de l'ouverture au libre-arbitre.

Pratiquement, cela est réalisé par l'agglutination causale des Couples Sacrés autour d'une entité symbiotique intermédiaire, qu'on peut identifier plus ou moins comme étant l'inconscient collectif, et qui va prendre en charge, transitoirement, et dans certaines limites, les adultérations psychiques engendrées par les relations dysharmoniques au sein du collectif immature. (NB: cette entité psychique intermédiaire est elle-même narcissiquement contaminée par les spéculateurs régressifs qui y manipulent les ressorts de la causalité dualiste = "spéculation karmique"; il s'agit d'assistés psychiques complets et définitifs qui doivent vampiriser l'énergie psychique humaine pour "survivre"; ils le font par manipulation de l'entité intermédiaire, donc depuis l'inconscient collectif).

Ce qu'il faut comprendre est que toute adultération psychique est en fait un refoulement qui, tel un "enfant psychique adultérin", devra être réintégré tôt ou tard en l'Humanité.  En tant que refoulement, il s'agit donc d'une confusion psychique, en fait d'une symbiose psychique pathologique, une altération du potentiel collectif, et donc une atteinte portée contre la Personne du Fils.


Je vais prendre un exemple personnel de façon à rendre compte simplement des interférences systématiques existant entre la réalité psychique et les relations humaines dualistes.

Je fus abandonné à la naissance.  Je ne vais pas tout en raconter par le menu! Qu'il suffise de savoir que je n'ai eu aucun contact (conscient, manifeste) avec ma mère biologique depuis ma naissance, jusqu'à l'âge de 43 ans!

J'ai donc pu renouer un contact manifeste à cet âge, suite à des recherches entreprises à l'origine pour une autre raison personnelle que de la retrouver.

Or, il advint un peu plus tard, qu'un jour de Noël, ma mère biologique m'appelle spontanément pour me souhaiter une bonne fête, initiative à laquelle je ne m'attendais pas.

J'ai immédiatement ressenti des énergies inattendues qui se décristallisaient de moi pour la rejoindre (à plusieurs centaines de kilomètres: elle vit dans un autre pays européen).  Je n'ai rien dit, mais c'est elle qui a soudain réagi, constatant que "c'était comme si on avait été attachés l'un à l'autre jusque là!"

Et c'est précisément ce qui s'est passé!  J'ai porté psychiquement ma mère biologique pendant 43 ans de ma vie!


L'abandon n'est pas une vraie Séparation dialectiquement parlant.  C'est un clivage, dont la brutalité cristallise et scelle une symbiose inverse, par laquelle l'enfant prend en charge psychiquement sa mère biologique, jusqu'à... ce qu'une libération puisse intervenir... ou pas!

Il n'est donc pas du tout anodin d'abandonner un enfant, car c'est en fait une illusion par laquelle la mère se fait prendre en charge psychiquement par son enfant!

Les lois dialectiques sont tout simplement mises en œuvre: une Séparation adultérée correspond à un faux lien en tant que symbiose confusionnelle, qui correspond à un Lien adultéré en fausse Séparation en tant que clivage (abandon).


Ce que cela signifie est que ce processus psychique (<>psychologique!) est à l'œuvre dans tous les cas d'abandon d'enfant, y compris celui des "mères porteuses".  La dépression "post-partum" est aussi une conséquence d'une résolution problématique de la symbiose psychique (<>psychologique!) entre mère et enfant.Car il faut comprendre que le fœtus est initialement pris en charge sur le plan psychique par le psychisme de sa mère biologique, porteuse.  

Le problème est que, dans tous les cas dans cette dualité, la mère est contaminée par une tendance à la symbiose inverse, qui est pathologique, ce qui implique que le rapport psychique entre mère et fœtus devienne plus ou moins confusionnel, plutôt que sainement symbiotique dans un sens strict de la mère pour l'enfant.

D'où les problèmes divers qui surgissent, liés à la Séparation psychique entre la mère et l'enfant.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.


Dernière édition par Sphinx le Dim 06 Oct 2013, 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Dim 06 Oct 2013, 12:32

Or donc, le brouhaha psychologique brouille la perception du plan psychique, l'interface monopolisant la majeure partie de la perception de conscience en se plaçant vaniteusement devant les plans qu'elle est supposée corréler: le psychisme et le physique.  Le plan psychologique devient alors prépondérant dans l'expérience consciente de la Personne humaine.

Cet aspect a été reconnu en tant qu'"ego" personnel, individualiste, personnalité "mondaine", tant il est vrai qu'à ce stade, il s'agit d'une baudruche difforme gonflée de tous côtés par des adultérations narcissiques.  Cependant, le plan psychologique ne doit jamais disparaître, car il s'agit en fait de la personnalité devant être intégrée par les Personnes sexuées au sein du Couple Sacré, jouant alors son rôle d'interface entre psychisme et physicalité (libérée de l'adultération charnelle).

Il faut savoir que la physicalité d'une Personne libérée dans la dynamique Sacrée correspond à l'onde de potentiel déployée autour du corpuscule spirituel.  Dès lors, dans le Couple Sacré, les deux psychismes sont unifiés dans le mental conjugal, et les deux ondes corporelles sont unifiées dans le Corps Christique  Ce n'est que dans l'expérience dualiste, que les psychismes sont clivés, et dès lors les ondes corporelles également, par une densification sous forme de chair.

Mais ce n'est pas parce que la perception consciente en est brouillée, que la réalité du plan psychique n'existe pas!  Elle existe en toute circonstance, et produit des conséquences finalistes dans tous les échanges relationnels.

Tout dépend de la position intérieure des Personnes impliquées.  Si elles occupent des positions d'ouverture à autrui, à l'écoute du Lien interpersonnel, les conséquences de la rencontre seront soit harmoniques dans le meilleur des cas, soit peu signifiantes dans le moins bon des cas.  Si par contre la position intérieure rend compte de velléités  prédatrices, alors les conséquences seront dysharmoniques.  Lorsque l'Harmonie est mise en oeuvre, le potentiel commun est préservé, et c'est encore de l'Harmonie qui constituera la finalité de la situation.  Si de la dysharmonie est mise en œuvre, alors le potentiel commun est adultéré, et c'est encore de la dysharmonie qui constituera la finalité de la situation, ou plutôt, l'absence de convergence harmonique dans ce cas laissera la place à un "hasard" morbide, un destin corrupteur.  La prédation appelle la prédation.

En réalité, le hasard n'existe pas, mais c'est bien souvent sous cette forme trompeuse que les événements surviennent pour les Personnes humains engoncées dans la négation narcissique du plan psychique: les réels tenants et aboutissants ne lui apparaissent pas clairement, et de ce fait, l'explication par le "hasard" est bien pratique pour ne pas risquer de perdre un libre-arbitre réconfortant.


De tout cela, on peut comprendre que, dans la dualité, l'ouverture au libre-arbitre permet le dévoiement de l'énergie psychique, et que celle-ci peut dès lors y produire des potentialisations morbides dans un grand nombre de cas!  Ces "potentialisations morbides" sont comme des "enfants psychiques illégitimes".

Cette adultération de l'énergie psychique peut être plus ou moins consciente chez les Personnes impliquées, et donc plus ou moins spéculée. Mais elle trouve toujours à l'origine une spéculation fondamentale, car en vérité, aucune morbidité ne peut survenir sans une spéculation l'ayant provoquée! Une utilisation frelatée de l'énergie psychique peut aller jusqu'à tuer une Personne humaine, généralement mise en œuvre alors dans le cadre d'un égrégore collectif.


Toute induction d'énergie psychique doit se fonder à la base sur un lien causal.  Par exemple un objet, une photo, un livre, une oeuvre artistique, de la musqiue, un moyen de communication comme le téléphone, fixe ou portable, ou encore internet.  Et aussi bien de l'énergie frelatée que de l'énergie harmonique peut transiter sur base de ces liens de causalité au sein de la dualité.  J'ai, par exemple, parfaitement conscience qu'on peut chercher à m'atteindre sur base des messages que je poste sur ce forum.


J'envisagerai, dans la suite, diverses configurations relationnelles humaines que l'on retrouve dans nos sociétés.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Dim 06 Oct 2013, 19:30

En fait, toute relation humaine qui n'est pas régie par la pure harmonisation des causes en présence autour du potentiel commun, est adultère et implique de ce fait des transferts d'énergie psychique frelatés.

La base de ces échanges frelatés est toujours de l'ordre de la symbiose confusionnelle établie sur l'arbitraire d'un clivage moral par lequel les valeurs narcissiques des différentes Personnes humaines sont perçues illégitimement comme inégales.

Voici une représentation de cette élaboration moralement clivée:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il s'agit bien entendu d'un schéma de l'élaboration hiérarchique, avec à son sommet, une pairie élitiste (donc clivée du reste) qui draine vers elle l'ensemble des ressources psychiques du système hiérarchique.

Le drain "vampirique" est mis en place par l'entremise d'un clivage vertical (donc hiérarchique) des valeurs personnelles, sur base d'un arbitraire frauduleusement justifié par des considérations fonctionnelles, donc de nature symbiotique, confusionnelle.  En somme, par un préjugé moral issu de la toute-puissance fœtale refoulée, et exacerbée.

Le clivage vertical principal engendre à son tour des clivages secondaires horizontaux qui vont cristalliser l'ordre sur des briques individualisées (clivage individualiste).  Plus on se situe bas dans l'odre, plus on supporte la pression de la structure clivante, et plus on est soumis à un drainage psychique important.  Plus on se situe haut, moins on supporte de pression structurelle, et moins on subit de drainage et, au contraire, plus il est possible de détourner à son profit une partie de l'énergie psychique vampirisée sur le dos des niveaux inférieurs.

Tout en haut, la pairie élitiste est totalement affranchie de pression structurelle (triangle en 2D), et est alimentée psychiquement par l'ensemble du système hiérarchique.

Il faut réaliser que l'argent est l'expression privilégiée du drain vampirique en tant qu'agent de clivage social.  C'est donc sans surprise qu'on trouvera de nombreuses pairies élitistes intermédiaires fondées sur l'argent et/ou la position sociale.  Et manifestement dans le milieu financier et bancaire retrouve-t-on un clivage élitiste sur lequel est fondé arbitrairement une inégalité de valorisation sociale et salariale.  Tout cela peut être justifié par, par exemple, un niveau de responsabilité supérieur, mais en fait, il ne s'agit que d'une façon d'instaurer des privilèges narcissiques.


Toute relation hiérarchique, qu'on le conscientise ou non, qu'on le veuille ou non, implique donc des transferts psychiques confusionnels, frauduleusement symbiotiques, par lequel la supériorité hiérarchique se fait prendre en charge par ses subordonnés et, à travers eux, toute la structure en dessous d'eux.

Ceci est la véritable motivation de l'élaboration hiérarchique: une prédation psychique immature, voire régressive, sous forme de parasitisme énergétique.

Il faut donc considérer que toute articulation hiérarchique implique une faille narcissique au moins chez le "supérieur", plus ou moins visible et exacerbée, faille par laquelle transite le drain vampirique hiérarchique.

Une Personne humaine déjà bien décontaminée n'éprouve aucun besoin de se situer au-dessus des autres, quelle que puisse en être la justification apparente, forcément arbitraire, et donc n'éprouve aucune inclination à donner des ordres, ni aucune légitimité à en recevoir.

En fait, une Personne humaine bien décontaminée est d'emblée responsabilisée collectivement.  Pas selon les critères moraux illusoires du système fœtal généralisé, mais selon les critères de la véritable éthique collective, passant par le canal du Lien intérieur.  Une telle Personne se situe donc intrinsèquement en dehors du système coercitif vampirique, même si elle peut pratiquement en subir une certaine pression malgré tout.


L'ordre hiérarchique est donc dans tous les cas un ordre prédateur, vampirique, fondé sur une inégalité narcissique présumée entre les Personnes humaines, même s'il ne veux pas se l'avouer et se le cache derrière le paravent de justification fonctionnelles.

Toute structuration qui n'émane pas spontanément de relations harmoniques, est donc nantie d'un ego narcissique qui draine  de l'énergie psychique.  Un symptôme de ce drainage psychique est toujours un certain degré d'addiction, de dépendance à la structure organisée, quel que soit son niveau, du chauvinisme patriotique jusqu'à l'orgueil familial.  Tout simplement parce que le drainage psychique y œuvre comme une drogue narcissique: elle crée un manque énergétique vécu comme dépréciation narcissique, compensé artificiellement et illusoirement par une valorisation conditionnelle morale, illusoire, de la structure hiérarchique. D'où une série de valeurs morales sociales coercitives, instaurées pour maintenir la pression hiérarchique sur les Personnes humaines. Etant donné leur dépendance à la structure coercitive, cette pression sociale est reprise et promulguée par une partie importante des Personnes humaines, constituant un "cheptel" moralement autocontrôlé dans sa soumission à la prédation hiérarchique générale, donc par addiction narcissique. Les prédatés ne veulent pas prendre conscience de leur condition. Ils la nient et veulent que toute autre Personne humaine fasse de même, et se plie aux travestissements moraux qui en protègent la conscientisation.

Le vampirisme psychique crée donc les conditions d'une désorganisation narcissique des Personnes humaines, et y suscitent dès lors un besoin artificiel de structuration coercitive.  Tout comme un refoulement engendre un besoin de structuration temporelle chez le fumeur, qui vit d'une cigarette à l'autre...

Aucune structuration d'origine harmonique ne manifeste cette tendance narcissique collective à une mise en condition de dépendance.  Globalement, toute l'Humanité terrestre est dominée par un système coercitif de vampirisation par structuration clivante, hiérarchique, agissant comme une drogue narcissique qui engendre dépendance et/ ou contre-dépendance autour d'arbitraires moraux issus de la toute-puissance fœtale refoulée et exacerbée d'instances humaines régressives.


Amitié,

steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Mer 09 Oct 2013, 20:58


Ainsi que je l'ai déjà exprimé ailleurs, TOUTES les relations humaines dans la dualité sont des adultérations de la relation conjugale Sacrée morcelées en une série de facettes clivées les unes des autres, parmi lesquelles la relation conjugale n'est plus qu'une partie réduite, dépossédée de toute harmonie.

Les relations amoureuses, qu'elles soient hétéro- ou homosexuées, reposent sur la connexion d'entités "virales" psychiques (refoulements) qui, sans être confrontées par sublimation, vont faire en sorte de pousser la prédation interpersonnelle à son paroxysme, afin d'en faire le système de drainage énergétique le plus performant possible!

L'état amoureux est un état prédateur qui s'ignore, issu de la toute-puissance foetale refoulée, travesti pour être perçu comme légitime en conscience, sa prédation étant cachée par des sentiments conditionnés, manipulés, mystificateurs, qui ne font en réalité que servir d'exutoire à la possessivité exacerbée de l'exclusivité fœtale.

Il est normal que l'état amoureux conduise à la jalousie, puisque c'est toujours le fœtus dans son attachement immature à la matrice maternelle, qui œuvre depuis l'inconscient où il (s')est refoulé.


Pratiquement donc, les Personnes humaines liées par un état amoureux, sont récirpoquement victimes de leurs prédations narcissiques: ce n'est pas par ouverture à l'autre, ni participation au grand mouvement de la vie, que les amoureux s'"unissent", disons se collent l'un à l'autre, mais par besoin d'adoucir leurs propres malaises narcissiques pilotés par des instances refoulées.

Comme je l'ai aussi déjà expliqué ailleurs, l'état amoureux est donc un état où l'autre est d'emblée considéré comme non valable dès le départ! C'est un élément fondamental de la prédation qui est travesti par les épanchements sentimentaux: l'autre n'est pas là pour lui-même, mais pour être utilisé narcissiquement dans un enjeu de valorisation narcissique.

C'est donc, comme tout aspect refoulé, un aspect addictif, une drogue: aucune cigarette ne met fin définitivement au besoin de nicotine. Aucune relation ne met fin définitivement au besoin de valorisation narcissique.

Bien entendu, nous n'en sommes pas pour autant au niveau de la perversion narcissique proprement dite! Car elle est bie npire encore, conditionnée par une véritable fracture narcissique! Pourtant, sans aller jusque là, de nombreux couples narcissiques finissent mal...

C'est très simple: tout comme l'abandon d'un enfant est un clivage, et non pas une véritable et saine Séparation, clivage qui met en œuvre une symbiose pathologique qui draine de l'énergie psychique de l'enfant vers la mère qui se fait prendre en charge, de même un divorce réalisé dans l'exclusion de l'autre, dans l'absence de respect interpersonnel, dans le conflit exacerbé, est une symbiose qui se cristallise pour durer, ce qui sert au mieux les entités refoulées qui s'entendent comme larrons en foire!

Et donc, ce qui se passe dans un tel cas, est que les deux Personnes conjugales croient se séparer, alors qu'elle ne font que graver leur prédation mutuelle, psychique, dans la pierre la plus dure! Ils continueront alors, peut-être le reste de leur vie, à nourrir les entités refoulées qui furent à l'origine de leur symbiose réciproque...

Il est à retenir fondamentalement que, dans tous les cas de figure relationnels, à tout niveau, un clivage est un drain vampirique psychique qui alimente un parasite de l'Humanité. Il n'y a que dans la véritable unité de l'authentique Séparation dialectique, que le relationnel humain est décontaminé d'un point de vue psychique.


Pour ce qui est de l'état amoureux, le mariage est un sceau posé sur une symbiose, le divorce généralement une cristallisation de cette symbiose, s'il se réalise mal, comme un clivage, et non une saine Séparation respecteurse.


Et donc, il est possible de sortir "grandi" d'une symbiose si on peut y mettre fin, progressivement, par sublimation, dans le respect interpersonnel. Alors on peut affirmer qu'au départ de la relation, il y avait autre chose que de la prédation psychique répondant à un besoin narcissique. Seule la sublimation peut affirmer l'authenticité relationnelle.


Ceux qui peuvent se séparer conjugalement tout en restant finalement "amis", se situent en fait au-delà d'une simple amitié, car une authenticité a été promulguée entre eux, ce qui permet d'ancrer une confiance interpersonnelle très solide!



Amitié,

Steph



_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Dim 03 Nov 2013, 00:10

Bonjour à toutes et tous,



le terme "psychosomatique" est un fourre-tout qui veut tout dire et rien du tout!

Il se réfère généralement, uniquement aux interférences pouvant exister entre les processus électrochimiques du cerveau et du système nerveux en général, et la production de symptômes divers dans le corps humains. Seul le plan psychologique est donc considéré dans une causalité très basique.

Mais en vérité, dans un certain nombre de cas, et sans nier l'existence d'une causalité de base qu'on vient d'évoquer, le processus est plus complexe et met en œuvre l'énergie psychique.  Et ce qui complexifie alors grandement le problème est que sa source peut être soit endogène, soit exogène, comme typiquement dans le cas d'attaques psychiques.  Cette réalité n'est hélas pas reconnue par la médecine causaliste, ce qui engendre incompréhension, isolement, frustration et souffrances supplémentaires chez un certain nombre de victimes de l'énergie psychique.

D'ailleurs, en plus, il y a comme une forme de mépris médical lorsqu'il diagnostique du psychosomatique, comme si le problème était finalement en la stricte responsabilité de la Personne elle-même.

La médecine nie l'inconscient collectif, l'énergie psychique et la finalité de l'Etre et de son évolution.


Or, il se fait que de l'énergie psychique, il y en a partout.  Elle est ce qu'on appelle "la Force" dans la Guerre des Etoiles.  Et tout comme la "Force", elle peut être utilisée harmonieusement, pour Servir l'évolution de l'Etre, ou spéculativement, contre l'évolution de l'Etre. Du moins, dans un contexte de libre-arbitre...


Certaines pratiques de chakras à chakras permettent des formes de manipulation furtives: on peut par exemple induire de la réactivité sexuelle par l'entremise de l'énergie psychique. Et on peut faire tant de choses en fait, dans la sphère de libre-arbitre!

L'obscurantisme causaliste actuel n'a pas révolu le temps des sorcier, il n'a fait que le nier, l'occulter, mais sa réalité est toujours bien présente!  Car en vérité, l'énergie psychique est ce par quoi tout se fait dans la réalité du monde.

C'est la shakti, c'est la déesse dangereuse de l'Egypte, Bastet-Sekhmet, aux deux visages, l'un bienveillant, l'autre terrible.  Car même si cela se réalise couramment, l'adultération de l'énergie psychique présente des risques majeurs, qui interviendront tôt ou tard.  Car l'utilisation frelatée, spéculée, de l'énergie psychique produit toujours un effet de "choc en retour", que le manipulateur va devoir "gérer" d'une façon ou d'une autre.


Je dirais: "n'essayez pas de violer la shakti", ou il vous en coûtera tôt ou tard.  Car inévitablement, tous les abus dont elle est "victime", seront confrontés à terme, quel que soit le "degré" du manipulateur et de ses "protections", forcément transitoires.



Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Dim 03 Mai 2015, 15:49

Le Choc en retour:


Bonjour à toutes et tous.


L'ouverture à la dualité, et au libre-arbitre qui l'accompagne, est une nécessité pour l'être nouveau piégé dans son refoulement inévitable!

En effet, son évolution doit lui permettre de faire transiter son véhicule narcissique.  Il doit apprendre, et principalement apprendre l'existence de l'autre à soi.  Pour ce faire, il doit pouvoir faire des erreurs de choix: il doit apprendre par l'"erreur", ce qui est permis par le libre-arbitre narcissique.

Dans la réalité non-dualiste, tout se réalise en causalité directe: chaque cause, donc chaque choix, chaque position de conscience, et les actions qui en découlent, sont instantanément confrontées par l'Harmonie de la finalité du potentiel collectif.  Si il y a la moindre compétition entre la position de conscience adoptée et le potentiel collectif (le Fils), alors il y aura immédiatement retour de bâton d'un point de vue causal, en provenance de l'Harmonie finaliste agressée.

Un Etre nouveau, tout à son refoulement, n'est pas apte à vivre une telle réalité!

Donc, il doit passer par l'ouverture causale de la dualité, au sein d'un paradigme en condition de libre-arbitre.

La dualisation permet de temporiser les causes par rapport à leurs confrontations finalistes.  La dualité instaure un système d'élastiques causals qui engendrent les dettes causales qu'on appelle karma.

Dans ce cadre, les choix et comportements humains immatures ne reçoivent pas immédiatement leur confrontation par la finalité du potentiel collectif: il y a une possibilité d'évolution par l'erreur immature.

Naturellement, la dette karmique est conçue pour ne pas dépasser un certain niveau, au-delà duquel l'Etre s'identifie plus au refoulement qu'à sa nature positive.  Mais en tout cas, au sein de la sphère de libre-arbitre, on ne peut pas aisément confronter les actions charnelles issues des choix de conscience régressifs.  En effet, toute intervention extérieure à ce stade du paradigme dualiste risquerais de blesser ou détruire l'identité collective dans sa réalisation consciente.

Mais...

Certaines instances plus ou moins régressives se sont adonnées à la manipulation de l'énergie psychique. Et cet aspect n'est pas légitime du point de vue de l'ouverture dualiste.  Les actions perpétrées par adultération spéculative de l'énergie psychique ne sont en fait pas protégées par la sphère de libre-arbitre.

Spéculer sur la Shakti, la personnification féminine de l'énergie, c'est la violer.  Et la "Déesse dangereuse" se manifestera tôt ou tard pour remettre les pendules à l'heure.  En attendant, certaines et certtains peuvent quand même souffrir d'agressions effectuées sous forme d'énergie psychique dévoyée.

Il faut comprendre que puisque ces manipulations ne sont pas légitimées par la dualisation, elles ne sont pas protégées par le libre-arbitre, et l'agresseur dans ce cas se met en position de faiblesse causale.

Car puisque ces manipulations n'ont pas de légitimité, on peut demander leur confrontation immédiate en causalité directe.  Ce qui revient à demander un "choc en retour".

L'énergie a une nature essentiellement circulaire, ondulatoire, et de ce fait, elle a tendance à revenir naturellement à sa source, après avoir effectué l'action qu'elle portait. Si cette énergie est ouverte, que son action est positive, altruiste, alors il n'y aura pas de problème, même si son action ne peut pas se réaliser.

Par contre, si une énergie viciée, manipulée par spéculation, et donc fermée sur une action narcissique, forcée, dysharmonique, est confrontée par une causalité directe, elle tendra naturellement à revenir à sa source et à lui délivrer l'action qu'elle portait.

C'est le principe du choc en retour.  L'effet qui se produira alors est celui qui avait été encapsulé dans l'énergie, mais il sera démultiplié, amplifié, par la fermeture du cycle énergétique.

Ceci dit, attention qu'il est parfaitement vain de spéculer sur l'effet d'un choc en retour demandé!  En effet, comme c'est une demande légitime, elle n'est ni une attaque, ni une contre-attaque!  C'est une simple demande d'être inscrit en dehors d'un processus qui n'est pas légitime même au sein de la sphère dualiste!  Rien de plus!

Si on se prend à spéculer sur les effets de la confrontation, alors on devient soi-même spéculateur de l'énergie ce qui d'une part va déforcer la demande de causalité directe, mais aussi d'autre part créer les conditions d'une contre-attaque viciée, qui pourra être similairement confrontée!

Il faut aussi savoir qu'il est nécessaire de répéter souvent la demande, avec opiniâtreté.  Car la demande ne concerne qu'un certain flux à un certain moment. En effet, même si l'adultération énergétique n'est pas légitime jusque dans la sphère dualiste, l'"équipe" n'interviendra pas spontanément pour confronter tous les flux qui se produiraient!  Mais les demandes saines de confrontation en causalité directe seront en principe écoutées, quoique cela dépende aussi de la situation évolutive de celui/celle qui en fait la demande.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.


Dernière édition par Sphinx le Jeu 07 Mai 2015, 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Lun 04 Mai 2015, 22:13

Hola Sphinx !
Selon toi, cette énergie est elle stockable ?
Amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Lun 04 Mai 2015, 23:47


Oui, c'est assez classique! On peut charger des objets par exemple...

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Mar 05 Mai 2015, 00:10

Pour le décharger ensuite !
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Mar 05 Mai 2015, 03:26


Par exemple. Ca dépend. Et puis surtout, cela peut se produire sans spéculation!

Il m'est arrivé de charger un objet de façon spontanée, non préméditée, afin semble t-il de changer l'énergie viciée qui s'y trouvait.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Mar 05 Mai 2015, 10:34

Merci de tes réponses :)
Quel genre d'objets t'est-t-il déjà arrivé de charger ?
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 44
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Jeu 07 Mai 2015, 16:38

:)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Ven 08 Mai 2015, 22:17


Je ne spécule pas sur l'énergie psychique: j'essaie de la respecter du mieux possible! Ce qui signifie privilégier l'harmonie en toute circonstance.

Je n'ai donc jamais chargé d'objet avec préméditation. La spéculation détruit la signification humaine en s'opposant à l'harmonie naturelle du potentiel collectif.

Je donne des informations pour se protéger des dérives, pas pour les favoriser! :o)


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Ven 08 Mai 2015, 22:38


Il n'y a pas de pouvoirs personnels humains réels!

Le pouvoir est toujours strictement collectif, associé à la Personne du potentiel collectif, et à la Puissance vitale dans son éthique universelle.

On ne possède jamais de pouvoir, mais on peut être possédé par l'attraction du mirage de la puissance personnelle!

Désirer des pouvoirs, le pouvoir, la puissance, est un symptôme d'immaturité fœtale! Il s'agit toujours du mirage de possession de l'Autre, et avant tout, de Maman! Cette volonté de puissance est donc associée au mirage de l'Age d'Or, qui renvoie à la sécurité de la matrice maternelle, que le fœtus vit comme prolongation de lui-même, au centre de SON univers.

Mais la Puissance vitale s'offre spontanément lorsque le modèle existentiel est éthique, cohérent! Il n'y a aucun besoin de volonté de puissance, à moins qu'on ne prône un modèle existentiel incohérent, egocentrique, narcissique, mégalomane! Alors là, oui, on ne peut se résoudre qu'à une volonté de puissance qui sera toujours en fin de compte une illusion morbide!

Etre "AVEC" est la clé de compréhension fondamentale:

On est AVEC la Connaissance!
On est AVEC la Sagesse!
On est AVEC la Puissance vitale!

On ne peut rien posséder que pure illusion! Si on croit posséder, alors c'est qu'on se fait posséder!

Nous sommes des témoins de l'univers, et étant AVEC l'univers, l'action juste peut spontanément passer par nous.


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaze

avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 54
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Chercheur d'or
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Sam 09 Mai 2015, 11:02

Ok Sphinx. J'avais bien compris que ces phenomènes apparaissaient indépendament de soi.
En tout cas l'expression de "charger" un objet me plait.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Sam 09 Mai 2015, 15:07


Ces phénomènes peuvent aussi se prêter à la spéculation. C'est ce qui pose le véritable problème.

Mais, si le choix de spéculer sur l'énergie est protégé par la sphère de libre-arbitre, du moins l'adultération énergétique elle-même ne l'est pas vraiment, ce qui permet de demander des actualisations en causalité directe.

Tout est de toute façon imprégné d'énergie psychique, c'est cela qu'il faut comprendre d'abord. C'est un peu la "Force" de Star Wars. Ceci dit, dans ces films, la position du Jedi est maladroite, car il se sert manifestement de la Force par spéculation.

Dans le cinéma de Hong-Kong, l'approche est plus juste selon moi: les héros ne spéculent pas sur l'énergie, mais deviennent, en focalisation spirituelle, un centre de force naturel qui engendre un vortex au sein duquel la Nature et toute chose concourt en harmonie avec leur Présence. Exactement comme un méditant entre en extase vibratoire... il devient un centre énergétique, mais il ne contrôle pas l'énergie: lui et l'énergie sont ensemble.

Je n'ai jamais chargé d'objet car lorsque cela s'est produit, le chargement s'est fait spontanément: je n'ai été qu'un canal conscient de la chose, AVEC le processus, rien de plus.

Ceux qui "chargent" volontairement (=spéculativement) des objets le font en général dans un but peu avouable! J'ai été témoin de telles charges, par exemple dans un "simple" rubik's cube.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 44
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Lun 11 Mai 2015, 22:29

L'énergie psychique nous est insuflée dans un but ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4314
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: L'énergie psychique   Ven 22 Mai 2015, 15:31


Désolé pour le retard...

L'énergie psychique n'est pas insufflée, c'est ce par quoi tout se réalise en fait. Toute chose est à la fois objet et sujet. Si un aspect fait défaut, l'Existence même fera défaut. Tout est conscience, même un mur, même une brique! Les élémentaux sont partout, en tout, et on peut les Rencontrer si on a l'ouverture psychique appropriée.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'énergie psychique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'énergie psychique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Energies, utilisateurs et utilisations
» lune noire pluton en II
» Le vampirisme psychique
» Manipuler l'énergie.
» l'énergie universelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: