ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Couple Sacré et information

Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Couple Sacré et information   Mar 20 Jan 2015, 21:23

Bonjour,


ce sujet a été développé ailleurs que sur ce forum.

Mais il mérite amplement sa place ici.

Donc je l'importe:

Citation :


Article du philosophe Philippe Solal intitulé "OVNIS : l’émergence d’un nouveau paradigme" (proposé par Ambre)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Publié le 21/09/2014Par Philippe Solal, agrégé de philosophieInstitut National des Sciences Appliquées de ToulouseTout savoir sur l'Auteur ICI.Exclusivité...

Réaction de Sphinx:

La conscience, selon la dialectique, est un phénomène cognitif, perceptif, qui provient de la rencontre contrastée entre un Lien et une Séparation. Dans le modèle proposé, on peut considérer l'"énergie" comme étant le Lien universel et l'information comme étant la Séparation. De la rencontre dialectique entre l'"énergie" et l'information, émane donc la conscience perceptive/cognitive, et sa conséquence: la production, par la dynamique relativiste du Couple Sacré, du cercle de la Matière (qui est le cercle extérieur dans la symbolique du Tao). En fait, si on considère les corpuscules relativistes du Couple Sacré, de nature structurelle Yang, dans leurs sexuations respectives Yin et Yang, on a clairement affaire à deux "valeurs d'information digitale", l'un pouvant arbitrairement exprimer le 0 (Yin par exemple) et l'autre le 1 (Yang par exemple). Dans leur nature relativiste, paradoxale, au sein de leur dynamique absolue, de vitesse angulaire infinie, ces deux corpuscules sont donc libres d'écrire toute l'information digitale qu'ils souhaitent, selon que l'un ou l'autre s'affirme sur le moment, dans la séquence informationnelle. C'est ce qui, concrètement, représente la faculté procréatrice du Couple Sacré: il Parle (information) et de ce Verbe émane la réalité représentative.

Ceci dit, lorsque l'article s'intéresse à la nature intime de la réalité, un impasse est faite sur le fait que toute réalité digitale, discontinue par essence, DOIT absolument être existentiellement soutenue par une réalité continue sous-jacente! On peut alors parler de réalité manifeste, Yang, informationnelle, discontinue, et de réalité non-manifeste, subtile, Yin, la porteuse ondulatoire pure du Verbe, continue. Par exemple, l'Arbre de Vie sephirothique est une expression manifeste de l'Etre, donc Yang, qui nécessite d'être soutenue par une élaboration subtile, Yin, fondée sur la circularité en-soi, si on peut dire. C'est la combinaison des bases 10 de manifestation (ou altération), et 12 de non-manifestation (ou perfection), symbolisée dans divers mythes, entre autres par la régulation de la course des 10 soleils et des 12 lunes.

Au final, la discipline permettant de faire la synthèse entre les approches scientifiques et philosophiques/métaphysiques existe déjà, et depuis longtemps: c'est la dialectique! Elle est, comme on vient encore de le constater, l'approche qui offre une réponse cohérente, logique -mais pas logique restrictive- à tout questionnement existentiel ! Cette synthèse est donc déjà une réalité, et mon travail sur la dialectique de la perception en est plus qu'une ébauche.

Dans le processus d'écriture binaire (digitale) de l'information par le Couple Sacré, on doit comprendre que la faculté d'écrire librement l'information digitale, discontinue (Yang-Séparation) par essence, résulte de la dynamique circulaire sous-jacente qui, de vitesse angulaire infinie, crée la base continue (Lien-Yin) indispensable à l'écriture de l'information. La vitesse angulaire infinie induit le fait que, d'une façon instantanée, les corpuscules relativistes sont toujours superposés l'un à l'autre mais, ils peuvent décider de ne pas être simultanés pour autant! L'un ou l'autre peut donc librement s'affirmer par rapport à l'autre pour écrire l'information qu'il représente, Yin ou Yang. Mais le Couple Sacré est également libre de n'écrire (manifester) aucune information!

On peut donc comprendre que la faculté de choisir l'information binaire à écrire, 0 (Yin) ou 1 (Yang), dépend de la liberté de ne rien écrire, qui elle-même provient de l'égalité corpusculaire discontinue, digitale, face à la continuité de la dynamique relativiste, qui les superpose de façon permanente, instantanée, mais pas forcément simultanée. Une différence subtile, dialectique, étant ici à faire entre instantanéité et simultanéité: la conscience perceptive (conjugale) est libre d'induire, ou pas, un ordre "chronologique" arbitraire entre les manifestations diverses des deux corpuscules relativistes. C'est cet ordre chronologique qui distingue instantanéité toujours respectée, et simultanéité éventuellement invalidée. La séquence des "écritures" binaires et des "blancs" constitue l'information créatrice produite par le Couple Sacré.

L'écriture représente l'affirmation relativiste d'un corpuscule informationnel sur l'autre, par l'invalidation particulière de la simultanéité relativiste et la mise en œuvre d'une "chronologie" relativiste. Les "blancs" (non écriture), représentent l'absence d'affirmation d'un corpuscule informationnel sur l'autre, et donc une signification de pure simultanéité attribuée à l'instantanéité relativiste. Aucun ordre chronologique n'est manifesté.

L'obligation d'écrire n'existe que dans le contexte de la décohérence quantique. Elle provient de la confusion des polarités relativistes entre elles, et donc d'une interférence entre la conscience et ce qu'elle écrit, qui n'est plus alors ce qu'elle écrit, mais ce qui s'écrit -ou qui est écrit- à sa place. Une conscience qui n'est pas capable de percevoir la réalité de façon directe, est forcément en confusion avec la réalité observée, car elle n'est pas apte à s'en discriminer complètement! C'est pourquoi il y a décohérence de la réalité observée, la conscience n'étant pas capable de conserver une neutralité suffisante.

Selon moi, la pixellisation du champ de la réalité n'existe que dans le cadre dualiste de l'amalgame spatio-temporel, donc lorsque l'Espace et le Temps sont en confusion parce que les polarités dialectiques ne sont pas correctement discriminées l'une de l'autre, et que la conscience perceptive de la réalité en est altérée (dualisation), Dans la réalité non-dualiste, l'Espace et le Temps sont parfaitement discriminés l'un de l'autre. La continuité du plan spatial vrai soutient la discontinuité, la granulosité, de la dimension Temps. Dans cette approche, le Temps représente la Séparation dialectique, et l'espace représente le Lien dialectique. Ce qui est logique: le Temps est ce qui permet de séparer l'expression de deux bits d'information dialectique (Yin ou Yang). Mais la possibilité de choisir entre l'expression de l'une ou l'autre valeur dépend de la continuité de l'immanence spatiale, qui les égalise strictement devant l'expression de conscience. Cette égalité des valeurs dialectiques corpusculaires a été appelée "simplicité d'Esprit" (puisque le corpuscule est l'Esprit). D'un point de vue conscience, cette égalité est la stricte équivalence narcissique entre les Personnes Homme et Femme, les instances relativistes, sexuées, du Soi conjugal.

On peut donc dire que la sexuation est la différenciation relativiste propice à l'expression consciente d'une information dialectique, digitale. L'absence de sexuation, de différenciation polaire, abolit la relation, anéantit le potentiel de rencontre, et ne permet aucune expression cohérente, car les valeurs binaires, digitales, ne sont pas discriminées, affirmées réciproquement l'une par rapport à l'autre! La personnification qui est la représentation relativiste, sexuée, polarisée, des valeurs dialectiques Lien et Séparation, permet d'écrire une information cohérente de mise en corrélation des aspects existentiels transcendantaux d'individualité et de collectivité. Le vrai Temps évolue toujours depuis l'individualité vers la collectivité dans un mouvement procréateur. Ce qui est procréé est l'information identitaire. Chaque Couple Sacré sur sa phase est muni d'une information identitaire corrélée à cette phase.

Le choix d'écriture, entre les deux valeurs binaires dialectiques, Lien et Séparation, est lui-même Séparation, alors que la chaîne causale sur laquelle l'information est écrite, est le Lien. Le choix d'expression est donc, en tant que Séparation, une rupture causale induite dans la chaîne du Lien causal. Cette induction d'une rupture dans la chaîne causale est la procréation: l'ouverture de la causalité à une nouvelle réalité existentielle potentiellement séparée. Comme on, l'a vu, le choix conscient est rendu possible par la stricte égalisation des valeurs digitales, dialectiques, sur le plan corpusculaire. Le Lien sous-tend la Séparation: l'égalité soutient la faculté de choix.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il faut aussi comprendre que le développement de ce qui est écrit s'effectue sur l'axe temporel qui passe perpendiculairement au centre du plan du Tao.

Du point de vue de la comparaison informatique, les polarités Yin et Yang pourraient aussi être corrélées aux aspects d'instructions et de données. Les instructions représentent le Yin en tant que lien de transformation causal, et les données représentent le Yang en tant qu'états de l'information. Le schéma classique des ordinateurs (Von Neumann) devrait aussi pouvoir être dialectiquement analysé.

Intervention de Philippe Guillemant:

Les instructions représenteraient le Yin en tant que lien de transformation causal, et les données représenteraient le Yang en tant qu'états de l'information: Oui, c'est séduisant comme description de la dynamique hors espace-temps, mais à l'intérieur de l'espace-temps je vois la dynamique inverse: les données qui représentent l'information-matière deviendraient Yin et les instructions qui représentent le mouvement-énergie (physique) deviendraient yang.

Réponse de Sphinx:

Attention que selon mon approche dialectique, l'espace-temps est un état confusionnel entre l'espace et le temps! "Hors espace-temps" signifie donc pour moi "dans le vrai temps et le véritable espace". La confusion de l'espace-temps produit une dualisation par laquelle de faux couples -faussement dialectiques- apparaissent, qui ne sont en fait que des couples dualistes. Et donc oui, dans ce cadre, on peut croire éventuellement à des couples inversés. Mais c'est une forme d'illusion. La théorie dialectique prédit que, lorsque le Lien et la Séparation sont en confusion entre eux, ils produisent un couple dualiste Clivage-Amalgame. Le Lien dialectique est adultéré en une fausse Séparation: le Clivage, et la Séparation dialectique est adultérée en un faux Lien: l'Amalgame (le couple dualiste le plus connu est probablement le couple moral Bien et Mal: la réalité dialectique ne connaît que l'éthique). D'autre part, les polarités dialectiques ont des caractéristiques paradoxales. Ainsi, le Lien d'essence absolue, réclame une mise en œuvre relative. Il est universel, et donc absolu, Yang en essence, mais sans objets à relier, il est sans signification, sans raison d'être! Et donc, sa mise en œuvre est relative (à la Séparation). Par contre, la Séparation est d'essence relative, car elle ne peut jamais dissocier complètement le Lien universel, absolu! La Séparation est donc en quelque sorte une atténuation relative dans le champ du Lien. La Séparation est donc "fragile" en essence, et réclame de ce fait une mise en œuvre absolue. Donc, le Lien, le Yin, est d'essence Yang et de fonction Yin, le Yang est d'essence Yin et de fonction Yang. Selon le point de vue utilisé, de l'essence ou de la fonction, on peut donc soit reconnaître du Yang, soit reconnaître du Yin.

Intervention d'Ambre:

Marc Halévy a écrit: "Ni causalisme, ni finalisme qui sont deux déterminismes assemblagistes. En revanche : intentionnalisme qui est un créativisme émergentiste !" & "L'individuation - c'est-à-dire l'autonomie de vie - a deux ennemis : son intégration dans l'espace et sa reproduction dans le temps."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Réponse de Sphinx:

il ne peut pas y avoir d'intention véritable sans finalité. Le "créativisme émergentiste" dont il est question n'est qu'une confusion spéculative de la cause qui se prend encore et toujours pour la finalité. En d'autres termes, l'émergence intentionnelle n'est authentique QUE si elle s'intègre à un "champ de force" harmonique, et donc en définitive, répond en tant que cause à l'appel d'une finalité.

Il faut comprendre que, paradoxalement, le déterminisme finaliste est l'ouverture à la véritable liberté existentielle, car la Voie de l'Harmonie n'est pas tracée à l'avance! Du moment que le choix garde l'Etre dans une configuration harmonique, il reste libre, car l'Harmonie est une structure déterministe en termes de morbidité, mais ouverte, indéterminée en termes de formulations.

Par contre, ce qui prétend pouvoir échapper à l'Harmonie, se place sous le coup de la morbidité spéculative: ce qui n'est pas harmonique peut logiquement nuire à l'Etre, et surtout, le prive de sa liberté. Car paradoxalement, ce qui est spéculé en dehors de l'harmonie, dans le libre-arbitre, conduit à une morbidité aléatoire, engoncée dans une formulation cristallisée.

Donc, en résumé, la spéculation conduit à une morbidité aléatoire sur un parcours rigidifié, sans liberté, tout simplement parce que le présent est contaminé par l'emprisonnement du passé par la spéculation, et de ce fait, le futur est fermé, conditionné.

Par contre, l'inscription sublimatoire dans un contexte harmonique, rend la non morbidité certaine, en même temps que le futur est totalement déparasité, ouvert, libre de formulation.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple Sacré et information   Ven 10 Juin 2016, 22:11

Cet ajout aurait pu se trouver dans un tout autre sujet, mais cela fait bien suite à des notions dont j'ai parlé ci-avant.

On peut comprendre que l'instantanéité est une réalité issue de l'Alliance dialectique du Lien et de la Séparation.

En effet, la simultanéité serait un état somme toute de Lien absolu, donc sans Séparation intégrée, et donc qui n'existe pas vraiment. Un état où les polarités ne peuvent pas se Rencontrer, car elles ne peuvent pas se percevoir mutuellement, puisque la perception réclame l'association du Lien et de la Séparation.

D'un autre côté, à l'inverse, une dissociation complète, une désynchronisation serait comme une Séparation absolue, sans Lien, qui donc n'existe pas vraiment non plus, de façon autonome et donc authentique, en tout cas!

Dès lors, l'instantanéité amenée par la dynamique absolutisée du Couple Sacré correspond bien à la conjugaison du Lien avec la Séparation: L'instantanéité est comme une simultanéité infinitésimalement décalée. Lien et Séparation.

La dialectique du Couple Sacré associe donc Lien et Séparation dans "tous les sens", sur tous les plans et selon tous les angles d'approche et de compréhension. Tout, absolument tout aspect dialectique rend toujours compte de cette association fondamentale entre le Lien et la Séparation.


Amitié,

steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
POLA



Féminin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 170
Date de naissance : 22/09/1973
Age : 44
Localisation : pau
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Couple Sacré et information   Sam 11 Juin 2016, 13:34

L'alliance dialectique du lien et de la la séparation serait donc la signification intégrale de l'expérience.

Ce que je comprends en te lisant, c'est que la simultanéité ne peut pas prendre en charge l'intégralité de la signification de l'expérience qui garde un caractère absolu, si non relativisé.

En relativisant ma signification, j'intègre la séparation en m'ouvrant à l'intégralité de l'expérience, sans possibilité de la posséder.

L'instantanéité permettrait de vivre l'intégralité de l'expérience sans risque d'effondrement de la signification.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4302
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 53
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Couple Sacré et information   Sam 11 Juin 2016, 19:03


Précisément!

Parce que la simultanéité représenterait une approche unilatérale de l'expérience perceptive. Le "micro-décalage" de l'instantanéité est l'intégration de la Séparation qui est aussi l'intégration du point de vue de l'autre! Et donc L'ouverture de la signification de l'expérience à une autre subjectivité complémentaire. Ce qui met fin à l'unilatéralité (pathologique, individualiste) du point de vue.

Posséder unilatéralement l'expérience perceptive est une illusion narcissique! C'est pourquoi l'émancipation spirituelle authentique passe obligatoirement par la conjugalité collectiviste de la réalité non-dualiste.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couple Sacré et information   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couple Sacré et information
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hieros Gamos ou Hiérogamie
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."
» Chapelet pour préparer la fête du Sacré Coeur de Jésus
» Un Moment Sacré ! Le Seigneur, nous parle de differentes manières :
» Acte de consécration au Sacré-Cœur de Jésus, par Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: