ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spiritualité antique de l égypte .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Spiritualité antique de l égypte .   Dim 19 Juin 2016, 03:55

Philosophie et spiritualité de l' antique temple .

- Pensée 1) .

" Les demi - initiés , reconnaissant la non - réalité relative de l' univers , s' imaginent qu' ils peuvent défier ses lois . Ce sont des sots insensés et présomptueux qui vont se briser contre les écueils et que les éléments déchireront a cause de leur folie . Le véritable initié connaissant la nature de l' univers , se sert de la loi contre les lois , du supérieur contre l' inférieur , et par l' art de l' alchimie , il transmute les choses viles en des choses précieuses ; c' est ainsi qu' il triomphe . La maitrise ne se manifeste pas par des réves anomaux , des visions et des idées fantastiques , mais par l' utilisation des forces supérieures contre les forces inférieures , en évitant les souffrances des plans inférieurs en vibant sur les plans supérieurs . La transmutation , non pas une négation présomptueuse , est' l épée du maitre ."
Le kybalion ( hermés trimégiste )

1) Polythéisme ou monothéisme de la religion de l' ancienne égypte ?

L' égypte antique a t elle été monothéiste ?

Aborder le théme du monothéisme en ancienne égypte est un exercice aussi passionnant que périlleux . Si les spécialistes partagent leur opinion sur de nombreux points , leurs conclusions divergent sensiblement , et je n' ai pas la prétention de donner ici une réponse définitive , mais seulement de proposer quelques éléments de réflexion .

Appartenant nous meme a un monde judéo - chrétien , de nombreux préjugés peuvent nous empécher d' analyser sainement d' autres formes de pensée religieuse que la notre . Les spécialistes ont souvent eux memes une religion et jugent celles des autres avec condescendance . Mais le mystique qui vénére le " dieu de son coeur et de sa compréhension " sait qu' avec un cerveau limité , il ne pourra jamais avoir une connaissance compléte du divin , si ce n' est par l' expérience non - intellectuelle du contact et de la fusion de son individualité dans le grand tout . Il serait également vain de vouloir a tout prix faire de l' égypte ce que nous voudrions qu' elle fut : elle a bien plus a nous apprendre ainsi .

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Spiritualité antique de l égypte .   Dim 19 Juin 2016, 12:01

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .

Quelques définitions .

Selon les dictionnaires , le monothéisme désigne la forme de religion selon laquelle il n' existe qu' un dieu unique , ce qui exclut explicitement tout autre dieu . L' histoire des religions ne retient généralement que quatre grandes religions monothéistes : le judaisme , le zoroastrisme , le christianisme et l' islam . Le polythéisme , lui , admet l' existence de plusieurs dieux . Mais cette derniére définition est celle des monothéistes eux memes qui lui donnent presque toujours une connation négative . Ils ont cherché a rejeter et a ridiculiser des formes de pensées différentes auxquelles ils ne comprenaient pas grand chose , cependant trés riches , et a  imposer par la force l' idée de leur vrai dieu . Ils ont souvent fait l' amalgame entre croyances populaires , certes grossiéres , et systémes de pensée ou l' homme communiait avec les multiples grandes forces de l' univers , manifestations d' un principe unique .

Les apparences polythéistes .

Partant de la , il semble évident que l' égypte ancienne , ait pratiqué le polytéisme . Dieux et déesses se comptent par centaines et présentent une multiplicité d' aspects et de noms . Mais nous verrons plus loin qu' il faut soigneusement distinguer entre la foi des gens du peuple qui n' est pas exempte de grandeur et celles d' individus , peu nombreux , mais d' un niveau de conscience trés élevé . La meme dichotomie existe aujourd' hui encore au sein de toutes les religions du monde . Malgré les apparences , de nombreux indices et de nombreux textes montrent que malgré un " polythéisme de forme , la religion égyptienne tend vers un monothéisme de fond " meme en dehors de l' époque d' akhenaton , comme nous allons tenter de le démontrer un peu plus loin...........

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Spiritualité antique de l égypte .   Dim 19 Juin 2016, 14:15

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .

Paralléle avec le monothéisme chrétien .

Toutefois , la frontiére entre polythéisme et monothéisme n' est pas simple a placer pour un observateur athée ou strictement neutre . Pour un observateur non chrétien , le monothéisme du chrétien peut ne pas présenter des caractéristiques d' une rigueur absolue . Par exemple , la notion de trinité est condamnable aux yeux d' un musulman . Le chrétien ordinaire lui meme a souvent du mal a comprendre la nature exacte de dieu le pére . Les différences qui existent entre dieu , jésus , le christ et le sacré coeur , sont pour lui des plus confuses . Cependant , il comprendra que " tout cela , c' est un peu pareil ." Quant au protestant , il n' admet pas le culte des saints et le musulman croit vraiment qu' il s agit de polythéisme lorsqu' il entend parler de notre - dame de lourdes ou encore de notre - dame de fatima . Le catholique n' y voit que des aspects ou des manifestations différentes de la seule et unique vierge marie . Le chrétien ne comprend pas qu' on puisse adorer un animal , mais il ne verra pas malice a implorer l' agneau de dieu pour qu' il prenne pitié de lui , ni a représenter l' esprit - saint sous la forme d' une colombe . Il répondra a juste titre , qu' il ne s' agit la que de symboles , et que l' animal en lui meme n' est pas adoré . Vous aurez bien compris qu' il ne s' agit pas ici de polémiquer sur la nature du monothéisme chrétien , mais bien de faire comprendre que le divin est difficile a appréhender , et que l' étre humain , au raisonnement fini , a beaucoup de mal a imaginer l' infini divin . Meme le musulman , qui ne plaisante pas avec la stricte unicité divine , éprouve le besoin d' invoquer dieu sous 99 adjectifs . Tous les exemples ci - dessus ont été amenés pour mieux faire comprendre comment les anciens égyptiens , apparemment polythéistes , concevaient le divin , si nous voulions bien , encore une fois , faire taire certains préjugés .

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Spiritualité antique de l égypte .   Dim 19 Juin 2016, 16:43

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .


Les tendances monothéistes égyptiennes .

De nombreux égyptologues ont vu dans les textes " polythéistes " qu' ils étudiaient des tournures inattendues . Quand on lit les fameux livres de sagesse qui furent rédigés depuis l' ancien empire jusqu' a l' époque ptolémaique , on est stupéfait de constater que les auteurs parlent simplement de " dieu " au singulier , et sans autre précision . Par exemple , on lit dans les maximes de ptahhotep , vers 2 500 av j . c : " Ce ne sont pas les dispositions des hommes qui se réalisent , mais le dessein de dieu ." Sous la dixiéme dynastie , dans l' introduction pour le roi merikaré , on trouve encore : " Dieu connait celui qui agit pour lui ." Meme dans les contes , on trouve des expressions similaires . Ainsi le conte du naufrage déclare : " On a rendu graces et dieu a été adoré ." Et plus loin : " Vois : dieu a fait que tu vives ." On pourrait multiplier les exemples du meme genre . Plus surprenant encore . Bien avant akhenaton - le pharaon mystique et monothéiste - les textes des pyramides déclarent que le dieu néfetoum ( le lotus primordial ) est " sans égal " et , plus tard de nombreux hymnes a des dieux divers s' adressent a eux dans ces termes : " O dieu unique qui n' a pas son égal !" Sous amenhotep deux ( 1 400 av . j . c ) , le fameux hymne a amon ré conservé au caire déclare : " Il est l' unique , il n' y en a pas d' autre a part lui parmi les dieux ." Et plus loin , a deux reprises , amon est appelé : " Unique des uniques ."

Philippe lassire .

Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Spiritualité antique de l égypte .   Dim 19 Juin 2016, 21:11

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .


Les tendances monothéistes égyptiennes .

Pour l' égyptien , aucune contradiction dans tout cela : pour lui , chaque divinité , en un instant précis est le dieu unique sans égal . Car chaque dieu n' est que l' un des aspects du divin tout entier . Il n' est pas possible de réduire a un seul nom , a un seul aspect , a une seule définition . On peut parler , sans risque de grossiére erreur de monothéisme a facettes , car il y eut toujours , en égypte , a l' arriére - plan du polythéisme incontestable , la croyance trés générale en l' universalité et l' unicité d' un étre divin , sans nom , sans forme , mais susceptible de les revétir toutes . Cette forme de pensée ou
" chaque dieu est compris comme unique " peut surprendre , mais elle cache une grande sagesse : celle qui refuse d' incarcérer le divin dans des geoles dogmatiques et restrictives .

Quelques exemples simples .

Pour mieux faire comprendre le point de vue égyptien prenons l' exemple d' une piéce de monnaie . Elle a un coté pile et un coté face . Quel est le " vrai " coté de la piéce : le pile ou le face ? Question absurde , car on percoit la totalité de la piéce par un seul de ses cotés . Et il est meme impossible d' en voir les deux cotés en meme temps sans utiliser d' artifice . Malgré un double aspect , la piéce est
" une " , et " chacun " de ses cotés s' identifie a la piéce tout entiére .

Encore une analogie : le terme " argent " peut étre compris de trés  nombreuses facons selon la culture , les besoins ou la richesse d' un individu . Pour un clochard , ce sera une piéce d' un euro . Pour un homme riche , une liasse de billets de 50 euros , et pour le spéculateur , une transaction passée sur un clavier d' ordinateur . Pour eux tous , c' est toujours  de l' argent . Mais il se concrétise sous des aspects trés différents selon les circonstances . Il en va de meme pour la compréhension du divin . A tout moment , " un fidéle égyptien pouvait créditer de tous les attributs du pouvoir divin une quelconque divinité qui était a ses yeux le dieu le plus important . Un dieu qui pour eux signifie le tout a un moment précis ."

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Spiritualité antique de l égypte .   Lun 20 Juin 2016, 19:34

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .


Le multiple manifeste de l' unique .

Un autre phénoméne trés intéressant attire l' attention de tout égyptologue : le syncrétisme . Contrairement a une idée recue , l' égypte et sa religion ont beaucoup évolué au cours des siécles , et les théologiens ont tenté , souvent avec un grand bonheur , de réunir plusieurs divinités en une seule , lorsqu' ils leur trouvaient des fonctions proches ou complémentaires . C' est ainsi que l' on voit des représentations d' hathor ( coiffée de cornes enserrant un soleil ) , avec un texte hiéroglyphique d' accompagnement , qui la décrit sans ambiguité , comme étant isis . Nombreuses sont les représentations d' hathor allaitant horus alors que ce role devrait étre dévolu a isis sa mére .


Le soleil lui meme , pourtant unique dans son aspect , est appelé khépri a son lever , ré lorsqu' il atteint le zénith et atoum a son coucher . On sent bien ici que l' égyptien a besoin de multiplier les noms et les qualificatifs d' un dieu pour en mieux comprendre la nature , tout comme la nature du dieu des chrétiens ne peut s' imaginer qu' a travers le pére , le fils et le saint - esprit . Selon le meme processus , certaines fresques nous montrent une divinité aux attributs composites dont les textes nous disent qu' il s' agit de ploth sokaris - osiris . Trois en un , en quelque sorte . Une scéne de la merveilleuse tombe de la reine nefertari , épouse de ramsés deux , montre isis et néphtys protégeant osiris dont la téte est curieusement celle du bélier solaire . Mais le plus extraordinaire est la légende qui encadre la scéne . A droite , on peut lire : " C' est ré qui repose en osiris " et a gauche : C' est osiris qui repose en ré ." Voila bien un texte des plus admirables ou l' égypte nous montre sa compréhension du divin :  ré , c' est le dieu solaire par excellence , dieu de la renaissance éternelle a travers le cycle solaire , et osiris , souverain de l' éternité , celui de la renaissance éternelle a travers les cycles terrestres et végétaux . Les forces de la lumiére et celles de l' obscurité de la terre se combinent , se complétent , se fondent totalement l' une dans l' autre tout en gardant leur identité propre . Deux divinités réunies pour manifester une grande loi de l' univers .

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
saurin



Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 9
Date de naissance : 28/06/1961
Age : 55
Localisation : région aquitaine
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Spiritualité antique de l égypte .   Mar 21 Juin 2016, 04:06

Philosophie et spiritualité de l' antique temple égyptien .

Le multiple manifeste de l' unique .


Un texte inscrit cette fois dans le trés célébre chapitre 17 du livre des morts dit : " Je suis " celui aux deux ames " qui réside dans ses " deux oisillons ." Qui est ce donc ? C' est qu' osiris lorsqu' il entra a mendés , y trouva l' ame de ré . Alors l' un embrassa l' autre , et il en est résultat " celui aux deux ames ." Meme la facon naive en apparence seulement , d' illustrer comme au paragraphe précédent ce que les mystiques d' aujourd hui appellent la loi du triangle . Enfin , une derniére citation pour montrer comment l' unique se manifeste dans le multiple , selon une conception datant de ramsés deux et qui présente un caractére évident de parenté avec le concept chrétien de la trinité : " Trois sont tous les dieux : amon , ré et ptah . Ils n' ont pas leur semblable . Son nom est caché en tant qu' amon , son visage c' est ré et son corps c' est ptah................Ainsi , amon , ré et ptah , cela fait trois ." Il est question de trois dieux mais l' adjectif possessif son est employé comme s' il s agissait d' une seule entité . Ici on est tenté de comparer amon au nous , ptah au logos et ré au pneuma , bien que de tels rapprochements n' aient pas un caractére vraiment scientifique , on peut seulement évoquer un air de parenté .

Philippe lassire .
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITÉ DE L’ANTIQUE TEMPLE ÉGYPTIEN   Jeu 23 Juin 2016, 08:51

Merci "saurin" de ce travail de partage ...je vous ai répondu en message privé quand à vos sollicitations par messages privés.
Merci de mettre en citation ce qui est de la main de Mr Lassire et en caractères gras vos questions que l'on puisse faire la différence entre vos demandes et le texte . Là il me semble à la lecture comparative que tout est un copier /coller et je ne comprend donc pas votre dernier message privé ?


Merci aussi de noter les sources de ce travail affin de respecter les droits d 'auteur:

Présentation a écrit:
Bienvenue à tous sur ce site, qui essaie de présenter quelques thèmes axés sur une approche favorable aux amateurs de risques intellectuels, aux chercheurs d'attitudes inédites, aux expérimentateurs d'existence, aux convaincus des lois universelles qui cherchent à  comprendre et à  harmoniser les forces antagonistes mais complémentaires du positif (yang) et du négatif (yin). Par exemple, à  tirer la quintessence possible des dualités actuelles de notre civilisation telles que : physique et métaphysique, religion et philosophie mystique? Dans ce dessein, nous souhaitons nous ressourcer, entre autres, aux origines premières de cette philosophie mystique, c'est-à -dire la Grèce Antique. Le dialogue, notamment socratique, donne en quelque sorte l'essence de la philosophie : cette recherche commune où le maître forme l'élève, mais tout aussi bien est formé par lui, entreprise de mise en question si radicale que l'interlocuteur est dérangé dans ses habitudes comme par un taon, remué, inquiété, et renvoyé à  son origine ontologique et métaphysique. Derrière l'aporie, déploiement d'un problème sans solution, se développe peu à  peu non seulement l'ironie mais encore l'amour. Comme la philosophie et comme l'amour, le dialogue est une réalité dialectique et médiatrice, faite de mouvement et manque, visant l'être et la plénitude.

Ainsi la structure dialoguée de la philosophie à  sa naissance révèle en même temps son contenu et son sens métaphysique, tels qu'ils sont interprétés par le platonisme. L'amour (dans le plus dialogue), comme la philosophie à  laquelle il introduit, est les pressentiment du désir d'être et d'éternité qui définit la condition humaine dans son ambivalence, à  la fois «corporelle» et «spirituelle».

Dans ce qui est écrit, rien n'est jamais affirmatif, on laisse au lecteur la possibilité d'explorer d'autres champs de conscience. Il n'y a pas de vérité absolue, elle fluctue avec le temps, au fil des évolutions de la compréhension planétaire. En 1600 Giordano Bruno, sur ordre du Pape Clément VIII, finissait sa vie sur un bûcher, parce qu'il avait osé affirmer que la Terre était ronde. Ce qui présentait un cataclysme dans les croyances et la foi d'alors. Aujourd'hui, nous sommes dans la théorie où l'univers n'aurait jamais eu de commencement et n'aura probablement jamais de fin. Ce sera notre premier exposé.

TOP-PHILO.FR La pensée d'un esprit libre

PHILOSOPHIE ET SPIRITUALITÉ DE L’ANTIQUE TEMPLE ÉGYPTIEN(Partie 1) & (Partie 2)

Philippe Lassire a écrit:
En CONCLUSION

Répondant aux besoins des Égyptiens, rythmé par le cycle cosmique du Soleil, le culte divin au temple a pour premier objectif, de mettre en œuvre une magie rituelle pour conserver sur Terre cette Présence du dieu.
D’autre part, pour les Égyptiens, le temps n’est pas linéaire ; il est rompu de cycles, et l’issue de chacun d’eux peut ramener le chaos ou bien permettre la naissance d’un nouveau cycle comparable du précédent. Aussi, faut-il aider le passage des cycle en faisant demeurer le dieu dans le temple par l’adoration, l’offrande en nourriture, les louanges et les hymnes. Et que pour l’ordre et l’équilibre des choses du monde demeurent, le rite culmine avec « l’offrande de Maât, principe de Vérité-Justice »
La présence du dieu vivant dans le temple, le caractère sacré du lieu, la valeur spirituelle du culte divin, sont indispensables à la vie quotidienne du peuple égyptien. Il y gagne la certitude d’une vie tranquille à l’abri des besoins et le sentiment de pouvoir bénéficier aussi d’une autre vie sereine, dans l’au-delà, « Les Champs de l’Imenou ».

« Quand les offrandes divines descendent, le visage des hommes est éclairé, le cœur des dieux est en joie. » Textes des Pyramides 1554


Philippe Lassire

Je vous souhaite une belle journée ensoleillée
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Spiritualité antique de l égypte .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» initiation spirituelle antique de l égypte .
» [Conte] Le Magicien Djédi.
» Composition de l'être dans l'Égypte antique
» Le nom de l'Egypte antique
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: