ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Jardin Hermétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Mer 07 Avr 2010, 10:05

Merci Douceur de ce rappel ,
sujet déjà proposé par Jean Paul Lui même sous le pseudo
" Merlin l 'Enchanteur".
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 05 Nov 2010, 18:11

La symbolique du chien dans le tarot de Marseille

Le chien, image de Dieu* qui chemine à nos côtés.

Rien n’est gratuit dans le Tarot. Rien n’est le fruit du hasard.
Donc, en présentant un chien à notre regard, le Tarot souhaite nous dire quelque chose. Or, ce chien est présent dès la première carte (voir mandala ). Mieux même, il est présent comme premier élément d’accroche. En effet, c’est le premier « objet » sur lequel nos yeux se posent lorsqu’on lit l’image de gauche à droite. Si le Tarot débute avec un chien (avant même de débuter avec l’homme qui marche) c’est que ce chien aura une importance et/ou une symbolique porteuse.

Penchons-nous donc sur ce qu’est un chien dans la vie médiévale de l’époque. (et qui est toujours d’actualité, d’ailleurs).



Ce chien est donc en train d’accompagner le Mât. Mais il le pousse, aussi. Il l’oblige à se mettre en route. Et comme l’animal n’est pas dessiné en entier, « ce » qui pousse le Mât à se mettre en chemin, ce qui pousse le pèlerin, la personne en recherche personnelle à se mettre en mouvement vient … d’ailleurs. Cet ailleurs étant symbolisé par l’extérieur de la carte, côté gauche.

La gauche symbolise le passé. Il y a donc bien eu une impulsion, venant de nulle part et d’ailleurs, qui a fait que le Mât s’est mis en quête ; enquête, oserais-je dire.

Qui pourrait être ce chien ?
Outre le compagnon fidèle, sous sa forme animale, nous pouvons voir Dieu* en lui. En tout cas, il s’agit d’une partie de vous-même qui vous échappe complètement, « quelque chose » en vous, non pas de Tennessee, mais quelque chose … qui ne vous appartient pas et vous pousse à agir. Ce qui pousse donc le pèlerin, c’est une force qui vient de son en-dehors, quelque chose qu’il ne voit pas … qu’il ne peut voir en entier en tout cas.

Question à trois cents. Sans ce chien, le Mât se serait-il mis en mouvement ?

Par extension, ce chien suit, protège et surveille le pèlerin tout au long de son cheminement. Ne biffer aucun verbe. Ils sont tous utiles ! Le chien suit le Mât … s’il le suit, il ne lui ouvre pas la route ! Continuons notre idée d’assimilation du chien à Dieu. Dieu nous suit donc, pas à pas. Il guide nos pas sur notre cheminement de développement personnel. Mais il ne nous ouvre pas la voie, il ne nous montre pas le chemin. Il ne passe pas le premier, en éclaireur. Non. Il valide notre mouvement, il nous oblige à faire le premier pas. De là, un premier enseignement : si Dieu est à nos côtés tout au long du chemin, ce n’est toutes fois pas lui qui nous l’ouvrira. La première impulsion donnée, il nous faudra nous prendre en mains.

Le chien protège.
Dieu veille donc sur nous tout au long de notre cheminement. Nous pouvons donc être en confiance. Une fois lancé dans l’aventure, nous savons que son soutien nous est acquis, fidèle comme celui du chien.

Le chien surveille.
Dieu est aussi là pour nous maintenir sur le droit chemin, si j’ose ainsi m’exprimer. Dieu est là pour nous pousser (c’est bien visible sur la carte) à aller jusqu’au bout. Pas question d’abandonner en chemin !

Le chien, une allusion à Anubis
Dans la mythologie égyptienne, Anubis, c’est le dieu à tête de chien. Il n’est pas inutile ici de rappeler sa généalogie afin de voir en quoi elle peut éclairer notre compréhension de la carte du Mât.



Nepthys épouse Seth. Ce dernier ne pouvant/voulant lui donner d’enfant, elle va voir ailleurs ; comme quoi, ça existait déjà à l’époque et même pour les dieux :)
De son union à Osiris naîtra le petit Anubis. Mais comme maman Nephtys panique à l’idée que Seth ne se venge sur Anubis de son infidélité, elle cache le bébé dans des roseaux le long du Nil. Passant par là, par hasard – sourire ému du lecteur - Isis découvre le bébé, le prend et s’en occupe, comme une mère. Devenu grand, Anubis vole au secours de sa mère adoptive, en embaumant le corps d’Osiris, son mari bien-aimé, après que celui-ci ait été découpé en morceaux par … Seth. Anubis et Osiris régneront désormais dans le Royaume des Morts. Anubis ayant pour fonction d’amener l’âme du défunt à la Balance du Jugement en l’aidant notamment à traverser le Styx, fleuve sacré de l’au-delà.



En lisant tous ces noms issus de la mythologie égyptienne, vous vous dites sans doute qu’il nous faudrait les retrouver aussi dans le Tarot. Il n’y a pas raison que seul Anubis y soit représenté via le Mât. Voyez plutôt.



Anubis accompagne à la pesée des âmes. Thôt, scribe de service, note le verdict. Nous retrouvons ici la vibration de l’Hermite. L’âme quant à elle, est symbolisée par l’arcane de la Justice. Enfin, Horus, dieu à tête de faucon, se retrouvera fort bien dans la carte du Monde. Nous reviendrons en temps utile sur une explication plus détaillée de tout ceci. Et si d’aventure un de mes lecteurs parvenait à m’identifier Amam dans les cartes du Tarot, je lui paie bien volontiers un coup de Nil…





Le chien du Mât nous parle de Saint Christophe.



Un autre angle de lecture nous est offert par le chien, en la personne de Saint Christophe. Il n’y a pas de raison que la seule mythologie égyptienne ait eu recours à des êtres mi-homme, mi-animal. La religion catholique en a aussi son lot. Dont saint Christophe. Rappelons-en l’histoire.

Saint Christophe, dont la fête est le 25 juillet, assez proche donc du 22 juillet (je dis ça en passant pour les amateurs de madeleines :) a un culte qui remonte au 5ième siècle.



La légende raconte que ce géant cynocéphale :) ne souhaitait offrir ses services de passeur qu'au plus grand. Ni prince, ni roi, ni même le diable en personne ne trouvèrent grâce à ses yeux.
Ne restait plus que l'enfant Jésus. Le voici donc, juché sur les épaules du géant. Et la traversée de commencer. Petit Jésus s'alourdit subitement à un point tel que Christophe doit admettre avoir trouvé son maître. Et de promettre de devenir l'incarnation du croyant qui porte le Christ dans le monde pour professer sa foi. Il obtient ainsi le salut de son âme.

Saint Christophe à tête de chien porte donc l’Initié. Le Mât porte une besace. Lorsqu’il sera capable d’en étaler le contenu dans la carte du Bateleur, il deviendra donc lui-même conscient de son initiation et/ou de son statut d’Initié. Voilà donc un rapprochement ésotérique intéressant, n’est-ce pas ?

Mais je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Il vous faut toutefois regarder le tarot de Camoin/Jodo pour en apprécier toute la signification. Vous aurez remarqué que sur les deux iconographies, il y a chaque fois une feuille verte, sur le bout du bâton du saint. Nous retrouvons cette petite feuille verte dans le creux de la main du Mât. Or, cette feuille signifie la rémission des péchés, en symbolique chrétienne. Voilà qui est donc agréable à décrypter. Si Saint Christophe a une feuille verte sur son bâton et que le Mât tient lui aussi une feuille de la même couleur, voilà qui nous encourage vraiment à nous mettre en chemin. En s’engageant dans la voie du Tarot, on reçoit la rémission des péchés. Ce qu’on a fait de mal dans le passé, (côté gauche de la carte), puisqu’on le quitte en prenant son baluchon, puisqu’on s’apprête à le transformer en travaillant sur soi via le chemin du Tarot, Dieu* (le chien) nous le pardonne. Voilà donc un bel encouragement à décider de prendre son baluchon à deux mains et à se mettre en route, non ? Merci Saint Christophe.



Le chien du Mât et la blessure de Saint Roch

Le chien du Mât vient lever le voile sur une curiosité sur laquelle tout tarologue se penche en abordant la carte du Mât. L’espèce de tache sur la cuisse du pèlerin. Penchons-nous pour la comprendre sur l’histoire de Saint Roch.




Saint Roch (1200-1237)
Né à Montpellier.
Il se rendit en pèlerinage à Rome où sévit la peste. Il soigne et guérit de nombreux malades. Lui même atteint, il s'isole dans une forêt où un Ange le soigne tandis qu'un chien lui apporte chaque jour un pain et le soigne en le léchant. Il guérit à son tour, mais pris pour un espion, il mourra en prison.


Le Mât est donc malade et le chien le soigne ! La tache sur la cuisse du Mât symbolise donc la maladie de Saint Roch et la position du chien peut symboliser l’acte de guérison qu’il pose sur lui.

Saint Roch montre toujours sa blessure dans les iconographies Hors de question pour nous de cacher nos blessures, d’en avoir honte, de les taire… mais obligation de les reconnaître, de nous savoir « malade » au moment où nous entamons le chemin de guérison intérieur que représente le Tarot. Le pèlerin que nous sommes doit donc admettre qu’il est malade, en questionnement, avec des blessures intérieurs à panser. Et que c’est pour ça, qu’il étudie le Tarot ! Merci à toi, chien du Mât de nous guérir en nous poussant à nous mettre en route. Autre façon de formuler la chose : grâce au fait de se mettre en route sur le chemin du Tarot, on se guérit de ses blessures.

Ce qui est amusant, c’est aussi que Saint Roch est devenu le saint patron des … pèlerins. Il est d’ailleurs souvent représenté avec des coquilles saint Jacques … de Compostelle :)



Note : Il va de soi que tout ceci ne contredit, ni n’enlève rien aux théories qui assimilent l’action de montrer son genou (je-nous) fait de Saint Roch un Initié.

Enfin, je ne résiste pas à la joie de vous montrer le célèbre tableau de J.Bosch … Lisez-le comme la carte du Mât et soupirez d’aise !




http://www.ff-tarot.com/tarologie/la-symbolique-du-chien-tarot-de-marseille.html

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 05 Nov 2010, 19:19

La culture des signes astrologiques est très présente en Chine. Ils se répartissent en 12 animaux, qui représentent chacun une année lunaire. Mais à ces douze animaux s'attache par ailleurs une symbolique particulière. Vice-président de l'Association du folklore de Chine et professeur à l'Université centrale des minorités, Tao Lifan consacre ses recherches aux cultures populaires chinoises. Le Chien est selon lui un animal très proche de l'homme, ce qui expliquerait pour une large part pourquoi on l'associe à de nombreux mythes et légendes.

« En fait, la figure du chien est culturellement riche en Chine, comme dans d'autres sociétés du monde, car le chien est l'animal que l'humain domestique le plus tôt. Il est l'ami et le fidèle assistant de l'homme. Dans les légendes chinoises, on rencontre souvent sa figure dans de nombreux récits mythologiques. Par exemple, selon une parabole peu connue, le chien aurait aidé l'homme à s'emparer des semences de riz dans le palais céleste. »

La figure du chien occupe une place importante dans la culture chinoise depuis très longtemps, sans doute depuis que les relations entre l'homme et le chien sont devenues très intimes. Wang Zuoyi, folkloriste pékinois, a bien étudié cette question.

Selon Wang, la symbolique du chien en Chine pourrait trouver ses origines dans le district de Huaiyang, dans la province du Henan, au centre de Chine. C'est en fait là-bas que, selon la cosmogonie chinoise, l'ancêtre des hommes Fu Xi a vécu. Et dans cette région, encore aujourd'hui, un jouet appelant «ni ni gou » (le chien en boue) est particulièrement populaire ; c'est une sorte de trompette dont les enfants peuvent jouer. Ce détail reflète quoi qu'il en soit les liens intimes que l'homme entretient avec le chien et le respect qu'il éprouve à l'égard de cet indéfectible compagnon. On écoute les explications de Wang Zuoyi :

« ''ni ni gou'' constitue une sorte de totémisme ? la culture et le rôle du totem sont très prégnants chez les Chinois. D'après l'histoire écrite de Huaiyang, ''Ni ni gou'' représente l'ancêtre de l'homme Fu Xi. Le caractère chinois qui désigne Fu s'écrit en traçant à gauche le mot « peuple » et à droite le mot « chien ». Cela signifie que les hommes sont proches du chien et que, dès les périodes les plus reculées de l'Antiquité, le totem du chien était fondamental. »

Fu Xi, l'ancêtre des hommes, leur avait notamment appris à tricoter les filets de pêche et à pêcher... On a en revanche retrouvé relativement peu d'histoires sur cet ancêtre et le chien. Reste tout de même une série d'expressions venues du fond des âges comme « Gou zhang ren shi » (qui signifie « comme le chien qui aboie en profitant de la puissance de son maîre »), « Gou yao lv dong bin » (soit « Semblable au chien qui voulait mordre l'immortel »), ou encore « Lv Dongbin » (« vous ignorez le coeur qui vous veut du bien ») ? Autant d'idiomes qui reflètent bien la relation intime de l'homme avec le chien.

D'aucuns vont jusqu'à estimer que ces relations intimes auraient été fixées il y a 15.000 ans... A ce moment-là, le chien aurait voulu trouver un ami fidèle, en compagnie de qui il pourrait vivre éternellement. Et il aurait finalement choisi l'humain, qui serait apparu comme l'animal le plus qualifié. Sans doute cette légende n'est-elle certes pas très bien fondée, soit'? Reste que le totem du chien s'inscrit bien dans le cadre d'un référent multi-séculaire en Chine.

Bai Gengsheng est vice-président de l'Association artistique du folklore chinois. Selon lui, l'ethnie Han, qui est à l'origine de la majorité des Chinois d'aujourd'hui, était à l'origine une population de chasseurs. Une population qui s'est progressivement convertie à la civilisation agricole. Au cour de cette évolution, l'humain et le chien vivaient en interdépendance. Ce pourquoi ils ont développé, petit à petit, un sentiment profond de réciprocité. Bai Gengsheng nous explique ce trait particulier de la culture Han.

« Dans une société basée sur la chasse, le chien est d'abord considéré comme un outil de production. Pour les chasseurs de la préhistoire, si les arcs et les flèches sont des outils « morts », les chiens sont eux des « outils vivants ». Mais le chien est aussi un animal qui accorde une grande valeur à l'amitié et à l'affection... Comme dit une expression chinoise, « Gou bu xian jia pin », le chien ne tournera pas le dos à la famille pauvre. Au cour du basculement progressif de cette société basée sur la chasse vers une société de type agricole, les Chinois ont continué à respecter le chien comme ils l'ont toujours fait? Lequel chien est considéré comme un compagnon irremplaçable, voire comme un dieu dans certaines régions. »

Logique, donc, que la symbolique du chien soit toujours présente durant le stade agricole de la civilisation Han. Ainsi, les fables sur l'origine des semences du riz font souvent appel à la figure du chien. Par exemple, tout à l'heure, Tao Lifan a mentionné une parabole dans laquelle le chien s'empare des semences de riz. Selon cette légende, c'est l'impératrice du domaine céleste qui était en possession de ces semences?

Mais voilà : le chien courageux est aussi un bon voleur. Il a donc traversé la frontière céleste pour venir dérober les semences du riz et les restituer à l'homme. C'est la raison pour laquelle les Chinois considèrent le chien comme l'ancêtre de la civilisation du riz, et ont donc beaucoup d'affection ? et de reconnaissance - pour le chien.

Dans la langue chinoise, quelques éléments reprennent le sens de cette fable. Par exemple, les mots « riz » et « voler, dérober », se prononcent en chinois la même façon. L'expression « Ji ming gou dao », qui signifie « savoir imiter le chant du coq et l'aboiement du chien », désigne en fait des personnes rusées, malicieuses, qui ont toujours plus d'un tour dans leur sac... Ce qui confirme la malignité du chien.

La Chine est un pays composé de différentes ethnies. Et les cultures minoritaires proposent elles aussi leurs propres acceptions quant à la place du chien dans l'imaginaire collectif. Ainsi, la culture mandchoue, qu'on rencontre dans le nord de la Chine, fait preuve d'un remarquable respect pour cet animal. Car un chien à la fois courageux et raisonné a aidé leur ancêtre Nu'r ha chi à se sortir d'une situation épineuse.

D'où une série de coutumes associées à cette croyance : les mandchous ne mangent ainsi pas de chien, mais ils ne peuvent pas non plus porter des chapeaux en peau de chien à l'intérieur d'une maison ou des habits en peau de chien en dehors. Pour d'autres minorités chinoises comme les Miao, les Yao, etc., dont le berceau est cette fois au sud de la Chine, c'est la figure de Pan Hu qui est leur ancêtre. Or, Pan Hu est un chien mythologique, qui a notamment accompli des faits d'armes pour l'empereur. En raison de son mérite, il s'est ensuite marié avec la princesse et a eu de nombreux enfants.

Son nom est ainsi au c?ur de « La chanson du roi Pan », qui narre l'épopée de l'ethnie Yao, tout comme il est au centre de « L'ancienne parole », qui raconte quant à elle l'épopée des Miao. Parmi certaines minorités du sud de la Chine, le chien est aussi considéré comme leur meilleur outil, leur meilleur compagnon, et leur meilleur ami. Pour les nationalités JingPo, LaHu , LiSu, Yao et Han, dans certains de leurs festivals culturels, comme celui qui s'intitule « Le riz du chien », les gens réservent le premier bol de riz au chien.

Autre légende étonnante : celle qui se trouve à l'origine de l'ethnie NaXi, dont le berceau se trouve au sud-ouest de la Chine. Il y a longtemps, la vie de l'homme ne durait pas plus de 13 ans, tandis que le chien pouvait vivre jusqu'à 60 ans. Les hommes pensaient que leur vie était trop courte, puisqu'ils n'avaient même pas le temps de donner naissance à leurs enfants ; et à l'inverse, le chien se fatiguait à attraper les animaux sauvages durant toute sa longue vie.

Les hommes demandèrent donc au dieu d'inverser les durées de vie de l'homme et du chien. Ainsi, selon cette fable originelle de la culture NaXi, après l'âge de 13 ans, le prolongement de la vie de l'homme est en fait offerte par le chien. Bai Gengsheng, qui a longtemps étudié la culture NaXi, parle avec passion de la figure du chien au sein de cette nationalité ; on l'écoute :

« Pour les Mosuo, qui sont une composante de l'ethnie NaXi, le chien est un symbole de longévité. A la fête du printemps, c'est le moment pour les garçons et les filles de 13 ans de passer à l'état d'adultes. Alors on offre des pantalons aux garçons et des jupes aux filles, ce qui symbolise le fait qu'ils grandissent réellement. Mais avant d'apporter les pantalons et les jupes, il faut d'abord les mettre sur le chien, car le premier cadeau des adultes doit d'abord revenir au chien. »

Il y a encore beaucoup de légendes et de fables qui nous ont été transmises, toutes plus poétiques et colorées les unes que les autres. L'évocation des titres suffit à stimuler l'imagination : « Le chien céleste mange la lune », « Le bon chien sauve le roi du Ciel », etc. Par ailleurs, l'art et la littérature font une part belle à la figure du chien, à travers les poèmes, les romans traditionnels, mais aussi dans le cinéma ou l'art contemporain...

Autant dire que le chien a toujours le statut d'une figure allégorique centrale dans la culture chinoise. Le signe du chien incarne la fidélité, l'amitié et la longévité.

http://www.chine-informations.com/guide/place-du-chien-dans-la-culture-chinoise_916.html

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 05 Nov 2010, 19:24

Citation :

Symbolique du chien
D'après le dictionnaire des symboles, le chien est lié à une trinité élémentaire terre, eau et lune, à symbolique végétative, féminine, sexuelle et divinatoire, aussi bien dans le domaine inconscient que pour le subconscient. Son rôle principal est celui de psychopompe,« guide de l'homme durant la nuit de la mort après avoir été son compagnon durant le jour de la vie. »


Chien et alchimie
Dans le bestiaire alchimique et philosophique, la figure du chien dévoré par le loup représente la purification de l'or par l'antimoine, qui est aussi l'avant-dernière étape du grand œuvre. Le chien et le loup symbolisent le sage, ou le saint, qui se purifie lui-même en se sacrifiant et en se dévorant, pour accéder à la connaissance spirituelle ultime.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolique_du_chien

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Sam 06 Nov 2010, 21:01




livre muet //Mutus LIBER



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La Pyramide   Sam 05 Fév 2011, 12:12

La Pyramide, les Nombres et les Lettres Hébraïques:

Post en double: Supprimé par l'auteur


Dernière édition par Plénitude le Dim 06 Fév 2011, 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La Pyramide   Sam 05 Fév 2011, 12:25

Citation :
La Pyramide, les Nombres et les Lettres Hébraïques:


La Création ne peut passer que par le Verbe. Ce Verbe c'est le langage originel manifesté de la pensée créatrice. Le langage originel est celui , simple et très chargé, qui relate les différentes positions ou effets de Puissance du "Cobra" Support de la Kundalini. (Son cheminement)

Nous avons vu avant, que les Lettres avaient des définitions qui enclenchaient des Forces lorsqu'elles étaient intégrées par le mouvement de vie basé sur la Respiration en apnée et transmises dans toutes les cellules par la visualisation ou le ressenti..

Quel rapport avec la Pyramide? Si nous considérons que notre corps physique est semblable à une pyramide?


Qu'est ce que la Pyramide?
Dans l' antiquité, la Pyramide était un lieu d'instruction qui était sensé permettre la reliance entre le cosmique et le tellurique tout en indiquant les Origines de l' Humanité.
Quel rapport avec nous? Cette instruction avait pour but, non seulement de libérer mais d'enseigner le macrocosme dans le microcosme ou la découverte du divin en soi.
Une pyramide est composée de deux figures géométriques en 3D: Un carré et un triangle. Cela symbolise entr'autre la Création et l' Intelligence. La Création et la Trinité...

Essayons de comprendre très simplement comment cette "base" permet de passer du Nombre 4 au 5 , puis 6, ensuite au 7 etc.... Il est facile de comprendre que la base de la Création comporte le Verbe "Yod-Hé-Vav-Hé". (Air, Terre, Eau et Feu)
En son CENTRE, la Puissance du Shin lui apporte vie, ordonnancement et équilibre intelligent.
- La Pyramide est composée des 4 Éléments équilibrés en soi, la chaise, la base... et du centre: La Conscience ou l' Esprit.
Du 4 et de son centre, ça ouvre la porte sur le Nombre suivant.
Cela donne le 5: Yod -Hé - Shin-Vav-Hé . En hébreu= Yeshouah ....

Ce Nombre "5" est le Nombre d' Or, le nombre de la libération, le Nombre de la Conscience incarnée. Ce centre, ce "point" ajouté à chaque "figure" permet l'ouverture sur le Nombre Suivant. Ainsi donc, le point dans le centre du pentagramme ou de l' Étoile à 5 branches ouvre la porte sur le "6" ou l' Étoile à 6 branches. Le centre ou le point central manifesté dans cet Héxagramme ouvre la porte sur le 7. etc....
Il est important que ce point soit rendu vivant lorsqu'il est ajouté et visualisé sous forme forme de spirale, afin d'ouvrir comme un Vortex sur la "dimension parallèle" qu'est le Nombre suivant.

- Cette base de la Pyramide est surmonté de nos côtés extrêmes en soi, avec la pointe qui représente la Conscience Universelle et reliée au Centre de la Base, mais aussi vue du dessus, offre le point central au "Carré" (Le 4). L'ensemble qui forme la pyramide est symbolisé par le Nombre "7", Nombre de la Perfection et le rapport avec le cosmos résiderait, dans cette figure pyramidale,au nombre 7 et par le sommet ,(la pointe de la pyramide,) pour ouvrir la porte sur le "8" donc l'universel, le Cosmos et bien d'autre. Il apparait donc que ce point central n'est autre que "SHIN".


La Lettre Beith*
Qu'est ce que la Pyramide ? C'est simplement nous. La Pyramide, c'est notre corps, notre Temple, notre Demeure* dans laquelle nous sommes à la fois l' Élève et le Maître. Les deux forment l' Unique et on dit que c'est le Fils incarné. C'est pour cela que chacun(e) est unique. Là où les Essences du Bas et du Haut se rejoignent dans le coeur (Le Fils, ou le Christ) et par la respiration prânique et consciente depuis le coeur. Ça permet de TOUT Alchimiser par les trois Soleils réunis dans le Coeur. Ces trois Soleils sont réprésentés par 3 Pierres précieuses: Le saphir, Le Diamant et le Rubis. Ces 3 rayonnements forment la couleur Parme ou autrement appelée Rayonnement spirituel de la Divine Providence. En terme plus simple, Son Énergie.

Pour alchimiser: Prenons un exemple très simple, facilement contrôlable et attractif car cela concerne autant les cellules que la vie courante de beaucoup:
Accueillir la solitude, c'est la respirer (respiration dite frontale) "prâniquement" en conscience avec le coeur pour la libérer et depuis là, diffuser cette libération partout, dans toutes les cellules. Elles se libèrent alors. Accueillir l' égo ou ses "revendications" passe par le même chemin de libération. C'est la plus grande des clés, celle de tout accueillir dans l'amour et de tout rendre à la puissance divine de son coeur. Et lâcher-prise...

Tsaddé
Lâcher prise ne consiste pas à oublier l'autre, mais d'accueillir qu'il/elle est libre de venir et qu'il/elle appartient à son Divin et à l' Essence commune avec l' autre. C'est très puissant lorsque c'est la Même Essence qui est en deux êtres. distincts . On appelle cela les Vraies Flammes Jumelles issues du même Rayon gémellaire. Réunis et conscientisés, ils forment le Couple divin incarné. . La Pyramide du Haut et celle du Bas ou encore les Triangles entrelacés.

On ne peut pas accompagner l'autre si on ne sait pas s'accompagner soi même. S'accompagner, c'est se libérer de toute attente et se reconnaitre sans aucun besoin de dépendance à l'autre. Tout Quitter pour mieux se retrouver et retrouver l'autre. L' égo se rend alors, il se noie dans l'amour de l' Essence de ses cellules et revêt ses ailes brulées du passé, totalement guéries et flamboyantes La plus grande preuve d'amour c'est se reconnaitre soi même. Lâcher prise, c'est lorsque l'on n'attend plus rien... et c'est là que tout arrive...

Shin
Rendre à César ce qui appartient à César, c'est rendre la guidance de l'unité au divin de celui/celle à qui il/elle appartient. C'est accueillir notre propre Valeur dans toutes nos cellules, notre propre guidance, de façon à la fois subtile et évidente. C'est prendre conscience de l' essence de l'autre et en soi... Au-delà de toutes les intolérances. On ne peut pas guider les autres car les guider, sans leur assentiment, c'est notre égo qui revendique et qui guide.

Lettre Pé
Par la Parole en or, par notre propre accompagnement, nous libérons notre Pyramide. Le corps purifié permet la réalisation du Soi Divin dans le Moi divinisé. C'est la Manifestation.
Pour retrouver sa Belle, il faut déployer ses Ailes dans la Conscience claire jusque dans son corps physique, et accompagner ses cellules dans la haute tolérance et dans l' amour de tout ce qui vient, de tout ce qui surgit et qui "remonte". Car la règle Une du Karma montre toujours que l' extérieur révèle notre intérieur. C'est donc un travail quotidien et de chaque instant...

Aleph
Le Maître retrouve alors tous les Pouvoirs pour aller vers l'illimité et l'inconnu. Nous devenons et sommes l' Unique. Si nous le sommes, nous n'avons pas à nous prendre pour Lui avec notre petite personnalité. Que dire de la croyance de beaucoup de femmes spirituelles qui pensent honnêtement que la Femme Solaire, c'est une femme qui se prend pour un homme ou veut et doit lui ressembler? Tout ça sous le couvert de messages flatteurs destinés à alimenter l' égo et à tromper les personnes suffisamment faibles et en souffrance...

Mem, Yod, Aleph,Shin, Vav, Hé
Le Féminin Sacré est le Sacré Coeur, tant chez l'homme que chez la femme (le contenant, le corps, la matrice, la Femme).
Le Masculin Sacré est le Coeur Sacré, (le contenu, l' Énergie divine, la Puissance divine réalisée depuis le coeur en la femme et en l'homme, depuis l'intelligence et la compréhension (ou l' AUM).
Favoriser l'un n'est pas le but car c'est le déséquilibre assuré, et c'est malheureureusement ce quon constate chez beaucoup de spirituels-les.

Zayin ou l' Épée de Lumière
La fusion des deux provoque l' Alchimie véritable manifestée par la révélation de la montée effective de Kundalini . L'Amour devient sacré ne s' adresse alors qu' à l' Amour pour le plus grand Bien de TOUT et de TOUS... La Divine Providence, le Père/Mère est alors incarnée et il n'y a rien au dessus. Seul le Coeur Sacré est amour inconditionnel.
À terme, par l'amour, la réunion de deux personnes qui s'aiment sans se désirer et sans possessivité, peut se réaliser car rien ne résiste à la Volonté divine du coeur et à son émanation.

OUI! NOUS SOMMES TOUT ÇA! Dans chaque cellule, chaque atome (At Aum) ...ET MÊME INFINIMENT PLUS!

À chaque instant,
Respirer l' Amour Universel par l'inspire conscient et l'activation consciente du Verbe permet d' accueillir ce qui remonte, avec amour depuis le coeur, se purifier et s'en nourrir pour ensuite souffler par l'expire cet Amour vers toute la Création, tout l'univers, dans l'intention pure.. Tout ça, c'est spiritualiser et diviniser la Matière. En passant par la notre, Le VERBE DEVIENT CHAIR.

L'amour est intelligent et va là où il doit aller. Sans aucune guidance et sans aucune intention de focalisation, il fait ce qu'il a à réaliser, soyons en sûrs.
Tout comme le soleil dispense sans compter ses rayons, il y a ceux que je reçois, ceux que reçoivent les créatures et les plantes et ceux que reçoivent tous les autres. En amour, comme avec le soleil, personne n'est lésé. Et Notre Soleil, c'est le Coeur, l' Amour est son Don, le partage est son rayonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mat



Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 89
Date de naissance : 04/09/1965
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: L'Impératrice et le Mat dans le Tarot.   Jeu 02 Juin 2011, 15:15

L'Impératrice et le Mat dans le Tarot.

L'Impératrice est la part féminine du Mat et de l'Amoureux.

1) Astronomie : représente l'Est et le soleil levant. Correspond à l'équinoxe de printemps, marqué par la fête chrétienne de Pâques.
Date : 21 mars.
2) Astrologie : Vénus (Aphrodite, Ishtar ...).
3) Symbole : triangle (association de la ligne et du point).
4) Signification: la force animatrice, l'épouse intérieure.
5) Psychologie : indépendance - intuition - sensibilité - inspiration.

La Reine du Triangle.
Le rapport avec l'Impératrice, avec l'Ame (de anima = animer) peut s'illustrer par le principe de la résolution des extrêmes au sommet d'un triangle isocèle.
Dans la symbolique de la Lame, la voie du coeur, symbolisée par la médiatrice de la base, est, de par son essence de médiatrice, au-delà des concepts et des mots.
Sa compréhension passe obligatoirement par une expérience englobant à la fois le corps et l'esprit. Cela peut être la prière, la méditation, l'amour, etc.

L'Impératrice est la gardienne du sommet. Elle est effectivement la porte et la clé du monde intérieur, de la même façon que le triangle est la clé du centre en considérant son sommet comme étant le centre d'un cercle.

Elle est par excellence la force animique, l'esprit des choses, la quintessence Elle est celle qui gouverne, celle qui anime (âme vient de anima = animer).

L'idée selon laquelle l'homme est actif et la femme passive est une idée moderne, étrangère au mécanisme profond du Tarot.

Dans les traditions celtiques, en Irlande, il est question d'un roi dont la jambe doit reposer périodiquement dans le giron d'une vierge.

Il faut voir ici beaucoup plus qu'une banale allusion freudienne. En fait, il faut comprendre que le roi ne doit sa virilité qu'à la protection qu'exerce sur lui, par cette coutume, la jeune fille vierge.

En d'autres termes, l'homme se régénère par la femme.

Nous retrouvons là le sens des romans courtois, où l'on voit des chevaliers errants (des Mats en quelque sorte) accomplir des hauts faits sous la tutelle d'une femme supérieure, Reine, quand ce n'est pas Déesse.

La connaissance de l'univers traditionnel est fondée sur la connaissance de la Femme, comprise au sens propre comme au sens figuré. Les cultes néolithiques ou mégalithiques, les cathédrales et les contes de fées populaires en témoignent. La femme est la Mère, et la Mère s'identifie - dans l'esprit des anciens - à la Nature pourvoyeuse de dons multiples (le plus important étant l'immortalité).

Un conte du 18ème siècle, écrit par Mme Leprince de Beaumont et popularisé par Jean Cocteau, la Belle et la Bête, illustre merveilleusement ces notions. La Bête (le Fou/le Mat) ne devient Roi (Empereur) que PAR l'amour, et l'amour n'est autre que la Belle.

Tout ceci est exprimé dans la onzième lame du Tarot, intitulée la FORCE...

http://tarotsubliminal.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Dim 05 Juin 2011, 08:52


WAHOO,merci Le Mat !

Voilà une magistrale analyse...et qui résume de façon parfaite nos recherches sur ce forum!


:bisouxxx:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: LE CODEX MANESSE   Ven 08 Juil 2011, 09:04

Ce manuscrit fut réalisé entre 1310 et 1340. C'est le chef d'oeuvre de l'enluminure gothique germanique. Le Codex Manesse fut peint à Zurich, et écrit en langue allemande. C'est un formidable projet qui réunit de très nombreux artistes.
Ce manuscrit est un recueil de poésie composé de 6000 strophes écrites par 140 auteurs et calligraphiées par 11 scribes, et ornée de 137 enluminures.Du point de vue iconographique, c'est une oeuvre majeure de l'enluminure germanique.
La poésie courtoise y est très largement illustrée d'enluminures de pleines pages représentant le poète au travail, méditant, dictant, déclamant. Le chevalier y est aussi très représenté, qu'il soit en armes, joutant, à la chasse, ou bien, chantant, dansant jouant de la musique, ou encore avec sa dame.
Pour les enluminures, le travail commence par l'esquisse à la mine noire sur le parchemin nu. Ensuite, le peintre appliquait les gouaches opaques, vives et pures, Les couleurs dominantes sont les vermillons, les pourpres, les verts et les ors.




Amour Courtois, inspiré du Codex Manesse





















http://charlotte.degros.free.fr/histoire%20du%20livre/codex_manesse.htm
Revenir en haut Aller en bas
jsf

avatar

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 10
Date de naissance : 04/06/1989
Age : 27
Localisation : Dans le Sud, comme disait Léo Ferré
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: H. Elie   Sam 22 Oct 2011, 04:16

Bonjour!

Les livres de H. Elie, ami d'Elizabeth van Buren, sont très importants à lire... ils traitent des mystères de notre réalité et d'un groupe qui les détient.
Il est aussi question de "l'Apocalypse" à venir.

Vous pouvez en lire un extrait scanné ici : http://www.scribd.com/doc/69807409/H-Elie-Ouverture-sur-l-Invisible-extrait-Le-Verbe-Revelations-des-Mysteres-du-Haut-Razes-Aude

Bonne lecture..
J

_________________
"La connaissance protège, l'ignorance expose au danger." C's
Revenir en haut Aller en bas
http://jsfabsolu.blogspot.com
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 16 Déc 2011, 18:07



Citation :
Philippe Pigot
Le sceau de l'Etoile, improprement appelé sceau de Salomon ou pire, étoile de David, est en réalité le SAT-KONA.

Des milliers d'années avant l'étoile de David, ce puissant symbole était vénéré par les authentiques sages établis en la vallée de l'Indus.

La racine sankrite SAT signifie la divine et pure essence de la vie, pure nature, vérité suprême de l'Esprit; SAT est aussi le point de focalisation, la direction.

KONA signifie l'angle qui reçoit la direction, le triangle et le sommet. Il représentait pour les Anciens l'Union sexuelle pure entre Principes Masculin - Yang (Shiva) et Féminin - Yin (Shakti), c'est à dire l'expression de la parfaite Dyade SHIVA & PARVATI manifestée sur Terre.

Ce couple de divins avatars furent toujours représentés avec plusieurs cobras symbolisant l'énergie Kundalini parfaitement déployée, le troisème oeil de feu de Shiva, le croissant lunaire et ses dons psychiques, le trident Sushumna, Ida et Pingala, la main levée repoussant le mal, et le plateau-coupe au lingam posé en son centre (vagin féminin pénétré par le phallus mâle).

Le Sat-Kona, placé à l'origine à l'emplacement du chakra du coeur, est donc bien le symbole du tantrisme pur où l'amour du coeur prime, l'accouplement magique du Yang dans le Yin donnant naissance aux dieux et aux univers, l'orgasme mutuel du couple harmonisé ouvrant les chakras et favorisant l'Eveil équilibré.

C'est le déploiement de l'étoile à 8 branches, le chakra du coeur rayonnant dans toutes les directions, devenant LA GRANDE ETOILE D'ISIS, étoile polaire et axe du monde, étoile du Coeur et de la Vie.

Malheureusement, il y a environ 3.000 ans, le Sat-Kona fut plagié par les Fils de la Ténèbre, mages de l'Ordre Noir H.B.R.., qui après s'être accaparé ce symbole sacré, le nommèrent sceau de Salomon, tout en travestissant sa signification première, le reliant à Moloch-Seth-Saturne-Cronos, le Temps, soit SAT-AN, dieu de leurs obscures croyances.

Dès lors, inversant la signification des runes et symboles sacrés, et transformant la Connaissance tirée des Anciens en mythes et légendes galvaudées, ils s'evertuèrent à enchaîner l'esprit naïf des humains au moyen des liens que sont la peur, l'ignorance et l'aveuglement.

Ainsi furent implantées en l'homme la notion de culpabilité et l'exhortation à la conformité sociale; la superstition fit le reste, avec sa cohorte de règles, lois, interdits, condamnations des joies et plaisirs naturels de la vie.

Depuis plus de 30 siècle, cette caste sacerdotale, composant l'élite secrète qui dirige le monde, a patiemment et systématiquement asservi les âmes humaines au moyen des religions, l'instrument parfait d'un monstrueux lavage de cerveaux à l'échelle planétaire.

Le temps est venu pour chacun de se réveiller de ce cauchemar, de retrouver l'estime de soi, et de sortir du carcan de la pensée unique, du politiquement correct, de la soumission servile à l'ordre mondial tyrannique des esclavagistes romano-babyloniens. Notre nombre est notre force, ensemble - toi, elle, lui, vous, nous tous - unis vers l'unité, exerçons la puissance de nos esprits et élevons-nous ici et maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Lun 05 Mar 2012, 01:34

Carrés magiques indo-arabes et tortue de Lho Shu

1. Introduction

Dans les souks au Maroc, pays principalement berbère de tradition et de monarchie, on trouve aujourd'hui de plus ou moins anciennes "boîtes à Coran" métalliques, finement décorées, au dos desquelles figure un carré de 9 cases remplies de différents "signes" dont aucun des Marocains interrogés, religieux ou non, n'ont pu nous expliquer la présence ou la signification.





Au mieux on vous assure que "C'est un talisman, ça porte chance". L'un d'eux nous a même expliqué que c'était l'écriture d'un code secret familial... "comme pour ta carte Visa..." Ces signes diffèrent de boîte en boîte, et parfois toutes les cases ne sont même pas remplies. L'artiste manquait-il d'information ou bien a-t-il volontairement laissé inopérant le talisman pour les touristes ?
Seuls les Marocains habitués à lire le Coran savent en fait encore lire les chiffres qui sont inscrits dans ce carré en anciens caractères indo-arabes (ou arabes orientaux) abandonnés depuis longtemps dans les pays situés à l'Ouest de la Lybie. Très peu de gens, parmi ce peuple principalement berbère, savent que les chiffres inscrits dans ce carré peuvent être sommés dans toutes les directions (lignes, colonnes et diagonales) pour donner toujours le même résultat 15...

Mais combien savent-ils que ce carré reproduit une des huit formes de cet ancien "carré magique" qui remonte à la Chine de 2300 ans avant JC sous l'empereur Yü le Grand et qui fut, selon la légende, aperçu sur le dos d'une tortue sortant de la rivière "Lo" pour indiquer le nombre exact de sacrifices à opérer (15) ?




Suite : http://membres.multimania.fr/fusionbfr/JHM/CM/CM1.html
http://membres.multimania.fr/fusionbfr/JHM/CM/CM0.pdf


Texte à mettre en rapport avec l'Anatomie Subtile Sacrée : http://antahkarana.forumzen.com/t18p90-les-dieux-et-les-deesses#24457
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 09 Mar 2012, 09:59




ENTRETIEN AVEC EDMOND FIESCHI


L ‘alchimie est-elle, d’après vous, un moyen d’échapper à la manipulation des esprits, que vous évoquez ?

E. F. :

La manipulation du mental collectif, commence par le conditionnement individuel. Uniformiser, standardiser la pensée et le sentiment, satisfaire l’estomac en endormant la pensée, tous ces éléments furent exploites, autrefois et le sont aujourd’hui, afin de gouverner et de contrôler le psychisme des humains. Les hommes sont comme des bovidés qui sont hypnotises par la propagande politique qui est un véritable viol psychique. L’alchimie, en sa vocation d’éveil à une conscience supérieure, peut déshypnotiser l’opérateur qui charbonne devant l’athanor. Pourquoi ? Comment ?

L’inconnu est sous-jacent à la pratique du Grand OEuvre Malgré le rassemblement de toutes les données scientifiques, possibles, pour la réalisation de son œuvre, l’opérateur ne sait pas ce qu’il va découvrir. Des lors, un mécanisme neurologique, naturel, s’accomplit :

a) Le cerveau chamanique, la partie droite. s’active en sa fonction créatrice, artistique, intuitive.

b) Le cerveau rationnel, la partie gauche, se relativise.

Globalement. l’alchimiste se trouve dans la même situation d’un enfant qui découvrirait, pour la première fois, un cygne, ou une fleur. ou une rivière. etc. L’émerveillement. La présence totale à l’événement, l’innocence par absence de mémoire tampon et. par conséquent. accès à la perception vraie. Puis intervient l’œuvre de compréhension. d’appropriation du vécu et acquisition de souvenir. Et ce sera, là, que les difficultés commenceront !

Imaginons que vous êtes seul. dans le désert du Sahara et que. loin devant vous. une image de couleur verte se présente à la vue. Si vous n'avez jamais vu de végétaux, vous ne vous référeriez pas à ceux ci pour expliquer la nature de votre vision. Si vous en avez vus. alors il viendra à votre esprit qu‘il s’agit, sûrement. d’un arbre. Puis, vous avancez vers l'objet visuel. jusqu‘au moment il s‘évanouit et vous réalisez qu’il s’agissait de mirage. Que s’est-t-il passé ?

Une sorte d‘hypnose s'était produite et qui s‘articulait autour de quelques objets :

1 L’œil vous avait trompé et vous avez confondu une image virtuelle avec une réelle.

2 Le conditionnement de votre mémoire vous avait obligé à penser qu’il s’agissait. sûrement. d’un végétal.

3 L'illusion sensorielle provoqua la perception fausse d‘un phénomène. Vous ne pensiez qu‘il pouvait s‘agir d‘une apparence. Vous avez fait acte de foi !

La pratique alchimique permet d'éradiquer certains conditionnements. d'ordre culturel. mnémonique, hypnotique, par l’émerveillement de l'enfance. Car, on ne sait pas ce qui se produit réellement. à priori. dans l’athanor. L’ouverture à l’inconnu, ouvre des portes de l‘inconscient qui se libère des conditionnements hypnotiques, naturellement.

L’alchimie a donc une vocation thérapeutique. de libération intérieure. Elle n‘est pas essentiellement une technique de transmutation du plomb en or.

Est-ce qu‘il existe une Science de l'Âme ? Quand s‘inaugurera-t-elle ?

A:

Vous avez écrit " Aucune religion. ni pseudo secret initiatique ne sont supérieurs à la vérité". Qu ‘est-ce pour vous la vérité ? Et doit-on en déduire que, pour vous. 1 ‘alchimie ne constitue pas un secret initiatique ?

E. F. :

Les religions ont. toutes, drapé les rideaux de leurs sanctuaires du sang des hérétiques quelles combattirent. Les sectes dites initiatiques ont manifesté de l'intolérance. croire du fanatisme exclusif. et les projecteurs de l’actualité se sont focalisés. actuellement. contre ce fléau. Pour nous. alchimistes. nous ne pouvons que combattre les dogmatismes qui ont pu. par le passé. aboutir à faire rôtir un Giordano BRUNO sur le bûcher de l’inquisition vaticane et à faire renier le grand GALILÉE qui. tous deus. affirmaient la rotondité de la terre.

Il n’existe pas une vérité mais plusieurs. Beaucoup de gens exigent la vérité qu’ils veulent croire. La quête de la vérité scientifique s’inscrit dans l’objectivité et aboutit à la notion de (( connaissance H. Dans d’autres domaines du monde sensoriel. mental. la subjectivité sévit plus ou moins. Nous savons qu'un mirage saharien reflète un événement ; il ne le constitue point. sinon subjectivement. Ce que nous appelons et concevons comme " vérité " n‘est que le fruit de la projection de notre subjectivité sur l‘environnement qui se réfracte à travers nos structures neurologiques ; nous pensons : c’est la réalité ! Alors qu‘il ne s‘agit que d’un morceau de vérité. L’ultime Réalité est reculée à l’infini, de manière exponentielle ; elle ne sauraitêtre atteinte car elle échappe au plan sensoriel ; le serait-elle que la vie serait finie et, de ce fait, n’ "existerait" pas ! L’idée de Réalité est liée à l’Être ; l’idée de vérité à I’Existentiel. A ce propos, le grand penseur TEILHARD DE CHARDINconfiait :

" Parvenu à 1 ‘extrême de ses analyses, le savant ne sait plus trop si la structure qu Il atteint est 1 ‘essence de la matière qu' il étudie ou bien le reflet de sa propre pensée".

Constat interrogatif qui conditionne toute considération scientifique. Car la question fondamentale qui se pose avec acuité, en corollaire de la pensée de ce Philosophe est :

" Est-ce qu ‘il existe une Réalité que la Conscience n ‘atteindra jamais, sauf à la reculer infiniment, des outils mentaux se spécifiant, sans cesse, de manière exponentielle ? "


extrait , suite et source
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Sam 10 Mar 2012, 06:01

des années de recherches tous horizons dans notre jeunesse a partir de cela
des tonnes de livres de grimoires ...bla-bla
pour trouver finalement bien des recettes comme celles ci

la voie du cinabre qui est décrite symboliquement également dans des traditions de chine antique

au moins c'est bien pour la partie visible !!!!

http://alchimie-pratique.org/caro.html

Et pour cette pratique évidemment il semble que le mystère fondamental
réside en la concentration de la "quintessence "

et ca c'est pas dit et PEU IMPORTE !!!! cela semble une question de qualité surtout et puis de la vie tout simplement .

toute la différence qu'on voit entre deux personnes qui font des gâteaux avec les mêmes ingrédients ...


" tu séparera le subtil de l’épais doucement avec grande industrie"

"il monte de la terre au ciel et descends derechef"

ladite quintessence qui unie a l'intention du couple créateur qui rejoint en ceci l'androgyne universel active la matière dans ses transformation " du solve et coagula" dans ses quatre manifestations de " terre , eau , air "...

le feu extérieur dans la matière première de l’œuvre ne doit servir qu'a réveiller le "feu" particulier qui existe dans les phases qui sont décrites sous une autre terminologie qui en étais une sorte de censure réductrice d'un phénomène naturel hautement exalté de transformation vivant dans toutes ses expressions comme dans les deux participants

alors voir la matière est indispensable vrais adeptes l'ont tous répétés mais lire les textes "Yes" mais à remettre dans le contexte d'une autre époque ...sans se turluter les boyaux de la tète avec spi-rit-ouille

tout comme sur les bas reliefs d’Égypte quand on voit une petite tête avec des ailes ...c'est bien moins abstrait en realité que les spiritueux veulent vous le faire croire
pour se faire valoir dans cet abstrait qui les éloigne de tout.

mais ca enfle et ca fait bien devant les débutants devant master minus.

il faut se mettre dans la tete d'un autre age ...d'une autre modele de représentation ou para-dingue-me si on veut .

idem pour ceux qui parlent tant de 3 D , 4 D foultitude pédantes de causeurs
d'autres parlaient des 4 ou 7 corps imbriqués , causeurs idem
d'autres avant n'en parlent pas et c'est comme de parler des tripes et boyaux d'une bestiole qui fait de la charcuterie au mieux pour d'autres consommateurs.

et rester dans les illu-tZion de la 4 ou 5 dimensions puisées dans le jargon des physiciens montre bien la profonde bêtise de ceux qui repetent ces termes inappropriés et la puissance de la mode et des gourous réducteurs de tete avec ce que vous voudrez de D ...c'est aussi trompeur que la science moderne avec ses menteurs patentés avec ces concepts dont les Channel nouille prétendent hériter pour préts-tout-tendres à ne plus y échapper

et c'etais valable pour l'alchimie deja il a 1000 ans ...peu d'elus ...beaucoup de bavasse .

autre&ment tous gloire a l'auto complaisance de ces sorores&fratres pret a cuire .

alors le meilleur moyen semble bien de VERIFIER PAR LA PRATIQUE !!!!


a noter que la voie de l'oeuvre au cinabre necessite une extreme prudence vis a vis des vapeurs de mercure et il faut du temps et des moyens et puis la paix le telephone niet ...et internet y a pas mieux pour faire cramer des pates dans une casserole n'est ce pas ?

mais l'argyrisme rend completement "ouf" .

on retrouve un certain nombre de types d'opus similaires
celle de l'eau et aussi notamment du tartrate de potassium et d'autres qui comme un certain nombre de produits decrits par la chimie commune partagent plusieurs proprietés notamment
-dissolvantes
- d'accumulation de l'agent mysterieux qui fait l'objet de cet art ou quintessence dans un support choisi pour cette proprieté plus active dans ces corps similaires mais specifiques ... qui sert d'agent activateur des creatures vivantes au sens large puisque car Tout est vie et tout est en tout .

il y a un recoupement qui n'est parait il pas admis par les alchimistes de la doctrine dans les travaux d'Hudson avec l'ORMUS notamment dans ses methodes d'extraction a partir de l'eau
mais ceci merite d'etre mentionné car meme s'il ne s'agit pas a proprement parler de la quintessence des adeptes de l'art royal l' ORMES recupere neanmoins la meme quintessence a un tres haut degré ...

http://www.subtleenergies.com/ormus/tw/overview.htm

manque eventuellement un "projection" particuliere et "co-creation qui
fait qu'il existe un paralelle entre la maturation du "materium" et celle de l'adepte dans un travail qui est autant en Laboratoire que dans celui de son etre mais absolument indissociable

le fait que le mutus liber
http://herve.delboy.perso.sfr.fr/mutus_liber.htm
mentionne un couple d'adepte ne doit pas surprendre c'est tres difficile pour un homme ou une femme de disposer des deux polarités operantes au niveau de l'impregnation projection sur la matiere il s'agit veritablement de la realisation de l'Amour projection participation a ce microcosme formé par les deux etres en Un !


car realiser sur ce plan est la SEULE MANIERE de valider une demarche qui se veut autre-ment spirit-truelle ou bien aS-pire-tue-aile ... pour tomber dans les griffes des mangeurs d'ames et des larves ( les siennes pour commencer !) projectrices d'illusion et de chute avec les plus belles promesses trompeuses de ses vaines " chimeres "

et qui en parle le plus ...n'est ce pas ?
LTF ne pretend RIEN connaitre ou presque ... car il n'a pas trouvé la bonne compagne humaine ici-bas pour pratiquer l'art royal ...


et de toute maniere comment pretendre faire le miracle des miracles si on n'est meme pas foutu de realiser une chose aussi basiquement magique ?

donc il faut l'aide de la divine conscience que ce soit pour ceci ou cela ...


autrement cet oeuvre serai un jeu d'enfant pour coeurs purs quelque soit les connaissance acquises avec peine et sur des dizaines d'années en oubliant ce secret qui fait toute la difference entre celles et ceux qui parlent de recette de bons gateaux ,qui les mangent et les rares qui savent les preparer ....meme tournemain !

c'est valable autant pour un tableau , de la confiture ou du platre
on le fait par amour !

et avec cette quintessence

mais il semble que les alchimistes ont poussé la recherche de l'essence du gateau parfait fait pour que les etres qui le font cuire ensemble sont parfaits en le faisant et un peu en en mangeant aussi ...

Avec tous mes voeux pour celles et ceux a parfaire qui passeront au labo pour faire ces meilleurs gateaux et distiller fines liqueur qui puissent se faire de toute part-faits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Svastika, swastika (ou croix gammée) et sauvastika à gauche   Jeu 29 Mar 2012, 21:36

A la suite du sujet sur la Tortue Sacrée : http://antahkarana.forumzen.com/t18p90-les-dieux-et-les-deesses#24457

Bonsoir à tous,

Je me suis rendue compte en observant le carré magique Lo Shu, que celui-ci contenait en son sein le (véritable) svastika qui selon toute vraissemblance serait « à l’origine » (= avant toute distorsion) celui qui a les branches dirigées vers la gauche (et non pas vers la droite comme c'est le cas avec la croix gammée).

Citation :
Dans la religion hindoue, le svastika est un symbole cosmique mettant en scène le mouvement perpétuel de rotation autour d’un point fixe, autrement dit, l’évolution de l’univers. Ainsi Ganesh, invoqué pour écarter les obstacles, est parfois représenté sur un lit de svastikas. Des significations bien éloignées de celle choisie par Hitler : le svastika, désormais croix gammée, était devenu le symbole de la supériorité de la race aryenne. Et de toutes les atrocités qui en ont découlé.

http://antahkarana.forumzen.com/search?mode=searchbox&search_keywords=svastika&show_results=posts




Citation :
Le svastika (parfois appelé par abus de langage la svastika au lieu de la croix en forme de svastika), et son inverse, , appelé également sauvastika, tel qu'on le représente la plupart du temps, est un symbole religieux que l'on retrouve en Eurasie, en Afrique du nord, en Océanie et en Amérique (indiens Navajos et kunas), apparaissant dès l'époque néolithique. On peut le décrire comme une croix composée de quatre potences prenant la forme d'un gamma grec en capitale (Γ), d'où son autre appellation de croix gammée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Svastika

La trace la plus ancienne du Svastika aurait été découverte en Transylvanie (civilisation Vieille Europe) et daterait de la fin de l’époque de la pierre polie. Elle est apparue en Inde au IVè siècle avant notre ère et en Chine, au Vè siècle après J.C.




Si nous savons que la somme de chaque ligne est toujours 15 (--> 15 dimensions ?), j’ai constaté que le 11, 12, 13 et 14 (D) ne sont pas absents du dos de la Tortue mais aussi qu’une force conjointement centrifuge ET centripète était simultanément en action :

- en effet, si nous additionnons les chiffres pairs cardinaux avec la quintessence (5), une polarisation (–) apparaît grâce à une force centrifuge qui appelle à elle une force centripète :
  • 2+5=7
  • 4+5=9
  • 6+5=(1)1
  • 8+5=(1)3

- tandis que si nous additionnons les chiffres impairs (placés en croix) avec la quintessence (5), une polarisation (+) fait surface suite aux mêmes forces centrifuge et centripète:
  • 1+5=6
  • 3+5=8
  • 7+5=(1)2
  • 9+5=(1)4



Et le point crucial de cette analyse - mettant en avant une différence capitale avec le svatiska des religions, déformé selon moi - est que si nous soustrayons les chiffres pairs/impairs avec le nombre central 5, nous remarquons qu’un svatiska UNIQUE (celui aux bras allant vers la gauche) permet DEUX sens de rotations : une rotation horaire ET et une anti-horaire.
  • 6-5=1
  • 8-5=3
  • (1)2-5=7
  • (1)4-5=9


  • 7-5=2
  • 9-5=4
  • (1)1-5=6
  • (1)3-5=8



Ce qui bien entendu rend tout de suite désuet le débat au sujet du sens rotatif du svatiska :

Citation :
  • Si l'on considère qu'il s'agit à l'origine de la représentation symbolique d'une rotation, celle-ci s'effectue dans le sens inverse de celui indiqué par les pointes ; les coudes de la croix, et non la pointe des barres, indiquent donc le sens de rotation.



  • On peut suivre l'illusion perceptive créée par la courbure des branches et considérer que le sens de rotation est indiqué par la pointe de la barre supérieure.



Aucun point de vue ne fait l'unanimité et le débat reste ouvert. Dans la suite de l'article, les svastikas seront décrits comme « pointant vers la droite » (卐), ce qui devra s'interpréter comme « pointant en haut vers la droite et en bas vers la gauche » (svastika auspicieuse indienne et croix gammée) et « pointant vers la gauche » (卍), ce qui devra s'interpréter comme « pointant en haut vers la gauche et en bas vers la droite » (svastika coréenne de l'illustration).

Selon Salomon Reinach, le svastika serait un oiseau stylisé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Svastika

A ce stade, nous ne pouvons que constater que l’authentique svatiska ne sait être confondu avec la croix gammée. Pourtant, ce Sauvastika, différencié du svatiska, aujourd'hui, a une connotation négative : il signifie dans le langage courant religieux et culturel « croix morte » alors que tout semble indiquer que ce soit juste le contraire, une croix de Vie Dynamique !

Citation :
si le Svastika 卐, est un symbole positif de la création ; le « Sauvastika » lévogyre c'est-à-dire le Gamma inversé 卍, est le signe néfaste de la destruction.



Le Coeur de Bouddha
(indique l'emplacement de la Monade ou 8e chacra ?) :



La Main de Dieu symbole pré-chrétien en Europe centrale
sur lequel on retrouve le carré magique d’ordre 3
(--> 3 dimensions par Densité ?) :



Dernière édition par douceur le Sam 27 Oct 2012, 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Sam 12 Mai 2012, 14:49

Qu'il en soit de la Francmaçonnerie ou de l'alchimie dont elle pratique le symbolisme, les cénacles communs ont pour habitude de débattre d'un sois-disant secret, trésor, Graal, etc.....

Au sens commun, il n'y a ni trésor, ni secret, il faudrait d'ailleurs plutôt dire discret.....

L'or tant recherché n'est pas de nature matérielle, d'ailleurs celui qui recherche cette richesse matérielle ne trouvera rien :

" Celui qui cherche l'or ne le trouvera pas et celui qui l'a trouvé n'en a plus besoin" .

D'autre part un maçon n'a rien à cacher, contrairement à l'opinion commune, il peut informer quiconque que "ses frères l'ont reconnu comme tel "

Ainsi par exemple un extrait de rituel au grade d'apprenti: O:.11 :. Bxl:. GLRB






L'ensemble des rituels et textes fondateurs de la franc-maçonnerie sont disponibles pour un large public moyennant quelques recherches et le recours à de bonne librairies.

Quiconque se présente comme étant plus fort, plus beau, plus intelligent ou détenteur d'un secret que lui confère la pratique de l'Art royal n'est pas loin dans sa spiritualité maçonnique.

Il y a bien un secret, mais c'est celui de toute spiritualité humaine

Il en est strictement pareil pour l'alchimie.

V.I.T.R.I.O.L
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le métal Noble - la Quintessence   Lun 14 Mai 2012, 21:48

Bonsoir Volundarson,

La falsification des Textes Sacrés d'Origine, la distorsion des Symboles, les demies (fausses) vérités transmises, etc. sont des réalités (causales) qui si elles sont prises au sérieux, étudiées-répertoriées, etc. ne savent plus induire en erreur.

La Franc maçonnerie n'a pas été épargné par ce fléau !


Je ne reprendrai pas toutes les distorsions régressives que j'ai reconnu dans les deux pages copiées que tu nous transmets, seulement celle qui occulte le pouvoir du métal (en rapport avec la Quintessence) en en interdisant l'utilisation - sous un FAUX prétexte qui plus est - :

Citation :
D - Quels métaux aviez-vous quand on vous a introduit en Loge ?
R - Aucun parce que les métaux étant le symbole du vice, on doit en dépouiller celui qui se fait recevoir Maçon

Étrange comme le métal (surtout le Noble) a de toute évidence un POUVOIR qui fait "peur" aux grands "Initiés Maçons".


L'auteur de ce "catéchisme qui maintient dans l'ignorance et dans la servitude totale" ignore (cache intentionnellement ??) le FAIT que nous ne sommes pas seulement entourés de matière solide (carbone) mais aussi de matière semi-éthérique (carbone + silice) et finalement d'éther (composé seulement de silice).

Rappel de ce dont sont composés les ELEMENTS :

Citation :
Les consonnes [du mot Mental/Esprit/Elément] combinées à d’autres voyelles apportent des précisions sur ce que sont ces Eléments :

- aLMa = pomme ( = matière carbone)
- oLoM = plomb (= un métal donc ! = matière carbone + silice ou matière semi-éthérique)
- eLMe = esprit (= matière éthérique)
- áLoM = rêve (= matière éthérique)

Citation :
Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82.

Citation :
Les silicates sont des minéraux dont le squelette est essentiellement formé par des tétraèdres de silicium et d'oxygène additionnés d’aluminium, magnésium, fer, calcium,potassium, sodium et autres éléments.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Silicate

Alors si en Occident, les Éléments sont au nombre de quatre et donc duels : la terre, l'eau, l'air et le feu (le sec et l'humide; le chaud et le froid), la Légitimité Réelle de la présence du cinquième Élément et/ou du sixième Élément (Élément métallique/semi-éthérique et/ou Élément éthérique) ne fait aucun doute en hongrois.

Citation :
Le cinquième Élément

Parfois, l'on ajoute à ces quatre Éléments un cinquième, au statut ambigu, l'Éther, dans lequel baignerait le cosmos. Dans ce cas, son lieu naturel se situe entre l'air et le feu, ou bien au-delà du feu. Mais le plus souvent, cet élément additionnel est rattaché tantôt à l'air, tantôt au feu. L'élément de l'Éther est la base de l'élément du feu et de l'air.
Il existe également dans la tradition indienne puis ésotérique un cinquième Élément, parfois appelé Akasha, qui signifie, en sanskrit, éther ou esprit.
L'éther représente également ce cinquième Élément. On l'appelle aussi quintessence.

Dans la cosmologie chinoise Wuxing, le métal est considéré comme le cinquième élément.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_%C3%A9l%C3%A9ments

http://antahkarana.forumzen.com/t2490p15-un-autre-regard-sur-la-russie-et-les-anciens-pays-de-l-est?highlight=%E9criture+vieille+europe+++-+langage+++-+culture#21484


:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Mer 16 Mai 2012, 18:21

HUM hum intéressant et au demeurant exact, j'ai été initié en 1992, c'est vrai que c'est assez jeune, à l'Orient 11 ( Loge la Parfaite amitié ou Param) de Bruxelles au sein de la GLRB , ne commence pas à me parler de régularité maçonnique, j'en suis éreinté, ce débat traine depuis la sission de la GL en GLRB et GL dans les années 70, de plus le Grand Orient n'est pas régulier.

Ce genre de catéchisme est un livre pour bébé maçon, peu après l'entrée d'un apprenti, on lui demande de bien le connaître. Celui - ci est écrit au rite français qui a été reconstruit assez récemment en effet.

N'oublie quand même pas qu'il est tiré de son contexte à moins que tu ne connaisses le rituel, dans ce cas salut ma Soeur. car en général les livres de librairie n'en ont que pour le rite écossais ancien et accepté.

N'oublie pas non plus que si tu n'as pas été reconnue comme telle, tu as un désavantage sur moi qui est le vécu de 10 ans de boîte, après je paie toujours ma cotisation mais je ne participe plus.

La voie maçonnique est archi-classique, elle procède par grades ( les grades bleus ), je ne parle pas des grades supérieurs ( 33 au rite écossais ) avec le chevalier "sacoche" tout rouge etc......

l'enseignement se fait par paliers et des compréhensions plus étendues et plus profondes se font.

Et en maconnerie il y a deux versions du métal, l'impur du profane ou de l'apprenti et le pur correspondant au grade de maître. ( au rituel de réception, l'impétrant enlève ses bijoux "impurs ) , il doit les soumettre à la fonderie et à l'alchimie pour arriver aux vrais bijoux sacrés , taillés, nettoyés et polis , c'est un processus alchimique, je suis désolé mais là tu te plantes grossièrement. Après compréhension, on ne fait bien sûr plus la différence entre ces métaux vils et nobles ( ce n'est pas du à leur nature, mais à la gangue d'impureté qui les entoure à l'origine chez l'impétrant)

Moi aussi je vais être un peu plus incisif puisque tu sembles m'y inciter depuis 2 ou trois posts.

A chaque grade , l'enseignement est adapté et peut sembler contradictoire avec celui d'autres grades, mais il n'en est rien, les textes métaphoriques évoluent en fonction de la capacité de compréhension de l'adepte ( en cela c'est archi-classique et sans le savoir on ne peut rien comprendre des textes ). même ta matière semi éthérique, et ton éther, vas en parler au cabaretier du village voisin et on verra ce qu'il en comprendra ( àn moins que cet honorable cabaretier soit assez instruit ). Nous ne parlons pas aux jeunes de ce qu'ils ne peuvent pas comprendre en profondeur et pour ça toutes les références bibliographiques et tous les textes d'auteurs du monde ne les aideront pas. C'est une compréhension intérieure qui est devenue connaissance par son vécu, c'est irremplaçable et c'est caractéristique de la spiritualité.

Il est bien sûr fait mention de ces éléments, mais dans les grades qui suivent, c'est un savoir construit : pas besoin d'expliquer ce qu'est une intégrale curviligne à un étudiant de primaire, il n'y comprendra rien, il n'a pas la maturité. et encore moins d'éléments de chimie structurelle....... comme beaucoup d'adultes .

Il faut cesser de croire que lire des livres et raisonner analytiquement à leur sujet suffit , c'est une illusion et c'est une grande partie de ce que l'on appelle le secret.

Ensuite, avant de sytématiquement me mettre à l'épreuve pour me coincer ou vérifier si je ne suis pas un de ces gourous faisant fi de la liberté philosophique d'autrui, lis correctement ce que j'écris, ça t'évitera certaines emphases qui sont des gabegies.

Le théoricien qui a parlé de distorsions a raison, il y en a mais elle sont fécondes et ça, il ne l'a pas compris parce que ce n'est pas un pratiquant, c'est un scientifique, ou un homme qui a loupé des éléments ou n'a pas voulu les voir.

Déjà moi je me fais sonner parfois les cloches par des amis en raison de ma tendance analytique, mais alors toi c'est le bouquet, change ça parce que tu ne trouveras plus grand chose ainsi, y a rien a faire et j'en ai fait l'expérience .

Savoir sans connaissance ( vécu ) n'est rien.

Je n'aime pas ce genre de dialectique, mais tu m'as chauffé au rouge, je t'en prie continue, si tu veux on va être plus sérieux et parler à un niveau normal, pas comme des enfants comme on le fait maintenant .

Et surtout ne vas pas croire que je t'en veux,il n'en est rien du tout, je t'apprécies beaucoup à partir des éléments que j'ai, simplement on peut jouer le jeu tant que cela reste un jeu, ça pourrait être intéressant !!!!

Avec tout mon respect Vincent






[/color]
Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Ven 18 Mai 2012, 23:37

nouveau sceau herme-tique bien luté qu'il ne laissera pas passer sa quintessence sur les bancs d'une telle @colle

cher porteur du tablier LTF est confuse de son manque de con-prehension de tant de doctes en-saignements elle avoue être trop fruste pour entrer dans des telles loge-ments

car cette pauvre truie filante n'a eu que les humbles conseils d'un ami Merle et comme guides les mésanges les grillons et tant de ces petits etres qui s'amusent a la faire du surf sur des gouttes de rosée d'un brin d'herbe au chemin de lune ou faire danser la poussiere d'etoiles d' une flamme ardente au dessus de la glèbe.


merci douceur de nous faire partager tes pertinentes recehrches personnelles fruit de ta quete autant que d'une quete spontanée et qui ne semble pas requerir le faire valoir de con-gratte-adulations ni pairs ni d'impairs .
Revenir en haut Aller en bas
myrrdin



Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 175
Date de naissance : 05/04/1960
Age : 57
Localisation : burgondy
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Mar 22 Mai 2012, 06:35

Et en ces temps troublés ceux qui ont conspiré pour causer l'ethnocide vendéen en 1793 pretendraient offrir vase qu' Imhotep n'aurai jamais hermetisée pour l'offrir a aucune Pandore ?
http://christroi.over-blog.com/article-franc-maconnerie-religion-de-la-republique-vincent-peillon-jette-le-masque-105539858.html

il-nie-scia-tique en treve-election par nouille religion des tas pour le regne du Baphomet et en son NOM
ainsi soit il pour mal y panse qu'a leur bourse aussi pleine devenue
pour que tant de tourments puissent s'en echapper

et si l'or n'est qu'un dechet de microbe
pour lard truisme royale le rendre a la vie
la vie aux hommes et à leur conscience

n'est permis pas une once d'o-Kulte a l'ombre des ailes des mésanges ..
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Lun 24 Sep 2012, 21:20

Annonces et propositions de Pascal Bouchet dont le site est dédié à l'ésotérisme alchimique et à toute les activités proposées sur ce support par Pascal Bouchet (auteur conférencier et énergéticien) .
-Une formation complète et poussée co
nstituée d'ateliers sera mis en place sur Aix en Provence à la demande d'un certain nombre d'auditeurs.

Ceux qui seraient intéressés peuvent dès à présent se signaler tout en indiquant leur disponibilité ou leur préférences pour le jour (samedi ou dimanche) ou pour la demi journée.

Il sera constitué de cours réguliers d'une journée par mois (ou toutes les cinq semaines) ou de cours de quatre heures tout les quinze jours. Ces ateliers auront pour contenu tout les modules plus un approfondissement de ceux ci et des différents moyens de les apliquer sur le plan pratique. des éxercices de traduction de symboles avec études de cas et d'images, notament dans le module de la langue des oiseaux, ainsi que des exercices pratique sur l'imagination et l'utilisation des éléments et esprits naturels.

Pour les structures de Marseille (bonjour Sylvabelle) disposant d'un local associatif ou privé, des ateliers de 3 à 4 heures bi-hebdimadaires pouront être mis en place pour l'année scolaire 2012 - 2013 vous pouvez dès à présent vous signaler ici ou à la rubrique : Formulaire de contact : "Pour me contacter"

A Paris ainsi que dans les autres villes de province éloignées, la proposition est la même pour les cours mais se fera en journée mensuelle voire en week-end bi-mensuel.

Toutes personnes intéressées ou ayant des information pour les salles (des salles sont déjà envisagée pour la région parisièene) vous pouvez dès à présent vous signaler ici afin que l'on puisse, selon le nombre de personnes intéressées, mettre en place un programme pour la rentrée.
http://www.alkimie.net/pages/cours-detailles/annonces-et-in/

NB : J'ai rencontré Pascal Bouchet en juin, un Monsieur qui a beaucoup à nous dire et à nous apprendre!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Mar 27 Nov 2012, 20:51

Michaël, Lucifer, Uriel et la Conscience...EL

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Écriture "Vieille Europe" : Y - Epsilon   Dim 09 Déc 2012, 00:10

Suite du développement sur le i grec (Y) débuté ici :
http://antahkarana.forumzen.com/t466p15-pistis-sophia#25445


Bonsoir à tous,

Le « Y », en hongrois « Ipszilon », qui plus tard, en grec ancien, se prononcera à l’aide d’un « ou/u » comme Upsilon puis d’un E, Ɛ Epsilon, est un mot (et non pas une lettre !) décrivant cette « Forme » exacte.


Citation :
• Epsilon, ‹Ε, ε›, lettre grecque ;
• Epsilon, ‹Ɛ, ɛ›, lettre latine ;
• Є, Ye ukrainien

Epsilon se trouve être également le nom d’une planète de la Constellation d’Eridani.

La comparaison entre cette constellation et la structure « en bas » de l’Arbre de Vie apporte réponse à cette ressemblance « spatiale » non fortuite.


Le point de départ de cet Arbre de Vie, la RACINE, indique précisément le « Chemin » (ou « Út ») à suivre et ce, grâce à la lettre « T » (dont la branche est dirigée uniquement « sur le côté, vers la droite »). « Út » n’est rien que moins que l’équivalant de la première note musicale do (dont l'écrit d'origine est « Od », la Force Vitale) qui à l’origine se disait bien ut. Et sans « les Clés d’Ut », point d’ouverture des Portes (dimensionnelles).


Citation :
La note do, anciennement appelée ut, est la première note de la gamme majeure sans accident.

Ut est le premier mot du premier vers de l'hymne latine de saint Jean-Baptiste attribué à Paul le Diacre : Ut queant laxis resonare fibris. Il a été choisi par Guido d'Arezzo (995-1050) pour nommer cette première note de la gamme. Par la suite, on contesta que la syllabe Ut était peu praticable pour le chant : on lui substitua donc, à partir du au XVIIe siècle, le « do » − de Domine (« Seigneur »), ou de Doni selon Bononcini (1673) ; cependant do est déjà attesté chez Pierre l'Arétin en 1536, c'est-à-dire bien avant la naissance de Doni.

Le do est la seule note de musique à avoir changé de nom. Le nom ut est cependant conservé dans les termes techniques ou théoriques. Ainsi, on parle par exemple de trompette en ut, de clé d'ut, de contre-ut pour le chant.

À la Racine (note do/Od) enfouie en profondeur dans le sol (noir ou inconscient = D1) s’ajoute une Veine (ou « Ér », la note ) et forme ensemble (er+od) la Forteresse « ErőD » à savoir le subconscient (= D2) domicilié sur la planète Epsilon, Vide au fond duquel l’on se « terre », l’on est « enterré mort vivant ».

Nous sommes bien, dans l’Arbre de Vie, « en dessous » de la lettre indiquant la Terre (F = Föld), dans le sol et sans soleil (donc dans le noir sans végétations possible, etc.)


Citation :
Citation :
Epsilon Eridani (ε Eridani / ε Eri) est une étoile naine de couleur orangée distante de 10 années-lumière du Soleil. Il s'agissait du système planétaire le plus proche que l'on connaisse avant la découverte en octobre 2012 (après trois ans de mesures) d'une planète (Alpha Centauri Bb) autour du système triple Alpha Centauri qui est l'objet stellaire le plus proche du système solaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Epsilon_Eridani
L'Éridan est une constellation de l'hémisphère sud, située aux abords d'Orion, du Taureau et de l'Hydre mâle. C'est la sixième constellation du ciel de par sa taille (1 138 degrés carrés), elle contient 300 étoiles — dont trois de magnitude inférieure à 3 — principalement disposées selon une longue ligne sinueuse, à la manière d'une rivière.

(...) Cette constellation d'Éridan offre la particularité de présenter une zone vide de toute galaxie sur un milliard d'années-lumières, ce qui en fait le plus grand « vide » connu dans l'univers.

L'histoire raconte que le fils du Dieu soleil « Phaéton » était tombé dans ce fleuve et depuis celui-ci en porte le nom. Les Héliades, sœurs de Phaéton, firent éclater leurs douleurs et furent changées en Peupliers.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ridan_(constellation)
Pour Vivre, il convient donc d’ « en sortir » (du sol, du sable, du noir) et ce, « vers le côté, vers la droite » afin de devenir un Etre pleinement « incarné » en D3, autrement dit, entièrement « Vivant ». Et l’Eclosion à la Surface, au Soleil, seul l’Amour (de la Vie) véhiculé par Vénus, la « soeur jumelle de la Terre », planète tellurique y incite. Le symbole (biologique) vénusien n’est-il pas le sexe féminin ???

Vénus à droite de l’Arbre de Vie (Cf. le côté inférieur droit du lit*; Les Frères et Soeurs d’une même famille naissent d’une même couche, d’un même lit) et le soleil (à gauche) sont sur le même Plan dans l’Arbre de Vie. Avant d’arriver au Soleil, il faut (effectivement) passer par (le lit d’Amour de) Vénus !


Conclusion, mes expériences m’indiquent que la planète Vénus comme la Terre, toutes les deux Entités Féminines par excellence, sont à la base des naissances à la VIE, sont liées (exclusivement) à la 3D (à droite, en bas sur l’Arbre) : elles activent complètement le 3e brin d’ADN (ainsi que ses 12 sous brins) sans lequel, d'une part le réveil ne se produit et d'autre part, l’accès au Soleil, Centre de la 4D (= 4 ADN) reste inaccessible.

L’Emancipation (de l’Humanité) débute donc par une Pleine incarnation (hors des profonds mirages, au-dessus de l’inconscient et du subconscient).

Citation :
*Le seul objet que j’aperçois est un lit sur lequel je m’assieds bien qu’il ne soit le mien, même si je sens pourtant en faire partie (?). Tout à coup m’est montré un ordinateur portable sur le coin inférieur droit de ce lit.

http://antahkarana.forumzen.com/t746p135-legende-personnelle#25431
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Le Jardin Hermétique   Jeu 04 Avr 2013, 09:53




CECI AUSSI DOUCEUR...Dans Le Tarot de Léonard de Vinci
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
Le Jardin Hermétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le symbolisme hermétique d'Oswald Wirth
» Allergies: boite hermétique, glacière transport...Mise en place de PAI
» Golden dawn/ordre hermétique de l'aube dorée
» Hermétisme approche et définition
» L'art spagyrique et la médecine hermétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: