ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La vérité   Dim 12 Aoû 2007, 20:33

La vérité

La Vérité
Les Anciens regardaient la Vérité comme une Déesse, fille de Saturne. Philostrate dans l'image d'Amphiaraûs, représente la Vérité comme une jeune Vierge, couverte d'un habit dont la blancheur est celle de la neige. Démocrite disait que la Vérité était cachée dans le fond d'un puits. Les. Philosophes Hermétiques expliquent ce puits des allégories, des fables et des énigmes dans lesquelles la vérité de la science Hermétique et ses opérations sont ensevelies comme dans l'obscurité d'un puits très profond, duquel il est très difficile de pouvoir la tirer.
La Vérité, fille de Saturne ou du Temps, est mère de la Justice et de la Vertu. Pindare lui donne pour père le souverain des dieux. On la représente sous la figure d'une femme souriante, mais modeste.

Elle est nue, tient de la main droite un soleil qu'elle fixe, de la gauche un livre ouvert avec une palme ; et sous l'un de ses pieds le globe du monde.

Quelquefois on lui donne un miroir, et souvent ce miroir est orné de fleurs. Plus rarement on la représente, dans toute sa nudité, et sortant d'un puits.



Dernière édition par le Jeu 16 Aoû 2007, 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Exhortation à l'authenticité:   Dim 12 Aoû 2007, 20:38

Exhortation à l'authenticité:



Le temps n'est plus au secret, à la discrétion, ni aux positions empreintes de tiédeur.

Les instances Archangéliques ont signifié clairement la nécessité de faire éclater la Vérité.

On pourra rétorquer que la vérité est humainement très relative, et n'existe pas en tant que telle sur ce plan...

Pourtant, ce n'est pas une approche juste, car la vérité est assez simple: elle est authenticité.

Et en quoi réside l'authenticité?

Dans l'absence de spéculation, ce qui formulé de façon positive est la spontanéité.

Il est donc essentiel maintenant d'être et d'agir sans spéculation, sans arrières-pensées, sans attentes individualistes, sans valorisations comparatives.

C'est le "combat total", et paradoxalement, les Artisans de Lumière doivent être dans ce combat, sans être en conflit. Ils doivent l'aborder et le mener, sans pourtant y prendre part.

Car le combat est celui de l'erreur contre elle-même, et mener ce combat d'un point de vue de Lumière consiste à fournir le miroir dans lequel l'erreur se désintégrera d'elle-même.

Autant le dire, malgré toute apparence, il s'agit d'une erreur, d'une pathologie, d'un cancer à traiter. Ainsi, le bras armé de Michaël ne frappe pas avec fureur, ni colère, ni jugement de valeur morale. Il ne frappe pas d'une position qui serait dans le combat lui-même! Il frappe d'une position saine, en dehors de l'erreur, afin de faire jaillir la vérité.

Que les Artisans de Lumière gardent à l'Esprit que ce qui leur fait face est une maladie, et que les mesures à prendre ne sont pas différentes, en état d'âme, de celles que prendrait un médecin ou un chiriurgien.

Nulle colère, nulle vindicte, nul jugement personnel ne donnera le moindre avantage, au contraire! Tous ces aspects ne peuvent qu'affaiblir la stabilité de la position.


Les références multiples de la spiritualité au sein des cultures humaines ont été depuis longtemps récupérées et agencées sous forme de "filets" successifs dont les mailles vont en se resserrant.

L'être humain noyé dans l'uniformité du causalisme collectif a peu de chance de franchir ne fut-ce que le premier filet.

Celui qui, par contre, y parvient, trouvera ensuite l'obstacle du second filet, dont les références plus subtiles lui apparaîtront alors comme une nouvelle vérité.

Et ainsi de suite...

Le but est d'arrêter et de détourner le chercheur avant qu'il ne trouve ... la sortie!

Il y a aujourd'hui des références spirituelles dont les altérations sont d'une nuance extrême, une grande finesse, constituant de ce fait une nasse qui retient la presque totalité des spiritualistes sincères.

Mais alors, où s'arrêter ? Ou bien ne faut-il jamais s'arrêter ?


Ce n'est pas à moi de dire à qui que ce soit où il doit s'arrêter, ni si il faut s'arrêter. Chacun est libre de ses choix.

Néanmoins, s'il fallait que je donne un indice, je reviendrais à cette authenticité dont j'ai parlé au départ...

Si on suppose que l'authenticité existe effectivement, alors il faut aussi supposer que cette authenticité peut être qualifiée d'une certaine façon.

Car l'authenticité est selon moi la Lumière qui émerge spontanément de l'unification harmonieuse entre la nature de l'être et la connaissance que cet être a de sa propre nature. Cette connaissance n'est pas quelconque et constitue une synthèse, qu'on peut compléter à l'infini si on le désire, mais qui représente pourtant un seuil particulier qu'il n'est pas forcément indispensable de compléter non plus.

Cependant, ce seuil ne fait probablement partie d'aucun des filets spécialement tendus autour de l'Humanité pour empêcher toute évasion! Au contraire, les finesses tendues comme autant de pièges subtils sont prévues pour empêcher d'atteindre la juste synthèse.



A présent, je vais faire plus que de donner un indice, car je vais parler de ma propre démarche, de ma propre vérité. Non point pour l'imposer aux autres, ni même essayer de les en convaincre, mais simplement pour indiquer un exemple de position parmi d'autres.


Ma vérité est que le Soi se libère par auto-réalisation spontanée. Car sans ce choix intrinsèque d'exister , l'authenticité du Soi serait compromise!

Ma vérité est que le Soi est toujours formé par deux Personnes de sexes complémentaires, afin d'intégrer la dynamique de Vie, leur "cause en soi" au centre de la tension de leur polarités.

Ma vérité est donc que le Soi s'émancipe à travers le choix de reconnaissance mutuelle de deux Personnes réunies en Couple sexué. Le Soi est ce couple.

Cette reconnaissance mutuelle est le choix par lequel le Soi authentifie sa propre cause en soi, et se libère sans qu'il reste débiteur d'une assistance externe.

Ma vérité est que tout état de vraie Maîtrise est toujours absolument assumée par un Soi, donc par un Couple Sacré de deux Personnes complémentairement sexuées.

Ma vérité est que ce modèle du Couple Sacré est aussi le modèle du/des Couple(s) Créateur(s), et également le modèle de l'ensemble de toute la conscience collective existante dans l'univers et au-delà.

Ma vérité est donc que la partie est identique à l'ensemble, de façon à ce que l'individualité soit un miroir cohérent de la collectivité et inversément.

Ma vérité se retrouve donc en contradiction avec tout aspect qui soit ne mettrait pas en évidence l'équivalence des deux sexes, soit prônerait ouvertement ou indirectement la suprématie d'un sexe sur l'autre, ou encore la négation complète de l'un ou l'autre.

Ma vérité est que Christ est à la fois Homme et Femme, non pas dans une androgynie confuse, mais dans la reconnaissance et l'intégration harmonieuse et discriminante des deux sexes à la fois.

Ma vérité est donc que toute personne avancée comme un représentant du Christ, ou comme Christ lui-même, sans manifestement être accompagnée de sa polarité complémentaire en tant que personne de l'autre sexe, est une mascarade. Christ est un Couple Sacré et ne peut valablement être représenté qu'en tant que tel.

Ma vérité est aussi que toute personne se prétendant ou présentée comme étant un Maître, sans manifestement être accompagnée de sa polarité complémentaire en tant que personne de l'autre sexe, est une mascarade. Un Maître est un Couple Sacré et ne peut être présenté qu'en tant que tel.

Ma vérité est aussi que tout prétendu Maître de cette sorte, qui propose l'"initiation" à diverses personnes, sous l'égide de son "ashram", détourne la véritable initiation et est présumé faire du trafic karmique, étant donné qu'il se substitue en l'état à l'authentification réciproque des Flammes Jumelles.

Ma vérité est que la réalité christique est tissée de l'Emotion d'équivalence, et s'oppose de ce fait à toute idée de hiérarchie.

Ma vérité est donc qu'aucune hiérarchie spirituellement authentique ne peut se manifester dans le monde, étant donné que le principe hiérarchique s'oppose en soi à l'authenticité.



Ma vérité est que l'initiation est d'abord conférée par la féminité, qui en est la seule véritable dépositaire terrestre.

Ma vérité est que dès lors quiconque de nature masculine, sous quelque nom que ce soit, prétend au titre d'initiateur terrestre, spolie la féminité dans son droit et ses prérogatives.


Par l'Autorité du Fils d'Effusion,

Sous la Protection de la Dame Mère de l'Univers,

Et du Père Créateur,

Pour la Libération de la Fille de Lumière,


Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 159
Date de naissance : 08/06/1963
Age : 54
Localisation : France
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Lun 13 Aoû 2007, 12:39

La vérité est une vertu, elle guérit le coeur, apportant la lumière. Elle donne le sens au mensonge, la compréhension de l'injustice. Elle rétablie l'équilibre. C'est l'eau qui vient apaiser le feu. Elle vient étancher notre soif de justice, apportant le souffle de vie. Quand face à nous-même tout s'écroule, la vérité s'installe toute en douceur et vient apporter la compassion, la compréhension, l'amour, la paix que l'on a recherché au dehors de soi et fait réaliser le sens profond et caché de notre âme.

La vérité libère.



Bien à vous toutes et tous,

Juliette
Revenir en haut Aller en bas
Melki

avatar

Féminin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 6
Date de naissance : 27/11/1938
Age : 78
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mer 15 Aoû 2007, 05:26

Merci Ambre...

Melki...

:563:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La vérité   Mar 11 Sep 2007, 09:42

Très interressante ta vision...

Je ne suis pas loin de penser la même chose...

Cependant, pour moi, le Couple Sacré est une "étape" déjà franchie pour certains ...

Ma vérité est qu'il y a des Maîtres incarnés masculins comme féminins qui ne sont plus concernés, car déja unifiés et complets...
Revenir en haut Aller en bas
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mar 11 Sep 2007, 12:30

Bonjour Sphinx,

merci pour ce partage. L'authenticité n'est pas chose courante dans cette chère humanité.
A la base elle demande l'intégrité, car comment être authentique, si nous ne sommes pas dans une grande honnêteté avec nous-même?

Chacun possède une nuance de la vérité, car celle-ci est bien trop vaste dans l'univers pour se laisser aborder dans son ensemble, et surtout se laisser posséder dans une vision simplificatrice et réductrice de 3è dimension.

Je joins une parole de Bouddha qui répond merveilleusement (à mon sens), à ce que vers quoi doit tendre la vérité de chacun:

"Nous ne devons pas croire une chose simplement parce qu'elle est dite, ni souscrire aux traditions uniquement parce qu'elles descendent de l'antiquité, ni des écrits des sages parce qu'ils furent écrits par des sages.
Nous ne devons accepter que ce qui reçoit l'approbation de notre conscience; c'est pourquoi je vous ai appris à croire seulement lorsque vous aurez senti ce qu'on vous propose, dans votre conscience intérieure...
Après quoi, servez-vous largement"

Bouddha

Citation :
Ma vérité est aussi que toute personne se prétendant ou présentée comme étant un Maître, sans manifestement être accompagnée de sa polarité complémentaire en tant que personne de l'autre sexe, est une mascarade. Un Maître est un Couple Sacré et ne peut être présenté qu'en tant que tel


Bigre tu y vas fort!
Un maître n'a aucune prétention. Son chemin est souvent un chemin de solitude, car ce qu'il vit à l'intérieur de lui, ne peut facilement s"exprimer par des mots.
Seul quelqu'un dans la même démarche, peut apprécier la difficulté et comprendre le mouvement de l'univers qui s'effectue dans l'être profond.
Si ce quelqu'un appartient à l'autre sexe, alors une voie de complémentarité peut s'ouvrir, car on peut se nourrir encore mieux par ce que l'on donne à l'autre.
La joie, la sagesse et l'amour partagés deviennent infiniment plus grands, et nous élèvent dans une mutuelle compréhension de l'âme.
.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mar 11 Sep 2007, 18:48

Bonjour à vous,


Diane,

Citation :
Ma vérité est qu'il y a des Maîtres incarnés masculins comme féminins qui ne sont plus concernés, car déja unifiés et complets...


Je comprends, mais je ne peux pas partager ce point de vue.

En effet, selon moi, la pierre angulaire de la spiritualité est la Personne, dans la reconnaissance de son authenticité séparée, de sa différence, et de sa complémentarité. Mais aussi en tant que miroir individuel de la collectivité.

Pour moi la Vie nous montre qu'elle s'expanse en permanence.

Cette expansion doit être fondée sur une dynamique, et cette dynamique est forcément fondée sur une tension, et cette tension est forcément fondée sur une polarité complémentaire qu'il n'est pas souhaitable d'amalgamer: être "complet" en solitaire comme tu le dis n'est pas porteur de richesse, n'est pas porteur de fertilité.

Les polarités complémentaires ne sont donc pas faites pour être amalgamées en une seule Personne, car si c'était le cas, cette Personne ne pourrait pas éviter de régresser vers l'indifférenciation totale, statique, stérile.

Les polarités doivent donc être assumées séparément autour d'une séparation inviolable: la Personne. Alors, une fois cette séparation bien établie, on peut réunir les polarités dans un système qui sera globalement complet, mais dynamique, car il respecte et préserve intérieurement les polarités: c'est le couple.

Et ceci correspond bien au Tao, qui nous montre deux corpuscules entourés de deux ondes, chaque entité complémentairement polarisée par rapport à l'autre, et les deux tournant l'une autour de l'autre selon une dynamique circulaire.

Dans sa totalité, le couple du Tao est complet, car il forme un cercle. Mais intérieurement, il respecte ses polarités, pour conserver sa tension, et ainsi nourrir sa dynamique de de Vie, et ce respect des polarités passe par celui de la Personne:




Citation :
Cependant, pour moi, le Couple Sacré est une "étape" déjà franchie pour certains ...

Selon ce que je viens de développer, il s'agit pour moi de l'ultime étape.

Djéhouti,

Citation :
Chacun possède une nuance de la vérité, car celle-ci est bien trop vaste dans l'univers pour se laisser aborder dans son ensemble, et surtout se laisser posséder dans une vision simplificatrice et réductrice de 3è dimension.

Pour pouvoir vivre la Vérité, il faut pouvoir unifier la conscience cognitive de la Vérité avec l'application spontanée de la Vérité. Cela est la Maîtrise: la rencontre de la Vérité en tant que Connaissance et la Vérité en tant que Connaissant.

De ce fait, je prétends moi au contraire qu'il est important, précisément dans la sphère "3D" de libre-arbitre, de réaliser une sytnhèse cohérente de la Vérité, afin de pouvoir parvenir à la vivre, en intégrant la causalité 3D dans une cause-en-soi en tant que synthèse.

Et de ce fait, je considère que la Nature de l'être n'est pas quelconque, et qu'il est possible de la synthétiser à partir d'un mental incarné en 3D, car le chemin ne mènerait nulle part sans cela.

En d'autres termes, on peut imaginer toutes les réalisations possibles dans l'existence, mais pour les réaliser, il faut utiliser une "brique", un modèle fondamental, qui est justement celui de l'existence elle-même. En d'autres termes, la liberté véritable consiste à accepter de reconnaître la Nature de l'être, qui n'est pas quelconque: c'est cela transcender le libre-arbitre pour devenir vraiment libre.

Citation :
Si ce quelqu'un appartient à l'autre sexe, alors une voie de complémentarité peut s'ouvrir, car on peut se nourrir encore mieux par ce que l'on donne à l'autre.


Ce quelqu'un n'est pas une Personne quelconque, mais l'unique parfait complémentaire, ou Flamme Jumelle.

Et accepter cela fait précisément partie de l'effort à faire pour accepter que la Nature de l'être n'est pas quelconque, et sublimer le libre-arbitre.

On ne peut pas devenir libre sans intégrer la Nature de l'être, et cette intégration ayant un double aspect cognitif/applicatif, alors il faut comprendre que mentalement parlant, cette Nature peut être décrite et synthétisée.


Amitié à vous,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie

avatar

Féminin
Lion Chat
Nombre de messages : 77
Date de naissance : 03/08/1963
Age : 53
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mar 11 Sep 2007, 21:46

j'aime bien la citation de Boudha.......

et je suis assez d'accord avec toi Djéhouti quand tu dis :
Citation :
Un maître n'a aucune prétention. Son chemin est
souvent un chemin de solitude, car ce qu'il vit à l'intérieur de lui,
ne peut facilement s"exprimer par des mots.
moi,je ressens qu' un Maître ne cherchera pas à imposer sa vision, ni n' essaiera de
convaincre qui que ce soit,..... de ce qu'il ..EST!

.....il EST ...tout simplement!

Beaucoup de soit disant Maîtres, nous imposent leur doctrines, leurs vérités, en criant haut et fort qu'ils détiennent,.... LA seule vérité,
qu'ils sont des êtres accomplis, et qu'ils savent... un point c'est tout !
nous, petits êtres sans connaissances ni éruditions spirituels avons souvent tendances à croire ces grand êtres de "génies" ,qui ont un vocabulaire séduisant et ont souvent le dernier mot!
c'est normal, ils ont bien souvent, un mental gonflé par l'égo!...ou par la peur!

Il faut arrêter!!

suffisons nous, à nous même;
devenons une fois pour toute autonome spirituellement,apprenons à écouter notre petite voix,celle qui n'appartient qu'à nous, celle qui sait ce qui est bon pour nous,cette voix qui nous guide à tous moments,et qui nous met en reliance direct avec notre être profond, qui nous guide vers cette lumière infinie, et qui,.... en vérité pour nous même;....ne nous trahit jamais!

l'amour de soi ,est un chemin pour y acceder .....

144000 144000
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mar 11 Sep 2007, 23:19

Bonjour Nathalie,

Citation :
nous, petits êtres sans connaissances ni éruditions spirituels avons souvent tendances à croire ces grand êtres de "génies" ,qui ont un vocabulaire séduisant et ont souvent le dernier mot!
c'est normal, ils ont bien souvent, un mental gonflé par l'égo!...ou par la peur!


Selon moi, il ne faut pas se laisser aller à la valorisation ou la dévalorisation comparative, car c'est une illusion. Il n'y a pas de "petits" ni de "grands". Je pense que nous sommes d'accord sur ce point.

Mais dis-moi, en parlant de prétendu "génie", tu penses à quelqu'un en particulier ?


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La vérité   Mer 12 Sep 2007, 11:44

Oui Sphinx, mais...

Quand tu dis : "il s'agit pour moi de l'ultime étape.", tu envisages bien une suite ?

Je ne parlais pas d'amalgamer des polarités complémentaires en une seule personne...

mais seulement de la possibilité pour les Flammes Jumelles de s'incarner séparément, sur des plans différents...tout en ayant une Conscience Unique...

Dans ce cas, l'un peut être présent physiquement sans l'autre,
complet sans être solitaire !

Bon, ma compréhension est limitée mais non figée...
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie

avatar

Féminin
Lion Chat
Nombre de messages : 77
Date de naissance : 03/08/1963
Age : 53
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mer 12 Sep 2007, 20:20

bonjour Sphinx!



oui je pensais à plusieures personnes en particulier!



je ne viens pas soudainement de me reveiller, il y à
plus de 20 ans que je suis en chemin vers l'éveil....par ce fait même j'ai
pu rencontrer différentes personnes dans le milieu de la
recherche spirituel et j'ai en effet rencontré de tout!

j' ai connu 2 maîtres dans ma vie extérieur ..l' un était un être simple ,
empli d' une énergie d' amour incommensurable il ne parlait, que quand on lui
posais une question..le reste du temps il regardait, observait et aimait....il
disait qu 'il n' était pas plus sage que nous et qu' il n' avait d' autre
connaissance, que la faculté d' entendre et d' écouter les enfants ..... .depuis lors il est parti dans un autre monde....
l' autre se disait maître, très érudit,charmeur dans son vocabulaire ,
une faculté psychique très puissante, qui à la limite nous hypnotisait il
rendait beaucoup de monde dépendant de lui.il savait tout, et avait réponse à tout!...en quelques rencontres, j' avais déjà compris! d'autres personnes plus fragiles, se sont laissée influencer et ont eu très difficile de se remettre psycologiquement lors du dévoilement de l'imposture.....depuis lors , il est parti dans un autre pays....
mais j'en connais encore d'autre qui ne se dise pas forcément des maîtres, mais c'est tout comme!
encore une fois, je redis, que le seul maître à écouter, c'est son soi, son être de sagesse intérieur,aucun êtres humains, ne peut nous dire plus,que ce que nous savons sur nous même.....

la seule vérité c'est d'être soi avec sa faculté propre de comprendre les choses.....

c'est une conviction profonde,que j'ai en moi et que j'expérimente au quotidien...

Mais bien entendu, en ce qui concerne la connaissance théorique dans divers domaines, je suis entièrement d'accord que d'autres peuvent nous suggérer leurs vécus!
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mer 12 Sep 2007, 23:06

Bonjour Diane,


Citation :
tu envisages bien une suite ?

Oui, car c'est pour moi l'ultime étape et le vrai début!


Citation :
mais seulement de la possibilité pour les Flammes Jumelles de s'incarner séparément, sur des plans différents...tout en ayant une Conscience Unique...

Ce ne serais alors pas de l'incarnation, car un être réalisé ne s'incarne plus. L'incarnation est une séparation manifestée (par le corps dense) en raison d'un manque d'intégration de la séparation transpersonnelle. Or, une personne émancipée au sein d'un Couple Sacré a totalement intégré sa séparation, et donc ne s'incarne plus, en tout cas pas dans le sens qu'on donne habituellement à cette expérience humaine.




Bonjour Nathalie,


Citation :
j' ai connu 2 maîtres dans ma vie extérieur ..l' un était un être simple ,
empli d' une énergie d' amour incommensurable il ne parlait, que quand on lui
posais une question..le reste du temps il regardait, observait et aimait....il
disait qu 'il n' était pas plus sage que nous et qu' il n' avait d' autre
connaissance, que la faculté d' entendre et d' écouter les enfants

Sans connaissance de la Nature de l'être, on n'a pas intégré la maîtrise, selon moi...


Citation :
encore une fois, je redis, que le seul maître à écouter, c'est son soi, son être de sagesse intérieur,aucun êtres humains, ne peut nous dire plus,que ce que nous savons sur nous même.....


Il faut tolérer le libre-arbitre des autres, c'est certain. Mais la vraie richesse de la Vie émane forcément de la reconnaissance de la Nature de l'être, et cette Nature n'est pas quelconque. En somme, il ne faut pas confondre LA vérité de la Nature et les vérités des Personnes.

C'est lorqu'on est dans la confusion des deux que le flou artistique engendre le libre-arbitre qui permet d'une part de croire aux natures chimériques les plus folles, et qui d'autre part nie ou rejette la seule Nature unique et véritable de l'être.

Car on confond ce qui est unique et absolument vrai, avec ce qui est multiple et conventionnellement vrai. (relativement vrai)

Pour sortir de la confusion, il faut donc inévitablement remettre à sa place ce qui est unique et absolument vrai, de façon à pouvoir authentifier la richesse de ce qui est multiple et conventionnellement vrai.

Donc la "richesse" des points de vue du libre-arbitre sur la Nature de l'être n'est pas réelle, et est en fait une banalisation des points de vue: rien ne ressemble plus à une chimère qu'une autre chimère, et leurs "différences","nuances", "originalités" ne sont qu'apparences.


Bien sûr, on doit respecter le libre-arbitre!
Mais aussi savoir qu'il y a pourtant une Vérité, qui est exprimable, synthétisable, unique et absolument vraie, mais qu'on ne peut l'imposer à personne.

La Vraie richesse est la multiplicité des identités personnelles (vibratoires), authentifiées par l'unique Nature de l'être.



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 10:47

je suis pensive et interrogative là sur vos échanges,argumenter et débattre,discuter et échanger...
voilà des termes bien similaires et bien différents à la fois!




Citation :
Il faut tolérer le libre-arbitre des autres, c'est certain.

Citation :
Bien sûr, on doit respecter le libre-arbitre!
Mais aussi savoir qu'il y a pourtant une Vérité, qui est exprimable, synthétisable, unique et absolument vraie, mais qu'on ne peut l'imposer à personne.

Sphinx,le mot "tolérer" est il juste en soi...c est plus que celà me semble t il...com-prendre "Une Vérité" dont toi seul à la vision ,la perception est difficile !

J ai bien compris qu il y a "Une vérité de la Nature" et des vérités personnelles qu il faut discriminer...et que sortir de la confusion n est pas aussi simple que tu nous le décris.

Les conditionements dont nous sommes tous tributaires sont tellement denses et parfois pénibles à transcander que pour arriver à percevoir ce que tu veux nous montrer...ta théorie est novatrice,accepte donc d être indulgent envers les néophites que nous sommes!

"Le doute fraternel "comme me le disait un tres bon professeur en entraînement mental!

PS:j ai du dépasser mes propres limites pour arriver à suivre ta logique,ta vision ...ta perception..et creuser encore et encore pour finir par "acceuillir et accepter" et" com-prendre "ce que tu nous proposes!
"Elargir son horizon"..prendre la voix la plus large possible!

0000


Dernière édition par le Jeu 13 Sep 2007, 12:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: extrait 1   Jeu 13 Sep 2007, 11:07

Sphinx,

Je dois t'avouer que ce que je lis ici m'indispose beaucoup et qu'il y a ici une grosse divergence de ressenti.

Cette divergence intervient dès le moment ou tu remets en question le libre arbitre de chacun !!!

Car la il s'agit de la liberté de penser de l'individu et dire comme tu le dis qu'il faut juste le tolérer me fait grincer des dents.

Le tolérer me semble bien peu !!! l'accepter tout bonnement me semble plus juste.

S'en tenir à une seule vision des choses, une seule voie me semble réducteur dans la multiplicité des êtres que nous sommes.

A mon sens il n'y a pas comme je l'ai déja dit qu'une seule et unique voie qui permettraient un retour à la source mais une multitude pour répondre à la multitude des personnes que nous sommes.

Réduire ce moyen de retour à la divinité à une seule voie me semble dangereux et réducteur.

Bien sur comme je l'ai déja dit il y a des voies plus rapides les une que les autres, d'autres aussi qui sont erronées et totalement fantaisiste dès le moment ou on les confrontes par exemples aux lois du Kyballions ou à celles de l'arbre de vie (qui est souvent mal compris).

Se restreindre à une seule voie me semble réducteur comme je le dis ici car on en revient aux fameuses guerres des religions (chacune préchant que sa voie est la plus juste et l'unique rédemptrice).

Il y a plusieurs voie pour moi et celles-ci sont loin d'être des chimères. A tout qui est capable dans sa vie de comprendre les lois divines devient pour lui même un alchimiste capable de se transmutter lui même et par la même de rayonner sur d'autres.

Jamais en aucun cas en essayant de le faire se transformer mais en lui donnant les indices qui ont permit sa propre transformation. Et surtout dans le respect de l'individualité qu'il est.


Citation :
Extrait du Kybbalion

Le Divin paradoxe

"Les demi-initiés, reconnaissant la non-réalité relative de l'Univers, s'imaginent qu'ils peuvent défier ses Lois ; ce sont des sots insensés et présomptueux qui vont se briser contre les écueils et que les éléments déchirent à cause de leur folie. Le véritable initié, connaissant la nature de l'Univers, se sert de la Loi contre les lois, du supérieur contre l'inférieur, et par l'Art de l'Alchimie, il transmute les choses viles en des choses
précieuses ; c'est ainsi qu'il triomphe. La Maîtrise ne se manifeste pas par des rêves anormaux, des visions et des idées fantastiques, mais par l'utilisation des forces supérieures contre les forces inférieures, en évitant les souffrances des plans inférieurs en vibrant sur les plans supérieurs. La Transmutation, non pas une négation présomptueuse est l'épée du Maître."
LE KYBALION.

Tel est le Paradoxe de l'Univers résultant du Prin,cipe de Polarité qui se manifeste quand Le Tout commence à créer ; il faut le suivre ponctuellement, car il établit la différence entre la demi-sagesse et la sagesse. Quant au Tout infini, l'Univers, ses Lois, ses Pouvoirs, sa Vie, ses Phénomènes, sont comme des choses encore à l'état de Méditation et de Rêve ; cependant pour tout ce qu'il a de fini, l'Univers doit être considéré comme Réel ; la vie, l'action, la Pensée, doivent être basées là-dessus sans oublier toutefois la compréhension constante de la Vérité Supérieure.

Tout, cependant, doit obéir à ses propres
Plans et à ses propres Lois. Si, Le Tout s'imaginait que l'Univers était vraiment Réel, alors malheur à l'Univers, car il ne serait plus possible de passer de l'inférieur au supérieur ; l'Univers deviendrait immobile et tout progrès serait impossible. Et si l'homme, par sa demi-sagesse agit, vit et pense en considérant l'Univers comme un simple rêve semblable à ses propres rêves finis, cet Univers devient véritablement ainsi pour lui ; et, comme un piéton mal éveillé, il titube de tous côtés et marche dans un cercle, ne faisant aucun progrès, et finalement se réveille en sursaut quand il tombe, se meurtrit et se blesse contre les Lois Naturelles qu'il ignorait.

Gardez constamment votre esprit dirigé vers l'Etoile, mais que votre regard soit toujours dirigé sur vos pieds, sinon vous tomberez dans la fange parce que vous regardez en l'air. Rappelez-vous bien le divin Paradoxe. en même temps l'Univers est et n'est pas. N'oubliez jamais les Deux Pôles de la Vérité, l'Absolu et le Relatif. Méfiez-vous des demi-Vérités. Ce que les Hermétistes connaissent comme "la Loi du Paradoxe" n'est qu'un aspect du Principe de Polarité.

Les écritures hermétiques sont pleines de références sur l'apparition du Paradoxe dans la considération des problèmes de la Vie et de l'Etre. Les Maîtres préviennent constamment leurs élèves contre l'erreur souvent commise d'oublier "l'autre côté" de toute question. Leurs avertissements s'appliquent plus particulièrement aux problèmes de l'Absolu et du Relatif, qui embarrassent tous les étudiants en philosophie, et qui font penser et agir tant d'individus contrairement à ce que l'on appelle ordinairement
le "sens commun". Nous conseillons à tous les élèves d'être bien sûrs de saisir le Divin Paradoxe de l'Absolu et du Relatif, sinon ils s'enliseront dans la fange de la demi-Vérité.

C'est dans ce but que cette leçon en particulier a été écrite.
Lisez là avec soin ! La première pensée qui vient à l'esprit de celui qui a compris la vérité que l'Univers est une Création Mentale Du Tout, est que l'Univers et tout ce qu'il contient est une simple illusion, une irréalité ; et, contre cette idée, son instinct se révolte. Mais, comme toutes les autres grandes vérités, on doit considérer celle-ci à la fois du point de vue Absolu et du point de vue Relatif. Du point de vue absolu, l'Univers comparé au Tout en lui-même parait une illusion, un rêve, une fantasmagorie. Nous reconnaissons cela même à notre point de vue ordinaire, car nous parlons du monde comme "un spectacle changeant" qui va et vient, qui naît et meurt ; en effet, les éléments de changement et d'impermanence, d'indéfini et d'insubstantiel, doivent toujours se concilier avec l'idée d'un Univers créé, quand il s'oppose à l'idée Du Tout, quelles que soient nos idées au sujet de la nature de l'un et de l'autre.

Philosophe, métaphysicien, savant et théologien, tous acceptent cette idée, et on la retrouve dans toutes les formes des pensées philosophiques et des conceptions religieuses, aussi bien que dans les théories des différentes écoles de métaphysique et de théologie.
Ainsi les Enseignements hermétiques, ne prêchent pas l'insubstantialité de l'Univers dans des termes plus énergiques que ceux qui vous sont familiers bien que leur manière de présenter le sujet puisse paraître quelque peu étonnante. Tout ce qui a un commencement et une fin doit être faux et irréel ; l'Univers subit également la règle dans toutes les écoles de la pensée.


Du point de vue absolu il n'y a rien de réel que Le Tout, de quelque terme dont nous puissions nous servir pour y penser ou pour discuter le sujet. Que l'Univers soit créé de Matière ou qu'il soit une Création Mentale dans l'Esprit du Tout, il est insubstantiel, non durable ; il est une chose de temps, d'espace et de changement. Nous voudrions que vous compreniez parfaitement ce fait avant d'établir votre jugement sur la conception hermétique de la nature Mentale de l'Univers. Pensez un peu aux autres conceptions, quelles qu'elles soient, et vous verrez que ce que nous avons dit est vrai pour la moindre d'entre elles.



Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 11:08

Mais le point de vue Absolu nous montre seulement une face du tableau ; l'autre face est le point de vue Relatif. La Vérité Absolue a été définie : "Les chose sont telles que l'Esprit de Dieu les connaît", tandis que la Vérité Relative a été décrite : "Les choses telles que la plus haute raison de l'Homme les comprend". Ainsi, pour Le Tout, l'Univers doit être irréel et illusoire ; il doit être un simple rêve ou le résultat d'une méditation ; au contraire, pour les esprits finis qui sont une partie de cet Univers et qui le contemplent à traverse leurs facultés mortelles, l'Univers est absolument vrai et doit être considéré comme tel. En reconnaissant le point de vue Absolu, nous ne devons pas commettre la faute d'ignorer ou de nier les faits et les phénomènes de l'Univers tels qu'ils se présentent à nos facultés mortelles ; nous ne sommes pas Le Tout, ne l'oubliez pas.
Nous reconnaissons tous que la Matière "existe" pour nos sens ; nous faisons fausse route si nous ne le reconnaissons pas. Et cependant nos esprits finis comprennent parfaitement ce dicton scientifique que la Matière n'existe pas, si l'on se place au point de vue scientifique ; ce que nous appelons Matière est considéré comme une agglomération d'atomes, lesquels atomes sont eux mêmes un groupement d'unités de force appelés électrons ou "ions", vibrant sans cesse et tournant constamment. Poussons une pierre avec le pied ; nous percevons le contact ; elle nous semble parfaitement réelle, bien que nous sachions ce qu'elle est vraiment. Mais souvenez-vous que notre pied qui perçoit
le contact par l'intermédiaire de notre cerveau est également de la matière, constituée également d'électrons et que par conséquent c'est aussi de la matière qui constitue notre cerveau. D'ailleurs si notre Esprit n'existait pas, nous
ignorerions à la fois l'existence du pied et de la pierre.
L'idéal que l'artiste ou le sculpteur tente de reproduire dans la pierre ou sur la toile lui apparaît tout à fait réel. Il en est ainsi dans l'esprit de l'auteur ou du tragédien des caractères qu'il s'efforce de décrire ou d'interpréter pour que
d'autres puissent les reconnaÎtre. Et s'il en est ainsi dans le cas de nos esprits finis, quel devra être le degré de Réalité dans les Images Mentales créées dans l'Esprit de l'Infini ? Oh, mes amis, pour les mortels, cet Univers de Mentalité est bien réel en vérité ; c'est le seul que nous soyons destinés à connaître jamais, bien que dans lui, nous passions d'un plan à un autre plan, d'un degré supérieur à un degré supérieur encore. Pour le connaître plus complètement, comme le prouve notre expérience actuelle, nous devons être Le Tout lui même. Il est vrai que plus haut nous nous élevons dans l'échelle, plus près nous approchons de "l'esprit du Père", plus apparente devient la nature illusoire des choses finies, mais ce n'est que lorsque Le Tout nous rappellera à lui que ces
choses finies nous apparaîtront inexistantes.
Ainsi nous ne devons pas succomber à l'illusion. Maintenant que nous reconnaissons la nature réelle de l'Univers, cherchons à comprendre ses lois mentales et efforçons-nous de les utiliser dans le but d'obtenir le meilleur effet
possible pour notre progrès dans la vie, quand nous quitterons un plan pour nous élever à un plan supérieur de l'être. Les Lois de l'Univers ne sont pas moins des "Lois d'Acier" à cause de leur nature mentale. Tout excepté Le Tout est régi par elles. Ce qui est dans l'Esprit infini du Tout n'est réel à un degré inférieur que parce que la Réalité elle-même fait partie de la nature du Tout.
Ainsi ne vous croyez pas isolé ou abandonné nous faisons tous partie de l'Esprit infini du Tout ; personne ne peut nous porter atteinte, nous n'avons personne à craindre. Aucun Pouvoir en dehors du Tout ne peut nous influencer.
Nous trouverons tout un monde de confort et de sécurité dans cette réalisation quand nous l'aurons acquise. "Dormons en paix, bercés dans le Lit de l'Abîme",
nous reposant avec sécurité dans le sein de l'Océan de l'Esprit Infini, qui est le Tout. Dans le Tout "nous vivons et nous agissons vraiment".
La Matière n'est pas moins Matière pour nous, quand nous agissons sur le plan physique, bien que nous sachions qu'elle est simplement formée d'un agrégat "d'électrons", de particules de Force, vibrant avec rapidité et tournant
les unes autour des autres pour former des atomes, ceux-ci à leur tour vibrant et tournant pour former des molécules, lesquelles, en s'assemblant, donnent des volumineuses masses de Matière. La Matière n'est pas encore moins Matière, quand nous poussons plus loin l'enquête et crue la Doctrine hermétique nous enseigne que la "Force" dont les électrons ne sont que des unités est simplement une manifestation de l'Esprit du Tout et, comme toutes les autres
choses dans l'Univers, est de nature purement Mentale. Quand nous sommes sur le Plan Physique, nous devons reconnaître ses phénomènes ; nous pouvons contrôler la Matière, comme tous les Maîtres le font à un plus ou moins haut degré, mais nous devons le faire en utilisant les forces supérieures. C'est folie de nier l'existence de la Matière sous son aspect relatif. Nous pouvons nier son empire sur nous-même, à juste titre d'ailleurs, mais nous ne devons pas
l'ignorer dans son aspect relatif, aussi longtemps que nous agissons sur son plan.
Les Lois de la Nature ne deviennent pas non plus moins constantes ou moins effectives quand nous les connaissons pour de simples créations mentales. Elles sont en pleine puissance sur les divers plans. Nous maîtrisons
toujours les lois inférieures en appliquant des lois supérieures et de cette manière seulement. Mais il nous est impossible d'échapper à la Loi ou de nous passer entièrement d'elle. Seul Le Tout peut échapper à la Loi, et cela parce que
le Tout est la Loi elle-même d'où dérivent toutes les autres Lois. Les maîtres les plus avancés peuvent acquérir les pouvoirs attribués ordinairement aux dieux des hommes ; il existe d'innombrables grades dans notre existence, dans la
grande hiérarchie de la vie ; le pouvoir qui leur est attribué peut dépasser celui des Maîtres supérieurs et atteindre un degré insoupçonné des mortels ; mais, même grands, les Maîtres, même les Etres supérieurs doivent obéir à la Loi et
rester Rien aux yeux du Tout. Ainsi, ces êtres supérieurs, dont les pouvoirs sont plus considérables que ceux conférés par les hommes à leurs dieux, étant dominés et assujettis à la Loi, imaginez-vous la présomption de l'homme mortel, de notre race et de notre grade, quand il ose considérer les lois de la Nature comme "irréelles", imaginaires et illusoires, parce qu'il est parvenu a comprendre cette vérité que les Lois sont de nature Mentale et de simples Créations Mentales du Tout. Ces lois que Le Tout considère comme des Lois gouvernantes ne doivent pas être niées ou méprisées. Aussi longtemps que
l'Univers durera, il leur sera assujetti, car l'Univers existe en vertu de ces Lois qui constituent sa charpente et qui le soutiennent. Le Principe hermétique du Mentalisme, en basant la véritable nature de l'Univers sur le principe que tout est Mental, ne modifie en rien les conceptions
scientifiques de l'Univers, de la Vie et de l'Evolution. En fait, la science confirme seulement les Enseignements hermétiques. Ceux-ci enseignent simplement que l'Univers est de nature "Mentale", pendant que la science moderne a enseigné qu'il est "Matériel", et en dernière analyse, qu'il n'est autre chose que de "l'Energie". La Doctrine hermétique ne fait pas fausse route en acceptant le principe fondamental d'Herbert Spencer qui affirme l'existence
d'une "Energie Infinie et Eternelle, d'où dérivent toutes choses". En fait, les hermétistes reconnaissent dans la philosophie de Spencer un exposé supérieur des ouvrages des Lois Naturelles et ils considèrent le grand maître comme la réincarnation d'un ancien philosophe qui habitait l'ancienne Egypte il y a des milliers de siècles et qui, plus tard, s'était incarné dans le corps d'Héraclite, le
philosophe Grec qui vivait en l'an 500 avant Jésus-Christ. Ils estiment que son idée de "l'Energie Eternelle et Infinie", s'accorde parfaitement avec la Doctrine hermétique en ajoutant toutefois qu'elle est l'Energie de l'Esprit du Tout. Avec la Maîtresse-Clef de la Philosophie hermétique, l'étudiant de Spencer sera capable de s'ouvrir en des horizons philosophiques du grand philosophe anglais, dont les travaux montrent nettement ses incarnations antérieures. Ses enseignements concernant l'Evolution et le Rythme concordent parfaitement avec les Enseignements hermétiques et en particulier avec le Principe du, Rythme.
Les adeptes de l'Hermétisme n'ont donc besoin de retrancher aucune des idées favorites de Spencer au sujet de l'Univers. Tout ce que nous leur demandons, c'est de bien saisir le principe sous-jacent : "Le Tout est Esprit ;
l'Univers est Mental ; il est contenu dans, l'Esprit du Tout." Ils se rendront compte que les six autres Principes s'accorderont bien avec leurs connaissances
scientifiques et leur serviront à résoudre des questions ténébreuses et à jeter la lumière dans les endroits obscurs. Cela ne doit pas être de nature à nous étonner, si nous comprenons l'influence qu'a eue la pensée hermétique sur la
Philosophie primitive de la Grèce qui a servi de base 'à toutes les théories modernes de la science. L'acceptation du Premier Principe Hermétique, le Principe du Mentalisme, est la seule grande différence qui existe entre la Science Moderne et la Doctrine hermétique ; la Science, d'ailleurs, se
rapproche de plus en plus des positions Hermétiques dans la marche aveugle qu'elle fait dans l'obscurité pour sortir du labyrinthe dans lequel elle s'est égarée en cherchant la vérité.
Le but de cette leçon est de bien ancrer dans l'esprit des étudiants le fait que, dans tous les cas, sans exception, l'Univers, ses lois et ses phénomènes en ce qui concerne l'homme, sont réels, juste autant qu'ils le seraient avec les
hypothèses du Matérialisme ou les théories de l'Energie. Dans n'importe quelle doctrine, l'Univers, sous son aspect extérieur, est changeant, transitoire et, par suite, dépourvu de substantialité et de réalité. Mais, notez bien le deuxième
pôle de la vérité : avec les mêmes hypothèses, nous sommes contraints d'agir et de vivre comme si les choses constamment changeantes étaient réelles et substantielles. Il existe toutefois cette différence qu'anciennement le Pouvoir Mental était ignoré comme Force Naturelle, et qu'actuellement, avec le Principe du Mentalisme, il devient une Force Naturelle Supérieure. Cette seule
différence révolutionne entièrement la Vie de ceux qui comprennent le Principe et les lois qui en résultent.
Ainsi, étudiants, tous autant que vous êtes, comprenez à connaître, à utiliser et à appliquer les lois qui en découlent. Mais, comme le recommande le Kybalion, ne succombez pas à la tentation du demi-sage qui se laisse hypnotiser par l'irréalité apparente des choses ; celui-ci, en effet, erre de tous côtés comme un individu vivant dans un monde de rêves, ignorant le travail pratique et la vie réelle de l'homme ; finalement "il vient se briser contre les écueils et se trouve déchiré par les éléments, à cause de sa folie".

Lisez le Message du Kybalion et suivez l'exemple du "sage", en évitant leserreurs du "demi-sage" qui périt à cause de sa folie.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 12:05

Bonjour Namaste,


Citation :
Cette divergence intervient dès le moment ou tu remets en question le libre arbitre de chacun !!!


Je ne le remets pas en question, je le remets à sa place.

En effet, il faut tolérer le libre-arbitre, car le libre-arbitre est le droit à la validation des erreurs, le droit de croire aux chimères, le droit à l'inévitable confusion par laquelle l'être passe forcément pour réaliser sa quête identitaire.

Ce droit n'est donc pas relatif à un aspect normal de l'existence, car la norme est l'émancipation, et non pas la confusion qui est infantile. L'état infantile est naturel, car inévitable, mais n'est pas normal, dans le sens que ce n'est pas une norme pour l'être, car la seule norme est l'émancipation.

Et puisque le libre-arbitre n'est donc pas une norme, il y a tolérance à son égard, tout comme il y a tolérance à l'égard des limites infantiles.

Cette tolérance n'est donc pas un jugement, mais la conscience que l'état de confusion n'est pas normal, même s'il est naturel, et que dès lors il doit être accepté, mais non pas en tant que réalité immuable! Il faut pousser à l'émancipation, car par exemple, concrètement dans la vie humaine, c'est le rôle des parents d'amener leurs enfants vers l'émancipation!

Donc la vraie position des parents, saine et juste, à l'égard des limites infantiles, est une position de tolérance: acceptation mais pourvue d'une condition de changement, de progression, d'évolution vers la norme de l'émancipation.

Et cela est la même chose spirituellement avec les enfants que nous sommes! Notre libre-arbitre est toléré, dans le sens où il est accepté sous condition d'évolution et d'accession à la norme de l'émancipation.


C'est dans ce sens, qui en est le vrai sens selon moi, que j'utilise le verbe tolérer, qui ne comporte aucun jugement de valeur sur la personne!




Citation :
S'en tenir à une seule vision des choses, une seule voie me semble réducteur dans la multiplicité des êtres que nous sommes.Réduire ce moyen de retour à la divinité à une seule voie me semble dangereux et réducteur.

il suffit de relire ce que j'ai écrit dans ma réponse: "Car on confond ce qui est unique et absolument vrai, avec ce qui est multiple et conventionnellement vrai."

C'est précisément cette confusion qui crée le libre-arbitre, car le libre-arbitre est une confusion. Il faut comprendre que c'est le libre-arbitre qui est dangereux et réducteur. Inévitable, inaliénable, certes, mais réducteur et confus, certainement!

Le libre-arbitre ne représente que le droit des êtres humains à passer à travers l'inévitable confusion qui précède l'émancipation. Car s'ils n'en avaient pas le droit, puisque ce passage est inévitable, ils ne pourraient jamais atteindre l'émacipation.

Le libre-arbitre est l'autorisation, pour le mental humain, de se livrer à la spéculation.

Citation :
Il y a plusieurs voie pour moi et celles-ci sont loin d'être des chimères. A tout qui est capable dans sa vie de comprendre les lois divines devient pour lui même un alchimiste capable de se transmutter lui même et par la même de rayonner sur d'autres.

Jamais en aucun cas en essayant de le faire se transformer mais en lui donnant les indices qui ont permit sa propre transformation. Et surtout dans le respect de l'individualité qu'il est.

Malgré le fait que la confusion soit inévitable, son acceptation est liée à une condition d'évolution, ce qui constitue la tolérance à son égard, je l'ai expliqué plus haut.

Mais de ce fait, il est légitime de toujours proposer, avec argumentation et respect, la voie de l'émancipation basée sur la compréhension de la nature de l'être. Tout comme les parents, par exemple, vont progressivement pousser leurs enfants vers l'autonomie, par la reconnaissance et la prise en charge de leur propre nature.


Citation :
tandis que la Vérité Relative a été décrite : "Les choses telles que la plus haute raison de l'Homme les comprend".

C'est faux. La Vérité éthique de Dieu, de la Nature de l'être, est parfaitement accessible à la raison humaine. Le texte proposé est tendancieux en ce qu'il implique que l'Homme n'a aucune chance d'émancipation (libération par soi-même) puisque sa propre Nature lui serait mentalement inaccessible... CQFD

L'émancipation est possible pour l'être humain, car la compréhension complète de sa Nature est parfaitement accessible à sa raison! Voilà ce que moi je dis !

Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
JéLaHeL
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 12:32

Bonjour,

Merci Sphinx
Citation :
Il faut tolérer le libre-arbitre des autres, c'est certain.

La Tolérence est une qualité divine "issue" de la comprehension....
Or la Tolérence s'arrete visiblement là où ça commence à gêner les autres Embarassed .
La Tolérence, est une qualité qui ne doit pas être une "autorisation" qui permet de se laisser "violer" et cela sans réaction aucune.
Prenez le symbole du tao:
Les complementaires sont cote a cote , c'est evident: on dit "l'ombre et la lumière se cotoient" . Lorsque l'un cherche par la volonté d' "X" à s'imposer à l'autre, il n' y a plus de libre arbitre... Car l' "insistance pour convaincre est un manquement au libre arbitre. Un "oui" doit simplement vouloir dire oui et un "non" simplement dire non...

Faites cette experience toute simple par image:
Fixer le symbole du Tao, et ensuite laisser aller le regard en "lacher-prise".... Vous serez étonnés (?) de voir un beau gris lumineux se mélanger de lui meme (Equilibre). En eteignant la lumière, vous verrez se "projeter" sur le mur un symbole entièrement blanc et lumineux. Rallumez la lumière vous verrez de la meme façon "se projeter" un symbole noir lumineux.

Citation :
Bien sûr, on doit respecter le libre-arbitre!
Mais aussi savoir qu'il y a pourtant une Vérité, qui est exprimable, synthétisable, unique et absolument vraie, mais qu'on ne peut l'imposer à personne.
Le libre arbitre est tout simple : on fait ou on ne fait pas, on accepte ou on n'accepte pas , on dit oui ou non etc ...
La manipulation, le leurre et la tromperie ne font pas partie du libre arbitre si l'action en "cours" est decouverte. Sous quelque forme soit elle....
"Persister", c' est Imposer son "libre arbitre" aux autres... (ce serait Trop facile non ? Rolling Eyes )
Ce n'est plus du libre arbitre mais un "viol" et la tolérence s'arrete .... là ou ça commence à déranger ... c'est tout simple.
De tous temps, les "Maitres" ont enseigné et les "vrais" n'imposent pas. Ils disent simplement d'essayer de faire.... simplement d'essayer de faire l' exercice de leur proposition pour ÊTRE. Ensuite c'est à chacun de "voir"....

Merci de votre comprehension surtout avec ma façon si maladroite et directe d'exprimer les choses... C'est ma façon de vous dire "je vous aime"...
Très amicalement :53:
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 13:14


Exhortation à l'authenticité



à vous tous avec toute ma tendresse!
http://antahkarana.forumzen.com/description-du-forum-f1/Manifeste-du-Forum-t100.htm
n ayant pas la plume de Sphinx,je lui ai demander d écrire ce "manifeste" qui traduit parfaitement bien ma "pensée" .

notre potentiel à tous est inscrit dans ces mots!
je vous Ambrasse


0000


Dernière édition par le Jeu 13 Sep 2007, 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 242
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 49
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 16:33

Bonjour Sphinx,

Citation :
le libre-arbitre est le droit à la validation des erreurs
Je suis accord avec cette courte (mais bonne !) définition du libre arbitre, mais dans la mesure ou elle s'applique à notre plan d'évolution en "cours d'émancipation". Ne peut-on pas concevoir, sur le plan de la maitrise retrouvée, une autre forme de libre-arbitre, qui ne servirait pas à faire des "bons" ou des "mauvais" choix instructeurs, mais... à choisir différentes manières de faire des "bons" choix... Autrement dit, n'existe-t-il pas plusieurs manières de réaliser "la volonté de Dieu, dans une sorte de créativité maitrisée et toujours alignée avec les lois divines (absolues) de la création ? Sinon, quel intéret d'échapper à un déterminisme causal humain pour tomber dans un déterminisme divin ?

Notre évolution toujours plus grande ne nous confère t-elle pas une responsabilité toujours plus grande de faire de plus en plus de "meilleurs choix". est-il raisonnable de parier sur une rupture brutale d'avec le libre arbitre (le choix) au moment ou l'être humain devient "maitre", émancipé ?

Dans la même perspective je pense (pour l'instant!) que la vérité de Dieu est connaissable, mais de manière relative, "autant que possible", pour nous permettre d'évoluer au plan suivant. Elle s'élargit à mesure que nous grandissons, de même que l'être humain joue aux dames avant de jouer aux échecs. La constante analogique d'un plan à l'autre, c'est que nous jouons tous un grand jeu cosmique. La vérité absolue du "tout" serait indigeste pour nous à l'heure actuelle, et nous n'en avons pas besoin puisque nous ne sommes capable de jouer qu'avec les règles que nous pouvons comprendre... Jeu qui consiste à gagner le droit d'accéder aux regles du jeu plus subtiles de la partie suivante, et ainsi de suite... le jeu devenant de plus en plus passionnant n'est-ce pas ?

Heu, je m'égare peut-être ? Embarassed
De mon modeste point de vue, l'enjeu du présent sujet n'est-il pas de savoir si la théorie de Sphinx est une "méta-vérité" qui peut expliquer/ éclairer d'un point de vue "supérieur" les différentes voies / vérités qui permettent d'accéder au divin (pour faire court), ou si elle est à ranger parmi toutes ces voies parallèles plus ou moins performantes d'accès à la maitrise... (ce qui n'enlèverait rien à sa grande valeur). Dans le 1er cas, il est légitime qu'il parle de "tolérance", dans le second cas, on préférerait évidement le terme "d'acceptation"...
Peut-on atteindre quelque chose d'absolu, plongés que nous sommes dans un monde relatif ? le mental (l'ego) peut-il réellement se comprendre complètement lui-même ? en auto-référence ??? Est-ce cela que permet justement la réunion jummelle ? N'est-ce point le privilège du supra-mental, prochaine étape du chemin ? hum...désolé, que de questions !!! :)
Christalain.
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 17:35

Merci à tous de vos interventions,


Jélahel,


Citation :
La manipulation, le leurre et la tromperie ne font pas partie du libre arbitre si l'action en "cours" est decouverte. Sous quelque forme soit elle....
"Persister", c' est Imposer son "libre arbitre" aux autres... (ce serait Trop facile non ? Rolling Eyes )
[/u]

Précisément, le débat contradictoire, ouvert, et argumenté de façon cohérente, se fait dans le respect de l'autre. La manipulation commence lorsque la raison est sciemment mélangée à l'émotion (voir mon article:

"Confusion entre Raison et Emotion"

http://antahkarana.forumzen.com/Dialectique-de-la-perception-l-envol-f15/Confusion-entre-Raison-et-Emotion-t428.htm )

De ce fait, l'argumentation contradictoire peut persister autant qu'il est nécessaire pour établir un consensus, car elle se fait dans la clarté.

"Ménager" l'autre du point de vue du strict argumentaire consisterait à le dépouiller de sa propre puissance personnelle, et de ce fait, ce serait un manque de respect vis-à-vis d'autrui que de brider ou limiter intentionnellement notre propre argumentation dans le débat contradictoire.


Christalain,

Citation :
Ne peut-on pas concevoir, sur le plan de la maitrise retrouvée, une autre forme de libre-arbitre, qui ne servirait pas à faire des "bons" ou des "mauvais" choix instructeurs, mais... à choisir différentes manières de faire des "bons" choix... Autrement dit, n'existe-t-il pas plusieurs manières de réaliser "la volonté de Dieu, dans une sorte de créativité maitrisée et toujours alignée avec les lois divines (absolues) de la création ? Sinon, quel intéret d'échapper à un déterminisme causal humain pour tomber dans un déterminisme divin ?

Le libre-arbitre ouvre le mental à la spéculation, donc à la manipulation des causes pour influencer les effets. Dans un tel système, le finalisme est ignoré, et de ce fait l'être est confronté à un aléatoire final: il n'est pas certain des effets, et son avenir se présente donc comme étant hasardeux. De plus, lié par les causes, il n'est libre, et son libre-arbitre s'oppose donc à sa liberté d'être.

Par contre, l'adhésion intérieure à la Nature de l'être, affirme l'univocité du finalisme, des buts, restitués au collectif. Le "futur" n'est donc plus hasardeux, puisque l'unique but collectif est reconnu, et connu comme étant inévitable. C'est un déterminisme, c'est vrai, mais qui implique une certitude finaliste: l'avenir n'est plus risqué, hasardeux, il est sûr! Et d'un autre côté, les causes sont libérées, et de ce fait l'être retrouve sa totale liberté d'expression de sa cause.

En somme, oui, il s'agit d'échanger un déterminisme pour un autre: il s'agit d'échanger le déterminisme coercitif, oppressant, des causes dans la spéculation mentale, pour le déterminisme du finalisme collectif, qui libère l'être dans l'expression spontanée de sa Nature.


Citation :
Notre évolution toujours plus grande ne nous confère t-elle pas une responsabilité toujours plus grande de faire de plus en plus de "meilleurs choix". est-il raisonnable de parier sur une rupture brutale d'avec le libre arbitre (le choix) au moment ou l'être humain devient "maitre", émancipé ?

On ne peut pas faire de mauvais choix, si on a fait le choix unique d'adhérer à la Nature de l'être. Car une fois ceci posé, qui est une "rupture brutale", celle de l'émancipation spirituelle, tous les choix seront libres et authentiques, ne menaceront plus le finalisme collectif, et seront faits dans la liberté des causes.


Citation :
Peut-on atteindre quelque chose d'absolu, plongés que nous sommes dans un monde relatif ? le mental (l'ego) peut-il réellement se comprendre complètement lui-même ? en auto-référence ??? Est-ce cela que permet justement la réunion jummelle ? N'est-ce point le privilège du supra-mental, prochaine étape du chemin ?

Oui, on le peut, car en toute circonstance, l'absolu est toujours présent comme base de la relativité, et il s'agit finalement d'en prendre conscience.

Et en effet, l'auto-référence s'acquiert en couple, et ce n'est pas un apanage du supramental, qui n'est qu'un aspect, car il faut réunir la synthèse éthique (supramental) à l'application spontanée, de la Nature de l'être, pour obtenir l'auto-référence. Et ces deux aspects sont respectivement assumés par les polarités sexuées du Couple Sacré.

Cela ne veut pas dire que le supramental est inaccessible à la Féminité, ni que l'application spontanée n'est pas accessible à la Masculinité, mais que par différenciation sexuée, ils ont respectivement une prérogative sur l'un ou l'autre domaine, et ne peuvent réaliser seuls l'auto-référence: ils ont besoin l'un de l'autre pour cela.

Tous les besoins humains divers, naturels ou non, du paradigme de libre-arbitre, ne sont que des transpositions confuses de l'unique besoin: celui de la complémentarité jumelle.


Amitié,

steph


Dernière édition par le Jeu 13 Sep 2007, 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Jeu 13 Sep 2007, 17:47

Bonjour à toutes et tous,


à l'appel d'Ambre, je souhaite revisiter ici le manifeste du forum, afin de le commenter:


Citation :
La possibilité de rencontrer autrui dans sa démarche provient donc de ce qu'autrui est semblable à soi, et qu'un lien nous unit à lui. Ce lien sublimé, qui est Amour, ouvre à la Tolérance.

Ensuite, parce que chaque démarche est originale, parce qu'une séparation existe entre chaque voie, la saine émulation et la contradiction respectueuse veillent sur la rencontre. Cette séparation sublimée, qui est Liberté, ouvre à l'Altruisme.

Alors, lorsque Tolérance et Altruisme sont au rendez-vous, la confrontation des points de vue, originaux et multiples, dans le lien du respect des Personnes, fait jaillir la richesse des échanges comme une source d'eau vive!

J'ai souligné des expressions que je désire commenter.

La Tolérance ne signifie par être d'accord avec autrui, ni donner raison à autrui si on n'est pas d'accord, ni s'empêcher de contre-argumenter sur ce que dit autrui. La Tolérance signifie toujours permettre à autrui d'exposer son point de vue, du moment qu'il est argumenté, et de ne jamais manquer de respect à autrui en raison de sa position.

C'est alors de la contradiction respectueuse, fondée sur des argumentations qui se répondent dans une saine émulation.

Il est toujours permis de contre-argumenter si on l'estime nécessaire! Car si il n'y avait pas de totale liberté de contre-argumentation, il n'y aurait pas de liberté d'expression du tout ! Donc pas de Tolérance!

Il faut donc être préparé à la confrontation des points de vue, car la richesse jaillit de cette confrontation. Mais elle implique d'accepter la contre-argumentation d'autrui, non pas en étant forcément d'accord, mais en lui reconnaissant le droit de contre-argumenter autant qu'il le souhaite, tant que cette argumentation est manifestement cohérente et sincère.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
damejane

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 293
Date de naissance : 01/06/1951
Age : 66
Localisation : sans port d'attache
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mar 25 Sep 2007, 12:45

La vérité c'est la voie du juste milieu, de la Vie Une.

Elle est instantanéité, elle est de feu, elle est vivante.
La vérité est la lumière de feu que te dicte ton coeur.
dame jane
Revenir en haut Aller en bas
http://www.shanti-om.net/
curtis

avatar

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 28
Date de naissance : 21/03/1977
Age : 40
Localisation : Cévennes
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Mer 26 Sep 2007, 20:12

La vérité ne s'invente pas, elle se découvre. C'est pour ça qu'elle est nue :)
Revenir en haut Aller en bas
http://unotristoire.blog4ever.com
jonquille

avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 02/07/1944
Age : 72
Localisation : Québec, Bas-St-Laurent
Loisirs : lecture, mandalas, photo,internet Reiki
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Ven 28 Sep 2007, 19:33

:4444: La vérité est source de calme et de repos
Jonquille
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoiles



Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 190
Date de naissance : 29/09/1968
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: La vérité   Dim 28 Oct 2007, 14:19

Pour moi la vérité est amour qui est non jugement

Si Dieu est le manifesté et non manifesté, comment pourrait ETRE TOUT en expansion s'il se jugeait

Voila ce qu'il nous faut dépasser, le jugement dans la dualité

VÉRITÉ AMOUR LIBERTÉ

UN TOUT


Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Le jour ou la vérité éclata
» Vérités sur les maladies émergentes : Et si c'était les métaux lourds ?
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Le droit du malade à la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: