ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Introduction à l envol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 22 Mai 2012, 22:54


Bonsoir Benoît,


"on" m'avait donné, il y a un an ou deux (?), l'info selon laquelle Vénus devait être impliquée dans l'"exode" (entendre "la transmutation") de l'Humanité vers la "Nouvelle Terre" (dimension hybride). J'avais à l'époque retransmis cette information dans cette section du forum, mais ne comprenant pas encore bien tout sur la réalité de ce sujet.

Aujourd'hui, mon attention a été attirée sur Vénus. Tout d'abord par l'actualité que tout le monde doit connaître (conjonction Terre-Vénus-Soleil prévue le 6 juin), mais aussi, juste après, par une synchronicité particulière qui a mis devant mes yeux le mot "VENUS", dans un tout autre contexte.

J'ai donc porté mon attention intérieure sur Vénus, et suis entré en extase vibratoire.

Immédiatement, je fus mis en contact avec Vénus, la planète dans sa réalité énergétique, et je me suis rendu compte qu'elle relayait un canal cosmique renvoyant à un autre monde. Dans ce contact, il y avait plein d'êtres bienveillants.

J'ai pu "passer" en partie dans le canal, et jeter un petit coup d'oeil sur la Nouvelle Terre. Je ne ferai aucun commentaire sur ce qui est essentiellement inexprimable!

J'ai donné l'information ici afin que ceux qui y sont disposés puissent reconnaître ce canal et noter qu'il s'ouvre en ce moment, par l'entremise de Vénus.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 22 Mai 2012, 23:56

Ok merci pour les détails Steph.

Sinon il n'y a pas d'accent circonflexe au i de mon prénom. C'est ma mère qu'il a voulu ainsi.. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 30 Sep 2012, 00:46


Bonjour à toutes et tous,



Voilà, je suis presque mort... narcissiquement.

Je suis de plus en plus investi de l'importance essentielle de la "Conscience du Frère" (de Sa Soeur Eternelle), que j'ai aussi appelée "instance pure" à certains endroits de mon développement.

Depuis le début de ma vie, et même avant, je suis habité par cette signification fondamentale, je le reconnais parfaitement aujourd'hui, et je vois à chaque âge la présence et les effets de cette "Conscience du Frère".

Il n'est que normal qu'elle passe intégralement au devant aujourd'hui.

Cette "Conscience du Frère" réclame la plus totale Humilité: il ne s'agit plus de jouer, mais de grandir, par l'égalité narcissique absolue.

J'ignore de quoi demain sera fait, mais dans tous les cas, pour moi, cela doit s'incrire dans la Conscience du Frère, quoiqu'il advienne! Je dois à présent restituer complètement le choix existentiel à Ma Soeur Eternelle.

Je suis au pied du mur...



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 14 Oct 2012, 23:33

Parties de texte sorties d'une ébauche de scénario de science-fiction conçue il y a plus de 12 ans...


"Et l'Homme-Machine me conduisit vers le hangar. Tout au fond, resplendissait son nouveau prototype: un véhicule d'une technologie inédite dans tout l'univers connu. Il était capable de se stabiliser non pas seulement sur deux plans de réalité, comme les autres, mais sur trois!...

...

Lorsque je pris mon envol vers la planète qu'on appelle "Terre", pour y délivrer la jeune-femme que j'avais sauvée lors de la destruction de l'ancienne Altaïr, l'Homme-Machine, je le sais, prévint toutes les instances défensives du paradigme terrestre. Pas pour me nuire en fait, mais plutôt pour démontrer la supériorité inconstestable de son dernier prototype!

Mais pour moi, tout ce qui comptait, c'était Elle!...

...

Chemin faisant dans le cosmos, je fus soudain mis en contact avec une armada de vaisseaux pilotés par ces êtres mystérieux des confins de l'univers, que l'on n'a jamais réussi à soumettre d'une quelconque façon! Ils semblaient vouloir faire un brin de chemin à mes côtés, et je dois avouer que j'ai accueilli cette proposition avec soulagement: voyager seul dans un protoype qu'on ne maîtrise pas encore très bien, et dans cette région de l'espace en plus, n'est pas très rassurant!

Et de fait, nous fûmes assez rapidement détectés et confrontés à une armée de vaisseaux au grand ccomplet! Impressionnant!...

...
"



Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 03:11



... mais ce n'est pas juste une ébauche de scénario délirant. C'est une histoire vraie.

Mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 10:10

Il se termine comment ce scénario prophétique ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 11:00

Héhéhé! :o)



Le pilote découvre, lors de l'attaque de la flotille "adverse", que lui et sa horde de "mytérieux", possèdent une synchronisation formidable entre leurs véhicules, ce qui leur permet de venir facilement à bout de l'adversaire. (je synthétise, hein)

Alors ils prennent la planète Terre d'assaut! Une planète en fait hyper-technologique.

Le but est de libérer la jeune-femme captive, attachée par 4 chaînes énergétiques au centre de la planète.

A mesure qu'ils passent les défenses et approchent du centre, les uns et les autres décrochent et se font abattre, mais à chaque fois, l'énergie qui s'en libère vient s'unir à celle du véhicule de tête.

Et c'est bien entendu l'engin spécial, le prototype, qui aboutit dans la sphère intérieure de la planète. Là, il détruit les 4 chaînes énergétiques (qui sont en fait les 4 chaînes de la Matière), et il libère la jeune-femme.

Mais alors une faculté particulière, et non révélée, du "prototype", se met en oeuvre: il y a unification des trois corps: celui du pilote, celui de la jeune-femme, et celui du véhicule, qui transmute dans sa nature profonde, en passant à travers le centre planétaire.

Alors, soudain, tout l'univers est affecté par une transition vers un plan de réalité hybride, où toutes les forces en présence sont appelées pour s'annihiler entre elles, sous la présidence du "protoype" transmuté, et devenu "juge cosmique".

Finalement, tout l'univers disparaît, aspiré dans l'en-soi non manifesté.


Après cela, on entend encore deux voix "off", celles du pilote et de la jeune-femme, qui parlent du "recommencement". L'histoire s'achève sur les images d'un monde jeune, sauvage, nanti de toutes les potentialités.


Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 11:35

Compléments:

Il faut comprendre que la technologie de base des vaisseaux spatiaux de combat, dans cette histoire, est fondée sur une stabilisation ondulatoire à cheval sur deux plans de réalité, ce qui permet une sorte de "mouvance formelle".

De ce fait, ils peuvent induire une sorte de "forme totem", en quelque sorte "animale", et ce sont ces projections totem qui en fait se combattent entre elles. Tout ce qui se produit sur le second plan de réalité par l'entremise des projections, impacte finalement le plan de la réalité physique.

Le pilote, protégé au sein d'une sphère en rotation emplie de liquide d'amortissement, centralise les informations et envoie ses impulsions au vaisseau par l'entremise d'un "cordon cérébral et psychique".

La forme-totem projetée par le prototype et les vaisseaux mystérieux qui l'accompagnent, s'est révélée supérieure à tout autre, offrant la faculté de venir à bout facilement d'une armée entière. Et cela, en raison de leur prodigieuse synchronisation.

A la fin, lors de l'unification pilote-jeune-femme-prototype, la forme-totem n'est plus simplement projetée, elle est investie.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 12:39



En fait, plus précisément, lors de l'"attaque" de la planète, la pénétration de l'escadrille dans le corpus planétaire, très "vitriolesque", spermatozoïdienne, on va dire, se fait par l'entremise d'une sorte de bouclier anti-matière.

Mais il y a régulièrement des barrages énregétiques mis en place par la défense planétaire, et la seule façon de les passer, réclame le sacrifice de plusieurs vaisseaux de "mystérieux", qui se mettent volontairement en avant pour faire sauter les barrages.

Leur énergie propre ne se perd pas, mais va s'unir à celle du "véhicule de tête", le prototype en fait.

Au moment de pénétrer dans la "cavité centrale", il n'y a plus que le prototype qui vole encore, mais il est investi des énergies de tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 22:22

Oui, vraiment inspiré !

Citation :

A mesure qu'ils passent les défenses et approchent du centre, les uns et les autres décrochent et se font abattre, mais à chaque fois, l'énergie qui s'en libère vient s'unir à celle du véhicule de tête.

C'est une belle mise en image de la CommUnion qui fait la Force !


Citation :

L'histoire s'achève sur les images d'un monde jeune, sauvage, nanti de toutes les potentialités.
Ok, Tout recommence à zéro (vu que Tout repasse par le zéro) mais recommence sur de nouvelles bases j'espère ?!
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 15 Oct 2012, 22:43



Forcément de nouvelles bases, puisqu'on est passé par l'en-Soi.

Mais cela ne veut pas dire que ce nouveau monde ne passera pas par des affres similaires... le choix reste le choix...


L'idée est que, dans l'en-Soi du Couple Sacré, la Procréation est un processus libre et naturel, qui se réalise ou ne se réalise pas, selon la réalité actuelle du potentiel collectif, et l'adhésion authentique du Couple à ce potentiel.

La sexualité Sacrée n'est pas d'abord un système de Procréation, mais un système de propulsion existentiel sur une trajectoire infinie ciblant le potentiel central. Jamais le potentiel n'est atteint (totalement réalisé donc), et le voyage est de ce fait merveilleusement éternel. Ceci dit, à certains moments de ce voyage, une opportunité de Procréation peut être librement saisie et mise en Oeuvre, sans que la stabilité de la trajectoire ne soit mise en péril le moins du monde.


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Oct 2012, 02:27



"...se tenir prêt autour de la Noël de cette année..." ( à ce qu'il paraît...)


Message reçu ce soir. Fiabilité incertaine, mais canal significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Oct 2012, 16:06

Sphinx a écrit:


"...se tenir prêt autour de la Noël de cette année..." ( à ce qu'il paraît...)


Message reçu ce soir. Fiabilité incertaine, mais canal significatif.


T'as reçu un mail du Père Noël, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Oct 2012, 16:13


Maywaaaayyyy! En plein dans le mille! C'est ça! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Oct 2012, 16:41

Coooool
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Oct 2012, 18:36

Génial, on va tous ensemble ouvrir nos Présent(s) !



Revenir en haut Aller en bas
LIFETIME



Féminin
Bélier Singe
Nombre de messages : 2
Date de naissance : 02/04/1980
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 23 Oct 2012, 12:49

Moi je crois tout autant au père noël qu'à mère noël.... deux fois plus de cadeaux !
Revenir en haut Aller en bas
LIFETIME



Féminin
Bélier Singe
Nombre de messages : 2
Date de naissance : 02/04/1980
Age : 37
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 23 Oct 2012, 12:59

:a8:
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 23 Oct 2012, 15:15


:a6:


;o)
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Nov 2012, 19:06



Des données reçues via un autre canal, qui corroborent les infos que j'ai reçues de mon côté:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 08 Nov 2012, 08:20


Bonjour à toutes et tous,


Il semblerait que l'Humilité que m'a souvent montrée mon Frère soit devenue, à présent, une option de conscience permanente. Non pas un état permanent d'Humilité, mais une position toujours accessible par choix, ce qui n'était pas forcément possible à un tel point auparavant.

C'est un aspect capital pour moi, car il m'offre réellement l'opportunité d'un choix de vie: je peux choisir l'Humilité d'une façon effective, pour ainsi dire à tout moment, avec "effet immédiat", comme jamais auparavant.

Mais je ne suis pas pour autant parfaitement stabilisé dans l'Humilité! Nuance!


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 08 Nov 2012, 17:55

Bonjour Stéphane,

Sphinx a écrit:

Des données reçues via un autre canal, qui corroborent les infos que j'ai reçues de mon côté:

Voici une autre info (un article de Pane Andov) qui, du point de vue de la date que tu as avancée correspond également : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ci dessous, la traduction en français d'une partie de l'article où l'on retrouve la date du 23 décembre.

Voilà, je ne sais pas si, à part la date, cet article te parle. Pour ma part cet article me parle d'autant qu'il y a 5 ans environ (en rêve), j'ai vu le soleil qui enflait à vue d'oeil jusqu'à devenir tellement volumineux qu'il allait m'engloutir ainsi que la planète sur laquelle j'étais.


Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Vague Galactique arrive, et le Soleil devient une Géante Rouge


L’engin alimentant la rotation et la forme des galaxies est un Trou Noir Super Massif, localisé directement au centre. La Voie Lactée contient environ 3,7 millions de masses solaires et son Trou Noir Super Massif est Appelé Sagittarius A.

Ces trous furent l’objet de nombreuses controverses jusqu’à ce que le télescope Hubble commence à en trouver au centre de chaque galaxie. À la surprise de la communauté scientifique, plusieurs Trous Noirs super massifs furent trouvés dans certaines galaxies. Avec le développement de nouvelles technologies, des données plus justes ont été recueillies, ce qui a entraîné le remplacement des vieux modèles théoriques par de nouveaux.

Aujourd’hui, nous savons que ces Trous Noirs tournent à une vitesse incroyable vu leur masse incroyable. À cette vitesse de rotation, le champ gravitationnel des Trous Noirs n’est plus sphérique mais est plutôt aplati, formant ainsi un disque très massif et extrêmement mince.

Qu’avons-nous découvert à leur sujet jusqu’à présent ?

Ces Trous Noirs sont des points ayant des propriétés inhabituelles, appelées « Points de Singularité ». Des points où l’espace-temps et toutes les lois de la physique ne tiennent plus. Si nous pensons à un univers tel un filet d’espace-temps, la gravité des étoiles et des planètes ordinaires crée une bosse dans ce filet. Certaines personnes pensent qu’il est possible de tomber dans le trou de cette Singularité et de ressortir dans une autre partie de l’Univers, et même dans une Univers parallèle.

Une autre importante chose à connaître sur les Trous Noirs est qu’ils traversent des cycles qui durent des milliers d’années. À la fin de chaque cycle, ils explosent et, du Point de Singularité, ils émanent une forme d’énergie très puissante, toujours inconnue des humains.

Elle est si puissante qu’elle affecte l’ADN de la Vie, l’ensemble de la structure de la galaxie, et usuellement s’étend jusqu’aux limites les plus éloignées de la galaxie, et au-delà. D’une certaine façon, nous pouvons les concevoir comme des programmes de scannage par le Créateur Cosmique.

Durant la puissante explosion, deux choses sont observables et communes à toutes les galaxies qu’il nous a été possible d’observer. La première est un jet cosmique venant directement du Trou Noir Super Massif and voyageant perpendiculairement au disque galactique. Le second est la propagation d’une bulle-vague-pulsation qui se dirige le long du plan galactique, s’étendant vers les rebords de la galaxie, et au-delà.

Il n’y a pas si longtemps, grâce à une nouvelle technologie de surveillance lancée dans l’espace, il fut confirmé que quelque chose d’extraordinaire était définitivement survenu au centre de la Voie Lactée. Les images et vidéos montrent clairement ce jet cosmique, provenant du centre galactique. L’analyse des données confirme aussi qu’il y a eu une puissante décharge d’une quantité énorme d’énergie, qui, tel une vague énorme, circulaire et brillante, se répand du centre de la galaxie vers sa circonférence.

Cette pulsation énergétique émise affecte déjà toute la Voie Lactée, y inclus le petit point que nous appelons notre système solaire. Il existe des données probantes indiquant que cette vague va nous rejoindre très bientôt et va nous frapper de pleine force. Depuis récemment, dans le spectre visible, il n’était pas possible, pour les scientifiques, de voir directement le centre de la Voie Lactée vu les nuages de poussière interférant. Ils devaient balayer (scanner) le centre galactique avec des rayons X, dans l’espoir que leur balayage leur permettraient de voir au travers de ces nuages de poussière.

Pour cette raison, en 1999, la NASA a lancé un satellite appelé « The Chandra X-ray Observatory », capable de balayer l’espace à l’aide rayons X. Beaucoup de ce qui était demeuré insivible aux humains, devint visible. Chandra a réussi à enregistrer le jet cosmique qui fut éjecté du Trou Noir Super Massif de la Voir Lactée, ainsi que l’énorme et puissante Vague Galactique qui s’étend le long du disque galactique.

Les images procurées par Chandra étaient plus qu’étonnantes et les astrophysiciens se grattaient la tête en tentant de comprendre ce qu’ils voyaient et ce que cela signifiait pour notre planète. Quelques articles apparus sur l’internet, avec évidence vidéo à l’appui, furent publiés par la NASA à propos des données de Chandra relative à Sagittarius A (le nom de code donné au Trou Noir Super Massif de la Voie Lactée), mais aucune donnée ne fut publiée quant à savoir ce que cela signifiait pour nous et en quoi cela affectera notre système solaire. Selon le style des articles, un lecteur non renseigné se dirait qu’on ne doit pas s’inquiéter de quoi que ce soit, que cela est trop loin de nous et que cela ne nous affectera pas au cours de cette vie.

Pour ceux qui comprennent réellement l’astrophysique avancée, qui peuvent penser en dehors des sentiers battus, il devenait évident que cette découverte a une importante primordiale pour nous et qu’elle requiert beaucoup plus d’attention. Les données plus récentes indiquent que nous ne devons surtout pas nous en inquiéter.

Chandra a aussi enregistré des étoiles qui grossissaient en volume sous l’influence de cette vague énergétique et passaient différentes étapes de développement : d’abord un renflement du volume, puis une éjection de la couche externe, pour devenir une plus petite étoile. Évidemment, si vous appeler la NASA, ils vont nier tout cela, de la même manière qu’ils approchent la question des extra-terrestres. La prédiction est que le même processus va arriver au Soleil dès que cette vague énergétique, extrêmement puissante, fait contact. ET cela ne sera pas dans 5 millions d’années, mais exactement le 23 décembre 2012. Une réaction nucléaire complexe sera mise en branle et provoquera une augmentation du volume du Soleil, avalant les planètes Mercure et Vénus, venant tout près de la Terre et causant des conditions de vie biologique impossible, avec des températures allant bien au-delà de 2000 degrés Celsius. Voilà la seule raison pour laquelle les cités souterraines ont été bâties, afin que l’élite soit en sécurité, tout comme les autres faisant partie de leur club.


Habituellement, voici le moment où la plupart de vous présente des objections, se disant que d’aucune façon, cela peut être exacte, mais je vous encourage de continuer à lire alors que je vous présente quelques faits que vous ne pourrez mettre de côté.

Le « Fermi Gamma-ray Space Telescope »de la NASA, autrefois le GLAST, est un poste d’observation spatiale performant des lectures astronomiques des rayons gamma, à partir d’une basse orbite de la Terre. Cette station spatiale orbite à environ 300 miles (700 km) au-dessus de notre planète, balayant et recueillant des images de l’univers, en ce qui a trait aux rayons gamma. Les rayons gamma, contrairement aux rayons X ou d’optique légère, ne peuvent être captés et reflétés par des miroirs. L’instrument principal du Fermi est le Large Area Telescope (LAT), mais il y a aussi le Gamma-ray Burst Monitor (GBM) visant à étudier les jaillissements de rayons gamma.

À l’aide des données du Fermi, la NASA a récemment découvert une structure gigantesque et mystérieuse dans la Voie Lactée. Cette structure consiste en une paire de bulles s’étendant au-dessus et en-dessous du centre galactique. Chacune des bulles est 25,000 années-lumière en hauteur, les deux formant une structure de 50,000 années-lumière de distance, procurant une évidence solide à ce que Chandra avait détecté auparavant. Cela indique clairement une éruption à partir du Trou Noir Super Massif au centre de notre galaxie.

De plus, avec l’aide de Fermi, une structure de rayons gamma, géante, a été détectée, ayant de 1 à 10 millions de voltes électriques. Cette structure émerge du centre de la galaxie et se répand à 50 degrés, nord et sud, du disque galactique, recouvrant le ciel de la constellation de la Vierge à la constellation Grus. Après l’analyse des données, une énergie énorme fut détectée, mais véritablement énorme.

Les scientifiques de la NASA et de l’Université du Kansas disent que les rayons gamma sont les explosions les plus puissantes connues. La plupart proviennent de galaxies lointaines et un bon pourcentage est probablement .mis par l’explosion d’étoiles jusqu’à 15 fois la grosseur de notre Soleil. Tel que mentionné, les explosions créent des faisceaux de rayons gamma qui courent à travers l’espace. Les scientifiques ont calculé que la radiation des rayons gamma provenant d’une explosion d’une étoile, assez proche de nous, frappant la Terre pour seulement 10 secondes, pourrait enrayer au moins la moitié de la couche protectrice d’ozone. S’en remettre pourrait prendre des années, sinon des décennies. La couche d’ozone endommagée, la radiation ultraviolet provenant du Soleil pourrait tuer presque toute la vie sur la surface de la Terre et près de la surface des océans et lacs, perturbant la chaîne d‘alimentation.

Une autre confirmation arrive de la Namibie. Les astrophysiciens utilisant le télescope HESS pour rayons gamma, en Namibie, ont annoncé la détection de rayons gamma, de très haute énergie, provenant d’énorme nuages de gas, connus pour imprégner le centre de notre galaxie. Les données montrent que l’intensification des rayons cosmiques au cœur de notre galaxie correspond à un jaillissement de particules en accélération mises par le Trou Noir Super Massif.

Le systme HESS est actuellement le plus sensible appareil de détection des rayons gamma. Ceux-ci sont absorbés dans l’atmosphère, où ils donnent une pluie courte de particules. Le télescope HESS peut détecter de faibles et courts éclairs, de lumière bleuâtre, émises par ces particules, éclairs durant un billionnième de seconde. La lumière est recueillie à l’aide de grands miroirs reflétant en des caméras extra-sensibles. Chaque image donne la position dans le ciel de chaque photon de rayon gamma, et la quantité de lumière recueillie donne un indice de l’énergie du rayon gamma initial. Construisant les images, photon par photon, permet à HESS to créer des cartes d’objets astronomiques tels qu’ils apparaissent dans les rayons gamma.

La réelle surprise est survenue quand les données de HESS ont montré que la densité des rayons cosmiques excédait celle du voisinage solaire de manière significative. Intéressamment, cette différence augmente alors que l’énergie augment, indiquant que les rayons cosmiques ont récemment accéléré. Donc, ces données indiqueraient que les nuages sont illuminés par un accélérateur de rayons cosmiques, qui a été actif au cours des 26,000 dernières années. Cette donnée temporelle est parallèle avec les données recueillies dans les glaces de l’Antartique et du Groenland. Le seul candidat pour cette accélération est le Trou Noir Super Massif au centre de notre galaxie parce que les observations ont récemment montré une augmentation dramatique d’énergie due aux rayons gamma à l’équateur de la galaxie.

Une surprise encore plus grande est survenue quand notre Soleil a commencé à se comporter de manière étrange et à être sans taches solaires pour une période de deux ans. Les bas vents solaires ont causé une fragilité dans l’héliosphère, ce qui a résulté en l’effondrement de la thermosphère de la Terre. Le monde a été témoin de courants électromagnétiques, en haute atmosphère, là où ils ne devraient pas exister. Des réunions secrètes ont été tenues où cette nouvelle situation a été discutée et en quoi cela va influencer les systèmes électriques de la Terre entière.

Ce qui est surprenant est qu’après 400 ans d’observation, juste quand nous pensions que nous commencions à comprendre les dynamiques les plus complexes de notre étoile, le Soleil nous a montré que cela n’est pas le cas, en faisant quelque chose qu’il n’avait fait auparavant. Le Soleil est devenu très tranquille, sans taches solaires, en 2008-2009, résultant en l’effondrement d’une couche de gaz raréfié appelé la thermosphère. Nous n’avions jamais observé le Soleil devenir si calme auparavant, ni cet effondrement de la thermosphère, haute en altitude autour de la Terre, là où l’atmosphère rencontre l’espace.

Cela a conduit également à des déviations du champ magnétique de la Terre, créant des ouvertures majeures dans la magnétosphère. Les mêmes anomalies continuent à apparaître, et les statistiques démontrent que ces anomalies ne cessent pas, mais augmentent.

En 2008, la seule chose logique à faire était de chercher pour un indice quant à savoir pourquoi notre étoile, et le système solaire dans son ensemble, vivent des changements extrêmes et jamais vus, et ce à tous les niveaux. Il fut décidé de balayer le ciel afin de tenter de détecter des perturbations près de notre système solaire et de découvrir s’il y avait une interaction entre notre système solaire et l’espace interstellaire, qui pourrait être la cause de ces anomalies.

Est-ce que quelque chose a été détectée ?

Oui, quelque chose de majeur fut détecté aux confins de notre système solaire, ou, pour être plus spécifique, là où l’équateur galactique est situé.

Croyez-le ou non, le réponse est provenue du véhicule peu dispendieux de la NASA nommé IBEX (Interstellar Boundery Explorer), lancé dans l’espace le 19 octobre, 2008.

Une véritable terreur s’est instauré chez les astrophysiciens au fait de ces données quand IBEX a découvert un Ruban Géant magnétique à l’orée de notre système solaire. Ce ruban fait 30 années-lumière de largeur et contient un fin mélange d’atomes d’hydrogène et d’hélium, à une température de plus d’un million de degrés Celsius. Il est hautement magnétique. Ce Ruban Géant est suffisamment puissant pour énergiser notre Soleil et le propulser dans sa phase de Géante Rouge.

La NASA a publié quelques articles au sujet de cette découverte, stipulant que notre système solaire est entouré par de chauds nuages magnétiques et interstellaires, les dénommant la « Bulle Locale ». Il est aussi été dit que notre héliosphère (la bulle protectrice autour du système solaire) est la première défense contre ces rayons cosmiques et ces nuages interstellaire qui essaient de pénétrer notre espace local. Wow !

Ce chaud nuage interstellaire gigantesque est apparu juste à temps, c’est-à-dire quand notre héliosphère s’est affaiblie, quand notre Soleil a commencé à se comporter bizarrement, quand la thermosphère de notre planète s’est effondrée, quand les pôles magnétiques de toutes les planètes de notre système solaire, y inclus la Terre, commencent à se renverser. Est-ce que tout cela n’est réellement qu’une coïncidence ?

Je ne le pense pas (Pane Andov).

Tout comme un peintre impressionniste compose une image à l’aide d’innombrables coups de pinceau, IBEX construisait une image de la frontière ultime de notre système solaire, à partir d’impacts sur le véhicule spatial par des particules à haute vitesse appelées des atomes neutres énergétiques. Ces particules sont créées dans la région frontispice où les vents solaires soufflent dans toutes les directions à partir du Soleil et labourent dans le gaz interstellaire de l’espace.

Il importe de comprendre que notre héliosphère est une vaste bulle de magnétisme qui émerge du Soleil et se répand au-delà de l’orbite de Pluton. Quoiqu’elle soit large et remplisse le ciel littéralement, elle n’émet aucune lumière et personne ne l’avait actuellement vue jusqu’à ce que IBEX soit mis en jeu.

Aucune sonde spatiale n’avait auparavant imagé la zone de collision situé dans la région de l’héliosphère parce que, tel que mentionné, elle n’émet aucune lumière. Cependant, les deux détecteurs sur IBEX sont dessinés pour voir ce que l’œil humain ne peut voir. L’interaction des vents solaires et du medium interstellaire crée une zone énergétique neutre d’atomes d’hydrogène, appelée ENAs, qui s’éloignent rapidement de la héliosphère dans toutes les directions. Certains de ces atomes passent près de la Terre, où IBEX enregistre la direction de leur arrivée et leur énergie. Alors que la sonde spatiale tournoie lentement, les détecteurs construisent graduellement des images des ENAs comme ils arrivent de toutes directions.

IBEX a composé les premières cartes spatiales de l’héliosphère, et les résultats ont pris de nombreux scientifiques par surprise. Les cartes sont coupées en deux par un ruban brillant et d’origine inconnue. Sur l’image ci-contre, les points V1 et V2 indiquent le positionnement des sondes spatiales Voyager. Il est intéressant de noter que les sondes Voyager 1 et 2 n’avaient rien détecté à cet endroit auparavant. Ce serait comme si on avait deux stations météorologiques et qu’elles n’enregistreraient pas une énorme tempête entre les deux.

En réalité, ce n’est pas qu’elles ne manquent pas la tempête énergétique. C’est juste qu’elle n’était pas là auparavant. Elle vient juste d’apparaître, ce qui est confirmé par la sonde spatial Cassini, qui ne l’avait également pas détecté auparavant, tout comme Voyager. Ces sondes l’ont toutes manquée parce que nous voyons la pulsation grandissante de l’énergie provenant de l’explosion du Tour Noir Super Massif de notre galaxie, en un passé lointain.

Quoique le Ruban Géant soit brillant sur les cartes d’IBEX, il ne scintille d’aucune façon. Ce ruban n’est pas une source de lumière, mais plutôt une source de particules, les ENAs. Les senseurs de IBEX peuvent détecter ces particules, qui sont produites dans la haute héliosphère où les vents solaires commencent à ralentir and à se mélanger avec la matière interstellaire à l’extérieur de notre système solair.

À tous les 6 mois, la NASA reçoit une mise à jour d’IBEX. Quand les scientifiques ont fini d’assembler une deuxième volée de données couvrant le ciel dans son entièreté, IBEX avait à nouveau fourni un résultat inattendu : la carte avait changé significativement. Les nouvelles observations montraient que l’interaction entre le Soleil et le médium interstellaire est beaucoup plus dynamique et variable qu’envisagé auparavant. (voir images en p. 11)

L’intérêt de cett énorme interaction à l’orée de notre système solaire est devenu énorme. Donc, afin de garder le public ignorant de ce qui se passe réellement, ils ont inventé une histoire à l’effet que le ruban magnétique n’est qu’une réflexion. Cette histoire est très intéressante parce que elle n’explique pas pourquoi les sondes spatiales Voyager et Cassini ne voyaient pas cette réflexion auparavant !?

Il n’y avait rien là et, tout d’un coup, tous les appareils de détection disponibles dans l’espace voient cette chose !?

De toute évidence, il s’agit d’une histoire inventée de toute pièce. Un autres six mois passa et la mise ç jour de IBEX n’a jamais été publiée ou personne dans le public n’en a vu les données. Une histoire secrète !

Cependant, nous avons déjà tout ce dont nous avons besoin, si nous savons où regarder et quoi regarder. J’imagine que vous avez déjà perçu le message. Nous faisons face à des méga événements à la fin de cette année (2012). Peut-être que certains d’entre vous penseront : « Si cette vague d’énergie est réelle, cela signifierait-il que toutes les étoiles de la Voie Lactée, placées dans la trajectoire de la vague galactique, ont déjà été affectées ? »

Est-ce le cas ?

Affirmatif ! Allez sur l’internet et entrer, dans des engins de recherche, la phrase « Why does the Milky Way Galaxy’s nuclear bulge contain so many Red Giants and Supergiants? »

Je crois que vous comprenez mon point ici !

Peut-être est-il intéressant de mentionner que certaines personnes communiquent avec moi, énonçant que, si la vague provenant de Sagittarius A est réelle, elle devrait nous rejoindre bien avant décembre 2012, parce qu’elle devrait voyager à la vitesse de la lumière. Pour se comprendre ici, rappelons que cela prend 2 secondes avant que la lumière nous arrive de la lune, 8 minutes du Soleil et 45 minutes de Jupiter.

La réponse est simple car il s’agit de données physiques fondamentales. Si vous lancer une roche dans un lac calme, vous allez créer une perturbation à la surface de l’eau, en des cercles concentriques qui se répandent en s’éloignant de la perturbation. Les cercles concentriques les plus proches sont les plus vites et les plus forts. Plus ils voyagent au loin de l’endroit de la perturbation, plus ils perdent de leur vélocité et de leur puissance, puis ils s’éteignent. La même chose se produit dans l’espace. Nous sommes à 26,000 années-lumière du centre de la galaxie. Quand l’explosion eut lieu, il y a 26,000 ans, la vague galactique allait très rapidement, soit à la vitesse de la lumière. Après avoir traversé 15,000 années-lumière, elle commença à ralentir et perdit de sa force, et ainsi de suite. Maintenant, elle a été détectée par IBEX à moins de 10 milliards de milles de nous (25 milliards de km), se rapprochant à chaque jour. Elle voyage donc à une vitesse bien moindre que celle de la lumière, mais elle est toujours très rapide et très énergétique, pour notre Soleil et notre planète.

Leur dernière histoire inventée, publiée en 2010, disait que nous ferions contact avec cette vague galactique, ce nuage magnétique, de plus d’un million de degrés Celsius, dans 100 ans. Mais, des recherches indiquent que cette pulsation énergétique provenant du centre galactique fera contact avec le Soleil et la Terre le 23 décembre 2012, et ce selon un cercle céréalier à Avery Manor en juillet 2005. (voir en p. 13).

De manière à bien comprendre ce qu’il se produira quand la vague galactique atteindra notre étoile, nous devons connaître certains points à propos du Soleil.

Le Soleil est une étoile de type « naine jaune ». « Jaune » vu la couleur de sa surface et « naine » car elle est petite pour une étoile. D’une autre perspective, le Soleil est énorme, puisque ses limites peuvent comprendre 1000 planètes grosses comme la Terre. Le Soleil est la Super Puissance de notre système solaire. Il serait surtout composé d’hélium et d’hydrogène, surchauffés en un plasma qui brûlerait à des millions de degrés. À l’intérieur du Soleil, des atomes d’hydrogènes seraient bridés ensemble, sous une immense pression, pour créer des atomes d’hélium. Dans cette fusion, les atomes résultants sont moins massifs que les atomes les créant. La masse manquante serait transformée en énergie.

À chaque seconde, à l’intérieur du Soleil, 600 millions de tonnes d’atomes d’hydrogène sont fusionnés en 595 millions de tonnes d’hélium. Les 5 millions de tonnes perdues en masse sont converties en une énergie équivalant à un milliard de mega-tonnes de bombes d’hydrogène explosant à la même seconde. Ceci se produirait à chaque seconde à l’intérieur du Soleil. En d’autres mots, le Soleil obtient sa puissance de la fusion nucléaire.

Laissé à lui-même, il aurait suffisamment de carburant pour brûler plusieurs milliards d’années, mais l’évidence présentée ci-haut indique qu’il n’en sera pas le cas. (voir en p. 14)

Comparer la couronne du Soleil, qui est très chaude avec plusieurs de millions de degrés, la surface du Soleil en soi est très froide en comparaison, avec environ 6000 degrés. Quand le Soleil sera touché par la vague galactique, qui est de plusieurs millions de degrés, la couronne du Soleil pourra résister mais, très rapidement, la vague va pénétrer à l’intérieur de la couronne du Soleil et touchera la surface du Soleil. Dès que cette énergie fera un contact physique avec la surface du Soleil, cela changera la rythme auquel notre Soleil dépense son énergie.

Alors que l’hydrogène commencera à se dissiper, notre étoile commencera à se refroidir très rapidement et elle va graduellement s’effondrer sous la force gravitationnelle. L’énergie de cet effondrement réchauffera le centre du Soleil à nouveau à des centaines de millions de degrés. Il va devenir si chaud qu’il commencera à brûler de l’hélium. Sous la super chaleur de l’hélium, le plasma du Soleil va s’élargir en une géante rouge. Il sera si gros qu’il engouffrera les orbites de Mercure et de Vénus.


...


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 08 Nov 2012, 19:08

Une SUITE à ton lien Steph. !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Ven 09 Nov 2012, 01:44

Bonsoir MyrÂme,


Il y a quelques années, j'ai eu une vision pénétrante, dont je ne me souvenais plus jusqu'à maintenant, et dont je n'ai, je pense, parlé encore à Personne:

J'ai vu deux êtres spirituels, de très grande taille, pénétrer dans le soleil, afin d'y assurer une transition de "fonctionnement" en douceur. Un peu comme deux "pilotes" envoyés spécialement en assistance. Pour donner une idée des proportions, leur taille faisait à peu près 1/4 du diamètre solaire!!!

Maintenant, qu'est-ce que cela signifie? Je n'en sais rien précisément! Juste que cela implique de "faire confiance"!

Je sais seulement que depuis 3 ou 4 ans, je suis informé régulièrement des étapes de l'ouverture du canal de transition, et encore cette année avec la "mise en place de Vénus".

Il faut simplement rester calme et garder confiance!


Depuis très jeune, je suis imprégné par une certaine vérité, que j'ai finalement appelée "la bicyclette de Cousteau", tout simplement parce que j'avais entendu Jacques Cousteau à la télévision parler d'une solution qui s'était présentée subitement par rapport à un probème épineux de société, et consistant tout simplement dans l'invention et la propagation de la bicyclette.

Depuis, lors, cette expression "bicyclette de Cousteau", que j'ai donc créée pour moi-même, signifie pour moi le "Deus ex machina", la solution providentielle et inattendue, bien que simple et évidente, à un probème qui semble à priori incontournable, déterminant une situation apparemment désespérée.

Et donc, depuis très jeune, je suis investi de la certitude de la "bicyclette de Cousteau"! Je sais que cette solution existe, et qu'elle apparaîtra juste au bon moment, pour tout changer "in extremis".

On voit par exemple dans le film "Abyss", version "Director", un gigantesque tsunami menacer toutes les côtes du monde, puis être stoppé au dernier moment par les "aliens". Ce que j'entend aujourd'hui ressemble un peu à cela: une vague arrive, et elle semble terrible et meurtière, mais en réalité, c'est une "salvation", un miracle dont il faut saluer la réalisation.

Et c'est au fond de cette "bicyclette de Cousteau", de cette solution miraculeuse, dont j'ai parlé depuis des années dans cette section dialectique: c'est le Couple Sacré!



Stéphane

Edit: et au fond, ces deux êtres ayant pénétré au coeur du Soleil, c'est peut-être bien aussi le Couple Sacré...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Ven 09 Nov 2012, 02:44



Sinon, le fait de pouvoir "décider" d'occuper la position d'Humilité, assez "facilement", comme cela se produit actuellement pour moi, est un indice clair du fait que nous avançons dans la transition, et que de plus en plus nettement, il nous est donné de pouvoir reconnaître et assumer en conscience nos choix significatifs, si toutefois nous en avons faits.

Tout le monde n'atteint pas forcément cette condition, qui requiert qu'on ne soit plus trop hypnotisé par l'illusion de la spéculation causale d'un côté, afin de pouvoir observer la porte qui s'ouvre de l'autre côté, ou "sur le côté".

Seul un certain degré de Présence, et donc de choix significatif, permet de conserver un recul propice à l'observation de ce qui se passe véritablement, et dès lors, à la reconnaissance des options qui sont effectivement disponibles, et donc des solutions possibles et des issues accessibles.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction à l envol...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas
» Introduction à la TCC
» Introduction aux pierres et cristaux
» [Info] Introduction et base du pendule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: