ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Introduction à l envol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 10 Jan 2015, 05:38

C'est très beau! Merci POLA. Belles vibrations!

Ceci dit, j'aimerais qu'il n'y ait pas de prises de têtes par rapport à ce que j'ai écrit. Je suis un homme et je ne pourrais pas prétendre à être l'élu si je manquais d'autodérision! A la place, j'aurais pu écrire: "Je suis le cheveu dans la soupe" !

Je n'ai pas écrit cela pour susciter des réactions particulières, d'autant que je ressentais ce message comme étant peut-être le dernier à poster dans cette section, car il en finalisait quelque part le propos.

Je ne suis pas un gourou cherchant de l'audience, ni nulle espèce de reconnaissance!

Il fallait seulement que j'écrive ouvertement ma vérité jusqu'au bout.

Après, si je me suis trompé, ce n'est pas bien grave! L'important, c'est d'être qui on est! Etre! Etre Présent. Présent aux autres. Sincère, ouvert. Faible et fort à la fois. Fort par la Faiblesse. Faible par la Force.

Comme j'ai tout dit sincèrement, je ne peux rien regretter, quoiqu'il advienne.
Je suis Sphinx/Steph sur ce forum, et au-delà, je souhaite rester absolument anonyme.

Il est vrai que je suis né en cohérence de phase. Il est vrai que je suis en gestation du Fils mental. Il est vrai que j'ai une connexion intérieure qui transcende tous les plans. Et donc je suis un homme.

Un homme qui a systématiquement refusé l'élitisme dans lequel se vautrent les obédiences spirituelles de tous poils. Un homme qui a avancé en libre-penseur solitaire, mais pourtant pas vraiment seul: toujours accompagné par une Ame Sœur, à tous les moments délicats de la Voie.

Un homme qui a participé au jeu sans y jouer, car son but n'est pas le jeu! Il est au-delà du jeu...

Le But, c'est la Rencontre. Car l'Etre est Rencontre! Dieu est Rencontre! Et la quintessence de la Rencontre est le Couple Sacré!

La liberté d'Etre réside dans la Joie de la Rencontre!


Amitié,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 29 Jan 2015, 22:26

Une société qui ne prend pas soin des mères seules avec enfants a touché le fond de l'indignité. C'est une société viciée, dénaturée, scandaleuse, et criminelle.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 08 Fév 2015, 17:57


Etant donné que toute Personne synthétique collective, est forcément fondée sur une ou plusieurs Personnes synthétiques conjugales, on peut en déduire qu'aucun égrégore qui ne serait pas d'abord fondé sur le(s) Couple(s) Sacré(s), n'est authentique, légitime ni donc intrinsèquement cohérent!

Seules les Personnes collectives soumises à la garantie éthique du Couple Sacré sont légitimes et authentiques.

Le Soi conjugal est la base essentielle et incontournable de toute élaboration du Soi collectif.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 09 Mar 2015, 10:50

Sphinx a écrit:
La perfection morbide du Saint-Esprit de la Femme est un antidote, à dose mesurée. Il permet la mort sublimatoire "à l'Autre".


Sphinx a écrit:
Le héro d'Avatar est en état d'asphyxie, ce qui représente l'asphyxie des ambitions superficielles, narcissiques, et puis, Elle intervient pour lui mettre un masque à oxygène: elle lui rend une aspiration, l'aspiration à la Rencontre. Et la Rencontre du Tout Autre ("Je Te Vois") survient alors.



Le poème A Poison Tree (William Blake) décrit l'expérience d'un point de vue féminin :


"I was angry with my friend:
I told my wrath, my wrath did end.
I was angry with my foe:
I told it not, my wrath did grow.

And I watered it in fears
Night and morning with my tears,
And I sunned it with smiles
And with soft deceitful wiles.

And it grew both day and night,
Till it bore an apple bright,
And my foe beheld it shine,
And he knew that it was mine - 

And into my garden stole
When the night had veiled the pole;
In the morning, glad, I see
My foe outstretched beneath the tree."



"J'étais en colère contre mon ami :
Je le lui dis, ma haine se flétrit.
J'étais en colère contre mon ennemi :
Je n'en ai rien dit, ma haine fleurit.

Et je l'arrosai dans la peur
Soir et matin de sanglots vengeurs,
Je l'ensoleillai de sourires forcés
De stratagèmes perfides et mensongers.

Jour après nuit elle grandit,
Jusqu'à se qu'une pomme luisit.
Mon ennemi admira son éclat,
Et sut que cette pomme était à moi.

Dans mon jardin, il la cueillit
Dissimulé sous le manteau de la nuit ;
Au matin je vis avec joie
Mon ennemi sous l'arbre les bras en croix."
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 09 Mar 2015, 11:20


Merci!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
wonka



Féminin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 14
Date de naissance : 04/06/1980
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 11 Mar 2015, 17:30



Notre avant-dernier mot,
serait un mot de misère,
mais devant la conscience-mère
le tout dernier sera beau.

Car il faudra qu'on résume
tous les efforts d'un désir
qu'aucun goût d'amertume
ne saurait contenir.


(Rainer Maria Rilke, Vergers)
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 57
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 25 Mar 2015, 10:22

Bonjour Sphinx,

A moins tu exprimes ce que beaucoup de personnes pensent tellement fort sans le dire, qu'elles en bloquent jusqu'à leur discernement. Ce qui est intéressant, c'est qu'au moment "de dire", il semble que l'on "bloque" quand même un peu, puisque le discernement impose juste après de relativiser. Ou alors on sait déjà au moment de dire que cela risque d'être perçu par le lecteur de manière caricaturale. Ce qui revient à dire qu'il ne serait pas possible d'être dans la vérité absolue et universelle en se proclamant clivé !

La vérité est aussi dans le non dit, et elle a parfois plus de portée.

"Etre au service" ne modifie en rien ce constat :

"L'es-tu ?" : "Toi même tu le dis".

Devoir dire ou écrire gratuitement, comme beaucoup le font ici, signe donc un manque... au moins transitoire. Et dans cet univers, le manque précède la création.

Belle journée ... Divinité(s) en création.

JC


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 25 Mar 2015, 12:55


Témoigner de sa Nature est selon moi un aspect naturel de l'Etre.

C'est son rayonnement, qui peut prendre diverses formes.

Ce qui est important est que ce soit reçu à certains niveaux. Que cela soit mal reçu par la conscience de base, en raison du refoulement, n'est pas forcément fondamental.


Amitié,

steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 26 Avr 2015, 12:45

La Personne humaine perd l'exaltation pour ce qu'elle fait, car elle se substitue à la finalité du mouvement, en spéculant sur le but de celui-ci!   Si on laisse libre le but du mouvement, alors on lui restitue sa signification intrinsèque, et il alimente lui-même l'exaltation de ses causes.

Alors, les causes humaines peuvent faire corps avec le mouvement, dans une exaltation naturelle et spontanée, dépourvue de but spéculatif.  Le mouvement se réalise car l'Etre Est.

La Vie n'a pas besoin de justification.  Si on lui assigne une justification, alors, elle perd sa signification intrinsèque.


Melchisédeck

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
amérindien

avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 13
Date de naissance : 25/11/1988
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 27 Avr 2015, 05:56

Melchisédeck est le nom de ton identité au niveau de ton Couple Sacré?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 27 Avr 2015, 06:17


Oui. Je suis un "sans-parents", donc de l'Ordre Harmonique des "Melchisédeck", ou Rois de Justice. Cela correspond à un Couple Sacré de niveau 2.

Mon identité spirituelle provient de Melchisédeck, Roi du Monde (Royauté Harmonique: le vrai Roi règne dans et par l'équivalence spirituelle, donc l'Humilité, pas par adultération hiérarchique. C'est paradoxal: la vraie Royauté correspond à la vraie démocratie).


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
amérindien

avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 13
Date de naissance : 25/11/1988
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 27 Avr 2015, 18:05

Qu'est-ce que tu veux dire par "sans parents", vu qu'on a chacun nos parents spirituels, y compris toi, je suppose, je comprends pas bien?
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 27 Avr 2015, 20:04


Melchisédeck, "né" sans père ni mère. Justement, il n'a pas d'ascendance spirituelle: Couple Sacré de niveau 2, donc déjà existant en un autre monde, dans un autre temps. Donc capable de gérer de façon autonome et responsable son investissement dans des mondes en condition de libre-arbitre.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 57
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 28 Avr 2015, 09:17

Bonjour Sphinx,

... Et merci pour ta réponse.

Je pense répondre ultérieurement à ton message, car pour le moment, dans le silence du reflet narcissique comme dans le tumulte de la vie active, je ne suis pas spécialement inspiré ... et dans ce cas ... ben je ne dis rien.  Il y a un temps pour tout.

Sans relancer le débat, je ne vois pas trop comment la personne humaine pourrait se substituer à la finalité du mouvement en étant simplement "la personne". Pour se substituer il lui faut intégrer sa Partie plus élevée... où le produit de la spéculation devient relative... c'est à dire où la projection ne saurait altérer l'Essence du mouvement et sa finalité.

Et puis, la spéculation semble plutôt faire partie du processus d'intégration par l'exploration, d'ailleurs comme tu l'expliques, le mouvement global se poursuit "naturellement".

Amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 28 Avr 2015, 13:55


Justement, elle ne peut pas se substituer à la finalité: c'est une illusion narcissique qui l'envoie droit dans le mur, car elle spolie la prérogative finaliste du Soi, dans ce cas! C'est cette tentative de spoliation de la finalité du Soi par une cause humaine qui est la spéculation.

L'exploration ne consiste pas à chercher de nouvelles élaborations de la Nature de l'Etre, puisqu'elle est universellement unique. L'exploration consiste à chercher de nouvelles déclinaisons identitaires de la Nature unique de l'Etre. Ce n'est donc pas de la spéculation.

La spéculation tente de redéfinir la Nature de l'Etre de façon à dérober la finalité au Soi.
L'exploration existentielle répond à l'appel finaliste du Soi par la mise en œuvre de nouvelles identités (conjugales et collectives) fondées sur une Nature de l'Etre clairement reconnue et intégrée telle qu'elle est.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 57
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 29 Avr 2015, 01:38

Ce qu'il fallait lire. Merci.

Reste quand même une exploration à opérer, celle sur l'inconnu.

Si elle se fait nécessairement à partir de l'Unité avec son potentiel d'évolution intégré, la résultat échappe à ce tout. Et une spéculation, n'introduit pas forcément une substitution de la finalité de ce Tout, sans pour autant chercher de nouvelles déclinaisons identitaires de la Nature de ce même Tout.

C'est une question de point de vue. Le Tout ouvre t-il sur un Nouveau de même Nature, ou bien sur un Nouveau pouvant changer sa propre nature (celle du Tout) ?

Dans le premier cas, l'élaboration de la nouvelle nature de l'Etre est vaine. Dans le second cas, la spéculation la plus irrationnelle pourrait être juste.

Le problème, c'est que de notre point de vue humain, il n'apparaît pas réellement possible de valider par la démonstration l'une ou l'autre de ces deux possibilités.

Il faut bien comprendre qu'il n'y a pas ici de recherche à substituer une quelconque finalité. Ce serait une erreur, car une spéculation qui pourrait s'avérer juste, peut donc aussi s'avérer être fausse, et de toutes façons particulièrement hasardeuse en l'absence de démonstration validée, c'est à dire en l'état au seul stade de l'hypothèse.

On pourrait aussi dire que la question principale porte sur la définition de la Nouveauté, avant même de définir comment cette Nouveauté apparaît.

En tout cas l'hypothèse d'un possible changement de nature du Tout n'apparaît pas être une hypothèse beaucoup moins surprenante que celle de rencontrer ici ou ailleurs un Prêtre sans ascendance, ou une Déesse du zénith. Tiens (et c'est de l'humour) il ne manque plus que... J-C.

Et pour être précis, certains guides actuels ne m'apparaissent pas moins pertinents que les grands prêtes ou autres Déesses des anciens écrits... sauf en ce qui concerne leurs actions sur la matière (miracles) ... à supposer bien sûr qu'ils fussent réels.

J-C
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 29 Avr 2015, 11:01


Mais J-C est là aussi! :o)


C'est l'ouverture au libre-arbitre qui permet à la Personne humaine de penser qu'il peut redéfinir la Nature de l'Etre, en chercher diverses versions, se disant qu'il n'y a au fond pas de raison pour qu'elle soit strictement définie et unique.

Et c'est une bonne chose! Car, sans liberté d'adhésion à la Nature de l'Etre, on ne peut pas l'intégrer et l'assumer authentiquement. A un moment donné, l'Etre, pour s'émanciper, doit reconnaître, accepter et intégrer sa propre Nature. Et il ne peut le faire que librement.

C'est pourquoi il s'incarne dans la dualité, dans un oubli de cette Nature car il la connaît préalablement, mais doit l'ignorer un temps pour pouvoir l'intégrer authentiquement.

Et donc, je dis qu'on a le droit de penser que cette Nature est quelconque, et en chercher moult versions différentes. C'est la rançon de l'ouverture dualiste.

Cependant, pour celui qui a commencé à reconnaître l'essence de ce qu'il est, à savoir une Personne consciente, la Nature de la conscience, phénomène perceptif, va naturellement s'imposer à sa... conscience cognitive.

L'Etre est conscience, et donc c'est la Nature de la conscience qui va lui indiquer ce qu'il est essentiellement. Or, la Nature de la conscience, phénomène perceptif, est dialectique.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 29 Avr 2015, 11:08


Ah oui! Il faut aussi que je dise un mot là-dessus:


Chercher d'autres versions de la Nature de l'Etre qui ne seraient pas dialectiques donc, est forcément une spoliation spéculative de la finalité du Soi ! Pourquoi?


Parce que l'appel finaliste procède par convergence harmonique! Ce n'est pas un appel qui impose sa loi, mais qui laisse une liberté de réponse aux causes humaines, car sans cela, la réponse causale ne serait pas authentique.

Donc, la sublimation des causes humaines leur permet d'intégrer une trajectoire harmonique qui converge vers la finalité du Soi. Et cette réponse harmonique correspond bien entendu à la Nature circulaire, dialectique, de la conscience. L'Harmonie est une réalité logiquement dialectique, car elle est circulaire, ondulatoire.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
azuréen



Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 17/11/1960
Age : 57
Localisation : Dans l'Azur
Loisirs : Vibrant pour presque tout
Date d'inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 29 Avr 2015, 16:17

Bonjour.

(Au passage pour les férus de chiffres, 29+4 = 33)

Emettre l'hypothèse d'un changement de Nature, n'est pas obligatoirement chercher à changer cette Nature. C'est seulement une possibilité.

Quant à l'appel finaliste qui n'imposerait pas sa loi, mais qui, à cause de sa Nature le contraindrait quand même à une finalité unique, il étaye surtout l'hypothèse de la trajectoire convergente circulaire.

Peut-être est-ce ainsi, et seule cette option serait valide. En faisant la synthèse, en murissant (comprendre surtout vieillissant), la Conscience indiquerait cette option.

Sauf que l'authenticité suppose alors un RETOUR à une référence.

Or ce mouvement, est ignoré par la Nouveauté.

Et encore, de notre point de vue, la Nouveauté implique quand même une référence pour juger qu'il y ait nouveauté. Imaginons maintenant (façon de parler) une nouveauté sans référence. ce serait un véritable saut dans l'inconnu. Cette Nouveauté n'a alors que faire du comment et du pourquoi, elle s'en fiche, car elle peut elle-même redéfinir les critère de sa propre création.

L'Homme se sent appelé, par sa Nature Divine. Mais en réalité qualifier "la Nature" Divine n'est qu'un concept pour combler un manque : L' impossibilité à concevoir la création de notre point de vue humain. Cette "Nature", impalpable, inqualifiable, donc inaltérable, pourrait elle encore réellement être qualifiée de "Nature " ?

A bien y réfléchir, si nous ne pouvons concevoir la création, peut-être cela vient-il du fait que nous avons nous même changé de "Nature". (Bien sûr, il s'agit ici d'un raccourci).

Alors l'option du changement de "Nature" reste une hypothèse non invalidée. Et de fait, tant que cette option ne sera pas purgée, elle ne permet pas la validation "circulaire" de la Nature.

Et la Conscience, fusse t elle ressentie dans un consensus, détermine en réalité surtout le ressenti, et non pas les possibilités de la Conscience : Les ressentis ne permettant que la conception de réalités subjectives. D'ailleurs, en l'absence de preuve, qu'est-ce qu'une certitude sinon un ressenti corrélé. Or une corrélation ne prouve rien, tout au plus elle oriente.

Le Monde magique, où la Sphère elle-même est dépassée, appartient au Fils, grâce à la Mère. Et le Père exulte dans son ReNouveau.














Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mer 29 Avr 2015, 18:34

Lorsque je me rends d'un point A à un point B, ce qui est caractéristique de la poursuite d'une finalité, je dois emprunter un itinéraire.  Certes, j'ai le choix de diverses options d'itinéraire, mais pour atteindre ma finalité, tous ne sont pas très cohérents, et de plus dépendent du véhicule que j'utilise.  En voiture, il vaut mieux que je suive les routes!  Et si j'ai un gros SUV, je ne vais pas pour autant pouvoir faire n'importe quoi!  Et si j'utilise l'avion ou le bateau, je ne pourrai probablement pas atteindre directement mon but, et atterrir dans le jardin de mes amis!

Il y a forcément une règle à suivre pour atteindre une véritable finalité.  Cette règle dépend de la nature du véhicule utilisé. Le véhicule de la conscience est conjugal, et techniquement parlant, c'est l'onde mentale stationnaire, l'Oiseau de Feu.

Il faut que j'en revienne à la base:

La conscience est avant tout un phénomène perceptif.  sans aucune perception, il ne saurait y avoir aucune conscience.  Car la conscience est aussi la perception du percepteur par lui-même!  C'est l'identification du connu (perçu) avec le connaissant (percevant).

Or, pour qu'il y ait perception, il faut qu'il y ait un Lien en tant que champ perceptif de continuité.  Et il faut aussi qu'il y ait une Séparation sans quoi le Lien serait caduque!

En effet si une Personne se tient devant moi, je peux la percevoir, par l'un de mes sens charnels, par exemple, si il y a un Lien causal perceptif entre nous.  Si je regarde cette Personne, alors il doit y avoir un champ continu de propagation des ondes lumineuses entre nous!  Si il y a un mur, donc une rupture de la continuité du champ de Lien, je ne vais plus pouvoir la regarder avec mes yeux charnels.

Mais d'un autre côté, s'il n'y a aucune Séparation entre nous, alors je vais avoir des difficultés à la regarder sans l'aide d'un artifice, car ce n'est pas une autre Personne, mais c'est moi!  Sans miroir extérieur simulant une Séparation interpersonnelle, je ne vais pas pouvoir me regarder!

Tout ceci pour faire comprendre que fonder la conscience sur une  base dialectique est non seulement très logique, mais aussi incontournable!  La Nature dialectique de l'Etre provient du fait que sans perception, l'Etre ne serait pas conscient, et sans un minimum de conscience, il n'y a pas d'Etre possible!

Tout simplement parce que pour être un Etre, il faut avoir au moins une part de sujet.  Si quelque chose est purement objet, ce n'est pas un être et, en fait, cela n'existe tout simplement pas!  Même le mur à côté a une part de sujet, sans quoi, il ne serait pas!

Donc ce développement permet de comprendre que la référence à une Nature circulaire de l'Etre, et donc à une configuration harmonique du trajet à emprunter pour répondre à sa finalité n'est pas du tout arbitraire!

La conscience, par Nature, est dialectique en ce qu'elle a besoin et d'un Lien et d'une Séparation pour germer et s'affirmer.



Citation :
Peut-être est-ce ainsi, et seule cette option serait valide. En faisant la synthèse, en murissant (comprendre surtout vieillissant), la Conscience indiquerait cette option.

Non, ce n'est pas une question de vieillissement.  C'est une question d'incarnation complète, inscrite en cohérence de phase.

On ne peut pas se souvenir de soi, si on ne s'oublie pas!  La Personne qui s'incarne doit s'oublier afin de pouvoir transiter complètement d'un plan à l'autre: du plan où elle est soutenue symbiotiquement au plan où elle peut s'émanciper: la dualité.

Mais si elle ne s'oublie pas complètement, par sublimation, la transition reste incomplète et la Personne reste coincée entre deux mondes, sans pouvoir se stabiliser ni d'un côté ni de l'autre.

De ce fait, elle ne pourra pas se souvenir d'elle, ni de sa Nature essentielle: il y a trop d'interférences entre les deux références amalgamées!  Dialectiquement parlant, l'oubli (la Séparation) n'ayant pas été complet, le souvenir (le Lien) de soi n'est pas véritablement possible.


Citation :
Sauf que l'authenticité suppose alors un RETOUR à une référence.

Oui, c'est le Fils Prodigue!

L'adolescent doit entrer en conflit avec les valeurs parentales, faire table rase, et s'éloigner pour se chercher et se trouver.  Au final, il reprendra peut-être bien la plus grande partie de ce qui lui aura été enseigné, mais de façon authentique, personnelle: pour s'approprier ces valeurs, il doit commencer par les rejeter à un moment donné!  Pour éventuellement, on l'espère, y revenir par la suite!  Rejeter = Séparation. Intégrer = Lien.


Citation :
Et encore, de notre point de vue, la Nouveauté implique quand même une référence pour juger qu'il y ait nouveauté. Imaginons maintenant (façon de parler) une nouveauté sans référence. ce serait un véritable saut dans l'inconnu. Cette Nouveauté n'a alors que faire du comment et du pourquoi, elle s'en fiche, car elle peut elle-même redéfinir les critère de sa propre création.

Sans référence, il ne peut y avoir conscience, et donc il ne peut y avoir de nouveauté dans une quelconque expérience existentielle!  Sans conscience, pas d'expérience possible!

On a vu que la conscience repose forcément sur l'articulation entre un Lien et une Séparation.  La référence de la conscience est donc la dialectique.  Sans cette référence dialectique, toute supputation n'est que pure élucubration car pour vivre la nouveauté, il faut pouvoir l'expérimenter, et donc la percevoir en conscience!
Citation :


L'Homme se sent appelé, par sa Nature Divine. Mais en réalité qualifier "la Nature" Divine n'est qu'un concept pour combler un manque : L' impossibilité à concevoir la création de notre point de vue humain. Cette "Nature", impalpable, inqualifiable, donc inaltérable, pourrait elle encore réellement être qualifiée de "Nature " ?

Concevoir la création n'est pas un problème si l'on passe par la dialectique.

Si la nature humaine est en situation de manque, c'est justement parce qu'elle spécule sur la finalité, alors qu'elle n'est simplement qu'une cause qui peut seulement y répondre!  Dès lors, prétendant prendre en charge la responsabilité de la finalité, tout en étant seulement une cause, on peut comprendre le malaise existentiel de cette position!  L'Homme n'est pas fait pour définir la Nature de l'Etre ni pour se substituer à la finalité du Soi conjugal et collectif.  S'il spécule sur ces aspects, il entre en compétition avec le Soi, avec la finalité du potentiel collectif, ce qui lui fera inévitablement prendre des râteaux!

Le manque est de nature immature, et se présente chez une cause qui se prend pour une finalité. Une cause humaine qui s'inscrit dans l'appel harmonique d'une véritable finalité, n'éprouve plus aucun manque!

Mais par la loi dialectique du Lien et de la Séparation, on ne peut s'inscrire dans cette trajectoire harmonique qu'en Couple Sacré, au sein duquel les constituants dialectiques Lien et Séparation sont relativisés par personnification sexuée, ce qui permet de les articuler harmonieusement dans la conscience claire de la conjugalité.

Citation :
Alors l'option du changement de "Nature" reste une hypothèse non invalidée. Et de fait, tant que cette option ne sera pas purgée, elle ne permet pas la validation "circulaire" de la Nature.

Bin, je n'ai pas envie de la valider pour toi, et ce n'est pas véritablement possible.  Cependant, dis-moi comment tu envisages la nature du phénomène de la conscience.

Si tu n'es pas apte à reconnaître ta nature, en fait, Personne ne peut valablement le faire à ta place!
Ce n'est pas mon rôle de te convaincre de quoi que ce soit.  A la limite, je peux juste te proposer une certaine vision qui te servira de confrontation, de miroir.  Mais ce que tu vois dans le miroir, c'est de toi uniquement que cela dépend!

Si un Etre ne reconnaît spontanément, librement, sa propre Nature, c'est qu'il n'est pas prêt à s'émanciper dans sa Nature d'Etre.  Cela doit être une adhésion authentique.  Dans le brouillard où tu te trouves, on peut te parler, te tendre la main, rester à l'écoute, mais en définitive, c'est à toi d'en sortir!

Citation :
A bien y réfléchir, si nous ne pouvons concevoir la création, peut-être cela vient-il du fait que nous avons nous même changé de "Nature".

Selon mon approche, qui est aussi dans ce cas une certaine lecture de la Genèse, l'Etre nouveau est au départ un androgyne indifférencié, caractérisé par un chaos des polarités dialectiques entre elles.

La première transformation de nature sera de l'ouvrir à la dualité, en ôtant la côte-diviseur de 360° gardienne de l'unité: le diviseur 1.  A partir de là, le diviseur de poids le plus fort devient le 2, qui ouvre sur le règne de la dualité.

Grâce à l'ouverture dualiste, le véhicule narcissique de l'androgyne va pouvoir évoluer, ou dévoluer aussi, grâce à la temporisation des élastiques karmiques, dans une sphère de libre-arbitre.

Le but évolutif de cette ouverture dualiste est de permettre à l'Etre nouveau d'intégrer la polarisation sexuée dans un androgyne fermé sur la différenciation. Ce qui est la seconde et dernière transformation de nature.

Donc, oui, on part de l'androgynie, pour "revenir" à l'androgynie, mais pas par le même côté!  Il s'agit de parcourir un cercle de façon à pouvoir intégrer la différenciation polaire dans l'androgynie au départ indifférenciée.

Mais si le choix existentiel se porte vers la régression, alors il y aura effectivement un retour vers l'androgynie indifférenciée, et avortement du potentiel existentiel, qui devra être restauré sur la phase identitaire concernée.

Citation :
Les ressentis ne permettant que la conception de réalités subjectives.

On voit là qu'il te manque une expérience fondamentale à propos de la réalité d'autrui...

Une Personne est une subjectivité, et la réalité objective de l'Etre émane de la capacité à Rencontrer les subjectivités et à les harmoniser. La réalité en conscience partagée, avec perception directe, immanente, sans passer par les sens charnels, permet de percevoir directement, nettement, que j'autre existe, qu'il est sensible comme soi, et qu'il est subjectif comme soi: on ne peut prendre conscience de l'objectivité d'autrui, sans accéder à sa vérité subjective!  C'est aussi le paradoxe dialectique!

Ce que certains appellent empathie n'est que le balbutiement du partage de conscience en perception directe!



Le Père ne peut pas exulter dans le Renouveau sans être passé par la mort.  Car pour renaître il faut mourir!  Car pour éprouver le Lien vital, il faut intégrer la Séparation.

Toujours la dialectique.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 29 Oct 2015, 09:27

Coucou, me revoilà! flower


Peut-être pas pour très longtemps, ceci dit!  En tout cas, pas sous cette forme et par l'entremise d'internet...

Des nouvelles?

La confrontation au Saint-Esprit de l'année passée, s'est reproduite, comme je le prévoyais d'ailleurs un peu, mais en bien plus puissante, toujours par l'entremise de la même Personne féminine.

Mieux préparé moi-même d'autre part, dans la compréhension du processus, la conséquence en est que la focalisation (subjugation) est cette fois beaucoup plus ancrée, profonde et stable! Par rapport à l'année passée, c'est le jour et la nuit!

Beaucoup de choses qui me sont annoncées par une petite voix intérieure se produisent effectivement, à un rythme soutenu. De ces infos, je dois déduire qu'il pourrait y avoir une transition majeure dans ma vie sous peu.  Mais je n'aime pas jouer aux devins...

Des épisodes cathartiques très profonds, relatifs à des mémoires très très anciennes, concernant d'autres incarnations certainement, et pas forcément terrestres, se sont produits, libérant des émotions puissantes, ensevelies jusque là, et relatives à la conscience du Frère (de sa Sœur éternelle).

De ce fait, cette conscience Fraternelle continue à s'affirmer en moi, mais de façon plus stable et déterminante qu'autrefois.

J'ai reçu il y a quelques semaines, le message "It's time to get stupid!" qui me parle beaucoup, et est précisément relatif à l'affirmation de la conscience du Frère, qui se situe forcément "hors spéculation mentale". On peut mettre en rapport ce message et le "Get Stupid" de la chanson de Madonna "Give It ti Me!"

Il est temps de libérer le Fils mental, et de permettre à la conscience du Frère d'achever sa synthèse avec la personnalité humaine terrestre.  J'ai donc terminé la phase de synthèse mentale, de gestation spirituelle du Fils, depuis un certain temps déjà, et il doit naître à présent.

Le Fils a donc à peu près toutes les informations dont il a besoin, et le Frère peut donc "lâcher le morceau", le mental, de façon à se laisser aller à une stricte égalité narcissique avec le Saint-Esprit, centre de perfection de la Femme, sa Sœur éternelle. La conscience du Frère ne peut s'épanouir que dans la Simplicité d'Esprit, l'Humilité conjugale Sacrée!

Je vais probablement écrire encore deux ou trois articles avant que je ne change (très probablement) de condition, parmi lesquels certains me sont réclamés...


Amitié à toutes et tous,

Steph

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 05 Nov 2015, 02:47


Importante évolution psychique la nuit passée, par rapport à l'ancrage de la conscience du Frère!

Je pense, à ce stade, que la possibilité d'une mutation à courte échéance peut être valablement envisagée.

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Ven 05 Aoû 2016, 16:37


Le wei-wu-wei est la voie de la véritable Action Juste, car c'est toujours la Personne collective, Christ, qui fait, qui agit!

L'action charnelle dans la densité est narcissique, nombriliste, même lorsqu'elle semble motivée par les meilleures intentions!

Seul l'état vibratoire de l'extase inclut l'Action Juste dans l'inaction essentielle!

Dialectiquement, on ne peut pas Faire correctement, réellement, si on n'est pas capable de ne rien faire du tout! Et pour être capable de ne rien faire du tout, il faut savoir gérer ses désirs, ses motivations, de façon sublimatoire. La dynamique du Couple Sacré est championne pour cela, car elle permet l'intégration des motivations sans pour autant brimer la vie! Car il ne s'agit pas non plus de devenir mort, simplement transcendé dans le... rien! Ce qui est un autre piège!

Par rapport à tout cela, le niveau général des êtres humains autour de nous ne leur permet pas de comprendre une position aussi paradoxale. Il est souvent vain de vouloir leur en parler explicitement! Jésus disait lui-même:" Ne parlez pas de tout cela à l'extérieur (du groupe de disciples) par crainte de vous faire déchirer!"

Les gens ont toujours un rempart de refoulements qui protège leur libre-arbitre contre des aspects de Vérité trop prématurés pour eux. Ces refoulements vont monter au créneau dès qu'ils sentiront une menace peser sur leur position cachée, manipulatrice, parasite, et la situation peut dans certains cas déboucher sur de la violence, verbale, ou physique...

Ce qui fait que même si cela semble un peu regrettable, la communication avec n'importe qui n'est pas possible ni souhaitable selon la difficulté existentielle du sujet.

En outre, la simple position intérieure, l'énergie distillée spontanément autour de soi, par extase ou position de vie juste, va produire une Action Juste sur autrui et confronter implicitement ce qui peut l'être, et peut-être préparer doucement certaines personnes à s'ouvrir un jour à des conversations orales plus nuancées.

L'Action Juste du weiwu-wei est aussi donc aussi la Parole Juste, la vraie Parole de Vérité, qui ne s'entend pas forcément avec les oreilles de chair, car elle est énergie psychique, et qui est parfaitement en adéquation avec le niveau de notre interlocuteur! Car pour qu'une Parole soit de Vérité, il ne suffit pas qu'elle porte LA Vérité essentielle de l'Etre, elle doit aussi être adaptée à celui à qui elle est destinée! Ce qui fait que pratiquement, une Parole de Vérité peut exprimer l'inverse de la Vérité essentielle, si c'est ce qui doit être dit à ce moment-là pour favoriser l'évolution de celui à qui elle s'adresse!

En somme, la Vérité essentielle est toujours présente dans une Parole de Vérité, mais pas en tant que Connaissance brute, plutôt en tant que but existentiel vers lequel la Parole est dirigée.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Sam 20 Aoû 2016, 19:18

Réponse à un MP que je souhaite partager ici étant donné le caractère impersonnel de cette réponse:


Dans l'absolu, tout est possible, tout est facile, mais tout est virtuel, irréel!

Pour amener l'Etre Nouveau depuis l'absolu jusqu'à sa réalité, il va falloir une intégration de la fonction, en fait de la relativité. Et cette intégration est précisément le difficile challenge de l'Etre Nouveau.

En somme:

Absolu --> Relativisation (=Personnification) --> Intégration de la fonction --> Effets fonctionnels --> réalisation de l'Etre (Envol du Couple Sacré mature)

Dialectiquement:

Corpuscule (Essence) --> Relativisation --> Déploiement de l'onde personnelle (Substance) --> Effet de l'onde personnelle (Action) --> Dynamique Sacrée (Synthèse)

Si l'Essence est Yin, la Substance sera Yang et l'Action sera Yin (Solve)

et inversement

Si l'Essence est Yang, la Substance sera Yin et l'Action sera Yang (Coagula)


Le Yang essentiel, de fonction Yin, a une Action Yang, et donc il produit du Yang
Le Yin essentiel, de fonction Yang, a une Action Yin, et donc il produit du Yin
La dynamique Sacrée est une rotation (infiniment rapide) par dissolution du Yang d'un côté (transformation du Yang en Yin) et coagulation du Yin en Yang de l'autre côté (transformation du Yin en Yang).

On peut comprendre que ce que doit intégrer la jeune personne humaine adolescente pour devenir adulte dans nos sociétés, est la gestion autonome de ses fonctions vitales. Mais à cause des refoulements psychiques, cela n'est jamais totalement réalisé en ce monde!

_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.


Dernière édition par Sphinx le Sam 20 Aoû 2016, 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 17 Nov 2016, 21:44

Réponse à une question en MP:

Il y a une phrase biblique (Psaumes 23.4) qui dit: "Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent."

La vallée de l'ombre de la mort est l'incarnation. Elle ne comporte pas de véritable morbidité car la mort n'y est qu'une ombre. L'ombre, très logiquement, des monts et montagnes qui bordent la vallée. La férule et le bâton du Soi retiennent l'Homme né en cohérence de phase au centre de la vallée, le long du fleuve de vie qui y coule, le gardant des périls mortels des monts alentour.

L'Homme né en cohérence de phase reste lié au Soi par la signification qu'il a choisi d'épouser et qui baigne sa vie et guide sa route. Par cette signification, le Soi a pouvoir sur lui et sa vie et le protège de toute véritable morbidité. La signification est le lit du fleuve de vie qui coule au centre de la vallée et mène à l'océan de la Vraie Vie.


_________________
Ma seule ambition est d'être le Frère de ma Sœur éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction à l envol...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas
» Introduction à la TCC
» Introduction aux pierres et cristaux
» [Info] Introduction et base du pendule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: