ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Introduction à l envol...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 04:52

Bonsoir ou bonjour Steph,

Citation :
D'une façon fondamentale, la morale consiste à juger le choix, à juger les choix personnels, de soi et d'autrui. Or, une Vérité existentielle essentielle, dialectique, implique que le choix soit injugeable, et que la Personne humaine dans ses choix l'est donc également.

Avons nous encore "réelle-ment " le choix aujourd' hui?

Sommes nous encore à même de faire des choix?

Ne sommes nous pas manipulé ?


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 05:36

Coucou Nathalie,


Citation :
Avons nous encore "réelle-ment " le choix aujourd' hui?

Sommes nous encore à même de faire des choix?

Ne sommes nous pas manipulé ?


Oui, absolument, nous pouvons choisir. Mais il faut comprendre justement en quoi réside véritablement notre faculté de choix...


Nous avons le choix... de juger ou de ne pas juger. Rien de plus, mais c'est essentiel, et faire le choix de ne pas juger est la seule façon d'échapper à la manipulation et de retrouver une vraie liberté.

Le clivage moral est le carcan qui nous oppresse toutes et tous.

Mais comme je l'ai dit, il faut le vivre, il faut faire l'expérience de la décontamination, pour comprendre ce qu'elle est, pour clairement percevoir la vérité de cet abandon de l'illusion morale.

Rien ne distingue la valeur de qui fait le choix de Rencontrer ou de qui fait le choix de ne pas Rencontrer.

Au final, chacun reçoit simplement le destin qu'il a choisi. Et aucun jugement moral n'a de pertinence.

Le jugement moral nous enferme justement dans l'empire de la manipulation, car nous ne sommes manipulables qu'à travers nos prétentions narcissiques. Or, la prétention narcissique la plus fondamentale est celle qui est relative au jugement du choix existentiel.


Bisouxxx,

steph


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 05:59


As t on encore aujourd hui cette faculté du choix?
te rappelles tu de cet article:


Citation :
Pousse-t-on le cerveau à disjoncter ?


Une stimulation extérieure au cerveau, avec des signaux électromagnétiques , peut entraîner le cerveau ou le bloquer en phase avec un générateur de signaux externes. Une stimulation extérieure peut conduire ou pousser des ondes cérébrales dominantes dans de nouvelles bandes de fréquences. En d’autres termes, le programmateur de signaux externes ou générateur d’impulsions peut imposer son propre rythme au cerveau d’une personne : les fréquences normales sont alors altérées artificiellement et les ondes cérébrales s’adaptent à la nouvelle bande de fréquences. La chimie cérébrale subit à son tour des changements, ce qui modifie le fonctionnement cérébral : les pensées, les émotions et la condition physique en sont altérées. Le comportement humain est fonction de sa programmation. La manipulation mentale peut-être soit bénéfique, soit maléfique pour l’individu qui en est l’objet. Les différentes fréquences, en combinaison avec des formes d’ondes spécifiques, déclenchent des réactions chimiques très particulières dans le cerveau. La libération de ces neurochimiques entraîne des réactions spécifiques dans le cerveau, qui se traduisent par des sentiments de peur, de désirs, de dépression, d’amour, etc.

L’éventail complet des réactions émotionnelles et intellectuelles est le résultat de combinaisons neurochimiques très spécifiques des neurotransmetteurs, qui sont sécrétés lors d’impulsions électriques de fréquences spécifiques. Des mélanges précis de ces sécrétions cérébrales peuvent induire des états mentaux très particuliers, comme la peur du noir, ou une concentration intense [224]. Les travaux dans ce domaine avancent à une vitesse fulgurante et on découvre régulièrement de nouvelles choses. Plus nous en saurons sur ces fréquences cérébrales spécifiques, plus nous avancerons dans notre compréhension de l’organisme humain et de son bon fonctionnement. Des radiations de fréquences hertziennes, qui se comportent comme un conducteur sans fil de fréquences extrêmement basses (ELF), peuvent être utilisées pour télécommander les ondes cérébrales. C’est ce que le HAARP pourrait faire dans certaines de ses applications. Toutefois, on ne parle pas des effets secondaires de ce procédé sur l’homme dans les documents de HAARP, mais ils sont mentionnés dans ceux du gouvernement, que nous avons épluchés avant d’écrire ce livre.
extrait de
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et ceci:

Citation :
Citation d 'Ambre:
Ne parlons pas de tous ces additifs chimiques dans la nourriture et les boissons consommées par la majorité de la population. L’homme moderne est devenu un véritable laboratoire expérimental ambulant grâce aux industries agro-alimentaires et chimiques. J’ai déjà évoqué les composés fluorés ajoutés dans les réservoirs d’eau de la plupart des localités et villes américaines. Mais la nourriture contient également des agents chimiques actifs comme les composés d’aluminium ou d’autres substances tel le glutamate de sodium qui est un additif alimentaire très commun et qui, en cas de doses élevés ou cumulées, peut provoquer des dégâts au cerveau.
Le contrôle mental par la chimie et l’abrutissement de l’esprit sont monnaie courante. Les gens consomment de la nourriture, de l’eau et des boissons saturées par de tonnes d’agents chimiques.
Mais vous avez raison, les technologies électroniques qui se basent sur la propagation d’ondes électromagnétiques sont également fort utilisées. Beaucoup dénoncent les dangers de technologies qui «chauffent» l’atmosphère et l’ionosphère comme le système Haarp en Alaska. Je partage leurs préoccupations mais je pense que nous devrions davantage nous préoccuper de dangers plus proches de nous et qui menacent notre cerveau comme les téléphones cellulaires. Les gens sont apparemment incapables de survivre sans un téléphone portable scotché à l’oreille, à deux centimètres de leur cerveau. Pourquoi des millions de personnes se grillent les neurones avec des ondes radio pendant des heures?
Un moyen très efficace de contrôler électroniquement les gens consiste peut-être à leur faire croire que pour vivre une existence moderne et «conforme», ils doivent se coltiner un équipement électronique de contrôle mental et le porter à l’oreille le plus souvent possible, en fait chaque fois qu’il sonne. Vite!!
Toute personne qui veut en savoir plus sur les dangers des téléphones cellulaires peut trouver un grand nombre d’informations sur le Net en utilisant les moteurs de recherche les plus répandus.
L’aspect occulte de la question se cache peut-être dans ce que l’on appelle les technologies psychotroniques qui peuvent être utilisées pour cibler directement le cerveau afin d’induire des hallucinations visuelles et auditives, des humeurs extrêmes, des changements émotionnels comme une grosse frayeur ou une peur panique, quasi animale. De nombreuses recherches suggèrent que ces technologies ont été militarisées –et le sont toujours– pour être employées sur les champs de bataille mais également sur la société civile pour un contrôle social et politique. Il m’a été donné d’entendre que les militaires américains possèdent des technologies qui peuvent même être utilisées sur des cibles individuelles. Mes recherches confirment à 100% ce que l’on m’a raconté.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 06:31



ce résumé aussi Steph que j 'ai proposé dans ce sujet " Deux Humanités", sommes nous tous" égo" devant nos choix:

Boris Mouravieff dans le tome 3 de "Gnosis" nous écrit au sujet des
"Deux humanités" :

[...] L'ivraie humaine, les êtres de la race anthropoïde, sont les
descendants de l'humanité pré-adamique. La principale
différence entre l'homme pré-adamique contemporain et
l'homme adamique - une différence qui n'est pas perçue par les
sens - est que le premier ne possède pas les centres supérieurs
développés [la conscience émotionnelle] qui existent chez le
second et qui, bien que déconnectés de sa conscience ordinaire
depuis la Chute [l'Événement marquant l'arrivée de la race
d'hommes], lui offrent cependant une possibilité réelle
d'évolution ésotérique [d'éveil]. Mis à part cela, les deux races
sont similaires : elles possèdent les mêmes centres inférieurs [la
conscience matérielle/matérialiste], la même structure de la
Personnalité et le même corps physique, bien que la plupart du
temps cela soit plus prononcé chez l'homme pré-adamique que chez l'homme adamique... (p. 108-109). extrait de

un résumé de ce sujet PAR STEPH DE ZONE 7 sur
Mais alors, qu'est-ce qu'un humain ? Qu'est-ce qui définit l'humanité d'un être ?

L'HUMANITÉ ABRITE DEUX RACES BIEN DISTINCTES

Serait-il possible que la race humaine soit, en réalité, fondamentalement scindée en deux ? Serait-il concevable qu'au-delà des apparences physionomiques l'humanité abrite, en vérité, deux races humanoïdes bien distinctes ?

L'idée qu'il y ait effectivement deux races différentes d'êtres humains peut surprendre car, bien entendu, ceci ne fait habituellement pas les manchettes. De plus, cette notion, à première vue, ne semble pas concorder directement avec nos expériences quotidiennes. Nous sommes accoutumés à penser en termes de physionomie : il y a des Asiatiques, des Blancs (caucasiens), des Noirs (négroïdes)... Nous y voyons donc, depuis toujours, plusieurs "races" fragmentant l'humanité en groupes identifiables. Les récentes poussées technologiques entourant le génome ont d'ailleurs tôt fait de catégoriser, dresser l'historique, ainsi qu'établir des tableaux de caractéristiques pour chacune de celles-ci.

Mais il existe une connaissance, parfois dissimulée dans certains enseignements dits "ésotériques" ou "occultes", selon laquelle l'être humain est, à la base, issu de deux races bien distinctes. Cette réalité, bien que peu connue, est étudiée et analysée par certains, et ce, dans différents domaines tels que la politique, la sociologie et la psychologie, et ils en sont tous venus plus ou moins à la même réalisation : il y a certains humains qui ne sont pas vraiment... "humains" !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 10:31


Re-coucou,


chez l'homme qui s'est incarné en cohérence de phase, la manipulation cérébrale, bien que possible, est tempérée par des composantes essentielles.

Tout d'abord, le déploiement du corps énergétique établit une protection éthérico-énergétique qui filtre les fréquences déstructurantes, au prix cependant d'un inconfort particulier, puisque ces fréquences sont bloquées, déterminant une confrontation très perceptible (méconnue chez les Personnes désensibilisées).

Ceci dit, selon l'intensité et la forme de ces fréquences déstructurantes, il est possible de traverser cette protection, ce qui autorise une manipulation plus aisée par la suite ("la lame lente pénètre le boulier": cf "Dune").


Mais... de toute façon, vu la cohérence intrinsèque du noyau incarnationnel dans ce cas, la manipulation est toujours rapidement démystifiée, et la cohérence émotionnelle réimposée dès que possible.

Dans ce cadre, la préservation continuelle d'un Lien à Soi en toute circonstance, même très exacerbée, protège la faculté de choix. Chaque crise est "observation" et peut servir à fermer des brèches psychiques.



Il n'y a pas deux humanités, il n'y en a qu'une seule, mais elle présente deux aspects, entre les âmes manipulées par l'astral et le karma spéculé lors de leur impulsion incarnationnelle, et les âmes qui s'incarnent par une impulsion supérieure à partir du plan spirituel (Bériah en Kabbale).

Ce n'est donc pas une différence générique, mais une différence évolutive seulement. L'Humanité est l'Humanité. Mais bien entendu, un clivage manipulatoire est entretenu de sorte de morceler la réalité humaine autant que possible.

Disons simplement qu'il y a actuellement sur Terre une partie de la population humaine dont la vie est principalement régie par les imbrications de la spéculation karmique et sa morbidité, et une autre partie dont la vie répond à d'autres critères plus authentiques, même si en apparence il ne semble pas y avoir de différence visible.

Mais cela ne constitue pas deux humanités, il y en a qu'une seule et tous les êtres humains, même y compris ceux qui se sont livés au choix régressif, conservent toutes et tous la même valeur humaine en toute circonstance, quels que soient leurs agissements, intentions, et positions.


La prétention narcissique nous conduit à juger, donc à cliver la réalité humaine, ce qui est une forme de psychose: c'est la psychose morale, qui sévit depuis l'illusion de la "chute".

Plus simplement, le foetus qui refoule par immaturité sa venue au monde, perpétue le clivage de sa toute-puissance refoulée par l'exercice du jugement moral, qui le place dualistement en-dessous et au-dessus des autres, mais surtout pas égal aux autres.

Il y a différentes façons de faussement justifier l'artifice moral, mais toutes ces façons reposent toujours sur l'affirmation, même subtile, d'une inégalité narcissique entre les êtres humains.

La théorie que tu cites en fait probablement partie, et constitue donc un point de vue contaminé.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 11:28

Bonjour Steph, nous n'avons pas beaucoup dormi cette nuit....semble t il?

je m arrête à ceci :

Citation :
Tout d'abord, le déploiement du corps énergétique établit une protection éthérico-énergétique qui filtre les fréquences déstructurantes, au prix cependant d'un inconfort particulier, puisque ces fréquences sont bloquées, déterminant une confrontation très perceptible (méconnue chez les Personnes désensibilisées).

Voilà l 'objet de mes réflexions!
Ne sommes" nous" pas (nous=l' humanité au sens premier du terme) manipulé par certaines instances avec insistance et perversité, pour effectivement nous empêcher d'établir cette protection éthérico-énergétique?(Nous savons que oui...)
C 'est sur ce que j 'insiste et que j 'estime que nombreux sont ceux qui n ont plus la faculté de ce choix!
Je ne porte pas de jugement , j 'observe et ce depuis longtemps la dérive...

Nous croyons être nombreux à avoir compris et démystifiéce ce qui se trame, mais en fait , aujourd' hui , je croie que non! Nous sommes ici sur ce forum entre "amis" en recherche, et nous nous confortons, réconfortons les uns les autres par nos recherches et partages de connaissances et de savoirs, cependant, pour ceux qui n 'ont pas la possibilité de s'informer, de s'instruire, ou qui sont dans" leur bulle manipulatoire manipulé"...sur 7 milliards d 'humains , combien ont accès et activé leur corps énergétique, aujourd' hui?
J avais introduit ce sujet dans
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ainsi que dans bien d'autres sujets sur Antahkarana....
Cette nuit , j 'ai vécu , une nouvelle prise de conscience quand au fait de cette manipulation, et je t 'assure que c 'est pas drôle , tu connais ça, alors imaginons un instant pour ceux qui n 'y connaissent rien sur le sujet, ou pour ceux qui découvre et qui panique???

Le choix , le choix , j 'en parlais hier après midi...
je te donne l 'exemple que j 'ai donner heir:
je ne vendais que du coca bio équitable à la taverne...mais personne n en voulait, pas connu, plus cher, et pas dans les habitudes alimentaires..
alors j ai introduit(en plus) le coca-cola made in usa, un carton!

Est ce que je me déresponsabilise par rapport au fait d'offrir un choix , ou de gagner ma vie?ou les deux?

"Gagner sa vie" , comme le disait un ami, un terme horrible et bien réel!

Tu te rappelle nos échanges sur la
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tempérance ou Tolérance ? Pourtant, depuis les tout premiers traités d'Éthique, la Prudence, la Justice, la Tempérance et la Force constituent quatre vertus tellement indissociables qu'elles sont appelées cardinales. Par conséquent, avec le terme de Tempérance, se trouve préservée la cohérence et l'unité ...

Les quatre vertus cardinales constituent, en effet, un ensemble qui oriente l'homme vers une
conduite en accord avec les principes de la vertu. C'est cette géographie du sens qui permet à l'homme de régler ses actions sur sa connaissance de la Vérité et sa pratique du Devoir.
....

merci pour tout ce que tu nous écrits, cependant je sent qu' un truc nous échappe dans la com-préhension de ce que nous vivons...

à plus tard, je t Ambrasse


richel
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 21:18

La réduction, toujours forcément artificielle et spéculée, des ressources, qui oblige à "gagner sa vie" est mise en oeuvre par le clivage (cf l'excellent film Zardoz).

Or, le clivage est TOUJOURS d'ordre moral, relatif à un jugement de l'être humain.

Donc, pour s'extraire de la manipulation et retrouver de la liberté, il y a une seule possibilité: sortir de l'illusion du clivage moral. Donc se décontaminer de tout jugement de la Personne humaine, de soi et d'autrui. Ce qui veut aussi dire mettre fin à la culpabilisation sous toutes ses formes.

Nous avons affaire à une forme "pathologique" liée au choix existentiel et à l'immaturité de l'Etre humain. C'est un passage inévitable, une "maladie" incontournable, ou plus exactement une vaccination existentielle qui peut produire des effets pervers et ne pas fonctionner chez tout le monde. Et chez ceux pour qui la vaccination ne fonctionne pas, elle provoque l'installation de la maladie elle-même.

Et on ne peut pas juger une maladie. Cela échappe à toute possibilité de jugement. Car... de plus, le jugement est cette maladie elle-même!

L'idée est que le choix du non-être est une forme de non-choix, une position légitime, mais inauthentique. Or, l'Etre est essentiellement caractérisé par sa faculté de choix. S'il l'abandonne totalement en se livrant au jugement, cela représente donc une pathologie existentiellement parlant.

Et on ne peut juger cela, car on ne peut juger une maladie, et de plus, le jugement est cette maladie.


Le jugement moral est un contrôle narcissique, donc c'est un aspect qui nous rend hautement manipulables... par le virus psychique (qui est un vaccin en fait, mais dont la dangerosité est réelle et inévitable). En fait, le jugement moral est l'aspect fondamental et exclusif par lequel nous nous faisons manipuler, cer le jugement de la Personne humaine déporte sa valeur centrale inaltérable et inaliénable sur des éléments arbitraires et préiphériques.

Nous parlons du Conflit identitaire exporté autour du Nom du Père. Cela est très bien représenté dans le film "Inception", où le Conflit paternel (identitaire) peut mener aussi bien à l'anéantissement, qu'à la libération. Tout le film se joue autour de l'intégration, réussie ou pas, de ce "vaccin" identitaire par la confrontation au Nom du Père.


Donc il n'y a rien à juger, et lorsqu'on se laisse aller à juger, alors c'est que le virus gagne et nous manipule.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 21:57

Bonsoir,

En somme, ne rien juger revient à quitter entièrement la notion "bien / mal" qui pourtant encadre toutes pensées humaines.

Et donc cela revient à repenser entièrement notre façon de penser et ainsi d'idéer sous un point de vue nouveau.

Est-ce entièrement (dans le sens constamment) réalisable avant la Résurrection ?


A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 23:22


Bonsoir Sonia,



la pensée dialectique ne reconnaît pas le bien et le mal autrement que comme faussses polarités dualistement fomentées. Et pourtant, il s'agit bien d'une forme de pensée humaine.

Ce qui caractérise la pensée dualiste, moralisatrice, clivante, c'est sa linéarité essentielle: la cause humaine s'y substitue à la finalité existentielle, dans une reconduction pervertie de son imposture, qu'on appelle principe de cause à effet, car la signification de la finalité y est réduite à l'insignifiance d'un simple effet.

C'est une pensée à vocation prédatrice, narcissiquement contaminée par le clivage moral (ou immoral, ce qui revient au même). En somme, on ne peut pas voir de moralité sans immoralité, ni de bien sans mal, car ce sont des aspects artificiellement clivés par la dualité.

Mais il est possible de penser circulairement, donc dialectiquement. Cela n'entraîne pas une exclusion de la linéarité, ni donc une exclusion de la causalité, mais son inscription dans le Principe circulaire qui reconnaît et répond à la signification et à l'appel de la finalité existentielle.

Ce n'est plus alors une pensée à vocation prédatrice, puisque 'il n'y a pas substitution de la finalité par une imposture de la cause, donc pas de spoliation du potentiel par l'Etre, donc pas de compétition entre l'Etre et son potentiel.


Citation :

Et donc cela revient à repenser entièrement notre façon de penser et ainsi d'idéer sous un point de vue nouveau.

Celui de la reconnaissance de la finalité du potentiel collectif (cf Lame Brisée dans le film "Hero").


Citation :
Est-ce entièrement (dans le sens constamment) réalisable avant la Résurrection ?

La position décontaminée peut être trouvée hors intégration dans le Corps Christique unifié du Couple Sacré, et si elle risque fort de ne pas être maintenue en l'absence de dynamique Sacrée, son expérience, même éphémère, peut renforcer la tenue d'une position au moins tendue vers la décontamination, même si pas parfaitement décontaminée en toute circonstance. Ce qui compte est l'aspiration.

En d'autres termes, il est plus important pour un être humain de savoir quelle est sa signification, que d'être capable de l"assumer tout le temps dans n'importe quelle condition. Il n'y a pas à juger notre faiblesse personnelle clivée(forcément!!!), et tout ce qui compte est de reconnaître notre signification.

L'accès à une telle position décontaminée avant que la dynamique Sacrée ne soit effective, est probablement plus un cadeau de la vie qui permet de renforcer la détermination de poursuivre la signification choisie. Cela laisse une empreinte indélébile, même si cela ne correspond pas encore au bout du chemin.


Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 05 Déc 2011, 23:36



J'ai envie d'ajouter ceci, pour livrer une expression positive de cet aspect essentiel, car "ne pas juger" est encore une expression négative:


"Reconnaître la fraternité (et sororité) humaine en toute circonstance", c'est cela qui décontamine de l'illusion du jugement (Aimez-vous les uns les autres a-t'il dit, et pas "jugez-vous les uns les autres"!).

Cela ne consiste pas à admettre les actes. Cela n'est pas synonyme de laisser-faire ou de laxisme, au contraire, mais à accueillir la vérité de la fraternité humaine tout le temps, ce qui implique de ne pas juger la Personne humaine dans ses choix.

Et cela permet de disposer de toute l'énergie nécessaire à une situation donnée, car cette énergie n'est pas détournée et vampirisée par l'illusion du jugement moral.

Dans le jugement moral, justement, parce que l'énergie est détournée en grande partie par le virus psychique, le laxisme et/ou l'exacerbation viennent démontrer régulièrement, comme aspects dualistes, que l'approche est incohérente.






Revenir en haut Aller en bas
MyrÂme

avatar

Féminin
Lion Serpent
Nombre de messages : 464
Date de naissance : 01/08/1977
Age : 40
Localisation : ...
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 06 Déc 2011, 10:18

Bonjour Stéphane,

Citation :
Il n'y a pas à juger notre faiblesse personnelle clivée(forcément!!!), et tout ce qui compte est de reconnaître notre signification.

Oui, c'est ce que je voulais souligner.

Il y a une part de nous qui de part sa nature, ne sait quitter la notion "bien /mal" et alors dans une envie de se parfaire, cette même pensée finit par se retourner contre elle-même et continue de juger en se jugeant elle-même, et au final on tourne en rond en nous prédatant nous-même.


A+
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 06 Déc 2011, 21:25


C'est le Contrôle narcissique, le Conflit exporté, non rendu à Christ. C'est un aspect inévitable, et il ne peut être totalement et définitivement désamorcé que dans la perfection simulée par la dynamique Sacrée.

C'est en somme l'orphelin primordial qui se désespère de trouver ses parents. Il est rendu au Fils lorsque ces derniers s'affirment dans le Couple Sacré.

C'est en fin de compte le Soi encore orphelin des causes qu'il a appelées. C'est le potentiel non reconnu car en compétition avec l'Etre. Le film "Hook" est très évocateur de ces aspects.


Stéphane


Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 27 Mar 2012, 12:12


Bonjour à toutes et tous,


je suis en décrochage. Je pense sincèrement que cette partie de ma "mission" est terminée.

Bien entendu, on ne peut jamais jurer de rien, car la spéculation est toujours une forme d'illusion.

Ce qui est certain, c'est mon ressenti d'être en décrochage. Je pense véritablement avoir fait le tour de la question même si, par ailleurs, on peut disserter sans fin sur la signification dialectique, car elle est intégrale.

Si demain, cette section venait à disparaître définitivement, cela ne me troublerait pas plus que ça... Je pense que je vais passer à autre chose, toujours avec la dialectique, naturellement.

Amitié, et de toute façon, peut-être à bientôt, ici ou ailleurs.


steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 27 Mar 2012, 15:08

Salut Steph, tu avais dit sensiblement la même chose il y a pas mal de mois.. desfois on a des cycles.. où on prends un peu de distance...

Si c'est pour de bon, je te souhaite une bonne route.. et j'espère que tu nous diras ce que tu vas faire à l'avenir.... et merci d'avoir explicité certaines choses et pris du temps à me répondre sur certains questionnement..

Salut l'ami.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 27 Mar 2012, 16:41


Oui, je sais que ce n'est pas la première fois que j'ai cette impression. Mais je pense que cette fois c'est plus profond et durable. Ce n'est même pas tant que je n'aie plus tien à dire, mais je me désimplique manifestement de ce mode de communication.

Ceci dit, une vraie Séparation n'est jamais qu'un renforcement du Lien, donc no problemo.

Ce que je vais "faire" à l'avenir... bin peut-être un peu la "même chose", mais pas de la même façon. Quelque chose de plus intérieur et direct? En rapport avec le Lien justement? On verra...

Je suis en "attente". Je suis venu équipé d'une "bombe à retardement", et le compte à rebours à commencé il y a pas mal de temps déjà...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Jeu 05 Avr 2012, 22:12

En vérité, si l'on n'a pas suscité en soi un apect de conscience sensible à la signification pour elle-même, décontaminée de la fonction symbiotique, on ne saurait assumer la vie éternelle.

C'est cela la conscience du Sacré: la signification de la vie rendue à elle-même.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 22 Avr 2012, 11:12


Bonjour à toutes et tous,


Quelques nouvelles...

Une phase d'asphyxie mentale semble avoir commencé. Eprouvante et déroutante les premiers jours, elle a abouti ce matin à un état de sérénité et de bien-être tel que je n'en ai jamais éprouvé dans toute ma vie.

Je suis à la fois présent et retiré, dans un état "monastique" (quelqu'un comprendra ;o) ). Tout cela donne l'impression que le narcissisme approche du point de complète consommation.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Dim 22 Avr 2012, 15:01

Après une longue période de silence un peu semblable à celle de Sphinx, je reprends la parole.
Je réponds en vrac aux interrogations de Sphynx qui est arrivé enfin au tournant qu'il désirait intérieurement et je rassure Ambre.
Pour cela, Sphinx que je te disais que notre chemin était plus semblable qu'il y paraissait, mais "symétrique" en quelque sorte.
Nous sommes dans la matrice, le cul assis entre deux chaises, Sphinx, et donc soumis en partie à elle, quelque soit notre degré d'éveil, quand bien même sous serions déjà transfigurés. On y échappe totalement qu'après l'Ascension.Tant que nous nous servons de notre pensée et uniquement d'elle, nous sommes enchainés à la dualité bien/mal etc, un peu comme un ouvrier qui utiliserait une pelle et s'étonnerait ensuite de ne ramasser que ce qu'il y au maximum dans une pelle.
Vous remarquerez au passage que je n'hésite pas à employer le JE, car rejeter son égo, c'est le renforcer. Le mettre parfois en avant permet au contraire de prendre du recul en le regardant avec amusement, observer la Lila et les lois de Maya.
La résistance de l'être humain est bien plus grande que certains scientifiques et autres êtres plus malfaisants ne le pensent, Ambre, Dieu merci.
Les effets de bords des manipulations sont multiples et "imprévisibles". Entre autre, les assassinats en masse, les "déjantages" de certains, la violence extrême qui peut être une manière déraisonnable de rejeter la matrice de ce monde, voire même une forme d'instinct de survie etc.
Certains tantristes ermites shivaïstes pouvaient devenir très violents quand on entrait dans leur grotte.

Pour le jugement, j'en réfère à Jésus Lui-Même : "Ne jugez pas car vous serez jugés selon votre jugement...", parole contraire à une bonne partie du judaïsme et de l'islam et bien plus proche du boudhisme, il me semble.
C'est en effet la seule manière de sortir du JE, sortir de la dualité pour/contre-bien/mal et autres, sortir de la manipulation qui bat son plein depuis un mois, surtout en France qui est maintenant une "cible" manifeste en ces temps eschatologiques.
En fait si toute partie est aussi le Tout, juger ne serait-ce qu'une infime partie du Tout aussi détestable soit-elle dans les actions est se juger soi-même, c'est à dire appliquer une "mesure finie" à un être infini par essence.
La morale n'est qu'un garde fou propre aux sociétés qui ont pour charge (en fait impossible à mener à bien parfaitement) de faire se cotoyer des égos, pour celui/celle qui n'a pas atteint cet état VECU bien entendu, comme le souligne Sphinx, avec qui j'ai été un peu dur (très consciemment); mais aussi en ME jugeant dans mon propre passé, ce qui est encore une erreur puisque le passé n'existe déjà plus et l'avenir pas encore. Seul le Présent EST.
Comme le dit MyrAme, on se "prédate" nous-même à ce petit JE.
Nous sommes tous en prison. La seule différence est que certains ont une prison dorée et d'autres Alcatraz.
Tu as raison, Sphinx, quand tu perçois avec ton discernement aigu que dire "Ne pas juger" est encore un aspect négatif. Mais justement, ce n'est pas un hasard si les plus poétiques des écrits tantristes (tantrisme de gauche comme de droite) utilisent souvent le NE PAS, N'EST PAS, NI-NI etc... Car comment décrire l'Absolu qui est par essence indescriptible, infini, sans début, sans fin, au-delà même de la création entière dans toutes ses dimensions, sinon par "ce n'est pas cela"... ?
En vérité, on ne peut le décrire qu'en se taisant ou en niant certaines choses. En étant conscient bien sûr que ce n'est encore qu'un contournement propre à notre mental, une approximation qui se rapproche infiniment du but sans jamais l'atteindre, car le mental ne peut l'atteindre, tout simplement, comme il est probable qu'une fourmi ne comprend pas la théorie de la Relativité (encore que je le jurerais pas :-) )
Etre amoral ne signifie pas être immoral, n'est-ce pas ?
Il y a cette étape où on se tait ou au moins envie de se taire sur des périodes de temps variables, Sphinx. Ensuite, vient le moment où on parle quand il faut parler et on se tait le reste du temps, car le chemin de chacun est UNIQUE, même si les cheminements se ressemblent parfois.
Aucune secte ni religion "officielle" (terme qui est le comble de l'hypocrisie, je préfère parler de religion policée) ne répondra jamais à VOTRE questionnement. JAMAIS.
Pas même le Maître le plus grand de tous les temps.
En relisant certaines de tes phrases suite à mes interventions, Sphinx, je me suis aperçu que tu pouvais penser que j'étais gnostique. Je me ressens bien plus johanique que gnostique (au sens de St Jean de Patmos, le disciple bien aimé de l'évangile HISTORIQUE selon l'étude complète de Jean-Christian PETITFILS qui tient compte des écrits de Qumran et qui a une approche d'historien de Jésus) pour te donner une indication. Cependant, si je reconnais UN SEUL DIEU créateur de toutes choses, le VERBE de St Jean, je dis - comme certains gnostiques - qu'il y a eu un "farfelu" archonte qui a dévié la création. Ce farfelu très puissant n'est pas satan, ni même Lucifer bien sûr. Un "petit dieu" aidés par d'autres (3 selon SORIA) en quelque sorte. Mais qui a fait des dégats en emprisonnant la lumière et en "débranchant" toute la race humaine du contact direct et conscient avec les plans divins, même dans ce corps.

Ambre, ne sois pas pessimiste. Quand tu remue de l'eau claire avec un fond de boue, tu troubles l'eau. C'est ce que nous faisons dans un mouvement de "je remue", "j'épure", "je laisse décanter", "je remue de nouveau". N'est-ce pas l'Oeuvre Alchimique jusqu'au moment où l'Or de l'Essence apparaît ?
J'ai moi-même connu - et connait encore (et on les connaîtra tant que nous ne serons pas ascensionnés) ces moments où je me dis que si moi-même je suis parfois aussi "endormi" ou "manipulé", alors qu'en est-il de ceux qui n'ont même pas nos "connaissances".
Vrai et faux problème en même temps.
Vrai problème et nous avons pour beaucoup ici "ancré la Lumière sans Ombre" pour justement "réveiller la Planète entière", quelques fois sans nous en rendre compte nous-mêmes (ce qui a évité d'enfler nos égos).
Faux problème car c'est sous-estimer la Puissance divine qui est à l'oeuvre depuis l'incarnation de Jésus qui a été en quelque sorte le "catalyseur" éveilleur de la Planète.
Un des "Mystères johaniques" est justement ce rôle d'éveilleur de la planète (reprise ensuite par les gnostiques) et des strates de Maya (physique, éthérique, émotionnel, mental et causal et même le niveau de l'âme).



Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 23 Avr 2012, 12:19


Bonjour lepluspetit,


en vérité, j'aurais bien besoin aussi d'être plus petit... pour passer dans le chas de l'aiguille!

Et je ne pense pas pouvoir y parvenir sans mon Frère.


C'est une prison ici, en effet. Car il faut croire être emprisonné, pour croire pouvoir se libérer, et s'apercevoir enfin qu'on a toujours été libre. C'est une question d'émancipation... de la matrice maternelle.

Depuis longtemps, depuis que j'ai vu ce film, sans trop comprendre pourquoi au départ, je me suis reconnu dans ce personnage: "Brubaker". Le nouveau directeur de la prison qui commence par se faire emprisonner pour mieux sonder le terrain avant de prendre son poste. Car il ne peut l'assumer sans Humilité.

Sinon, la symbolique du Tao décrit parfaitement la Nature de l'Etre, et donc aussi l'absolu. Ce qui permet au mental de pouvoir le comprendre, et même l'atteindre lorsqu'il s'achève. Car l'absolu est le mental achevé. En fait, le mental achevé est le 8 à plat d'infinitude, l'onde stationnaire, véhicule du Couple Sacré, et il est donc l'absolu lui-même! C'est l'Oiseau mental, Fils de Dieu et Dieu lui-même.


L'archonte incestueux, représentant de la conscience archaïque de l'Humanité, est un écueil inévitable. C'est la résultante souhaitée de la Procréation divine, du Couple Sacré. Cette Procréation est comme une flèche, et il faut bander l'arc pour la lancer. Il y a donc un mouvement de retrait, de "régression", de refoulement maîtrisé, afin que la flèche puisse s'émanciper de l'arc. C'est l'offrande du choix qui seul permet l'authenticité.

En d'autres termes, la Procréation doit mettre en oeuvre un lieu de conscience vierge, où dès lors la cause-en-soi du Couple Sacré Procrateur ne s'imprime pas, mais insémine seulement une causalité relative, externe. La regression est inévitable pour ce faire, et la conséquence de cette régression est une conscience archaïque contaminée par la perception originelle d'une pureté formelle illusoire, simulée par l'annihilation de toute cause-en-soi, laissant paraître un pseudo-néant comme nature essentielle de l'Etre.

Cette conscience archaïque représente l'option du néant, et elle est donc inévitablement fondatrice du choix d'être ou pas, et donc fondatrice de l'authentification d'Existence, mais elle doit être rectifiée pour cela.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Lun 23 Avr 2012, 14:09



Ceci dit, puisque nos deux approches convergent vers le même point, mais pas de la même façon, car c'est une question de choix, nous avons tous les deux "raison" d'être fidèles à nos choix respectifs.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 24 Avr 2012, 09:25


Bonjour Gérard,
Citation :
Ambre, ne sois pas pessimiste. Quand tu remue de l'eau claire avec un fond de boue, tu troubles l'eau. C'est ce que nous faisons dans un mouvement de "je remue", "j'épure", "je laisse décanter", "je remue de nouveau". N'est-ce pas l'Oeuvre Alchimique jusqu'au moment où l'Or de l'Essence apparaît ?

Le barattement, ou l'alchimie opérative...

Pour qu'ils ne soient plus menacés d'extinction par les anti-dieux Asura et les titans Danava, le suprême Vishnu conseilla aux dieux, les Deva, d'extraire l'ambroisie d'immortalité amrita de la mer de lait Ksirôda, et, pour ce faire, de s'unir temporairement à leurs ennemis. Ainsi Deva, Asura et Danava soulevèrent-ils ensemble le mont Mandara pour le poser sur la tortue Kurma, incarnation de Vishnu lui-même, solidement établie au fond de la mer. Puis, ayant enroulé le serpent Vasuki Sesha autour du mont et saisi, les uns la tête, les autres la queue du gigantesque reptile, et tirant alternativement, ils firent tourner le mont Mandara sur lui-même pour baratter la mer....

Ni pessimiste, ni optimiste, observatrice et profondément détachée...pas totalement libérée...
Je vous Ambrasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 24 Avr 2012, 11:20



Trop de Maât n'est plus Maât.

Trop de dialectique n'est plus dialectique.

Il faut savoir où s'arrêter, et pourquoi.

Pour moi, c'est ici.

Le point de vue d'autrui n'est pas important seulement s'il est absolument vrai, mais tout simplement d'abord parce qu'il s'exprime.


Amitié à toutes et tous,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 24 Avr 2012, 14:44

coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 22 Mai 2012, 17:22



Venus prend place. Un canal s'ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   Mar 22 Mai 2012, 20:31

Salut Steph,

Sphinx a écrit:
Venus prend place. Un canal s'ouvre.

Tu peux en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction à l envol...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction à l envol...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vulgarisation 5 - Introduction au génie génétique
» (Remy Chauvin) Introduction à certaines choses que je ne m'explique pas
» Introduction à la TCC
» Introduction aux pierres et cristaux
» [Info] Introduction et base du pendule.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: