ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 23 Aoû 2007, 22:11

LE ROI DU MONDE


« Le nom de Melchissédec, ou plus exactement Melki-Tsedeq, n’est pas autre chose que le nom sous lequel la fonction même du « Roi du Monde » se trouve expressément désignée dans la tradition judéo-chrétienne ». Melchisédech est appelé roi de Salem, c’est-à-dire de la Paix. Si Salem n’est évidemment pas le nom d’une ville, René Guénon laisse entendre que, symboliquement, « il peut être regardé comme un équivalent du terme Agarttha ». Pour tout ce qui concerne Melchisédech, «qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n’a ni commencement ni fin de sa vie, mais qui est fait ainsi semblable au Fils de Dieu », qui demeure « prêtre à perpétuité », on se rapportera à ce qu’en dit Saint Paul, dans son Épître aux Hébreux. Simplement, Melchisédech réunit le pouvoir royal et le pouvoir sacerdotal, et de même que Tula est le nom que porte le « centre premier et suprême » de l’humanité terrestre, de même Melchisédech est une figure « secondaire », en ce sens qu’elle appartient à une tradition secondaire, par rapport à la Tradition primordiale, du « Législateur primordial et universel » (Manu) qui règne sur elle pendant toute la durée de ses différents cycles. Car le Roi du Monde n’est pas un monarque, historique ou légendaire, il est essentiellement un principe : « l’Intelligence cosmique qui réfléchit la Lumière spirituelle pure et formule la Loi propre aux conditions de notre monde ou de notre cycle d’existence ». Anne-Catherine Emmerich a donné de Melchisédech une description qui permettra de comprendre comment ce dernier est une figure judéo-chrétienne du Roi du Monde : « Il inspirait le plus profond respect, et tous en sa présence devenaient graves et silencieux. Il me fut révélé que c’était un ange sacerdotal et un messager de Dieu. Il était envoyé pour fonder de saintes institutions : il conduisait les peuples, distribuait les races, et bâtissait les villes. Je l’ai vu en divers lieux, bien avant le temps d’Abraham ; plus tard je ne l’ai pas revu » (Visions, III, 147).

L'Agarttha

L’Agarttha est le centre spirituel suprême, invisible et souterrain, désormais, qui s’est occulté ou dissimulé aux hommes, lorsque l’humanité est entrée dans ce cycle « d’obscurcissement et de confusion » qui est le nôtre, le Kali-Yuga, il y a environ 6 000 ans. Ce centre est le dépositaire de la Tradition primordiale et tous les centres secondaires qui sont formés à son image et qui le représentent « extérieurement » s’y rapportent. Mais ceux-ci sont, eux, devenus progressivement inaccessibles à leur tour, et seules les organisations initiatiques, qui gardent le lien en quelque sorte avec eux permettent d’y accéder – ou tout au moins de s’orienter dans leur direction. C’est ainsi que l’ésotérisme existe.

Voir aussi La Voie vers Sambhala, Archè, Milano, 1983

Ce qu'en dit René Guénon

L’ouvrage le plus singulier de René Guénon est intitulé Le Roi du Monde et aucun autre livre n’est plus prodigue en connaissances traditionnelles, au point, d’ailleurs, qu’il écrira : « Nous ne prétendons pas avoir dit tout ce qu’il y aurait à dire sur le sujet auquel se rapporte la présente étude ; (…) mais, malgré tout, nous en avons dit certainement bien plus qu’on ne l’avait fait jusqu’ici, et quelques uns seront peut-être tentés de nous le reprocher. » A l’origine de cet ouvrage, on trouve la parution, en 1924, d’un livre de Ferdinand Ossendowski, Bêtes, hommes et dieux. Guénon aura l’occasion d’en rencontrer l’auteur à plusieurs reprises. Une table ronde, sur le thème de l’Agarttha, fut même organisée à Paris, par les Nouvelles Littéraires, réunissant Guénon, Maritain, Grousset, etc. Pourquoi l’intérêt de René Guénon pour ce livre ? C’est qu’au-delà du périple de l’auteur à travers la Sibérie et la Mongolie, pour échapper aux bolcheviques, il y est question, dans une dernière partie, d’un mystérieux centre spirituel ou Agharti, selon l'orthographe d'Ossendowski, siège d’un non moins mystérieux personnage, que les dignitaires tibétains qu’il rencontrera à Urga désigneront comme le Roi du monde.

"Il est remarquable que plusieurs auteurs aient affirmé précisément que, peu de temps après la guerre de Trente Ans, les vrais Rose-Croix ont quitté l'Europe pour se retirer en Asie (...).

A partir de cette dernière époque, le dépôt de la connaissance initiatique effective n'est plus gardé réellement par aucune organisation occidentale; aussi Swedenborg déclare-t-il que c'est désormais parmi les Sages du Thibet et de la Tartarie qu'il faut chercher la "Parole perdue"; et, de son côté, Anne-Catherine Emmerich a la vision d'un lieu mystérieux qu'on appelle la "Montagne des Prophètes", et qu'elle situe dans les mêmes régions".

"L'idée d'un personnage qui est prêtre et roi tout ensemble n'est pas une idée très courante en Occident, bien qu'elle se trouve, à l'origine même du christianisme représentée d'une façon frappante par les "Rois-Mages"; même au moyen âge, le pouvoir suprême (selon les apparences extérieures tout au moins) y était divisé entre la Papauté et l'Empire. Une telle séparation peut être considérer comme la marque d'une organisation incomplète par en haut, si l'on peut s'exprimer ainsi, puisqu'on y voit pas apparaître le principe commun dont procèdent et dépendent régulièrement les deux pouvoirs; le véritable pouvoir suprême devait se trouver ailleurs. En Orient, le maintien d'une telle séparation au sommet même de la hiérarchie est, au contraire, assez exceptionnel..."

"Le titre de "Roi du monde", pris dans son acception la plus élevée, la plus complète et en même temps la plus rigoureuse, s'applique proprement à Manu, le Législateur primordial et universel"

"Le "Roi du Monde" doit avoir une fonction essentiellement ordonnatrice et régulatrice, (...) fonction pouvant se résumer dans un mot comme celui d'"équilibre" ou d'"harmonie", ce que rend précisément en sanscrit le le terme Dharma : ce que nous entendons par là, c'est le reflet, dans le monde manifesté, de l'immutabilité du Principe suprême."
http://www.moncelon.com/roidumonde3.htm
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Besson/Articles/melchise.html
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Mer 17 Oct 2007, 23:21

C'est un peu confus, tout ça...

Mais dites-nous plutôt, chère Ambre, comment vous faites pour adhérer à la fois aux raisonnements d'Acharya qui le conduisent à nier l'historicité du Christ et aux visions d'Anne-Catherine Emmerich qui avalisent tout le contenu de la Bible, Christ compris ?
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 09:22

Bonjour Séraphin,

Bien que vous ne vous soyez pas présenté,et vu votre
"grand âge",je présume que la "réflexion "fait partie de votre parcours.
Ce l est pour moi!

je n adhère pas à tout ce qu écrit Acharya ,pas plus à ce qu écrit Catherine Emmerich ,dans sa totalité pour la simple raison que je n ai pas eu d échanges personnels avec ceux- ci,et que ce qu ils partagent fait partie de leur "croyance" et que leur raisonnement n est pas le mien.
Néanmoins,ils ont su susciter mon interêt,et il y a une forme de reconnaissance dans certaines de leurs" réflexions",
un échos lointain...dirons nous,
d où la présence de leurs textes sur Antahkarana.(ainsi que bien d autres et dans bien des domaines)

Il y a peu,j étais totalement "étrangère" à une vision du Christ,
ce n est plus le cas comme je l ai préciser dans certains de mes post.
D ailleurs il s agit plus de ce que j appellerai la "conscience Christique" que du Christ tel que véhiculer au sens premier du terme.
J ai une vision très large de notre" humanité",
et mon parcours très hétéroclite que j espère reflèter au travers de ce forum,exprime ce parcours
avec sa "cohorte d intervenants "plus ou moins proches!
Je n adhère donc à rien qui ne sois vécu dans ma propre chair,
et m interresse donc à tout ce qui peut me permettre de comprendre ce que "j é-prouve" .
Voir au delà des "appats-rances" ...être authentique avec soi et l autre est mon seul "combat" cher Séraphin!

bien à vous



Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007, 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 11:11

je rajoute ceci

nous sommes tous des "métis"



Citation :
La plupart des ethnogenèses démontre que le métissage culturel est qualifiable de "volontaire", c'est-à-dire issu de choix consciemment effectués, en fonction de goûts et d'attirances libres pour des cultures au départ "étrangères". Une partie du métissage s'effectue inconsciemment, dès lors que un métissage "génétique" préexiste à la naissance de l'individu.

0000


http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tis[/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 14:00

AMBRE a écrit:
Il y a peu,j étais totalement "étrangère" à une vision du Christ,ce n est plus le cas comme je l ai préciser dans certains de mes post.D ailleurs il s agit plus de ce que j appellerai la "conscience Christique" que du Christ tel que véhiculer au sens premier du terme.J ai une vision très large de notre" humanité",et mon parcours très hétéroclite que j espère reflèter au travers de ce forum,exprime ce parcours avec sa "cohorte d intervenants "plus ou moins proches!
Je n adhère donc à rien qui ne sois vécu dans ma propre chair, et m interresse donc à tout ce qui peut me permettre de comprendre ce que "j é-prouve"

Il y a un truc qui ne fonctionne pas : on ne ressent pas des personnages dont on n'a jamais entendu parler.

C'est donc la croyance qui fait la vision ou le ressenti et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 18:02

Tu commets une erreur, Séraphin, tu n'es pas sur un forum religieux, avec des Personnes qui croient en un dogme, et qui peuvent construire alors une vision ou un ressenti à partir de là.

Tu es sur un Forum spiritualiste, où la plupart des intervenants ont commencé à apprendre à fonctionner de façon finaliste, et à se fonder d'abord sur la perception intérieure.

Pour prendre un exemple, j'adhère au symbole christique, mais pas au christianisme et ses différents courants et dogmes. Et cela ne me fait ni chaud ni froid que Jésus ait réellement existé ou non sous les formes qui en sont transmises. D'ailleurs, selon moi, Christ est forcément un Couple...

Si tu veux un peu mieux comprendre la démarche spiritualiste, qui se distingue de la démarche religieuse, il faut commencer par aborder la problématique du causalisme et du finalisme.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sirius

avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 235
Date de naissance : 20/03/1980
Age : 37
Localisation : Terre de Kahl
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 18:30

Bonsoir,
Je rejoint Sphinx dans ses dires.
En mes mots :
Il est bon d'avoir un Esprit de synthèse, la Vérité est multiple, elle est mouvement constant avec nous au milieux pour acteurs...peu importe le courant de pensée...ou donc la Foi...
Trouvons ce qui nous rapproche, ce qui lie toutes ces vérité qui font la Vérité...
Comme a dit Ram (little Bouddha) :
"1000 personnes, 1000 vérités, vous avez tous raison et tort en même temps..."
Tiens, ce matin nous avons ressentis l'Amour de Ram avec Etienne Lazare Leblanc!!
Une douceur grande, remplie de sérénité, de calme, que du bien être dans ce qu'il exprime...
Séraphin ceci est un modèle a suivre, mais une vérité parmi d'autres, un chemin parmi d'autres...
Tu ne peut en aucun cas, selon ta vision des choses, imposer subtilement ou non, une graine de doute comme je peut lire ci et là dans tes réponses, tout ça parce-que ta conviction te dis le contraire de "l'autre".
Une chose que je trouve drôle et m'interpelle en même temps : c'est le choix de ta photo!
PS : veut tu nous en dire plus sur toi en présentation stp ?
Comment as tu eu le lien du forum Anthakarana ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.360.yahoo.com/musiriusaquari
Cristalman

avatar

Masculin
Bélier Coq
Nombre de messages : 32
Date de naissance : 24/03/1957
Age : 60
Localisation : Paris Biarritz Ciel
Loisirs : spiritualité
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 18:31

MELCHIZEDEK ou Orionis fut le grand ordonateur, en tant que roi de ce monde de la création de l'atlantide par les douze elohim en 50732 avant Jc lors du concile d' ALTA à téotituahan, depuis Orionis en tant que walk in fut lors de sa dernière venue Bença Dounov.... il est roi du monde et seigneur du Karma, il est à l'origine de la lignée des Aigles comme le fut saint Jean ou Omraam Aïvanhov...
il est roi du monde car c'est de lui et des 12 élohim qu'est partie la lignée humaine actuelle et il est reponsable du principe d'individualisation de l'âme et de la naissance du corps émotionnel à cette époque ancienne...
Revenir en haut Aller en bas
http://autresdimensions.com
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5656
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 21:53

Citation :
Il y a un truc qui ne fonctionne pas : on ne ressent pas des personnages dont on n'a jamais entendu parler.

d après mes expériences :OUI et c est ce qui me guide dans mes recherches,et la re-co-naissance!
Melchisedek,Sandalphon,Moira,Mani et bien d autres!

Citation :
C'est donc la croyance qui fait la vision ou le ressenti et non l'inverse.
pas pour moi,je n adhère qu à ce que je peux é-prouver comme je te l ai écrit!

:787:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Jeu 18 Oct 2007, 23:55

Sphinx a écrit:
Tu commets une erreur, Séraphin, tu n'es pas sur un forum religieux, avec des Personnes qui croient en un dogme, et qui peuvent construire alors une vision ou un ressenti à partir de là.
La religion ne se définit pas par l’existence de dogmes.

Citation :
Tu es sur un Forum spiritualiste, où la plupart des intervenants ont commencé à apprendre à fonctionner de façon finaliste, et à se fonder d'abord sur la perception intérieure.
Qui dit perception intérieure dit perception individuelle et donc perceptions divergentes.
D’où débats, d’où arguments, d’où raisonnements.

Citation :
Pour prendre un exemple, j'adhère au symbole christique, mais pas au christianisme et ses différents courants et dogmes. Et cela ne me fait ni chaud ni froid que Jésus ait réellement existé ou non sous les formes qui en sont transmises. D'ailleurs, selon moi, Christ est forcément un Couple...
Un couple est fait pour engendrer. Or l’Evangile prêche la fin de l’engendrement.

Citation :
Si tu veux un peu mieux comprendre la démarche spiritualiste, qui se distingue de la démarche religieuse, il faut commencer par aborder la problématique du causalisme et du finalisme.
Une religion individuelle n’en est pas moins une religion.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 00:03

AMBRE a écrit:
Citation :
Il y a un truc qui ne fonctionne pas : on ne ressent pas des personnages dont on n'a jamais entendu parler.
d après mes expériences :OUI et c est ce qui me guide dans mes recherches,et la re-co-naissance!
Melchisedek,Sandalphon,Moira,Mani et bien d autres!
Ce ne sont pas des divinités inconnues.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 00:56

Citation :
La religion ne se définit pas par l’existence de dogmes.

Ah non? Hé si !

Une religion (du latin "religare", relier) ne peut fonctionner que par la propagation d'un lien externe, qui consiste en des dogmes dont le but est de forcer une vision collective de l'expérience mystique de façon arbitraire.

Certes, l'étymologie "religare" n'est pas forcément certaine et d'autres approches sont proposées, mais leur sens reste globalement coercitif d'une part, et cela ne change rien à la façon dont une religion fonctionne concrètement d'autre part.

C'est un mouvement coercitif de l'extérieur vers l'intérieur.


Citation :
Qui dit perception intérieure dit perception individuelle et donc perceptions divergentes.
D’où débats, d’où arguments, d’où raisonnements.

Hé non... mais c'est en effet ce qu'ont cru les religions en imposant leurs dogmes.

La réalité est que la nature de la sphère intrapsychique, individuelle, est d'être un lien naturel entre les individus: c'est une zone de convergence spontanée.

Et ce n'est qu'en raison du morcellement de cette zone par les refoulements psychologiques, qu'elle apparaît divergente.

Mais lorsqu'on nettoie cette zone en réintégrant les refoulements, elle redevient progressivement de plus en plus convergente.

C'est l'expérience spirituelle véritable, qui se passe de religion, et qui fonctionne de l'intérieur vers l'extérieur.

Tu devrais lire "Dialectique de la Perception" dans ma section sur ce forum pour mieux comprendre ces notions dialectiques.


Citation :
Un couple est fait pour engendrer. Or l’Evangile prêche la fin de l’engendrement.

L'Evangile n'est pas une référence absolue pour moi.

D'un autre côté, il y a selon moi procréation et procréation: dans la densité matérielle, les couples ont l'illusion de procréer. Et c'est peut-être à la fin de cette illusion que fait allusion l'Evangile.

La vraie procréation des couples est à un autre niveau dialectique.


Citation :
Une religion individuelle n’en est pas moins une religion.

Non. Si je suis seul, je ne suis pas relié extérieurement à d'autres par la pratique d'un culte et l'adhésion à des dogmes communs, et donc ce n'est pas une religion.


Bien à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 03:59

Sphinx a écrit:
Citation :
La religion ne se définit pas par l’existence de dogmes.
Ah non? Hé si !

Une religion (du latin "religare", relier) ne peut fonctionner que
par la propagation d'un lien externe, qui consiste en des dogmes dont le but
est de forcer une vision collective de l'expérience mystique de façon
arbitraire.
Et que donne ce laïus appliqué à la religion grecque, par exemple ?

Citation :
Certes, l'étymologie "religare" n'est pas forcément certaine et d'autres approches sont proposées, mais leur sens reste globalement
coercitif d'une part, et cela ne change rien à la façon dont une religion
fonctionne concrètement d'autre part.
« Relegere » : prendre soin (des dieux)

Où est la coercition là-dedans ?

Citation :
.
Citation :
Qui dit perception intérieure dit perception individuelle et
donc perceptions divergentes.
D’où débats, d’où arguments, d’où raisonnements.
Hé non... mais c'est en effet ce qu'ont cru les religions en imposant leurs
dogmes.

La réalité est que la nature de la sphère intrapsychique, individuelle, est
d'être un lien naturel entre les individus: c'est une zone de convergence
spontanée.

Et ce n'est qu'en raison du morcellement de cette zone par les refoulements
psychologiques, qu'elle apparaît divergente.

Mais lorsqu'on nettoie cette zone en réintégrant les refoulements, elle
redevient progressivement de plus en plus convergente.
Ce laïus est l’exposé de tes propres dogmes.

Citation :
C'est l'expérience spirituelle véritable, qui se passe de religion, et
qui fonctionne de l'intérieur vers l'extérieur.

Tu devrais lire "Dialectique de la Perception" dans ma section sur ce forum
pour mieux comprendre ces notions dialectiques.
Si c’est aussi mal fagoté que l’autre, c’est inutile.

Citation :
Citation :
Un couple est fait pour engendrer. Or l’Evangile prêche la fin de l’engendrement.
L'Evangile n'est pas une référence absolue pour moi.
Seul l’Evangile parle du Christ. Tu ne peux donc opiner sur sa nature sans t’y référer.

Et même les traités gnostiques n’en divergent pas sur cette question.

Citation :
D'un autre côté, il y a selon moi procréation et procréation: dans la
densité matérielle, les couples ont l'illusion de procréer. Et c'est peut-être
à la fin de cette illusion que fait allusion l'Evangile.
L’Evangile ne parle nulle part d’illusion.
Le monde sublunaire est totalement matériel.

Citation :
La vraie procréation des couples est à un autre niveau dialectique.
La procréation n’est pas un discours.

Citation :
Citation :
Une religion individuelle n’en est pas moins une religion.
Non. Si je suis seul, je ne suis pas relié extérieurement à d'autres par la
pratique d'un culte et l'adhésion à des dogmes communs, et donc ce n'est pas une religion.
La religion consiste à se soucieux des dieux pour qu’ils se soucient de vous.

On n’a pas besoin de convoquer son voisin pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius

avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 235
Date de naissance : 20/03/1980
Age : 37
Localisation : Terre de Kahl
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 13:22

[color=blue]
Citation :
[color:3862=blue:3862]La religion consiste à se soucieux des dieux pour qu’ils se soucient de vous.
La vérité est que tu aime te tricoter des nouilles, jouer, tester, etc etc...
Ceci est une réalité qui n'es pas que religieuse, mais aussi égotique...
Aussi si tu penses bien faire a vivre dans le "soucieux" des Dieux, qu'il se soucient de Toi...ben là ça reste une attente, un concept...tu te limite par ta propre pensée, ta propre conviction...
Oublions pas que la Vérité, (je te le redis), c'est un mouvement constant, l'histoire s'écrit a chacun de nos instants...
Les Dieux ou Dieu, bien je te propose d'en faire l'expérience...
Je penses qu'en tant que athée (tu le dis en présentation), tu as un manque tout en pensant être plein de bon sens...
L'expérience de la Lumière, entre dans le cercle danser la Lumière, tu n'aura plus besoin de trouver un eco' dans les autres...tu n'aura plus personne a qui faire la guerre des mots...
Tu aura juste a vivre dans l'être et l'agir (comme dit par l'un des sages de notre Monde actuel)...ceci dans ta tite sphère a Toi...
Bien a toi!
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.360.yahoo.com/musiriusaquari
Cristalman

avatar

Masculin
Bélier Coq
Nombre de messages : 32
Date de naissance : 24/03/1957
Age : 60
Localisation : Paris Biarritz Ciel
Loisirs : spiritualité
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 15:04

Que de verbiages.. si vous vous contentiez de vivre sans analyser, sans jugement, sans mental, sans émotions, sans discrimination, sans porter d'appréciation sur la vérité et la fausseté vous sortiriez de la dualité et entreriez en vérité....et là vous apercevriez que vos discours sont des jeux d'enfants... mais comme le disait Krisnamurti et bien d'autres tant que vous n'aurez pas fait le saut dans l'inconnu vous resterez tributaire de vos sens, de votre raison, de vos émotions de vos désirs, de vos vérités... quand à moi je rit de voir autant de gens dits spirituels oeuvrer dans une dualité aussi énorme....
cela me fais bien rire...
contentez vous de vivre et de respirer , de dire oui à l'instant.. toute sortie de l'instant condamne à errer dans la dualité... dans les affirmations et leurs contraires... qui a raison??? mais tout le monde bien sur, cela dépend uniquement du point de vue... et la beauté des mots ne change rien à l'affaire, la beauté des ressentis non plus, la beauté des émotions encore moins..........
Paix ,Amour, LUmière
Revenir en haut Aller en bas
http://autresdimensions.com
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 19:01

Citation :
Et que donne ce laïus appliqué à la religion grecque, par exemple ?

La même chose.

Tout rituélisme codifié n'est que l'anesthésie d'une peur dont j'ai parlé dans ma réponse dans l'autre sujet de ce forum.


Citation :
Ce laïus est l’exposé de tes propres dogmes.

Non, c'est l'expression d'un parcours personnel, intérieur, dont on peut même trouver des références en psychanalyse, par exemple dans le concept jungien d'"individuation".


Citation :
Si c’est aussi mal fagoté que l’autre, c’est inutile.

Je peux tenter de reformuler spécialement pour toi. Mais uniquement si tu le souhaites.



Citation :
Seul l’Evangile parle du Christ. Tu ne peux donc opiner sur sa nature sans t’y référer.

Et même les traités gnostiques n’en divergent pas sur cette question.

Christ signifie simplement l'"oint". Et ses racines plongent bien au-delà du Christianisme, par exemple dans les Traditions orphiques, les Mystères d'Eleusis, et le mythe osirien.


Citation :
L’Evangile ne parle nulle part d’illusion.
Le monde sublunaire est totalement matériel.

L'evangile n'est pas ma référence.
La matière n'est pas le problème. C'est sa densification qui permet les illusions.


Citation :
La procréation n’est pas un discours.

La dialectique n'est pas un discours, mais le procédé par lequel les polarités complémentaires forment la réalité.


Citation :
La religion consiste à se soucieux des dieux pour qu’ils se soucient de vous.

Non, je ne souhaite pas que Dieu se soucie de moi. Je souhaite m'émanciper de toutes mes peurs pour pouvoir participer à son Oeuvre, c'est différent.

Bien à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 21:20

Sphinx a écrit:
Citation :
Et que donne ce laïus appliqué à la religion grecque, par exemple ?
La même chose.

Tout rituélisme codifié n'est que l'anesthésie d'une peur dont j'ai parlé dans ma réponse dans l'autre sujet de ce forum.
Un rituel est du mime. Cela n’a aucun rapport avec la peur.
Citation :
Citation :
Ce laïus est l’exposé de tes propres dogmes.
Non, c'est l'expression d'un parcours personnel, intérieur, dont on peut même trouver des références en psychanalyse, par exemple dans le concept jungien d'"individuation".
Et alors ? Un dogme personnel n’en est pas moins un dogme.

Citation :
Citation :
Si c’est aussi mal fagoté que l’autre, c’est inutile.
Je peux tenter de reformuler spécialement pour toi. Mais uniquement si tu le souhaites.
Si tu veux être lu, met ça sur des pages web plutôt que sur un forum.
Et avec un plan en tête de page et des liens vers les chapitres, lesquels chapitres ne doivent pas être longs de plus de 50 lignes.

Citation :
Citation :
Seul l’Evangile parle du Christ. Tu ne peux donc opiner sur sa nature sans t’y référer.
Et même les traités gnostiques n’en divergent pas sur cette question.
Christ signifie simplement l'"oint". Et ses racines plongent bien au-delà du Christianisme, par exemple dans les Traditions orphiques, les Mystères d'Eleusis, et le mythe osirien.
Nous parlons de Jésus et non de David.

Citation :
Citation :
L’Evangile ne parle nulle part d’illusion.
Le monde sublunaire est totalement matériel.
L'evangile n'est pas ma référence.
La matière n'est pas le problème. C'est sa densification qui permet les illusions.
Tu veux un Jésus sans Evangile ? Alors si l’on raconte que c’est un être apparu en Amazonie au IXème siècle, ça compte aussi ?

Citation :
Citation :
La procréation n’est pas un discours.
La dialectique n'est pas un discours, mais le procédé par lequel les polarités complémentaires forment la réalité.
Moi, je parle français.

Citation :
Citation :
La religion consiste à se soucieux des dieux pour qu’ils se soucient de vous.
Non, je ne souhaite pas que Dieu se soucie de moi. Je souhaite m'émanciper de toutes mes peurs pour pouvoir participer à son Oeuvre, c'est différent.
C’est la même chose : tu ne souhaites pas qu’il t’envoie paître.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 21:37

Citation :
Un rituel est du mime. Cela n’a aucun rapport avec la peur.

Non, c'est la pensée magique qui tente d'exorciser la peur.


Citation :
Et alors ? Un dogme personnel n’en est pas moins un dogme.

Un dogme n'est pas une expérience vécue, mais l'imposition d'une croyance non fondée ni sur la compréhension, ni sur l'expérience.

Je te parle d'expérience personnelle.


Citation :
Si tu veux être lu, met ça sur des pages web plutôt que sur un forum.
Et avec un plan en tête de page et des liens vers les chapitres, lesquels chapitres ne doivent pas être longs de plus de 50 lignes.

Et tu crois que je vais me plier à de telles exigences ?


Citation :
Nous parlons de Jésus et non de David.

Non, je ne parle ni de l'un, ni de l'autre, mais de Christ. C'est différent.


Citation :
Tu veux un Jésus sans Evangile ? Alors si l’on raconte que c’est un être apparu en Amazonie au IXème siècle, ça compte aussi ?

Je répète que je ne parle pas de Jésus, mais de Christ. C'est différent.


Citation :
Moi, je parle français


Si tu te renseignes, tu verras rapidement que la dialectique n'est pas (seulement) relative au langage, mais avant tout à un système de pensée, qui tire sa source dans le Tao, et qui a été revisitée par des penseurs tels que Parménide, Platon, Hegel et Karl Marx.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dialectique

Actuellement, il y a même une psychothérapie comportementale fondée sur la dialectique: la TCD (Thérapie Comportementale Dialectique).



Citation :
C’est la même chose : tu ne souhaites pas qu’il t’envoie paître.

Non. Espérer que Dieu se soucie de soi, c'est être dans une dépendance relative à une peur.

Vouloir participer avec lui, c'est être dans une interdépendance constructive.

C'est la différence entre un désir par manque et un désir par plein.


Bien à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin
Invité
avatar


MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 22:12

Sphinx a écrit:
Citation :
Un rituel est du mime. Cela n’a aucun rapport avec la peur.
Non, c'est la pensée magique qui tente d'exorciser la peur.
La peur de quoi ?

Citation :
Citation :
Et alors ? Un dogme personnel n’en est pas moins un dogme.
Un dogme n'est pas une expérience vécue, mais l'imposition d'une croyance non fondée ni sur la compréhension, ni sur l'expérience.
Je te parle d'expérience personnelle.
Un dogme est un enseignement : « C’est ainsi et pas autrement »

Et que l’on dise « c’est ainsi parce que c’est dans le Livre », « c’est ainsi parce que les Martiens me l’on dit » ou « c’est ainsi parce que je l’ai ressenti », on n’en formule pas moins un dogme.

Citation :
Citation :
Si tu veux être lu, met ça sur des pages web plutôt que sur un forum.
Et avec un plan en tête de page et des liens vers les chapitres, lesquels chapitres ne doivent pas être longs de plus de 50 lignes.
Et tu crois que je vais me plier à de telles exigences ?
Si tu écris pour te relire toi-même et que tu te contrefiches d’avoir des lecteurs, ce n’est pas mon problème.

Citation :
Citation :
Nous parlons de Jésus et non de David.
Non, je ne parle ni de l'un, ni de l'autre, mais de Christ. C'est différent.
Ils le sont l’un et l’autre.

Citation :
Citation :
Tu veux un Jésus sans Evangile ? Alors si l’on raconte que c’est un être apparu en Amazonie au IXème siècle, ça compte aussi ?
Je répète que je ne parle pas de Jésus, mais de Christ. C'est différent.
Je suis christ aussi.

Citation :
Citation :
Moi, je parle français
Si tu te renseignes, tu verras rapidement que la dialectique n'est pas (seulement) relative au langage, mais avant tout à un système de pensée, qui tire sa source dans le Tao, et qui a été revisitée par des penseurs tels que Parménide, Platon, Hegel et Karl Marx.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dialectique
« La dialectique est une méthode de raisonnement, de questionnement et d'interprétation qui a pris plusieurs formes au cours des siècles. »
Or tu as écrit : « La dialectique n'est pas un discours, mais le procédé par lequel les polarités complémentaires forment la réalité. »

Donc tu as tout faux.

Citation :
Citation :
C’est la même chose : tu ne souhaites pas qu’il t’envoie paître.
Non. Espérer que Dieu se soucie de soi, c'est être dans une dépendance relative à une peur.
Vouloir participer avec lui, c'est être dans une interdépendance constructive.
C'est la différence entre un désir par manque et un désir par plein.
Tu parles d’interdépendance.
Donc tu as besoin que Dieu dépende de toi.
Donc tu souhaites qu’il se soucie de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 159
Date de naissance : 08/06/1963
Age : 54
Localisation : France
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 22:17

Bonsoir à toutes et tous,

Séraphin sincèrement Sphinx tel qu'il est ainsi permet un échange et une réflexion sur des sujets qui me touche aussi autrement ce serait sans vie. Tel qu'il est et tel qu'il s'exprime tout en étant ouvert et présent avec toutes et tous est vraiment un bonheur de liberté permettant des prises de consciences.

Alors même si sa façon de s'exprimer n'est pas abordable sur l'instant et parfois elle est d'une limpidité surprenante car il y a correspondance de l'intérieur pas grave, je prends mon dico et puis j'apprends et je m'interroge. Alors ! Non ! Pas de grand texte avec des grands A et grands B, brrrrrr !

D'ailleurs votre échange m'a fait comprendre que la dialectique est je te cite Sphinx : "La dialectique n'est pas un discours, mais le procédé par lequel les polarités complémentaires forment la réalité." Je voyais bien qu'il avait un échange mais je ne savais sous quelle forme.

La réalité dans ce cas qu'ils forment qu'en est elle ?

Belle soirée à toutes et tous,

Juliette

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 22:25

Citation :
La peur de quoi ?

Hé oui! La peur de quoi ?

La peur est là, mais pas toujours avec un objet précis, conscientisé.

L'être humain est simplement livré à l'angoisse de ses refoulements psychologiques, par lesquels il est manipulé.

La peur n'est rien d'autre qu'un sentiment indifférencié, une réponse anarchique face au traumatisme d'une expérience ingérable.


Citation :
Un dogme est un enseignement : « C’est ainsi et pas autrement »

Exactement. Où est le problème? Tu dis la même chose que moi.


Citation :
Si tu écris pour te relire toi-même et que tu te contrefiches d’avoir des lecteurs, ce n’est pas mon problème.

En effet, ce n'est que le mien.


Citation :
Ils le sont l’un et l’autre.

Citation :
Je suis christ aussi.

Non, pas pour moi. Car pour moi, Christ est un couple.


Citation :
Donc tu as tout faux.


"technique de raisonnement qui procède par la mise en parallèle d'une thèse et de son antithèse, et qui tente de dépasser la contradiction qui en résulte au niveau d'une synthèse finale: cette forme de raisonnement trouve son expression dans le « plan dialectique » dont la structure est thèse-antithèse-synthèse. "

"art d'ordonner les concepts en genres (polarités) et en espèces ; "

"La dialectique, dans tous ces cas, désigne un mouvement soit de la pensée, soit de la réalité, soit de l'être, qui se produit de manière discontinue, par opposition (polarités) "


Citation :
Tu parles d’interdépendance.
Donc tu as besoin que Dieu dépende de toi.
Donc tu souhaites qu’il se soucie de toi.

Non, ce n'est pas un besoin, mais la reconnaissance d'une réalité, par expérience intérieure.


Bien à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Myriam

avatar

Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 174
Date de naissance : 13/10/1968
Age : 48
Localisation : alès, au pied des cévennes
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq   Ven 19 Oct 2007, 22:30

Séraphin, depuis le début que je te lis, tu m'amuses, je te trouve provocateur, ton avatar,ce que tu dis; tu aimes jeter le trouble c'est bien tu animes du mieux que tu peux les sujets qui t'intéressent, mais ici, il me semble que nous sommes tous unis par un meme esprit, une meme conviction. Le discours que tu tiens, les études que tu as fait, tout cela me rappelle quelqu'un. Moi, il y a dix ans. J'ai été tour à tour passionnée par spinoza, nietsche, bref j'ai cherché Dieu à l'extrème, le tuant, le reniant, le réinventant, l'imaginant crée par les hommes, puis j'ai renoncé, trop loin inaccessible.Numéro de tél, injoignable. Et quels convictions j'avais à chaque fois, comme je défendais mon point de vue, vaille que vaille. Cela s'appelle la réthorique. Aujourd'hui, plus besoin de prouver à qui que ce soit, qu'il existe, plus besoin de partir en guerre pour prouver que ce que je dis c'est génial et j'ai raison, en fait nous avons tous raison, et nous sommes tous les pièces d'un puzzle. DIEU et les hommes, il pourrait écrire un livre, je crois que ca l'amuserait (moi aussi) Il existe des nuances, le concernant, je parlerais d'un égrégore, invité par les hommes, qui ne voient que l'arbre qui cache la forêt. Un dieu vengeur, punisseur, qui veut que l'on le glorifie à tout prix, (brrrr quel drole de dieu, que ce dieu là)

En fait maintenant, plus que tout je me méfie des religions, surtout celles des livres, quand tu sais que le nouveau testament à été écrit 2 siècles aprés la mort de Jc, ca laisse songeuse (vi chuis une fille)

Je trouve le bonheur en moi, surtout à méditer, et là je retrouve la source originelle de ma vie, le reste n'est qu'écriture des hommes, et si j'étais là quand ils l'ont écrit (dans d'autres vies, mais j'm'en souviens pas trop ...) Peu m'importe, cela est leur histoire mais pas la mienne.

Je n'aie plus peur du Dieu catholique, du Dieu Juif ou du Dieu musulman, cela ne sont qu'une falsification des hommes pour leurs propres pouvoirs.


Aujourd'hui, j'ai fini ma dualité, et je suis heureuse, meme si il me reste encore un long chemin avant de rentrer à la maison... Je suis en paix avec moi et les autres
Bises à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://inter-connection.blogspot.com/
 
LE ROI DU MONDE Melki-Tsedeq
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Tu as rejeté loin de toi toutes les vanités du monde
» caricature obscène de Plantu sur le Pape dans "le MONDE"
» Pourquoi le monde est-il si imparfait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Partages-Recherches-Eveil du Soi...-
Sauter vers: