ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REIKI, nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: REIKI, nouveaux horizons   Mar 29 Mai 2007, 17:31

Definition du Reiki
Qu’est-ce que le Reiki ?


Le Reiki est "la force universelle de vie". Le ki est l'équivalent du chi. Il nous entoure et son absorption permet notre équilibre et notre harmonie, en rétablissant le bien-être dans le corps, le mental, et l’esprit.

Le principe Reiki se base sur cette harmonie. Toute maladie ou désordre physique, émotionnel... a pour cause une désharmonie.

Le praticien Reiki a reçu une ou plusieurs initiation(s) qui lui permet(tent) d'avoir un lien direct avec une source de ki venant du divin. Il en est alors le canal lorsqu'il pratique. Il se vide alors de pensées, de volonté, et se "connecte" avec une puissance supérieure. L'énergie pénètre alors par son chakra coronnal, passe par le chakra du Troisième Œil et par le chakra de la Gorge, pour descendre jusqu'au chakra cardique. Alors elle remonte, et passe par les bras pour enfin sortir par les mains. L'énergie fournie au patient n'est donc pas sa propre énergie.

L'avantage du Reiki est que comme l’énergie ne vient pas du praticien lui-même, celui-ci peut réaliser un traitement de plusieurs heures ou en réaliser plusieurs sans éprouver de fatigue. De plus, comme le praticien est vidé de volonté de pouvoir – c’est du moins l’idéal à obtenir –, il ne peut utiliser cette énergie que dans un but positif.

De base, le Reiki est "fixé" dans le bien. Les initiations servent aussi à cela : elles ouvrent un canal chez le futur praticien mais, en même temps, bloque toute possibilité de l'utiliser à mauvais escient. Il est donc tout à fait impossible de faire du mal en faisant du Reiki.

Attention ! Nous ne disons pas ici que les personnes faisant du Reiki ne peuvent pas faire de mal ! Mais lorsqu'elles en font, elles ne bénéficient pas de la puissance du Reiki ; qui plus est cela a pour conséquence de réduire leur canal, voire de le supprimer.

Cela soutient d’autre part le fait que plus on pratique le Reiki, plus notre canal est grand et plus les effets sont visibles. Un initié de premier degré pratiquant beaucoup peut donc être aussi « performant » qu’un maître pratiquant, voire le dépasser. Tout n’est pas qu’une question de degrés.

Parlons maintenant des effets. Le Reiki est une thérapie holistique, mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il guérit ! Le patient lui même se guérit. Le praticien, lui, ne peut que lui offrir une énergie permettant de faciliter la guérison en agissant sur la compréhension que le patient a de son problème, que ce soit consciemment ou non.

Par ailleurs, en aucun cas un maître Reiki n'a le droit de vous dire de ne pas prendre tel médicament ou de vous en prescrire tel autre! L'allopathie a ses avantages. Et le Reiki a la possibilité d'en enlever les inconvénients. Il permet entre autre de diminuer, voire de supprimer les effets secondaires inopportuns.

Le Reiki est aussi une voie spirituelle. Certaines personnes, en méditant et en faisant du Reiki, peuvent évoluer spirituellement comme dans les autres voies spirituelles.

Mais le grand atout de cette méthode est de pouvoir se conjoindre à quasiment tout! Il est possible de travailler en Reiki avec des plantes, des pierres, des cartes... Rien n'est impossible. Comme le Reiki augmente le ressenti des personnes, elles peuvent mieux ensuite rechercher quelle pierre ou quelle plante peut avoir un effet bénéfique. De plus, un travail Reiki sur ce choix permet d'en augmenter l'impact d'application.

Posons une dernière remarque sur le fait que le praticien ne doit pas nécessairement connaître l’anatomie et la physiologie complète du corps humain. Le Reiki possède une « intelligence » qui décèle les besoins du corps en énergie.

L'Initiation au premier degré.


L'initiation au Premier Degré consiste en quatre rituels d'initiation (ou harmonisation) répartis sur un jour minimum, l'idéal étant de le faire sur quatre jours comme le faisait Mme Takata.
Le rituel permet d'ouvrir le centre coronal, de canaliser l'énergie Reiki dans les mains, de renforcer le système nerveux et énergétique de l'organisme, et de fixer définitivement la capacité à capter l'énergie Reiki.
Une fois initié, c'est pour la vie.
Il n'est besoin d'aucun don ni de savoir préalables, l'initiation réactive en soi une faculté oubliée: être "canal" de l'énergie vitale.
Vous apprendrez à faire un traitement du corps physique par l'imposition des mains sur une personne présente. ainsi qu'à vous faire un autotraitement.
A la fin du stage le "canal" est ouvert à vie et dès la première Initiation on peut pratiquer.
Plus vous l'utiliserez, plus il deviendra puissant. Plus vous le donnerez, meilleure deviendra la perception de votre énergie et la finesse de vos impressions.


L'Initiation au deuxième degré.


L'initiation au deuxième Degré consiste en deux rituels d'initiation (ou harmonisation) répartie sur un jours minimum.
Elle consiste essentiellement à placer les trois symboles du second degré dans les mains de l'initié afin qu'il puisse utiliser les symboles. Cette initiation renforce celle du premier degré et augmente la capacité à canaliser le REIKI.
Il vous sera communiqué trois symboles que vous apprendrez à utiliser.
Vous apprendrez à faire des traitements à distance et des traitements du mental en utilisant les symboles REIKI du deuxième degré.


L' Initiation au troisième degré ou Maîtrise.


Il n'est passer que par les personnes qui sont attirées par l'enseignement.
Il n'y a qu'une seule initiation pour le troisième degré . Le rituel d'initiation consiste principalement à placer le symbole de maîtrise dans les mains du futur maître afin qu'il puisse initier à son tour.
Il apprendra le symbole de maîtrise et son utilisation ainsi que les protocoles d'initiation .


Généralité.


L'initiation au REIKI ne fera pas nécessairement de vous un grand guérisseur, un riche homme d'affaire ou un être éclairé. Le REIKI fera simplement ressortir le meilleur de vous-même, il augmentera vos capacités et vous montrera quels sont les aspects de votre vie que vous n'avez pas encore intégrés.


Arjava Petter

REIKI, nouveaux horizons


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Henri Viret

Sankalpo (Henri Viret) est sur le chemin spirituel depuis plus de 20 ans, il est un des grands maîtres de reiki en France et il est aussi animateur de stages et de voyages en Inde. Son livre « Reiki de nouveaux horizons » est le fruit d'une longue quête initiatique, de recherches et de réflexion sur la nature du Reiki. L'auteur nous révèle tout ce qui n'a jamais été dit sur le Reiki : ses lois internes, ses origines, ses nouvelles perspectives d'évolution. Il explique les bases asiatiques de la science de l'énergie et du processus d'initiation. Il tisse les liens d'une manière scientifique et radicalement nouvelle entre le Reiki et les grands systèmes spirituels indiens auxquels il a été initié, comme le Tantrisme et le Kundalini Yoga. Ses rencontres avec des Maîtres Spirituels vivants de diverses traditions, lui ont permis de donner au Reiki une dimension inexplorée : celle d'une voie spirituelle à part entière. Pour faire partager cette voie, Sankalpo a crée un nouveau système plus vaste que le Reiki traditionnel : Le Néo Reiki.
Un système graduel et complet qui propose :

- Des techniques alliant Reiki et thérapie douce de l'inconscient : Le Soin de l'Enfant Intérieur.

- Une nouvelle approche du Tarot pour dialoguer avec l'inconscient et harmoniser nos niveaux de conscience.

- L'exploration du Supraconscient et des espaces du « Channeling » Spirituel. Des clefs pour mieux comprendre la médiumnité et la transformation du pouvoir de guérison du Reiki.

- Des techniques de soin et de nettoyage des corps subtils inédites venant du Tantra Védique adaptées au Reiki sous la direction d'un Maître Tantrique vivant, le Dr Aurangabadkar

A une époque où le Reiki est en péril, en perte de sens, ce livre lui rend sa conscience et sa véritable dignité.

VENTE EN LIBRAIRIES et sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





ARTICLE de SANKALPO

REIKI : DE NOUVEAUX HORIZONS
Je n'ajoute pas un livre de plus sur l'étagère encombrée du Reiki.
Ce livre veut justement faire place nette et claire, rendre ses dimensions spirituelles, son intelligence à ce qu'on appelle le Reiki. Je bouscule toutes les fadaises écrites à son sujet.
Grâce à des années de voyages en Asie et à ma connaissance des sciences ésotériques indiennes, il m'a été transmis des clefs de compréhension nouvelles et une approche radicalement spirituelle de cette tradition d'Usui. Tradition malmenée partout dans le monde. Cette science très vite a été réduite à une fabrique de petits miracles.
Il est temps de dire plus que la vérité c'est à dire le sens et la nature profonde de cette tradition.
Il est temps aussi de la mettre vraiment au service de plus d'humanité, de plus d'être et de
joie à être.
Dans notre monde contemporain générateur de malaises, nous avons besoin de vivre autrement, de nous relier réellement aux forces de vie d'amour et de lumière. Nous en avons besoin énergétiquement et au quotidien. Ma nouvelle approche du Reiki, le Néo Reiki, reste fidèle au quatre symboles et aux rituels d'initiation. Il donne la possibilité de vivre le coeur et la science d'une spiritualité sans attendre on ne sait qui ou on ne sait quoi.
En particulier je dévoile de manière compréhensible ce que sont les lois ésotériques des 7 corps et comment les initiations les traversent, les modifient. Je fais le point sur les bienfaits mais aussi les dangers d'initiations mal faites, mal préparées. Des lois existent, on se doit de les respecter.
Je développe aussi ce qu'on occulte dans ce monde : la force positive de l'inconscient à portée de main, sans longues épreuves, si on est correctement initié.
Le dialogue avec l'Enfant Intérieur est un chemin simple, immédiat.
Je dévoile aussi de nouvelles manières d'approcher le supraconscient et la médiumnité.
Je donne des repères pour faire le tri entre les channelings qui aident et les autres qui n'aident pas et j'explique ce processus mystérieux que le Reiki peut permettre d'expérimenter.
Je décris aussi le processus de soins inédits venu du Tantra indien.
Le Néo Reiki fait un lien durable et harmonieux entre inconscient, conscient et supraconscient. Cette approche n'a jamais été développée dans le Reiki traditionnel et encore moins explorée.
Mon livre n'est pas fait de belles déclarations universelles, il s'appuie sur ma pratique, sur l'expérience de dizaines de groupes de formation, sur un travail avec des centaines d'élèves.
Il peut donner à chacune et chacun la possibilité de rebâtir sa totalité.
Ce n'est pas une technique de plus mais le partage effectif d'un mystère ancestral.

Mon livre n'est pas abstrait, il raconte mes voyages en Asie, mes rencontres avec des maîtres, mes efforts pour tirer du silence ou de la bêtise la tradition du Reiki. J'ai écrit en pensant à tous celles et ceux qu'on avait bernés en ne leur transmettant que des broutilles alors qu'ils avaient soif de vastitude et de lumière.
Mon livre s'adresse aussi à ceux qui sont sensibles aux traditions spirituelles asiatiques.
Il a été publié en Inde dans sa première version en 2001 par Diamond Books, éditeur majeur des grands textes spirituels indiens.

Henri VIRET - SANKALPO


Dernière édition par le Lun 03 Sep 2007, 10:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Mar 29 Mai 2007, 17:33

Ces questions ont été posées aux Etres de Lumière lors de divers entretiens entre 1996 et 2006




Que pensez-vous du Reiki?

Je vois simplement une pratique incomplète, comme si on avait perdu une partie d'enseignement correspondant.

Il pourrait aider les hommes à comprendre ce qu'ils sont, à comprendre leur force, mais pas si l'évolution spirituelle et la compréhension complète de leur fonctionnement ne s'est pas faite.

Actuellement vous avez à votre disposition beaucoup de pratiques plus ou moins bonnes sur les énergies. Mais avant de les appliquer essayez de comprendre !

Souvent certaines pratiques sont faites dans le but d'un pouvoir sur l’autre.

Nous pourrions vous dire que le Reiki est bon s’il est bien compris et bien utilisé. »

Le Reiki peut-il être une aide ?

"Oui, bien sûr qu’un travail sur les énergies peut être une aide ! Nous aimerions cependant vous dire qu’avant de d’utiliser l’énergie, vous devez apprendre à bien vous connaître.

Parfois nous vous faisons travailler les énergies. Mais lorsque nous vous faisons travailler ces énergies nous vous préparons et nous le faisons avec modération.

Lorsque vous travaillez sur les énergies, vous ne faites qu'effleurer le problème."

Ils me montrent comme un grand souffle qui passe.

"Vous n'avez pas toutes les données pour travailler les énergies en profondeurcar vous travaillez bien souvent les énergies au niveau du corps physique, en ne considérant que le corps physique, alors qu'il faudrait travailler les énergies en ignorant le corps physique, en le considérant totalement comme étant une énergie.

Cela aussi sera donné à chacun d'entre-vous. Cela ne vous sera pas donné par une méthode plus ou moins savante, cela vous sera donné lorsque la dernière infusion vous pénétrera, lorsque la transformation totale aura commencé.

Vous êtes en début de transformation. C'est pour cette raison que beaucoup d'entre vous commencent à être réceptifs non seulement à nos énergies, mais à des énergies existantes dans tel ou tel lieu, ou à des énergies émanant de telle ou telle personne. Cela s'affinera encore grandement en beaucoup d'entre vous. »

Pouvez vous nous parler de l’Energie Lumière, de sa nature, de ses propriétés, de sa couleur ? Est-elle proche de l’Energie- Sagesse ? A t-elle des similitudes avec l’énergie de la forme pensée que l’on nomme Reiki ?

« Il n’y a qu’une seule énergie ! La Lumière contient l’Amour, c’est la façon dont vous vous servez de l’énergie qui est mise à votre disposition qui en fait ce que vous attendez. La forme pensée est une énergie qui fait partie de la même énergie.

Nous allons essayer de vous expliquer un petit peu différemment pour que vous puissiez mieux comprendre.

L’énergie est faite de vibrations différentes. Elle peut aller jusqu’à des vibrations infiniment subtiles. Ensuite elle devient Energie Divine.

Tout ce que vous mettez sur le mot « énergie » ne nous convient pas. Nous aimerions simplement vous dire ceci : prenez de l’énergie ce que vous êtes capable de prendre, transformez cette énergie en votre création propre car vous n’êtes pas encore capables de créer avec la pure énergie, et lorsque vous serez capable vous verrez la différence des capacités de l’énergie.

C’est tellement important ! Nous voudrions tellement vous faire comprendre ce qu’est l’énergie ! »

Je vois des images et je n’arrive pas à exprimer ce qu’ils essaient de mettre en moi. Ils me disent :

« L’énergie qui est actuellement sur ce monde est en quelque sorte assombrie par toute l’énergie émise par les pensées un petit peu « malades » de vos têtes pensantes ! L’énergie, hors de ce monde, qui est cependant la même énergie, est beaucoup plus pure, beaucoup plus subtile, car elle n’est pas polluée par des formes d’énergies inférieures.

Lorsque vous travaillez avec les énergies, prenez toujours les énergies les plus près possible de la Lumière, le plus près possible de l’Amour.

Nous aimerions vous parler d’énergie vibratoire, ce sera peut être plus clair et plus facile pour notre canal de l’expliquer.

L’énergie est une vibration ! L’énergie peut être un son, et comme vous le savez le son a une vibration totalement différente entre le grave et l’aigu. Donc, pour les besoins des hommes, pour les besoins des humanités, l’énergie est utilisée de diverses manières. Cependant l’énergie de base, celle qui sert à tout transformer, celle qui sert à donner la vie à toute chose est d’une pureté totale. Vous ne pourrez pas accéder à cette énergie tant que vous-même ne serez pas en résonance avec elle !

Lorsque vous soignez au travers des énergies, vous appelez à vous l’Amour Divin, l’énergie d’Amour. Chaque être peut recevoir cette énergie, peut la transmettre à condition d’être suffisamment pur pour ne pas qu’elle soit amoindrie par ses propres énergies, parce qu’il totalement énergie lui-même, que son corps de matière est énergie.

Lorsque vous faites transiter l’énergie au travers de vous, il faut que vous soyez le plus pur possible car sans cela vous ne restituez pas la pureté totale de l’énergie que vous avez reçue.

Nous pourrons vous dire encore beaucoup de choses sur l’énergie lorsque vous aurez compris exactement ce qu’est l’Énergie, parce que tout ce que nous pouvons vous dire n’est qu’une toute petite partie de la vérité sur elle. L’énergie est en fait quelque chose de très mathématique. Il n’est pas possible de l’analyser. Tout fonctionne d’une façon mathématique au niveau de l’énergie. »

Ils me montrent des particules qui s’associent pour former une certaine vibration, une certaine sonorité, une certaine élévation.

« Lorsque vous serez capable de concevoir une toute petite partie de l’énergie, nous pouvons vous certifier que vous n’aurez même plus besoin de travailler et de créer au niveau de la matière. Vous prendrez directement cette énergie et vous pourrez tout créer par la pensée. Cependant ce n’est pas pour demain !

Tout ce que vous voyez est énergie avec des vibrations plus ou moins hautes. L’Energie primordiale ne varie pas d’intensité vibratoire. C’est l’association d’énergies différenciées qui fait varier son taux vibratoire et sa densité.

Les hommes de demain comprendront qu’ils sont essentiellement énergie, il comprendront que lorsqu’ils sont en mauvaise santé ce n’est pas le corps qui est malade, leurs problèmes viennent de dysharmonies énergétiques, de dysharmonies vibratoires. Lorsqu’ils auront compris cela, ils pourront se réharmoniser mais ils ne sont pas encore prêts. Tout cela commence à naître dans les consciences et à s’extérioriser.

Les médecins de demain seront essentiellement des médecins énergétiques ; L’Energie, c’est la Vie ! Tout ce qui peut vous paraître immobile n’est fait que d’une énergie différenciée. Cette énergie différenciée ne peut se créer que par association de différents taux vibratoires. »

Je n’ai pas les mots pour bien vous expliquer ce que je vois ! Je vois des pages de mathématiques, des symboles, et je n’ai pas ni le vocabulaire ni la connaissance suffisantes pour pouvoir bien traduire, bien expliquer tout ce que je vois. Ils me disent :

« Cela n’a aucune importance car l’essentiel de l’évolution humaine ne réside que dans le vécu et non dans la mentalisation des principes par trop scientifiques. Vous n’évoluerez pas en mentalisant les choses, vous évoluerez en les vivant et en essayant de les comprendre. »

Pour nous aider dans le chemin spirituel nous avons le Reiki et nous aimerions savoir si nous l’utilisons correctement ? Merci de nous en parle !.

« A partir du moment où elle est bien canalisée, toute énergie peut être d’une très grande utilité ! Nous ne vous dirons pas si vous l’utilisez bien ou si vous l’utilisez mal. Chacun de vous l’utilise en fonction de son évolution et de sa capacité à bien la percevoir et à bien la transmettre.

Il est mis actuellement à votre disposition beaucoup de méthodes pour mieux vous faire comprendre ce qu’est l’énergie et la façon dont vous fonctionnez au travers d’elle, pour mieux vous faire comprendre la façon vous pouvez vous servir de toute l’énergie qui est autour de vous, de toute cette Energie Spirituelle et Divine.

Nous ne voulons pas nous prononcer sur les méthodes existantes car toute méthode est bonne à condition de s’en servir avec son cœur pour son plus grand bien et pour le plus grand bien de celui à qui elle est donnée.

Nous ne sommes pas favorables à une technique plus qu’à une autre !

Nous disons avec fermeté que toutes les techniques actuelles, que ce soit le Reiki ou toutes les techniques qui circuler les énergies de votre corps et toutes les énergies universelles que vous pouvez recevoir sont efficaces si elles sont pratiquées dans la pureté et dans la conscience; il n’y en a pas une qui soit meilleure qu’une autre !

Ces techniques ne vous aideront pas pour passer dans la quatrième dimension ! Ce ne sont que des techniques énergétiques !

Ce qui vous aidera à passer dans la quatrième dimension, à bien vous préparer pour cette transition, c’est ce que nous vous avons demandé : la prise de conscience de ce que vous êtes, de ce que vous êtes vous par rapport au monde et par rapport à votre relation non seulement avec vos frères mais avec tout ce qui vous entoure, par rapport aussi à votre relation avec l’univers.

Les techniques de contrôle des énergies ou du corps vous aideront à la maîtrise mais ne vous aideront pas à la transformation !

Nous n’avons pas à porter d’appréciation particulière par rapport à telle ou telle technique ! Ce n’est pas au travers d’une technique que vous évoluerez, c’est au travers de la maîtrise et de la compréhension que vous aurez des énergies, de ce qui vous entoure, de ce dont vous êtes fait et de votre relation avec le Divin en vous. C’est cela qui est essentiel !

Nous aimerions aussi vous mettre en garde, car à l’époque actuelle, il est fait trop d’argent ou d’utilisation de pouvoir par rapport à telle ou telle technique . Chacun ira de sa technique qui est meilleure que celle du voisin car elle pourra vous permettre de vous ouvrir davantage, d’ouvrir vos chakras, de ressentir les énergies, etc.…

Tout est bon à partir du moment où vous le faites avec la conscience du cœur, avec un désir noble d’évolution et de transformation .

Nous cautionnerons aucune pratique. Ce sont les hommes qui changent le nom de l’énergie en la nommant Reiki, Energie Universelle ou magnétisme. Ils en changent le nom mais l’essence est la même : vous êtes énergie, vous travaillez avec des énergies et vous obtenez des résultats extraordinaires par rapport votre pratique en fonction de votre propre transformation et de la conscience que vous avez de recevoir et d’utiliser les énergies universelles qui sont autour de vous.

Ce n’est qu’une petite partie du chemin. L’autre partie du chemin qui reste à parcourir vous incombe essentiellement par des prises de conscience. »

Lors d’un précédent channeling, vous avez dit que la technique du Reiki n’était pas complète, qu’il manquait quelque chose. Qu’avez vous voulu dire ?

« Nous allons simplement dire ceci : le Reiki est actuellement beaucoup pratiqué dans le monde. C’est une bonne technique si elle est bien pratiquée, mais vous restituerez toujours ce qui est à l’intérieur de vous. Donc tant que vous n’aurez pas épuré certaines choses, tant que vous resterez dans un certain pouvoir, le Reiki ne sera pas complet, et vous ne pourrez pas donner ce que vous pourriez donner au-travers de cette technique.

Lorsque le Reiki a été donné aux hommes, il était une technique très pure. Ensuite cette technique a été vendue. Faites-en la déduction ! Ce n’est pas à nous de la faire ! Essayez simplement de comprendre la différence entre ce qui est donné, une connaissance restituée et une connaissance vendue. Dans l’énergie, c’est tout à fait facile à comprendre !

Chaque être humain est entièrement libre d’appliquer toutes les méthodes à sa convenance, que ce soit le Reiki ou toute autre méthode. Il en tire simplement ses propres conclusions et les bénéfices de ce qu’il a pu donner. »

Pouvons-nous nous satisfaire de ce qui est donné en Reiki aujourd’hui ?

« Non !

Pourquoi répondons-nous non à cette question ? Parce qu’en toute chose il faut aller encore et encore plus loin ! Il faut toujours peaufiner ce que vous avez commencé. Comment un chercheur peut-il être satisfait de ce qu’il a découvert aujourd’hui, alors qu’il sait très bien qu’il peut toujours aller toujours plus loin dans sa démarche, dans sa recherche ?

Ceci est surtout valable au niveau énergétique. Le Reiki, bien qu’il y ait certains symboles à appliquer, est essentiellement une technique énergétique. Comment pouvez-vous être satisfaits, alors que cette technique vous demande une transformation permanente et une réadaptation permanente?

Les techniques de Reiki doivent être sans arrêt réadaptées par rapport à une évolution permanente, et même à la transformation de la vibration globale de la planète. Le taux vibratoire de la planète a beaucoup augmenté et les fréquences vibratoires des êtres humains ont, elles aussi, beaucoup augmenté. Cette technique demande donc une recherche permanente, un réajustement permanent.

Aucune technique ne peut être satisfaisante, surtout lorsqu’il s’agit d’une technique énergétique, si elle n’est pas sans arrêt ré-étudiée, peaufinée !

Ceux qui ressentent réellement les énergies pourront comprendre ce que nous disons. Si vous ne ressentez pas les énergies, il est évident qu’il sera pour vous beaucoup plus difficile de comprendre. Les techniques qui étaient valables il y a quelques années sont maintenant caduques parce que tout a beaucoup bougé, beaucoup évolué, et qu’il faut bouger et évoluer avec l’ensemble. De plus, dans le Reiki, chaque école met ses propres bases, ses propres repères, ses propres symboles.

Qu’est le Reiki en essence ? Cela se résume simplement ainsi ; c’est travailler, restituer l’Energie Universelle, donc prendre conscience de ce que qu’elle peut apporter. C’est la mettre à sa propre disposition ou à la disposition des autres.

Ensuite vous pouvez utiliser les symboles que vous voulez ! Le Reiki est essentiellement une technique d’Energie Universelle que vous conscientisez, que vous faites pénétrer en vous et que vous distribuez autour de vous !

Voilà ce que nous désirions répondre à ces questions. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Quelques éléments de plus....   Mar 29 Mai 2007, 21:35

Bonjour à tous....

Quelques petits ajouts aux chouettes articles qu'Ambre nous a mis sur le reiki...

Ce livre d' henri Viret nous apporte une lumière intéressante sur ce qu'il appelle le néo reiki.

Ho non allez vous dire encore une nouvelle sorte de reiki !!! Non

Il faut simplement ici voir un retour aux origines....

Trop souvent le reiki a été bafoué par nombres d'enseignants qui ont perdu conscience de ce qu'est vraiment le reiki.

Outre ce que beaucoup pense sur le reiki : le super pouvoir d'auto-guérison il y a plus beaucoup plus....

Pour reprendre l'exemple de Sankalpo que j'essayerai de transmettre le mieux possible :

"mettez un avion dans la jungle, les indigènes le trouvent mais savent pas ce que c'est. Il arrivent à le faire démarrer et se rendent compte que c'est génial, que ca leur permet de transporter beaucoup plus de personne d'un coup d'un village à l'autre. Le seul problème c'est qu'ils ne se rendent pas compte que l'appareil en question peut voler. Le jour ou un pilote débarque, imaginez la tête qu'ils feront et les infinies possibilités qui s'ouvrent à eux"

Voila en gros la beauté du reiki que beaucoup ont oublié ou n'ont pas conscience.

trop souvent le reiki est édulcoré, dénaturé...

Enfin une petite précision concernant les initiations :

la première comporte 4 inititiations (c'est la base de, les fondations et il en faut bien 4 pour les poser).

la deuxième initiation en comporte 3 une pour chaques symboles ou une qui intègre les 3 (si la personne énergétiquement est capable de le supporter selon ses vibrations)

le troisième degré celui de maîtrise en comporte lui 3.

Trop souvent les pratiquant de reiki s'imagine que l'on monte "en intelligence" par niveau de reiki.

Bien entendu cela est faux me direz vous pourtant certains l'imaginent encore trop souvent.

Que le reiki d'un maître est mieux que celui d'un premier niveau (si si des initiés s'imaginent cela et je parle pour en avoir fréquenté de ceux là).

Le reiki est le même c'est juste une question de débit au niveau du canal.

De même les niveaux s'adressent à une coloration particulière.

Le premier niveau touche le corps, le physique
le deuxième le mental et l'émotionnel (un fameux morceau)
le troisième touche le spirituel.

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Antahkarana – Ancien Symbole de Guérison   Dim 03 Juin 2007, 20:06

Antahkarana – Ancien Symbole de Guérison

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L'Antahkarana est un symbole ancien de guérison et de méditation, utilisé en Chine et au Tibet depuis des millénaires. C'est un symbole puissant et, en l'ayant simplement en votre présence, il va créer un effet positif sur les chakras et sur l'aura. Quand vous faites du travail de Guérison, il focalise et approfondit l'action des énergies de guérison que vous invoquez. Quand vous méditez avec ce symbole sur votre personne et tout près de vous, il crée automatiquement ce que les Taoïstes appellent la grande orbite microscopique dans laquelle les énergies psychiques -qui devraient normalement entrer par le chakra de la couronne- entrent par les pieds et remontent le long du dos, jusqu'au sommet de la tête, redescendant ensuite par devant jusqu'aux pieds, à nouveau, enracinant ainsi la personne à la terre et créant un flot continu d'énergie à travers les chakras. Il va aussi neutraliser l'énergie négative qui s'est mise dans certains objets tels que bijoux ou cristaux, simplement en plaçant l'objet entre deux symboles. De plus, il améliorera tout travail de guérison, y compris le Shamballa , la thérapie des polarités, la chiropraxie, l'hypnothérapie, la régression dans les vies antérieures, etc. Ces effets positifs ont été confirmés de nombreuses fois par ceux qui utilisent le symbole et remarquent l'amélioration de leurs résultats, ainsi que par des observations de clairvoyance par les personnes exercées à percevoir les changements dans l'aura et les chakras.

Ce symbole est multidimensionnel. Dans une certaine perspective, il semble avoir deux dimensions. Fait de 3 "7" sur une surface plane, ils représentent les 7 chakras, les 7 couleurs et les 7 tons de la gamme. Ces 3 "7" sont mentionnés dans le Livre des Révélations comme les 7 chandelles, les 7 trompettes et les 7 sceaux.

Dans une autre perspective, ce symbole apparaît comme un cube tridimensionnel. Son énergie monte de deux à trois dimensions qui peuvent être vues, et continue aussi à monter à travers les dimensions invisibles jusqu'à la plus haute dimension, celle du Soi Supérieur.

Historiquement, l'utilisation de ce symbole peut être retrouvée chez un certain nombre de Maîtres Shamballa et comme ancienne technique tibétaine de méditation. Les quelques Maîtres de méditations tibétains qui le connaissaient avaient tendance à le garder pour eux, afin que la valeur supplémentaire qu'elle donnait à leur travail valorise leur statut. C'est la raison pour laquelle son usage ne s'est pas largement répandu.

La méditation tibétaine qui utilisait l'Antahkarana prenait place dans une pièce éclairée par des bougies. Dans le milieu de la pièce, il y avait une grande coupe en terre cuite, de forme ovale, qui symbolisait l'œuf cosmique de l'univers. La coupe était remplie de plusieurs centimètres d'eau et, au milieu, il y avait un tabouret. Sur le dessus du tabouret encadré d'argent, se trouvait le symbole de l'Antahkarana. Un des murs de la pièce était couvert de cuivre poli comme un miroir. Les symboles Shamballa étaient exposés sur des tapisseries suspendues sur le mur opposé. Un Lama tibétain méditant s'asseyait sur le tabouret et regardait fixement les images des symboles Shamballa reflétées dans le miroir de cuivre poli. Cette méditation sur un Yantra allait créer dans le mental du méditant, une attention focalisée, unissant la conscience avec les énergies transcendantales des symboles Shamballa , tandis que le symbole de l'Antahkarana sur le tabouret focaliserait les énergies générées et les ferait couler d'une manière égale à travers tous les chakras, et se connecter à la Terre.

Il est clair que les Tibétains ne furent pas à l'origine du symbole, et il n'y a pas de références écrites par rapport à son origine. Toutefois, par perception clairvoyante, Michelle Griffith, guérisseuse clairvoyante de grand talent, a été capable de s'ajuster au symbole et de lire son histoire psychique. Selon Michelle, le symbole fut d'abord donné aux gens de la Terre à l'époque lémurienne, il y a100.000 ans. Le symbole fut créé par un Concile de Maîtres Ascensionnés qui veille sur l'évolution de la Galaxie. Ils virent que les gens de la Terre étaient en difficulté et avaient besoin d'aide pour ré-établir leur connexion avec le Soi Supérieur. Ils créèrent le symbole, et utilisant un Décret, ils le chargèrent d'une conscience propre. A présent, chacun de ceux qui l'utilisent ont leur connexion renforcée entre le cerveau physique et le Soi Supérieur. C'est ce dernier qui crée et guide les bons effets du symbole, et c'est la raison pour laquelle il ne peut jamais être utilisé pour faire du mal.

Ce symbole sacré a été maintenu secret pendant des milliers d'années, n'étant connu et utilisé que par un petit nombre. A présent, il est temps que tous aient accès à ce symbole ancien et sacré de guérison.

Comment l'utiliser?

L'Antahkarana est un symbole particulier qui possède sa propre conscience. Il travaille directement avec votre aura et vos chakras, et modifie ses effets guérisseurs selon ce dont vous avez besoin, au moment où vous l'utilisez. Comme il est dirigé par le Soi Supérieur, il a toujours un effet bénéfique et ne peut jamais être mal utilisé ou utilisé pour faire du mal. Ce symbole peut être placé sous la table de massage, ou sous une chaise. Il peut aussi être placé sur un mur ou encore tenu contre le corps, l'impression maintenue contre la zone qui a besoin de guérison.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Les 9 éléments du reiki   Mar 05 Juin 2007, 12:28

Voici tel qu'enseigner selon la tradition les 9 éléments constitutifs du reiki Usui (selon la méthode du Docteur Usui)

Il faut le lire comme une recette..Celle ici du reiki.

Les éléments proposés ici sont indissociables et font que le reiki pratiqué avec cette conscience apporte réellement une compréhension qui permet à l'élève de s'approprier celui-ci dans sa vie quotidienne.

Cela ne reste pas un stage pratiqué parmi tant d'autre mais une expérience vécue...

Ce post aussi pour permettre à tous ceux qui seraient tentés par cette approche d'avoir tous les éléments entre le mains.

Les 9 éléments sont :

L'enseignement oral

En effet l'expérience du reiki ne peut que se vivre, non se lire...Chacun aussi à besoin d'entendre ce qu'il est venu chercher. Ainsi un syllabus tout fait qui ne tient pas compte de l'individu ne tient pas compte non plus de cet aspect oral. On se repose aussi trop sur l'écrit et l'attention, le ressenti est absent.

L'auto-traitement :

Celui-ci fait partie intégrante de l'enseignement reiki ainsi l'élève une fois initié ne tombe pas sous la dépendance de son maitre en reiki. En pratiquant l'auto-traitement l'initié recouvre son propre pouvoir et se prend en charge (il apprend ainsi à se reconnecter à sa propre responsabilité, son pouvoir de co-création et de ce qu'il a envie d'en faire)

Les initiations :

Au nombre de 4 pour le premier niveau
1 pour le deuxième
et 3 pour la maitrise.

En rajouter en supprimer est un non sens car l'initiation recouvre ici son sens premier celui d'une descente d'énergie et d'une imprégnation de chaque cellule...Et cela au travers du canal du maitre qui ne sers que d'initiateur par l'initiation que lui confère la lignée spirituelle...

Cette lignée spirituelle ayant comme début la réinitiation de Mikao Usui au reiki par la reconnaissance de l'énergie universelle qu'il a su redécouvrir et utiliser.

La lignée spirituelle :

Elle parle d'elle même...Tout maitre en reiki doit pouvoir par le cheminement de tous ses maitres aboutir à Mikao Usui.

Les positions :

Usui mettaient ses mains selon son intuition, Chujiro Médecin plus terre à terre à mis au point un caneva (tres logique) concernant celles-ci.

Sans le savoir il intégrait déja à l'époque le principe des méridiens, des deux hémisphères cérébraux, du schéma corporel.

La forme de l'enseignement

Il est donné dans un partage sans limite de ce que le maitre connait et à recu. Il ne garde pas secret des petits trucs pour lui même (et ce afin de mettre chaque mâitre sur le point d'égalité). Point d'envie ni de guerre devant un savoir mais un partage. Seule l'expérience fait la différence.

Les symboles :

Ils sont utilisés durant les initations et transmit à partir du deuxieme degré. Ils sont vivants, souvent incompris mais ho combiem puissant, dès le moment ou l'on commence à les vivres et non bêtements les réciter ou tracer.

L'argent ou l'échange

souvent mal compris ce concept est la pour ne pas mettre en dette karmique l'enseigné.

Le principe de l'argent de l'échange est souvent mal compris dès lors que l'on y mêle la spiritualtié...(j'aurais l'occasion de m'exprimer prochainement sur le sujet de manière plus détaillée).

Les principes :

Ils servent de repère de leitmotiv et de réflexion dans sa pratique du reiki....

J'espère que ces quelques lignes feront entrevoir sous un autre aspect le reiki pour les initiés et pour les non initiés qu'ils leur entre-ouvre un univers interpellant.
Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Histoires d'initiations.   Mar 05 Juin 2007, 15:52

Qu'elles soient reiki ou autres voici comment celles-ci fonctionnent.
L'INITIATION
II convient de définir très brièvement l'Initiation — au sens véritable de ce terme et non selon une appréhension symbolique et de comprendre que si elle ne se produit que par l'action d'un groupe, celui-ci n'est pas nécessairement manifesté
au plan humain, concret et dense
ainsi que le sont les Organisations diverses : Ordres Initiatiques Traditionnels en Occident, Sectes Orientales (sans aucune connotation péjorative).

L'Initiation est l'apport d'un certain type d'Énergie à un individu permettant à ce dernier d'accéder au Plan particulier constitué par cette Énergie et d'utiliser celleci à des fins précises, déterminées par la nature même de ce Plan.

En d'autres termes, l'Initiation octroie un droit de passage, elle est un passeport sans lequel il est impossible de pénétrer un Plan donné. De façon plus explicite, l'Initiation branche littéralement (et ce n'est pas une simple image !) celui qui en
bénéficie sur un courant nouveau et l'Initié peut alors user de cette Énergie. Le groupe agit en «branchant» celui qui sollicite l'Initiation.

Pourquoi un groupe ? Parce que le phénomène de groupe est une des fonctions de l'Univers. Dans celui-ci, en effet, tout ce qui vit et a mouvement ne peut l'être qu'en relation avec d'autres parcelles de vie. Une seule et unique cellule ne vit qu'en liaison avec d'autres cellules et celles-ci constituent un organe. Un seul organe ne vit que parce qu'il est lié à d'autres organes (le foie est alimenté du sang lequel est lié au coeur et aux aliments, travaillés dans l'estomac...). Ces organes constituent
à leur tour un être plus grand. Cet être plus grand (plante, animal ou homme) ne peut subsister que par l'existence d'autres êtres qui lui fournissent l'Énergie de vie, que ce soit la nourriture bien matérielle ou une quantité d'énergies plus subtiles.

Ainsi, à un niveau plus élevé, une Énergie est-elle véhiculée par un groupe qui la diffuse et en constitue également le gardien. Ce groupe permet l'accès à ce Réservoir de Force lorsque l'individu lui-même est capable de canaliser cette Énergie (sinon il subirait de grands préjudices ; fait-on passer un courant de 220 Volts par un fil ne pouvant recevoir que 125 Volts ?). Sont également révélés à l'individu les clés ou procédés divers donnant accès à ce Réservoir. Cette nécessité d'être «en phase» est illustrée par l'adage selon lequel «Lorsque le disciple est prêt, le Maître apparaît».
Schématiquement :
- un individu (en raison de son évolution résultant ellemême de ses efforts au long de plusieurs vies pour accroî tre sa conscience) est prêt à canaliser un certain type
d'Énergie de fréquence vibratoire plus élevée que celle qu'il a véhiculée jusqu'alors ;
- les Forces Cosmiques ou Karma entraînent cet individu vers le groupe approprié
qui le branchera sur cette Énergie ;
- la qualité de ce groupe (la nature des êtres qui le compo sent) varie selon la fréquence vibratoire de l'Énergie à transmettre ;
- ce groupe branche l'individu sur l'Énergie en question et
lui apprend comment à son tour accéder à elle et l'utiliser.
Ce processus, très succinctement décrit, est l'Initiation
Authentique. Il suggère donc l'existence d'un « groupe », celui-

ci impliquant la création d'un « Egrégore »
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Dim 02 Sep 2007, 21:56

Bonjour Namaste,

Citation :
L'argent ou l'échange

souvent mal compris ce concept est la pour ne pas mettre en dette karmique l'enseigné.


Selon moi, de toute façon, l'argent manifeste la spéculation karmique elle-même. On n'est donc pas prêt de sortir de la confusion.

Car de ce fait l'argent n'a aucunement le pouvoir de contrebalancer du karma, mais au contraire de l'agiter inutilement au pire, ou de n'avoir aucune influence au mieux.

Ce qui se paie est sans valeur.

Par contre la vérité est dans le don total par sublimation, en adhésion avec le bien de la collectivité.

Karma est le paliatif éthique qui prévaut lorsque la sublimation n'est pas réalisée.

On ne peut pas mettre fin au karma en agissant sur le karma lui-même, car ce serait comme tenter de combattre l'illusion par de l'illusion. On ne peut balayer l'illusion que par la Connaissance, comme la Lumière balaie les ténèbres.

De ce fait on ne peut se libérer du karma que par sublimation, c'est-à-dire don total. C'est cela qui permet le Geste qui est sa propre récompense, et qui ne nécessite de ce fait aucune rétribution autre que celle intrinsèque à la Rencontre elle-même, dans la simplicité du Coeur.

Mais nous nous plaçons alors dans un contexte bien différent de celui que revêt habituellement le Reiki...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Dim 02 Sep 2007, 22:21

Citation :
Bonjour Sphinx, bonjour à tous,

Nous voici parti pour une saine émulation...

Citation :
Selon moi, de toute façon, l'argent manifeste la spéculation karmique elle-même. On n'est donc pas prêt de sortir de la confusion.

Car de ce fait l'argent n'a aucunement le pouvoir de contrebalancer du karma, mais au contraire de l'agiter inutilement au pire, ou de n'avoir aucune influence au mieux.

Ce qui se paie est sans valeur.

Par contre la vérité est dans le don total par sublimation, en adhésion avec le bien de la collectivité.


Tu d'abords effectivement selon toi mais selon moi il en est comme ca pour le moment.

J'ai lu avec intérêt tes post concernant le traffic karmique tout cela est en train de se mettre en place mais la situation actuelle est loin d'être dans cet idéal.

Car bien sur l'argent n'est pas "la" solution, faire payer une initiation, un cours non plus mais c'est le seul moyen actuel et encore pour quelques temps.

Selon moi, de toute façon, l'argent manifeste la spéculation karmique elle-même. On n'est donc pas prêt de sortir de la confusion.

Car de ce fait l'argent n'a aucunement le pouvoir de contrebalancer du karma, mais au contraire de l'agiter inutilement au pire, ou de n'avoir aucune influence au mieux.

Citation :
Ce qui se paie est sans valeur
.


Si maintenant je te dis tu me donnes ce que tu veux pour ton initiation reiki quelle valeur y donneras tu?

Imagine un boucher qui te dirait pour son haché ou son steack tu me donnes ce que tu veux !!! ne regarderais tu pas la viande sous un oeil suspect?

Tu peux te dire 3 choses :

le gentil boucher m'aime bien et a envie de me faire un cadeau.
Tu manges la viande mais tu espères ne pas tomber malade.
Tu la prends et la jette en rentrant chez toi et tu vas en acheter un morceau ou on te fera payer ton morceau de viande au prix qui te semblera le plus équitable.

Pour le moment justement on ne sais mettre qu' une valeur que monétaire la plupart du temps qui nous permet d'estimer !!!

Bien sur cela est faux et empeche le coeur de parler mais c'est ainsi et seul une prise de conscience a grande échelle permettra de pouvoir donner et estimer avec son coeur.

Sphinx il m'est arrivé souvent de donner de bon coeur des initiations reiki et crois bien que ces personnes a qui j'avais offert le reiki on été mes plus mauvais élèves car elles ne savaient pas "l'estimer".

Comme l'histoire du boucher elles ont jetté le cadeau et sont aller se faire réinitier en payant même parfois plus pour moins bien !!!

Et la elles se sentaient reiki et se disaient cette fois qu'elles étaient bien intiées...

Alors oui Sphinx effectivement ce n'est pas le moyen le plus sur pour ne pas faire de traffic karmique mais c'est en tout cas et encore pour quelques temps le "moins" pire...

Il permet au moins aux initiés de pouvoir mettre une valeur qui si elle n'est pas encore de coeur l'est au moins pour la personne qui a recu cette initiation.

Bien à toi l'ami...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Dim 02 Sep 2007, 23:24

Bonjour Namaste,


Citation :
Si maintenant je te dis tu me donnes ce que tu veux pour ton initiation reiki quelle valeur y donneras tu?

Selon moi, la valeur est toujours celle de l'adhésion, de la participation, de l'intégration dans un collectif.

Mais l'être humain confond l'être et le faire, assujettit l'un à l'autre, et se projette illusoirement sur des objets. Il fonctionne en plaçant la valeur dans ses projections possessives au lieu de son centre.

De ce fait sa valeur n'est pas là où il est, mais dans quoi il se projette! Et donc la valeur réelle de l'enseignement qu'il a reçu ne saurait pas non plus être correctement placée! C'est logique...


Citation :
Bien sur cela est faux et empeche le coeur de parler mais c'est ainsi et seul une prise de conscience a grande échelle permettra de pouvoir donner et estimer avec son coeur.

Je pense que pour ça des synchronisations jumelles seront largement suffisantes...


Citation :
Sphinx il m'est arrivé souvent de donner de bon coeur des initiations reiki et crois bien que ces personnes a qui j'avais offert le reiki on été mes plus mauvais élèves car elles ne savaient pas "l'estimer".

De telles personnes sont donc initiables au Reiki ? C'est peut-être un des problèmes...? Car lorsqu'on place sa valeur aussi mal, peut-on être responsable de l'énergie ?



Selon moi, l'argent est une densification et un détournement complet de l'énergie d'Amour universel à des fins de spéculation karmique.

De ce fait, faire payer de l'argent pour des aspects en rapport direct avec l'énergie spirituelle est selon moi, en quelque sorte, un "comble", une grave adultération de l'énergie dès le départ.

Je n'ai absolument pas fait de Reiki en ce qui me concerne, mais j'ai lu que cela passe par le chakra cardiaque?

Selon ma propre expérience l'envoi d'énergie se fait par orgasmes cardiaques intenses, dont l'extase représente l'offrande en tant que sa propre récompense, et ne saurait se faire payer!

Selon cette expérience de l'énergie, il me semble que toute pratique énergétique qui ne s'inscrit pas dans la sublimation cardiaque (christique) est probablement viciée dans de nombreux cas, car précisément le garde-fou cardiaque n'est pas présent. Et je suppose que c'est l'absence de cette vérité cardiaque qui autorise les êtres à faire payer le Reiki avec aussi peu d'états d'âme.

Mais je me trompe peut-être ?

De plus, toute énergie appliquée en dehors de l'extase cardiaque risque fort d'être perturbatrice pour la cohérence collective... et ce même si l'intention est positive.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 03 Sep 2007, 10:15

Bonjour Stéphane,





Dans le reiki les 5 principes qui sont enseignés commencent tous par aujourd’hui juste pour aujourd’hui



Donc en me plaçant « aujourd'hui » dans l’instant présent, plus avec le manière de faire tout à fait comme avant dans le paiement des énergies (le passé) mais pas encore avec (appelle la synchronisation des flammes jumelles car je sais que c’est vraiment un sujet que tu aimes et à mon sens aussi c’est une clé a la résolution de bien des problème) une conscience qui permettrait d’apprécier le sens réel d’une initiation reiki (le futur)



Donc dans l’instant présent s’il en est ainsi c’est que le développement actuel de conscience ne permet pas encore la mise en place de ce nouveau paradigme au niveau des énergies spirituelles (la fameuse masse critique n’ayant à mon sens pas encore été atteinte).



La seule loi qui est encore reconnue est celle de l’échange et pas encore celle du don.



D’ailleurs essaye donc d’offrir sans attente en retour une simple invitation à manger, la plupart du temps tu te feras réinviter de suite car l’invité se sens obligé de te retourné l’invitation, comme s’il était impossible de simplement recevoir.



C’est ce que je voulais expliquer dans ce que je t’ai répondu.



J’espère comme toi une société ou chacun pourrait mettre ses talents à disposition des autres et voir le collectif avant de voir ses propres intérêts…



Cela s’installe tout doucement dans notre société mais nous sommes encore loin du compte, j’espère comme toi que la resynchronisation des flammes jumelles permettra de rectifier cela.



Stéphane, crois moi bien que cela n’en fait pas un système vicié car celui qui a redécouvert le reiki ,Mikao Usui n’était pas sot.



Il a pendant 7 ans de sa vie soigné gratuitement des mendiants en leur permettant le plus souvent de retrouver la santé, un travail.



Néanmoins il s’est rendu compte que des gens retombaient dans la mendicité. Quand il leur demandaient qu’est-ce qu’il s’était passé pour qu’ils reviennent à la mendicité ils lui répondaient qu’il était plus facile de mendier que c’était difficile d’aller travailler, de prendre ses responsabilités….



Ainsi Mikao a fixé un prix à ces initiations en se disant qu’au moins en mettant une valeur sur cette énergie les gens en feraient quelque chose…



Cette manière de faire bien 3D, a fonctionné jusqu'à présent (comme j'ai dit plus haut la moins pire des manières) et il est à mon sens exagéré de dire que cela n’a fait qu’entretenir un traffic karmique ou que la pratique est viciée.



Si cette spéculation monétaire d’énergie à pu avoir lieu (et surtout si cela a été admis la haut) en accord avec les lois d’en haut c’est qu’il y avait une raison qui était juste et parfaite.



Le reiki travaille bien en accord avec le cardia, l’énergie Christique néanmoins certains ont cru qu’une fois initié le travail se faisait tout seul, c’est la la plus grande erreur du reiki et cela à malheureusement donner lieu à nombre de pétage de plomb (tu parles effectivement d’un garde fou et il n’y en avait plus)



A l’heure actuelle peu de maitres en reiki on encore conscience que ce qu’ils appellent le reiki est une énergie Christique..



Cette énergie actuelle du reiki à été tellement bafouée qu’elle est mise ne sommeil pour le moment (selon la loi des égrégores qu'explique bien Franz Bardon) attendant probablement que les quelques maîtres encore conscient de la beauté de celle-ci puisse la partager de la manière la plus appropriée, que ce soit encore dans la manière 3D (donc avec argent) ou 5D dans le don des talents de chacun.



Bien à toi Stéph
Revenir en haut Aller en bas
Arcane XIII

avatar

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 12
Date de naissance : 05/11/1972
Age : 44
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 03 Sep 2007, 12:26

Je ne vais pas trop me meler de cette discussion de haut vol, mais simplement intervenir sur un point: Celui de l'argent.
Le moteur de notre 3D actuelle.
Meme a l'heure actuelle, il peut etre considerre ce moteur comme un simple outil et non une finalite en soi. C'est ce que certains "illumines" essayent de faire. Non sans mal, je dois bien le reconnaitre car ils passent trop souvent aux yeux des autres pour de simples pigeons a plumer le plus vite possible avant que quelqu'un d'autre le fasse.

Pour ma part, je partage librement et gratuitement ce que je possede de plus precieux: moi-meme. J'ai un travail en dehors qui assure ma subsistance dans notre societe. Mais meme ce travail est organise non pas dans l'accumulation, mais dans une retribution juste de ce qui est fait. Petite precision, je suis informaticien. Quand on connait le cout d'intervention de ce genre de techniques ca chiffre tres vite. Preso, j'ai choisi de travailler au forfait avvec quelques entreprises. ce qui me permet de vivre bien sans avoir a trop me prendre la tete sur le futur.
Cela me laisse suffisement de temps pour continuer a me developper et offrir ce que je suis aux autres. La seule restriction que j'y apporte pour l'instant, c'est que celui qui recoit doit y etre pret. C'est la seule selection que j'apporte car ce que j'ai a dire ou a faire; tout le monde n'est pas forcement pret a accepeter les remises en causes que cela peut engendrer dans sa propre vie.
Pourtant, il faudra bien les faire et quand la conscience est de la partie, cela bouge assez vite derriere et il faut etre pret à cela.

Voila, c'est une participation nettement moins technique que les votres, un simple partage ^^

Excellente journee a vous.

ps: je sais qu'actuellement, je ne suis pas apte a me mettre au Reiki. Cela viendra peut-etre plus tard... Qui sait ^^ mais toujours est-il que c'est quelque chose qui m'attire sans que je puisse l'expliquer. Comme tout ce qui touche au Christ interieur. Ca me fait literralement vibrer.
Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 03 Sep 2007, 16:13

Voici un texte qui pourra enrichir le débat....

Bien sur Sphinx dans l'idéal il serait juste d'être dans le don mais cela n'est pas encore comme cela....

En attendant déja, avoir conscience que quelque chose "cloche" et essayer d'y remédier c'est déja pour moi un début de sagesse....

Et comme le dit bien arcane XIII tout le monde n'est pas toujours capable de recevoir simplement. Comme je l'ai dit dans mon précédent post je déstabilise simplement quelqu'un en l'invitant à un resto (la preuve ce vendredi ou j'ai invité une amie au resto, je lui ai dit t'invite elle m'a demandé à quelle occasion et lui ai dit faut-il une occasion pour te faire inviter au resto, je te l'offre).

Dans sa tête doutes, tiens il me drague !!! Elle me l'a dit alors qu'elle sais que je suis avec quelqu'un. Dans sa tête mal à l'aise faut que je lui rende l'invitation ect ect....

C'est cela que je voulais dire Sphinx quand je parlais de "dette", l'autre se sens redevable de quelque chose....

Idem coté initiation les gens sont habitués à payer que cela soit pour un bien de consommation ou un service (ici un stage d'un we).....

S'il n'en est pas ainsi la personne est embarrassée comme je l'expliquait tout à l'heure.

J'espère pourtant que l'on en arrive à l'extrait de texte que je cite mais pour cela il y a une question de masse critique qui à mon sens n'est pas encore atteinte....



Citation :
L’échange économique porte souvent mal son nom d’échange, tant il est unilatéral et tant il a perdu de vue la finalité qui devrait être la sienne, de servir la vie et non pas, comme le communisme et le capitalisme le montrent, pour asservir la vie. Le communisme asservit la vie en abaissant l’individu vivant au profit d’entités abstraites, la classe, le Parti, le Plan etc. Le capitalisme asservi la vie en lui en libérant les puissances titanesques de la technique et de l’argent, contre la vie elle-même et ses besoins. Au nom d’une entité abstraite, la valeur comprise comme argent et profit.
La tâche d’une économie juste est de distribuer la prospérité, de faire circuler la valeur, comme le sang circule dans le corps humain. Tant que le système économique est pensé dans des abstractions étrangères à la vie, il véhicule une aliénation et ne parvient pas à atteindre la fin qui devrait normalement être la sienne : faire disparaître la misère et promouvoir partout la prospérité. Une économie saine travaille à la [url=http://sergecar.club.fr/cours/echange3.htm#joie de vivre]promotion de la Vie[/url]. Il est désolant de constater à quel point nous sommes actuellement loin de cette finalité. Notre monde est livré aux mâchoires du commerce et de l’industrie, à l’appétit vorace du profit, à la boulimie délirante de la technique. Il est nécessaire et urgent, de faire éclater en pleine figure la vérité de cet empire, car ce n’est qu’à partir d’une prise de conscience décisive qu’une mutation radicale pourrait s’opérer. La révolution économique à venir.
http://sergecar.club.fr/cours/echange1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 03 Sep 2007, 18:40

Merci à vous,


je sais tout cela. Mais j'ai la faiblesse de considérer que si la confusion est inévitable, alors au moins il faudrait que ceux qui se réclament de la spiritualité, à savoir de la Vie et l'Esprit, donc de l'Energie, et qui sont supposés avoir une meilleure discrimination que les autres, commencent dès à présent à faire une juste distinction entre le domaine de la pure 3D spéculative d'une part, théâtre de la confusion humaine, et le domaine du Sacré d'autre part.


Citation :
L’échange économique porte souvent mal son nom d’échange, tant il est unilatéral et tant il a perdu de vue la finalité qui devrait être la sienne, de servir la vie et non pas, comme le communisme et le capitalisme le montrent, pour asservir la vie.

C'est bien dit, mais ça ne va même pas assez loin dans l'analyse:

L'échange economique est une confusion produite par une sexuation aberrante des relations humaines "neutres, collectives", et qui devraient exclusivement se dérouler sur le terrain de l'Amour inconditionnel.

En effet, la confusion relationnelle humaine n'est pas seulement une confusion "horizontale", immanente, qui disperse la sexuation et la pervertit sur des cibles clairement sexuelles multiples, mais c'est aussi une confusion "verticale", transcendante, qui mélange la qualité des relations interpersonnelles (Amour inconditionnel) avec la qualité de la polarité sexuée. De ce fait, les êtres humains mélangent l'être et le faire, et vivent des relations erronément polarisées.

La sexuation n'est donc pas seulement dispersée sur des cibles sexuelles mutiples, mais en fait sur TOUTES les cibles possibles, dans toutes les relations imaginables d'une vie basée sur la spéculation.

D'ailleurs, toutes les relations erronément polarisées (sexuées) comme les relations hiérarchiques, salariales, economiques, commerciales, conflictuelles, se sont vues dotées d'expressions imagées et très parlantes ayant un rapport direct avec un rapport sexuel... je ne vais pas donner d'exemple, mais chacun les trouvera sans difficulté!

Ceci est, non pas une preuve, mais un symptôme assez évident de la confusion de ces relations humaines avec la sexuation qui, et là je reviens dans mon domaine de prédilection, est en principe exclusivement réservée à la relation des Flammes Jumelles entre elles.


Cette confusion humaine généralisée est ce qui est appelé "nature adultère" dans certains textes "sacrés", chrétiens par exemple, car de fait il s'agit d'une adultération de la sexuation à des domaines où elle n'a rien à y faire. Et il faut comprendre que la plupart des relations familiales et amicales sont aussi adultérées de cette façon.

C'est en fait assez simple: il y a deux niveaux relationnels et c'est tout:

- l'Amour inconditionnel entre toutes les Personnes
- l'attraction sexuée entre les Flammes Jumelles uniquement

Et puisque les Flammes Jumelles sont aussi des Personnes, alors l'Amour inconditionnel existe aussi entre elles. Par contre, les Personnes qui ne sont pas Flammes Jumelles ne peuvent pas vivre d'attraction sexuée, sauf par adultération.

Alors la position de quelqu'un qui a vraiment conscience de tout cela est plus délicate qu'on ne le pense...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 03 Sep 2007, 20:18

Bonsoir ,

Citation :
il faudrait que ceux qui se réclament de la spiritualité, à savoir de la Vie et l'Esprit, donc de l'Energie, et qui sont supposés avoir une meilleure discrimination que les autres, commencent dès à présent à faire une juste distinction entre le domaine de la pure 3D spéculative d'une part, théâtre de la confusion humaine, et le domaine du Sacré d'autre part.

Citation :
C'est en fait assez simple: il y a deux niveaux relationnels et c'est tout:

- l'Amour inconditionnel entre toutes les Personnes
- l'attraction sexuée entre les Flammes Jumelles uniquement

je pense que nous sommes nombreux sur ce chemin Sphinx!Cependant comme le souligne Namasté ,nous n avons pas atteind ce point "cruXiale"

Citation :
Alors la position de quelqu'un qui a vraiment conscience de tout cela est plus délicate qu'on ne le pense...

...et ne devrait pas , à mon sens, engendrer de la "souffrance",parcequ alors" le message" se charge d une energie qui n est plus juste...
qui ne favorisera pas la resynchronisation jumelle...
c est par l exemple que l on enseigne le mieux ce qu est l amour!

:113:

bien à vous et merci de vos partages.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Jeu 06 Sep 2007, 13:52

En avril 1986, un petit magazine japonais, " Twilight Zone ", publiait un article intitulé " A la recherche des racines du Reiki ", écrit par la journaliste Shiomi Takai.

Les sous-titres sont :

" Quel est le style de traitement du Reiki développé par Mikao Usui ? " et " Le Reiki est exporté du Japon en Amérique ". Voici le texte en français et une copie du texte original japonais.

à lire sur le très bon site!

nb:apres plusieurs heures de lectures sur le site et forum ,je réitère ...une équipe formidable vous attend sur le forum!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
voir aussi
Les techniques suivantes sont enseignées au Japon. Elles sont absentes des écoles occidentales ; ce qui les distingue donc des écoles authentiques de Reiki. Toutefois, on assiste ces dernières années à une intégration de ces méthodes en Occident, indépendamment de toute transmission dans la lignée d'origine. Cet état de fait crée une certaine confusion. Cependant, d'un point de vue positif, le Reiki enseigné y est donc de meilleure qualité que dans le new age.

Reste l'encadrement psychologique, tout différent de la mentalité japonaise et traditionnelle du Dr Usui, qui laisse à désirer dans les écoles occidentales. Nous conseillons au lecteur d'éviter les groupes menés par des voyants, scientistes, radiesthésistes, occultistes et spiritualistes de tout crin, qui ont une approche hétérodoxe du Reiki. Les manifestations subtiles, qui surviennent parfois lors de soins, sont en effet susceptibles d'être interprétées et utilisées de manière manipulatoire par des apprentis gourous afin de légitimer leurs doctrines et asseoir leur autorité.

Voici une liste exhaustive des techniques japonaises de Reiki, en plus de celles consignées au Hikkei. Si elles ne sont pas transmises par votre enseignant, vous n'avez aucun chance d'avoir affaire à un forme de Reiki authentique :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et aussi
Les preuves scientifiques du Reiki et les études cliniques commencent à nous parvenir. Nous souhaitons en dire quelques mots aux étudiants de Corinne Bouty en avant-première de la publication de notre ouvrage " Reiki : postulats scientifiques et études cliniques " (éditions du killebierg).

Nous décrirons succinctement 5 études clinique du Reiki à la suite (au n°2). Au préalable, nous souhaitons donner quelques éléments transmis par la Fédération Anglaise de Reiki. Elle fait état des expériences ci-dessous ; ayant permis de valider un postulat scientifique d'action du Reiki. Voir ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bio tres complète
Histoire du Reiki et de son fondateur Usui Sensei
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tous droits réservés
Editions Killebierg / Pascal Treffainguy

Merci de ne faire aucune copie non autorisée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et pour ceux qui ont des questions à poser directement; le forum
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

un lien
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par le Ven 07 Sep 2007, 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Jeu 06 Sep 2007, 21:25

Merci Ambre pour ce lien sur le reiki....

Comme tu le dis finalement le reiki japonais et le reiki à l'occidentale diffère fortement....

Le reiki à été diffusé jusqu'a nous par deux filières, 'lune canadienne (un schisme ayant eu lieu lors de la transmition de flambeau à Phyllis) l'autre par les maîtres restés fidèles à la petite fille de Takata.

C'est Barbara Weber Ray qui la première à créé une autre école, plus rapide, moins chère et ne tenant pas compte de l'aspect travail sur soi-même qu'impliquait la transmition de cette énergie.

Rapidité tel notre société de consommation prévilégie voici ce que le reiki à l'occidental proposait.

Bien évidement en agissant ainsi on ne peut que comprendre que cela a occasionné à un moment donné la dérive actuelle de ce système.

Celui-ci est la plupart du temps totalement dénudé de son essence et le plus souvent le cours qui ce donne durant un we est tel une coque vide. La meilleure preuve étant que bon nombre de nouveaux initiés reiki ne pratiquent plus au bout d'un certain temps car n'arrivant pas à intégrer au quotidien la pratique de cet art de vivre.

Il n'y a actuellement que trop peu de maîtres qui retransmettent à l'orientale et avec la conscience de la beauté qu'est le reiki.

C'est navrant mais cela et ainsi....Mikao Usui pourtant a mis au point une réelle pratique de transmission d'énergie Christique il savait pourtant ce qu'il faisait mais ne c'est peut-etre pas rendu compte que les occidentaux ne respecteraient pas un des principes qu'il leur avait transmit :

Honore tes parents, tes maîtres, tes enseignants....
Revenir en haut Aller en bas
Agapée



Féminin
Bélier Chat
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 22/03/1963
Age : 54
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 09:42

Bonjour Ambre,

Je viens appuyer ce que tu dis sur le forum de Corinne-B

Il y a environ 4 ans que nous echangeons avec Corinne sur different forum.
Amicalement
Ailéa ;) Agapée
Revenir en haut Aller en bas
Agapée



Féminin
Bélier Chat
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 22/03/1963
Age : 54
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 09:51

Pour reprendre ton sujet Namasté, je dirai que Mikao Usui a aussi enseigné de ne pas se laisser limiter par le protocole.

Il est aussi raconter pour reprendre le message ou tu dis qu'il a travaille 7 ans pour les pauvres etc.. Qu'il a decouvert le reiki en 1922 et qu'il est decede en 1926.
Qu'il a bien commence par donne aux pauvres, mais que ceux-ci ne se prenant pas en charges, il a creer un hopital ecole, dans le meme fonctionnement que les hopitaux publics aujourd'hui.
Ils formaient les inities, qui devaient un temps de travail gratuit dans l'ecole hopital.

Je ne penses pas qu'il faille denigrer le reiki occidental, il a aussi ces valeurs.
Peut-etre ne faudrait-il pas l'appeller REIKI.....
Plus je lis les nouvelles techniques qui viennent du japon renforcer le reiki, plus je trouve des methodes utilisaient dans d'autres techniques.

Mais perso je pratiques un reiki non conventionnel ;)

Agapée, enseignante de reiki depuis 2000, praticienne depuis 1998 mais initiée à d'autres methodes de soin par impositions des mains depuis 1992/1995

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 10:29

Bonjour Agapée
...et bien quelle belle synchro!
je t avoue que si je m y suis inscrite ,c est en partie pour te répondre...et oui..la fibromyalgie m interpelle drolement...et je cherche encore et encore pourquoi tant de gens à l heure/ère actuelle en sont atteint...
merci de ta présence et de nous partager tes connaissances.
:898:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Agapée



Féminin
Bélier Chat
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 22/03/1963
Age : 54
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 11:14

Merci de ta demarche Ambre.

Lorsque je me suis inscrite sur ton forum, c'est parceque j'avais lu un message (je ne sais plus de qui) à qui ont pose la question pour savoir si la personne etait atteinte, je crois.
Et ce jour la, je flanchais totalement..... j'etais dans la perte de l'espoir.

Il existe bien des forums de fibromyalgiques, mais attention, on ne doit pas tout melanger.....
ET surtout pas parler de parrallele ou de medecine douce pour soulager la fibromyalgie.
ET quand je vois les malheureuses personnes qui en souffrent au point de ne plus pouvoir se deplacer autrement qu'en fauteuil roulant etc...
je me dis que mon cas est vraiment petit...... Mais quand j'ai voulu parler de chercher des moyens pour eviter ces tartines de medicaments ouille..... (anti-depresseur, neuroleptique, anti-inflammatoire, anti-anti, antistaminique pour traiter les allergies d'autres medicaments, anti-douleurs et toute la clique de anti en meme temps) d'echanger sur les methodes que chaque membre prenait ouille ouille ouille.

je veux continuer à croire que tous les espoirs sont permis pour ce liberer de cette maladie........
En toute amitie Ambre
31416
Revenir en haut Aller en bas
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 11:24

Merci Agapée pour ces quelques précisions j'oublie parfois de les citer croyant que beaucoup de personnes savent ce qu'a fait Mikao.

Bien sur mon post peut être pris comme un coup de "gueule" après cet article d'Ambre concernant les aspects oubliés du reiki dans les nombreux pratiquant à l'occidental que je connais, que je fréquente.

Je ne juge pas mais trouve simplement cela dommage d'avoir fait ce que j'ai déja vu d'un si bel outil.

Pour ma part comme toi je pratique l'approche énergétique et ce depuis tout petit...Mon cheminement dans le reiki ayant été dans un premier temps provoqué par la mort de ma maman qui soignait les gens par magnétisme et qui est décédée d'un cancer foudroyant.

J'ai eu la chance de rencontrer un maître qui connaissait la valeur de cet outil et il m'aura fallu 5 ans pour assimiler à mon tours la capacité à pouvoir l'enseigner.

Une parenthèse en parlant justement de symbole de maîtrise qui fera plaisir à Ambre et Sphinx, le symbole de la maîtrise possède le soleil et la lune qui sont bien entendu en vis à vis ;-)

Voila Agapée ce post donc pour quelque peu tempérer ce qui à pu être compris comme un gros coup de pied dans la fourmilière.

C'est pour cela aussi qu'il y a déja eu émulation des points de vue concernant l'aspect monétaire du reiki mais cela était un autre sujet de discussion...
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: « La voie verdoyante du Khadir »,   Ven 07 Sep 2007, 14:53

« La voie verdoyante du Khadir »

Copyright Pascal Treffainguy, « La voie verdoyante du Khadir », 1996 – 2007.

Ce post est destiné à nos amis Reiki du Maghreb et à ceux, rares, qui sont intéressés par ce type de question.

La sourate XVIII tire son nom du verset 9 dans lequel apparaît ce mot : « Te rends-tu compte que les Gens de la Caverne et d’Ar-Raqîm constituaient une merveille d’entre Nos signes ? ».

Cette Sourate est révélée alors que le Mohamed, la paix sur Lui, réside à La Mecque entre la 5ème et la 9ème année de sa Prophétie. Les Musulmans sont alors confrontés à l’hostilité de la population. La ville ne constitue pas une civilisation ; c’est un agglomérat de grandes familles nomades, caravanières, qui occasionnellement lancent des razzias contre les autres caravansérails. Un des résultats de l’Islam sera, et en moins de 10 ans, de faire cesser cette pratique dans toute la péninsule arabique. Mais revenons au commencement.

Dans les premiers temps de la révélation du Coran, vers 610, le Prophète, qui a 40 ans, s’isole dans une grotte à Hira. Il obéit ainsi à une des traditions du nomadisme, d’essence chamanique où les chasseurs sont appelés à retrouver leur vitalité, épuisée par leur circumambulation, dans certains points clefs du géomagnétisme terrestre. Mohamed, lpsL, commence à transmettre des versets, dictés à Lui en arabe par le messager de la Lune, Gabriel, selon le mythe monothéiste ; c’est à dire l’influence de l’astre lunaire sur les liquides physiologiques.

Le fait est décrit par les Musulmans en termes traditionnels mais le changement opéré sur la constitution hormonale et subtile du Prophète, lpsL, par cette synchronisation sur les influx électromagnétique de la Lune, prend la forme d’un « dit », une dictée qui durera 23 ans. Ces Révélations ponctuent la mission du Prophète de mener un des derniers peuples moyen-orientaux à la sédentarité régulière. Il est le dernier.

Le processus avait commencé au néolithique pour gagner tout l’hémisphère nord, excepté l’Amérique du Nord où les conditions climatiques y ont fait obstacle. Le texte de ces révélations sera remanié après la mort du Prophète, lpsL, pour devenir le Coran.

A l’époque où la Sourate XVIII est révélée, les Musulmans sont confrontés à une forte hostilité des habitants de la Mecque, des nomades ayant pour lieu de rassemblement cultuel un petit temple où est enchâssé un météorite lunaire. Ce temple avait été détruit par des événements naturels, c’est Mohamed, lpsL, qui y avait replacé le gemme.

Pour autant, les vues du Prophète, lpsL, ne font pas l’unanimité à la Mecque. Des railleries ou moqueries, on passe à la persécution directe : brutalités physiques et pressions économiques poussent grand nombre de croyants à quitter la ville pour l’Abyssinie. Ceux qui restent autour du Prophète sont isolés et confinés dans un vallon appartenant à l’oncle de Mohamed, lpsL, Abû Tâlib, non-croyant. Grâce à son influence et celle de la femme du Prophète, Khadîjah, deux des grandes familles des Quraysh se rallient à l’Islam. Cela ne fait que différer le bannissement du Prophète et de ses compagnons. A la mort de ces deux soutiens, pendant la 10ème année de la Prophétie, les Musulmans doivent tous quitter la Mecque.

Le sujet de la Sourate XVIII montre qu’elle fut révélée lors du confinement dans le vallon. Que s’y passe t-il ? Le prophète tente t-il de réconforter les croyants et de les conforter dans la confiance en sa dynamique politico-religieuse par un conte mettant en scène trois mythes populaires de l’époque : les dormants d’Ephèse, la formation initiatique de Moïse et la réussite d’Alexandre-le-grand de fonder un empire ?

En effet, les dormants incarnent la résistance coûte que coûte des premiers Chrétiens à la persécution romaine. Moïse symbolise le nomade, qui conduit un peuple vers une nouvelle terre de sédentarisation. Alexandre incarne la réussite de ce processus : un vaste empire où l’adhésion philosophique transcende les intérêts individuels de races et de lieux.

Une autre piste est traditionnellement retenue pour expliquer cette Sourate. Elle aurait été révélée en réponse à trois questions par lesquelles les nomades polythéistes mecquois, en connivence avec des gens du Livre sectaires, auraient entrepris de confondre le Prophète.

Les questions auraient été les suivantes :
- Qui furent les gens de la Caverne ou d’Ar-Râqim ?
- Quelle est l’histoire authentique d’Al-Khadir, la version musulmane du Melchisédech des Judéo-chrétiens et qui, chez les monothéistes, symbolise la capacité à se sédentariser avec une religion et une aristocratie authentiques ?
- Quelle est l’identité de Dhû Al-Qarnayn, c’est à dire Alexandre-le-grand, qui fonda un Empire entre les deux chaînes montagneuse des Alpes et de l’Himalaya et qui forment ainsi comme deux cornes (d’où le nom arabe, le « bi-cornu » pour Alexandre) ?

Melchisédech est un énigmatique personnage biblique qui apparaît très brièvement dans l’histoire d’Abraham, telle que la rapporte le livre de la Genèse au chapitre 14 versets 18 à 20. Son nom est symbolique (roi de justice) comme son titre de roi de Salem (paix). Revenant d’une campagne victorieuse, Abraham rencontre ce mystérieux personnage dont on ne sait rien de plus : Melchisédech, roi de Salem, apporta du pain et du vin ; il était prêtre du Dieu très haut. Il prononça cette bénédiction :
« Béni soit Abraham par le Dieu très haut qui créa ciel et terre, et béni soit le Dieu Très Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abraham lui donna la dîme de tout ».
Le nom de Melchisédech apparaît à nouveau dans le psaume 110 :
« Le Seigneur l'a juré dans un serment irrévocable : Tu es Prêtre à jamais selon l'ordre du roi Melchisédech ».

L’épître aux Hébreux (7, 1-3) évoque à nouveau cette figure symbolique du Christ, « prêtre selon l'ordre de Melchisédech » et L'Église catholique lui fait référence dans la prière eucharistique :
« Et comme il t'a plu d'accueillir les présents d'Abel le Juste, le sacrifice de notre père Abraham, et celui que t'offrit Melchisédech ton grand prêtre, en signe du sacrifice parfait, regarde cette offrande avec amour, et dans ta bienveillance, accepte-la ».

L'auteur franc-maçon Albert Mackey écrit que les maçons opératifs le révéraient comme un dieu. Il incarne la géométrie parfaite, fondée sur les mathématiques des planètes du système solaire et qui garantit qu’un civilisation est régulièrement établie.

Mine de rien et ils ne seront pas déçus de la réponse qui est cinglante, ses adversaires demandent au Prophète, lpsL, de préciser dans quel cadre il inscrit sa révélation :
- la succession du Christ, c’est à dire l’influence spirituelle nomadisée du Temple de Jérusalem ;
- la succession de Moïse, c’est à dire l’influence spirituelle nomadisée de la civilisation égyptienne ;
- la succession d’Alexandre-le-grand, c’est à dire l’influence spirituelle nomadisée de la civilisation grecque.

Somme toute, il est demandé à Mohamed de préciser s’il est le transmetteur des influences spirituelles chrétiennes, juives ou grecques.

Les Catholiques et Orthodoxes sont probablement méconnus des Mecquois, nous verrons donc plus loi l’identité d’Ar-Râqim dont les dormants de la Caverne sont les « gens ». Moïse, comme juif, symbolise la réprobation, il n’est pas apte à devenir Empereur et finira sa vie dans le désert. C’est Josué qui sera le fondateur de la nouvelle civilisation de la Terre promise. Alexandre incarne l’égarement, traditionnellement dans l’Islam l’attribut des Chrétiens. Il a su l’empêcher en établissant un mur entre l’Occident et l’Orient, ses conquêtes se faisant vers le Levant.

Lorsque l’Eglise catholique obtient que la religion du Prophète de l’Islam ne s’établisse pas en Europe et met fin à la civilisation arabo-andalouse, elle obtient en retour l’introduction, dans l’œuvre d’Averroès, de la pensée grecque. Avec lui, l’œuvre Aristote refait son entrée en Occident et portera les « idées » de la Renaissance et au final de la laïcité et de la modernité anglo-saxonne. Or, selon la tradition chrétienne et musulmane, l’œuvre d’Aristote est la mère de l’antéchrist. Qu’est-ce que cet « égarement », entendu dans son acception musulmane, et cet antéchrist ?

L’histoire d’Alexandre est utilisée par le prophète pour sermonner les mécréants inquisiteurs :
« Ô vous, notables orgueilleux de la Mecque ! Tirez leçons de cette histoire ! Bien qu’il fût un grand souverain, un grand conquérant et qu’il possédât de nombreux biens, il n’a eu de cesse de se soumettre à son Créateur. Mais vous, vous vous rebellez contre Lui, alors que vous n’êtes rien comparés à Dhû Al-Qarnayn. D’autre part, il n’a pas mis sa réelle confiance dans le mur de protection, très solidement bâti, mais bien en Allâh ! Il était convaincu que ce mur le protégerait contre ses ennemis tant que telle serait la volonté d’Allâh mais qu’il s’effondrerait, si solide qu’il fût, quand telle sera la Volonté de Dieu. Mais vous qui ne possédez en comparaison que d’insignifiantes demeures fortifiées, vous vous croyez pourtant à l’abri permanent de toutes calamités ».

L’égarement est donc le « matérialisme triomphant » et sa psychologie « toute-humaine », qui conduisent à la construction et même à la civilisation en se fondant sur la puissance ou le prestige personnel, éminemment subjectif, et non sur l’ordre cosmique tel qu’il est énoncé par l’Islam et toutes les civilisations régulières (un symbolisme lié aux planètes du système solaire et les règles mathématiques et architecturales qui en découlent, que l’on retrouve dans toutes les civilisations régulières).


Dernière édition par le Ven 07 Sep 2007, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 14:53

suite - Copyright Pascal Treffainguy, « La voie verdoyante du Khadir », 1996 – 2007.

Après le mythe des dormants, la Sourate rappelle donc immédiatement les fondements de la Mission mohamédienne sous la forme des deux hommes dans deux jardins, puis évoque l’action d’Iblis. Iblis ou Lucifer est, dans le récit coranique, celui qui s’oppose à la dignité et la fonction qu’Allah assigne à Adam. Il est à noter que la Sourate XVIII est récitée à la prière du Vendredi et que ses dix premiers versets sont réputés protéger les croyants de « l'antéchrist », versets qui contiennent aussi un avertissement aux Chrétiens professant le blasphème qui fait de l’homme Jésus un Dieu.

C’est d’ailleurs là un des vices de la pensée grecque, qui consiste à croire que l’homme a pour obligation d’aller au bout de sa perfection psychique (le « développement personnel ») et de sa plastique (le « culturisme »). L’Islam propose au croyant, au contraire, de ne pas s’égarer dans ce type de vanités. Le voile islamique n’est qu’une réaction identitaire dérisoire à la pornographie occidentale ; ses fondements théologiques étant abscons. C’est également à ce titre que l’Islam condamne la relation pédérastique, dont le but est de permettre à un jeune homme pré-pubère d’acquérir des caractères masculins sous la conduite d’un mentor ; notamment par la consommation des fluides corporels du mâle dominant, la relation étant sexualisée.

Loin de ces horreurs, on doit, à Ibn Khatîr, d'avoir conservé dans son « Tafsîr » (VI, 117-119) de nombreux hadith (des phrases du Prophète, lpsL) se rapportant à la récitation de la sourate XVIII, - récitation qui, selon Ibn Hanbal, fait descendre dans les cœurs la « Sakîna », autrement dit, la Paix et la Justice de Dieu :
« C'est lui qui fait descendre la Sakîna dans les cœurs des croyants afin qu'ils croissent dans la foi... » (Coran, XLVIII, 4).

Une autre tradition rapporte à ce sujet qu'un homme qui récitait la sourate al-Kahf (la caverne), son cheval entravé près de lui, se vit entouré d'un nuage, s'approchant peu à peu. Son cheval s'enfuit alors. Le lendemain, ayant raconté cela au Prophète de l'islam, celui-ci lui dit :
« C'était la Sakîna qui apportait le Coran ».

La Sakîna, ou Shekina en hébreu, est la présence divine dans le monde, qui marque un axe de communication entre ciel et terre. Les hébreux exilés d’Egypte à la suite de Moïse la perçoivent comme une nuée le jour et comme une colonne de lumière, la nuit. Ils la fixeront dans l’Arche d’Alliance, qui sera placée dans le saint des saints du Temple de Jérusalem.

Le cheval en question est une image symbolique de l’ensemble cerveau + colonne vertébrale du corps humain. Une petite cavité osseuse, la selle turcique, à la base du cerveau, contient d’ailleurs l’hypophyse et est en relation avec l’hypothalamus. Est produite par ces deux éléments cérébraux une large gamme d’hormones agissant sur les fonctions corporelles, dont les hormones trophiques qui stimulent les autres fonctions hormonales. Le crâne est donc une sorte de « caverne » platonicienne où des fonctions « spirituelles » ou « extatiques », dont certaines influent sur la perception du réel, peuvent être rendues latentes (« endormies ») par les sons de la Sourate XVIII. Dans la dynamique coranique, cela accompagne la possibilité pour des nomades de se sédentariser, et sans risque, pour fonder une civilisation régulière.

Cette symbolique existe également au centre du culte impérial nippon, dans la Caverne du sanctuaire d’Ise, où sont cachés les trois attributs du Tennô : l’épée (en rapport avec le devant et le dos de l’homme), le joyau (son cœur) et le miroir (son crâne). L’apparition d’un cheval blanc à la montagne du culte de Vénus à Kyoto, Kurama, est vu comme un message subtil à rebours par le méditant, qu’il est en contact avec la même influence spirituelle civilisatrice mais dans une dynamique de nomadisation. La perception de cette « influence » est ressentie, dit-on, comme une spirale en rotation au-dessus du crâne et produit une sorte d’instase d’où jaillissent des facultés endormies, dont celle de guérison (extase vers l’intérieur de soi : cessation de la pensée discursive).

La sourate XVIII se trouve donc être au cœur du mythe impérial arabe et la dignité et la fonction de l’homme y apparaissent en filigrane. Comment éviter la réprobation, c’est à dire l’impossibilité à se sédentariser et la fatalité de la diaspora, l’œuvre d’Al-Khadir nous l’indique en trois épreuves. Comment éviter l’égarement matérialiste, l’épopée d’Alexandre en fait la démonstration. Comment obtenir l’élection, le mythe de la Caverne l’indique.

Historiquement les dormants ont laissé une trace certaine et on trouve ce mythe dans tout le Moyen-Orient.

D’un point de vue exotérique ou religieux, les dormants avaient foi dans le même dogme monothéiste que celui qui est présenté dans le Coran et que les conditions dans lesquelles ces gens vivaient correspondaient trait pour trait à celle des musulmans persécutés à la Mecque. Ceux qui persécutaient les gens de la Caverne agissaient de la même manière que les persécuteurs qurayshites contre les compagnons du Prophète, lpsL. En outre, les Musulmans ont appris de cette sourate que tout croyant qui serait persécuté dans une société cruelle ne devrait pas céder devant le mensonge mais s’exiler, même seul, en ne comptant que sur Allâh. Cette Sourate fut l’occasion également de souligner, pour les mécréants mecquois, que cette histoire des gens de la Caverne constituait une preuve suffisante de l’existence de l’au-delà et de l’initiation à l’intérieur de la sédentarité (qui est le chemin de retour en cas de ruine de la civilisation), car elle montre qu’Allâh a le pouvoir de ressusciter qui il veut, même après une longue mort comme ce fut le cas des gens de la Caverne.

Le piège des contradicteurs du Prophète, lpsL, et de leurs alliés chrétiens et juifs, se retourne contre eux. Ils sont une occasion pour le Prophète, lpsL, d’affirmer l’authenticité des affirmations coraniques :
« L’unicité du Créateur et l’au-delà sont des vérités absolues. Pour votre propre bien, vous devez y croire, vous conformer à ce qu’elles impliquent dans votre vie, et agir avec la conviction que vous rendrez des comptes à Allâh. Si vous ne vous conformez pas, vous gâcherez votre vie d’ici-bas et tout ce que vous ferez sera perdu ».

D’un point de vue intérieur et initiatique, le mythe des dormants est révélateur. Des informations contenues dans le récit coranique, on retiendra la durée du sommeil des jeunes gens ainsi que la formule (300 ans + 9 ans) dans laquelle les 9 années supplémentaires correspondent au décalage entre années solaires et années lunaires pendant une même période. Les différentes hypothèses, quant au nombre des dormants, doivent être abordées avec cette remarque d'importance du Coran :
« Mon Seigneur sait mieux leur nombre. Il n'en est que peu qui le savent » (XVIII, 23).

La mention du chien (Qitmir) qui accompagne les jeunes gens endormis et l'énigme que représente le mot al-raqîm, dans l'expression « les gens de la Caverne et d'al-Raqîm » ont poussé les commentateurs à trouver des réponses à ces questions.

Ibn'Abbas affirme avoir interrogé le Prophète, lpsL, à propos du nombre des gens de la Caverne et avoir appris de lui qu'ils étaient sept. Ibn Ishâq pour sa part parle de huit jeunes gens et de leur chien. Tabarî a dressé des listes des dormants tantôt de huit noms tantôt de neuf :
« Le premier (que ses compagnons envoyèrent en ville pour acheter du pain) est Maksimlînâ, le second, Mahsamlînâ, le troisième, Yamlikâ, le quatrième Martus (ou Martunus), le cinquième, Kasutunus (ou Kastunus), le sixième Bîrunus, le septième, Rasmunus, le huitième Bâtunus, le neuvième, enfin, Qâlus ».

On retrouve dans la civilisation chinoise la nécessité, pour passer du nomadisme à la sédentarité, de rendre « dormants » ou d’immobiliser le « Tchi » (le souffle interne produit par le cœur, en parallèle du « Tchenn » au crâne et du « Jung » au ventre) dans huit méridiens dits curieux. Pour se faire, le mode de fonctionnement normal du corps est inversé. La circulation du Tchi dans le petit cycle formé par les méridiens gouverneur et conception est alors stoppée par un point de commande situé dans le palais. Les huit méridiens servent alors d’émonctoires aux tensions psychiques et aux résidus hormonaux. Cette immobilisation neutralise en toute sécurité le besoin naturel des hommes de l’hémisphère nord de se nomadiser, la sédentarité s’y averrant naturellement pathologique. Lorsque ces émonctoires sont pleins, il est possible de les vider – non par des vacances au soleil – mais par des exercices d’alchimie interne lors desquels ces scories ou toxines sont brûlées et servent à régénérer le corps et le psychisme. Dans d’autres phases, ces huit méridiens curieux sont mis en en relation avec autant d’animaux d’essence chamanique pour éveiller des capacités psychiques particulières chez les pratiquants. Enfin, aux stades ultimes, ils sont mis en relation à partir des trois points du crâne, du cœur et du nombril (les « tan t’ien » en chinois, ou « tanden » en japonais) avec les planètes et les constellations formant l’ordre cosmique.

Les termes énigmatiques « gens de la Caverne et d'ar-Raqîm » ont suscité diverses interprétations. Littéralement le mot « al-raqîm » désigne un écrit ou une inscription, que Louis Massignon voyait « au fronton de la Caverne ». Sans sa traduction du Coran en français, Jacques Berque traduit d'ailleurs al-raqîm par « épitaphe », non sans allusion à l’épiphyse, la glande du cerveau qui, pour les Anciens, étaient le siège de Dieu dans le corps de l’homme :
« Tiendras-tu (l'aventure) des compagnons de la Caverne et de l’Epitaphe pour un prodige d'entre Nos signes ? ».

Al-raqîm peut également désigner un lieu, peut-être al-Radjîb, près de Amman, ou, selon al-Ta'âlibî :
« un wâdî entre Garafân et Hat, au-delà de la Palestine... ».

Enfin, Mohammed Hamidullah signale que l'expression « gens d'ar-Raqîm » pourrait constituer une allusion aux Esséniens, dont on sait les liens avec les Chrétiens primitifs. Selon Jacques de Voragine dans la « Légende dorée », l’histoire coranique des dormants se déroule au temps de la persécution contre les Chrétiens sous l'empereur romain Dèce (règne de 249 à 251). Sept officiers du palais, issus de la ville d'Éphèse, le lieu de l’Assomption de la Vierge Marie, sont accusés : Maximien, Malchus, Marcien, Denys, Jean, Sérapion et Constantin. Alors que l’Empereur est « en voyage », ils avaient distribué leurs biens aux pauvres et se seraient réfugiés dans la montagne voisine. Au retour de l'Empereur, il fait rechercher les sept Chrétiens. Ceux-ci, prenant leur repas du soir, tombent mystérieusement endormis : c'est dans cet état qu'ils sont découverts. Dèce les fait alors emmurer dans leur cachette. Et c'est en 418, qu'un maçon ouvre par hasard la grotte où sont enfermés les Sept Dormants. Ceux-ci se réveillent, inconscients de leur long sommeil. Aussitôt, l'empereur Théodose II accourt, et voit dans le miracle une preuve contre ceux qui nient la résurrection des morts.

On retrouve ici dans l’absence de la société impériale, la nécessité pour l’aristocratie de disperser les biens et de se cacher dans les montagnes. Lors du retour de l’Empereur, cette même aristocratie doit « faire dormir » certains dons et certaines sagesses qui lui sont propres. Quel sont ces dons et ces connaissances ?

D’un point de vue initiatique, on verrait donc se dessiner une filiation entre l’Islam et certains des disciples du Christ, notamment les « Ebionites » et les « Nazaréens ». Notons que celle filiation secrète est niée par les religieux musulmans ; ce qui indiquerait soit qu’elle est erronée, soit qu’elle doit être indiquée « sous le manteau » et dans le cadre aristocratique.

Les Ébionites (de l'hébreu Evyonim, « les Pauvres ») étaient une secte judéo-chrétienne qui vécut dans et aux alentours de la terre d'Israël du 1er au 5ème siècle. Le mot « evyon » apparaît dans plusieurs textes religieux, comme les Manuscrits de la Mer Morte, l'Épître de Jacques et l'Évangile selon Luc, qui comprend l'une des bénédictions les plus connues de Jésus :
« Heureux vous qui êtes « pauvres », car le royaume de Dieu est à vous ! » (Luc 6:20, voir aussi Matthieu 5:3).
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5582
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 14:54

suite et fin :

Les Ébionites auraient donc été des aristocrates juifs, disciples de Jésus, qui se seraient dépossédés de tous les biens matériels et vivaient en communautés religieuses. Sans preuves archéologiques établies en faveur de l'existence des Ébionites, leurs doctrines et leur histoire ne peut être reconstruite qu'à partir de références textuelles. Le peu que nous en savons provient de références critiques rédigées par des théologiens et écrivains influents de l'Église chrétienne qui les considéraient comme des « judaïsants » et des « hérétiques ». Cependant, d'après les études de certains chercheurs modernes ayant étudié l'historicité des Ébionites, ils seraient plutôt des disciples de la première heure de l'Église de Jérusalem qui furent graduellement marginalisés par les disciples de l’aristocrate judéo-romain Paul de Tarse, en dépit du fait qu'ils pourraient avoir été plus fidèles aux authentiques enseignements du Jésus historique.

L'étude du judéo-nazaréisme a également conduit à envisager avec un nouveau regard la question des origines de l’Islam. Divers spécialistes en proposent aujourd’hui l'explication suivante (récusée par les musulmans) :

Au début du VIIe siècle, l'esprit apocalyptique est porté à l'extrême dans l'opposition entre l'empire byzantin et l'empire perse ; beaucoup de Chrétiens de leur côté relisent l'Apocalypse et identifient les signes des temps dans le Livre saint. L'avancée des troupes byzantines suivies par la reprise de Jérusalem par l'empereur Héraclius provoque en 622 un exode de Judéo-nazaréens et de Qoraïchites partant à Yatrib, future Médine (c’est « l'Hégire », qui marque le début du calendrier islamique).

Ces exilés juifs, qui se nommèrent Muhadjirun (« émigrés », premier nom porté par les Musulmans) se réfugièrent à Yatrib d’où ils priaient tournés en direction de Jérusalem (les premières mosquées musulmanes ont en effet une qibla tournée vers Jérusalem et non vers La Mecque ; celle de Médine est dite ainsi « de la double direction »). On ne peut s'empêcher de faire le lien entre la renomination de Yatrib en Médine et Modiin, la ville d'origine des frères Macchabées pendant l'occupation grecque de la Terre Promise. Renommer une ville, et établir un nouveau calendrier retranscrit souvent un projet politique d'envergure qu'il faudrait donc lire selon l'histoire biblique qui est restée très présente dans le Coran. Dans l'esprit des Nazaréens, une ère nouvelle devait s'ouvrir dès la reconquête de Jérusalem.

Selon Alfred Louis de Prémare (les Fondations de l'islam, 2002), il faut relire complètement les sources d'origine islamique sur lesquelles on s'appuyait jusqu'à présent, pour les intégrer dans une perspective plus ouverte (il existe des écrits non musulmans décrivant la période et permettant de mieux comprendre le corpus islamique qui a subi de longues transformations ultérieurement à ces événements) dans la mesure où bien des données peuvent être douteuses (on dispose de plus d'un million et demi de hadiths très souvent contradictoires) ; la « Vie de Muhammad » d'Ibn Hisham en particulier, qui est une commande califale très politique, et qui remplace celle d'Ibn Ishaq qui s'est perdue, n'est pas fiable, en tout cas vérifiable. La vie de Muhammad, lpsL, restera donc en grande partie mystérieuse ; le seul fait établi historiquement est qu'il essaya, en 629, de prendre Jérusalem, dans l'optique nazaréenne de libération de la Terre sainte. Il échoua. Cependant, son successeur Umar y parvint, et sa préoccupation fut alors de bâtir hâtivement un « Cube » en bois dans les dimensions du Saint des Saints du Temple de Salomon, là même où le Temple avait été jadis bâti.

Cette construction d'Umar (à ne pas confondre avec la mosquée du même nom construite, elle, à la fin du VIIe siècle) sur l'esplanade même du Temple de Salomon n'est pas due au hasard mais témoigne que le proto-islam considérait ces lieux comme saints à la suite du judaïsme et du judéo-nazaréisme (pour les Chrétiens, le nouveau Temple de Dieu est le cœur de chacun en attendant le retour de Jésus pour « juger le monde »), bien avant que soit répandue l'histoire légendaire du fameux « voyage nocturne » de Muhammad qui, constituée du temps des califes, donna une explication a posteriori de la sainteté des lieux qui remplaça celle donnée jusque-là par le Judéo-nazaréisme, avec lequel l’Islam naissant avait entre-temps définitivement rompu.

Selon le Judéo-nazaréisme, la libération de Jérusalem, la reconstruction du 3ème Temple aurait dû remplir les conditions nécessaires à un retour du Christ et l'instauration de son royaume. Le Christ n'étant pas revenu, la doctrine des Judéo-nazaréens fut disqualifiée et le nouveau pouvoir arabe dut reconsidérer les justifications à son emprise étendue en Orient.

L'Islam naquit donc de cette rupture avec le Judéo-nazaréisme, de l'occultation de cette vieille doctrine, laquelle transparaît cependant encore parfois dans le Coran, dont les traductions du professeur Luxenberg montrent que la langue initiale du texte provient d'un lectionnaire rédigé en syriaque. Le Coran n'aurait d’ailleurs pas été rédigé en arabe d'Arabie du Sud, comme cela est souvent avancé, mais dans la langue de la Syrie, où se trouve Ephèse et les Judéo-nazaréens.

A la suite de Patricia Crone, les recherches récentes d'Alfred-Louis de Prémare, de Jacqueline Genot, de Christof Luxenberg et d'Edouard-Marie Gallez tendent donc à renouveler les perspectives de l'histoire du Moyen-Orient des premiers siècles ; une explication des origines de l'Islam résiderait dans l'étude du Judéo-nazaréisme dont l'importance et l'influence idéologique ont été trop souvent négligées.

Il y aurait donc une filiation entre l’Islam et la tradition monothéiste sous l’action de disciples de Jésus, et sans doute même de saint Thomas. Or, on pense que la femme du Prophète, Khadîjah, était membre de la secte des Judéo-nazaréens. Que s’est-il passé lors du confinement des Musulmans dans le vallon près de la Mecque, où Mohamed, lpsL, leur livre la Sourate XVIII. Que pratiquent-ils sous la conduite du Prophète, de Khadîjah et d’Abû Tâlib ? Une forme de guérison par imposition des mains, comme les disciples de St Thomas, et qui rend supportables leurs blessures et les violences dont ils sont l’objet des Mecquois ? Une vie communautaire, basée sur la purification comme les Esséniens ? Qui sont ces « dormants » chrétiens que la Sourate conseille d’imiter ?

L’apôtre de Jésus, saint Thomas pourrait être la clef : son histoire rappelle celle des dormants et son action en Orient (Perse et Inde) met en scène des guérisons miraculeuses, notamment au coeur des croyances des Judéo-nazaréens. L'Évangile selon Thomas a été découvert en 1945 à Nag Hammadi, en Haute Égypte, associé dans le même codex à d’autres textes rédigés en copte (Livre secret de Jean, Évangile de Philippe, Traité sur l’origine du monde, L’exégèse sur l’âme, L’Hypostase des archontes et Livre de Thomas, l’athlète). Le manuscrit date du IVe siècle, mais des fragments, en grec, étaient déjà connus par les Papyrus d'Oxyrhynque dont le plus ancien est daté de l‘an 200 environ. Il pourrait être d'origine syriaque, Syrie ou se trouve Ephèse, le lieu de la Caverne coranique.

Qui est ce Thomas ? Dans l'Évangile selon saint Jean, retenu par le canon catholique, Thomas ne crut pas à la Résurrection avant d'avoir vu les marques de la Crucifixion :
« Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint. Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : La paix soit avec vous ! Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jean 20 : 24-29).

Selon le texte apocryphe des Actes de Thomas, l’Apôtre de Jésus, devenu thaumaturge, partit évangéliser l'Inde, et arriva à Cranganore au Kerala à la fin de l'an 52, où s'était implantée une colonie juive depuis le VIe siècle av. J.-C. Il tenta d’instruire les Hébreux, mais il eut plus de succès auprès des autochtones, et baptisa de nombreuses personnes de la haute caste et de la famille royale, qui formèrent le noyau de la première communauté chrétienne des Indes. Il fonda au total sept Églises dans le Kerala. En l'an 72, il fut arrêté alors qu'il priait dans une grotte de montagne à Mylapore près de Madras, et tué, transpercé par une lance. Ses reliques, d'abord vénérées au monastère de Mylapore, furent transférées, en l'an 394, dans la cité d'Édesse en Asie Mineure.

D'après la Légende dorée, saint Thomas fut plutôt envoyé par le Seigneur en Inde où il construisit pour le roi un superbe palais. Durant l'absence de ce dernier, il prêcha et donna aux pauvres un trésor que le roi lui avait confié. Celui-ci, à son retour, le fit jeté en prison et le condamna à être écorché et brûlé, mais l'apôtre fut libéré après la résurrection du frère du roi, mort peu avant. Saint Thomas partit alors pour l'Inde supérieure, le Tibet, où il fit de nombreux miracles et convertit même des femmes de la famille royale. Le roi de la région le força alors à adorer une idole, mais lui, continuant de vénérer le Christ, ordonna au démon présent dans l'idole de partir, et celle-ci fondit comme de la cire. Le grand prêtre le transperça alors de son épée alors pour venger l'insulte faite à son dieu.

Quoiqu’il en soit, il semble qu’une filiation initiatique se dessine entre le Christianisme et l’Islam. Des doutes existent également sur une filiation avec les Bouddhistes du Grand Véhicule, apparu au nord de l’Inde, le long de la route de la soie et avec l’influence certaine des Nestoriens, venus de Grèce.

Pour revenir à la question des dormants coraniques et de leur éveil, s’agissait-il d’éveiller les huit méridiens curieux, comme dans les exercices initiatiques taoïstes chinois, pour en tirer une essence de jouvence que les Empereurs du Japon nommaient « Reiki » ou de les endormir pour fonder la civilisation ? La question est posée ; d’autant que dans certaines Tarîqa islamiques, une initiation appelée « seigneuriale », propose de mettre en œuvre par l’imposition des mains une influence de guérison spirituelle appelée « barakah », sagesse et bénédiction de Dieu. Or, ce type d’initiation est donné en préliminaire nocturne à la prière du Vendredi, où est également lue la Sourate XVIII du Coran. Rappelons que Vénus et Mercure se lèvent en même temps et que le terme de Khadir, l’initiateur de Moïse, désigne en arabe la planète Mercure et une essence de jouvence.

Selon Salmàn (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit :
« Quand un homme prend un bain le Vendredi, se débarrasse autant que possible de toutes ses impuretés, se parfume (ou touche au parfum de sa maison), puis sort vers la mosquée en évitant de ne pas passer entre deux compagnons, fait les unités de prière que Dieu lui a préécrites et écoute attentivement l'Imam quand il parle, il est automatiquement absous de tous les péchés qu'il a commis entre ce Vendredi et le précédent » (rapporté par Al Boukhâri).

Ceci méritait d’être mis en lumière pour les étudiants de Reiki traditionnel en Occident.

Copyright Pascal Treffainguy, « La voie verdoyante du Khadir », 1996 – 2007.
Merci à Pascal/ Ulysse que je remercie de son autorisation de publication et de partage pour Antahkarana
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Agapée



Féminin
Bélier Chat
Nombre de messages : 17
Date de naissance : 22/03/1963
Age : 54
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 07 Sep 2007, 16:12

Bonsoir Namasté,

Oui j'ai vu le sujet en question, un sujet tellement abordé.....
toute initiation se paie...... si ce n'est pas par l'argent, c'est differement. Mais avec mon petit vocabulaire ;) je prefere me taire.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
 
REIKI, nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mondes n°2. Les cahiers du Quai d'Orsay Europe : les nouveaux horizons
» Musique du monde : Mélissa NKonda : de nouveaux horizons
» Bac 2015, les nouveaux horizons des « bacheliers méritants »
» les Nouveaux Robinsons (RP)
» nouveaux cantiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: