ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REIKI, nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Jeu 20 Sep 2007, 12:57

Bonjour à vous,

Merci pour tous ces merveilleux échanges sur le reiki.
Je crois que chaque praticien confirmé pourrait écrire un livre sur son expérience personnelle du reiki, tant il peut être un outil de transformation, d'évolution,et de transcendance de soi.

L'aspect de guérison du reiki, n'est qu'une forme de rééquilibrage qui s'opère, lorsque l'alchimie du corps et de l'esprit se fondent dans un principe d'unité retrouvée.

Quant à la lignée, pensez-vous que Mikao Usui en aurait fait une préoccupation de son vivant? et qu'elle pourrait constituer un label de qualité?

Aurait-il aussi pensé que le reiki puisse être quelque chose d'immuable et de non évolutif?

Mikao Usui nous a transmis avant tout, une manière de faire, de procéder, et des recommandations à travers des principes.
Peut-on considérer que la "qualité vibratoire" de l'énergie transmise par le donneur puisse être codifiée?

Là se trouve, il me semble, la quintessence du reiki. La capacité à transmettre dans tout son raffinement une énergie universelle, dérivée de la fréquence de celle de l'amour.

Pour conclure sur ce sujet, l'important n'est pas vraiment l'outil, mais ce que vous en faite, et dans quelle attitude personnelle.
Dans cette perspective, à un niveau élargi de conscience, toute personne fait du reiki sans le savoir, et sans savoir ce que c'est.

Bien à vous dans la lumière universelle.

.
Revenir en haut Aller en bas
simmarc

avatar

Masculin
Lion Singe
Nombre de messages : 43
Date de naissance : 20/08/1968
Age : 48
Localisation : Québec
Loisirs : Photo, musique, texte.
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 29 Oct 2007, 06:39

Je découvre toujours quelque chose quand je visite
ce forum. J'ai pas fini de tout lire et d'en faire le tour.
j'ai été initié au 1er et 2eme niveaux du reiki il y a 12 ans,
j'ai toujours crus que c'était chinois. J'ai surememt pas
étudié correctement.

Depuis quelques temps, une étrange envie d'apprendre
le japonais me bouscule. Je fais le lien maintenant.
Dans l'apprentisage du langage écrit, les symboles
reiki ont une structure.

Je sais pas si ca vous interesse,
en japonais Reiki = れいき
les kanjii;
靈氣 (methode de guérison)
例規 établir des règles
霊気 aura
励起 (électrique) excitation

C'est une coincidence mystèrieuse.
L'étincelle me rammène au reiki. Merci pour vos textes.
Revenir en haut Aller en bas
poussières d'étoiles



Féminin
Balance Singe
Nombre de messages : 190
Date de naissance : 29/09/1968
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 29 Oct 2007, 13:42

Arcane XIII a écrit:

Meme a l'heure actuelle, il peut etre considerre ce moteur comme un simple outil et non une finalite en soi

Pour ma part, je partage librement et gratuitement ce que je possede de plus precieux: moi-meme. J'ai un travail en dehors qui assure ma subsistance dans notre societe. Mais meme ce travail est organise non pas dans l'accumulation, mais dans une retribution juste de ce qui est fait. Petite precision, je suis informaticien. Quand on connait le cout d'intervention de ce genre de techniques ca chiffre tres vite. Preso, j'ai choisi de travailler au forfait avvec quelques entreprises. ce qui me permet de vivre bien sans avoir a trop me prendre la tete sur le futur.
Cela me laisse suffisement de temps pour continuer a me developper et offrir ce que je suis aux autres. La seule restriction que j'y apporte pour l'instant, c'est que celui qui recoit doit y etre pret. C'est la seule selection que j'apporte car ce que j'ai a dire ou a faire; tout le monde n'est pas forcement pret a accepeter les remises en causes que cela peut engendrer dans sa propre vie.
Pourtant, il faudra bien les faire et quand la conscience est de la partie, cela bouge assez vite derriere et il faut etre pret à cela.

Voila, c'est une participation nettement moins technique que les votres, un simple partage ^^

Excellente journee a vous.

ps: je sais qu'actuellement, je ne suis pas apte a me mettre au Reiki. Cela viendra peut-etre plus tard... Qui sait ^^ mais toujours est-il que c'est quelque chose qui m'attire sans que je puisse l'expliquer. Comme tout ce qui touche au Christ interieur. Ca me fait literralement vibrer.


Merci infiniment a toi Arcane XIII pour ce partage.
(J'Aime ce chiffre 13)

Il est tres tres similaire a mon vécu.

Je choisi de travailler peu pour la rémunération et dans des contextes qui me permettent d'exploiter mes valeurs profondes, donc juste assez d'Argent pour payer les choses nécesssaires dans le contexte de vie qui est le notre en ce moment. Uoi je passe pour une extraterrestre, un peu barjo (folle). On a pitié de moi, ou on me rejette pour ce que je les oblige a prendre conscience, etc...
Mais voila, je suis ce que je suis
Pour le reste (j'aime ta formule, je partage librement et gratuitement ce que je possede de plus precieux: moi-meme) j'offre le meilleur de moi-même en bénévolat. Ou on peut vivre un échange et un partage incroyable puisque pas associé du tout a une valeur monétaire.

Je ne me sens pas non plus prete poour du travail énergétique mais je sais que chaque chose arrivera selon l'ouverture du coeur...
J'ai surtout travaillé sur moi-même. Cela fut constamment un beau défi a aller toujours plus pres de mon coeur. Beaucoup de libérations de peurs et de limites

Quand tu dis " celui qui recoit doit etre pret "
Ma vision des choses c'Est qu'il faut etre soi-même et que chacun recevra cela en fonction de qui il est. Donner sans attendre rien en retour...
Donc, si on travaille sur soi pour etre dans le respect de la vie et l'énergie du coeur, oui ca peur brasser les autres mais eux, ils sont tels qu'ils sont et ce qu'il nous partage aura un effet sur nous aussi donc ca fait partie de la vie, tout simplement.

Surtout ne pas se nier soi-meme ou nier l'autre


:787:
Revenir en haut Aller en bas
Arcane XIII

avatar

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 12
Date de naissance : 05/11/1972
Age : 44
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Lun 29 Oct 2007, 14:30

Poussières d'étoile Je te remercie pour cette approche liee a mon post ^^

Mon chemin a continue depuis ce post... Puisque je vais commencer mon initiation au Reiki au mois de decembre. Il semble que certaines approches me soient "deconseillees" assez fortement en fait. La pratique du reiki est une etape importante que je dois assimiler prochainement et utiliser apres. Je verrais bien ce qu'il en ressort dans mon parcours qui a quelques points communs avec celui de Namaste. Puisque c'est aussi le meme deces dans les memes conditions qui m'ont fait prendre conscience que je peux devenir, dois devenir et deviens; ce que Je-Suis.
Il m'est temps d'accepter de suivre la voie que j'ai choisie au moment d'incarner dans ce temps-ci.
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Jeu 30 Oct 2008, 09:45

Les guérisseurs, la foi, la science !

- avec la collaboration du Dr Thierry Janssen

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce film retrace l’histoire de la guérison spirituelle et du magnétisme depuis l’antiquité, présente des portraits de guérisseurs célèbres. Ces Guérisseurs soignent des gens de la rue, des Chefs d’États, des ministres, des médecins, des scientifiques, des célébrités. Aujourd’hui des médecins collaborent avec ces guérisseurs.
Ce film est rythmé par les interventions du docteur Thierry Janssen, Chirurgien et Psychothérapeute, auteur de La solution intérieure chez Fayard. Il explore les nombreuses facettes de la guérison, y compris au contact de guérisseurs traditionnels et de praticiens orientaux et nous présente des travaux de recherches scientifiques.
Chaque année, des milliers de malades condamnés par la médecine moderne n’hésitent pas à parcourir la planète à la recherche de guérisseurs, dans l’espoir d’une guérison “miraculeuse”.
À l’heure des scanners, de la radiothérapie et de la chirurgie assistée par ordinateur, ils sont de plus en plus nombreux dans le monde à exercer cette profession qui semble venir d’un autre âge. La pratique de ces guérisseurs reste en marge de la médecine, particulièrement en France, où ils exercent souvent dans l’ombre, parfois dans l’illégalité. Pourtant, les hôpitaux font de plus en plus appel à eux, notamment pour le traitement des grands brûlés. Mais officiellement, ils n’existent pas ! La médecine officielle ignore ces soigneurs, laissant la place aux “fantasmes” et au charlatanisme qui prospère dans ce vide juridique.
Proposé par Corinne sur son forum.


PS:à Jasrah:
Votre question est elle toujours d actualité??

"reiki energie de Shamballa controverse"
avec discernement
http://www.google.be/search?hl=fr&q=reiki+energie+de+Shamballa+controverse&meta=lr%3Dlang_fr
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Mer 27 Oct 2010, 18:58

Comme le rappelait René Guénon :
« Dans la nature, le sensible peut symboliser le suprasensible ; l’ordre naturel tout entier peut, à son tour, être un symbole de l’ordre divin ; et, d'autre part, si l’on considère plus particulièrement l’homme, n’est-il pas légitime de dire que lui aussi est un symbole par là même qu’il est a créé « à l'image de Dieu » (Genèse, I, 26-27) ? Ajoutons encore que la nature n’acquiert toute sa signification que si on la regarde comme nous fournissant un moyen pour nous élever à la connaissance des vérités divines, ce qui est précisément aussi le rôle essentiel que nous avons reconnu au symbolisme ».






Bonsoir,
voilà un sujet qu il me fallais remonté suite à une visite chez un ostéopathe ce matin!
J ai une "luxation de la clavicule droite" et ce après un choc émotionnel semble t il qui date d un an déjà et qui s est manifesté le jour de mon annif en août de cet été (12 mois plus tard donc)!

En parlant au médecin de la "catharsis spontanée" que je croie vivre aujourd hui, il m explique qu en effet c est une possibilité et que ce que je vis remonte à ma petite enfance (4 ans a t il déterminé, ce qui est juste).
j observe dans ces mouvements des gestes que j ai moi même posée spontanément sur mon propre corps ces derniers mois(je suis initié, il est vrai au reiki, au travers de divers enseignements)...
En cherchant des textes qui pourraient accréditer mes ressentis et mes perceptions, voici ce que je vous partage ce soir, qui est mes yeux très important et que Pascal de Tréffainguy a écrit, auteur dont j ai déjà partagé dans ce post certaines réflexions):
extraits:

"La tradition orale du Reiki indique que le symbole en question (Chokurei) aurait été tiré d’un mouvement des alchimies internes taoïstes nommé : « retour au vide ». Il indiquerait alors un pouvoir d’annihilation, contraire au mouvement cosmique créateur. Ce serait donc un symbole de destruction permettant un retour au vide originel ; idée issue de la doctrine métaphysique chinoise et de sa cosmogonie. La manipulation du symbole rappelle d’ailleurs un rituel taoïste d’exorcisme, où la spirale en sens anti-cosmique annihile les influences nocives, en les ramenant dans le vide originel. Dans le Bouddhisme Shingon du Japon, le rituel de Fudo-myo-o , une divinité tantrique, met en œuvre le même geste. On en retrouve d’ailleurs une version christianisée dans les écoles de Reiki new-age. La technique de « la boule de miroirs avec la flamme de St Germain et l’épée de St Michel » est une parodie du rituel nippon.

Ce pouvoir de vie et de mort est donc détenu tout autant par les initiés du Taoïsme que l’Empereur ; ce qui est logique si l’on tient compte de la double circulation des influences dans l’Empire. L’Empereur diffuse les influences célestes (donc descendantes), mais il reçoit aussi les offrandes matérielles (donc ascendantes) qu’il est chargé de livrer au Ciel (il opère alors un tri entre ce qui est présentable et ce qui, au contraire, doit être escamoté).

On est ici au cœur d’un rite présent chez les Indo-Européens, que l’Inde a mis en scène dans son mythe du « Soma ». René Guénon donne des indications (à la suite en citation), qui permettent de comprendre de quoi il s’agit dans la judéo-tradition chrétienne, qui nous est plus familière. Le Wang, c’est à dire l’Empereur (qui est alors qualifié de « Roi du Monde »), y apparaît sous les traits de « Melchissédec », un personnage biblique bien énygmatique pour qui ne connaît pas la doctrine chinoise :
« Le nom de Melchissédec, ou plus exactement MelkiTsedeq, n’est pas autre chose, en effet, que le nom sous lequel la fonction même du « Roi du Monde » se trouve expressément désignée dans la tradition judéo-chrétienne (…) Voici d’abord le texte même du passage biblique dont il s’agit :
« Et Melki-Tsedeq, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin; et il était prêtre du Dieu Très Haut (El Élion). Et il bénit Abram, disant Béni soit Abram du Dieu Très-Haut, possesseur des Cieux et de la Terre; et béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout ce qu'il avait pris. »


Melki-Tsedeq est donc roi et prêtre tout ensemble ; son nom signifie « roi de Justice », et il est en même temps roi de Salem, c’est-à-dire de la « Paix »; nous retrouvons donc ici, avant tout, la « Justice » et la « Paix », c'est-à-dire précisément les deux attributs fondamentaux du « Roi du Monde » (…) ceci rattache directement l'histoire de Melki-Tsedeq à celle des « Roi-Mages » (…) le sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l’offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre » de Melchissédec ».

On retrouve ici les deux fonctions impériales :

- La Paix sociale, que l’Empereur obtient en diffusant l’influence spirituelle du sommet de la société où il se trouve vers sa base, formée par le peuple. Cette paix est dans le contexte occidental symbolisée par le vin et dans le Reiki, par l’idéogramme Amé, la pluie ou l’influence céleste.

- La Justice, que l’Empereur exerce en retranchant le flux de la vie de ceux qui sont hostiles à la collectivité ou les monstres qu’elle produit parfois. Cette justice est symbolisée par le pain, qui est produit par la base mais n’est distribué qu’à ceux en accord avec la collectivité en temps de disette. Une sanction s’exerce alors de son fait. Dans l’idéogramme Reiki, cet aspect est signé par le signe Tchi, l’énergie interne, qui présente un double aspect pervers et bénéfique. Rappelons que l’idéogramme Tchi est formé sur les traits d’un grain de riz explosant sous l’effet de la cuisson. C’est donc à l’activité interne de l’homme, émotionnelle et mentale, à laquelle il est fait allusion. Mikao Usui, rappelons le encore, considère que la première chose que nous ayons à faire pour nous soigner et de corriger notre pensée, en la rendant saine et conforme à la vérité."




"Les premières traces d’Alchimie interne connues pourraient dater de l’époque des Han (3ème siècle av. J-C ) ; apparaît alors dans les textes le terme caractéristique de « champ de cinabre ». Dans le manuel de soin remis par la Usui Reiki Ryoho Gakkaï de Tokyo, et qui avait été mis au point par Mikao Usui, il est fait mention pour les soins d'une imposition des mains au niveau d'un mystérieux « tanden », situé sous le nombril. Le terme a beaucoup gêné lors de sa première traduction (vers l'allemand) ; à ce point qu’il a été conservé tel quel. Il s’agissait en fait d’un des « dan-tian » taoïstes ou « champs de cinabre ».

On peut dire sans abus que cet aspect du Taoïsme a été d’une extrême importance dans l’évolution de la science chinoise qui, comme en Occident, a connu une décadence qui l’a menée de conceptions traditionnelles, attachées au monde intermédiaire du médiateur, à des préoccupations uniquement matérialistes, comme celles de notre chimie industrielle. Ne parlait-on pas encore au 17ème siècle des « brûleurs de charbon » pour distinguer les fabriquants de produits chimiques des authentiques alchimistes ? Lorsque l’on parle d'alchimie, on pense d’ailleurs immédiatement au travail sur les métaux. Toutefois, la véritable alchimie se moque des métaux externes ; puisque le noir charbon qu’elle doit brûler, pour alimenter sa forge intérieure, ce sont les résidus des passions dans le corps. De là, certains points clefs sur les canaux subtils sont amenés au « rouge » pour les libérer des conséquences de l’absence de médiation entre Ciel et Terre ; comme ces koueis et po que nous décrivions plus haut et qui sont des résidus du désordre dans les cinq Eléments.

Dans « tanden », ou plutôt « dan’tian » en chinois (également translitté « tant’tien »), « dan » désigne ainsi le cinabre - ou sulfure de mercure - proprement dit, et « tian » son lieu de résidence. Les trois champs sont donc trois points précis du corps, où s’effectue une purification énergétique particulière. Ce sont les champs :
1 – inférieur, au nombril ou « chaudron d’argent » contenant l’essence sexuelle Jing ;
2 – moyen, au niveau des cœur et plexus solaire contenant le souffle subtil Tchi ; et
3 – supérieur, de la tête ou « palais de cristal » réceptacle du Chenn, l’information venue de l’univers. La colonne vertébrale se mue alors en pilon de diamant.

Le premier champ est considéré comme la racine. Le Jing, l’énergie sexuelle et ancestrale, s’y manifeste sous la forme de cinq essences élémentales colorées, sur lesquelles le pratiquant travaillera à l’aide de sons et de symboles (« Koua »). Au début de la pratique, l’exercice consiste à former une boule de Jing au premier dan’tian, puis à la faire circuler dans le corps le long des deux principaux méridiens de l'acuponcture. L’objectif est d’alimenter en force le Tchi au cœur et de lui permettre de se mettre en syntonie avec le Chenn au crâne ; c’est à dire d’ouvrir notre conscience à son environnement pour la sortir de ses ratiocinations.

Les deux méridiens en question, disposés en boucle autour du corps, forment ce que les Taoïstes appellent « l’orbite microcosmique ». Qu’est-ce donc ? Selon maître Mantak Chia :
« Les Maîtres taoïstes antiques découvrirent, grâce à la méditation, que le corps humain est parcouru par un courant énergétique. Ils établirent que ce flux énergétique suit un circuit déterminé, constitué de soixante méridiens principaux et d’à peu près trois cent soixante points, ou centres énergétiques, où le Tchi se rassemble et se condense. C’est ce flux énergétique qui nous réapprovisionne en énergie vitale. Nos centres énergétiques ont un pôle positif et un pôle négatif, qui font tourbillonner des roues éthérées d'énergie. Ces points sont les foyers où les énergies extérieures peuvent être attirées, absorbées et transformées en énergie vitale (…) Chaque point produit son type d’énergie pour attirer ou repousser le Tchi produit par les autres centres du corps, et diriger le flux énergétique de façon à connecter ces points entre eux, et à fournir l’énergie adéquate au corps entier (…) Les nombreux méridiens d’acuponcture du corps servent de câblage et guident l'énergie vitale vers organes et les glandes pour les nourrir ».

En effet, parmi les huit méridiens curieux où circule l'énergie Tchi dans le corps, deux diffèrent des autres par ce que le Tchi y circule en permanence, et qu’ils possèdent leurs propres points d’acuponcture. Ce sont les allodromies « Tou-Mo » (le Vaisseau Gouverneur – V.G.) et « Jenn-Mo » (le Vaisseau Conception – V.C.). Le premier est Yang, le second est Yin, assurant respectivement le cheminement du Tchi dans les parties postérieure et antérieure du corps. Le cercle formé par ces deux vaisseaux est un circuit énergétique très utilisé dans le Tchi-Kong (le Ki-Ko au Japon). Le but de la pratique est de faire circuler l’énergie dans cette boucle pour équilibrer les tendances du Yin et du Yang. On retrouve donc le principe de régulation, détenu par le Wang.

La boule de Jing, destinée dans l’alchimie taoïste à renforcer le Tchi pour le rendre accessible au Chenn et formée dans le dan’tian inférieur comme nous l’avons dit, est intégrée à cette boucle et chemine d’étape en étape. Petit à petit, le Tchi va se manifester sous huit formes, représentées par un animal mythique et avec lesquelles le pratiquant apprendra à jouer en les mimant. Le yoga de l’Inde met identiquement en scène des postures spontanées de catharsis pour produire artificiellement un même effet de nettoyage des canaux subtils. Ces formes sont les attitudes mentales et émotionnelles de base décrites par les huit trigrammes de base du Yi-Tching ; telles qu’elles apparaissent aprés la polarisation Yin et Yang dans le processus de cosmogénèse.

L’alchimie d’ouverture du Tchi au Chenn se fait ensuite en cinq étapes, en relation avec l’Etoile polaire à cinq branches (on sait son importance pour le clan Usui-Chiba qui en avait fait son signe héraldique), les énergies des cinq Eléments, les Trois Pures, le Yin et le Yang primordiaux, et le Wu-Chi (le Vide originel). A partir de ce moment là, l’adepte a suffisamment fait l’expérience des diverses formes de l’énergie (Jing, Tchi et Chenn) pour utiliser les méthodes de transmutation des émotions perturbatrices en énergie de guérison (sons de guérison et projections sensorielles). Il est capable de produire à l’extérieur des transmutations métalliques, comme celles attribuées au maître de Reiki Hawayo Takata. Est-ce à dire que Mikao Usui avait étudié tout cela et réalisé une telle méthode ?


Reiki & Taoïsme

je précise que lors de cette première rencontre, il n a travaillé que sur mon "ventre"!

vos réflexions et connaissances dans ce domaine sont les bienvenues!

voir
ostéopathie

et pour comprendre mon cheminement:
une citation de Serge Car
qui a toute son importance à l heure actuelle!!


"La catharsis provoque un choc, car elle met en relation le sujet avec ce qu’il s’était dissimulé, ce qu’il avait pu refouler. Le besoin que nous éprouvons de vider les poubelles de l’histoire récente sur la scène de l’histoire critique a en effet une parenté avec la catharsis individuelle. L’inconscient collectif a lui aussi besoin d’être libéré, de voir ses nœuds internes résolus, dénoués. L’esprit veut cette libération, autant comme conscience individuelle, que comme conscience collective. Le déballage scabreux du passé, avec ses rancunes, ses ressentiments et ses accusations n’est pas gratuit. Autant en conduire le processus de manière précise, impartiale, délibérée, dans les écrits de l’histoire, plutôt que d’en laisser le soin à la vindicte populaire. Il est intéressant de noter que puisque toute histoire est une mise en rapport entre deux plans de l’humanité, le passé vécu par les hommes d’autrefois et le présent où vient s’effectuer la relecture du passé, il y a nécessairement une opération qui s’effectue sur le plan psychique. Un homme qui désire être libre se libère du poids de son passé. Un peuple qui veut être libre doit se libérer du poids de son passé. Nous savons que l’effet de catharsis est assez ambigu au théâtre ou au cinéma. Parfois le spectacle des passions risque de les renforcer au lieu de les libérer. La même ambiguïté se retrouve avec l’histoire, dans la mesure où la mémoire est libérée ou au contraire, sollicitée à l’excès dans sa réactivité."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et encore à la date de mon annif Jeu 14 Aoû 2008 - 14:58
Quand la recherche du mot "catharsis" me conduit à Baphomet...et parce que j ai vu la "gorgone" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 09:54



Bonjour ,

COMME PAS DE HASARD? QUE DES SYNCHRONICITES???

(...c est une question en soi)

je cherchais hier soir des compléments d infos sur le reiki et ses "méfaits" après un entretien avec un ostéopathe!

Ce matin , je reçois ce mail que je poste ici , avec lequel la controverse se poursuit, j en suis consciente, dans un soucis d éthique et afin qu un débat contradictoire et respectueux puisse émerger .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE REIKI, ARME OCCULTE DES JÉSUITES

....

ou énergie Christique dévoyée?

ici




COMMENT LE JAPON A ÉTÉ CONQUIS...

Le Reiki fait partie de ces techniques de guérison « Nouvel-Âge » qui semblent être sorties de nulle part et dont personne ne comprend vraiment le fonctionnement. La plupart de ces systèmes de thérapie tombent assez rapidement en désuétude ou se concentrent entre les mains d'un petit groupe de guérisseurs qui, ayant investi leur foi et leur argent, ne veulent plus lâcher-prise. Mais pas le Reiki : 30 ans après son introduction en Occident, cinq millions de personnes l'auraient pratiqué, dont 100'000 rien qu’en France. Nous n’allons pas contester ici le fait qu’il puisse produire des « miracles », mais nous allons montrer qu’il s’agit en réalité d’une technique proche de la magie noire mise en place par des initiés jésuites dans un but bien précis. Pour cela, nous allons devoir remonter l’histoire du Japon et suivre la « piste jésuite » grâce à une connaissance approfondie de leurs techniques de manipulation. Alors se dessinera peut-être, au milieu des mille mythes et légendes entourant le Reiki, le véritable visage de son fondateur : Mikao Usui.

L’histoire commence le 15 août 1549, lorsque le Père François-Xavier débarque au Japon. Il aurait pu accoster plus tôt mais il voulut attendre ce jour qui marque non seulement la fête de l’Ascension de la Vierge Marie, mais aussi et surtout le jour anniversaire de la fondation de la Compagnie de Jésus, par Ignace de Loyola et six de ses compagnons (nous allons voir que cette date « sacrée » est centrale dans toute l’histoire du Japon).

Sans tarder, le « bon père » commence son travail de missionnaire, qui est aussi un travail d’infiltration progressive de cette nouvelle culture s’offrant à ses yeux attentifs. Fort de l’expérience déjà acquise en Inde, il prend rapidement du pouvoir jusqu’à obtenir la protection du seigneur de la province de Nagasaki, où il établit son fief chrétien.

Les choses se passent plutôt bien au début jusqu’au moment où, lassé des manigances jésuitiques et peu dupe de la couverture humanisto-chrétienne derrière laquelle ils se dissimulent, l’Empereur du Japon ordonne l’expulsion des Jésuites de l’île, puis finalement l’interdiction du culte chrétien. L’histoire nous apprend que plusieurs prêtres meurent en martyrs. Le Japon se ferme alors totalement aux influences étrangères. Nous sommes en 1628.

Au milieu du 19ème siècle, le christianisme est toujours interdit. En revanche, les Chrétiens de nationalité hollandaise sont acceptés, mais uniquement pour des objectifs humanitaires, sans faire de prosélytisme. C’est précisément sous cette couverture que débarque, en 1859, un certain Guido Verbeck. Et il débarquera à Nagasaki, précisément à l'endroit d’où les Jésuites avaient dû se retirer.

Verbeck n’était pas officiellement un Jésuite, mais il en avait toutes les caractéristiques. Comme tout Jésuite, il était d’abord passé par de longues études d’ingénieur avant d’entrer finalement dans un séminaire à Auburn, dans l’État de New York. Il en était sorti pasteur, de confession protestante. Il est évident que s’il avait été Jésuite, les Japonais – qui connaissent bien l’histoire de leur pays – se seraient méfiés et ne lui auraient pas accordé les postes importants qu’il va briguer.

En 1863, Verbeck commence à enseigner à la School for Western Studies, toujours à Nagasaki. Il n’y prêche pas la Bible – toujours interdite – mais il étudie avec ses élèves (dont certains prendront des places importantes dans le gouvernement) les Droits de l’Homme et la Constitution américaine. Il publie également le premier dictionnaire anglo-japonais, ce qui est toujours une priorité pour les Jésuites lorsqu’ils infiltrent une culture.

Le 15 août (!) de cette année, les Anglais attaquent le Japon pour une histoire d’offense concernant les samouraïs. Ils bombardent Kagoshima, précisément là où François-Xavier avait débarqué trois siècles plus tôt. Suite à cette guerre-éclair, le Japon est contraint de payer un lourd dédommagement. Malgré cet incident, le Japon et l’Angleterre se rapprocheront, et c’est l’Angleterre qui soutiendra l’Empereur lorsque celui-ci entrera en guerre civile avec les samouraïs, la noblesse du pays. (C’est la guerre de Boshin, narrée dans le film Le Dernier Samouraï.)


UNE MARIONNETTE DES JÉSUITES

Nous sommes en 1868. L’Empereur Meiji monte sur le trône. Il n’a que 15 ans. C’est lui qui sera responsable de toutes les réformes qui ouvriront le Japon à l’Occident. Parallèlement à cette libéralisation, il imposera aussi un système aux allures rétrogrades de culte autour de sa personne, ce qu’on appelle communément le Shintô d’État. Nous allons voir que cette contradiction entre modernité et archaïsme prend tout son sens lorsqu’on connaît la stratégie des Jésuites.

Guido Verbeck jouera un rôle majeur dans le nouveau gouvernement. Il enseigne à l’université impériale de Tokyo, ville où l’Empereur sera déplacé afin de le couper de ses anciens conseillers. On apprend qu'à cette université, le futur premier ministre du Japon passera entre les mains de Verbeck, continuant une vieille tradition jésuitique de « formation » des élites politiques.

Une année plus tard, le 15 août (coïncidence ?), six nouveaux ministères sont instaurés, dont le Ministère de l’Éducation – où Verbeck jouera un tel rôle qu’on le considère, aujourd’hui encore, comme le « père du système éducatif japonais » – et le Bureau des Religions, qui va organiser le fameux « Shintô d’État ».

Il est important de comprendre ce qu’est ce Shintô d’État. Le shintoïsme originel est un peu au Japon ce que l’hindouisme est à l’Inde. C’est un système de croyance très ouvert mais essentiellement orienté autour du culte des ancêtres et des lieux saints. Certains ont parlé de chamanisme, mais c’est un chamanisme naturel, totalement intégré dans la conscience mystique des Japonais.

Le Shintô d’État, imposé à cette période, est un système beaucoup plus rigide, administratif, fermé. Il va surtout permettre de lancer une inquisition contre toutes les pratiques cultuelles du Japon, sous prétexte de vérifier qu’elles incorporent bien un culte à l’Empereur. Ce sera un outil idéal pour permettre aux crypto-Jésuites d’identifier et de prendre le contrôle des différents mouvements religieux, ce qu’ils avaient déjà fait en France, sous couvert de chasse aux hérétiques.

Il y a une autre chose qu’ils avaient déjà expérimenté en France : l’instauration d’un culte autour du Roi – en l’occurrence Louis XIV, celui qu’on appelait le « Roi Soleil » – afin de l’isoler et de le rendre plus sensible aux suggestions de ses « conseillers ». L’Empereur Meiji sera lui aussi isolé et, en quelques années, l’ancienne noblesse des samouraïs sera écrasée jusqu’à disparaître complètement.

En revanche, l’interdiction sur le christianisme sera levée en 1873. Après 14 ans de travail de sape, Verbeck est enfin libre d’évangéliser. Mais son rôle est terminé, car ses origines occidentales ne lui permettent pas de prendre un rôle important dans la société japonaise encore très tournée vers ses traditions.


LA PISTE JÉSUITE CONTINUE…

Le rôle suivant sera tenu par un Japonais qui, peu après l’arrivée de Verbeck au Japon, va quitter le Japon pour aller se former chez les Occidentaux, notamment aux États-Unis où il fréquente les plus grandes universités. Converti au christianisme, il prend le nom que lui donne le riche armateur qui l’a introduit en Occident : Joseph Hardy Neesima.

Une année après la réouverture du Japon au christianisme – les choses tombent bien – Neesima, devenu prêtre entre temps, réussit à convaincre un comité américain d’aller fonder une école chrétienne au Japon. Cette école deviendra la prestigieuse université Doshisha, encore très réputée aujourd’hui. (Quelques années plus tôt, il aurait accompagné le ministre japonais de l’Éducation – que conseillait Verbeck – lors d’une tournée en Europe).

Quel est le rapport entre toutes ces intrigues et Mikao Usui, le fondateur du Reiki ? Eh bien c’est très simple : les premières histoires du mythique fondateur racontent qu’il était professeur – voire directeur ? – à l’université chrétienne Doshisha. Et il aurait même été, selon les recherches très poussées de Pascal Treffainguy, membre de l’ordre des Jésuites . N’est-ce pas merveilleux de retrouver un vrai Jésuite après toutes ces années où ils ne semblaient agir que comme une main invisible?

Usui a tout du Jésuite. En ce qui concerne la science, il est extrêmement doué, tellement passionné par la mécanique qu’il aurait fondu en larmes en voyant un moteur pour la première fois. Il étudie l’astrologie et devient même le fer de lance de l’introduction de la médecine occidentale (allopathique) au Japon, ce qui devrait faire réfléchir les adeptes du Reiki qui voient dans le docteur un fervent défenseur des médecines naturelles.

En même temps, sa nature mystique le pousse à se convertir au christianisme dès l’âge de 16 ans. On imagine qu’à partir de ce moment là, il va être fermement pris en main par les pères qui l’éduquent…

La fable veut qu’un jour, très attristé de n’avoir pas pu expliquer à un de ses élèves comment Jésus guérissait de ses mains, il serait parti aux quatre coins du monde à la recherche de la réponse (dont au Tibet d’où il ramènera un écrit connu sous le nom du Tantra de l'Éclair).
Usui était effectivement très cosmopolite et polyvalent. On le retrouve conseiller du gouvernement de Taiwan, journaliste, homme d’affaires, rien de l’image de « moine reclus » qu’on lui colle parfois, tout, en revanche, du prêtre jésuite qui a été formé pour infiltrer n'importe quel milieu.

Finalement, c’est entre 1914 et 1920 que – toujours selon diverses fables récitées dans les stages de Reiki – il reçoit l’illumination après avoir médité 21 jours au sommet d’une montagne sacrée du Japon. Il aurait alors vu une grande forme blanche descendre sur lui, les symboles du Reiki seraient apparus devant ses yeux et il aurait, dès lors, eu le don de guérir miraculeusement les gens, et même de transmettre ce pouvoir.


L’ÉNERGIE DES FANTÔMES

Arrêtons-nous un moment sur cette fable. On réalise que c’est à partir de ce point que les chemins divergent : il y a ceux qui veulent croire en la possibilité d’un miracle, et ceux qui pensent que tout cela n’est que de la superstition et du charlatanisme. Entre les deux positions, un gouffre immense.

C’est comme si notre éducation nous avait formés à réagir aux phénomènes occultes, soit en les fuyant, soit en voulant y croire désespérément. Mais le monde invisible obéit à des lois aussi réelles que la loi de la gravitation, et si les Jésuites ont pu prendre un tel pouvoir sur le monde, ce n’est pas seulement par la ruse mais par leur maîtrise totale des forces invisibles.

Une première règle concernant ces mondes (de même que le monde manifesté) est que rien n’est gratuit. Plus précisément : toute énergie vient de quelque part. On peut alors se demander d’où provient le nuage blanc qu’aurait vu Usui avant de recevoir ses dons ?

Nous avons un premier élément de réponse dans l’étymologie même de Reiki. S’il est évident que Ki signifie « énergie » (Chi en chinois), les Occidentaux traduisent généralement Rei par « esprit », estimant ainsi que Reiki signifie « énergie spirituelle ». Mais, en réalité, ce mot Rei, « esprit », renvoie non pas à nos facultés spirituelles, mais à ce qu’on appelle communément des fantômes : des esprits !

Ce serait donc l’énergie des défunts qui serait utilisée pour accomplir les miracles du Reiki. Voilà qui choquera certains et qui en laissera d’autres de marbre, pensant que c’est une noble chose si, par ce biais, les morts peuvent aider les vivants. Mais comment des âmes désincarnées, errant encore sur Terre, pourraient-elles être d’une quelconque aide pour les vivants ?

Voilà ce que devraient se demander les amateurs de spiritisme et de channeling qui espèrent toujours trouver des réponses à leurs questions existentielles en communiquant avec l’au-delà, alors que cet au-delà, ce monde des morts, ne vit que dans le passé et ne peut en rien nous orienter positivement vers le futur. S'y soumettre, c'est risquer une grande confusion et une paralysie qui ne sont, au fond, que les signes d'une vampirisation.

En réalité, dès qu’on commence à toucher à l’au-delà, on est vite dans le domaine de la nécromancie et de la magie noire. Beaucoup d’adeptes du Reiki ont eu des morts dans leur entourage peu de temps avant ou après avoir commencé à faire des séances. Hawayo Takata, celle qui a amené le Reiki en Occident, a vécu le décès de sa sœur quelques mois avant d’être « inspirée » d’aller voir Mikao Usui. On peut donc estimer que, si le Reiki « marche » pour certains, c’est qu’il y a des fantômes près d’eux pour les « aider »… mais à quel prix ? Et quand on a connaissance de cas où un proche est décédé peu après une séance de Reiki, ne peut-on se demander si ce n’est pas le Reiki qui a lui-même déclenché la mort afin de récupérer une âme de plus dans son système occulte ?

Enfants, nous avons tous lu des histoires où un diable, un méchant génie, exauce les vœux dès qu’on signe un pacte avec lui. Mais lorsqu’on devient adulte et qu’une amie « Nouvel-Âge » nous propose une technique de soin miraculeuse, on se dit prêt à y croire. On pense même qu’y croire fait de nous un être « spirituel », au-dessus de la moyenne.


LE DÉTOURNEMENT DU SHINTO

La vision claire de ce qu'est l'au-delà nous aide à mieux comprendre le mécanisme derrière les guérisons « miraculeuses ». Mais cela ne suffit pas pour comprendre le succès planétaire du Reiki. Après tout, de tous temps, il a existé des « magnétiseurs » qui, de par leur sensibilité, avaient établi un certain contact avec l’au-delà. Qu’est-ce que le Reiki a de plus ?

Le système Reiki est contrôlé par les Jésuites et ces champions de l’occulte ne sont pas du genre à fantasmer sur des pouvoirs imaginaires, ni à lancer de grandes campagnes pour un produit qui ne marche pas. Ils ne sont pas là pour perdre de l’énergie, mais pour en gagner toujours plus. Pour cela, ils traquent les réservoirs d’énergies – les égrégores, etc. – et les mettent sous contrôle.

Lorsque François-Xavier a débarqué au Japon, il a bien senti que les siècles et millénaires de dévotion et de culte aux ancêtres avaient développé une atmosphère naturellement mystique à l’intérieur du pays. Le Japon n’était pas qu’une île de pêcheurs, c’était une formidable cathédrale dans l’au-delà, construite sur une énergie extrêmement raffinée. Cette cathédrale d’énergie était en même temps une protection qui repoussait ceux qui étaient venus sur l’île pour de mauvaises raisons – comme les Jésuites.

Lorsque ces derniers revinrent au Japon deux siècles plus tard, ils le firent avec beaucoup plus de prudence. Pas question d’imposer un dogme étranger. Au contraire, ils devinrent des champions du culte Shintô : ils firent tout pour bien entourer l’Empereur, pour le flatter et pour organiser un gigantesque – et artificiel – culte autour de sa personne.

Ainsi, ils s’assuraient qu’une grande partie de l’énergie dévotionnelle allait vers leur protégé. Tout cela ne nécessitait pas beaucoup d’efforts de la part du peuple nippon, car de tous temps au Japon, il y eut un culte rendu aux ancêtres et aux Empereurs.

Mais cette fois, au lieu que la dévotion envers l’Empereur soit redirigée vers les dieux et les mondes supérieurs – comme cela se fait naturellement dans une société traditionnelle – cette énergie allait être mise sous contrôle jésuite.

Quelle preuve avons-nous de cela ? Eh bien, le fait qu’en 1912, lorsque l’Empereur Meiji meurt, ce n’est pas devant ses proches mais, selon la légende, dans les bras d’Usui – oui, Mikao Usui, le fondateur du Reiki !

Or, c’est seulement quelques années plus tard qu’Usui va avoir son illumination sur la montagne, que le « grand fantôme blanc » va tomber sur lui et lui donner des pouvoirs extraordinaires. Comment ne pas voir dans ce fantôme l’âme de l’Empereur décédé, tellement chargé qu’il ne pouvait que donner une force considérable à celui qui la recevrait – en l’occurrence un agent jésuite qui se trouvait « comme par hasard » à ses côtés à sa mort.

Lorsque l’on connaît la vivacité des Jésuites et leur désir intense de prendre le contrôle sur les mondes invisibles – presque aussi fort que le désir d’autres groupes de prendre le contrôle sur le monde matériel – on n’est que moyennement surpris d'apprendre qu’ils ont réussi à prendre le contrôle du shintoïsme en un demi-siècle, en s’attaquant directement à la tête du système : l'Empereur. En revanche, on peut encore être étonné par le fait qu’ils ne se contentent pas d’une main-mise occulte sur le Japon, mais qu’ils utilisent ensuite cette victoire pour conquérir le monde entier – par le Reiki !


LE REIKI, NOUVEAU BAPTÊME

En effet, quand on s’intéresse à l’histoire du Reiki, on ne peut que s’étonner de la rapidité avec quelle il a quitté le Japon. Lorsque Takata, la troisième personne dans la lignée de Mikao Usui, retourne à Hawaï en 1937, elle est censée laisser derrière elle 2 000 adeptes. Mais après la guerre, il ne reste personne.

Dans les années 80, lorsque le Reiki explose en Amérique, beaucoup essaient de retourner aux sources japonaises, mais ils ne trouvent rien, si ce n’est quelques portes closes. Pour finir, le Reiki devra être réimporté au Japon, sous sa version occidentalisée, ce qui est un comble!

Cela signifie que, aux yeux des Jésuites, le Reiki n’était pas destiné aux Japonais. Dès le début, c’est le monde entier qui doit être conquis. La force des morts du Japon a été simplement utilisée comme puissance de conquête.

Ce qui est aussi exploité, c’est toute l’aura mystérieuse du Japon, avec un passé tellement compliqué qu’on peut en raconter n’importe quoi aux Occidentaux. Alors, les légendes se démultiplient, ainsi que les transmissions « channelisées » d’Usui. On finira même par dire qu’Usui n’était pas vraiment chrétien, mais bouddhiste, car cela est plus à la mode dans le Nouvel-Âge.

Il reste toutefois une base sûre pour tous les adeptes : le mémorial à Usui construit par ses élèves après sa mort, en 1927…. Sauf quand on apprend que des ouvriers japonais ont témoigné qu’ils l’avaient construit en 1975 !

Les Jésuites, de toute façon, n’ont pas coutume de s’embêter avec les détails. Ils savent que les gens aiment rêver, alors plutôt que de se casser la tête à créer une histoire cohérente, ils préfèrent lancer le plus possible d’anecdotes abracadabrantes, en profitant aussi – pour s’amuser – d’y glisser quelques vérités sur leur entreprise.
Il est intéressant de constater, par exemple, que dans la légende officielle du Reiki, le « réveil » de Mikao Usui commence par une citation de l’Évangile de Marc où il est dit :

« Allez par le monde entier, proclamez la Bonne Nouvelle. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé : celui qui ne croira pas sera condamné. »

Or le Reiki est vraiment devenu le nouveau baptême du Nouvel-Âge. Un certificat Maître Reiki ouvre en effet les portes à mille autres initiations « Nouvel-Âge », mais aussi et surtout aux « Maîtres de Sagesse » qui apparaissent dès les niveaux supérieurs. Une fois qu’on a cru au Reiki, on est prêt à croire n’importe quoi.

Le christianisme était encore trop typé et dogmatique pour être vraiment universel, c’est ce dont les Jésuites s’étaient rendu compte au Japon. Alors ils ont retourné la force du Japon contre elle-même, et l’ont utilisée pour conquérir le monde.

L'onde Reiki fait vraiment partie de l’onde 666, celle qui unira l’humanité par le bas. Elle est comme une vague qui engloutit de plus en plus de personnes crédules, les marquant de signes qui les mettent sous contrôle, un peu comme le baptême de l’Église catholique qui, autrefois, servait essentiellement à rendre docile, en éteignant le feu du questionnement intérieur.

Qui demain osera remettre en question les bienfaits miraculeux du Reiki ?


ÉPILOGUE

Les Jésuites aiment s’amuser avec des légendes mythologiques (auxquelles eux-mêmes ne croient pas), mais lorsqu’on s’oppose à leur plan, par contre, ils ne rigolent plus du tout.

Ainsi lorsque les Illuminati – ordre fondé par le Jésuite Adam Weishaupt – sont chassés de Bavière, ceux-ci jurent à la destruction totale de l’Allemagne : ce qu’ils obtiendront, en 1945, après près de deux siècles d’efforts. Dix millions d’allemands périront pour cet affront.

Et lorsque les Jésuites furent expulsés du Japon, il ne fut pas suffisant pour eux d’y retourner deux siècles plus tard et de mettre l’Empereur sous contrôle : ils eurent besoin d’une vengeance totale. C’est pourquoi la deuxième bombe atomique – bombe dont l’utilité militaire et stratégique fut nulle – tombe le 9 août 1945 sur Nagasaki, ancien fief des Jésuites d’où ils furent chassés. 150'000 japonais devront payer de leur vie.

Est-ce encore un hasard si le Japon se rend le 15 août 1945, et que ce jour est toujours célébré en Occident comme le jour de la victoire sur le Japon ?


RAPPEL DES ÉVÉNEMENTS AU JAPON QUI ONT EU LIEU UN 15 AOUT

15 AOÛT 1549 – St-François-Xavier débarque sur les rives de Kagoshima, au Japon.
15 AOÛT 1863 - Bombardement de Kagoshima. Les Anglais attaquent le Japon suite à une offense des samouraïs.
15 AOÛT 1869 - L’Empereur Meiji établit six nouveaux ministères, dont un dédié à la religion dite du Shintô d’État.
15 AOÛT 1945 - Le Japon se rend, après avoir reçu deux bombes atomiques, dont une le 9 août à Nagasaki.

... et une date moins connue mais pourtant fondamentale dans l’histoire du Japon : le 15 août 1865, naissance de Mikao Usui. Hasard ou coïncidence ? Ou le signe que, peut-être, le mythique Usui n’a jamais existé mais n’est qu’une construction jésuitique ?


AUTRES ÉVÈNEMENTS AUX FORTES CONSONNANCES JÉSUITIQUES

15 AOÛT 1537 – La ville Asuncion au Paraguay est fondée. C’est là que les Jésuites expérimenteront leur système de reductionnes.
15 AOÛT 1947 – L’Inde devient « indépendante » (L’Inde est le premier pays asiatique où les Jésuites sont entrés.)
15 AOÛT 1954 – Alfredo Stroessner commence sa dictature au Paraguay.
15 AOÛT 1960 – Le Congo devient « indépendant » (Le Congo est le premier pays africain où les Jésuites sont entrés.)
15 AOÛT 1963 – Le président du Congo, Fulbert Youlou, est renversé après trois jours de manifestation dans la capitale.
15 AOÛT 1965 – Les Beatles jouent devant 60'000 fans au Shea Stadium à New York, un événement considéré comme le début du «rock de stade».
15 AOÛT 1969 – Le festival de Woodstock commence.
15 AOÛT 1971 – Richard Nixon annule la convertibilité du dollar en or, ouvrant une toute nouvelle ère pour l’économie mondiale.
15 AOÛT 1977 – Un radio-télescope, aux États-Unis, faisant partie du programme de recherche SETI, reçoit un signal radio structuré provenant du « fin fond de l’espace ».

Mise en Ligne: 25.11.10 | Extrait de Dossier Jésuites

source
revoir ce sujet

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
‘‘ La Kundalini
c’est l’axe dressé au centre de l’univers
et de la personne ’’
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 11:08

bonjour eh bien plus qu'une synchronicité, je viens de poster le même article sur mon forum en provenance de vitriol crom Rolling Eyes

en provenance de : Le Centre de Recherches sur l'Ordre Mondial
LE CENTRE DE RECHERCHES SUR L'ORDRE MONDIAL
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 11:26

En effet Merlin!
revoir aussi en page 2 de ce post
Copyright Pascal Treffainguy, « La voie verdoyante du Khadir », 1996 – 2007.
Merci à Pascal/ Ulysse que je remercie de son autorisation de publication et de partage pour Antahkarana


Citation :
Qui demain osera remettre en question les bienfaits miraculeux du Reiki ?
MOI , Nathalie/Ambre, qui "suis maître "(dans le sens initiatique du terme , j entend )reiki et qui ai osé poster ce texte après des années d interrogations et de" réflexion" suite à mes propres expériences !

nb: "suis maître "(dans le sens initiatique du terme , j entend ), je ne prétend pas au titre de maître dans quelques domaines que ce soi!




Dernière édition par AMBRE le Ven 26 Nov 2010, 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 11:48

Bonjour à vous,

Curieuse synchronicité, quand tu nous tiens....

Je m'interrogeais beaucoup en ce moment sur le reiki, sur ses origines, sur ses fondements et sur ses vecteurs de propagation.

Lorsque je parcours l'ensemble des messages postés plus haut, j'en arrive au bien-fondé de mes interrogations.
Non pas sur la nature du Reiki, à mon sens mal comprise, pare que mal expliquée, parce que mal appréhendée, dans l'ignorance d'une appartenance à quelque chose de plus grand, dépassant la simple perspective énergétique.

Mais sur ses origines, sur son élaboration et sur sa diffusion il y a sans doute beaucoup à dire et à révéler.

Je me souviens il y a quelques années m'être fait incendié par la créatrice d'un forum destiné au Reiki, lorsque j'ai émis la possibilité que cet "art" prenais ses racines dans un savoir plus ancien, lié à une tradition ancienne, et dont les traces subsistaient dans des sütras vieux de plusieurs milliers d'année.

Le Reiki actuel possède ses intégristes, persuadés de détenir la vérité sur cette pratique et ses origines.
Remmettre en cause un savoir, plonge ceux qui croient le détenir dans des réactions émotionnelles liées souvent au fait de ne plus posséder une forme de pouvoir...( Ceci dans tous les domaines.)

Il possède également de nombreux détournements, liés à une manière personnelle de retransmettre, liés à des déviations dues au savant mélange entre technique énergétique et ésotérisme, voire occultisme...et aussi liés à des ambitions personnelles avouées ou inavouées.

Que le rôle des Jésuistes ait été obscur au cours de l'Histoire, j'en conviens. la création de cet ordre même me parait participer d'une volonté occulte et mondiale de domination et d'exploitation.

Je présume que le Reiki a été ainsi "dénaturé" afin de servir leurs objectifs, mais peut-on remettre pour autant en cause un" art" de soigner qui prend ses racines dans des plans dont les fondements se rapprochent de ce que nous pourrions nommer la Conscience Universelle ?

Je tiens à préciser que je ne donne aucune connotation New-âge à cette définition. Je me réfère aux découvertes récente de la physique quantique qui commence à rapprocher et réunir la science et la spiritualité.

Pratiquer le Reiki actuel, dans une démarche personnelle d'ouverture et de recherche plus vaste, peut nous amener à découvrir une dimension ignorée et qui sait, plus originelle de cet art de soigner bien antérieur à Mikao Ushui.

Nous pouvons ainsi être amené vers une pratique qui s'éloigne sensiblement de ce qui a été appris à l'origine, mais dont les effets restent réels et constatés..............tels ceux de la prière par exemple.

J'ai bien conscience d'être un iconoclaste. je fais partie de ceux qui ne se figent dans rien, et qui remmettent en cause, lorsque mon expérience me dévoile autre chose.

Djéhouti.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 11:59

bonjour Djéhouti

l'énergie divine est disponible pour tout le monde pour pouvoir guérir nos semblables, pourquoi alors faire un stage payant qui coute relativement cher?

Perso, je "pratique" la technique rosicrucienne de guérison enseignée par notre illustre maitre st-germain ; technique enseignée par le Christ et celle-ci est entierement gratuite; comment on pourrait-il être autrement?

En ceci , je m'élève contre le reiki ...

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 12:06

Jasrah a écrit:
Bonjour à tous,

Avez vous entendu parler de l energie de Shamballa ?

bonjour

une amie a fait le stage complet de shamballa; premièrement en tant qu'élève rosicrucien, je tiens à dire que le maitre st-Germain n'a jamais donné quoique ce soit concernant le reiki qui est anti-christique ; la méthode de guérison est tout autre!

Elle vient directement du Christ

concernant shambbala : cette amie m'a communiqué le manuel donné lors de ce stage : un faut curieux est qu'il fait référence à Bourdin du "fameux" mandarom et aussi à Sai Baba; je ne m 'étendrais pas sur ces personnages qui le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne sont pas du tout net quant on voit les plaintes contre eux et l'activité de Bourdin aussi ....

faisons agir notre discernement bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 13:01

Bonjour,

Affirmer que "ceci ou cela" soit une arme occulte, c'est la vérité, ça peut devenir une réalité.
Cependant, l' Énergie d' Origine est la même, pure et bienfaitrice. Tout dépend de l'usage qui en est fait, et c'est en cela que réside pour beaucoup l'appréciation qu'on en a. Bien évidemment, c'est du résultat que dépend notre opinion.

D'un autre texte dans un autre sujet,
Citation :
Il y a des évidences dans la vie, telles celles que nous produisons sans nous en rendre compte. Tout comme notre Essence, nous avons "oublié", à notre profit personnel, la teneur et la splendeur de ce qui nous habite et nous anime.(...)
TOUT PASSE PAR L'INTENTION ET PAR LE COEUR. (...)
Dans mon expérience, qu'elle fut heureuse ou malheureuse, mon constat est le suivant:
"nous ne sommes pas un être humain qui vit une expérience spirituelle ou inversement.
Nous sommes la construction d'une Essence qui se manifeste et concrétise son Plan là où nous nous trouvons, en faisant ressortir nos noirceurs les plus denses pour les prises de conscience et l' élévation de celle ci."
A mon sens, c'est de là que tout part, car c'est "réceptionné" de façon différente. Il n'existe pas de mauvaise thérapie. Il n'y a que de "mauvais" élèves et enseignants.

Ce qui veut dire que c'est selon l'intention qui les anime (élèves ou enseignants) et qui est transmise, qui permet de se brancher sur tel ou tel égrégore...
Il y a cependant plusieurs types d' égrégores. Permettez moi simplement de résumer par cette simple évidence:
- Il y a ceux qui sont animés par la récupération due à l' égo, transmis ainsi et qui répondent à la compréhension qui leur est propre,
- et il y a ceux qui sont abordés avec humilité et amplifiés par la découverte des bienfaits toujours nouveaux.

Que ce fut du Reiki ou autre (Prière,Théurgie, Cabale etc... ), c'est toujours l'intention (pure ou égotique) qui prédéfinit la finalité du résultat de ce qui est transmis...
Quel que soit le support, c'est toujours destiné à réveiller ce qui est enfoui au plus profond de soi-même afin de le traiter et de parvenir à la pureté du coeur. Ceci, en sachant que l'attente en retour d'un simple "merci" peut devenir un frein sérieux à la pureté de l'intention d'origine.

Tout passe par l'intention et par le coeur . De là, tout en découle positivement ou négativement...

Pour répondre au sujet de recevoir et de transmettre gratuitement, il semblerait juste de tenir compte que certaines personnes n'ont rien d'autre pour vivre. Certain(e)s ont même abandonné leur activité qui leur permettait de vivre décemment afin de se consacrer uniquement "à l'appel" qui leur a été demandé.
Est il juste et charitable de laisser mourir de faim quelqu'un qui transmet gratuitement des bienfaits...?

D'autre part il semblerait que l' Énergie de Shamballa soit l' Énergie Christique ou l' Énergie de ce qu'on appelle "Le Royaume". Et lorsque l'on a compris que le Royaume est en soi, nous en revenons au même: c'est selon ce que nous possédons en positif ou en négatif que tout en découle.Il est bien connu qu'un "médecin" contagieux ne peut que transmettre son propre "virus".
Revenir en haut Aller en bas
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 13:25

bonjour Ambre

tu dis :"D'autre part il semblerait que l' Énergie de Shamballa soit l' Énergie Christique "

L'énergie christique n'a que faire des systèmes channels et compagnie, et n'oublions pas qu'il y a plusieurs demeures dans la maison du Père; il faut alors prendre conscience d'où vient et surtout du comment est fait le service et qu'elles sont les véritables intentions derrière.....

Il ne faut pas tout confondre; comme tu dis , tout est dans l'intention; shamballa reiki n'a rien à voir avec l'énergie christique et relis bien le message que tu as reçu pour voir ce qui se cache derrière ........

Gratuitement? je suis en totale disharmonie avec le fait de faire payer pour un service de guérison; tu dis que l'on doit avoir une activité pour vivre? oui bien sur ; mais en aucun cas un service spirituel ne doit être monnayé; " vous avez reçu gratuitement donnez gratuitement" telle est la LOi; si une personne guérit, "le ciel" se charge de lui envoyer un métier pour la faire vivre.....

Ainsi si on prend témoignages des personnes qui guérissent, on s'aperçoit qu'elles ont une activité à part pour les faire vivre.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 13:27

Lol!!, Plénitude n'est pas Ambre... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Serena

avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 287
Date de naissance : 06/02/1961
Age : 56
Localisation : France
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 13:47

"Synchronicité, quand tu nous tiens.."

Merci Ambre d'avoir (si j'ose dire) mis les "pendules à l'heure"avec cet article.Il y a quelques années,je me suis également intéressée de près au reiki.Je m'étais fait parvenir toute une documentation émanant du centre Usui de Paris.Puis, j'ai fait des recherches sur le net et j'ai du tomber sur le même genre d'article que tu as publié.
Bien refroidie par la "chose"(c'est à dire les origines plus que douteuses de cette technique),j'ai bien vite laissé tomber.

Voilà pour la petite anecdote,,

Je crois aussi qu'il est important de dissocier un magnétiseur d'un praticien reiki.
Et, sans parler des coûts, comme le souligne Merlin......

Très bon week-end à tous,,

Serena

Revenir en haut Aller en bas
http://serenagaia.blogspot.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 13:53

Citation :
L'énergie christique n'a que faire des systèmes channels et compagnie,
Je ne sais pas comment une inspiration puisse prendre forme dans la matière sans "canal" ou récepteur.... Existerait il une autre façon ?
Citation :
il faut alors prendre conscience d'où vient et surtout du comment estfait le service et qu'elles sont les véritables intentions derrière.....
C'est en cela que réside TOUT le problème: connaitre l'intention pure de l'émetteur ou du récepteur.
Citation :
Gratuitement? je suis en totale disharmonie avec le fait de faire payerpour un service de guérison; tu dis que l'on doit avoir une activitépour vivre? oui bien sur ; mais en aucun cas un service spirituel nedoit être monnayé; " vous avez reçu gratuitement donnez gratuitement"telle est la LOi; si une personne guérit, "le ciel" se charge de luienvoyer un métier pour la faire vivre.....
Il semblerait que le Christ lui même ait reçu de la nourriture en échange de l' Enseignement qu'il dispensait (afin de nourrir le corps de l' Initié Jésus).


Citation :
Ainsi si on prend témoignages des personnes qui guérissent, on s'aperçoit qu'elles ont une activité à part pour les faire vivre.
Je ne connais personne qui soit né en dispensant très jeune ce type de guérison.
Beaucoup apprennent un métier en priorité, quitte à changer par la suite... Ça peut être charpentier ;), boulanger, ...
Le Prince Siddartah est né Prince et a "fini" Bouddha...

Par "demeures du Père", ne serait il pas question des "Maisons" ou Centres énergétiques en soi selon l' Arbre de Vie?
Effectivement si celui qui a le don de guérir ou disons de "remettre facilement en énergie" possède une activité qui lui permet de vivre, il peut alors offrir gratuitement sans manquer.

Il y a effectivement ceux et celles qui vivent parce qu'ils ont une activité professionnelle ou sont des auteur(e)s qui ne les laisse pas sans ressources et je doute qu'ils se contentent d'un grain de riz et d'une cuillère à café d' eau..
Dans le cas contraire, doit on les laisser mourir de faim pour les remercier...?
Je ne crois pas que Jésus soit mort de faim et il a toujours accueilli ce qui lui a été offert, bien qu'il n'en avait pas besoin puisqu'il pouvait multiplier les pains et les poissons... et surement bien d'autres choses...
Revenir en haut Aller en bas
djéhouti



Masculin
Vierge Chat
Nombre de messages : 94
Date de naissance : 11/09/1951
Age : 65
Localisation : vers Sommières--Gard
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 14:39

Bigre! Intervenir deux fois dans la même journée sur ce forum ne m'était plus arrivé depuis fort longtemps.

Au passage, je salue Séréna que je n'avais plus lu depuis un moment.

Il me semble que le débat s'est déplacé, de la justification du reiki comme technique "éclairée" de soin, à la justesse de payer pour quelque chose qui est disponible pour tous.

Je n'ai pas les qualifications requises pour affirmer que telle ou telle énergie est christique, mais je rejoins Plénitude lorsqu'elle précise que l'intention qui dirige une action est plus importante que l'action elle-même.

Je rajouterai cependant, que l'intention a peu d'effet si elle n'est pas elle-même soutenue par la clarté et la pureté d'état d'être de celui qui l'émet.
Ce serait un peu comme un poste de radio qui émet avec de la friture, parce qu'il n'est pas ajusté sur la bonne fréquence.....

Si notre être baigne dans des fréquences brouillées, l'émission l'est tout autant, et ce que vous envoyez n'est pas très clair et contient peu de sens et de valeur..

Je résonne assez avec le fait que nous donnons peu si nous contenons peu, quelle que soit la force de notre intention. Celle-ci a besoin également de s'appuyer sur une réserve lumineuse et abondante.

Un outil reste un outil. L'usage que nous en faisons définit sa nature et son utilité.
Le Reiki est certainement un excellent outil. Il demande probablement à savoir s'en servir, quoique là je dirai plutôt qu'il demande à posséder l'état d'esprit, une forme de présence, qui permettrai de bien s'en servir.

Dans de nombreuses circonstances, j'ai pu constater combien l'utilisation du Reiki est détournée, soi par de fausses croyances, soit par des préjugés, soit par un enseignant ou praticien insuffsamment avancé, soit par des rituels inappropriés et superflus..

Il en est ainsi dans ne nombreuses techniques thérapeutiques impliquant une démarche spirituelle et énergétique.

Si l'énergie christique est disponible pour tous, elle n'est pas aussi accessible dans son entièreté et son intégrité, qu'on veut nous le faire croire......car il ne s'agit pas simplement de croyance ou de conviction, mais de conscience en résonnance et en adéquation avec la Source d'où elle provient.

Djéhouti
qui a encore un long chemin à parcourir....
Revenir en haut Aller en bas
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 15:00

bonjour Plénitude, Ambre,

toutes mes excuses à Ambre pour la confusion dans ma réponse......lol))

Pour Plénitude, il faut bien comprendre que c'est uniquement par soucis de vérités que j'ai mis dans mon message en réponse à ton message, certaines vérités concernant le reiki; surtout en ce qui concerne l'énergie christique et st-Germain.

Sans polémique du tout , bien sur.

Qu'il soit aussi entendu que bien des personnes ont été dirigé vers une démarche spirituelle en faisant du reiki; donc en définitive c'est une bonne chose pour elles; encore faut-il faire agir après son discernement.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 15:08

merci Merlin!
ne dit on pas que
"Le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions ?"


devoir de philo sur ce sujet, mais c est un autre débat!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Merlin d'Avalon

avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 63
Date de naissance : 10/09/1937
Age : 79
Localisation : france
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 15:30

re bonjour Plénitude

ton message laisse apparaitre d'importantes questions et sujets qui demandent d'être éclaircis ou approfondis :

Citation :
Je ne sais pas comment une inspiration puisse prendre forme dans la matière sans "canal" ou récepteur.... Existerait il une autre façon ?

L'énergie christique, comme je l'ai fait remarquer , est disponible pour tout le monde; pas besoin d'être channels, médiums ou autre; il suffit d'avoir un tant soi peu fait une ouverture de notre coeur et d'avoir l'amour disponible selon l'intention d'apporter un soulagement aux souffrances de nos frères et soeurs humains.

une autre façon? bien sur que oui : suivre un chemin initiatique authentique, et lorsque je dis authentique cela signifie que ce chemin n'est pas le chemin médiumnique ni channel;
il faut savoir que la plupart des channels sont les victimes d'entités de l'astral et qu'aucun Maitre digne de ce nom emprunte cette voie pour communiquer; quand on voir sur le net des "channels" être en contact avec Christ, l'archange Gabriel, etc. c'est à mourir de rire , si ce n'est désolant...


Citation :
Il semblerait que le Christ lui même ait reçu de la nourriture en échange de l' Enseignement qu'il dispensait (afin de nourrir le corps de l' Initié Jésus).

Comme tu le fais remarquer , ne confondons pas Christ et l'initié Jésus; Jésus avait besoin de nourriture, oui! Pas le Christ qui est le régent du soleil; Jésus avait eu plusieurs initiations et était capable de guérir par imposition des mains ;cette technique a été transmise aux disciples proches; ce sont les Apôtres et les disciples Esséniens qui donnaient la nourriture en charge pour Jésus; en aucun cas cette nourriture n'était donnée pour des guérisons.

D'ailleurs si on lit le nouveau testament, on prend conscience que Jésus se retirait souvent chez les Esséniens pour pouvoir restaurer ses différents véhicules car lorsque le Christ était dans les véhicules de Jésus l'intensité de l'énergie christique était telle qu'il fallait réparer souvent les véhicules de Jésus.


Citation :
Par "demeures du Père", ne serait il pas question des "Maisons" ou Centres énergétiques en soi selon l' Arbre de Vie?

demeures ou maisons du Père est la même chose; les deux sont employées dans le nouveau testament; ainsi parfois Jésus parle de la maison du Père et parfois :

Citation :
14.2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit


Non , cela ne concerne pas l'arbre de vie ni les chakras. Les chakras sont appelés "églises" par exemple dans le nouveau testament et l'apocalypse de Jean; on trouve aussi le terme église dans un petit recueil "la science sacrée" dont un aperçu est disponible sur un de mes sites internet.

Il faut faire aussi la différence entre un initié, un guérisseur et une personne dite normale qui peut aussi guérir

bonne fin de journée
Revenir en haut Aller en bas
http://assoc.pagespro-orange.fr/rosae-crucis/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Ven 26 Nov 2010, 22:08

Bonsoir à vous,

Citation :

Je ne sais pas comment une inspiration puisse prendre forme dans la matière sans "canal" ou récepteur.... Existerait il une autre façon ?
Et l'ADN ? Qu'en penses-tu Plénitude ?

http://antahkarana.forumzen.com/nouveau-forum-sur-2012-f3/dossier-sur-l-ascension-t233-105.htm#18718

Citation :
L'énergie christique, comme je l'ai fait remarquer , est disponible pour tout le monde; pas besoin d'être channels, médiums ou autre; il suffit d'avoir un tant soi peu fait une ouverture de notre coeur et d'avoir l'amour disponible selon l'intention d'apporter un soulagement aux souffrances de nos frères et soeurs humains.

Est-ce "assez" d'avoir le coeur ouvert et comment savoir que cette ouverture est suffisante ?
Devons-nous vraiment soigner les autres ? Ne les dépossédons-nous pas de leur pouvoir personnel alors ?

Citation :
ACTIVATION EXTÉRIEURE & GUÉRISON À DISTANCE

Nous nous sommes habitués au cours du temps à nous sentir faibles, comme si on nous avait retiré notre pouvoir, et à chercher de l'aide à l'extérieur de nous-mêmes, tout en croyant trop facilement que nous ne pouvons ni nous débarrasser de ces déformations, ni activer notre ADN par nous-mêmes. Il nous a été enseigné à penser, au cours de l'histoire, que nous avons besoin de quelqu'un d'autre que nous-mêmes pour nous guérir. En fait, une guérison durable ne peut être obtenue que grâce à NOS PROPRES EFFORTS, et une partie intrinsèque du processus d'activation exige que nous comprenions bien ceci. Plus nous apprenons à reprendre le contrôle de notre propre vie, plus notre niveau de fréquences augmente et plus notre ADN est activé.

Il y a aussi les dangers associés à une recherche d'aide de la part d'autrui. Les mêmes forces qui ont provoqué les déformations dans notre patron (d'ADN) sont encore ici aujourd'hui, ce qui exige un grand discernement de notre part quant à notre processus de guérison. Alors que le stade final du Cycle d'Activation Stellaire approche, le risque de gain ou de perte devient encore plus grand, avec un redoublement d'efforts pour maintenir les Humains Angéliques et les Indigos inconscients de ce qui leur arrive. Quand nous demandons à quelqu'un une guérison, notre champ aurique s'ouvre automatiquement, non pas seulement au guérisseur mais aussi à toute autre interférence extérieure possible et imaginable, ce qui crée des opportunités d'infiltration et de manipulation – ainsi que davantage de déformations.

Ces dangers peuvent augmenter d'une manière exponentielle s'il s'agit de guérison à distance, ce qui se passe principalement au niveau Astral de la 4e Dimension. Peu importe combien de sous-brins d'ADN le guérisseur ou son client sont parvenus à rassembler – et peu importe le potentiel d'activation de la personne – si chacun de ses brins (d'ADN) n'est pas complètement activé, la personne ne fera pas le poids face aux interférences que l'on peut maintenant trouver au niveau astral. Or, une activation complète n'est pas possible avant la période qui s'étend de 2012 à 2017. Pendant une session de guérison à distance, non seulement les Codes de l'ADN peuvent être changés à l'aide d'Insertions Hologrammiques, ils peuvent aussi être inversés.

http://www.french.azuritepress.com/dna_activation.php

:aa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Sam 27 Nov 2010, 01:01

Bonsoir,
Merlin d' Avalon a écrit:
L'énergie christique, comme je l'ai faitremarquer , est disponible pour tout le monde; pas besoin d'êtrechannels, médiums ou autre; il suffit d'avoir un tant soi peu fait uneouverture de notre coeur et d'avoir l'amour disponible selonl'intention d'apporter un soulagement aux souffrances de nos frères etsoeurs humains.
À mon avis, il y a deux principales façons d'apporter "aide à autrui". En les manipulant comme lors de massages particuliers, et en laissant le rayonnement agir. Les deux peuvent être animés de bonnes intentions, mais il existera toujours une différence entre apprendre à un affamé à pécher et lui donner le poisson....
Merlin d'Avalon a écrit:
une autre façon? bien sur que oui : suivre un chemin initiatique authentique, et lorsque je dis authentique celasignifie que ce chemin n'est pas le chemin médiumnique ni channel;
ilfaut savoir que la plupart des channels sont les victimes d'entités del'astral et qu'aucun Maitre digne de ce nom emprunte cette voie pourcommuniquer; quand on voir sur le net des "channels" être en contactavec Christ, l'archange Gabriel, etc. c'est à mourir de rire , si cen'est désolant...
Merci Merlin, nous parlons le même langage avec des mots différents. Les Vrais, eux ne sont pas ici et au mieux, nous ne faisons que capter ou rentrer en correspondance avec leurs "représentants mandatés" sur cette Sphère.


Djéouthi a écrit:
Le Reiki est certainement un excellent outil. Il demande probablement àsavoir s'en servir, quoique là je dirai plutôt qu'il demande à posséderl'état d'esprit, une forme de présence, qui permettrai de bien s'enservir.
Effectivement et les deux réponses se rejoignent (Merlin et celle ci).
Heuuuu, au passage, cher Frère, Plénitude est au masculin ;) (Je suis un garçon)
et comme tu le fais si justement remarquer,
"Si l'énergie christique est disponible pour tous, elle n'est pas aussi accessible dans son entièreté et son intégrité, qu'on veut nous le faire croire..."
Elle est abordable, c'est certain, et toute intervention volontaire sur autrui est une "forme de manipulation".
Dans ce que j'en ai personnellement approché, la Présence est un état divin de Conscience qui Lui permet d'agir par simple rayonnement. Celle ci s'active simplement par contact ou encore en débattant d'un sujet de vive voix, et dont les participants sont en présence les uns des autres.

Pour répondre à notre chère Douceur, l' ADN est une substance spiralée composée d'un certain nombre d' atomes. Cette forme a une signification qui peut être abordée également par le cheminement de la Kundalini composée, elle, de son centre et des deux "serpentins" qui l'entourent....

Beaucoup travaillent avec les rayons de toutes sortes, mais très peu pensent à leur inculquer une forme spiralée lors de "l'intégration". Ça change beaucoup de choses par rapport à "la ligne droite"... quoiqu'il soit dit que le corps est comme un "tube" que l'on rempli de ce qu'on veut.
Par conséquent , comme tout le corps est composé d"une multitude d'atomes dont l' ADN lui donne la forme connue, on peut considérer le corps humain comme récepteur et émetteur ou comme Canal.
Dans ce sens, Canal ne signifie pas "prise de possession".
En ce qui concerne l'ouverture du coeur, nul besoin de savoir si c'est suffisant ou pas assez,car l'amour en son coeur ne peut être mesuré. Comparé? certes, mais pas mesuré. Aimer les autres ne les dépossède pas de leur pouvoir personnel. Bien au contraire....
Revenir en haut Aller en bas
shoto54

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 6
Date de naissance : 07/03/1953
Age : 64
Localisation : longwy
Loisirs : enseignement,soins reiki.lecture.peinture
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Mar 30 Nov 2010, 17:07

Bonjour,

Vos explications me paraissent bien compliquées.Il est vrai que l'on ne connait pas grand chose de la vie de Mikao USUI. C'est toujours l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme.......qui a vu l'ours. Ce qui a été l'ouverture à tout et n'importe quoi aussi bien sur ça vie, que sur ses enseignements. Le reiki à été envahi par le new-age et de nombreuses croyances.
Je pense qu'il n'y a qu'une énergie qui passe par différents filtres. Lorsque que je forme quelqu'un au reiki, je lui explique que je lui rajoute rien, mais qu'ilva retrouver une capacité naturel propre à tout être humain. Qu'il n'y a rien à ouvrir(surtout pas les chakras) lol. Ceci ne souvrent ou s'activent qu'avec la monté de la Kundalini. Le reiki n'est qu'une ou plutôt des capacités que l'on retrouve et un chemein vers Soi notre véritable nature... Pour lr reste se n'est que folklore et croyances....

Je vai prendre le temps de relire vos poste que j'ai parcouriu rapidement.

Amitées à tous

heureux que ce forum est repris vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://usui.e-monsite.com/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: REIKI, nouveaux horizons   Jeu 23 Déc 2010, 13:01

Citation :


Bonjour et beau moment présent.

Alors que je préparais un texte sur le départ de nos êtres chers, une information de rectification est venue donner le ton pour cette lettre...
Je vais peut-être déplaire, mais le principal pour moi, est de rester dans la force de la droiture et de la justesse du rayon blanc.

La force de la droiture

Françoise, une 'vraie' astrologue, rectifie professionnellement l'information donnée à propos de la coïncidence du solstice d’hiver et d’une Pleine Lune avec éclipse est un évènement plutôt rare.
Il n'a pas lieu tous les 5125 ans. La dernière fois, c’était le 21 décembre 1638 et la prochaine fois ce sera le 21 décembre 2094.

La démocratisation du savoir dilue le vrai savoir car l'humanité entre alors dans un "trop plein "qui déborde largement et ne sais plus trier le bon grain de l'ivraie.

Il n'est pas toujours simple, sans l'oeil affûté de la chouette qui sait voir la lumière dans la nuit, pour un humain, de distinguer les informations justes de celles qui ressemblent à la justesse.
Distinguer la vraie lumière de la fausse...

Trop de ... tuent le... est une phrase que l'on entend régulièrement aujourd'hui. Trop d'informations tuent la vérité... trop de paroles tuent le discours et trop de livres tuent la connaissance.

Et côté énergie, santé et spiritualité, c'est exactement pareil.
Au cours de la dernière quinzaine d'années, des centaines de thérapies ont vu le jour, très souvent galvaudées par des personnes à peine formées qui ont voulu prendre possession de ce qu'elles venaient apprendre et arranger la sauce à leur saveur.

Par exemple, lorsque j'ai été formée au Reiki, en 1993, il n'y avait qu'une formation et 3 niveaux. Elles étaient rares et les initiés étaient d'abord choisis par l'enseignant qui les rencontraient et leur faisaient prendre conscience de leur choix et engagement.
Il y avait un temps minimum entre chaque initiation avec obligation de traitements et d'expérimentations. Et entre le deuxième degré et la maitrise, il fallait plusieurs années, ce que j'ai passé en 1997.

Dans les années suivantes, des dizaines de formes de Reiki ont vu le jour, créées par des personnes à peine formées, pleine de bonne volonté mais non conscientes du pouvoir de l'énergie.

Dans le même temps, des centaines d'initiations ont vu le jour... sérieuses pour certaines, très loufoques pour d'autres et surtout pour la plupart, données par des personnes très souvent souffrantes dans leur corps et leur mental, parfois simplement avides de vouloir sauver l'humanité à défaut d'elles-mêmes.

J'ai rencontré des dizaines de personnes initiées à distance... qui n'ont jamais rencontré leur initiateur ou trice, ont payé et lu leur document préparatoire à l'initiation... se sont centrées et... n'ont rien ressenti ou 'sur le coup' ont reçu tellement une belle énergie... et puis plus rien ! Leur vie n'est pas changée pour autant car elles attendaient que cette initiation fasse le travail à leur place... que le Christ entre en elle et remplace leurs souffrance par du pur amour.. ou que les dauphins viennent nager dans leur baignoire...

Idem pour les personnes qui sont devenues channels, souvent sans aucun travail d'épuration de leurs souffrances ou ego et qui font passer des messages qui n'apportent au monde qu'illusion, peurs ou flatteries.
Personnellement, il m'a fallu 10 ans de travail quotidien d'épuration pour passer de l'enseignement reçu des anges à celui des maîtres et je suis encore loin d'avoir tout épuré !

Là aussi, j'ai laissé passer des canalisations d'autres personnes cette années, sans être vigilante (merci Arabelle) et de ce fait, suis en train de réfléchir à la forme que prendront les lettres d'éveil l'an prochain pour éviter cet écueil.

Il n'y a réellement que notre Présence sage qui peut être vigilante, hors du mental souvent menteur.

Cela demande une action quotidienne de centrage et de parfaite maitrise de ses actions, pensées et émotions.
C'est le cheminement de celles et ceux qui désirent trouver la maîtrise.

Rien ne peut se faire tout seul.
Parfois, une fatigue physique, un souci matériel ou familial, un deuil, une maladie, l'envie de trop bien faire, l'avidité ou autres souffrances de l'âme ou tout simplement la fainéantise spirituelle empêchent cette vigilance.

En ce temps de fin d'année, il est bon de prendre de la hauteur sur son travail quotidien afin d'observer, avec humilité et grandeur, si nous sommes réellement en axe avec l'énergie.

Est-ce que notre vie s'améliore régulièrement dans tous les plans ?
Est-ce que notre travail est juste pour nous et pour les autres ?
Est-ce que les échos des personnes qui reçoivent les fruits de notre travail ou nos entreprises, quels qu'ils soient, sont bons ?
Est-ce que les réflexions, analysées comme justes, reçues directement ou par intermédiaire, d'autres personnes sont prises pour des critiques ou pour des aides, en tant que messagères du rayon de la justesse ?
...

Tout ce qui est rectifié avant la fin de l'année, ne sera pas apporté dans la prochaine !

Le courage de changer ce qui nous est révélé est signe de maturité humaine et un grand pas vers la maitrise.

Que le meilleur soit !
Joéliah
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
REIKI, nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mondes n°2. Les cahiers du Quai d'Orsay Europe : les nouveaux horizons
» Musique du monde : Mélissa NKonda : de nouveaux horizons
» Bac 2015, les nouveaux horizons des « bacheliers méritants »
» les Nouveaux Robinsons (RP)
» nouveaux cantiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: ...dans l air du temps... :: l'éveil de la Kundalini: l’axe dressé au centre de l’Univers et de la Personne-
Sauter vers: