ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En hommage à Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: En hommage à Orion   Mar 29 Mai 2007, 20:15


En hommage à Orion
(je ne propose qu un court extrait..droits d auteur oblige...j y reviens toujours)
http://www.astrosurf.com/luxorion/index.htm

A travers le temps et l'espace (I) page: voir les photos sublimes
http://www.astrosurf.com/luxorion/orion.htm

Toute personne vivant aux latitudes moyennes dans l'hémisphère Nord et aimant observer la voûte céleste sait que la constellation d'Orion domine le ciel hivernal. Elle apparaît déjà en octobre en même temps que Sirius qui brille à ses pieds, culmine au méridien le 13 décembre et disparaît du ciel au mois d'avril, lui permettant d'observer durant plusieurs mois l'une des plus belles constellations d'hiver.

Il sait aussi que cette constellation renferme l'une des plus belles nébuleuses du ciel, la Grande Nébuleuse d'Orion, Messier 42, et un sujet plus difficile à percevoir mais qui se révèle par la photographie, la nébuleuse obscure de la Tête de cheval, sans oublier plusieurs dizaines de galaxies et la Boucle de Barnard.

Mais ainsi que nous allons le découvrir, Orion c'est également une constellation d'étoiles plus merveilleuses les unes que les autres, regroupant une population stellaire très variée, des nurseries d'étoiles et des astres vieillissants, des étoiles géantes bleues et supergéantes rouges, des étoiles naines et des dizaines d'étoiles doubles et variables.




Par la gloire qui l'entoure depuis plus de deux mille ans, le nom d'Orion est associé au célèbre chasseur grec, à de nombreuses marques et désignations, ce site Internet porte également son nom en son hommage ainsi que le club que j'avais fondé dans les années 1970. Moralement je ne pouvais donc passer sous silence et ignorer la plus belle constellation du ciel hivernal.

Nous allons décrire les légendes qui lui sont associées et les faits scientifiques relatifs aux objets du ciel profond visibles dans cette constellation. A travers ces descriptions et ces illustrations ce dossier nous conduira à travers le temps et l'espace, du temps de Nicholas Peiresc et de William Herschel au troisième millénaire. Ce périple nous conduira dans les bras de la Voie Lactée, là où le rayonnement ultraviolet intense des étoiles bleues interagit violemment avec les nuages denses d'hydrogène pour dessiner en lettres de feux et aux couleurs plus réelles que de nature l'histoire d'une région isolée de l'univers.

Dans cet endroit silencieux, ci et là torride ou glacial, se déroule l'aventure extraordinaire d'une multitude de systèmes stellaires et planétaires en gestation, des mondes forgés à partir d'électrons libres, d'atomes et de poussières qui, un jour futur s'uniront peut-être pour donner naissance à la vie.


La Voie Lactée est une galaxie ayant de nombreux bras spiralés. Le bras d'Orion doit son nom au fait qu'il abrite la constellation du même nom. Bételgeuse qui est représentée par le point jaune et les étoiles que nous observons dans cette constellation se situent entre 500 et 1000 années-lumière du système solaire. La célèbre nébuleuse d'Orion, M42 se trouve à 1600 a.l. Dessin de Pour la Science adapté par l'auteur.



Nous sommes aujourd'hui des observateurs privilégiés car avec les techniques d'observation dont nous disposons nous avons la chance de pouvoir embrasser d'un seul regard des mondes en gestation, d'autres dans la fleur de l'âge ou agonisant au seuil de leur vie, accompagnés de tous les effets secondaires qu'entraînent ces événements.

La constellation d'Orion abrite tous ces objets et recèle bien d'autres entités que nous allons à présent découvrir. Mais faisons tout d'abord un détour par l'histoire et la mythologie.



Pour l'homme moderne, une constellation n'est rien d'autre qu'un regroupement arbiraire d'étoiles visibles à l'oeil nu suggérant la forme d'un objet ou d'un animal. Mais c'est oublier que jadis, à l'aube de la civilisation, des hommes ont catalogué les étoiles, cherché dans le ciel des traces de la vie terrestre et leur ont donné un nom afin de mieux gérer les affaires du ciel et préciser le cours des événements.

Dans certains civilisations, Orion est associé à un robuste chasseur près à conquérir le monde. D'autres civilisations y voient une tortue, une pieuvre, un cayman ou simplement des étoiles individuelles. Les plus vieilles légendes remontent à l'époque où florissaient les civilisations méditerranéennes en Anatolie (Syrie), en Egypte et en Grèce.

La mythologie Hittites

Les Hittites vivaient le long de la rive septentrionale de la Méditerranée, c'est-à-dire en Asie Mineure, entre la Syrie et la Turquie actuelle. Leur civilisation se développa à l'époque où règna Ramsès II en Egypte.

La cosmogonie Hittites remonte au milieu du IIeme millénaire avant Jésus-Christ. Cette civilisation inventa sa propre écriture hiéroglyphique mais employait la graphie cunéiforme des Mésopotamiens dans la vie courante.

Chez les Hittites Orion s'appellait Aqhat. C'était un homme généreux et un grand chasseur sous le regard duquel la déesse de la guerre Anat tomba amoureuse. Mais leurs sentiments n'étaient pas réciproques. Un jour, alors qu'Aquat avait refusé qu'elle tende son arc, Anat envoya un homme de main lui voler son arme. La légende rapporte que le truand blessa Aqhat à mort et jetta son arc dans la mer. C'est pourquoi Orion et son arc descendent sous l'horizon au printemps.

La mythologie Egyptienne



Horus (Sirius)

Pour les Egyptiens Orion était la demeure d'Osiris, le dieu de la lumière, le pharaon qui fut assassiné par son frère Set, le dieu à face de chacal. Osiris vaincquit la mort et après être ressucité il résida dans la région d'Orion. Non loin de là Isis demeura auprès de Sirius. Les étoiles d'Orion brillent ainsi à l'image du tribut à Osiris.

Il y a plus de 3000 ans les Egyptiens avaient observé que Sirius se levait juste avant le Soleil une seule fois par an. Cet événement suivait une période d'invisibilité totale de Sirius qui durait environ 70 jours. Nous savons aujourd'hui que durant cette période Sirius ne disparait pas. Il circule en fait durant la journée, son éclat étant noyé dans celui du Soleil.

Pour les Egyptiens les pharaons commençaient leur journée dans les royaumes du firmament et rendaient visite à Osiris et Isis dans les régions d'Orion et de Sirius. Le dernier lever de Sirius correspondait à sa mort. Le jour il était invisible. Il se purifiait dans la maison des embaumeurs située dans les bas-mondes et n'en sortait ressuscité qu'avec l'apparition du Soleil. Le cycle de momification suivait ainsi le cycle sidéral et durait exactement 70 jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: En hommage à Orion   Mar 02 Oct 2007, 11:43

Sept 2007 : en réimpression (avec des planches couleurs)

Titre
Un siècle de Physique
1 - La Physique Quantique ISBN

Auteur
Thierry Lombry EAN

Préfaceur
Jacques Leclerc, ONERA BNF
N° 7/2006
Collection
Science Edition
2eme
Editeur
Philippe Journeaux, Aegeus Prix
18,75 € - 30 CHF
PRESENTATION
Format
Broché
Extrait de la 4eme page de couverture
Catégories
Sciences, Physique

Un siècle après la naissance conjointe de la mécanique quantique et de la relativité il est intéressant de s’arrêter un instant sur ces théories cadres de la physique pour décrire le chemin qu’elles ont parcouru, établir un bilan de nos connaissances et tenter d’entrevoir dans quelles conditions elles peuvent se rejoindre à la lumière des plus récentes découvertes. En marge du modèle dit « Standard » des particules élémentaires sont évoquées quelques théories alternatives et des concepts très médiatisés comme les théories de supercordes, les trous de vers, la téléportation ou l’ordinateur quantique. Thierry Lombry termine cette revue d’un siècle d’exploration de l’atome en exposant diverses interprétations modernes des résultats de la physique quantique, et cela jusqu’aux plus audacieuses.


Préface. Histoire de la physique quantique. Le concept de champ. L'univers des particules élémentaires. L'asymétrie CP ou le privilège de la matière. L'étrange matière négative. Les trous de vers. La téléportation. L'ordinateur quantique. La supersymétrie. La supergravité. La théorie des supercordes. L'univers à 11 dimensions. L'harmonie des supercordes. L'ordre implicite de David Bohm. Les constantes capricieuses de la physique. L'interprétation de la physique quantique. Comprendrons-nous jamais la physique quantique ? Annexes.


Distribution
Librairies

Cat.SNE
Science Pour Tous

PUBLICITE

Extrait du communiqué de presse

Dans le cadre de l’Année 2005 consacrée à la Physique, Thierry Lombry nous propose un ouvrage audacieux relatant l’histoire et les progrès réalisés en physique quantique depuis les débuts timides de la théorie des quanta en 1905 jusqu’aux dernières théories avant-gardistes à 11 dimensions.

Thierry Lombry, journaliste scientifique d’origine belge résidant au Luxembourg est déjà reconnu pour la qualité de son site internet éducatif LUXORION consacré aux sciences et en particulier à l’astronomie.

L’ouvrage a reçu la caution scientifique de plusieurs chercheurs de renom. L'auteur nous donne une vision à la fois théorique et pragmatique de la physique quantique.

Ecrit dans un style original, recourant peu à la symbolique mathématique ce qui en facilite la lecture, Thierry Lombry mélange avec adresse les théories classiques et les spéculations, les exemples concrets et les applications, les replaçant dans leur contexte historique afin que le lecteur saisisse toute la portée des théories et leurs conséquences.

A l’image du site Internet de l'auteur, les enseignants et les étudiants universitaires trouveront dans cet ouvrage des explications simples aux questions de la physique quantique. Aidé par une prose plus poétique que technique, Thierry Lombry tient en effet le pari de transmettre au plus grand nombre de lecteurs des notions de physique jugées parmi les plus complexes.


Public ciblé
Enseignants, universitaires, lycéens, public curieux et cultivé.

Argument de vente
Par ses paradoxes et ses récents développements, la physique quantique est un grand classique de la littérature scientifique. Déjà plébiscité par des enseignants et étudiants suite à la publication de ses articles sur Internet, le projet de Thierry Lombry fait partie d'une collection consacrée aux sciences que l'auteur compte développer au cours des prochaines années.

Les prochains titres seront notamment consacrés à la relativité, à la cosmologie, à l'astrophysique, à la bioastronomie, etc.

L'ouvrage se vend actuellement selon les prévisions (sans compter les récensions sur plusieurs sites Internet).

Autres livres

de l'auteur
Supervision du Multiguide Nature de l'astronomie (1987)

http://www.astrosurf.com/luxorion/livre-physiquequantique.htm

voir aussi
Et si le temps n'existait pas ?




La réalité intemporelle (I)

Le travail des théoriciens spécialisés en physique consiste notamment à développer la théorie la plus générale possible, unifiant les deux théories cadres de la physique moderne que sont la physique quantique et la théorie de la Relativité générale.

Pour y parvenir, ces mathématiciens doivent bien comprendre le monde dans lequel nous vivons, du point de vue physique : ses dimensions, les relations qui s'établissent entre ses variables physiques, etc. Ensuite, ils doivent tenter d'imaginer de nouvelles lois, de nouvelles relations qui leur permettraient d'avoir un nouveau point de vue afin de mieux comprendre ce qui se passe à "notre échelle", qui va de l'échelle de Planck à l'échelle de l'univers, un panorama dont la distance d'un extrême à l'autre dépasse de très loin un facteur 100.

Si leur théorie est complète, elle devrait même prédire ce qui se passe en dessous de l'échelle de Planck. C'est en tout cas tout le bonheur qu'on peut leur souhaiter, mais cela reste un voeux pieux.

En compagnie de plusieurs physiciens et théoriciens dont nous allons résumer les recherches actuelles, nous allons passer en revue ces différentes étapes, que nous détaillerons dans d'autres articles, en les articulant autour de la notion de temps, un concept que nous avons déjà abordé en thermodynamique, où nous avons constaté qu'il était bien complexe à cerner.

Un dernier conseil avant de vous aventurer dans ce monde étrange. Fourbez votre carquoi intellectuel de vos meilleures armes, car, si le voyage que nous vous proposons est extraordinaire, il met votre mental à dure épreuve. Mais rassurez-vous, nous baliserons le chemin pour ne pas vous perdre dans ce labyrinthe spatio-temporel aux dimensions multiples
http://www.astrosurf.com/luxorion/temps-nexistepas.htm
pensez aussi à visiter cette page !

http://www.astrosurf.com/luxorion/menu-ovni.htm
:444:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5653
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: En hommage à Orion   Mer 31 Mar 2010, 17:10

mise à jour du site de Thierry Lombry avec ces articles entre autres:


Léonard de Vinci



Autoportrait de Léonard de Vinci. Il est exposé à la Bibliothèque Royale de Turin.
Présentation
Léonard de Vinci a toujours fasciné le public. Ce génie de la Renaissance, artiste-peintre, sculpteur, architecte, écrivain, ingénieur et inventeur visionnaire est évidemment célèbre pour ses fresques, ses croquis et ses inventions notamment.
Léonard de Vinci avait pour devise "obstination et rigueur". On ne comprendra vraiment l'homme qu'à travers le sens qu'il donna à sa vie et qu'il résuma dans ses écrits.
Scientifique avant la lettre, Léonard de Vinci écrivit : "Le plaisir le plus noble est la joie de comprendre". "Ne pas estimer la vie, toute la vie, c'est ne pas la mériter". Il était curieux de tout, passionné de musique, de poésie, de philosophie, de science, d'astronomie, de botanique, de géologie, de technique, d'urbanisme, et même d'anatomie, mais à l'insu de l'Inquisition ! Il approfondit les mathématiques avec le Pr. Luca Pacioli et l'optique avec le Pr. Fazio Cardano, titulaire de la chaire de Mathématiques à l'Université de Pavie. Léonard de Vinci représente un idéal européen d'excellence.
suite
http://www.astrosurf.com/luxorion/leonard-vinci.htm

Le polymorphisme du monde
D'autres mondes (VIII)

Visage de quartz.
Après avoir survolé et plongé dans les atmosphères d'éventuels biotopes extraterrestres, peut-on sortir des sentiers battus et imaginer un astre aux propriétés vraiment extraordinaires susceptible de présenter un biotope réellement hors du commun et qui porterait néanmoins une forme de vie évoluée ?
Plusieurs écrivains scientifiques se sont penchés sur cette question dont Robert Forward, Terence Dickinson, Fred Hoyle ainsi que plusieurs scénaristes des séries Star Trek, Cosmos 1999 ou Stargate SG-1. Les derniers épisodes de la série Star Trek "The New Generation" furent écrits en collaboration avec le physicien Michio Kaku. Les uns ont imaginé des créatures vivant sur des étoiles neutrons, dans un monde de silicium et de quartz, dans des nappes de gaz ou faites d'énergie pur.
Si ce thème ne repose sur aucune observation, cette spéculation pure et débridée est toutefois intéressante car elle nous offre l'opportunité de nous pencher sur l'anatomie de ces créatures et leur manière d'appréhender le monde. Il est très révélateur de la façon dont chaque entité définit la vie et son développement.
http://www.astrosurf.com/luxorion/seti-polymorphisme8.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
En hommage à Orion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hommage à Michael Jackson-
» Lockheed Martin étudie un "Orion Astéroïde"
» je rend hommage à mon professeur
» Orion ma premiere photo de l'année
» Hommage à Luciano Pavarotti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: