ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Substance de Pi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Sam 10 Nov 2007, 12:27

Citation :
La question se pose autrement : que passe-t-il si quelqu'un vivant sur notre planète s'aligne avec le centre de la galaxie ? Il accède à l'énergie interdimensionnelle au centre des galaxies, encore inconnue, et l'introduit ou l'ancre sur notre planète. Cette énergie pénètre toute matière et la transforme. Il élève donc la vibration de la planète et lui permet de changer sa dimension. On comprend dès lors que le Pi en base 12 n'est pas inerte, stérile, mais créateur ou générateur de perfection.

:787:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Sam 10 Nov 2007, 13:21

Bonjour Sphinx,

Je tiens d'abord a préciser que si je partage quelques textes de Frank Hatem, cela ne signifie pas que j'adhère forcément à tous ses concepts, il y en a même que je comprend pas ! Rolling Eyes
C'est surtout pour susciter le débat... et la lumière. Certaines affirmations me laissent perplexes, c'est précisément le cas de celle-ci:
Citation :
qu'il n'y a qu'un seul esprit universel, et donc en fait qu'une personne ici !
J'entend très bien tes arguments, comme celui-ci:
Citation :
Non-dualisme signifie "non-deux", ce qui ne veut pas dire "un" non plus! C'est une réalité qui naît de l'union discriminée des polarités qui créent une "quintessence" de l'être au sein de laquelle ces polarités restent discriminées.
Mais je me suis souvent interrogé sur le sens précis de cette affirmation (qui justifie le concept hatémien de l'absolue solitude). et j'ai tendance à réagir comme toi.
Toutefois, ne pourrais t-on pas la comprendre ainsi: De par le caractère insécable de l'univers, l'unité est bien présente à un certain niveau (la conscience universelle), bien qu'elle soitr issue dialectiquement, selon toi, d'une discrimintion en "personnes".
Autrement dit, c'est un peu comme voir la lumière, soit sous son aspect corpusculaire (les personnes), soit sous son aspect ondulatoire (continuum de conscience).
Il est pas facile de trouver une métaphore pour expliquer comment je comprend le postulat : "il n'y a qu'une personne" (reprise aussi par la littérature spirituelle).
Une fois de plus, les mots sont trompeurs, leur donnons-nous la même signification ?
J'imagine cette unité dans la manière d'être simplement "CONSCIENT" chez chaque être humain, en dehors de toute pensée, tout sentiment, toute sensation, toute émotion. Lorsque que subsiste seule la consciene humaine universelle chez tous les êtres a la fois, alors oui, nous sommes "un", nous sommes "ONDE". Chaque fois que rentre à nouveau en jeu tous les éléments pré-cités (corps, émotions..) , nous sommes à nouveau "particules" : ETRES HUMAINS INDIVIDUALISES.
Mais ces 2 réalités ne cohabitent-elle pas selon la dialectique qui t'est chère ?

Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Sam 10 Nov 2007, 18:43

Bonjour Christalain,

il faut utiliser l'outil dialectique, qui est naturellement discriminant, pour y voir clair.

L'unité est assurée par l'Amour universel, c'est le lien Yin.

Mais un lien n'a pas de fonction sans appui, sans le fondement de la séparation Yang.

Le Yin représente la conscience collective qui unit.

Mais cette unité n'a pas de sens sans la séparation personnelle.

Si par exemple, on se dit que l'unité est une Personne, et la seule Personne... alors en fait on dit que le lien est... la séparation !

Que faut-il en déduire alors ? Que le lien, au lieu d'être absolu, est relatif ? Mais alors, serait-ce la séparation qui serait absolue ?

Si la séparation est absolue et le lien relatif, qu'est-ce cela représente effectivement ?

Et bien un ensemble d'êtres totalement séparés, vivant un lien relatif avec... eux-mêmes uniquement. C'est la séparativité complète qui n'est pas cohérente: il n'y a en réalité pas d'unité, mais séparativité totale, et donc illusion d'unité réduite au niveau individuel.

On ne mettra pas longtemps à comprendre que notre réalité densifiée est un état intermédiaire entre l'unité et la séparativité complète, une confusion partielle conduisant à l'individualisme.

Mais l'individualisme n'est pas encore l'illusion totale de séparativité exprimée par la confusion totale des polarités qui consiste à dire "Il n'y a qu'une seule personne".

Dialectiquement, ceci constitue donc une démonstration par l'absurde que cette expression est existentiellement fausse.

D'un autre côté, un égrégore collectif, cohérent dans son lien d'Amour, peut agir COMME une seule Personne, et en ce sens être qualifié de "Personne collective". Mais ceci n'a pas la même réalité que la Personne individuée qui représente le vrai fondement universel sur lequel le lien d'Amour peut s'appuyer et s'expanser.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Sam 10 Nov 2007, 23:17

Bonsoir Christalain et Sphinx,

Citation :
qu'il n'y a qu'un seul esprit universel, et donc en fait qu'une personne ici !

Si on prend cette phrase littéralement, c'est totalement absurde ! L'esprit universel, le Principe Père/Mère, le Non manifesté ou le Néant qui contient et englobe tout, s'est d'abord manifesté en Point zéro ( notre partie spirituelle la plus élevée) et celui-ci s'est manifesté à son tour en une multitude d'éntités à travers l'espace et le temps.

Je ne pense pas que Frank Hatem ait voulu nier l'existence d'autres personnes ou autres entités. Si vous lisez son interview ci dessous, vous réaliserez qu'il reconnaît l'existence d'autres personnes.

Je pense que le terme "personne" dans cette phrase n'est pas approprié et porte à confusion. A défaut d'avoir son explication pour nous expliciter ce qu'il a voulu dire, son interview ci-dessous peut éclaircir sa pensée sur ce sujet :

Vous : Finalement, ce "point-zéro" de l'univers, on n'en est jamais sorti.

F. H. : C'est ici et maintenant que se crée l'univers dans sa totalité. C'est en cela que, si je maîtrise mon esprit, je deviens infiniment libre. L'univers, le corps, ne sont une prison que tant que je n'ai pas pris conscience que c'est moi qui, inconsciemment, engendre cette prison d'instant en instant. Mais il suffit que je me rende compte que CE N'EST PAS L'ESPRIT QUI EST DANS LE CORPS, MAIS LE CORPS, tous les corps, et tout l'univers, QUI SONT DANS L'ESPRIT, et me voilà libre, disposé à "aimer mon prochain comme moi-même", parce que C'EST moi-même. Telle est l'initiation hyperscientifique proposée à l'homme de cette nouvelle Ere.

Vous : D'accord. Le temps est dans ma téte. Les fossiles sont en fait une sensation présente, et pas du passé. Je suis libre, seule et infinie. Qu'est-ce que je fais avec tout cela, moi, maintenant ?

F. H. : Le plus important n'est-il pas, finalement, de s'apercevoir qu'après des millions d'années de recherche de soi, l'homme s'aperçoive qu'il n'est pas limité, que son esprit étant infini, son intelligence du monde peut l'être aussi, et que finalement, la Logique est l'acte d'amour par excellence, la reconnaissance que ce que je perçois est de même nature que ce que je suis, qu'il y a identité au travers de la multiplicité ? Et puisque je suis l'unique source de toute conscience et de tout amour de mon univers, j'en suis le responsable, qui que je sois, et quoi que ce soit ? La vie est inévitable, et c'est un cadeau que je me fais à moi-même, pour me donner une chance éternellement recommencée d'être dans la joie. Ce que je fais de cela, c'est mon choix, mais quel qu'il soit, il me dirigera droit vers mon BUT, car seul ce but est source de vie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Dim 11 Nov 2007, 00:17

Bonjour Antharus,


n'étant pas astrophysicien, je ne peux formuler d'opinion par rapport à ce que tu exprimes de la rotation des galaxies.

Cependant, même dans ton exemple, on constate que les bases 12 et 10 sont toujours présentes ensemble, même si leurs champs d'application sont différents.

Et je considère qu'il en est toujours ainsi. En effet, il ne suffit pas d'accéder à l'énergie du point zéro, encore faut-il pouvoir la canaliser, l'utiliser, et c'est selon moi là que la base 10 intervient.

Ce qui se passe à notre niveau terrestre est selon moi que nous n'avons pas encore pu porter une structure de base 10 au niveau de la base 12... là est le problème: nous n'avons pas de modèle néguentropique de base 10 capable de fusionner avec la base 12... et c'est pourquoi l'énergie du point zéro nous échappe (NB: un exemple selon moi d'un tel modèle néguentropique est celui des Flammes Jumelles).


Je ne pense donc pas, pour cette raison qui, en outre, respecte l'approche dialectique de la question, qu'il est judicieux de retirer au nombre Pi son caractère transcendant.

Citation :
La question se pose autrement : que passe-t-il si quelqu'un vivant sur notre planète s'aligne avec le centre de la galaxie ? Il accède à l'énergie interdimensionnelle au centre des galaxies, encore inconnue, et l'introduit ou l'ancre sur notre planète. Cette énergie pénètre toute matière et la transforme. Il élève donc la vibration de la planète et lui permet de changer sa dimension. On comprend dès lors que le Pi en base 12 n'est pas inerte, stérile, mais créateur ou générateur de perfection.

Un être qui réalise cela le fait par l'entremise de son corps énergétique dont la néguentropie commence à pouvoir gérer partiellement l'énergie du point zéro. (mais selon moi, la gestion pleine et entière, au niveau du corps énergétique, implique deux personnes polarisées).


Citation :
Car le système en base 12 permet d'accèder à l'énergie du treillis cosmique

Pour cela, je répète que selon moi il faut porter une structure de base 10 à un niveau néguentropique tel qu'il puisse épouser la base 12.


EDITION: on peut probablement prendre conscience de l'importance néguentropique de la base 10 en constatant que le Nombre d'Or a un lien à la base 10, puisqu'il est lié au pentagone, ou pentagramme.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Dim 11 Nov 2007, 16:36

Quelques considérations supplémentaires:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Si on observe le modèle du double merkabah du Couple Sacré on y voit:

- un septénaire fondamental pour chaque Personne (7 chakras)

Or, le septénaire est lié à la base 10 (cf Arbre de Vie: 10 sephiroth sur 7 niveaux).

Mais d'un autre côté, par la fusion des Coeurs, l'ensemble forme alors 12 centres périphériques autour du treizième, qui est le Coeur.

Ce qui correspond exactement à l'étoile de David, qui comporte 12 points périphériques autour du treizième central.

Or, le Coeur au centre est présicément caractérisé par cette Etoile de David.

On voit alors que l'ensemble est bien un système fondé sur la base 10, mais qui par association de polarités et fusion cardiaque, rejoint aussi la base 12, tout en préservant la dynamique de base 10, représentée par le pentagramme ("processeur de Maîtrise" lié au Nombre d'or).

Dans ce sens, le Couple Sacré est effectivement une néguentropie de base 10 épousant la base 12.  De ce fait, la qualité de la dynamique néguentropique est poussée jusqu'à la perfection.


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Mar 02 Déc 2014, 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Dim 11 Nov 2007, 23:13

Bonsoir Sphinx,

Concernant la rotation des galaxies, les astronomes ont déjà observé que les lois de Newton ne s'appliquent pas à leur mouvement de rotation. J'ai fait des recherches sur le net et j'ai trouvé beaucoup d'articles qui font état de cette observation, comme on peut le lire dans cet article :

"Regain d'intérêt pour le sujet : Les amas ne sont plus les seuls à contenir cette substance invisible. Les astrophysiciens découvrent que les galaxies individuelles en sont également constituées.
" Quand on regarde une galaxie, le gros de la lumière est proche du centre, les bords étant de moins en moins lumineux. On s'attend par conséquent à ce que l'essentiel de la masse soit aussi situé près du centre. Donc plus on s'en éloigne, plus la vitesse des étoiles devrait chuter. Or les vitesses, observées restent pratiquement constantes, même très loin du centre."(A.Bouquet)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les étoiles qui tournent autour de la galaxies ne suivent pas la deuxième loi de Newton. Dans son message "Science et physique" Kryeon explique ce phénomène de rotation des galaxies avec précision :

"Avec l'arrivée de "nouveaux yeux" sur le Terre, c'est-à-dire, les miroirs de vos télescopes qui sont contrôlés par ordinateur, vous avez commencé à voir clairement et à étudier des galaxies éloignées. Les astronomes furent très surpris de constater qu'il y avait des étoiles qui tournaient autour de centre de la galaxie, tout comme le font les planètes de votre système solaire, sauf qu'il y avait une grande différence. Ces étoiles ne suivaient pas la deuxième loi de Newton !

Perplexes et étonnés, les astronomes découvrirent que ces étoiles qui tournaient autour du centre de la galaxie étaient dans ce qui est appelé un "flat rotation mode". Permettez-moi de vous l'expliquer. Imaginons que vous placez des petits cailloux - plus ou moins éloignés du centre - sur un disque, et que vous le faites tourner, vous remarquerez que l'orbite des cailloux est proportionnel aux rotations de l'axe ou du pivot du disque. Aucun n'orbite plus vite qu'un autre, alors que dans votre système solaire, la planète Mercure tourne beaucoup vite que Neptune.

La deuxième loi de Newton ne s'appliquait plus ! Les étoiles qui avaient une masse énorme et constante ne suivaient pas la loi de la mécanique des orbites. La loi de Newton semblait fonctionner pour les systèmes solaires, mais pas pour les galaxies. C'était insensé. Cette observation était au coeur d'une polémique. Cependant, ceci allait éventuellement permettre à l'astronomie de découvrir ou commencer à voir certaines choses.

Dans les mathématiques de la mesure d'énergie de l'Univers, la science dit que quelque chose crée une énergie invisible qui pousse sur la matière, et c'est ce qui affecte la loi de Newton. La science dit qu'elle ne sait pas ce que c'est et qu'elle ne peut pas la voir. C'est une énergie invisible qui crée une nouvelle sorte de système orbital. Votre science vient de réaliser que ce système s'applique à toutes les galaxies. Donc, elle lui a donné le nom de "matière noire, matière sombre ou matière mystérieuse". Ce "quelque chose" qui a une influence sur "toutes choses"."

Selon ce que j'ai lu sur le net, la matière sombre ( en fait c'est l'énergie du treillis cosmique, car elle n'émet pas de lumière visible et est dans un équilibre zéro) reste une énigme pour les scientifiques.

C'est vrai que pour le moment les bases 12 et 10 cohabitent ensembles, mais je pense que le processus de changement dimensionnel en cours nous fait basculer de la base 10 vers la base 12. C'est comme ça que je vois les choses pour le moment. Ce basculement est censé se produire le 21 décembre 2012, quand la Terre s'alignera avec le centre de la galaxie ( selon le calendrier maya). J'y vois là un changement du centre de la gravité de la Terre qui gravitera autour du centre de la galaxie...

Citation :
Ce qui se passe à notre niveau terrestre est selon moi que nous n'avons pas pu porter une structure de base 10 au niveau de la base 12....là est le problème : nous n'avons pas de modèle néguentropique de base 10 capable de fusionner avec la base 12...et c'est pourquoi l'énergie du point zéro nous échappe
.

Je suis d'accord avec toi. C'est pourquoi je pense qu'il faut sérieusement réflechir à la question et trouver ce modèle en base 12. Les changements dimensionsionnels en cours nous y obligent. Cela nous permettra d'exploiter l'énergie du point zéro et de résoudre les problèmes énergétiques, environementaux et climatiques auxquels nous confrontés. On peut conserver Pi en base 10, cela ne nous empêche pas de réfléchir à Pi en base 12 et d'examiner ses applications et les résultats. A ce moment là, nous pourrons comparer les deux et conserver le plus efficace.

En observant ton schéma du double merkaba du Couple sacré, je me suis posé une question : Est-ce que la fusion d'un couple sacré sans être connecté à l'Energie de l'Ain soph ( le 12ème centre de l'arbre de Vie ou l'énergie interdimensionnelle au centre des galaxies) peut-il accéder à la base 12 ?

Amitié à toi,

Antharus.
Revenir en haut Aller en bas
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 12 Nov 2007, 01:00

Voici ce que j'ai trouvé sur le net concernant Pi = 3. Certains ont trouvé dans la bible que Pi= 3. ( 1 Roi 7:23). Je ne sais pas si cela est vrai....

Vers -1200 les chinois nous donne la valeur 3. Ils nous avaient habitué à mieux…
La Bible, 550 avant J.-C., décrit aussi la valeur Pi en décrivant le chaudron d’Hiram, lors de la construction du temple de Salomon :

« Il fit la mer de fonte. Elle avait dix coudées d'un bord à l'autre, une forme entièrement ronde, et une circonférence que mesurait un cordon de trente coudées. » Ce qui donne pour valeur de pi : 3"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Bible affirme que pi = 3. A Babylone pi valait 3.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1 Rois 7:23

"il fit la mer de fonte. Elle avait dix coudées d'un bord à l'autre, une forme entièrement ronde, cinq coudées de hauteur et une circonférence que mesurait un cordon de trente mètres."

2 Chroniques 4:2

"il fit la mer de fonte. Elle avait dix coudées d'un bord à l'autre, une forme entièrement ronde, cinq coudées de hauteur et une circonférence que mesurait un cordon de trente mètres."

D'où l'on peut déduire que pi = 3. ( 30 :10).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 12 Nov 2007, 01:00

Bonjour Antharus,


Si on observe cet autre schéma:


Attention: la corrélation entre les sexes et les polarités du Tao est inversée dans ce schéma qui doit être rectifié!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'y ai placé la croix de vie, de façon à comprendre comment s'opère la synthèse du Couple.

En effet, cette synthèse s'opère par le Bindu chakra qui va permettre au Couple de puiser dans le pur potentiel de l'Aïn, tout en "haut" de la anse de Vie.

Ce chakra complète donc le septénaire de base par une synthèse complète à un 8ème niveau, à l'"octave", et représente donc bien la base 12.

Je réfléchis à propos des galaxies.


Amitié à toi,

steph


Dernière édition par Sphinx le Mar 02 Déc 2014, 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 12 Nov 2007, 14:22

Merci Sphinx pour ces explications claires. Quand je rencontrerai ma FJ et vivrons l'expérience de fusion des Coeurs, ca sera encore plus claire ! En attendant, je me contente de savourer les délices de l'énergie de l'Ain....

Amitié à toi,

Antharus.
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 12 Nov 2007, 23:42

Bonjour Antharus,


après y avoir longuement réfléchi, et m'être "armé" de la dialectique, je pense avoir commencé à percer le mystère de Pi=3.

Ceci dit, j'avance à tatons et sans certitudes...


Bon...

Si on observe le Tao:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


On y observe pas le moindre segment de droite.

Le Tao fait l'impasse sur la linéarité, et ne conserve que la circularité, un peu comme pour nous dire:

- la vraie spatialité est purement circulaire
- la linéarité spatiale n'est qu'une illusion produite par une confusion
- il n'est pas cohérent de vouloir aborder la circularité spatiale en utilisant une linéarité spatiale (diamètre), car c'est une illusion.


Si je trace un cercle, et que passant par le centre je trace une sinusoïdale de même rayon de courbure que le cercle, cette sinusoïdale vaudra exactement 1/3 de la circonférence du cercle.

Si donc je considère cette sinusoïdale comme mon vrai diamètre, alors Pi vaudra exactement 3.

Donc, lorsque spatialement j'utilise la circularité pour aborder la circularité, alors c'est cohérent, et Pi=3.

Dès lors, qu'est-ce que la linéarité ?

Et bien, dans cette sinusoïdale, la linéarité est la tangente au point d'inflexion de la courbe.


On comprend alors que la vraie linéarité n'a RIEN de spatial.

C'est une impulsion. Une séparation relative dans la courbure qui donne l'impulsion d'une modification de cette courbure.


Nous avons donc alors discriminé la courbure Yin et la linéarité Yang.

MAIS... puisque la linéarité Yang est la séparation, l'impulsion, elle n'a rien à voir avec l'espace.

Donc, la linéarité spatiale que nous éprouvons et utilisons n'est qu'une illusion provenant d'une confusion partielle entre espace Yin et temps Yang (impulsion).


Le véritable espace est strictement circulaire (base 12) et la vraie linéarité est pure impulsion (base 10).


En considérant alors que la base 12 Yin est relative à l'expansion spatiale circulaire, et la base 10 Yang relative à la pulsation temporelle linéaire, nous pouvons comprendre la véritable nature de Pi=3,1415...

Il s'agit d'une séquence d'impulsions destinées à la spatialisation de l'univers, et non pas une constante géométrique (en tout cas pas au sens de la vraie géométrie de base 12, strictement circulaire).


Ce n'est que dans notre paradigme altéré, où il y a confusion partielle entre espace et temps, que Pi se retrouve comme constante purement géométrique, spatiale, ce qui n'est pas sa vraie nature (constante de Création).

Lorsque donc on étudie le cercle sur base de la linéarité, dans notre réalité altérée, on mélange les polarités, et on obtient un résultat dont la nature n'est pas ce qu'on croit qu'elle est.  Résultat qui a un sens, important même, mais pas celui qu'on pense.


Pi=3 au sein de la base 12 qui est celle de la vraie spatialité.

Et dans la vraie spatialité, la linéarité n'est pas spatiale ni spatialisable en tant que telle.  La linéarité est d'une autre nature, celle de la séparation relative qui influe de façon ponctuelle et répétitive (impulsions) pour modifier, infléchir la courbure de l'expansion spatiale.


Autant considérer que l'espace réel de la base 12 est impossible à réellement représenter avec les moyens du paradigme en confusion.


Donc, la façon dont on peut porter une néguentropie de base 10 à la hauteur de la base 12, se fait en transformant les aspects linéaires de sa structure en impulsions.

De ce fait, on peut comprendre comment les sons, en chamanisme par exemple, peuvent "manifester" des "constructions persistantes" dans l'espace: il suffit que sur l'onde porteuse des notes, soient placées des séquences répétitives d'impulsions qui assurent alors la persistance de ces structures.


C'est donc aussi de cette façon que procède le Verbe Créateur, assurant à l'univers créé une stabilité de persistance suffisante pour qu'il puisse évoluer.


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Mar 02 Déc 2014, 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Mar 13 Nov 2007, 13:04

bonjour Sphinx,
dirais tu alors que ma vision du "voyage astral/cosmique" à savoir,cette propulsion/projection qui apparait linéaire que je semble faire et qui pourtant me ramène exactement au même point (espace) mais dans un autre temps correspond à ce que tu nous démontre là?
un peu comme ce symbole que j ai "empreint en moi"l Ankh!

31416
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Mar 13 Nov 2007, 15:48

Oui, Ambre,

c'est cela:

la linéarité n'a rien de spatial, et dans l'espace vrai, elle représente un temps.

Ce n'est que par la courbe qu'on se déplace spatialement dans l'espace vrai.


Ces aspects sont particulièrement présents dans les affinités respectives des polarités jumelles.

La féminité porte au fond d'elle-même la Connaissance intuitive de la courbure de l'espace, et c'est sa prérogative.

La masculinité porte la linéarité de l'impulsion temporelle, c'est sa prérogative.

Lorsque les impulsions masculines répondent à l'appel féminin, ces impulsions apportent la Vie dans la matrice spatiale de la féminité.

En somme, la féminité assume l'immanence de la circularité patiale: le synchronisme instantané des courbures spatiales produites par des cycles spontanés et "instantanés", non soumis au temps. Mais cette structure matricielle de l'espace doit être fécondée par des impulsions linéaires pour prendre vie.

C'est le rôle de la transcendance masculine de fournir des séquences d'impulsions qui vont créer des infléchissements ponctuels dans la courbure des cycles immanents de l'espace féminin. L'ensemble de ces infléchissements crée alors une structure dans l'espace vierge.

La transcendance masculine est ce qui régule temporellement l'expression Créatrice en la synchronisant sur l'"horloge" du potentiel collectif.

L'immanence féminine est ce qui régule spatialement l'expression Créatrice en la coordonnant à la "réalité actuelle" de l'expansion de la spatialité collective.

Ensemble, ces deux aspects veillent à ce que l'expression Créatrice soit effectivement CO-Créatrice par respect de la collectivité tant sur un plan transcendant qu'immanent.


Bisouxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Mar 13 Nov 2007, 16:24

Bonjour Sphinx,

Quelle intution géniale ! Je me sens en accord avec ta démonstration brillante.

En observant ce symbole du Tao, C'est vrai, la vérité saute aux yeux ! On n'aurait pu le voir si tôt si on n'avait abordé la circularité avec la circularité, et non avec la linéarité, comme tu le dis.

Ce symbole est plus profond qu'on ne le pense. J'y vois déjà un autre élément qui va nous aider à percer le mystère des deux trous noirs au centre de la galaxie et à comprendre les lois de la physique universelle.

Comme toi, j'avance cette idée à tatons et sans certitudes....mais le schéma m'apparaît de plus en plus clair....

Citation :
Si je trace un cercle, et que passant par le centre je trace une sinusoïdale de même rayon de courbure que le cercle, cette sinusoïdale vaudra exactement 1/3 de la circonférence du cercle.

Si donc je considère cette sinusoïdale comme mon vrai diamètre, alors Pi vaudra exactement 3.

Donc, lorsque spatialement j'utilise la circularité pour aborder la circularité, alors c'est cohérent, et Pi=3.

Ce qui est étrange, c'est qu'en partant du Tao, tu arrives exactement à la même conclusion que Armel Larochelle. D'ailleurs, en observant le Tao, j'ai pensé tout de suite à son image où il démonstre que Pi= 3.

On peut le voir dans le schéma ci dessous :

Voir l'image suivante :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Que révèle donc une telle construction? Et bien! Un miracle! Depuis des millénaires, on cherchait une relation mesurable entre le diamètre droit et la circonférence. On n'en a pas trouvé, même avec les ordinateurs les plus puissants. Voilà maintenant que ce fameux diamètre courbe est EXACTEMENT, égal au tiers de la circonférence.

On peut donc conclure que le rapport entre les deux parties est EXACTEMENT 3 et que Pi est donc égal à 3.

POUR EN SAVOIR PLUS
Ceci n'est qu'un petit résumer de mon premier livre dont le titre est justement
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
En considérant alors que la base 12 Yin est relative à l'expansion spatiale circulaire, et la base 10 Yang relative à la pulsation temporelle linéaire, nous pouvons comprendre la véritable nature de Pi=3,1415...


Il s'agit d'une séquence d'impulsions destinées à la spatialisation de l'univers, et non pas une constante géométrique (en tout cas pas au sens de la vraie géométrie de base 12, strictement circulaire).

Je le pense aussi. Pi= 3,1415 était nécessaire tant que nous restions linéaires et unidimensionnels à l'intérieur des frontières de notre système solaire régit par les lois de Newton. Mais pour comprendre l'interdimensionalité et exploiter l'énergie du point zéro, nous devons adopter la base 12, qui est la constante universelle.

Citation :
Autant considérer que l'espace réel de la base 12 est impossible à réellement représenter avec les moyens du paradigme en confusion.

Si les scientifiques pouvaient le comprendre......

Citation :
Pi=3 au sein de la base 12 qui est celle de la vraie spatialité.


Je n'ai plus de doute à ce sujet. D'ailleurs, le cercle parfait est en base 12. Et 12 = 3 ( 1+2). Cela m'a fait penser aux propriétés particulières du nombre 3 : 1+2+3 = 6. 1x2x3 =6.

Et c'est quoi le 6 ? C'est le sceau de Salomon ou l'étoile de David, qui s'inscrit parfaitement dans le cercle. Et le sceau de Salomon, c'est aussi l'Ouroboros, le serpent qui mord sa queue et ce dernier forme un cercle parfait et il est en base 12. L'ouroboros, c'est l'Alpha et l'Oméga, le retour au point zéro.

Citation :
Lorsque donc on étudie le cercle sur base de la linéarité, dans notre réalité altérée, on mélange les polarités, et on obtient un résultat dont la nature n'est pas ce qu'on croit qu'elle est. Résultat qui a un sens, important même, mais pas celui qu'on pense.


C'est exactement ce que j'ai réalisé en méditant sur le sens profond du sceau de Salomon....j'avais réalisé qu'il forme le cercle et cela avait un sens profond pour moi. On aborde le cercle en base 12 avec une approche linéaire et on croit avoir compris le sens....

Merci pour cette trouvaille importante qui va nous aider à avancer dans notre quête de la base 12.

Amitié à toi,

Anthère.
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Ven 16 Nov 2007, 11:20

Bonjour Sphinx,
J’ai lu avec grand intérêt ta « substance de PI » ou tu expliques notamment la genèse et le « mode d’emploi » de l’arbre séphirotique. Est-ce que l’absence de lien avec le tarot est délibéré (car pour toi sans objet), ou alors tu t’est penché sur la question plus tard ?
Peut-on, selon toi, illustrer le cycle métaphysique humain (tant collectivement qu’individuellement) par le symbolisme des différentes lames majeurs du tarot ? (ex : le bateleur = l’inéffable, le grand tout, l’auto-référence existentielle absolue…) etc.
Tous n’ont pas la même clef pour l’interprétation du tarot, tant au niveau du sens individuel des lames qu’au niveau de leurs liens respectifs (par exemple, pour certains, il s’agit d’une série de 7 ternaires qui se déclinent à partir du ternaire primordiale 1-2-3).
Envisages-tu d’écrire à ce sujet à l’avenir ?
Bien à toi.
Ci-dessous un exemple d’association entre arbre de vie et tarot :
Citation :
…Pour revenir aux arcanes majeurs du Tarot –et à leur rapport avec le modèle de l’arbre kabbalistique–, signalons que cette série successive numérotée de I à XXI, avec l’ajout du « Fou » (zéro), peut être ordonnée de la façon suivante : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, jusqu’à compléter le cycle de la série, descendant par l’arbre de la vie, de Kether jusqu’à Malkhuth[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ou dans le modèle cosmique de la roue, du point virtuel initial à la multiplicité des points de la périphérie. Et retourner, à partir de la limite de la série, ou plan, jusqu’au centre ou à l’unité originelle. Ce qui nous donnerait, dans le cas des arcanes majeurs, la série suivante, d’aller et retour, de descente et ascension, à travers l’arbre de la vie :

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >
< 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11

À chaque arcane du Tarot correspondrait donc une sephirah : « Le Bateleur » (numéro 1) à Kether (numéro 1), et ainsi de suite, jusqu’au dixième, arcane appelé précisément « La Roue de la Fortune », que l’on identifie au Malkhuth, la sephirah numéro dix. Dans l’ascension, le chemin se ferait maintenant en sens inverse, depuis le bas, et la correspondance de Malkhuth serait alors la onzième carte, « La Force ». Yesod (qui serait assimilée, dans le chemin descendant, à la carte numéro neuf, « L’Hermite ») correspondrait également à la douzième, « Le Pendu », et ainsi successivement. Deux cartes demeureraient hors de l’arbre de la vie : la zéro et la vingt et un[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], qui symboliseraient l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin, le point d’équilibre et d’union –et de scission– entre le vertical proprement dit et le plan de sa réflexion horizontale. Cette sortie du cosmos, au-delà de Kether –en Kether comme En Soph, pour la Kabbale– et la réintégration dans le monde, est symbolisée par l’arcane vingt et un[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et c’est en définitive la voie que nous offrent ces véhicules hermétiques, qui décrivent le mouvement du point de vue de l’immobilité[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Dans le diagramme de la kabbale, chaque sephirah possède un aspect lumineux et un obscur. L’un regarde Kether et l’autre Malkhuth. Tout l’arbre pourrait être vu ainsi, avec pour centre Tiphereth, la surface des eaux. Cela serait précisément l’opposition (et la complémentarité) de ce qui vole et ce qui rampe. Donc, chaque sephirah de la colonne active doit avoir quelque chose de la passivité de son opposé, et vice versa, pour que tout ceci puisse être possible[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. L’on sait que la tradition extrême-orientale l’exprime en disant qu’il y a une énergie yang en toute énergie yin, et qu’une énergie yin est présente dans chaque énergie yang. Cela se manifeste dans le Tarot par le sens « bénéfique » ou « maléfique » que peut avoir une lame donnée. Ainsi que par le fait qu’elles sortent à l’endroit ou à l’envers par rapport à celui qui consulte l’oracle. L’Alchimie médiévale appelait ce processus dissolution et coagulation (solve et coagula), la première étant expansive ou centrifuge (ad extra) et la seconde contractile ou centripète (ad intra). L’union ou la complémentarité de ces opposés –au centre ou sur l’axe de la roue, le lieu où toutes les oppositions se trouvent résolues– constitue l’hermaphrodite alchimique, ou androgyne primordial.

L’article complet sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Ven 16 Nov 2007, 12:42

Bonjour Christalain,


Citation :
Est-ce que l’absence de lien avec le tarot est délibéré (car pour toi sans objet), ou alors tu t’est penché sur la question plus tard ?

Ce rapport n'est pas selon moi sans objet, et je me suis penché sur la question, mais je n'ai rien écrit à ce sujet car je n'étais pas satisfait des résultats de mes recherches.

Citation :
Peut-on, selon toi, illustrer le cycle métaphysique humain (tant collectivement qu’individuellement) par le symbolisme des différentes lames majeurs du tarot ? (ex : le bateleur = l’inéffable, le grand tout, l’auto-référence existentielle absolue…) etc.

Oui, mais PAS en y incluant l'ineffable !
Citation :
Tous n’ont pas la même clef pour l’interprétation du tarot, tant au niveau du sens individuel des lames qu’au niveau de leurs liens respectifs (par exemple, pour certains, il s’agit d’une série de 7 ternaires qui se déclinent à partir du ternaire primordiale 1-2-3).

Envisages-tu d’écrire à ce sujet à l’avenir ?

Peut-être? Il y a quelques jours, cela m'est passé par la tête... coïncidence que tu m'en parles, ou synchronicité?
Selon moi, il faut commencer par envisager le Tarot dans son ensemble, avec les arcanes Mineures, soit 78 cartes.
Nous avons 4 séries de 14 arcanes Mineures.
Chaque série est scindée en 10 arcanes numérotées et 4 figures.
Les 10 arcanes numérotées sont relatives aux Sephiroth.
Les 4 figures sont relatives aux quatre "cercles" d'un Arbre (Racine, Tronc Branche, Fruit).
Il y a 4 séries, car il y a 4 mondes (Axis Mundi) associés chacun à un élément (et les 16 figures représentent donc les 4 éléments associés deux par deux).
Et les Arcanes Majeures représentent les 22 lettres du Verbe, qui est immuable quel que soit le monde considéré.
Ceci est mon approche.
Bien entendu, le Tarot est lié au nombre Pi.
Si on observe la table du Bateleur, on constate qu'elle est rectangulaire, mais n'a que trois pieds (non, ce n'est pas parce qu'il est caché, il n'est pas représenté intentionnellement). Ceci marque l'absence du 4ème principe dont j'ai parlé dans ce forum, mais fait aussi référence à Pi : 3 1 4
314 qui est aussi Shaddaï, le Tout-Puissant.
On retrouve entre autres cette absence du 4ème principe dans la Roue de la Fortune, qui a 3 axes, mais positionnés comme s'il en manque un...
Le sens de cela est simplement que tant que le 4ème principe n'a pas été authentifié, le cycle se perpétue inlassablement.
Ce sont des éléments de mon approche personnelle.
Amitié,
steph

Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Ven 16 Nov 2007, 14:29

Merci Steph pour ces éléments de réflexion...
Ci-après une autre approche qui ne manque pas d'intéret également, et qu'on pourrait qualifier de "multi-ternaire":

Citation :
INTRODUCTION AUX LAMES DU TAROT :

Tarot et Cabbale d'Hermès :

Pour la Providence ce qui est Union ou désunion, devient amour ou haine pour la Conscience, et plaisir ou souffrance pour le Destin.

Nous retrouvons au niveau des principes le Nombre 1, la Providence, le Nombre 2, la Conscience, le Nombre 3, le Destin, et le germe transformateur. Essayons de voir comment s’articulent ces principes sur une des plus anciennes cabbales, mais aussi une des plus incontournables, nous parlons ici des lames du livre de Thoth (le Tarot), et de ses 22 Arcanes majeurs.

Le livre de Thoth (le Tarot) peut paraître simple et facile et pourtant, ce principe est d’une profondeur quasi insondable...

C’est un processus fractal qui se retrouve à l’identique dans l’infiniment petit les fameux Quarks, et dans l’infiniment grand la Lumière, la Matrice Universelle, le Logos...

D’abord il convient de dire que le Nombre 1, le grand TOUT, ne se multiplie pas, Il ne fait que se diviser, comme une corde qui se dédouble et donne l’impression de deux lorsqu’elle se replie sur elle même... Merveilleux symbole de l’ancienne Egypte et du dieu Ptah...

Ce grand TOUT est obligatoirement constitué de trois éléments indissociables, Amon-Râ-Ptah, (le +, le -, le neutre), le mâle, la femelle, l’androgyne, le père, la mère et le fils, le 1, le 2 et le 3, les plus purs symboles d’un principe que nous retrouvons chez Pythagore, qui n’en est pas l’auteur, mais le transmetteur. C’est aussi les triades Bardiques, les trois éléments fondamentaux du Yi King, le sage 3 des Tables d’Emeraude, qui ne commence jamais par le 1. C’est le mercure, le soufre et le sel des Alchimistes

Et de ces trois fondamentaux nous obtenons le 1, qui les globalise, et qui devient par ce fait l’élément transformateur le 1+3 = 4 de la Croix, de la Tétractys, du trop sectaire YHVH, de l’INRI, de la ROTA ou du TARO.

C’est pourquoi, lorsque l’on ajoute 1 au 3 nous obtenons 4 la matérialité, qui n’est que le 1 sur un des trois plans du TOUT...

Ces trois plans qui ne sont que la perpétuation fractale du ternaire Divin, qui fait que TOUT est dans tout, nous les traduirons de la façon suivante :

- 1) La Providence, Monde mental, archétypal, causal.

- 2) La Conscience, le monde astral, celui de la volonté, de l’ego.

- 3) Le Destin, le monde de la matière, de la fatalité des lois de cause à effet, de l’instinct animalier.

La Providence est irréductiblement séparée de la Destiné, l’une et l’autre, par ce principe de division, sont éternellement dissociées.

La Providence n’ayant aucune action directe sur la Destiné, et inversement.

La Conscience est l’intermédiaire qui a commerce avec les deux, le moteur du mouvement : la Volonté, la liberté.

La Providence, qui est aussi le sanctuaire des Lois de la Création, agit sur la conscience suivant le monde supérieur de l’Amour à savoir qu’elle n’impose rien, elle demande à être librement choisi et reçu par la conscience et dans ce cas la Providence devient des trois composants que sont : la Providence, la Conscience et son fils, l’âme.

La Destiné à l’inverse de la Providence exerce sa très forte domination par attraction, et dans ce cas elle impose les lois de causes à effets, de la matière et de l’incarnation, et la Conscience prisonnière de la Destiné est instinct pur.

Mais la conscience est aussi Volonté, et lorsque la Volonté se libère de la domination de la Destiné, cette dernière devient l’élément d’un ternaire, qui est constitué par la Destiné, la Conscience et son fils l’Esprit.

Ainsi, la Conscience est l’intermédiaire indissociable de la Providence, et de la Destiné, elle est dans son ternaire de Volonté constituée de :

La Conscience, l’Âme et l’Esprit. L’âme dans sa partie mental ayant affinité avec la Providence, et dans sa partie astral avec la Conscience.

L’Esprit dans sa partie astrale a affinité avec la Conscience et dans sa partie terrestre avec la Destiné.

Ainsi la Providence assure la prééminence des lois de la Création sur la Destiné par l’entremise de la Conscience, si bien évidemment, celle ci qui dispose du libre arbitre de la Volonté aspire à la recevoir, moyennant quoi son action dans la Destiné sera empreinte de la plus haute et la plus puissante illumination celle de la Divine Création.

Dans le cas contraire, l’expression de la Conscience dans la Destiné sera celle de l’ego de l’Esprit, et quel que soit sont élévation intellectuelle, bien que supérieure à celle de la Destiné finira toujours par être absorbée par cette dernière...

Quant à la Destiné, sans l’influence de la Conscience et de la Volonté, libérées du joug de son implacable attraction, elle est impitoyablement soumise aux lois des causes à effets qui la font retomber inéluctablement dans un cycle perpétuel de temps et de mort.

Ce schéma, nous paraît parfaitement convenir aussi bien à l’atome d’hydrogène, qu’à la galaxie la plus lointaine...

L’homme n’étant qu’un aspect de la Conscience de l’archétype universel qu’est l’Humanité l’Adam Kadmon, tout comme l’atome d’hydrogène n’est qu’un aspect de son humanité archétypale, et qui rend semblable dans ses fonctions, tous les atomes d’hydrogène de l’univers.

Lorsque l’atome d’hydrogène est dans les mâchoires de la Destiné il est eau, arbre, minéral, animal, et lorsqu’il s’élève en conscience il devient Soleil...

Alors la cabbale c’est facile 1,2,3 qui donne 4 et ce 4, est le 1 sur une octave différente, le transformateur...

Résumons :

Disons que DIEU se MANIFESTE au travers du ternaire Divin :

LA PROVIDENCE..LA CONSCIENCE... LE DESTIN

- LA PROVIDENCE est Lois de la Divine Création (Amour) et se reçoit par adhésion volontaire et confondement.

- LA CONSCIENCE est Volonté et liberté.

- LE DESTIN est Fatalité et domination.

Ce livre, un jeu d’enfant certes ! Mais qui mène très vite aux écuries d’Augias !


© C. Le Moal

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Ven 30 Nov 2007, 15:31

Bonjour a tous...

Pour ceux qui s'interressent à la "nature" de PI, j'ai trouvé cet article, un peu abscond pour moi, mais qui présentera peut-être un intérêt pour certains d'entre-vous ?
(on a pas fini de tourner en "rond" avec ce sujet... sunny )

bonne lecture !
Citation :
XXX – Pourquoi la circonférence est-elle sensiblement le triple de son diamètre ?
Du nombre 13
C'est une preuve matérielle du rapport ternaire de toute production avec son principe. La ligne droite ou le diamètre se regarde comme le principe du cercle.
Elle porte le nombre 4 qui est le nombre de toute génération et le nombre de l'élévation des puissances visibles et physiques.
Or, on ne peut élever les puissances ternaires des corps à leur premier terme ou au carré 4, sans avoir 9 pour résultat, parce que 3 × 3 = 9.
En même temps, si aucun principe ne se manifeste que par TROIS, il faut que cette loi s'observe dans les productions les plus sensibles et que le même rapport y soit écrit.
Ainsi de même que 3 est le triple de 1, quoiqu'il soit cependant un carré 4, puisqu'il vient de 1 ou de 10, qui est la faculté de 1, de même la circonférence est triple de son diamètre, qui est une unité pour elle.

Et en unissant 9 à 4, on a 13 ou 4 joue le même rôle envers 9 que 1 envers 3. [122]
Toutefois on ne connaît pas le rapport positif et actif de 3 à 1, ni de la circonférence à son diamètre, parce qu'il est caché dans le mystère de la génération, et que n'y ayant qu'un seul créateur, et par conséquent qu'un seul générateur, il est le seul qui connaisse les lois de la vie et les liens secrets par lesquels il se propage et créé toutes les productions des êtres.
Mais il nous suffit de connaître que 3 caractérise toutes les productions quelconques qu'ainsi tel est le nombre de toutes les facultés des êtres et de notre principe, celui d'où dépend l'équilibre de toutes nos vertus.
Or, nous ne pouvons douter de la suprême nécessité de ce nombre, puisqu'un être ne peut produire que par les moyens qui sont à lui, et que si ce nombre est imprimé sur ses ouvrages, c'est sûrement celui par où il s'agit pour les produire.
La seule inspection du cercle comparé au diamètre, du triangle à son centre, des dimensions des corps solides, de la subdivision des principes de ces corps ; de nos trois facultés sensitive, végétative et passive et de nos trois facultés spirituelles, tout cela dis-je, indique suffisamment à l'homme la route qu'il a à prendre pour remplir sa loi.
Il lui faut travailler à mettre en action, en force, en valeur efficace les trois facultés qui composent son triangle. [123]
Enfin, 4 joue dans 13 le même rôle envers 9 que 1 envers 3, parce que 1 n'est donné à trois que pour en rassembler les facultés divisées, et les ramener à l'unité.
De même 4 n'est donné à 9 que pour le ramener à l'harmonie de ce nombre quartenaire et de là à l'harmonie de l'unité.
Or, si spirituellement 9 est le résultat de l'union de 4 et 5, il a fallu que, pour effacer cette imperfection, un autre 4 vînt se joindre à ce 9, qu'il traversât 5, qu'il le divisât pour aller chercher l'autre 4 qui y était lié, qu'il lui rendît par là le 8re ou la double puissance dans laquelle est renfermée radicalement la source de toute justesse, de tout équilibre et de toute loi d'ordre.
Nous voyons ici l'action nécessaire, positive et infinie du grand Réparateur de la nature. Nous en voyons en même temps combien les voies de cette régénération sont impénétrables à l'homme, puisqu'il ne peut connaître ce nombre 4 supérieur que quand il est arrivé sur lui.

Extrait du livre : "Des nombres" de Louis-Claude de Saint -Martin
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 17 Déc 2007, 08:55

Encore quelques éléments de réflexion à propos de PI et de la base 12. Petit avertissement préalable: le texte suivant est posté à titre de "pièce au dossier", je ne préjuge en rien de la validité et de la pertinence de son contenu (par manque de temps et de compétance pour l'analyse!). Et En matière de Channeling, il vaut mieux être très prudent...(d'une manière générale, ce n'est pas ma tasse de thé). Mais peut-être que certains auront un avis sur la question ?

:1111:

Citation :
MESSAGE DE L'ARCHANGE KRYEON CONCERNANT LE SYSTEME A BASE 12

(Extrait du troisième livre ALCHIMIE DE L ESPRIT HUMAIN)
...... A propos des CROP CIRCLES

Ce que vous appelez des " cercles dans les récoltes"(crop circles) sont ce que nous appelons des dessins tracés dans les champs. Or, ces dessins sont faits d'une manière indirecte par l' Esprit,

car ils sont faits en réalité, par ceux que vous allez bientôt rencontrer. Tout cela fait partie de votre passage à l' âge adulte dans une nouvelle partie de la galaxie. Les dessins représentent un code transmis avec de nombreuses facettes. Ces dessins sont souvent faits à l' aube, en une seule opération rapide.

Vous pouvez distinguer les véritables dessins des imitations par le fait que la méthode employée pour coucher les céréales au sol ne les plie pas; elle les casse. Ceux qui font ces dessins les désignent sous le vocable "d'empreintes énergétiques".Aucun vaisseau ou véhicule de transport n' est nécessaire pour les faire, et ils peuvent être faits (et le sont) de très loin. La seule et unique raison pour laquelle ils vous sont donnés, c' est pour vous permettre de comprendre l' information dont vous allez avoir besoin pour la communication.....
C' est ainsi, mes chers amis, que ces nouveaux êtres dont vous ferez un jour la rencontre , vous envoient des messages dans le domaines des mathématiques, afin que vous puissiez comprendre le code universel de géométrie et reconstituer le puzzle , afin d' être préparés pour la communication . Pourquoi la géométrie?
La géométrie est le langage commun à tout l' univers. Les mathématiques s'inscrivant au sein des formes sont universelles à tous les types de calculs et elles sont absolues. C'est donc la méthode toute désignée de communication de principes scientifiques.........
Ces dessins sont donc des messages symboliques et mathématiques, de proches parents qui vous sont personnellement adressés....
Toutes vos connaissances scientifiques et vos mathématiques sont présentement fondées sur ce que vous appelez un système EN BASE 10, ; Il s' agit là D'UNE INFORMATION CRUCIALE QU' IL VOUS FAUT CONNAÏTRE ET COMMENCER A COMPRENDRE AFIN DE POUVOIR COMMUNIQUER CORRECTEMENTAVEC CEUX QUI VONT BIENTÖT VENIR.Ce qui suit est un exemple intéressant de la façon dont l'Esprit vous a donné des indices depuis très longtemps relativement au système de calcul en BASE 10, lesquels indices, vous avez choisi d' ignorer complètement.

Tandis que nous apportons nos commentaires sur chacun, un pattern commencera peut-être à émerger dans votre esprit , confirmant que nous avons bien donné durant tout ce temps des messages concernant l'importance du 12.

1) Le premier indice le plus important, c' est la science de l' astrologie..... Nous répétons que la raison pour laquelle nous parlons d' astrologie, ici, c' est qu' il s' agit d' une chose scientifique! Ce n' est pas de la magie. C'EST LA MESURE DU MAGNETISME AU MOMENT DE L'ENTREE DE L'HUMAIN SUR LE PLAN TERRESTRE DANS LE BUT DE DETERMINER LES ATTRIBUTS DE L'EMPREINTE AU NIVEAU CELLULAIRE...

LORSQUE VOUS COMPRENDREZ FINALEMENT COMMENT LE MAGNETISME LAISSE SA MARQUE DANS LES CELLULES, VOUS COMPRENDREZ POURQUOI LE MAGNETISME DU SYSTEME SOLAIRE EST EN RAPPORT AVEC VOTRE VIE !

Nous vous invitons à examiner le système en base 12 dans l' astrologie. Combien y a t-il de signes dans le Zodiaque? Combien de maisons? Pourquoi des périodes de vingt quatre heures? Pourquoi les choses sont arrangées de la façon dont elles le sont?Si cela représente le magnétisme de la planète, de la lune et des étoiles, quelle est la signification qu'elle soient toutes sur une base 12?La raison en est que l' astrologie concerne principalement la Terre. Cela en fait une véritable géoscience(science de la Terre) et toutes les sciences de la Terre sont sur une base 12.

2) Ensuite, nous vous apportons un autre fait important, et il s' apparente si bien à l' astrologie. Nous parlons à présent de la Géométrie. Or , mes chers amis, nous avons déjà dit que les mathématiques de l' Univers sont des mathématiques géométriques. Cela est en rapport avec les formes et l' énergie autour des formes.

Nous ne pouvons pas vous communiquer de message plus important que celui d' examiner le symbolisme métaphorique relatif aux solutions ordinaires de problèmes de géométrie.

Ils témoignent en réalité de votre lignage, et ils parlent de l' homme et de la femme et de leur relation avec Dieu! Tout cela, à partir des formes représentées dans les Cercles. Dans chaque angle et chaque coin se trouve une nouvelle nature spirituelle pour vous. Dans sa beauté et sa simplicité, mes chers amis , se trouve un système en base 12.Et ceux qui parmi vous sont familiers avec les mathématiques et qui utilisent la géométrie, comprendront la beauté des séries récurrentes de six, trois , neuf. Nous avons parlé dans de précédents channelings de quelques unes des formes du Nouvel âge .Nous vous avons montré à quoi ressemble Kryeon, et nous vous avons donné un aperçu de la signification et de la beauté de la MERKABAH.

Il y avait dans tout cela des messages déterminés par les formes et les couleurs La géométrie est réellement le langage de l' Univers! Nous vous avons dit de chercher l' étoile tridimensionnelle à six pointes. Cette étoile est construite à l' intérieur d' une sphère, et la géométrie sphérique est la géométrie de l' Univers.

Elle représente également toutes les dimensions. Elle est vraiment d' une beauté qui dépasse sa simple forme…. Et ELLE EST EN BASE 12.

3) Considérez vous que c' est un accident si le calendrier juif de douze mois, a survécu si longtemps?

Vous vous demandez peut -être pourquoi il compte douze mois? C 'est encore une fois à cause de la

Géoscience. Il fallait qu'il y en ait douze, parce que cela correspond aux cycles de la Terre et à son orbite autour du soleil. Cela tombait sous le sens, et le calendrier demeura un système en base 12.

La même chose s'applique à votre boussole, puisqu'elle compte 360 degrés, et qu'elle relève de la géoscience.

Il fallait qu'elle soit conçue ainsi, car cela correspond à la géométrie sphérique. Il n' y a rien de

mystérieux au fait que toutes les choses reliées à la géoscience représente une base de 12 , car la géoscience représente un cercle (comme en géométrie). Quel bel indice que tout ce qui touche la Terre fonctionne par série de 12!

4) A présent, mon partenaire veut placer quelque chose de drôle . Tous ceux qui ont fait de grands efforts pour amener votre société à utiliser le système métrique seront horrifiés de se rappeler qu'il y a douze pouces dans un pied et 36 dans une verge.
Est-ce une erreur que votre société ait à l'origine créé un système de mesure enbase12? Pourquoi 12? Pourquoi 36? Pourquoi 3 pieds? Vraiment! Croyez –vous qu'il s' agissait d'un indice?

5)Une fois encore, c'est la science de la Terre qu'il y ait 24 heures dans une rotation de la Terre, et douze heures dans une demi –journée. Cela signifie que votre corps résonne à une horloge à base 12! Pensez-y!

6) A présent, transposons cet exemple au niveau spirituel. Ce ne fut pas le fruit du hasard ,mes chers amis, si Jacob a eu 12 fils et si 12 fils ont fondé les 12 tribus d' Israël . Car c' est un nombre sacré! C' est une question de mathématiques galactiques universelles, et c' est logique. Croyez-vous qu'il s' agissait d'un indice?

Nous allons vous dire quelque chose d' autre, au sujet de ces mathématiques galactiques sacrées, ce qui va à nouveau susciter de grands regards étonnés parmi tous les scientifiques sur la planète. Le nombre que vous appeler «PI» est incorrect! Mes chers amis, pourquoi l' Esprit vous donnerait-il un tel nombre irrationnel dans le contexte de la géométrie sacrée? Le nombre pour « PI» ne se poursuit pas indéfiniment. Il peut-être intéressant aussi pour vous de savoir que la valeur de votre PI n'est relative qu'à votre propre contexte temporel. Le PI universel est différent du vôtre. Ceci deviendra plus clair que lorsque vous comprendrez ce que le temps fait aux formes sphériques (il y a un réel changement de relation physique). PI doit donc être ajusté pour correspondre au contexte temporel de la forme! Même dans l'univers que vous pouvez voir, il y a de nombreuses valeurs pour PI, puisqu'il y a de nombreuses régions de l'univers qui ont leurs propres attributs spécifiques d'espace-temps. Chaque région est donc distincte des autres en ce qui concerne ses propres attributs physiques.

7) Les personnes parmi vous qui sont familières avec la guérison par le son utilisent déjà une gamme musicale se rapprochant de ce qui est commun à la plupart des instruments de la Terre. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous avons donné 12 notes musicales de base (7 principales plus les dièses et les bémols) ? Ceci est tellement puissant; il est étonnant que vous ne l'ayez pas immédiatement intégré dans vos mathématiques! La base de 12, ça saute aux yeux!

Venons-en, finalement à votre biologie pour conclure cette liste d'exemple. Mes chers amis, d'autres médiums vous ont dit une chose qui a également été abordée par KRYEON, à savoir que vous avez un ADN à 12 chaînes spiralées. Pourquoi y en a-t-il 12 selon vous? A celles et ceux d'entre vous qui ne croient pas qu'il y en a 12, nous leur disons simplement de regarder les deux chaînes biologiques visibles, que voyez-vous dans leur structure? La réponse est que vous voyez le pattern de quatre répété trois fois……..à maintes et maintes reprises. Votre biologie et votre structure d'ADN est donc à base de 12! Nous demandons aussi à ceux qui ont étudié l'ancienne science de l'acupuncture de répondre à ceci: << Combien de méridiens y a t-il sur chaque côté du corps humain selon ce que vos maîtres ont enseignés? >> Naturellement la réponse est 12!

Nous vous demandons de réfléchir à ces choses . Du plan biologique aux dimensions spirituelles et géométriques….et jusqu'à l'astrologie. C'est juste et véridique, et il n'en tient qu'à vous de le constater. Et les dessins dans les champs vous disent la même chose et vous incitent à considérer un scénario mathématique à base de 12. Ils disent en somme: «Commencez à comprendre et à vous servir de la base de 12, car vous allez en avoir besoin lorsque la parenté arrivera.»

9) Nous vous disons finalement ceci pour que vous méditiez sur les «indices» que nous vous avons donnés en ce qui concerne l'utilisation du 12 comme base. Lorsque vous avez planifié avec l'Esprit l'importante «passation du flambeau» pour l'ensemble de la Terre (tel que channelé dans ce livre), vous auriez pu utiliser n'importe quelle date de votre choix pour marquer symboliquement l'importance de cette journée . Ensemble nous avons choisi le 12: 12 . Lorsque vous multipliez 12 par 12, vous obtenez 144. Ceci représente le nombre sacré des 144.000 personnes qui ont accepté de se préparer à l'ascension en cette date du 12: 12.
Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Antharus

avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 73
Date de naissance : 30/01/1972
Age : 45
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Mar 18 Déc 2007, 16:34

Citation :
C' est ainsi, mes chers amis, que ces nouveaux êtres dont vous ferez un jour la rencontre, vous envoient des messages dans le domaines des mathématiques, afin que vous puissiez comprendre le code universel de géométrie et reconstituer le puzzle , afin d' être préparés pour la communication .

Merci Christalain pour ce message de Kryeon. Je l'avais lu il y a longtemps, mais je n'avais pas tous les éléments que j'ai maintenant pour comprendre sa profondeur.

L'énergie de l'Univers au centre des galaxies ( les deux trous noirs qui connectent au Treillis cosmique) est en base 12. C'est la physique universelle, car elle englobe toutes les dimensions temporelles.

Tous les Etres universels ( les Etres des étoiles) réalisés dans l'Amour/Lumière de la Source évoluent dans cette énergie interdimensionnelle ( le treillis cosmique). C'est eux que nous allons rencontrer, après le basculement au point zéro, car la nouvelle énergie de la planète est alignée avec le centre de la galaxie. Nous faisons partie de la même famille et nous allons retrouver notre place dans la communauté stellaire.

Bien sûr, il y aura aussi des farceurs, des imposteurs qui aiment jouer les dieux sauveurs mais ce n'est pas difficile à les démasquer quand on est centré dans le coeur, car ils cherchent toujours à contrôler et à manipuler......

Amitiés,
Antharus.

Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Dim 19 Juil 2009, 02:20

Bonjour à toutes et tous,


j'utilise ce fil d'articles à propos de Pi pour continuer sur la nature de la circularité.

On peut assez facilement constater que la circularité possède deux facettes essentielles, l'une rigide associée au cercle (circularité fermée), l'autre souple associée à la sinusoïdale (circularité ouverte).

De ce fait, la circularité présente forcément un double aspect rigidité/souplesse, corpuscule/onde, solve/coagula (à l'envers puisque les fonctions associées aux aspects rencontrent leurs complémentaires).

Le symbolisme du Tao témoigne donc simplement de cette double nature, dialectique, de la circularité, qui ne peut faire l'impasse ni sur l'une ni sur l'autre, car elles sont forcément présentes ensemble, et peuvent seulement être en confusion entre elles.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La circularité est toujours la synthèse d'une combinaison entre la rigidité corpusculaire, et la souplesse ondulatoire.


Lorsqu'il y a confusion, les deux aspects échangent en partie leurs qualités, le corpuscule devenant trop souple, et l'onde trop rigide (décohérence quantique).


La rigidité corpusculaire s'appuie sur l'unité (Yang) de son centre, alors que la souplesse ondulatoire s'appuie sur la binarité (Yin) de ses centres.

Si on observe chaque polarité du Tao (chaque association onde-corpuscule), on constate qu'elle posède trois centres, dont deux superposés en interne, et le troisième superposé en externe.

En effet, le centre du corpuscule est superposé à l'un des deux centres de l'onde. Cette superposition est la personnification de l'identité sexuée.

Le troisième centre est superposé au centre du corpuscule de l'autre polarité, ce qui traduit l'inclusivité par rapport à la sexuation complémentaire: elle est reconnue à part entière, par inclusion (de l'autre position relativiste).

Cette distribution superposée des centres en proportion 2-1 pour chaque polarité, renvoie encore une fois à la proportionnalité dialectique entre Yin et Yang, car la proportion 2-1 chez une polarité qui possède trois centres, correspond donc à 2/3 (deux centres superposés en interne sur trois) - 1/3 ( un centre inclusif, superposé en externe, sur trois).

Pour chaque polarité, la proportion dialectique non compensée de façon intrapersonnelle cible bien la polarité complémentaire, et représente donc bien la sexuation qui permet la conjugalité, forcément interpersonnelle, du Soi.

Cette approche par les centres est une autre façon, élégante, d'aborder la question de la proportionnalité dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Mar 31 Mai 2011, 17:10

Bonjour à toutes et tous,


comme le mot le signale manifestement en Français, dénombrer consiste à refouler le Nombre. Compter, énumérer, est donc un refoulement du Nombre, un dé-nombrement.


LE Nombre, est le Nombre transcendant, et il n'y en a qu'un seul, mais dans l'illusion dualiste, on peut en distinguer "plusieurs".



Le Tout-Puissant SHADDAI nous enseigne d'arrêter à 314, car "cela suffit".

Car dans 314, il y a l'équerre 4, le compas 3, et l'unité de liaison entre eux. Il y a le septénaire 3+4 et l'octave 3+1+4. Et il y a la base 12 = 3 x 4 x 1.


Le Nombre a pour qualité de sérier les correspondances naturelles de l'Etre dans leurs essences respectives, et non pas de dénombrer les accumulations des choses dualistes suscitées par clivage.

Lorsqu'on utilise le Nombre pour énumérer, quantifier les aspects de la dualité, on en adultère la qualité fondamentale, par spéculation, donc dans une destruction de la signification humaine.

Mais le Nombre lui-même n'est pas, bien au contraire, opposé à la signification humaine. C'est son dé-nombrement qui l'est.


Il y a 7 séries, plus l'octave absolue, le tout supporté par la base 12, voilà le Nombre.

Lorsqu'on le récupère pour dénombrer des choses, au lieu de sérier la Nature de l'Etre, on en détourne la qualité, et la connaissance qui se construit sur ce détournement, ce dé-nombrement, n'est pas une véritable Connaissance du Nombre.


Amitié,

steph


Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Jeu 15 Déc 2011, 21:00

Bonsoir à tous,

cette équation a t elle un sens?

Si oui , quel est il?

Merci...


W = d(Z*Q²/2)/dt

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Lun 07 Jan 2013, 10:31

Suite:
quelques explications sur le forum non officiel:

Sujet du message: Re: W = d(Z*Q²/2)/dt

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Substance de Pi   Ven 11 Jan 2013, 21:49


Vous n' avez pas le temps de tout écouter, allez directement à 4h14 minutes!
Exceptionnel les questions de cette femme Sarah /Christiane (fille de Ra, fille du Solei
l)!
Vous allez découvrir pourquoi un bébé pèse en moyenne 3Kg 14
et mesure 52 ,...cm.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

voir le site
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Substance de Pi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Substance de Pi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: