ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Fille ou le quatrième Principe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La Fille ou le quatrième Principe   Mer 07 Nov 2007, 22:48

La Torah commence par:

"Brashit bara Elohim eth hashamajim v'eth h'areths"

"L'Alliance de Feu par les Elohim créa le Tout les Cieux et le Tout la Terre."

L'Alliance de Feu est ce qu'il y a au Commencement.

Brashit, le Commencement, est donc aussi Berit Esh l'Alliance de Feu.

Le mot Alliance implique l'union d'au moins deux aspects. Ces deux aspects sont le Feu et l'Eau.

L'Alliance de Feu et d'Eau créa donc le Ciel et la Terre par les Elohim qui est(sont) la manifestation de cette Alliance.


Le Ciel et la Terre sont deux "Tout", car les Cieux sont "AT" un Tout, et la Terre est "VAT" un autre Tout ("et le Tout").

La première phrase de la Torah est donc l'expression d'une équation: chaque membre de l'équation représente une totalité, et l'équation en elle-même représente l'égalité des deux totalités l'une par rapport à l'autre.

L'Alliance de Feu et d'Eau du Commencement n'est autre que celle du Yin et du Yang du Tao. On y retrouve la Trinité Père (Yang)-Mère (Yin)-Fils (Tao)

Par une séparation dialectique, marginale, de ses polarités, l'Alliance de Feu manifeste l'existence des Elohim, par lesquels deux nouveaux aspects polaires seront créés, en compensation de l'ouverture d'Alliance.

Cieux=Terre , ce qui kabbalistiquement représente la "Balance", l'univers manifesté.

Cependant, à ce stade, le quatrième Principe n'est pas encore reconnu en tant que tel.

En effet, de par l'ouverture de l'Alliance de Feu, l'univers est livré à un processus cyclique, répétitif et automatique.

Le quatrième Principe n'est formulé que comme VAT "et le Tout". L'"autre Tout", simplement en écho du premier Tout.

Et de fait, le principe cyclique YHWH, le Tétragramme Sacré, ne confère pas, lui non plus, une réalité à part entière au quatrième Principe, représenté ici par le second He, qui ne fait qu'écho au premier.

Car le quatrième Principe est encore conditionné par la chute en Malkhut, conséquence inévitable de l'ouverture d'Alliance. Il est requis "de force" pour équilibrer la "Balance" cyclique.

Ce quatrième Principe est donc "Cendrillon", la Matière, la "Princesse réduite au nettoyage" des déséquilibres de l'Oeuvre. C'est de ce fait aussi un écho de l'esclavage de la féminité.

Ce qui manque donc pour que l'Oeuvre se libère des cycles et aboutisse à sa réalisation, est l'émancipation du quatrième Principe, reconnu authentiquement pour ce qu'il est, au lieu de n'être qu'un simple écho cyclique.

Car la vérité est qu'aucun cycle bouclé de façon automatique n'est authentiquement achevé, et c'est pourquoi il recommence spontanément et inlassablement, tant qu'il n'est pas réellement achevé.

La seule façon d'achever authentiquement un cycle, est de le boucler volontairement, par une démarche consciente. Celle-ci vise donc inévitablement à restituer au quatrième Principe sa réalité propre, séparée des trois autres. Il s'agit de restaurer la souveraineté de "Cendrillon". Il s'agit de transmuter la Matière.

Le quatrième Principe est donc la Matière transmutée. C'est la "lettre manquante" du Tétragramme (ou encore celle qui manque parmi les trois lettres mères Aleph, Shin et Mim).

Concrètement, cette transmutation ne peut s'obtenir qu'en refermant l'Alliance d'Eau et de Feu, en rectifiant la chute en Malkhut.

Et cela passe par la fusion du Couple Sacré qui permet la transsubstanciation, la "spiritualisation de la Matière".

De ce fait, on voit que la restauration du quatrième Principe est étroitement liée à la reconnaissance de la Personne féminine au sein du Couple Sacré.

Le quatrième Principe en lui-même, est la "Fille", c'est-à-dire le Couple Sacré lui-même Yin (double) dans sa nature. Le Couple Sacré, ayant intégré sa cause-en-soi, représente la Matière transmutée elle-même.


On voit cela sur la lame "Le Monde" du tarot: le Tétramorphe en action libère la Jeune Fille, qui est le Couple Sacré dont la dynamique est mue par les 4 polarités.


En définitive, la réalité du quatrième Principe est celle du Couple en lui-même, en dehors de sa fonction ProCréatrice "Père et Mère".

Cela est le véritable Tout qui est un autre Tout que celui de la ProCréation de l'Oeuvre.


En somme, la Trinité fondamentale est celle du Couple qui ProCrée le Fils, c'est-à-dire la Personne. Cela est relatif à la transmission d'une cause de vie par les Parents.

Mais cette cause, source des phénomènes cycliques du monde, ne pourra réellement s'émanciper que par l'intégration d'une cause-en-soi par un nouveau Couple issu de cette cause première.

C'est l'avènement du quatrième Principe.



Si l'on envisage à présent les choses au niveau de la vraie vie dans l'éternel présent non-manifesté, la double réalité Tout et autre Tout y est présente.

En effet, l'être y démontre la double réalité du Couple ProCréateur, Trinitaire, mais aussi celle du Couple en lui-même, qui inclut les trois premiers Principes de la Trinité. La Fille, quatrième Principe, l'Autre Tout, inclut le premier Tout, la Trinité elle-même! Ce qui est logique car tout couple fertile inclut le potentiel procréateur trinitaire, même dans sa réalité propre, lorsqu'il ne ProCrée pas.

Le quatrième Principe intègre les trois premiers Principes, mais au sein de l'Oeuvre manifestée, le quatrième Principe perd naturellement sa position prééminente, au sein d'un système symbiotique, où il se met au service des enfants, des Personnes (le Fils) tant qu'elles ne se sont pas émancipées par Couple Sacré.

Car c'est la réalité du Couple qui a ProCréé que de devoir assistance symbiotique, un temps, à l'égard de sa progéniture. Au sein de l'Oeuvre, la Fille, le Couple en lui-même, met sa réalité en retrait de façon à soutenir les enfants.

D'autre part si on regarde le processus circulaire YHWH, si on remplace la quatrième lettre par une authentique fermeture définitive du cycle, on comprendra que cette fermeture intègrera tout ce qui lui a précédé.


Synthèse:

Fille = Couple en lui-même, le Tout intégrant aussi le Tout de la Trinité
Trinité = Couple Père-Mère procréant le Fils (Fils = les Personnes = unités = aspect Yang)
Fille refoulée = Couple se mettant partiellement au service naturel des êtres engendrés ( = du Fils) - Les Personnes sont livrées aux cycles erratiques du libre-arbitre. La Matière chute en densité, et la féminité en général endure le poids de la chute.
Fille restaurée = émancipation des Personnes en Couples Sacrés (= principe binaire Yin, donc Fille) ==> libération du Couple ProCréateur originel de sa charge symbiotique et donc restitué à sa totale réalité en lui-même.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 13:49

Bonjour à toutes et tous,


j'aimerais aborder la Trinité Père/Fils/Saint-ESprit sous son angle véritable qui est celui de la perception, du processus de la perception.

Le Père est la séparation (Yang) en tant que base de la perception.

La Mère ou Saint-Esprit est le lien (Yin) perceptif.

Et le Fils est l'objet de la perception.


La Fille, ou quatrième principe, est la synthèse de la Trinité, constituant un quatrième aspect en lui-même: c'est la pleine perception du phénomène perceptif, la pleine conscience de la conscience.


En tant qu'êtres humains incarnés, nous voyons la Trinité à l'oeuvre dans toutes nos perceptions, par exemple à travers nos sens physiques.

Le problème cependant, est que parce que les polarités perceptives sont confuses entre elles, la perception est altérée, et s'attache narcissiquement à celui qui perçoit. C'est ce qui finit par induire le désir de possession de ce qui est perçu.

Le Fils, ou objet de la perception, est donc alors attaché au Père, et n'est pas libre de naître. Le potentiel est confondu partiellement avec l'être.

Mais le but naturel du processus perceptif est la reproduction de nouveaux centres de perception. Lorsque les polarités perceptives sont bien discriminées l'une de l'autre, alors le Fils n'est plus attaché narcissiquement, et il est libéré en tant que nouveau centre de perception.

Le mouvement naturel de la Conscience universelle est l'enrichissement de ses points de vue de conscience. Il s'agit effectivement de reproduction, de procréation, par l'entremise de vrais couples de polarités perceptives discriminées: des Couples Sacrés, des Flammes Jumelles, dont la Conscience de Couple est la Conscience Pure de la Fille ou quatrième principe.

L'extase de l'Eternel Présent est donc le lâcher prise intégral de toutes les perceptions, de tout narcissisme autre que marginal, ce qui paradoxalement (mais tout est paradoxal dans la vraie nature des choses) conduit à la perception pure et intégrale, car non attachée.

Dans la densité, lorsque l'être recherche et attache la perception sexuelle, cela peut aussi conduire à la naissance d'autres centres perceptifs.

Mais le problème est que de tels centres perceptifs sont partiels, détachés de la perception pure et complète de l'ensemble, car grèvés d'un séparatisme individualiste: leurs perceptions individuelles sont morcelées, et ne peuvent alors pas converger vers une harmonie collective.

En réalité, une telle reproduction est apparente, c'est une illusion: elle ne fait qu'appeler en incarnation des êtres déjà appelés et créés, des Ames déjà existantes.

Alors que la vraie procréation cosmique d'un Couple Sacré se fait "ex nihilo", à partir du potentiel libéré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 14:24

Complément:

Je parle d'Eternel Présent, car lorsque la perception est détachée, les perceptions du passé, du présent et du futur sont à la fois unifiées, et parfaitement discriminées.

Pour les êtres incarnés que nous sommes, qui nous attachons narcissiquement à nos perceptions, le passé, le présent et le futur sont forcément mal discriminées les uns des autres, et de ce fait, ils ne sont pas unifiés, mais se présentent à nous selon un enchaînement causal désuni.

En réalité, nous avons des parties de nous-mêmes prisonnières du passé, que nous pouvons appeler refoulements psychologiques. Et par ces aspects nous attachons la perception du passé, qui interfère avec le présent.

De plus, parce que des parties de soi sont prisonnières du passé, des parties de soi sont logiquement prisonnières du futur, pour équilibrer. Le futur n'est donc pas libre, ouvert, riche, et sûr, mais déterministe, et paradoxalement inconnu et risqué.

Tout est lié: passé, présent et futur. Si leur perception est attachée,alors ils se désunissent.

On peut établir l'analogie suivante:

Le Père est le Passé

La Mère ou Saint-Esprit est le Présent

Et le Fils est le Futur


Lorsque le Passé, l'Homme, s'abandonne au Présent, à la Femme, alors le potentiel Futur, le Fils, est libéré.

Et l'Eternel Présent dans sa complétude est alors représenté par la Fille, ou la Conscience pure de la Conscience, la Conscience du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 14:34

Diagnostic dialectique de l'état du monde:


L'Homme, qui représente le Passé, n'est pas actualisé: attaché narcissiquement à lui-même, à sa propre perception narcissique, il ne s'abandonne pas au Présent, donc à la Femme.

De ce fait, le Présent reste contaminé par l'attachement narcissique au Passsé: la Femme subit le joug narcissique de l'Homme, et de ce fait, l'état du monde est altéré par cette confusion.

En raison de cela, le Futur ou Fils de l'Homme, est à la fois rigidifié, et présente un aspect funeste: le potentiel n'est pas libre, donc il y a un risque pour qu'il s'éteigne.

L'état actuel du monde est donc la conséquence directe et univoque du narcissisme masculin.

Donc, la vraie solution à tous les problèmes actuels passe forcément par la sublimation du narcissisme masculin: l'actualisation de l'Homme à travers la Femme.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 15:19

On comprend donc que l'Homme, qui est Yang, séparation, représente le Passé comme base du Présent. Car un Père est un Passé actualisé par le Présent, qui est la Mère, vers un potentiel Futur, qui est le Fils.

La Femme n'est donc pas comme on a pu l'entendre chanter "l'avenir de l'Homme", mais en fait le Présent de l'Homme.

Mais si l'Homme refuse de se reconnaître comme Passé, il ne peut pas être Père, base de procréation dans le Présent vers le Futur. Il interfère avec le Présent, avec la Femme, et au lieu d'être vraiment Père, il reste en partie un enfant, car il se confond avec le potentiel, avec le Fils (le Futur)!

Il reste en symbiose infantile avec la Femme, et de ce fait, ne peut pas vraiment la rencontrer et la respecter dans une telle confusion!

Et ce manque de respect à l'égard du Présent, de la Féminité, corrompt l'état du monde et compromet son potentiel, son avenir.

Et la seule façon pour l'Homme de se reconnaître Père, Principe Passé, mais unifié au Présent car actualisé, est de s'abandonner à la Femme, à la Mère, à son Présent.


Et au bout du compte, la quintessence du Présent, qui est l'Eternel Présent, est aussi caractérisé par un principe Féminin: la Fille, ou Conscience pure du Couple Sacré.


Amitié,

steph


Dernière édition par Sphinx le Jeu 03 Avr 2008, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 15:24

Mais il suffirait qu'un seul Homme parvienne à s'actualiser entièrement (à s'abandonner à la Femme) pour que le monde en soit déjà transfiguré...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 03 Avr 2008, 19:35

Il est de la responsabilité de l'Homme de redresser le paradigme, parce que la Femme a déjà fait sa part.

En effet, sans la sublimation primordiale de la Féminité, le monde n'existerait pas. Il ne le pourrait pas.

La Féminité a accepté que les polarités soient transitoirement inversées, et confuses afin que le monde naisse. Et elle porte encore aujourd'hui le poids de ce sacrifice!

Mais dans l'ordre naturel des choses, les polarités doivent être remises dans le bon ordre, hors de leur confusion: c'est la Masculinité qui doit se mettre à l'écoute et au Service Sacré de la Féminité en sublimant son narcissisme.

Car ce narcissisme n'a pu voir le jour que par la sublimation préalable de la Féminité! Soit le monde à l'envers: la Féminité au Service de la Masculinité.

C'est là l'aspect dialectique inévitable qui implique que pour que de nouveaux Couples Sacrés puissent s'émanciper un jour, il faut d'abord que la Féminité se mette au Service de la Masculinité dans un paradigme qui sera de ce fait transitoirement et partiellement inversé.

Cette inversion restera par ailleurs encadrée par l'autorité de la Mère créatrice, qui elle n'est pas impliquée dans cette inversion transitoire, même si elle le simule pour préserver le libre-arbitre du paradigme.

Inévitablement, aux critères fixés par le Père et la Mère Créateurs, les polarités devront reprendre leurs justes positions.

Le sacrifice préalable et donc à l'opposé du processus normal, de la Féminité des Couples Sacrés naissants, peut être représenté par le fait de bander un arc. Le mouvement de la flèche y est inversé, à l'opposé de son sens naturel, mais c'est indispensable pour ensuite tirer cette flèche!

Or donc, grâce au Sacrifice et au poids supporté par la Féminité depuis bien longtemps, l'arc de l'Humanité est bandé, et il appartient à l'Homme de se sacrifier à son tour, et accepter de lacher la flèche, de lacher prise de son narcissisme, et de libérer ce paradigme.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Dim 06 Avr 2008, 15:11

Pratiquement, l'Homme ne doit pas avoir peur d'être le Passé, alors que la Femme représente le Présent.

Car d'une part, en vertu de la différenciation dialectique, l'Homme est seulement 2/3 de Passé, pour 1/3 de Présent malgré tout.

Et la Femme est 2/3 de Présent, pour 1/3 de Passé quand même.

Sans cela, ni l'un ni l'autre ne seraient des Personnes à part entière.

Et d'autre part, lorsque l'Homme arrête de se mélanger symbiotiquement au Présent, en sublimant son narcissisme personnel, alors il permet à la Femme d'actualiser intégralement sa réalité Passée dans le Présent.

De ce fait, principe essentiellement Passé, l'Homme peut participer intégralement à la perception présente. Car en réalité le Présent, Féminin, s'appuie sur lui pour perpétuer le mouvement de la vraie Vie.

Plus simplement, lorsqu'il n'y a plus de symbiose narcissique, le Passé est unifié au Présent, et leurs perceptions respectives s'épousent. Le Présent devient éternel, le temps et l'espace sont crucifiés.

La vibration d'extase est un début d'actualisation du Passé dans le Présent. Lorsque cette vibration s'infinise, ce qui n'est possible qu'à un Couple Sacré, le Passé est totalement actualisé, en permanence, dans l'Eternel Présent.

La peur de l'abandon narcissique est donc une illusion qui a la peau dure, qui est inévitable et dure un certain temps. Elle n'a pas à forcément durer, mais elle dure cependant plus ou moins longtemps.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Juliette

avatar

Féminin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 157
Date de naissance : 08/06/1963
Age : 54
Localisation : France
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Dim 06 Avr 2008, 22:22



Merci Sphinx
Revenir en haut Aller en bas
Didiera

avatar

Masculin
Poissons Serpent
Nombre de messages : 420
Date de naissance : 08/03/1965
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Lun 07 Avr 2008, 10:57

Bonjour sphinx

Citation :
Le
quatrième Principe en lui-même, est la "Fille",
c'est-à-dire le Couple Sacré lui-même Yin (double) dans sa nature. Le
Couple Sacré, ayant intégré sa cause-en-soi, représente la Matière transmutée
elle-même.
On voit cela sur la lame "Le Monde" du tarot: le
Tétramorphe en action libère la Jeune Fille, qui est le Couple Sacré dont la
dynamique est mue par les 4 polarités.




Si la jeune fille est Cendrillon et représente la matière spiritualisée, alors je serais tenté de rajouter à la lame du Monde un jeune homme, qui représenterait l’esprit complétement incarné… Y a-t-il une place pour un jeune homme dans ton approche dialectique ?


Citation :

Car d'une part, en vertu de la
différenciation dialectique, l'Homme est seulement 2/3 de Passé, pour 1/3 de
Présent malgré tout.


2/3 = 0,666.

Comment explique-tu que le ‘nombre de la Bête’ apparaisse dans ce rapport 2/3 que tu utilises aussi pour les flammes jumelles ?

Si on continue à se référer au Tarot, ce rapport 2/3 se référerait alors plutôt à la lame 15 du Diable...

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Lun 07 Avr 2008, 19:17

Bonjour Didiera,


Citation :
Y a-t-il une place pour un jeune homme dans ton approche dialectique ?

Il s'agit de placer tous les aspects à la bonne place...

Le Tao...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'Esprit et l'Ame sont les constituants polaires de chaque Personne en particulier, de chaque polarité sexuée. L'Esprit est le corpuscule (petit cercle interne), un pour chaque Personne sexuée . L'Ame est l'onde (zone ondulée autour de chaque petit cercle), une pour chaque Personne sexuée .

Lorsque l'Esprit et l'Ame sont parfaitement discriminés l'un de l'autre, la Personne a intégré son corps (qui est le produit de la fécondation de l'onde d'Ame par le corspuscule d'Esprit), et la Matière est alors transmutée (dédensifiée).

Mais comme la discrimination nécessaire à cette intégration corporelle implique les deux Personnes sexuées, les deux Flammes Jumelles, la Matière transmutée est relative au Couple, donc à la Fille.

Car dans le Tao, le centre est le Fils, le potentiel (de ProCréation de nouveaux Couples), le Tao lui-même.

Et la Fille est la circonférence, le cercle dans son entièreté, représentant la conscience globale du Couple.

Donc, en plaçant chaque aspect à sa place, on a:

- Esprit = corpuscule
- Ame = onde
- Esprit+Ame = Personne, polarité sexuée (Père ou Mère)
- 2 Esprit + 2 Ames = 2 Personnes (Couple Sacré)
- centre du cercle = potentiel de ProCréation du Couple = Fils
- circonférence du cercle = conscience unifiée du Couple = Fille


Naturellement, dans la réalité de l'Eternel Présent, la circonférence du cercle est portée à l'infini (diamètre infini) et cette circonférence rejoint, à l'infini... le centre même du cercle! (approche dialectique selon la continuité et discontinuité, le zéro et l'infini)

Voir à ce sujet l'article Chakras et Merkabah, à "Initiation à la dialectique".

De ce fait, la Fille ou circonférence du cercle, et le Fils ou centre du cercle (de conscience), sont les deux visages d'une même réalité:

- d'un côté la conscience du Couple Sacré (circonférence)
- de l'autre le potentiel de ProCréation du Couple Sacré (centre)



Citation :
Comment explique-tu que le ‘nombre de la Bête’ apparaisse dans ce rapport 2/3 que tu utilises aussi pour les flammes jumelles ?

666 est qualifié par certains de nombre vérité en réalité ambivalent, et dont l'éventuel aspect "négatif" dépend de la façon dont on l'aborde et l'utilise.

Il est associé au nom Sator, dont les lettres sont:

Samekh = 60
Taw = 400
Waw=6
Resh=200

Mais ces lettres peuvent aussi former Rotas...

Pour exprimer les choses plus clairement (essayer du moins)...

Le rapport 2/3 est un rapport naturel fondamental de sexuation.

Or, tout aspect naturel qui est refoulé entraîne une addiction. Et plus ce qui est refoulé est fondamental, plus l'addiction est importante.

L'aspect "diabolique" du nombre 666 naît certainement du refoulement de son essence (Rotas= le cycle), qui s'inverse alors en Sator.

Il y a en fait refoulement du cycle (Rotas) en raison de la confusion des polarités. Le cycle (Rotas) n'est pas intégré. Donc il y a domination de l'être par le cycle, et cette domination (addiction) est Sator (Rotas inversé).

La confusion des polarités altère le rapport 2/3, et de ce fait les personnes deviennent esclaves du rapport 2/3 parce que c'est un rapport naturel fondamental non intégré. Ce joug du rapport 2/3 est Sator. Les polarités sont enchaînées "par le Diable" (lame 15 du Tarot).

Mais si le cycle (créé par la dynamique des polarités discriminées en rapport 2/3) est intégré, alors il y a émancipation de Sator, et intégration de Rotas (le cycle). Le rapport 2/3 est intégré et n'exerce plus de joug.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Mar 08 Avr 2008, 12:29

Pour compléter un peu ces différents points:

1. Le rapport Fille - Fils est un rapport extrême Yang (point central) Yin (circonférence, rondeur).

Ce rapport est extrême en comparaison du rapport Esprit-Ame, plus mesuré. C'est aussi un rapport "central", global, alors que le rapport Ame-Esprit est polarisé lui-même pour répondre à la dynamique des polarités sexuées Père-Mère (les ondes ne sont pas des cercles).

Ce rapport Fille-Fils est celui des aspects absolus de conscience. (alors que le rapport Père-Mère est celui des aspects relatifs de conscience)

En effet, on sait que la Fille est la Conscience du Couple, non seulement dans sa faculté procréatrice (Trinité), mais aussi en lui-même, au delà de tout aspect fonctionnel. C'est le Couple dans sa liberté relationnelle totale. C'est la conscience absolue de ce qui est et sera toujours, de ce qui a déjà été discriminé pour l'éternité, et dont fait partie le Couple Sacré lui-même.

Et le Fils est de l'autre côté, le pur potentiel éternel, l'"Enfant-Roi" tout-puissant, la conscience absolue de ce qui reste à discriminer dans l'éternité.



2. Le refoulement de la proportion naturelle du cycle (Rotas) produit une addiction compensatrice.

Cette addiction compensatrice peut agir de différentes façons, mais on peut y reconnaître l'instinct, et le désir, à savoir des aspects qui témoignent de l'animalité de l'être humain, donc de la Bête, Sator.

La Bête est donc l'expression de la confusion de la conscience humaine, et effectivement, la Bête sort de l'"abîme", c'est-à-dire de l'illusion de la confusion dialectique.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   Jeu 10 Avr 2008, 19:01

On peut concevoir assez simplement (c'est même probablement l'approche la plus aisée) qu'un être est en confusion avec son propre potentiel lorsqu'il y a confusion entre son Passé et son Présent: des expériences inachevées du Passé continuent à interférer avec le Présent, en y perpétuant des perceptions de manques.

De ce fait, l'être n'est pas libre de totalement se tourner vers autrui, et de Créer vraiment par plénitude, et non pas par manque. Il reste narcissiquement hypnotisé par ses perceptions de manques.

Le Présent ne peut pas alors être un tremplin totalement ouvert au potentiel, qui alors entre en décohérence et se densifie.

J'ai souvent, au cours de mes articles, abordé cet aspect de la confusion, abordée sous l'angle de l'être et de son potentiel d'être. Je pense que cette approche-ci est une des plus simples comprendre.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fille ou le quatrième Principe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fille ou le quatrième Principe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité
» quelle galere! ma fille vomit...
» Inquiète pour ma fille
» Ma fille est une effrontée!!!!!!
» problème de sommeil de ma fille de 3 ans et demi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: