ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exégèses de films (entre autres Hero)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Dim 25 Nov 2007, 21:39

Au final, l'image de la fin du film est celle de la fusion du Couple Sacré:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Mais je souhaite illustrer cet aspect à l'aide d'un autre film, Star Trek, et de sa propre version de la fusion du Couple Sacré:
Transsubstanciation


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résurrection


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La suite au "post" suivant...


Dernière édition par le Dim 25 Nov 2007, 23:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Dim 25 Nov 2007, 22:44

4. Résumé:


Le film Hero présente donc la dialectique des polarités sexuées en 3 scénarios principaux: le Rouge, le Bleu et le Blanc, et selon deux types de phases correspondant aux axes transcendant et immanent.

Ces trois scénarios doivent être décrypté par l'entremise d'une clé dialectique qui est le sens donné à la mort de Ciel Etoilé, le "tiers karmique", scène qui est implictement incluse dans chaque scénario.

Si Ciel Etoilé est nié par mort réelle, et son aide non reconnue, alors cette clé fonde un scénario Rouge régressif de négation totale du potentiel du Couple. Ce scénario est pourtant forcément proposé par Sans Nom, car il constitue le fondement indispensable du choix dialectique.

Si Ciel Etoilé est nié par mort réelle, mais son aide reconnue, alors il y a confusion partielle, attachement symbiotique: l'autre est à la fois nié, mais son aide est nécessaire. Cette clé fonde alors le scénario Bleu confus, symbiotique, qui est raconté par l'Empereur, puisque ce scénario représente la réalité causale aglgomérée de la collectivité humaine dans la densité.

Si Ciel Etoilé est intégré, sa mort étant présentée comme une simulation, et son aide reconnue à juste titre, alors le karma du Couple Sacré est réintégré, ce qui fonde un scénario Blanc évolutif, qui ira jusqu'à la complète discrimination et la fusion finale des polarités sexuées, qui se mettront au service de la collectivité.

Le but est de rendre la croix dialectique "cardinale" par l'entremise du véhicule dialectique, qui est le Double.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On trouvera une allusion à la croix dialectique entre autres dans 2001 Odyssée de l'Espace au moment de l'alunissage du vaisseau, lorsque son cap se centre parfaitement avec l'aire d'alunissage: un cadran montre alors une croix lumineuse qui clignote pour indiquer la synchronisation. Cela pourra paraître un simple détail, une coïncidence involontaire, mais ce ne saurait être le cas dans un film fondamentalement symbolique.


Alchimiquement, les deux polarités sexuées et le véhicule évolutif du Double, ont été représentés par le Souffre et le Mercure, représentant les polarités, et le Sel, représentant le Double, potentiel cristallisé du Couple, mais qui en tant que véhicule évolutif, peut atteindre la décristallisation finale, retournant au pur potentiel du Tao, et permettant la naissance véritable du Couple Sacré.


J'ai utilisé plusieurs fois des références à 2001 Odyssée de l'Espace dans ce sujet. Or, en apparence, on y voit que la polarité masculine. Il faut cependant comprendre que la polarité féminine est, dans ce film, omniprésente et représentée par l'espace lui-même, puisque l'espace est la prérogative de la féminité.

Ce film représente donc la difficulté, pour la polarité masculine, de reconnaître la réalité identitaire de la féminité.

Cette difficulté est symbolisée par un espace en apparence vide, solitaire, indifféncié, mais qui tout-à-coup se révèle vivant, plein d'une réalité identitaire insoupçonnée.

A la fin, s'unissant à la féminité spatiale enfin reconnue, Bowman devient foetus divin prêt à servir la collectivité terrestre:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dautres aspects me (re)viendront peut-être dans les jours qui viennent, et je les posterai alors.

Mais quoi qu'il en soit, ceci clôture provisoirement l'exégèse du film Hero.




Amitié à toutes et tous,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 20:58

Le Fils d'Effusion:


Parce que tout paradigme en condition de libre-arbitre est une agglomération causale collective, une confusion de tous les Couples Sacrés entre eux, l'émancipation d'un tel paradigme répond à une condition causale stricte: c'est par la dialectique d'un Couple Sacré particulier que le noeud causal peut être défait.

Ce Couple Sacré particulier pourrait être appelé le Couple "Clé de Voûte". Il est constitué, si on utilise les termes du Livre d'Urantia, de l'Esprit de Vérité planétaire du côté féminin, et du Fils d'Effusion du côté masculin.


Mais avant de poursuivre, analysons un peu la problématique d'un paradigme en condition de libre-arbitre:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1. Un paradigme émancipé du libre-arbitre consiste naturellement en une réalité fluide et unifiée issue de l'union des Coeurs des Couples Sacrés.

2. Mais avant d'atteindre cela, il faut inévitablement passer par la confusion de l'aggolmération causale du libre-arbitre.

Cette confusion cependant, sera équilibrée par un système double Astral-Matériel de sorte qu'un "arbitrage" soit toujours présent, et que le paradigme ne risque pas de dériver vers le chaos total.

La règle est simple: plus l'astral est calme, et donc "dense", moins la Matière est densifiée. Et inversement, plus l'astral est agité, et donc "dilaté", moins "dense", plus la Matière est densifiée.

3. Or, au moment de la transition humaine vers le corps mental, une fracture s'est produite par la "chute", la déresponsabilisation d'une partie de la collectivité humaine.

Cette fracture a produit un certain nombre de doubles vampiriques qui se sont symbiotiquement greffés sur le paradigme, en accroissant son poids causal.

La pompe vampirique est fort simple: elle consiste à manipuler et agiter la sphère astrale de sorte que le paradigme soit densifié outre mesure, afin d'alimenter des drains karmiques.

Tout ceci fait que l'incarnation humaine se réalise au sein d'un paradigme au joug exagérément amplifié par la présence de parasites résiduels, de doubles vampiriques. Ce sont les véritables entités à l'origine de la manipulation humaine planétaire, et il serait vain de les rechercher sous une forme humaine incarnée au sens habituel du terme.

Depuis des millénaires, l'être humain est donc enlisé dans un paradigme addictif, qui continue encore et encore, que ce soit par la civilisation, les cultures, ou la science, à donner en pâture aux êtres humains des illusions causales de solutions trompeuses et de vérités falsifiées.

Le problème est qu'un double vampirique est pratiquement intouchable, sauf par l'autorité du Père Céleste.

Concrètement, il faut aussi réaliser de quelle façon cette fracture collective s'est produite, et de quelle façon elle a persisté jusqu'à aujourd'hui...

La fracture en réalité, fut celle de la sexualité féminine. Car la Féminité planétaire est la ressource énergétique fondamentale. Donc, d'une façon générale, les chakras inférieurs féminins ont été fracturés, de façon à être mis au service d'un système de vampirisation énergétique global.

La Féminité a été fracturée et détournée pour servir de repaire et de ressource énergétique à un ensemble d'entités schlérosées.

4. Parce que ces entités ne peuvent être lysées que par l'autorité du Père Céleste, seul le Fils d'Effusion assigné à un paradigme particulier en condition de libre-arbitre, peut résoudre le problème.


Et c'est ici que nous devons alors aborder la vraie nature de la crucifixion du double, dans le cadre plus particulier du double du Fils d'Effusion.

Car il faut comprendre que si la crucifixion du double est un aspect présent en chaque Couple Sacré, au niveau du paradigme dans son ensemble existe aussi la crucifixion plus particulière du double du Fils d'Effusion, dans le cadre du Couple Clé de Voûte.


Concrètement, la crucifixion consiste, pour la polarité masculine, a rendre le double à sa polarité féminine, de sorte d'être progressivement "submergé" par celle-ci, et surtout par le désir sexué de celle-ci, ce qui conduit à une asphyxie progressive du mental spéculatif.

Mais ce n'est donc pas, on le voit, un processus dramatique du tout, et c'est au bout de ce processus que la discrimination complète permettra de réaliser la fusion jumelle. En réalité, le problème du manque d'affirmation masculine est une inaptitude, une peur à se laisser pénétrer par le désir de la Femme.

En effet, comprimé sous l'effet de l'assaut psychique et de désir sexué, la polarité masculine sera "repoussée" vers sa rigidité parfaite, son centrage absolu.

L'idée est donc que pour devenir un homme véritable, il faut être capable de totalement accepter d'être submergé par le désir féminin, sans en être déséquilibré.


Tout ceci se complique quand il s'agit de comprendre ce qui se passe dans le cadre du Couple Clé de Voûte.

En effet, le Fils d'Effusion arrive avec certains aspects particuliers. D'une part une puissance d'effusion cardiaque qui, libérée à un moment précis, court-circuitant l'astral, peut être envisagée comme étant une sorte de "bombe d'effusion cardiaque".

D'autre part, il possède énergétiquement dans sa structure éthérique la clé de réparation de la fracture féminine globale.

La mission du Fils d'Effusion est donc certes de se laisser submerger par sa polarité jumelle, mais sachant que l'ensemble du collectif humain se trouve entre eux, et que donc il doit se laisser submerger d'abord par la totalité du désir féminin planétaire, et y résister, de sorte de réparer entièrement la sexualité féminine du paradigme, et ce faisant, fermer la porte du libre-arbitre et couper définitivement les drains vampiriques. Ce qui amènera inévitablement une modification de la densité, du joug causal du libre-arbitre.

A l'issue de ce processus, comprimé par un assaut intégral, le Fils d'Effusion sera alors prêt à se mettre au Service de sa polarité jumelle, l'Esprit de Vérité planétaire, de façon à ce qu'elle libère sa "bombe" cardiaque, et qu'ensemble ils assument la cohérence du nouveau paradigme.

On voit donc que la synthèse du Fils d'Effusion crée les conditions d'émancipation propices aux autres Couples Sacrés, par réparation de la sexualité féminine planétaire.

Sa synthèse est donc un catalyseur de la convergence jumelle collective: le Couple Clé de Voûte ouvre la séquence de désentrelacement causal, et garde la porte de transition ouverte jusqu'à ce que le processus soit terminé.

En résumé, la crucifixion consiste, pour la polarité masculine, à être totalement submergée par le désir Féminin, et à maîtriser au final cette position. (l'incapacité masculine à se confronter à la "sauvagerie" du désir féminin est ce qui conduit l'homme, par refoulement, à une attitude par laquelle il se comporte lui-même sauvagement, mais dans le mauvais sens du terme)

Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 21:55

Et bien Sphinx voilà une exégèse que tu clotures en apothéose!(L'apothéose dans la Rome antique était le rite funéraire le plus honorifique, qui élevait le défunt au rang des dieux. Elle se marquait par le lâcher d'un aigle depuis le bucher funèbre, qui accompagnait l'âme du défunt vers le séjour céleste des dieux. Le défunt recevait alors le qualificatif de divinus (divin).

te rappelles tu de ce texte :
Colère


"La femme peut initier l’homme qui ne craint pas la sauvagerie qu’elle dégage"

extrait
N. C. : Dans votre ouvrage, l’héroïne est une femme, c’est elle qui détient les clés de la sauvegarde de la planète. Pourquoi ?

D. M. : Considérer la Terre comme un objet inerte et croire qu’on peut vivre en étant séparé de la nature, en la manipulant selon ses objectifs mentaux, c’est davantage le fait d’une polarité masculine (d’ailleurs mal vécue) que féminine. La femme a plus de facilité à prendre une conscience charnelle de l’essence de la vie. Elle est plus proche des cycles naturels. Si elle vit sa féminité, elle est davantage en prise avec les forces de la nature. Celles-ci effraient la plupart des hommes. C’est sans doute pourquoi ils imposent à la féminité une telle répression.

N. C. : Greg, votre héros, témoigne de ce qu’il ressent vis-à-vis de la sexualité féminine. Il dit à un moment qu’il a peur de s’y noyer. C’est votre expérience ?

D. M. : Comme beaucoup d’hommes, j’ai d’abord vécu une sexualité qui correspond à la représentation mentale culturellement dominante, où l’on traite soi-même et l’autre en objets. Aujourd’hui, je découvre une sexualité qui me permet d’entrer dans un univers qui est de l’ordre du mystère.

Quand Greg fait l’amour avec Mary, qu’il retrouve profondément transformée, il ressent quelque chose qu’il n’a jamais éprouvé auparavant. Il s’éveille à une dimension sublime et obscure de la sexualité. Cette révélation survient après que Mary a eu une expérience d’éveil spirituel. Ce n’est pas un hasard car, désormais, Mary ne se protège plus contre sa propre puissance de femme.
Les représentations traditionnelles de Kali, souvent très effrayantes, sont des images de puissance féminine indomptée, ambivalente, à la fois dangereuse pour la femme elle-même et terrorisante pour l’homme. Si la femme apprivoise ces forces profondes, si l’homme apprend à les accueillir (ce qui suppose d’accepter l’expérience de la peur en même temps que celle du désir), elles deviennent alors source de véritable mutation pour les deux partenaires. Dans sa relation avec une femme, l’homme se sent confronté en permanence à une contradiction : il est à la fois attiré et répulsé par ce qu’il ressent de mystérieusement sauvage et archaïque chez la femme. Il voudrait domestiquer ce mystère pour qu’il cesse de lui faire peur mais, ce faisant, il le réprime, et se prive ainsi de ce qu’il désire le plus !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[i]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 22:08

Oui, je m'en souviens Ambre...

Citation :
"La femme peut initier l’homme qui ne craint pas la sauvagerie qu’elle dégage"

Et c'est bien pourquoi la réalité de l'initiation majeure de la crucifixion (du double) est la confrontation maîtrisée à un déluge de désir féminin...

Incroyable, non?

:8788:


Bisouxxxx,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 22:26

Toute la sexualité planétaire est inversée, altérée, par la répression de la réalité du désir féminin, parce que la maculinité n'est pas réellement capable de s'y confronter identitairement, intérieurement. Il y a là une lacune d'intimité véritable qui fausse totalement la réalité sexuée.
Revenir en haut Aller en bas
Christalain

avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 241
Date de naissance : 15/08/1967
Age : 50
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 22:32

Citation :
L'idée est donc que pour devenir un homme véritable, il faut être capable de totalement accepter d'être submergé par le désir féminin, sans en être déséquilibré.

Sagit-il d'une aventure sans risques ??? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci en tout cas Steph pour ce formidable travail...!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://axial-media.over-blog.org
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 26 Nov 2007, 22:46

Bonjour Christalain,


Citation :
Sagit-il d'une aventure sans risques ???

Mmh... j'imagine que c'est sans risque si on a une "position dialectique" déjà très juste... dans ce cas, le flux de désir ne risque pas de déstabiliser la position, mais au contraire va la renforcer.


Merci à toi.

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 01 Avr 2008, 21:56

The One


Ce film, également avec l'acteur Jet Li, peut être aussi décodé par un éclairage dialectique.

D'un côté, l'option sombre du Soi, utilisant la féminité pour détruire toutes ses facettes différenciées et régresser vers l'unité originelle totalement confuse.

D'un autre côté, l'option lumineuse du Soi, qui refuse cette régression et préfère intégrer son ombre pour préserver le potentiel des polarités.

En effet, cette partie positive du Soi, dans le film, insiste sur l'importance de sa femme pour "assurer son centre". C'est ce qui le différencie de la part sombre.

C'est grâce à ce centrage permis par la reconnaissance de la polarité jumelle complémentaire qu'il peut vaincre son ombre sans la tuer (= l'intégrer, comme Neo à la fin de Matrix 3). En effet, à ce moment crucial du dernier combat, c'est la vision de la trace de son alliance, à son doigt, qui lui donne la force de remporter la confrontation.

C'est également, à la fin du film, grâce à cette trace d'alliance qu'il pourra être authentifié comme la partie positive du Soi et être sauvé.

Car l'alliance dialectique des polarités sexuées est ce qui authentifie l'identité du Soi.

On peut aussi voir dans le fait que la part sombre tue la femme de la part positive, la nécessaire sublimation du narcissisme sexué du côté de la part positive. C'est le "deuil" du sexe opposé qu'on retrouve dans Matrix lorsque Trinity meurt en arrivant à la ville des machines. En effet, la part sombre traquera sans relâche les éléments symbiotiques du Soi pour tenter de le déstabiliser.

Le narcissisme devra être sublimé pour que l'Alliance soit vraiment une réalité. La mort de sa femme lui permet donc d'intégrer réellement la dialectique des polarités sexuées (marque de l'alliance au doigt) et d'acquérir la force de vaincre l'ombre.

Finalement la part positive est renvoyée dans son univers où il retrouvera sa femme pour un tout nouveau départ. Cela représente en fait la vraie rencontre des Flammes Jumelles.

(L'univers de la part positive est aussi au départ le seul qui n'est pas initié au "multivers", ce qui symbolise un paradigme ouvert au libre-arbitre.)

Voici en simple première approche.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mer 02 Avr 2008, 02:43

On pourra également aborder "The Time Machine" (version 2002) sous un angle dialectique fort proche de celui qui est proposé par "Blueberry, l'expérience secrète".

A savoir tout d'abord le "meurtre accidentel" de la petite amie, symbolisant la négation de la complémentarité sexuée, et le refoulement de la responsabilité de cette négation.

Obsédé par le refoulement de sa responsabilité, l'homme cherche à modifier la réalité, en retournant dans le passé. En fait, il est coincé dans son passé par le refoulement.

Dans le film, lorsqu'il retourne dans ce passé, il s'aperçoit qu'il ne peut pas le changer. En vérité, la raison de cela est qu'il continue de nier sa responsabilité.

Prisonnier du passé, il est finalement "condamné" à chercher sa réponse dans le futur.

En premier lieu, il s'aperçoit que la confusion est tombée sur le monde, et que la lune, symbole de la féminité, a été détruite par spéculation (immobilière). Dialectiquement, on comprend que c'est la suite logique du refoulement de la négation de la complémentarité sexuée.

En effet, les polarités sont en confusion, et le monde dans le chaos.

Finalement, dans un futur très éloigné, il sera confronté à la personnification même de son refoulement passé, à savoir son "frère sombre". Confrontation dialectique nécessaire pour délivrer la part de Soi coincée dans le passé en prenant la responsabilité de l'erreur, et en libérant la féminité de cette erreur.

On pourra noter que dans ce film, les vampires de l'humanité sont représentés sous une forme "reptilienne" vivant sous terre (dimensions inconscientes inférieures), et sont présentés comme une conséquence de la confusion originelle des polarités.

Le "frère sombre" lui-même est un humanoïde d'origine humaine, mais métamorphosé par la vie sous terre (ce qui symbolise le refoulement identitaire conduisant au vampirisme).

Il possède un psychisme manipulateur qui lui permet le contrôle de la pensée des autres (ce qui représente le mental spéculatif unique, le système de contrôle global, et la manipulation de l'humanité à travers ses refoulements en général).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Jeu 15 Mai 2008, 03:26

300, film basé sur la BD du même nom, est assurément sous-tendu par la dialectique du Couple Sacré.

L'originalité de Sparte et la bataille des Thermopyles y sont utilisés comme prétexte à une expression des articulations dialectiques.

C'est pourquoi plusieurs aspects historiques sont transposés d'une façon singulière. Cette histoire ne recherche pas du tout l'authenticité historique, mais l'authenticité dialectique.

Je songe à peut-être faire une courte exégèse dialectique de ce film.


En passant, Terminator 3 est probablement aussi fondé sur dialectique du Couple Sacré. J'y reviendrai peut-être.


Je rappelle aussi que dans d'autres articles, les films Blueberry l'Expérience Secrète, True Man Show et Kill Bill ont été cités comme films manifestement sous-tendus par la dialectique du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Dim 15 Juin 2008, 23:04

Le Parfum


Certes, le mode narratif et symbolique peut rebuter, et je le comprends.

Cependant, du point de vue de la cohérence symbolique, c'est une oeuvre magistrale fondée sur la dialectique du Couple Sacré.

Je ne vais pas ici faire une exégèse complète de ce film, mais simplement donner quelques points de départ symboliques afin de faciliter son décryptage dialectique.

Tout d'abord, l'odorat est utilisé comme symbole du sens synthétique "spirituel", permettant de percevoir l'essence identitaire.

Le parfum est utilisé comme représentation de l'identité précisément.

Il est vrai que l'odorat est finalement le sens le plus "matériel", puisqu'il est essentiellement biochimique, et non pas vibratoire, ondulatoire, ou mécanique.

Cette proximité de l'odorat avec la matière chimique symbolise la proximité de l'identité avec le corps physique.


La question qui se pose au "héro" du film, est la question fondamentale de l'Alchimie: la fixation du volatil (=le parfum, la "teinture" alchimique).

Cette question de la fixation du volatil est celle de l'intégration de l'identité, qui se pose crucialement à la masculinité. Or, il apparaît dialectiquement que cette fixation du "volatil identitaire" ne peut se réaliser que par l'entremise de la féminité.

On assiste en début de film au refoulement de la complémentarité jumelle, symbolisé par le meurtre involontaire de la première jeune femme.

En fin de compte, et cela sera montré vers la fin du film, c'est son parfum à elle, première essence perçue, qui sera cherchée dans toute la suite du film.

L'idée est que pour retrouver le parfum (l'identité) dans sa pureté originelle, il faut inévitablement passer par plusieurs autres essences, plusieurs femmes dont les parfums retraceront progressivement la route du parfum originel.

Ceci symbolise la nécessité des dérivations karmiques naturelles entre les Couples Sacrés entre eux, afin de s'entraider, karma naturel indispensable à l'intégration de l'identité jumelle.


Bien entendu, idéalement, il n'est pas question de tuer les femmes. Et bien que dans la réalité dualiste, cela se pratique courrament en raison d'un libre-arbitre débridé, dans le film, symboliquement, aucune femme n'est vraiment tuée! (cela sera avéré par la disculpation finale du héro).

En effet, dialectiquement, toute tentative de fixer le volatil coercitivement, avec viol ou violence, manipulation faite aux femmes, se soldera par un échec d'un point de vue spirituel. Le volatil ne sera jamais réellement fixé de cette façon.

Le but de notre héro est pourtant de fixer le volatil. Mais concrètement, comment faire?

Il s'aperçoit finalement qu'il doit "tuer" les femmes afin de pouvoir réaliser la fixation. En réalité, il s'agit de la sublimation narcissique que chacune de ces femmes peut lui apporter dans les relations croisées du karma naturel.

C'est donc une part de lui-même qu'il "tue", la part qui était symbiotiquement attachée à la femme qu'il tue.

C'est son besoin narcissique qu'il tue, c'est sa toute-puissance possessive qu'il tue! C'est le sacrifice progressif de son aliénation narcissique à l'autre sexe qu'il tue, pour progressivement préciser le cap identitaire précis de sa Flamme Jumelle, son "parfum".

En fait, c'est chaque fois un peu plus la confusion féminine en lui-même qu'il tue, pour affirmer sa masculinité véritable.

La chasse qui lui est faite par les gens ne représente que la réaction contrariée de l'inconscient collectif qui est chahuté par le processus émancipatoire du "héro".

La fin du film nous propose même une "crucifixion" qui n'est pas réellement réalisée. Et le héro montre bien pourquoi: lorque le père de la dernière jeune femme s'approche pour le tuer, le héro met ses bras en croix!

Il est lui-même à ce moment l'incarnation du sacrifice narcissique qu'il a consenti tout au long de son chemin, et de ce fait, le sacrifice apparent, vulgaire, morbide, ne peut plus lui être appliqué!

Il prodigue le parfum de sa sublimation alentours favorisant les rencontres de pur Amour, afin que les autres personnes avancent elles aussi vers leur union Sacrée.

Il ne lui restera plus, après avoir délaissé tout pouvoir mondain, séculier, qu'à retourner à sa Source pour y vivre la Résurrection par transmutation matérielle, et s'unir en réalité à sa Flamme Jumelle (s'unir complètement au parfum, au volatil).


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 16 Juin 2008, 17:26

Je voudrais ajouter encore quelques commentaires par rapport au film "Le Parfum":

L'odorat représente la capacité de percevoir la signature identitaire des femmes. Une telle subtilité perceptive est indispensable pour pouvoir vivre des contacts perceptifs (sains et justes) à distance, par exemple.

Le moment où, dans sa caverne, le héro conscientise qu'il doit reconnaître sa propre signature (odeur) correspond au moment où il s'approprie son narcissisme personnel, ce qui est la phase indispensable qui précède la possibilité de sublimer ce narcissisme

En effet, il ne "capturera" ses premières signatures féminines que plus tard, après cette appropriation narcissique.

Dans le film, lorsque le héro "sent" une femme, en réalité il en reconnaît la signature identitaire sur le plan éthérique.

A mesure qu'il reconnaît ces signatures par sublimation de son attachement narcissique, il précise le caractère unique de la signature de sa Flamme Jumelle.

Lorsque la signature est complète, il a intégralement sublimé son narcissisme, et de ce fait, il libère le refoulement de la complémentarité. C'est pourquoi, au moment de l'exécution publique, il revit intérieurement le "meurtre involontaire" de la première femme d'une toute autre façon.

Il intègre ce qui s'est vraiment produit, son refoulement "infantile". Il voit qu'il n'y a pas réellement eut de meurtre, et qu'en fait personne n'est vraiment mort! Il désamorce le refoulement de la complémentarité ce qui est symbolisé par l'acte sexuel (cf la problématique du refoulement dans le film "Bluberry"). Il est donc disculpé.

Celui qui sera arrêté à sa place, et chez qui on dira avoir trouvé toutes les robes et les cheveux des femmes "assassinées", est le "double narcissique", le seul qui doit réellement "mourir" sur la croix dialectique (comme dans le film Hero).


A la fin, ce que je prévoyais à travers la théorie dialectique, est effectivement exprimé dans le film: l'homme qui réalise sa synthèse dialectique, devient à ce point stable et cohérent qu'il produit inévitablement une initiation collective, et même probablement planétaire par la fusion du Couple Sacré.

Le Couple Sacré est donc la seule façon de réaliser une initiation planétaire, et tout instructeur mondial est forcément un Couple Sacré.

Comme le montre le film, l'inititation se fait en libérant la sexualité féminine du système vampirique global, peut-être à travers un orgasme énergétique planétaire et salvateur (afin de repolariser correctement tous les chakras sexuels).

L'aboutissement d'une synthèse dialectique (Couple Sacré) au sein d'un paradigme n'est donc jamais anodin et constitue forcément une initiation collective. L'homme qui incarne une telle cohérence (= "rigidité") éthique peut refocaliser intégralement la seuxalité féminine sur un plan collectif.

Jusqu'au bout, ce film est donc pointu dans l'expression de la dialectique du Couple Sacré.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Credo



Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 131
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: tigres et dragons?   Mar 17 Juin 2008, 17:29

J'arrive avec un an de retard...

Regarder Hero avec cette analyse sous les yeux est une intiation;-)
Sphinx, as-tu vu Tigres et dragons, et si oui la dialectique y est-elle correcte?

Merci pour cette exégèse!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coeursacre.blogspot.com
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5574
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 17 Juin 2008, 19:59

Merci Steph!
pour ceux qui ne connaissent pas le film voici:

"Qui maitrise les odeurs...
...maitrise le coeur des hommes..."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


France, le 18ème siècle. A sa naissance, Jean-Baptiste Grenouille reçoit un don incroyable: il est capable de distinguer les odeurs et les analyser jusqu’au plus petit détail et ce, à des kilomètres de distance. Il exploite ce talent inouï pour créer les parfums les plus exquis. Lui-même, par contre, n'a aucune odeur. Peu à peu, il devient obsédé par l’odeur irrésistible des jeunes femmes. Mais son obsession visant à créer un parfum sur base de leur arôme le mènera à des actes démoniaques et vampiriques qui le mèneront à tuer...

Citation :
On assiste en début de film au refoulement de la complémentarité jumelle, symbolisé par le meurtre involontaire de la première jeune femme.

En fin de compte, et cela sera montré vers la fin du film, c'est son parfum à elle, première essence perçue, qui sera cherchée dans toute la suite du film.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 17 Juin 2008, 21:20

Merci Ambre!


Credo,


Citation :
Sphinx, as-tu vu Tigres et dragons, et si oui la dialectique y est-elle correcte?

j'ai vu le film et y ai discerné une dialectique qui semble très cohérente. Mais je n'en ai pas encore fait d'analyse poussée.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 23 Juin 2008, 19:12

Eragon:


Un film sans prétention, au scénario fort simple, mais qui exprime la symbolique du Couple Sacré de façon magistrale!

Je le conseille vivement à ceux qui souhaitent rencontrer une symbolisation simple et claire de la dialectique du Couple Sacré.

Le dragon y symbolise le dragon dialectique Yin-Yang, l'Oiseau-Christ, la troisième Personne du Couple Sacré, son véhicule de conscience.

Chevaucher le dragon consiste à voler dans le Nagual (Virtuel) afin de discriminer et appeler le meilleur potentiel dans le Tonal (Réel).

Le dialogue de fin entre les deux Flammes Jumelles est essentiel et témoigne du fait que leur Union Sacrée passe forcément par le Service à la collectivité: même si la FJ féminine est libérée, la fusion jumelle même authentifiée continue à dépendre d'une possible convergence du collectif.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Lun 23 Juin 2008, 20:18

Bonjour à toutes et tous,


Tout ce qu'on refoule finit toujours par remonter à la surface d'une façon ou d'une autre. La Gnose, la Connaissance de la Nature de l'Etre, la Dialectique du Couple Sacré en somme, est refoulée d'une façon générale par l'Humanité.

Quoi de plus naturel dès lors, que de voir la Gnose surgir spontanément à travers quantité de moyens d'expression détournés, symbolisés, comme par exemple le cinéma.

Probablement y a-til des oeuvres où la transmission est consciente, au moins dans le chef du scénariste, mais il y a aussi des oeuvres où la transmission est en tout ou en partie inconsciente.

Car la Vérité transcende imperturbablement la confusion, parfois sans même rien laisser paraître à un regard superficiel.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 24 Juin 2008, 09:36

Bonjour,

As-tu vu "breaking the waves" sur le sacrifice du féminin ?

diane
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 24 Juin 2008, 19:38

Bonsoir Diane,


non, je n'ai pas vu ce film, et on ne m'en a pas parlé non plus, je pense.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 24 Juin 2008, 20:36

Bonsoir,

il y a aussi le film Avalon de Oshii Mamoru, que je conseille à tout le monde... et du même réalisateur, Ghost in the Shell

Bonne soirée


Benoit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mar 24 Juin 2008, 20:52

Enfin... je suppose que ces deux films parlent du Couple Sacré...

Tu pourras affirmé ou infirmé Steph... si tu les a vus
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4286
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mer 25 Juin 2008, 12:44

Bonjour Benoît,


je ne les ai pas vus, je ne peux donc rien en dire.


Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mer 25 Juin 2008, 13:01

Bonjour à Toutes et Tous,


Les films 'Contact', ou 'Un jour sans fin'
(beaucoup d'humour dans ce film), traitent aussi selon nos interprétation des Flammes Jumelles sous des angles non sanguinaires, sans sado-masochisme, et évitent de nourrir des égrégores sombres.
Et si vous voyez ou revoyez le film 'Contact' vous verrez qu'au début du film au chevet du lit de la petite fille (Adulte, le personnage est joué par Jodie Foster), se trouve un poster représentant... une Licorne!!!
Le couple de FJ joué par Jodie Foster ( personnage de Ellie Arroway) et Matthew McConaughey, se reconnaît immédiatement. Ils ne sont déjà plus dans la confusion comme le couple initial de Tigre et Dragons.
Mais ils doivent assumer leurs choix, leurs missions de vie, pour finir par se retrouver en étant allés jusqu’au bout de leurs quêtes et donc le retour à La Source, de façon consentie.


Et je préfère nourrir ces égrégores là, que ceux des films comme 300, Vendetta ou Le Parfum, ou même Breaking the waves
Rolling Eyes (Sans atteinte, Diane. Je ne partage pas nombres de points de vue du réalisateur de ce dernier film).
Ces films priment trop le rapport sado-masochistes, la torture mentale, et un rapport vertical de maître à élève, ce que n'est pas une relation FJ.
Et une influence erronée de la religion catholique basée sur la frustration, la souffrance, la flagellation dans le but de ne pas développer Son Soi, laisser l'Humanité dans son esclavage 'animal' bien pompée...
Or la fusion, la reconnaissance du lien FJ n’est en rien sur de cela, ni dans une relation de maître à élève. En rien dans la souffrance.
C’est l’inverse.
Et impose de sortir de toute dualité.



Dans Héros, il faut se mettre d’office dans la partie blanche du film pour se placer en spectateurs, au niveau du couple FJ maîtres.
C’est ainsi que j’avais vu le film, dès que j’avais pigé la partie rouge relative aux couples en confusions, ce qui me le confirmait après avoir compris que le premier combat entre Sans Nom et Ciel Etoilé n’était que télépathique.
Tous les enjeux stratégiques dans ce film se situent au niveaux télépathiques, et des formes-pensées, dans une autre lecture.
Pourquoi? Parce que la fusion des FJ se situe dans les plans subtils et aussi dans les dimensions supérieures. Il faut réunifier ces corps, et développer son corps de Lumière, énergétique pour cela. Pour être dans l’Unité.
Et comme tout se sait en dimensions supérieures, être dans l’Ethique est incontournable entre autres, en dehors du fait que les chakras fusionnent, et qu'un couple FJ ne fait plus qu'Un.
Et que donc les paradigmes, les égrégores peuvent en être touchés.
Raisons pour lesquelles Sans Nom teste aussi le Roi en faisant passer le couple de FJ de Flocon de Neige et de Lame Brisée pour des être en totale confusion, indignes de confiance, etc...
Si le Roi dans la partie bleue, avait abondé dans son sens, et n’avait pas (en dehors du couple en totale symbiose) subblimé le couple de FJ, alors Sans Nom l’aurait tué sans hésitation, car il l’aurait juger indigne d’être le Roi, l’unificateur du pays, et donc le représentant d’un Collectif/Ame irresponsable.
Toute Unification, donc réunions entraides des couples sacrés serait alors retardée, car le Collectif n’aurait pas été prêt.
Ce qui est encore le cas, dans la densité 3D actuelle, malheureusemet.



Et en cela, chose que je t’ai déjà dite et écrite Sphinx, sur un autre forum qui n’existe plus, l’artiste influencé par la Gnose, a une vraie responsabilité éthique vis à vis de l’Inconscient du Collectif.


C’est la seule chose qui m’avait échappé en voyant Héros, l’acceptation du sacrifice de la polarité masculine, se mettant au service de sa polarité Féminine et donc du Collectif aussi.
Tes explications m’avaient permise d’intégrer ce dernier point dans mon propre parcours.
Cependant, j’insiste, si un spectateur (et je ne suis pas la seule à en avoir été choquée) qui n’a pas toutes ces compréhensions, voit le film Héros avec à la fin Flocon de Neige tuer sa polarité jumelle masculine, (ou Vendetta torturé mentalement et physiquement sa FJ
Rolling Eyes (grosse ficelle scénaristique)) il ne peut qu’en déduire une fin violente, suicidaire, en opposition avec la Vie, et ses concepts Ethiques voir Christiques. Une prérogative du Néant.
Et de fait, le film Héros a été rejetté entre autres par la critique occidentale à cause de cet obstacle, qui laissait croire que pour qu'un pays soit unifié, il faut en venir à se suicider pour lui. Or, en lecture de premier degré, c'est nier le libre-arbitre.
Libre-arbitre qui lors d'une reconnaissance FJ, se met effectivement au Service du Collectif (et de La Source) en Libre Conscience. Le choix qui n'en est plus un est bien accepté et donc assumé. Ceci est exact.
Et là-dessus j’avais été choquée de voir Flocon de Neige tuer sa polarité. C’était pour moi en totale contradiction avec la reconnaissance et la relation FJ.
Et je ne retire rien à la qualité du film Héros que je tiens aussi pour un grand film pour ses thèmes abordés.

Je n’ai pas le temps de développer plus, désolée.


Bonne journée à Tous

:1111:


Julia
:99:


Dernière édition par julia le Ven 03 Oct 2008, 00:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   Mer 25 Juin 2008, 13:33

Coucou Julia,

Au sujet de "breaking the waves", je suis bien d'accord avec toi, c'est pour cette raison que j'aurais aimé avoir la "lecture" de Sphinx...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exégèses de films (entre autres Hero)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exégèses de films (entre autres Hero)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Implants cérébraux : un nouvel espoir dans le traitement de la dépression sévère entre autres
» Terra Amata - Nice, un site préhistorique où les hommes chassaient l'éléphant, entre autres !
» ADRESSES pour CCSVI en EUROPE (entre autres)
» Think Tank Fondapol : propositions (entre autres) pour l'éducation
» Prophéties de NICOLAS VAN RENSBURG (entre autres sur le JAPON)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Dialectique de la perception ...l'envol...-
Sauter vers: