ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ..."Elargir son horizon"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 15:50

le post "Fumées du nouvel-âge"...devient "Elargir son horizon"...

note d Ambre ce 19 juin 2007:
étant donné les réflexions tres constructives,les mp et les mails privés que j ai reçu sur ce sujet,il me semble approprié de renommer ce post comme le nom de la rubrique l indique au départ...


Citation :
je dépose ce texte dans cette rubrique(élargir son horizon) pour susciter la réflexion...
je ne cautionne pas tout ce qui est écrit (par manques de connaissances)...mais j estime(à tort ou à raison) que Joel Labruyère a toujours su provoquer la controverse...
...discernement donc...
Ambre
Fumées du nouvel-âge

Tiré de la revue "Undercover" no 3, Septembre 2002.
40 rue Paradis, 76530 Grand Couronne, France
Publié par Joël Labuyère .
Avec sa permission.


Avertissement: ce document expose une série de données ésotériques inhabituelles, généralement ignorées des chercheurs. Ici se croisent des informations secrètes qui peuvent bouleverser les croyances et les idées des lecteurs identifiés à une vision " conforme " du monde. Un effort d'attention est donc recommandé, ainsi qu'une relecture. Ces données constituent une tentative de vulgarisation de problèmes occultes très complexes, comme si l'on voulait expliquer la physique nucléaire à des enfants. En fait, sont exposés ici les plus hauts secrets de l'occultisme et de quelle manière l'humanité est contrôlée par ces forces qu'on appelle " sataniques ".


Question : Dans les milieux du Nouvel Age, on prétend que le " Christ " surnommé également Maitreya doit venir sur terre à notre époque. D'où vient cette croyance ?

En préalable, pour une bonne compréhension de cette affaire, nous allons en exposer les racines historiques. C'est un peu fastidieux mais indispensable.

L'attente du sauveur du nouvel âge est une doctrine empruntée au messianisme judéochrétien et qui croise la doctrine orientale des avatars. Elle a été répandue par des occultistes au sein de la Société Théosophique, la matrice féconde d'où sont issus la plupart des mouvements spirituels et ésotériques contemporains. A ses débuts, ce mouvement international aurait été inspiré par de mystérieux " maîtres de sagesse >" dont le chef hiérarchique est appelé Maitreya, d'après le nom que les bouddhistes accordent au Bodhisattva du futur.

Cela donna naissance à la " Grande Loge Blanche " qui est devenue la référence de la plupart des groupes du Nouvel Age et des mouvements pseudo-initiatiques. Vers la fin du XIX° siècle, la fondatrice de la Théosophie, l'aristocrate russe Helena Blavatsky, prétendait avoir rencontré des personnages mystérieux aux confins de l'Inde et de l'Himalaya.

Ils l'auraient chargé de diffuser leurs connaissances en Occident pour faire barrage au matérialisme du XIX° siècle. Selon Madame Blavatsky, il s'agissait d'une rencontre réelle avec des êtres en chair et en os. Ces initiés n'avaient pas l'intention de se faire connaître publiquement, ni de créer une nouvelle religion autour de leur image. Aussi, lorsqu'un culte de la personnalité se manifesta autour d'eux et devint une véritable dévotion, ils coupèrent le contact.

Ils désiraient simplement remettre en circulation des connaissances oubliées dans la culture religieuse fossilisée des temps modernes. Helena Blavatsky y mis toute sa volonté qui était colossale, et elle créa une institution internationale à partir de l'Inde pour diffuser ces connaissances qui furent rassemblés dans les six volumes de la " Doctrine Secrète ".

II y a une controverse depuis un siècle autour de cette femme. Certains prétendent qu'elle fut la marionnette d'une loge politico-occulte ou bien encore un agent des illuminati dont le but réel n'avait rien à voir avec la spiritualité. On l'accusa même d'être un agent secret au service de l'Angleterre et des Etats- Unis.

Après sa mort, elle aurait chargé le clairvoyant Rudolf Steiner de révéler qu'elle s'était désolidarisée de la " Loge Orientale ". Steiner a transmis le message suivant: " C'est avec l'accord de Madame Blavatsky, actuellement désincarnée, qu'elle me prie de vous dire qu'elle a été trompée ".

On dira qu'il est facile de faire parler les morts, mais quoi qu'il en soit, Steiner rompit tous liens avec la Société Théosophique dont il avait été le secrétaire général en Allemagne.ll diffusera par la suite un enseignement spécifiquement chrétien - ou plutôt christo-centrique si l'on veut éviter toute connotation religieuse dogmatique. Les théosophes l'accusèrent d'être un agent des Jésuites, mais cela contredit la virulente dénonciation de la politique jésuitique par Steiner.

Quoi qu'il en soit, alors qu'ils étaient placés aux premières " loges ", ni Blavatsky, et encore moins Steiner, n'ont parlé d'un retour du Christ ou de la venue du Bodhisatva Maitreya. Quant aux initiateurs originaux de Blavatsky - les " Maîtres de Sagesse " - ils n'ont jamais émis l'idée d'un retour du Christ sur le plan terrestre puisque cela avait déjà été réalisé à l'époque du Golgotha. La théorie de la " seconde venue " est une interprétation de passages allégoriques du Nouveau testament, pris à la lettre.

II apparaît donc que les enseignements théosophiques originaux - qui ne parlent ni de la " seconde venue " ni d'un âge d'or - n'ont pas donné naissance aux idées qui sont apparues ultérieurement dans les cercles néothéosophiques du Nouvel Age. Ce sont là des faits qu'on vérifie aisément.

S'il est vrai que Blavatsky utilisa la magie pour prouver l'existence des phénomènes paranormaux, elle la regretta par la suite. On la soupçonne également d'avoir calqué le visage de ses " maîtres " sur des personnages vivants dans l'Inde de cette époque. Sur ce sujet, toutes les thèses se contredisent.

Après la mort de Blavatsky, lorsque Charles Leadbeater fut à la tête' de la Société Théosophique, l'idée du " retour du Christ " se répandit avec succès. Cela devint un dogme. Sous l'instigation de Leadbeater, on tenta même de précipiter cette " seconde venue " en faisant endosser le rôle de messie à Krishnamurti, un jeune brahmane du sud de l'Inde, éduqué par Leadbeater dans cette perspective. Parvenu à l'âge adulte, Krishnamurti rejeta cette mission dans le courant des années 20, en la dénonçant comme une entreprise opportuniste. Jusqu'à son dernier souffle dans les années 80, il mit en garde contre toute référence à des maîtres occultes et dénonça le culte de l'autorité dans le domaine spirituel.


L'idée d'un retour imminent du Christ refit surface avec Alice Bailey, un médium théosophe qui se disait inspirée par un initié nommé Djwal Khool. Alice Bailey a donné naissance au concept de " Nouvel Age ", annonçant le temps où devrait apparaître le " nouvel ordre mondial " avec le dénommé Christ-Maitreya à sa tête. Prédicatrice chrétienne de formation, Bailey a assumé avec un grand zèle missionnaire sa mission d'annoncer ce " retour du Christ ".

Dans les années 40, à l'époque où Alice Bailey diffusait ses enseignements, elle ne prétendait pas être le médium du Christ en personne. Mais progressivement, les médiums et les channels du new age s'empareront de l'idée et se croiront en contact avec Jésus, Bouddha ou un personnage religieux de rang supérieur.

On estime que cette appropriation des noms des grands instructeurs spirituels de l'humanité par des spirites sous contrôle de fantômes de l'astral, constitue une dégradation finale. Mais le pire est sans doute encore à venir.


Dernière édition par le Lun 15 Oct 2007, 20:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 15:52

Astralisme, channeling, et faux prophètes

Comment cette dégradation s'est-elle produite ?
Charles Leadbeater, franc-maçon anglais doté de pouvoirs psychiques, a montré l'exemple. II présenta les grands avatars traditionnels comme des " maîtres " qu'on peut contacter un peu à tort et à travers. Cette attitude triviale a très vite dégénéré en une pratique courante chez les " channels " - qui sont les néo-spirites de notre époque. Leadbeater manipulait le monde en s'imposant comme le digne messager des " Maîtres de la Grande Loge Blanche ".
Ces gens croient vraiment être en contact direct avec le Christ ou le Bouddha ?

Oui, grâce à la vulgarisation de la " Grande Loge Blanche ". Selon cette interprétation, les grands avatars seraient tout bonnement à la disposition d'un médium ou d'un voyant égaré dans le mirage du monde astral. Le plan astral bien connu des clairvoyants est la dimension de l'illusion et de la tromperie par excellence. A partir du plan astral, de nombreux êtres désincarnés peuvent se manifester aux médiums en se faisant passer pour des philosophes disparus, des génies, des saints ou de grands personnages de l'histoire. Seul Dieu peut reconnaître ses petits car l'au-delà grouille d'esprits facétieux et de charlatans.

Grâce à notre corps astral, nous sommes tous en contact avec l'invisible, spécialement durant notre sommeil. Cela est naturel et ne mérite pas autant d'intérêt. Mais le nouvel âge a le culte de l'occulte. La spiritualité fondée sur l'astralisme n'est que du vulgaire spiritisme et n'a aucun caractère sacré. Les véritables êtres divins qu'il ne faut pas confondre avec les " guides " du new age, vivent sur des dimensions supérieures de l'univers, et ils ne contactent jamais un humain à la légère.

Et pourquoi ? D'abord pour éviter les mystifications, et surtout parce qu'ils n'auraient rien à dire aux créatures égotiques que nous sommes. II faut vraiment avoir perdu la notion de notre état actuel pour croire que les fils de Dieu sont joignables au téléphone. En y mettant toute notre passion, on ne peut même pas obtenir un rendez-vous avec une star du cinéma! Mais certains messagers du new age appellent le secrétariat du Christ ou l'archange Michael dés le réveil. " Allô, tu n'es pas là Seigneur, alors rappelle-moi dans la journée, j'ai un truc très important à te demander. Bisou. " C'est à peine exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 15:53

On peut donc dire que médiumnité, le channeling et la voyance sont fondés sur une Intervention d'entités désincarnées qui abusent l'humanité à partir de l'au-delà ?

Parfaitement. II n'y a pratiquement aucune exception. L'expérience du channel peut être réelle, mais l'entité qui le contacte n'est jamais un messager divin appartenant à une hiérarchie régulière. C'est toujours un anormal de l'au-delà qui cherche des proies pour générer un courant d'énergie à son profit. Nous expliquerons ce processus plus tard. C'est extrêmement simple. Lorsqu'on a bien compris comment ça fonctionne, on ne peut plus être dupé par des esprits usurpant de fausses identités - le plus souvent prestigieuses. Pourquoi se priveraient-ils avec les humains qui sont totalement illusionnés par les apparences ?

Un initié " régulier " vous contactera le plus simplement possible, généralement sur votre plan d'existence physique. Mais, avant de vous lancer dans l'expérimentation occulte, demandez-vous d'abord pourquoi vous mériteriez d'être choisi pour une mission ? Etes-vous une personne si importante qu'on puisse vous charger de messages d'une portée cosmique? II y a une arrogance colossale derrière cette prétention.

Avec un peu de bon sens, on réalise combien l'attitude de ceux qui s'intitulent abusivement " messagers des Maîtres " est grotesque. Mais, on reconnaît l'arbre à ses fruits et l'analyse de leurs " messages " révèle souvent l'imposture. Cela pourrait n'être qu'un jeu, mais certains messages venant de l'occulte sont très dangereux car ils inversent les principes de l'évolution actuelle, ce qui flatte l'égo des gens mais les fait tomber dans une illusion effarante. C'est du satanisme à l'état pur, cela dit en dehors de tout fanatisme et sans référence à un dogme conservateur. II y a un satanisme à visage " blanc " et un autre " noir ". On confond le satanisme " blanc " avec le " bien ".

C'est pourquoi dans le domaine spirituel, innombrables sont les êtres qui confondent l'apparence et la réalité. Dans leur enfance, on leur a pourtant lu l'histoire du loup au museau enfariné, mais lorsque ce méchant vient frapper à leur porte en bêlant des mots de paix et d'amour, ils se laissent prendre. Ah, les mots d'amour! On trouve sur internet des sites new age qui ne parlent que d'êtres de lumière et d'amour. Une personne émotionnellement immature va se laisser pincer. Le but de ces messages n'est pas innocent. II sert à contrer l'action de l'Esprit de Vérité en créant une grille de vaine sentimentalité autour de la Terre. Mais le new age refuse tout débat critique.

De nouvelles " révélations " paraissent quotidiennement. A quoi cela sert-il puisque ces messages à l'eau de rose se répètent inlassablement ?
Les messages évoluent au fur et à mesure que les entités désincarnées qui inspirent les channels pompent de nouvelles données dans les véritables enseignements spirituels qui ont été édités par écrit. Sans cela, ces entités n'auraient rien à dire ou tout au plus des paroles ressassées du genre " Je suis Jésus et je vous dis de vous aimer les uns les autres " ou des pseudo-prophéties pompées sur l'Apocalypse de Jean. Ils pillent les traditions anciennes qu'ils remettent en circulation sous la forme de " grandes prophéties des Andes ou du Tibet ". II n'y a plus aucun scrupule.

II existe des entités parasites de l'au-delà qui savent tourner habilement leurs messages en s'aidant de doctrines ésotériques élaborées, dont le médium souvent inculte n'a aucune connaissance. On retrouve toujours des choses connues en consultant ces " révélations ". Mais ce n'est pas là l'essentiel, car il existe également des entités puissantes qui contrôlent ce jeu de dupes. Ils ressemblent un peu au patron du casino, qui va de table en table pour surveiller si tout se passe bien.

Tout ce channeling sauvage est organisé par des fraternités de l'invisible - des gangs occultes - qui veulent répandre des doctrines flatteuses comme par exemple, celle du retour du Christ et l'avènement d'un âge d'or. A priori, un être humain idéaliste et généreux apprécie l'idée d'un retrour du Christ ou de l'âge d'or.

Mais s'il n'a aucune notion traditionnelle ni un véritable ancrage intérieur, il est prêt à croire tout ce qu'on voudra. Au plus haut niveau, cette manipulation relève de la politique occulte en vue de conditionner les masses avec certaines formes-pensées.


Dernière édition par le Mer 30 Mai 2007, 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 16:01

voilà..ces quelques extraits...voir la suite sur les sites renseignés...

On voudrait bien connaître le nom de ces mystérieux manipulateurs de l'occulte ...

On veut tout savoir et rien payer, et on fait peu de cas de l'effort qui a été nécessaire pour percer ces secrets. Descendre plus avant dans cette affaire risque de nous entraîner très loin, et c'est là que les cheveux vont commencer à se dresser sur la tète des lecteurs, si toutefois, ils ont suivi jusqu'ici sans décrocher.

C'est donc pour le bien des chercheurs de vérité que nous allons entrouvrir la boîte noire, après avoir exploré les aspects occultes de la question. Revenons sur terre. Enfin presque...

http://conspiration.cc/sujets/spiritualite/fumee_newage.html pour ce texte
et
http://perso.orange.fr/passe.present.futur/Dossiers/labruyere/dossier-labruyere.htm
http://conspiration.cc/sujets/religion/conte_fee_tibet_labruyere.html
http://www.prevensectes.com/lobbies.htm



Citation :
...bon voilà,vous avez lu...
...j ai lu cet article lors de sa sortie ...et étant en plein dans le "new age" à l époque...j en avais été tres troublée...toutes mes valeurs et mes repères qui s éffondraient...mais étaient ce mes valeurs ..ou celles d un autre...celles des autres///là est la bonne question...
et sa réponse se trouve au "coeur" de votre coeur...


:113:

je vous Ambrasse


Dernière édition par le Lun 18 Juin 2007, 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 17:39

Très bon sujet.

J'adhère à 90 %.


J'ai écrit par-çi par-là:


Citation :
Je n'ai nulle envie de briser les croyances des uns ou des autres.

Je pense cependant que sans une approche assez fine de la dialectique universelle, de nombreux pièges restent armés et dangereux pour le pèlerin qui avance.

Je vois que l'on fait souvent allusion au "gouvernement de l'ombre", à des forces négatives qui tentent de maintenir un asservissement de l'être humain...

Dialectiquement, il ne peut pas y avoir de pôle négatif sans un pôle positif intimement lié. L'un a besoin de l'autre, et inversément, et aucun ne recherchera vraiment la chute de l'autre car ce serait dans ce cas la fin de leur hégémonie terrestre.

La vraie discrimination des polarités qui aboutit à la Lumière éternelle non dualiste est au-delà d'un tel clivage artificiel.

Puisse l'être humain voir l'ensemble du système qui le tient en esclavage, comprenant que si un aspect présente une apparence de négativité, un autre forcément lié présentera un aspect de positivité. C'est dialectiquement inévitable dans un système de confusion dualiste.

Mais dans tous les cas, ce ne seront que des aspects, des apparences, une illusion. La vérité est forcément au-delà, dans la discrimination non-dualiste.

Après tout, chacun fait bien les choix qu'il veut. On peut librement croire que l'ascension ne revêt aucune forme de polarité.

Je pense moi que c'est une erreur de croire cela. Car il ne faut pas confondre polarité et dualité. La dualité est la forme altérée que prend la polarité lorsqu'elle est confusionnelle, mal discriminée.

Dialectiquement, ce qui confond oppose, et ce qui discrimine réunit.

Par exemple, si je confond ma liberté avec celle d'autrui, je vais agir comme si sa liberté était mienne en partie, et cela risquera fort de se terminer en conflit... Ce qui confond oppose.

Mais si je discrimine parfaitement ma liberté de celle d'autrui, je me mets en position de respecter la liberté d'autrui, ce qui permetra d'harmoniser plus naturellement nos interactions... Ce qui discrimine réunit.

On peut appliquer cette loi universelle dialectique à la polarité sexuelle. Un état confusionnel dans l'identité sexuelle aboutit à une situation de conflit entre les sexes. Inversément, une parfaite discrimination des sexes aboutit à une harmonisation de ceux-ci.

Que dire de quelqu'un qui, sous prétexte d'ascension, nierait toute polarité sexuelle?

Et bien, il régresse à un état d'être indifférencié au plan sexuel, un état où le mélange, la confusion des sexes est totale... Mmh... que nous dit la loi dialectique à ce sujet? Et bien simplement que cela va créer un conflit, c'est-à-dire une dualité... CQFD

La négation de la discrimination des polarités conduit inévitablement à l'altération dualiste.

Je considère cette démonstration dialectique comme largement suffisante à exposer le problème et le danger qui s'y attache. Mais chacun est libre de croire et d'expérimenter ce qu'il veut.

On peut lire dans un certain livre écrit sous la dictée d'un Maître très connu que le problème de la grande Loge Noire ne concerne pas les humains, disciples, ou aspirants, mais uniquement les Maîtres eux-mêmes.

Une déduction rapide que l'on fait assez spontanément à la lecture de ceci est de se dire que le problème en question est d'un niveau tel que seul des Maîtres peuvent s'y ateler...

On ne pense pas forcément tout de suite que ceci est peut-être dit parce que la Loge Noire est une conséquence directe de la prétendue Maîtrise de certains, et que c'est en fait leur responsabilité directe qui est impliquée dans le problème, tout simplement... et peut-être même qu'il serait délicat pour eux de réellement régler ce problème, car la disparition d'un pôle de la dualité entraînerait forcément la disparition de l'autre pôle...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 17:42

Et aussi:

Citation :
Il est si simple, en fait, pour l'homme, de profiter de son excès de force participative pour rejeter sa part de féminité, s'approprier toute la force participative du couple sacré, et réduire la féminité à une énergie relationnelle dont on peut user et abuser dans un délire de maîtrise illusoire.

Ainsi sont les faux maîtres, ceux qui ont tué la femme en eux-mêmes, et qui l'ont réduite à l'avilissement à l'extérieur d'eux-mêmes, au temps de la chute atlante, ou encore dans la lignée de celle-ci.

Ils se sont libérés de la "contrainte d'autrui", de la nécéssité du respect des complémentaires, et débarrassés de ce poids, ils se sont envolés dans une maîtrise factice. Ils ajoutent chaque jour au poids des difficultés de ce monde sans même, pour certains, conscientiser les vampires qu'ils sont devenus.


Citation :
Je le garantis, il faut être prudent.

Les voies régressives, illusoires, qui rejettent ou abusent de la féminité, même parfois sans le conscientiser, ne conduisent qu'au néant de Soi.

Probablement certains se sont-ils explosés dans une Maîtrise illusoire, faisant d'eux des vampires énergétiques de l'Humanité, sans même qu'ils n'aient réellement conscience de la vanité de l'état qu'ils ont atteint !

Car celui qui rejette ou abuse de la polarité, se soumet à une dualité accentuée, donc à une illusion plus puissante, dans laquelle il voudra attirer les autres.


Soyez vigilents : il y a maîtrise et Maîtrise, et comme je l'ai répété plusieurs fois déjà, un vrai Maître est toujours un Couple Sacré, formé de deux Personnes.



Voir l'article: 21. Initiation Régressive dans mon sujet "Théorie Dialectique de la Perception"

http://antahkarana.forumzen.com/L-ANTRE-DE-MELCHISEDECK-c2/ecrits-personnels-poemes-citations-f11/1-Dialectique-de-la-Perception-t66-15.htm
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 30 Mai 2007, 18:27

j'ai encore envie d'ajouter:

l'astral est la comptabilité en partie double de l'évolution humaine. Ce plan miroir est indispensable.

Il n'y a pas d'ennemis au sens strict: tout ce qui habite l'astral provient des refoulements humains... en quelque sorte, les entités astrales sont les "enfants perdus" engendrés par la confusion inévitable de l'Humanité naissante. Il faudra les réintégrer.

Un autre problème, plus délicat, est celui des faux maîtres ascensionnés, car il ne s'agit pas de pures productions astrales...


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 06 Juin 2007, 15:20

....prendre un bon thé calmant avant d aller lire ce texte!!!!






SHAMBHALA et l’énigme du ROI du MONDE



http://bouddhanar-1.blogspot.com/2007/0 … monde.html
http://bouddhanar-1.blogspot.com/



De nombreux touristes se rendent à Shambhala (Shangri-la) dans le Yunnan du nord, historiquement la région est tibétaine. Non loin des magnifiques gorges du Saut du Tigre, la cité de Zongdian prétend être la mythique Shangri-la décrite dans le roman de James Hilton, " Lost Horizon ". Pour écrire son roman, Hilton s’est inspiré des articles de Joseph Rock, un explorateur et botaniste américain fasciné par la culture Naxi, dont les prêtres, les Dongba, sont les héritiers des Bönpo. Dans la mythologie Bönpo du Zhang zhung, il existe aussi un royaume extraordinaire, dissimulé au commun des mortels, son nom est Olmo lungring.
En 1973, un film musical reprend le thème de Shambhala. C’est un remake du film de 1937 de Frank Capra, " Lost Horizon ". Le paradis perdu de Shambhala fascine le public. Le thème rapporte des millions de dollars dans plusieurs secteurs économiques de l’édition au tourisme en passant par le cinéma.

Selon Ferdinand Ossendowski, informé par les plus hauts prélats du lamaïsme mongol, le paradis mystérieux des grands initiés est le royaume souterrain de l’Aghartta, un autre nom pour désigner Shambhala. Le Roi du Monde, le monarque universel, s’est réfugié dans les entrailles de la terre. Dès leur publication les révélations de Ferdinand Ossendowski font grand bruit. Une table ronde, sur le thème de l’Agarttha, est organisée à Paris, par les Nouvelles Littéraires, réunissant Guénon, Maritain, Grousset, etc.
René Guénon rencontre Ferdinand Ossendowski à plusieurs reprises avant de faire publier son livre " Le Roi du Monde " en 1927.
Saint-Yves d’Alveydre est le précurseur du mouvement. Il évoque le roi du monde ainsi que le royaume souterrain de l'Agarttha dans son ouvrage posthume, publié en 1886, " Mission de l'Inde en Europe ".

Pour René Guénon, "Le Roi du Monde doit avoir une fonction essentiellement ordonnatrice et régulatrice, (...) fonction pouvant se résumer dans un mot comme celui d'équilibre" ou d'harmonie", ce que rend précisément en sanscrit le terme Dharma. "

Aujourd’hui, nous sommes tous victimes du désordre mondial corrupteur et destructeur. Les peuples assistent impuissants à des catastrophes écologiques irréparables comme la disparition d’un grand nombre d’espèces animales et végétales. L’activité économique est responsable de la sixième extinction de masse de la vie sur terre. L’eau est imbuvable, l’air est irrespirable, la terre est empoisonnée… Le " Roi du Monde " semble bien indifférent à nos malheurs.

Jean-Louis Bernard, un auteur français, ayant vécu en Egypte, érudit dans les domaines de l’égyptologie, du tantrisme, du soufisme, propose un autre regard sur le monde souterrain d’Asie Centrale et son obscur monarque, évoqués par Saint-Yves d’Alveydre et popularisés par Ferdinand Ossendowski.

" La notion demeure floue, écrit Jean-Louis Bernard, elle donna lieu à mythomanie, certains ésotéristes occidentaux s’étant prétendus missionnés par les " grands initiés " de la cité souterraine et reliés télépathiquement à eux. Ces missionnés (par eux-mêmes) finirent généralement leur existence dans la médiocrité ou le scandale. "

" Le Roi du Monde, ce personnage serait caché au fond d’une cité souterraine que des radiations rendraient inaccessible aux humains. Ossendowski le décrit, lui et son assesseur, comme des momies animées ou comme des morts vivants, au visage voilé pour cacher leur crâne dénudé. Sans identifier vraiment le " Roi du Monde à ce personnage, René Guénon crut en un représentant de Dieu sur la terre ; il voyait là un parallèle avec Melchisédech (" melk " = roi) qui, dans la Bible confirma la mission d’Abraham. Toutefois, si le personnage évoqué par Ossendowski correspond à quelque vérité fantastique, l’immortel troglodyte, au lieu d’être une figure de haute spiritualité, peut résulter tout aussi bien d’une formidable opération de magie noire. Mme Alexandra David-Neel qui connut le Tibet secret, fait état de pseudo-lamas (moines) – des morts vivants justement qui, en des lamaseries écartées, pratiqueraient un vampirisme de grand style : des vieillards plus que centenaires, morts, mais non biologiquement ; ils attireraient par magie des voyageurs égarés et les convaincraient de se laisser mourir rituellement afin d’acquérir du mérite ou un " bon karma ", valable en une autre vie ! En réalité, les " moines " viseraient à leur prendre leur vitalité par osmose, au cours d’une agonie savamment allongée… Il se peut encore que les momies d’une civilisation inconnue d’Asie centrale aient engendré des " marouts " = âmes mortes incarnées, et que ce " roi du monde souterrain " ne soit pas autre chose. Certains ésotéristes chuchotent que le monde marxiste est tombé insidieusement sous l’influence d’un " gang " de marouts d’Asie centrale ; cela expliquerait la pesante tristesse et l’atonie des pays de l’Est. L’homme y est comme vampirisé par une force tentaculaire indiscernable ; il ne profite plus guère des joies de la vie, ni même des produits de son travail.
Si le cadavérique " roi du monde " incarne effectivement une grand-guignolesque imposture ésotérique, il sera bien sûr le roi de tous les marouts, zombis et ombres mortes. Il freinerait la décomposition des ombres les plus redoutables et exploiterait ces fantasmes morbides pour égarer les mystiques et les intoxiquer. Il serait alors l’arcane du spiritisme mondial (channelling de nos jours) dont les médiums lui serviraient de prêtres et de prêtresses en appelant sur eux des ombres de décédés, celles-ci diffusant autour d’elles un insidieux poison, extrait des cimetières. Le pape noir de Lyon, personnage légendaire aussi serait l’un de ses relais, parmi d’autres. (…)

Mais qui alors tire les ficelles du Grand Marout ? Est-ce Dieu, Satan ou Lucifer ? La réponse est sans doute donnée par les fameux Hyksos – cavaliers d’Asie centrale qui occupèrent sauvagement l’Egypte durant un siècle et demi. Ils adoraient un dieu unique nommé Soutek (= Satan) et entreprirent la destruction méthodique des cultes égyptiens, à l’exclusion de celui de Seth (= Satan). En somme, leur mission occulte ou inconsciente, liée au " centre magique " qui les télécommandait d’Asie centrale, consistait à couper l’Egypte de son contact cosmique (culte d’Amon). Donc, à travers les Hyksos, Satan, le daïmon souterrain, se révoltait contre les hiérarchies cosmiques dont l’Egypte était le trône, tentant ainsi d’isoler la planète du cosmos. "

" Les archives de l’insolite " de Jean-Louis Bernard, 1978.
C'est clair, l'auteur ne participe pas à la propagande lénifiante en faveur des hiérarques du lamaïsme et de Shambhala (Agarttha).

Œuvres de l’auteur
Tout-Ankh-Amon ou l’Egypte sans Bandelettes, le Dauphin, 1967 .
Le Démonologue, le Dauphin, 1968.
Le Tantrisme, yoga sexuel, Belfond, 1973.
Aux origines de l’Egypte, Laffont, 1976.
Apollonius de Tyane et Jésus, Laffont, 1977.
Histoire secrète de Lyon et du Lyonnais, Albin Michel, 1977.

voir aussi: FORUM CRITIQUE DU KALACHAKRA ..
http://bouddhanar.blogspot.com/

http://www.iivs.de/~iivs01311/Kalachakra/dec.fr..htm

j ai trouvé ces textes en cherchant des explications sur "la dame donneuse de vie" de Jean Louis bernard et sur "Thulé" de Jean Mabire deux bouquinque j ai trouvé dans une brocante il y a quelques années et qui m ont littéralement été offert pour 1 euro...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Interview de Joël Labruyère.   Sam 09 Juin 2007, 09:16

Interview de Joël Labruyère.


Joël Labruyère lutte depuis des années pour la défense des spiritualités et des thérapies non-conventionnelles. À contre courant de la machine médiatique, son ouvrage " L’État inquisiteur " a été l’une des rares enquêtes à faire la lumière sur l’inquisition en France. Il publie un nouvel ouvrage, " Rencontre ".

Lorsque vous affirmez qu’une nouvelle inquisition s’installe en France, n’est-ce pas exagéré ?

J’ai cherché à comprendre le mécanisme de l’inquisition traditionnelle ; il s’agit d’une science de la normalisation mentale que tous les régimes tyranniques ont utilisé. Ces méthodes de déstabilisation et de manipulation sont d’une telle habileté qu’on finit par les trouver normales. Elles ont fonctionné pendant des siècles et font partie intégrante de notre culture. Le but ultime de l’inquisition est de terroriser les populations en leur présentant des boucs émissaires qui changent de nom de siècle en siècle. Aujourd’hui, c’est les sectes. Gare à ceux qui s’écartent de la pensée dominante !

Selon vous, il existerait une inquisition moderne utilisant les mêmes méthodes de coercition (1) que par le passé quoique sous des formes politiques acceptables ?

L’esprit d’inquisition est une très vieille idéologie qui s’est cristallisée à l’apparition du monothéisme. Depuis qu’on a décrété qu’il n’existe qu’un seul dieu, tous les autres doivent périr et maudits soient les hérétiques qui douteraient que l’Église est le seul intermédiaire entre l’humanité et le dieu unique. On peut remplacer le dieu unique de Église par la raison unique de la Science officielle, mais le résultat est le même : le dissident doit être exclu de la communauté des gens normaux. Aujourd’hui, on use de moyens d’excommunication identiques à ceux en usage depuis la fondation de l’inquisition en 1233. Prenons pour exemple la " procédure d’office " qui est fondée sur le soupçon et la délation, sans que l’accusé soit l’objet d’accusations précises. Accusé, donc coupable.

On dresse des listes de suspects, ce qui est une invention des bureaucrates de l’ordre dominicain reprise par les nazis et les communistes. Une liste écrite devient officielle et constitue en soi une preuve de culpabilité lorsqu’il n’existe rien d’autre contre vous. Si vous êtes sur la liste, c’est que vous n’êtes pas innocent. Ensuite, on rédige des rapports où sont consignés les moindres détails anodins sur vous, vos proches et vos relations. Le " dossier " est l’arme des polices ayant pris modèle sur l’inquisition. Enfin, on juge et on condamne le suspect sous le sceau du secret, en ne prenant en compte que l’avis de ses adversaires et des témoins à charge. C’est ainsi qu’une commission parlementaire a procédé pour établir la liste des sectes en 1995. Des dizaines d’associations sans histoire se sont réveillées dans la peau d’une " secte dangereuse " du jour au lendemain, sans recours possible à cause du sacro-saint secret parlementaire. Les parlementaires ont utilisé la panoplie complète des méthodes de l’inquisition médiévale, la torture physique en moins.

A votre avis, pourquoi cette répression a-t-elle pris un caractère aussi impitoyable ?

Parce que nous vivons dans des cycles historiques où se succèdent une ouverture politique et une tolérance religieuse qui sont suivies immanquablement d’une réaction hostile aux débordements de la liberté de pensée. Traditionnellement, le premier dogme de l’Église ne reconnaît pas le droit de penser individuellement. Orthodoxie signifie " pensée droite ". Et, tout pouvoir est entre les mains d’une orthodoxie. L’œcuménisme est une hypocrisie qui exclut en réalité les minorités spirituelles. Il ne s’agit que de pouvoir et d’instinct de survie. La guerre aux sectes à laquelle nous assistons en France est le prélude à une élimination des nouvelles dissidences d’ordre spirituel, philosophique et scientifique. D’abord on crée un bouc émissaire contre lequel se forme un consensus général, puis on étend la persécution à des cibles plus larges. Des milliers de personnes sont désormais la cible de ce jeu de massacre. Mais, comme cela s’opère hors du champ médiatique, les victimes de cette chasse aux sorcières sont persécutées dans la plus grande indifférence. Les gens me disent : " Je n’y croyais pas avant que ça me tombe dessus. "

Pour démontrer la réalité de cette situation, vous avez sillonné la France pendant plusieurs mois en enregistrant les témoignages de ceux qui se prétendent victimes de cette nouvelle inquisition ?

Avec une petite équipe de professionnels composée d’un médecin victimologue, le docteur Diétrich, et d’un psychosociologue, Christian Cotten, nous avons auditionné des dizaines de personnes dans les principales grandes villes de France. Ces auditions se sont déroulées publiquement et ont été filmées. Il en ressort un rapport de 150 témoignages irréfutables qui prouve qu’une réelle chasse aux sorcières sévit actuellement en France. J’ai sélectionné une cinquantaine de cas significatifs qui figureront dans mon dernier ouvrage.

De quoi et de qui ces gens sont-ils victimes ?

Selon les analyses effectuées par le docteur Diétrich, la rumeur de " secte " est utilisée pour démolir quelqu’un au plan familial ou professionnel. Cette rumeur est généralement diffusée par les associations antisectes en relation avec les Renseignements généraux. Lorsqu’on veut discréditer quelqu’un publiquement, on lance la rumeur par voie de presse. Dans une ville de province, il est difficile de s’en remettre. Avec une descente de gendarmes armés en prime, votre réputation est définitivement ternie. Plus la rumeur est absurde et plus ça marche. La victime se débat en tentant de se justifier de quelque chose dont elle n’est pas coupable et dont elle ignore tout. Il ne faut jamais se justifier pour une faute que l’on a pas commise et que le droit français ne reconnaît pas comme un délit.

Vous prétendez que la France souffre d’une nouvelle épidémie, la " sectophobie ", et que tout le monde en est contaminé.

Absolument, et j’étais moi-même sectophobe avant de commencer mon investigation sur les sectes et les antisectes. En France, on se méfie de ce qui n’est pas religieusement correct. Les médias ont lancé tellement de rumeurs affolantes sur les sectes qui manipulent, détroussent et violent, que nous en sommes tous infectés. Il est impossible de s’abstraire totalement de l’atmosphère médiatique empoisonnée où nous baignons. De plus, la théorie des suicides collectifs nous flatte secrètement car elle mobilise nos paradoxes intimes, et pourquoi le cacher, notre perversité secrète. On a envie d’y croire alors que cela n’a jamais existé dans l’histoire humaine. Le mensonge extravagant nous fascine. Il est si confortable de croire qu’il y a des fous furieux prêts à s’exterminer dans les sectes. Par contraste, cette démence nous donne une plus haute opinion de nous-mêmes. Combien de personnes se croient supérieures parce qu’elles n’adhèrent à aucune organisation, alors qu’elles gobent continuellement les informations de la grande secte au pouvoir. Le délire autour des sectes est un test pour évaluer notre lucidité. Si, comme on le pense, la France est devenue un laboratoire expérimental entre les mains de certains groupes d’influence en vue de préparer l’ordre mondial, je constate que nous sommes en mauvaise posture.

Y a-t-il une perspective d’ouverture par rapport à la politique du gouvernement ?

Dans la France actuelle, c’est Alain Vivien qui assume le rôle de grand inquisiteur, dans l’ordre des apparences tout au moins. C’est l’État qui l’a mandaté. S’adresser à l’État n’est pas facile et, d’après mon expérience, c’est plutôt impossible. Je ne me souviens pas qu’un seul élu ou fonctionnaire ait émis l’idée de répercuter mes propositions constructives en vue de réglementer la vie associative par une déontologie. Bien que représentant une association à laquelle adhérent des dizaines d’associations spirituelles et des centaines de professionnels et de thérapeutes directement menacés par les effets de la chasse aux sorcières : médecins, formateurs, éditeurs, écrivains, prêtres de différentes confessions dont des curés catholiques romains, pasteurs et responsables d’associations cultuelles, chefs d’entreprises, éducateurs et enseignants, membres du corps médical, psychiatres favorables à la médecine holistique, sociologues et universitaires, et jusqu’à des maires de petites communes… Je n’ai jamais été reçu par les autorités chargées de la question des " sectes ". Car c’est une question à laquelle on a décidé de répondre par une solution finale.

Je constate non sans lassitude que le refus de dialoguer est total. J’en déduis que la campagne antisecte procède d’une volonté politique implacable. Les preuves sont évidentes et il fallait que ce travail soit fait. Pour les inquisiteurs, le dialogue risque de mettre en pièces leurs élucubrations sans fondement. Le dialogue permettrait de trier le bon grain de l’ivraie, afin que chacun sache ce qui est éventuellement condamnable dans tel ou tel groupe. Mais, c’est précisément ce dont les inquisiteurs ont peur. La moindre clarté jetée sur cette trouble chasse aux sorcières en révélerait l’imposture.

(1) contrainte


--------------------------------------------------------------------------------
DES LIVRES ANTI-SECTES À FOISON...

Les livres anti-sectes sont légions (plus de quarante disponibles), du plus scandaleux au plus abscon.

Tout le monde s’y met mais pas toujours clairement.

Ainsi, qui saura que Thomas Lardeur, journaliste et auteur du peu sérieux ouvrage " Secte et entreprise " figure dans l’organigramme du CCMM, association anti-secte dirigée par les obligés de M. Vivien, responsable officiel de la lutte anti-secte. M. Lardeur a fait préfacer son ouvrage, en toute indépendance, par Jean-Pierre Brard, rapporteur de l’enquête parlementaire sur " Les sectes et l’argent ". L’on peut d’ailleurs y découvrir quelques curieuses similitudes, à croire que la même source documentaire a servi.


--------------------------------------------------------------------------------
...ET QUELQUES-UNS PLUS OBJECTIFS

Quelques ouvrages émergent pour donner une approche plus conforme à la réalité :

- " Sectes et démocratie "
- " Pour en finir avec les sectes "
- " L’État inquisiteur "
- " Les naufragés de l’esprit "



--------------------------------------------------------------------------------
Presse : L’exception qui confirme la règle

La presse véhicule la chasse aux sorcières, même les revues X s’y mettent. Deci, delà malgré tout, émerge d’autres points de vue.

" Le franc-maçon Alain Vivien ignore-t-il que son association a été et reste considérée par certains comme sectaire ? Si les mouvements spirituels aujourd’hui dans le collimateur des pouvoirs publics le sont effectivement, cela justifie-t-il un tel déploiement de force et une telle débauche d’énergie ? Quand l’ancien ministre parle de mise en danger de l’équilibre social, à quoi fait-il donc allusion ? "

Extrait L’Yonne Républicaine, 27/11/2000



Dossier :

Nous avons publié un dossier " La spiritualité en danger " dans notre n°14. Il comporte des analyses et des interviews exclusives de juristes, sociologues, et autres spécialistes.

Ouvrages :

- " La sectophobie ", Éd. 3 Monts.
- " L’État inquisiteur, la spiritualité en danger ", Joël Labruyère, Éd. 3 Monts

Omnium des Libertés :

40, rue du Paradis, 76530 Grand Couronne
Tél. 02 35 67 55 62
Fax : 02 35 69 11 04
email : omlib93@aol.com


Recueillis par Michel Rousseau
Extrait du numéro 21 du magazine "Les 3 Mondes" - Janvier / Février 2001
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 15 Juin 2007, 15:16

un blog à visiter: http://lindependante.blog.20minutes.fr/

L'homme aux 30 millions d'adeptes


Toute discussion « spirituelle » en Inde finira par cette question : « As-tu déjà entendu parler de Sai Baba ? » Une réponse négative vous vaudra un regard étonné de votre interlocuteur. Avec 30 millions de fidèles dans le monde, Sathya Sai Baba est le leader spirituel indien.



L’homme, qui se distingue par sa coupe afro et ses tenues orange, est né le 23 novembre 1926 à Puttaparthi, en Inde du Sud. À 13 ans, il déclare être la réincarnation de Sai Baba de Shirdi, un saint indien décédé en 1917. Il se présente alors comme le nouvel avatar divin, à l’instar de Rama ou Krishna.





Dans l’hindouisme, un avatar est l'incarnation d'un dieu sur Terre. Sai Baba possèderait tous les attributs afférents : omniprésence, omniscience et omnipotence. Swami, tel que surnommé par ses fidèles, aurait également à son actif quelques miracles.



Sa philosophie tient en une phrase : « Il n'y a qu'une religion, celle de l'amour ; une seule caste, celle de l'humanité ; un seul langage, celui du coeur ; un seul Dieu, omniprésent. »



Son credo : « Aider l'individu à prendre conscience de sa propre divinité, à pratiquer l'amour désintéressé, et à rendre les fidèles de toutes les religions plus sincères et dévoués dans la pratique de leur culte d'origine. » Le gourou tient régulièrement des séances spirituelles dans son ashram de Puttaparthi, où de nombreux occidentaux vivent à l’année.



L’homme s’est également fait connaître pour ses actions caritatives. Là, il fait construire un hôpital. Ici, une école. Il était récemment à Chennai, où il a été reçu en grande pompe par le chief minister M. Karunanidhi, pour l'inauguration d'un nouveau système d’irrigation.



Des actions financées essentiellement par les dons des fidèles : l’organisation de Sai Baba est à la tête d’une fortune de 170 millions de dollars. Ses adeptes sont en général avocats, psychiatres, écrivains, journalistes, enseignants, physiciens ou businessmen. L’homme peut également se targuer d’avoir séduit certaines des plus influentes personnalités politiques indiennes.



Mais dans le reste du monde, son mouvement fait l’objet de nombreuses critiques pour ses dérives sectaires. Dès 1996, l’Assemblée nationale le classait sur la liste des sectes dangereuses. En 2000, c’est l’Unesco qui lui retirait son soutien, notamment en raison des soupçons d’abus sexuels qui planaient au-dessus de l’organisation.



En 2004, un documentaire de la BBC, intitulé « Secret Swami », se faisait l’écho de telles accusations. Alaya, un ancien fidèle, y racontait les abus : « Sai Baba me disait, 'si tu ne fais pas ce que je dis, ta vie ne sera que douleur et souffrance'. » Depuis des centaines de témoignages d’anciens adeptes ont circulé sur le web. De nombreuses vidéos destinées à montrer que les miracles de Sai Baba ne sont que truquage sont régulièrement mises en ligne. Seule la classe politique indienne semble ignorer ces questions. Préférerait-elle fermer les yeux sur les pratiques obscures de ce généreux donateur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
JéLaHeL
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 15 Juin 2007, 15:59

Bonjour
Citation :
Sa philosophie tient en une phrase : « Il n'y a qu'une religion, celle de l'amour ; une seule caste, celle de l'humanité ; un seul langage, celui du coeur ; un seul Dieu, omniprésent. »

Son credo : « Aider l'individu à prendre conscience de sa propre divinité, à pratiquer l'amour désintéressé, et à rendre les fidèles de toutes les religions plus sincères et dévoués dans la pratique de leur culte d'origine. »

Préceptes qui me sont très chers et dans lesquels , personnellement je me reconnais.
Le reste, nul ne peut "juger" sinon de l'avoir vécu. Un être humain reste un être humain quel que soit son "origine" avec ses besoins, ses qualités et ses défauts...
Etonnant en tout cas, que vers les années de début de "chasse aux sorcier(e)s" il soit soudainement "montré du doigt".. Qui cela pourrait il gèner ?
Un proverbe ancien dit : "on reconnait le maçon à la qualité de son oeuvre"..
Voila ce n'est que mon humble avis, car je ne "connais" pas ce personnage .
Je me dis simplement que je ne pourrais pas definir comment je me serais comporté si j'avais eu la meme notoriété et les memes moyens...
...à méditer...
Très amicalement sunny
Merci pour votre comprehension,
JLHL
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 15 Juin 2007, 16:03

...et comme je vous incite toujours au discernement...un autre point de vue...
SAI BABA ET LE SEXE:


Chèrs Amis,

Depuis ces deux dernières années, certaines personnes ont prétendu que Sathya Sai Baba a eut des contacts sexuels de plusieurs sortes avec certains de Ses dévots. Ces rumeurs se sont renforcées avec internet, créant une vague de doutes pour beaucoup de dévots de par le monde.

Je suis américain de naîssance, je suis un dévot de Sai Baba depuis ces quatre dernières années, passant le plus clair de mon temps à vivre dans, ou dans les alentours de Ses ashrams en Inde. Avant de venir voir Baba, j’ai passé cinq ans dans l’ashram d’un grand maître, Ammashi (Mata Amritanandamayi), et de là, j’ai passé un an à Tiruvanamalai à l’ashram de Ramana Maharshi où j’ai pratiqué intensément la méditation, la recherche du Soi, et autres formes de pratiques spirituelles. J’aimerai vous faire part de quelques idées que Dieu paraît vouloir me faire partager avec le monde.

http://www.saibaba-aclearview.com/french/contents1.html

LA DÉCHÉANCE DIVINE


LE GURU SAI BABA EST SORTI DE L'INDE UNE FOIS SEULEMENT, CEPENDANT ON ESTIME LE NOMBRE DE SES DÉVOTS À TRAVERS LE MONDE À ENVIRON 50 MILLIONS. ILS LE VÉNÈRENT COMME UN DIEU VIVANT QUI, À TOUT LE MOINS, PEUT CHANGER LA VIE DES GENS ET PEUT POSSIBLEMENT MÊME FAIRE DES MIRACLES. MAIS AUJOURD'HUI SES ADEPTES SONT AMÈREMENT DIVISÉS PAR LES ALLÉGATIONS DISANT QUE LEUR GURU A, PENDANT DES ANNÉES, SYSTÉMATIQUEMENT ABUSÉ SEXUELLEMENT DE JEUNES GARÇONS FAISANT PARTIE DE SES DISCIPLES ET ÉTANT RASSEMBLÉS AUTOUR DE LUI.

par MICK BROWN


http://www.prevensectes.com/saibaba2.htm

Sathya Sai Baba

Sathya Sai Baba est un Avatar cosmique vivant actuellement en Inde.
Deuxième incarnation de l'avatar Sai Baba, après Shirdi Sai Baba, Sathya Sai Baba est né en 1926 à Puttaparthi dans le sud de l'Inde (Sathya veut dire vérité en sanskrit). D'un incomparable charisme, il émerveille le monde par des miracles quotidiens (guérisons spectaculaires, matérialisation de bijoux, de vibhuti, de lingams, etc... dont peuvent témoigner des milliers de personnes). Il a fondé des écoles, une université, un hôpital... Il a maintenant un million d'adeptes dans le monde. Il a annoncé qu'il resterait sur Terre jusqu'à l'âge de 95 ans, et qu'un an après, en 2022, la 3ème incarnation se ferait sous le nom de Prema (Prema veut dire amour en sanskrit).

http://perso.orange.fr/revue.shakti/saibaba.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
JéLaHeL
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 15 Juin 2007, 16:30

:king:
D'un autre coté j'ai appris qu'il serait un "Melkizedek" c'est a dire un "dieu" incarné au yeux du genre humain...

Un Melkizedek est un Roi-Pretre Co-Createur de l' Univers...
Ils sont au nombre de 200 (info tres secrète) et beaucoup parmi eux seraient incarnés en ces temps présents... ;)

On peut alors comprendre cette frénésie de certains "pouvoirs" en place pour lui détruire renommée, travail effectué, et tout ce qu'il a construit de bien...

Et pour ceux qui savent , ils comprennent d'où ça vient... :lol:
Pour ceux qui auraient des doutes , voici un lien qui n'est pas à négliger...

http://secretebase.free.fr/complots/organisations/illuminati/illuminati.htm"pouvoirs"

http://secretebase.free.fr/complots/logos/logos.htm
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 15 Juin 2007, 16:45

On peut alors comprendre cette frénésie de certains "pouvoirs" en place pour lui détruire renommée, travail effectué, et tout ce qu'il a construit de bien...

tu as raison de citer celà...Jlhl

je connais tres bien tes" liens"..j en parlais encore hier soir avec un ami...et sur le fait de dénoncer ou pas ce que sont les "iluminatis"...

voici d ailleurs quelques sites que j ai visité:
http://www.syti.net/Organisations/Illuminati.html
http://www.consciencedupeuple.com/html/l_amerique_sous_le_choc.html
http://www.chez.com/cible666/historiqueilluminatis.html
et ce forum colosal dont je vous ai déjà partagé ds extraits http://www.scientox-web.info/Les-Illuminati.html
voir aussi le site de Néo :
http://area51.fr/index.php?file=Forum&page=viewforum&forum_id=12
http://area51.fr/index.php?file=Forum&page=viewtopic&forum_id=12&thread_id=95

et ceci

LES CINQ CLEFS
La résistance "HUMANI-TERRE" face aux REPTILIENS et au nouvel ordre mondialiste des Illuminati.


par Frank Hatem
http://www.hatem.com/




Montage graphique de la page couverture: Francois Pierre alias Nenki

Frank Hatem, DSD, ontologue, logicien, diplômé en Sciences Po (Paris), s'est retrouvé au carrefour des moyens dont dispose l'humanité pour faire échec à la conspiration mondialiste et esclavagiste.

Les 5 clefs " HUMANI-TERRE " donnent des outils positifs et simples, pour contrer subtilement l'écrasant pouvoir de ceux qui gouvernent notre planète. Aucune compétence particulière n'est nécessaire pour appliquer ces outils dont l'utilisation nous assurera une victoire inéluctable.

La technique des Illuminati, et de ceux qui les dirigent, est de nous affaiblir, de nous désinformer et de nous diviser. Leur pouvoir repose sur nos peurs et notre renoncement.

C'est donc, en premier lieu, la connaissance et l'information qui nous affranchiront de cette dépendance, maintenant que tout le monde, ou presque, a compris que nous sommes dominés. Le nouvel ordre économique mondialiste, les guerres artificielles et la manipulation de l'alimentation et de la médecine, sont des expressions de cette mainmise.

Il n'y a aucune raison pour que l'Homme croupisse dans la dépendance, au service de forces occultes. Grâce aux Cinq clefs, l'Homme redeviendra une excellente antenne entre le ciel et la terre. Il reprendra contact avec les énergies qui protègent et lui redonnent sa souveraineté. Encore faut-il qu'il sache qu'il est sous emprise!

La connaissance affranchira l'humanité.

Commentaire de François Pierre alias Nenki:

Je suis très fier de vous présenter ce livre dont j'ai fait le montage graphique de la page couverture. Il est inspiré des temps que nous vivons actuellement. Les nouvelles découvertes et connaissances du 3e millénium nous éveillent à une réalité qui nous était inconnue, qui est devenue si vaste et qui parfois semble nous dépasser.

Pourtant les clefs sont là et les réponses si simples. Le voile se lève peu à peu et ce qui était un mystère hier est déjà dé-mystifié aujourd'hui. Il suffit de s'ouvrir les yeux. Mais après des annéees passées dans la noirceur, je concède que la lumière au début fait un peu mal aux yeux. Alors il faut commencer dès l'aurore et s'y habituer peu à peu et tout s'éclaircit de soi-même.

368 pages

ISBN 2-89239-244-6

Prix pour le Canada: 37.95$ (inclus les frais de poste-express)

Prix spécial pour l'Europe: 35 Euros (inclus les frais de poste par avion)
(6-9 jours après réception du paiement)

POUR COMMANDER





*SPÉCIAL CADEAU*


Avec la permission et la gracieuseté de Louise Courteau, éditrice du livre de Frank Hatem, "Les cinq clefs", je suis heureux de pouvoir vous mettre l'eau à la bouche en vous présentant la première partie de l'introduction de ce livre très précieux en ces temps de transitions planétaires. Il est rempli de sagesse, de lumière et de réponses qui démystifient le pouvoir et le contrôle de la terre des Illuminati, ces êtres qui adhèrent à un système et à des mesures "dragoniennes": obéis ou meurs...

On y retrouve entre autre des chapitres sur les clefs de la connaissance, de l'ontologie, de l'économie, de l'énergie et de la guérison de notre civilisation de ses "socioses" pour enfin retourner les leviers de la manipulation mondiale et se créer un paradis sur cette bonne vieille terre. Sans plus tarder, voici la table des matières de "LES CINQ CLEFS".


--------------------------------------------------------------------------------



INTRODUCTION
I - QUE SE PASSE-T-IL SUR CETTE PLANÈTE ?
II - PETIT MANUEL DE GESTION DU BÉTAIL HUMAIN
III - LES CINQ CLEFS POUR AFFAMER NOS EXPLOITEURS



I - LA CLEF COGNITIVE
Comprendre l'Etre et l'Univers par l'Hyper-Rationalité,
et unifier le " cerveau gauche " et le " cerveau droit "
pour ne plus laisser place à la lutte du bien et du mal en moi.


- LA NOUVELLE GENESE OU L'HOMME ET L'UNIVERS NE FONT QU'UN


- QU'EST-CE QUE " DIEU "



II - LA CLEF ONTOLOGIQUE
Apprivoiser l'émotionnel et éveiller sa liberté créatrice ;
Adhérer totalement à l'Instant Présent du corps
et ne pas laisser place à la possession mentale


- L'INSTANT PRÉSENT ET LA RESPONSABILITE CRÉATRICE DE L'ÊTRE
PAR LA PSYCHOLOGIE HOLISTIQUE


- COMMENT NOTRE VOLONTÉ MENTALE
ENGENDRE NOTRE SENSATION DE MATIERE ET D'UNIVERS



III - LA CLEF PSYCHONOMIQUE
Mettre en place les outils de la prospérité au profit des populations, et empêcher le transfert des richesses au profit des multinationales impliquées dans le complot.


- LES ÉCONOMIES DE RESEAU CONTRE L'ORDRE MULTINATIONAL
- Les Dix Commandements du Néo-Libéralisme
- Déclaration Mondialiste des Devoirs de l'Esclave-Citoyen


- LES CLEFS DE VOTRE PROSPERITÉ DES AUJOURD'HUI



IV - LA CLEF ENERGETIQUE
Faire du corps l'outil de la protection et non l'outil de la domination,
en se donnant les moyens d'une intégrité énergétique constante.


- PROTECTION ÉNERGETIQUE, ÉMOTION POSITIVE, ET SANTÉ GLOBALE


- LA PROTECTION ÉNERGETIQUE
PAR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES



V - LA CLEF PLANETAIRE
Guérir notre civilisation de ses " socioses " pour retourner les leviers de la manipulation mondiale


- LE RESPECT DES ANIMAUX, SANS LEQUEL NOUS MÉRITONS LE TRAITEMENT QUE NOUS FONT SUBIR LES " REPTILES "


- SOCIO-THÉRAPIE : GUERIR NOTRE CIVILISATION DE SES " SOCIOSES " GRÂCE À LA CONNAISSANCE


CONCLUSION
LEVÉE DU GRAND SCEAU
LA TERRE, ENJEU COSMIQUE
http://www.conspiration.cc/livres/hatem/cinq_cles.html

:50:
t Ambrasse
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: La vérité sur Djwal Khool   Lun 18 Juin 2007, 21:36

La vérité sur Djwal Khool



Note d Ambre:]à lire et je remercie Olivier de Rouvroye pour son approche...
ÈRE NOUVELLE – Juin 2007
Contrairement aux allégations mensongères de Joël Labruyère, le Maître tibétain Djwal Khool appartient à la Grande Loge Blanche, au sein de laquelle il œuvre à l'avènement de la paix et de la fraternité entre les hommes.

En septembre 2002, Joël Labruyère, profitant du succès remporté par son livre "L'État inquisiteur" et de l'élan de sympathie qu'il venait de susciter auprès de nombreuses communautés spirituelles en fondant l'OMNIUM, association censée "défendre les individus victimes de discriminations en raison de leurs choix spirituels, religieux ou thérapeutiques", présentait dans la revue "Undercover" un article intitulé "Fumées du Nouvel-Âge". Ce texte avait, selon son auteur, pour objet "d'exposer une série de données ésotériques inhabituelles, généralement ignorées des chercheurs", et son propos était soi disant de mettre à jour "des problèmes occultes très complexes". En réalité, Joël Labruyère tentait principalement d'y démontrer que les Êtres que les spiritualistes présentent habituellement comme les Maîtres spirituels de la Grande Loge Blanche ne seraient en réalité qu'un écran de fumée destiné à faciliter le contrôle de l'humanité par des forces sataniques.

Cet article insultant envers la Hiérarchie spirituelle qui guide notre évolution depuis l'aube des temps, continue depuis cinq ans à circuler sur le réseau Internet où il alimente régulièrement des forums et des débats parfois surprenants.

Nous n'avons pas l'habitude de polémiquer sur ÈRE NOUVELLE. À chacun sa vérité, à chacun d'assumer, le cas échéant, son outrance, son irresponsabilité et son manque de discernement.

Mais nous ne pouvons pas non plus accepter que des Maîtres spirituels qui œuvrent depuis des éons à l'ouverture des consciences et à l'accession de l'humanité à un monde plus juste, plus fraternel et plus proche de Dieu, soient traînés dans la boue, présentés comme des inventions diaboliques et assimilés à des créatures malfaisantes.

Or une occasion toute trouvée de rétablir la vérité nous est enfin proposée avec la parution du nouveau et passionnant livre de Michel Coquet : "Les Maîtres, du mythe à la réalité", qui vient, fort à propos, d'être publié par les Éditions Alphée.

Dans cet ouvrage, Michel Coquet s'attache à montrer qui sont véritablement les Maîtres et quel espoir formidable ils représentent pour l'humanité dans le nouveau cycle de manifestation qui se présente aujourd'hui devant nous. Loin de la vision d'un gouvernement occulte qui dirigerait le monde pour satisfaire des ambitions personnelles, les Maîtres y apparaissent comme une Fraternité de femmes et d'hommes. Une fois parvenus à un certain stade de perfection, ils ont réalisé leur nature divine, et vivent désormais dans l'unité d'une Conscience à jamais victorieuse du mirage de la dualité, agissant avec un unique dessein : aider l'humanité et faciliter son éveil spirituel.

Nous avons choisi d'illustrer notre propos à l'aide d'un exemple précis, celui du grand Maître tibétain Djwal Khool. Il a été présenté de façon totalement irresponsable par Joël Labruyère comme un être malfaisant et favorable à l'apocalypse nucléaire. Michel Coquet rétablit la vérité sur ce qu'est réellement ce grand Maître spirituel dans sa dimension cosmique : un Guide précieux pour toutes celles et tous ceux qui aspirent à la Paix et cherchent sincèrement la Lumière sur leur chemin.


Citation :
NOTE ÈRE NOUVELLE 6 : Déclarer ou même insinuer que la bombe atomique ait pu être inspirée à l'homme par des Adeptes de la Grande Loge Blanche est véritablement l'apanage d'un esprit tordu et malade. C'est pourquoi il nous a semblé urgent de rétablir toute la vérité sur le Maître tibétain Djwal Khool. Une extraordinaire opportunité s'est alors présentée à nous à travers le passionnant témoignage de Michel Coquet.

voir ici pour l article en entier :

http://www.erenouvelle.com/newsdjwa.php


Dernière édition par le Lun 15 Oct 2007, 20:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mar 19 Juin 2007, 09:30

voir aussi

La seconde pierre théosophique :
Alice Ann Bailey



Section : Aperçus historiques



Dans la précédente version de mon site web (qui devait consacrer une section entière à une biographie esquissée d'Alice Ann Bailey), le titre que j'avais donné était le suivant : "Alice Ann Bailey ou tant de choses sur les épaules d'un petit bout de femme". Mon intention n'était nullement de porter atteinte à la mémoire de cette grande initiée. Néanmoins, ceux qui ont eu le plaisir de lire son ouvrage "Autobiographie inachevée" comprendront sans nul doute ce que cette expression sousentendait.

A côté de Mme Blavatsky, et de la force incroyable qui la caractérisait, Mme Alice Ann Bailey fait figure de petite femme frêle et fragile. A l'esprit aventureux étonnant de Mme Blavatsky, elle substitue des déboires sociaux et une vie d'abord véritablement difficile. Avant de rencontrer son mari Foster Bailey (qui l'aida à fonder le Lucis Trust en 1922), elle connut la vie d'une femme battue avant de divorcer. Luttant dans la misère sociale, n'hésitant pas à devenir ouvrière dans une usine de boîte de sardines, afin de nourrir ses deux filles, tout en confiant se laisser aller régulièrement aux sanglots dans les nombreux moments difficiles, elle semble incarner avant l'heure cette génération de femmes autonomes qui allait annoncer le grand mouvement de libération féminine du 20ème siècle.

Elle rejoint la Société Théosophique entre 1917 et 1918 et rencontre Foster Bailey, son futur mari, en 1919, qui devient d'ailleurs secrétaire national de la S.T. la même année. A la fin de cette même année charnière, un événement majeur se réalisera : alors qu'elle se trouve seule sur une colline, le Maître Tibétain entre en contact télépathique avec elle. Il lui demande si elle serait d'accord pour écrire certains ouvrages du fait de ses dons pour la télépathie supérieure. Elle refuse d'abord avec véhémence ; il lui donne trois semaines pour réfléchir. A ce terme, il lui redemande à nouveau ; et elle refuse. Il lui donne deux semaines supplémentaires. Elle accepte alors de faire un essai limité et reçoit les premiers chapitres d' "Initiation humaine et solaire". Puis elle refuse de continuer et ne se ravise qu'après avoir contacté le Maître Khout Houmi, dont elle se sait être le disciple. Pour la petite histoire, en effet, lorsqu'elle s'était rendue pour la première fois dans un centre de la Société Théosophique, elle avait reconnu dans un portrait du Maître Khout Houmi le visage d'un étranger hindou qui était venu lui rendre visite alors qu'elle n'avait que 15 ans.

L'expérience fut le début de la formidable diffusion d'un enseignement occulte extrêmement abouti. Pourtant, la Société Théosophique avait déjà entamé sa période de déclin. Alors que les premiers chapitres de "Initiation humaine et solaire" sont publiés dans la revue officielle de la S.T., cette publication s'interrompt brusquement, du fait de la jalousie et du conservatisme de quelques membres influents. En 1919, un an avant ces événements, elle pensait déjà que la Société Théosophique avait "dégénéré en un groupe sectaire, plus intéressé par la création et le maintien de loges et par l'accroissement d'adhésion que par le travail consistant à transmettre les vérités de la Sagesse Eternelle au grand public". Par l'intermédiaire de "L'Association Théosophique" (née en marge de la Société Théosophique dans une scission), elle fonde avec Foster Bailey la Fondation Lucis Trust puis l'Ecole Arcane en son sein, quelques années plus tard, pour former des disciples aux enseignements du Maître Tibétain.

Entre 1920 et 1945, elle publiera plus d'une vingtaine d'ouvrages dictés pour la grosse majorité par le Maître Tibétain. Véritable mine (ou manne !) spirituelle pour le chercheur occultiste, enseignement établi avec pureté et clarté, l'ensembre des ouvrages constitue un corpus spiritualiste occulte des plus pertinents à nos yeux. Parmi les ouvrages, on pourra noter "Le Traité sur le Feu Cosmique", "Le Traité sur les 7 Rayons", "Le Traité sur la Magie Blanche" ou bien encore "Initiation Humaine et Solaire", qui sont les ouvrages majeurs de cet enseignement. Le plus occulte et le plus riche consiste sans nul doute en "Le Traité sur le Feu Cosmique" qui constitue véritablement une nouvelle désoccultation des Stances de Dzyan et de la Doctrine Secrète de Mme Blavatsky. En tant que Clef Psychologique de la Doctrine Secrète, le Traité sur le Feu Cosmique constitue (entouré des ouvrages de compléments que nous avons cités) la Seconde Pierre de l'enseignement ésotérique et spirituel pour le Nouvel Âge. L'ensemble des oeuvres d'Alice Bailey est disponible dans la section Alice Bailey de la Bibliothèque.

Alice Ann Bailey sera la première à lancer l'idée du Nouvel Âge (l'Ere du Verseau) et au travail nécessaire s'y trouvant lié. De nombreux groupuscules sectaires (plus ou moins fleur bleue et plus ou moins inoffensifs) ont récupéré cette idée pour se l'approprier à de mauvaises fins (ou à des fins par trop idéalistes et superficielles pour être véritablement pertinentes). De façon similaire, le retour de l'Avatar (du Christ, dans la terminologie de l'Occident) a également été annoncé par le Maître Tibétain pour les décennies / siècles à venir. Mais même si ce retour est d'une importance cruciale (pour la fondation d'une religion universelle ésotérique, par exemple), il est indispensable de se concentrer sur l'idée que son retour ne dépend que d'une chose : l'effort que nous faisons en chaque instant pour améliorer notre vie et aider à construire une Fraternité Universelle entre les hommes.

Laissez-moi faire une parenthèse. Pour les non-spiritualistes ou les débutants, je sais fort bien que ces derniers propos sembleront pour le moins étonnants voir illuminés. ;o) Mais il faut comprendre que cette horizon se doit d'être conservée à l'esprit comme une éventualité. Dans tous les cas, seul le travail acharné, altruiste et désintéressé pourra permettre un tel événement "éventuel". Il ne faut certainement pas se croiser les bras en se disant que "Cool, on va tous être sauvés !" ou "Bon, ben, reste plus qu'à attendre le retour de l'autre". Bien au contraire : ce sont justement ce genre de comportements qui repousseront encore davantage cet événement "éventuel". Celui-ci ne sera qu'une conséquence : celle de l'effort fourni par l'Humanité pour s'émanciper et briser les chaînes de sa servitude individualiste et matérialiste. Que ceci soit gardé à l'esprit. Revenons à l'enseignement à proprement parler.
Qu'en est-il de l'Avenir ?

Le Maître Tibétain a annoncé qu'une dernière et Troisième Pierre serait apportée pour l'Enseignement, au début du 21ème siècle, par un initié. Nous pouvons imaginer qu'il s'agira également d'une femme, car il ne s'agit pas d'un hasard si ces deux grandes personnes (si différentes en personnalités et si semblables dans leur Service commun) que sont Mme Blavatsky et Mme Alice Ann Bailey ont été celles choisies pour apporter ces deux premières pierres du Triangle de l'Enseignement pour le Nouvel Âge (diantre, que de majuscules !, me direz-vous).

Néanmoins, comment sera-t-il possible de l'identifier ? En écoutant notre coeur, et en apprenant à entendre la Voix du Silence, celle de notre âme, tout simplement. Il conviendra de faire attention, car les faux prophètes et autres groupuscules sectaires risquent de devenir de plus en plus nombreux - à la fois de par la crise identitaire spirituelle et sociale des individus, et à la fois parce que le "système" contemporain matérialiste commence à percevoir les signes de sa propre déchéance. Est-ce que cela sera une personne issue de l'Ecole Arcane fondée par Mme Alice Bailey, tout comme cette dernière fut d'abord issue de la Société Théosophique ? Rien n'est moins sûr : comme toute institution humaine, se conformant à une loi qui se dessine de façon ténue et néanmoins visible, la Fondation Lucis Trust et l'Ecole Arcane semblent également avoir évolué selon une ligne de cristalisation, ne pouvant assurer l'ouverture d'esprit à la modernité que réclamerait l'enseignement spirituel. Moins médiatique et politique que la Société Théosophique en son temps, ces effets et cette évolution n'apparaissent pas aussi clairement marqués, mais les choses semblent nous apparaître dans ce sens.

Ceci me permettra de conclure sur un point essentiel quant à la théosophie et, par extension, à tout dogme spiritualiste quel qu'il soit. N'oubliez pas, chers amis, que les groupements, les courants de pensée ou les individus qui les composent, ne forment en aucun cas la garantie d'un grand niveau spirituel. La spiritualité est avant tout liée au coeur, et au soi intérieur. Il n'y a pas de plus grand maître que le soi intérieur, auquel se conforment même les Maîtres de Sagesse.

A la dévotion aveugle à un dogme, un groupe ou un individu, il convient de préférer le Service accordé à l'Humanité. A l'apprentissage par coeur et à la récitation de litanies rituéliques, il convient de préférer la critique éclairée et personnelle de ce que l'on a devant les yeux et dans la tête, à la lumière de notre propre âme et de notre propre esprit. Au bruit incessant des cohortes de spécialistes de la critique, ésotéristes ou pas, adeptes de la polémique non constructive, il conviendrait de substituer la Voix du Silence qui résonne au coeur de notre être. C'est en devenant autonome et responsable, en apprenant à purifier notre personnalité de ses écarts maladroits, et en écoutant notre coeur et notre âme, que nous pourrons véritablement cheminer avec acuité et sincérité. Ceci, par le Service à l'Humanité, dans le but de la construction d'une Fraternité Universelle, loin de la séparativité et en faisant fi des différences physiques, sociales, sexuelles, culturelles, ethniques ou nationales - ceci, disais-je, est la manière véritable de vivre sa spiritualité et de se conformer au Plan Divin. Alors, les deux véritables Maîtres se manifesteront d'eux-mêmes :
celui qui fera de nous son disciple
et celui auquel le premier se conformera quoiqu'il advienne, en respectant notre liberté de choix : le Soi qui réside au coeur de notre être.
http://miroir.urobore.net/index.php/Apercus-historiques

voir ici les livres de Leila Chellabi:


http://www.bief.org/?fuseaction=C.CatalogueTitres&Catalogue_id=10&E=8022
http://www.passiondulivre.com/auteur-4634-leila-chellabi-.htm


Dernière édition par le Mar 19 Juin 2007, 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Namaste
Invité
avatar


MessageSujet: Les ordres initiatiques   Mar 19 Juin 2007, 10:27

Un extrait en partage de la lumière sur le royaume.....

"L'appartenance, de nos jours, à un Ordre Initiatique.

Une précision importante sur ce sujet s'avère utile, car les conditions sociales et culturelles, prévalant dans les siècles passés, ont fondamentalement changé aujourd'hui et ces mutations contribuent, à l'heure actuelle, à une divulgation beaucoup plus vaste de l'Enseignement Esotérique, facilitant ainsi l'exhumation au grand jour de ce qui était autrefois «
sous le boisseau ». Ce changement résulte de deux facteurs :

1 - La fin de l'asservissement de la pensée et des croyances métaphysiques à l'Église catholique et romaine

Les bûchers de l'Inquisition se sont éteints et nul ne peut être aujourd'hui déféré à un Tribunal Ecclésiastique puis torturé et mis à mort en raison de ses idées et de sa foi personnelle.
Nous ne nous rendons plus compte, à présent, que, — en nous souvenant de Tacite — «
l'on peut penser ce que l'on veut et dire ce que l'on pense », sans encourir le chevalet du bourreau et les flammes finales... En deux siècles, et surtout en ces cinquante dernières années, nos mentalités et nos moeurs juridiques — même si elles restent imparfaites — ont modelé une Société beaucoup plus libre où toute recherche personnelle, quelle qu'elle soit, de nature philosophique ou scientifique, n'exige plus, pour être préservée des poursuites et du supplice, la mise en place d'un « système protecteur, fondé sur le secret ». Ce système, dans l'Europe de ces neuf derniers siècles, trouvait donc dans ces dangers sa raison d'être : il fallait se réunir secrètement pour étudier les Lois Universelles et leur
application (la Kabbale, l'Alchimie, la Théurgie, le Symbolisme, etc...) et ériger tout un code de reconnaissance et d'admission au sein de ces réunions. C'était là l'un des facteurs instaurant, dans le passé, les « Ordres Initiatiques Traditionnels ».

2 - L'instruction, ouverte aux deux sexes, rendue publique
et obligatoire, depuis un siècle.

En effet, l'Occident a mis fin à l'analphabétisme et, mieux encore, a ouvert à toutes et à tous les portes de l'Enseignement, de ses écoles primaires jusqu'au sommet de ses Universités. La formation de l'intellect, à laquelle tous peuvent accéder,
la divulgation, via les médias, d'un discours scientifique sur les récentes découvertes médicales ou technologiques, les débats télévisés de nature politique, littéraire ou philosophique, la diffusion de
« l'écrit », des livres et revues, sur une vaste échelle... voilà donc autant de bouleversements qui accélèrent l'évolution de l'homme et qui permettent aussi aujourd'hui la dispensation de l'Enseignement Ésotérique au plus grand nombre.
Et de fait, celui qui sait lire et écrire, pourra, seul, sans l'aide d'un groupe, Ordre, Mouvement, etc... apprendre, en lisant, les Vérités Éternelles. Et si la lecture d'ouvrages plus ardus devient nécessaire, il exercera, s'il le souhaite, ses facultés mentales à cette compréhension.
En conséquence, ces deux facteurs permettent au chercheur, d'acquérir, dans la solitude de sa chambre, les Fondements de la
Connaissance Hermétique sans une participation à un Ordre Initiatique quelconque.

Toutefois, il est vrai que les structures complexes de nos Sociétés Industrialisées disloquent les relations humaines et que le fait d'intégrer un Mouvement Philosophique peut offrir au chercheur un asile prometteur d'échanges et d'opportunités diverses. Certains de ces Mouvements proposent même une
base solide pour ses investigations et sa formation.
Mais si l'on veut véritablement changer sa vie et avancer sur le Sentier Spirituel,
la pratique d'une ascèse et de techniques d'évolution, permettant de transmuter réellement sa structure éthérique, psychique et mentale, ne
se met en oeuvre,
AUJOURD'HUI COMME PAR LE PASSÉ, que
dans la solitude, que l'on appartienne à un Mouvement Philosophique ou
non.

Et que l'on participe donc à des réunions exaltantes, à caractère confidentiel, que l'on y rencontre d'autres individus, aux qualités humaines certaines, ou que l'on occupe soi-même des fonctions hiérarchiques au sein de ces organisations, il
faudra de toute façon revenir chez soi pour affronter «
le Miroir de son Ame », seul, sans la valorisation perturbatrice de sa personnalité. En conséquence, si le désir d'adhérer à un Mouvement quelconque est humainement compréhensible, il n'en reste pas moins que la pratique salutaire, quant à elle, ne s'effectue que dans la solitude.
Et seule cette ascèse solitaire, par la transmutation
profonde qu'elle génère en chacun, conduit, paradoxalement,
à la fin de la solitude...

Elle ouvre véritablement les Portes d'une Communion Spirituelle avec Ceux qui nous ont devancés sur le Chemin de l'Évolution ; et dès l'instant où le Contact a lieu, l'Échange se poursuit et va croissant, laissant filtrer, à mesure qu'il s'opère, la Lumière dans la Nuit de l'inconscience humaine.

2 — LA FRATERNITE DE LUMIERE
A - Initiatrice Suprême.

Si l'appartenance à un groupe paraît donc être indispensable pour bénéficier d'une Initiation,
le Groupe qui confère l'Initiation » consacrant une véritable étape spirituelle franchie par le candidat, n'est pas nécessairement manifesté au plan humain.

On peut donc très bien avoir l'impression d'être seul, quasiabandonné, d'oeuvrer dans la plus profonde solitude et n'appartenir à aucun Ordre initiatique ou Mouvement Philosophique, alors qu'en réalité on se lie au Groupe le plus Sublime qui soit, existant sur un plan très subtil et qui, lorsque l'on est prêt, transmet l'Énergie nécessaire à l'Évolution de la Conscience.

Et cette transmission n'a, alors, rien de symbolique... Les clés de tout ce processus sont révélés en rêves ou par intuition.

Le Groupe Suprême agissant sur notre Planète et duquel dépendent tous les Groupes humains, que ce soit les Ordres Initiatiques, les Sectes (au bon sens du terme) ou toutes les religions actuelles ou passées, est « la Fraternité de Lumière Transhimalayenne » appelée en Occident, depuis quelques décennies, « la Grande Loge Blanche ».

Ce Groupe Suprême n'est pas incarné. Ses Membres peuvent l'être mais leur réunion ou leur rencontre ne se fait pas généralement par des moyens matériels, sur le plan humain.

Ainsi, tous ceux qui seraient tentés de le chercher en un endroit quelconque de notre Terre se verraient-ils voués presque toujours à un échec.
Si certains de ces Grands Êtres, composant ce Groupe, s'incarnent et vivent donc bien «quelque part» sur Terre, leur approche est impossible lorsqu'Eux-mêmes n'ont pas décidé ce contact ; leur décision n'est nullement arbitraire, elle
est déterminée par le Karma de l'individu.

Cependant, sans que soit nécessaire une rencontre sur le plan matériel, quels que soient l'âge, le sexe, l'appartenance ethnique ou religieuse, le niveau social, etc... d'un individu,
quiconque cherche avec ardeur et sincérité à transformer sa nature, à s'harmoniser avec les Lois Cosmiques et à connaître la Divinité pour devenir Un avec Elle...
qu'il travaille seul ou dans un groupe humain, qu'il vive aux confins d'un désert ou dans une ville immense, polluée par les bruits et les vibrations négatives,... celui-là
sera connu d'un ou plusieurs Membres de cette Auguste Fraternité ; il sera guidé, même s'il n'en a pas conscience pendant un long temps, et entrera finalement en contact avec Elle sur les Plans Intérieurs de l'être, le psychisme clarifié, le mental apaisé et l'intuition éveillée.
Cela est aussi certain et réel que la lumière du soleil illumine notre monde, que les fleurs croissent et que la Conscience est le moteur de toute Vie.

B - « Gurus » et Maîtres Véritables.
Cela ne signifie pas, néanmoins, que de vrais Gurus, liés à la Fraternité de Lumière, ne vivent pas sur Terre. De vrais Gurus existent. Que ceux-ci soient des Orientaux
ou des Occidentaux, mais leur approche est difficile car souvent ils ne montrent en rien qu'ils le sont et refusent, à proprement parler, ce rôle. Lorsqu'ils acceptent de prendre des disciples, rien, si ce n'est au début la perception intérieure de
l'élève, ne montrera ce qu'ils sont car :
- ils accomplissent souvent leur mission d'enseignement
de façon voilée, sans se proclamer « Maître » ou « Guru »,
évitant ainsi une adulation néfaste pour leurs élèves ;

- ils peuvent ou non exercer une activité professionnelle quelconque, laquelle aura ou non quelque parenté avec sa mission de dispensateur de Lumière ;
- ils peuvent ou non avoir un « Ashram » ou Centre d'ac
cueil de leurs élèves ; l'essentiel résidant dans l'Enseignement dispensé et dans l'aide individuelle apportée ;
- ils taisent généralement leurs propres expériences mys tiques par pudeur et parce qu'au fond, cela ne sert personne ; lorsqu'ils en parlent, ce n'est qu'à petites toucheset pour encourager le chercheur sincère.
La question est alors :
«
Qu'est-ce qu'un Guru ? »
«
Qu'est-ce qu'un Maître sur ce Sentier si difficile ? »

La réponse est très simple : chacun est un Maître par rapport à un autre que soi-même, mais, de façon plus explicite, un Maître est — pour une vision toute humaine — un Disciple, enseignant et faisant oeuvre de Lumière sous la conduite d'un « plus Grand » que lui-même. Ce «plus Grand» est, en réalité,
un Être d'une très grande Évolution ; par sa structure interne, il fait partie, non plus du règne humain, mais du règne Divin.
Disciple283 (Guru pour les hommes) et Maître (tel qu'il vient d'être décrit) font tous deux partie, à un degré très distant de la Hiérarchie, de la Grande Loge Blanche. Ce qui les distingue est une différence d'Évolution : le Disciple est encore un humain alors qu'un Maître, ainsi que l'on vient de le préciser, ne l'est plus ; il est « Divin ».

Aussi, est-il convenu d'appeler «Maître», Celui qui ne fait plus partie du règne humain et Qui occupe une place élevée
dans la Hiérarchie de la Grande Loge Blanche.
Lorsque donc un Maître, ainsi défini, décide de prendre un corps physique pour accomplir une Mission de Lumière, Sa Vie apparente est généralement d'une décevante banalité ! A quelques exceptions près, quand Leur Mission exigeait qu'ils fussent connus (Jésus, Appolonius de Tyane, etc...),
les Maîtres
vivent une existence cachée aux yeux des hommes.
- Comment Les reconnaître ?
-
A Leurs pieds de diamants...
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 01:13

Le risque de "maîtrise" régressive




Bonjour à toutes et tous,


le but de mon intervention ne sera pas de "faire le procès" des maîtres ascensionnés. Je ne prétendrai pas pouvoir dire qui est qui, et qui fait quoi, je ne me croirai pas apte à juger de la réalisation, ou de la maîtrise d'autrui.

J'ai lu dans ce sujet des articles contradictoires, tantôt défavorables et tantôt favorables à l'une ou l'autre figure de proue de l'imagerie spirituelle à la mode. Je ne prendrai donc pas position par rapport à ces articles, car mon objectif n'est pas là, n'est pas d'incriminer qui que ce soit en particulier.


Mais...


Au cours de mes recherches, de mes expériences, de mes Révélations et compréhensions, j'ai été confronté à la réalité de deux voies initiatiques opposées. Je les ai nommées "voie positive" et "voie régressive".

Elles représentent respectivement l'achèvement complet d'une séparation pour l'une, et l'interruption de la séparation et la régression vers l'indifférenciation pour l'autre.

Simplement, on peut donc se les représenter selon un processus de séparation de deux cercles, par exemple.




L'idée est que la naissance d'un être vise à son émancipation, à son authentification en tant que Personne. Sans quitter le ventre de sa mère, l'être ne peut rencontrer les autres en tant qu'individu à part entière.

Donc, la séparation logiquement rend autonome, émancipé, et permet alors de vivre et gérer le lien entre les êtres d'une façon responsable et authentique, dans l'interdépendance équivalente.

Par contre, tout mouvement allant à contre-sens de la séparation s'éloigne de l'autonomie, de l'émancipation, et mène de plus en plus à l'addiction symbiotique, au besoin viscéral, inassouvi, et irresponsable des autres.

La voie "positive" est celle qui va jusqu'au bout de la séparation, jusqu'au bout de tout sevrage, de façon à pouvoir rencontrer authentiquement les autres dans la responsabilité équivalente du lien. La séparation individuée permet de vivre un lien responsable.

La voie "régressive" est celle qui s'arrête à un moment (bien souvent le moment qui précède la discrimination des deux centres des cercles).

Dans le mouvement progressif de séparation de deux cercles initialement superposés, arrive un moment ou leurs deux centres quittent respectivement et en même temps l'intérieur de l'autre cercle. Les deux cercles sont alors toujours mélangés, bien que leurs centres soient dejà discriminés. Ce point est critique. S'il n'est pas dépassé, il y a régression vers le mélange, la confusion identitaire.

De plus, nous parlons en fait de Flammes Jumelles, car les deux cercles émanent d'un même centre, et se sont constitués et séparés selon une polarité complémentaire, forcément.

Concrètement, plus les deux Flammes Jumelles se séparent, s'authentifient l'une par rapport à l'autre, plus elles se libèrent du joug symbiotique qui les attache l'une à l'autre, donc plus elles intègrent la polarité au centre de leur couple. Elles se libèrent de la polarité en l'intégrant à leur structure interne de couple. De ce fait, au lieu de représenter pour elles une hyper-structure externe contraignante (addiction, symbiose), la polarité devient un outil interne créatif.

Mais si il y a régression... les deux Flammes Jumelles rejettent la polarité, qui devient de plus en plus une hyper-structure externe contraignante, addictive, vampirique. D'une façon concrète, le plus souvent, la prérogative masculine participative (yang) va tenter de prendre le contrôle total de l'énergie féminine relationnelle (Yin) de façon à pouvoir l'utiliser comme un objet (addiction à l'autre qui sera réduit à un objet de satisfaction d'un manque).

Alors....

Ayant rejetté la polarité, ayant nié autrui, ayant refoulé la Flamme féminine dans la négation identitaire totale de façon à pouvoir prétendûment disposer de son énergie à volonté, les êtres qui ont régressé vers l'indifférenciation se sentent très légers, sans le poids de la confrontation au respect de la Personne d'autrui.

Le plus souvent ils n'ont même pas conscientisé qu'ils avaient conduit leur Flamme Jumelle à la mort de l'âme. Ou n'ont même pas conscientisé du tout qu'il avaient une Flamme Jumelle !

Ils pensent qu'ils utilisent l'énergie légitimement, mais en réalité c'est à travers la pompe vampirique de l'hyper-structure de refoulement qu'ils obtiennent leur énergie, puisée sur l'Humanité incarnée par des opérations karmiques frelatées.

Cette hyper-structure vampirique est la dualité Loge Blanche / Loge Noire. Aucun de ces pôles n'est plus valable que l'autre. Cette dualité se nourrit donc par spéculation karmique, et fonctionne ensemble pour exercer le mouvement de pompage nécessaire.


Dans l'ignorance de l'existence des Flammes Jumelles, dans l'ignorance de l'erreur du rejet de la polarité, et de la négation d'autrui, et de la féminité, dans la légèreté de la disparition d'autrui, dans l'illusion d'une réalité personnelle créée par déviation énergétique et débarrassée de la confrontation à autrui, certains se sont sincèrement crus devenir des maîtres. Mais ils ne le seront, illusoirement, que tant que le système de pompage énergétique fonctionnera. Car en vérité, dans la négation d'autrui où ils se sont placés, ils sont en situation d'hyper-symbiose et donc aussi d'hyper-illusion.


Un véritable maître est un être émancipé qui a donc intégré la nécessité de la polarité, au lieu de la rejeter pour en faire une dualité conflictuelle. De ce fait, un vrai maître est toujours inscrit dans la vérité d'un couple sacré, constitué de deux Personnes authentiques, deux Flammes Jumelles. Car c'est la seule façon d'intégrer le poids de la réalité d'autrui, donc de la réalité de soi.

En effet, la réalité multiple de l'Amour inconditionnel collectif ne peut pas être vécue sans le contrepoids d'une relation polarisée individuelle qui ancre la dynamique de vie (sexuation) dans un cadre particulier, celui du couple sacré, qui évite tout autant les débordements orgiaques que les régressions indifférenciées.


Donc, il y a maîtrise et "maîtrise", et je conseille de rester très prudent, avant de croire qu'untel ou untel est un maître.

On peut élaborer c'est vrai, beaucoup de choses lorsqu'on se débarrasse du poids d'autrui. On se sent léger léger! Et on peut vivre l'illusion qu'on Crée réellement comme un Dieu, et alors se croire tout-puissant, dans la maîtrise réelle de la vague!

Mais il n'y a pas de maîtrise seul: il y faut un couple équilibré, mutuellement respectueux!


Ceci est mon opinion.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 09:00

Citation :
elles se libèrent du joug symbiotique qui les attache l'une à l'autre, donc plus elles intègrent la polarité au centre de leur couple


bonjour

c'est trés exactement ce que je vis ce que je sens actuellement sauf que toi tu sais le dire ... !! le conscientiser donc ... jolie synchro ... merci merci


Citation :
D'une façon concrète, le plus souvent, la prérogative masculine participative (yang) va tenter de prendre le contrôle total de l'énergie féminine

nous serions a cette phase de l'evolution de notre relation avec les allers retours cités ci dessus ... par contre je n'ai pas le sentiment de nous affubler du "titre de Maitre" juste percevoir ce qui se joue deriière ce jeu de miroir qui touche à une completude si particulière ... qui nous donne effectivement une "créativité" un projet qui nous rend à tous les deux nos prérogatives d'ames et de réalisation "terrestre" dans le service ....

dont je suis plus consciente semble t il mais à un niveau particulier qui est le mien et qui le "tiens" en respect des éventuelles prises de "pouvoir" sur moi ..

tout ceci n'est que perception pure et personnelle ... et je peux evidement me tromper ... mais cet espace s'ouvre depuis l'interieur vers l'extérieur à coup sur .. la projection reste limitée dans le temps pour avoir une "certitude" puisque nous sommes encore dans cette phase délicate que tu nous as si bien exposée aujourd'hui ... entre maitrise et "maitrise ...

au plaisir de tes prochaines reflexions ...:88:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 09:09

j'ajouterai qu'il semblerait également que l'espace qui s'ouvre donc entre nous fait se mouvoir une autre energie qui consisterait à "agiter" d'autres sphères" autour........ des nouvelles mais aussi de plus anciennes qui découvrent un cadre nouveau de relationnel qui tendrait à éprouver plus de transparence par rapport à la réalité à la véracité de notre ame qui se montre donc beaucoup facilement qu'auparavant ... des petites touches subtiles qui en font se connecter d'autres et de nouvelles personnes ou un approfondissemnt de plus anciennes relations ...

je ne sais pas si j'ai été bien claire ...!!

belle journée :56:
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 10:45

Sphinx ,merci de m avoir répondu...

...dis moi cependant ce qui 'provoque" à un moment cet "arret"...

...qu est ce qui fait qu il y ai un "barrage" ???

...et qu advient il alors de celui ,celle qui "choisi la voix régressive"???

...de celui ,celle qui "choisi la voix positive" apres avoir "subit "consciemment ou pas ce" traumatisme"??

...que celà soit entre les flammes jumelles ou toute autre relation...



Citation :
La voie "régressive" est celle qui s'arrête à un moment (bien souvent le moment qui précède la discrimination des deux centres des cercles).

:50:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 11:04

Bonjour Marie, merci pour tes commentaires.

Citation :
Citation:
D'une façon concrète, le plus souvent, la prérogative masculine participative (yang) va tenter de prendre le contrôle total de l'énergie féminine


nous serions a cette phase de l'evolution de notre relation avec les allers retours cités ci dessus ... par contre je n'ai pas le sentiment de nous affubler du "titre de Maitre" juste percevoir ce qui se joue deriière ce jeu de miroir qui touche à une completude si particulière


Non, vous êtes en principe beaucoup plus loin, et même si l'on peut encore percevoir des petites velléités masculines de prise de contrôle à des stades déjà avancés de réunion jumelle, cela n'est pas vraiment grave et requiert simplement de petits ajustements.

Non, ce dont je parle est une phase critique qui intervient avant que les Flammes Jumelles ne soient en position d'entrer dans leur spirale.

D'autre part, tu as raison de ne pas vouloir du qualificatif de "maître" car la maîtrise des Flammes Jumelles n'intervient pas avant la complète synchronisation et le "décollage" de l'oiseau Simurg.



Citation :
j'ajouterai qu'il semblerait également que l'espace qui s'ouvre donc entre nous fait se mouvoir une autre energie qui consisterait à "agiter" d'autres sphères" autour


Oui, forcément! C'est la totalité du Tao, de l'éternel potentiel, qui doit se retrouver en fin de compte entre les polarités des Flammes Jumelles. Mais avant cela, c'est progressivement tous les potentiels "extérieurs" qui seront intégrés, comme tous les potentiels planétaires par exemple, mais aussi des potentiels relationnels humains, etc.

C'est pourquoi la resynchronisation des couples sacrés est ce qui concrètement modifie le paradigme planétaire: chaque couple sacré est en soi un projecteur de réalité holographique.



Amitié à toi,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 11:22

[quote]chaque couple sacré est en soi un projecteur de réalité holographique./quote]

la conscience s'étend imperceptiblement et ineluctablement ...et même malgré nous ...!! chacune de ces gouttes se rejoingnent pour former un océan d'humanité ...

l'arrêt éventuelle d'une relation implique le début d'une autre ... peut être ... que certains dépassements n'ont pas eu lieu ... et qu'il nous faut se le reconnaitre

merci

belle journée
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 13:01

Ambre.... que de questions !!! :)


"To be or not be, that's the question" écrivait notre ami William...

Oui, Etre ou ne pas Etre, telle est la vraie question qui est posée aux êtres humains.

Pourquoi ?

Parce qu'ils sont des êtres authentiques, dès le départ, dans le sein de leurs Créateurs! Oui, ils sont des Dieux Créateurs eux-mêmes, et à ce titre, leur authenticité ne peut provenir que d'eux-mêmes, de leur propre choix d'être, lancé comme le premier cri d'un nouveau-né dans une totale spontanéité de reconnaissance personnelle !

Donc, procréant des êtres humains, on peut juste les amener au point de leur choix critique, mais pas plus loin, car sinon, ils resteraient forcément prisonniers de la symbiose "infantile", de leur dépendance à leurs Créateurs, et ne pourraient s'authentifier dans leur propre vérité personnelle.

Par la dialectique de Soi et Autrui, ce choix critique est établi dans une problématique de reconnaissance de l'Autre dans sa différence, puisqu'en fait, l'authentification de Soi passe inévitablement par la reconnaissance et le respect de l'Autre.

LE Choix Critique est donc celui qui est fait entre To Be et Not To Be, entre l'émancipation, et le refus d'émancipation qui fait replonger dans la symbiose, et donc dans l'addiction.


Voici un schéma qui est corrélé à mon article "Les points de vue spirituels" qu'on peut lire dans la section "Dialectiaque de la Perception" sur ce même site:






On début logiquement en haut du schéma dans l'horizon du sens où un couple sacré (représenté par le Tao "cible" de la flèche du sens) procrée un nouvel être polarisé, un nouveau couple.

Ce nouveau couple toujours uni à l'horizon du sens n'est pas encore séparé, mais amorce tout juste son mouvement de séparation polaire, de discrimination mutuelle.

Le couple va donc descendre sur le cercle du libre-arbitre, sur lequel il va se séparer progressivement. Cette phase involutive est neutre, car essentiellement didactique. Certes le libre-arbitre est TOUJOURS présent, disponible à tout moment, mais il est clair que les conditions ne sont pas dans cette phase, propices à son usage total (voir l'article "Les points de vue spirituels).

Le couple descend naturellement sur ce cercle dans le sens naturel induit par l'horizon du sens lui-même.


Arrivé tout en bas, il y a libération totale du libre-arbitre et l'être se retrouve en quelque sorte en "apesanteur", à mi chemin entre l'horizon du sens et l'horizon du non sens. C'est le point où chaque centre de chaque cercle peut sortir de l'influence du cercle complémentaire et s'affirmer en propre. C'est donc le point où une reconnaissance de Soi devient possible à travers le nouveau centre (nouveau Tao) qui apparaît dans le grand cercle supérieur de la trajectoire qui est suivie...

Mais c'est aussi le point où, de façon équivalente, il peut y avoir refus de reconnaissance de Soi, et identification erronée au centre d'un cercle inférieur, représentant le non-être. Les deux options sont équivalentes.

Mais qu'est-ce qui fait alors la différence entre ces options ?

La différence est que l'Etre est intrinsèquement Etre, depuis le départ, dynamisé dans le sens pro-existentiel. Si donc au moment de sa soudaine "apesanteur" il écoute la voix de sa nature profonde, il choisira naturellement le sens de l'existence.

C'est pourquoi la lame du Tarot "l'Amoureux" qui représente le Choix, montre que l'ange du choix tient sa flèche dirigée vers un sens et non pas parfaitement neutre! Donc, il existe un espoir en latence que l'Etre se reconnaisse spontanément malgré tout...

Cependant, parce que le Choix est authentique (la réalité de l'Etre est à ce "prix"), il n'est pas absolument prévisible, et il arrive un certain nombre de cas où il se fait dans le sens du refus de l'être, du "Not To Be!".

Pourquoi ?

Il n'y a pas de raison particulière à cela. C'est un choix. Ce n'est même pas jugeable en somme: celui qui fait son choix sera confronté lui-même à son propre choix, et c'est tout ! C'est le choix de la symbiose, de devenir un processus quasi "mécanique" tirant sa subsistance à l'extérieur, comme un vampire. C'est la négation de Soi à travers la négation de l'Autre. C'est ainsi.

C'est risque inévitable de l'authenticité.


Un Etre qui choisit d'Etre continuera son processus de discrimination jusqu'à former un nouveau couple procréateur lorsqu'il s'unit à nouveau avec l'horizon du Sens. Il poursuit volontairement la réalisation et la fermeture de son cercle de vie.


Un Etre qui choisit le Non Etre transforme le point de choix en point d'inflexion et refuse de prendre en charge la réalisation de son cercle de vie. Il donc sera à un moment confronté "à rebours" à l'horizon du non-sens qu'il a choisi, ce qui représentera un chrash frontal d'anéantissement: la résultante normale du choix qui a été fait.


Il n'y a pas à se réjouir de cela. Ce n'est pas un jugement, mais un auto-jugement.


Au cours de notre périple, nous serons souvent confrontés à des entités de ce type vampirique. Car dans le cadre plus général de l'Humanité entière, ces entités représentent leur propre "force de choix" collective, et nous confrontent naturellement dans notre propre choix d'être. C'est leur prérogative tant que la possibilité leur est accessible, ce qui ne durera pas toujours...


Le fait que ces entités soient vampiriques est logique: elles ont choisi la perpétuation de la dépendance symbiotique. Elles ont nié l'Autre polarité, en refusant la voix de leur essence profonde, de leur Source. Dès lors, refusant la polarité, l'énergie de la tension polaire (Tao) ne leur est plus accessible! Elles ont donc besoin de prendre leur énergie à l'extérieur !

Alors qu'un couple qui éclot progressivement comme une fleur fait jaillir de plus en plus sa propre énergie au coeur de sa polarité intégrée.


Bisous,

steph
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5647
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 20 Juin 2007, 13:57

..merci..encore une question...

...comment faire ,lorsque celui/celle qui a "choisi" en totale inconscience cette voix "régresive" ,est pris dans son propre piège...comment aider...


Citation :
Donc, procréant des êtres humains, on peut juste les amener au point de leur choix critique, mais pas plus loin, car sinon, ils resteraient forcément prisonniers de la symbiose "infantile", de leur dépendance à leurs Créateurs, et ne pourraient s'authentifier dans leur propre vérité personnelle.

...meme si j ai perçu ce que tu dis..même si le role de sauveur n a pas sa place dans cette question,comment faire pour sauver/élever/éclairer/monter cette part de "symbiose infantile", "en l autre ...quand l effet "miroir" ne suffit pas...

Citation :
Par la dialectique de Soi et Autrui, ce choix critique est établi dans une problématique de reconnaissance de l'Autre dans sa différence, puisqu'en fait, l'authentification de Soi passe inévitablement par la reconnaissance et le respect de l'Autre.

:50:
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
 
..."Elargir son horizon"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"
» "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: