ANTAHKARANA

Gnose et Spiritualité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ..."Elargir son horizon"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mar 16 Oct 2007, 19:33

Conclusion.
Avant de quitter ce sujet, quelques explications et mises au point complémentaires s’imposent. L’influence de la libre pensée des théosophes est généralement sous-estimée en dehors des cercles d’initiés qui se penchent sur leurs travaux. Il est cependant indéniable qu’elle a été très importante et qu’elle a parfois abouti à des résultats très controversés. Ils voulaient libérer les hommes des asservissements, y compris de celui de la pensée. Cela les a amenés à critiquer très sévèrement les églises et tout particulièrement l’Église catholique romaine. On était alors à l’époque de la séparation de l’Église et de l’État. Mais ils se sont attaqués à d’autres autorités et ils ont vigoureusement épaulé le Féminisme qui poussait les femmes à rejeter a tutelle masculine. Ils ont soutenu énergiquement l’action de Gandhi, qui les admirait beaucoup, pour lancer le mouvement visant à libérer l’Inde de la tutelle britannique.
Je crois bien qu’il faille aussi admettre ici, à regret, qu’entre les deux guerres, certains théosophes allemands se sont assimilés aux forces noires décrites par Annie Besant lorsqu’elle se rallia au camp des alliés au début de la première guerre mondiale. Ils s’appuyèrent alors sur des altérations des propos de Nietzsche, de Blavatsky, de Steiner, et Max Heindel, pour prôner la doctrine du pangermanisme et celle de la race des seigneurs. Haushorfer, par exemple, se sépara de la Société de Théosophie, et créa la Société de Géopolitique. Cette organisation devint rapidement un instrument du National Socialisme allemand. La thèse allemande sur l’origine des religions archaïques et les mouvements de population, prétendit qu’au début du règne de l’Homo sapiens, le continent arctique était une terre fertile peuplée par une race d’hommes blonds, la race aryenne. Sa patrie était Thulé, parfois confondue avec l’Atlantide. Après le basculement catastrophique de l’axe terrestre, Thulé se serait transformé en champ de glace provoquant la dispersion des Aryens en Allemagne, aux Indes, jusqu’en Grèce. Quelques savants allemands partirent de cette hypothèse et fondèrent, en 1912, un groupe de recherche, le groupe de Thulé, transformé en société secrète après la première guerre. Ultérieurement, Adolf Hitler y fut présenté par des amis antisémites.
Voyez aussi, dans l’exemple qui suit, pourquoi j’évoquais le mépris dont Guénon accablait les petits profanes péremptoires, qu’il distinguait si péremptoirement de lui-même. Maintenant, il est encore un point qu’il faut bien préciser pour éviter tout malentendu. Il ne faut certes pas penser que celui qui entend se maintenir dans une attitude rigoureusement traditionnelle doit dés lors s’interdire de jamais parler des théories de la science profane. Il peut et il doit au contraire, et quand il y a lieu, en dénoncer les erreurs et les dangers, et cela surtout lorsqu’il s’y trouve des affirmations allant nettement à l’encontre des données de la tradition, mais il devra toujours le faire de telle façon que cela ne constitue aucunement une discussion " d’égal à égal ", qui n’est possible qu’à condition de se placer soi-même sur le terrain profane. En effet, ce dont il s’agit réellement en pareil cas, c’est un jugement formulé au nom d’une autorité supérieure, celle de la doctrine traditionnelle, car il est bien entendu que c’est cette doctrine seule qui compte ici et que les individualités qui l’expriment n’ont pas la moindre importance, or on n’a jamais osé prétendre, autant que nous sachions, qu’un jugement pouvait être assimilé à une discussion ou à une " polémique ".
Si, par un parti pris dû à l’incompréhension et dont la mauvaise foi n’est malheureusement pas toujours absente, ceux qui méconnaissent l’autorité de la tradition prétendent voir de la " polémique ", là où il n’y en a pas l’ombre, il n’y a évidemment aucun moyen de les en empêcher, pas plus qu’on ne peut empêcher un ignorant ou un sot de prendre les doctrines traditionnelles pour de la " philosophie ", mais cela ne vaut pas même qu’on y prête la moindre attention. Du moins tous ceux qui comprennent ce qu’est la tradition, et qui sont ceux dont l’avis importe, sauront-ils parfaitement à quoi s’en tenir. Et, quant à nous, s’il est des profanes qui voudraient nous entraîner à discuter avec eux, nous les avertissons une fois pour toutes que, comme nous ne saurions consentir à descendre à leur niveau ni à nous placer à leur point de vue, leurs efforts tomberont toujours dans le vide.
On peut d’ailleurs trouver des termes équivalents chez les théosophes, dans une formulation moins agressive et vexatoire. Citons par exemple Mme Blavatsky, car nous avons vu que Rudolf Steiner était beaucoup plus modéré. Nous autres, théosophes, disons que votre progrès, que cette civilisation dont on parle avec tant d’emphase, ne valent pas mieux qu’un essaim de feux follets voltigeant au-dessus d’un marécage d’où s’exhalent des miasmes empoisonnés et mortels.
Il faut réaliser ceci. A un moment donné, tous ces penseurs ont été saisis par une inextinguible soif de spiritualité. Ils ont été illuminés par une connaissance donnée ou venue d’ailleurs, au point que leurs vies et leurs convictions en ont été radicalement changées. Ils ont voulu partager avec les autres hommes le trésor qu’ils avaient découvert. Pour communiquer, ils ont alors utilisé leur intellect pour donner un sens cohérent et une forme partageable à ce qu’ils voulaient rendre accessible et compréhensible à tous. Peut-être l’ont-ils alors, d’une certaine façon et pour certains lecteurs, abîmé.

Ce qui importe ici, c’est le feu.

De ce qui brûlait dans leur âme, et qui consumait leur corps, nous percevons à la fois la lumière de la flamme intérieure mais aussi la grisaille des fumées théoriciennes. Que celles-ci ne nous aveuglent pas ! Ce qui importe, voyez-vous, c’est le feu dévorant venu d’en haut et de nulle part, qui descendit chaque fois, du fond du mystérieux Zoran jusqu’au fond de chacun de leurs cœurs humains. La destinée de leurs théories a pu suivre la nature de ce Monde, naître, croître, briller, descendre. Ce n’est pas vraiment important. Avec les yeux du cœur, il faut voir qu’elles furent dictées par une soudaine illumination spirituelle. Elles se construisirent ensuite patiemment avec la raison et l’intellect dans un but de partage. Finalement, elles s’affaiblirent dans l’insuffisance des moyens humains de connaissance humaine ou dans les illusions de l’âme.
Les Théosophes peuvent sembler s’être égarés dans le spiritisme, ( et même l’action politique ), les Anthroposophes ont peut-être versé dans une systématique des cycles et des races, et ont tenté d’intégrer l’astrologie. Guénon a pu irriter en affichant une morgue certaine et une intolérance trop souvent manifeste. Max Heindel a vu certains de ses travaux déformés et exploités par une idéologie raciste, et les amis de Jacques Weiss n’ont jamais pu donner une grande diffusion à leur théorie en raison de l’ampleur et de la complexité de leur construction intellectuelle.
L’Amour Bonté fut créé par Dieu
avant même la création du Monde.
Il est la raison d’être même de l’Homme.

Le Talmud

(Il s’agit ici du bien gratuit, fait sans raison ni retour, par tous les hommes bons, les " justes parmi les nations ").

Tous ces hommes bons voulaient nous aider. Quelques incidents dommageables montrent le danger des théorisations et la nécessité d’en éviter soigneusement les écueils. Nous veillerons donc à n’établir aucune théorie intellectuelle ou raisonnable et nous nous bornerons à rapprocher au mieux les idées de tous ces penseurs.
On ne peut prendre le ciel d’assaut.

On y accède seulement par grâce. On ne peut approprier le Grand Tout universel, le Zoran, ni l’enfermer dans l’intellect, car nul fragment ne peut contenir ce Grand Tout, lequel est à la fois Dieu, l’Univers et l’Homme. Essayons de résumer le message complexe et magnifique des Théosophes. La Création Totale et Divine est située sur plusieurs plans imbriqués les uns dans les autres, au travers desquels les créatures progressent pour gagner le plan divin de la pure spiritualité. L’Homme n’est absolument pas cette insignifiante créature biologique rampant sur la petite planète que nous appelons la Terre. L’Homme théosophique, c’est l’Adam Primordial, Adam Kadmon, ou Démiurge. Il a une dimension cosmique. Comme les créatures qui l’ont devancé, il est associé au Logos. L’univers de la matière lui a été confié, et il est la somme des créatures matérielles. Il a une importance créatrice immense. L’existence et toute l’évolution de l’ensemble du cosmos matériel résultent de la progression de sa prise de conscience.
Mais l’Adam Primordial est encore loin du but et trouve difficilement son chemin. La situation dans laquelle se trouvent les petits "hommes animaux" conscients que nous sommes n’est donc pas une punition. Elle nous dote d’une faculté tout à fait nouvelle et particulière qui est la conscience individuelle. C’est une occasion spécialement construite. Elle nous est offerte par les esprits supérieurs pour aider l’Adam Primordial à réintégrer enfin l’état et le Monde originels.
La nature entière attend avec impatience
la manifestation des enfants humains de Dieu


Pendant que les Théosophes formulaient leur message avec leur imagerie particulière, d’autres penseurs donnaient un visage différent à la même vérité.
C.G. Jung, par exemple, nous décrit avec d’autres mots le processus d’individuation, " qui est le cheminement de la connaissance vers un nouveau palier de l’humain, à partir duquel le passé s’éclaire, l’homme de circonscrit et se définit pour de nouveaux essors ".
Il m’apparaît très probable que C.G. Jung suivait d’assez près les travaux des théosophes, qui étaient ses contemporains. Par ailleurs, il s’intéressait aussi beaucoup aux significations ésotériques de la recherche alchimique dont il s’efforçait de déchiffrer les symboles en s’appuyant sur sa connaissance de la psychologie humaine, et il a écrit un énorme traité sur ce sujet. Certains théosophes, dont Rudolf Steiner par exemple, intégraient, prudemment et progressivement, les découvertes révolutionnaires des psychologues à leurs cosmogonies ésotériques. Cela se décèle dans leurs derniers ouvrages. On avait abandonné l’intolérance, et on était en présence d’un phénomène de vases communicants. De son coté, un dissident de la Société de Théosophie, Krisnamurti qu’ils avaient appelé Alcyone, rejetait toute théorie intellectuelle élaborée par la raison, toute formulation imagée, toute croyance, et toute doctrine. Il préconisait le contact direct de l’intelligence humaine avec l’intelligence divine. Laissons le temps faire son œuvre.

Sérénité

A l'aurore du jour prochain,
La rose neuve de ma vie,
Un à un déplie ses pétales,
La beauté de la rose, c'est la joie du rosier.
A jamais je suis le rosier.

Sous l'écrasant soleil de Juin,
La rose ouverte de ma vie,
Un à un délie ses pétales,
Le parfum de la rose, c'est la voix du rosier.
A jamais je suis le rosier.

Dans l'air parfumé du serein,
La rose passée de ma vie,
Un à un oublie ses pétales.
Le destin de la rose, c'est la croix du rosier.
A jamais je suis le rosier.

En l'attente du clair matin,
Le nouveau bourgeon de la vie,
Un à un mûrit ses pétales,
Chaque jour une rose, c'est la loi du rosier.
A jamais je suis le rosier.

Au-delà de la rose, demeure le rosier.

( Poèmes pour l’An 2000 ).
http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_9.htm[/url]
144000
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mar 16 Oct 2007, 20:35

en complément et avec discernement
extraits:
Steiner pose les limites entre l’Anthroposophie et la Théosophie

Steiner distingue l’Anthroposophie de la Théosophie : contre le médiumnisme il oppose la méthode scientifique ; contre la transe il insiste sur la pensée claire de l’état de veille comme préalable à l’acquisition de connaissance ; contre l’ancienne Gnose il soutient que le savoir doit passer au crible d’une investigation rigoureuse par la pensée selon la méthode scientifique ; contre le secret « ésotérique » il cherche à communiquer « exotériquement » ces secrets ; contre une vision unilatérale de l’Orient il fait découvrir l’apport de l’Occident dans son renouvellement de la sagesse orientale ; contre l’intégration aveugle de toutes les religions il accorde un sens spécial au Christ ; contre le peu d’intérêt accordé à l’art, il prône le développement artistique l’architecture, le drame, la danse, etc. ; contre une approche synchronique des « vérités supposées éternelles et universelles » il adhère à une approche diachronique qui insiste toujours sur le contexte historique de production culturelle, en fonction des différents stades du développement humain (Tummer, 2001 : 52). De plus, la Théosophie considérait Lucifer comme le « grand enseignant de l’humanité », ravalant le Christ au titre d’« avatar » parmi d'autres, voire même un avatar inférieur puisqu'il était à la solde du méchant Yahvé. Steiner s’oppose catégoriquement aux assertions anti-judéo-chrétiennes des Théosophes. Pour Steiner, le Christ est non seulement le « représentant de l’Humanité » dans sa perfection potentielle, il est aussi une vérité cosmique objective en tant que pivot de toute la création et du développement de l'homme, étant identique au Logos - la sagesse qui crée le cosmos. Quant à Yahvé, Steiner ne le considère pas comme étant le Père Tout Puissant mais comme un Elohim (ou Exousiai ou Esprit de la forme) ; situé au-delà des Anges, Archanges et Archées. Par ailleurs, C.B. Leadbeater et Annie Besant, directrice la Société Théosophique Générale à partir de 1895, croyaient avoir découvert la réincarnation du Christ, qu’ils identifient au Maitreya Bouddha, en la personne de Jiddu Krishnamurti. Steiner condamna radicalement cette possibilité en proclamant le caractère absolument unique de l’incarnation du Christ en Jésus. Selon lui la parousie ne signifie pas le retour du Christ dans un corps physique mais bien dans l’éthérique, le monde invisible des forces formatrices et des êtres de la Nature (Steiner, 1910).

La cosmosophie et l’anthroposophie steinerienne

Steiner se distancie des « spiritualistes », or il considère néanmoins que tout le matériel est une manifestation visible du spirituel qui lui est antérieur. Le but de toute la création serait le développement du moi humain. La vision anthroposophique du cosmos est donc non seulement christocentrique mais aussi anthropocentrique. Steiner conçoit que la Terre elle-même se réincarne sept fois selon un plan précis (Steiner, 1910). L'humain était présent depuis le commencement avant même la création du minéral, mais peu conscient de lui-même. Le corps physique a commencé son développement dans la première incarnation de la Terre, nommée Ancien Saturne (rien à voir avec la planète), un corps céleste fait de pure chaleur. Le corps éthérique (forces formatrices), que nous partageons avec les végétaux, tire son origine de l’incarnation suivante, aérienne et gazeuse : l'Ancien Soleil. Le corps astral, l’âme animée faite d'émotions, de sensibilité et de rêve, que nous partageons avec les animaux, s'est développé sur l'Ancienne Lune, l'état fluidique qui constitue le troisième stade, immédiatement antérieur à la Terre minérale actuelle. Au cours de l’Ancienne Lune certains êtres spirituels, ou hiérarchies célestes, sont entrés en opposition avec les hiérarchies progressives ; ainsi de nombreux anges déchus ont joint les rangs de Lucifer dans sa révolte. Les Archées, les Archanges et les Anges ont vécu leur stade humain respectivement dans l’Ancien Saturne, l’Ancien Soleil et l’Ancienne Lune. L’espace-temps réservé à notre développement est la Terre (Steiner, 1910).

L’homme est descendu graduellement suivant une pente descendante afin d’acquérir le moi dans la matière minérale. C'est seulement dans la Terre minéralisée, la quatrième incarnation de la terre, au plus bas de la descente dans la matière, que l'humain a pu développer un moi conscient d'être séparé des autres. Avant de pouvoir enfin s’incarner dans des grands singes assez évolués et ainsi pouvoir s’approprier un corps physique adéquat, l’humain archétypal a dû attendre que des parties de lui-même se détachent et se sacrifient en se faisant animaux. L’humain archétypal, au commencement, ne faisait qu’un avec le règne animal (Steiner, 1910). Sans ce sacrifice de la part des animaux, l’humain n’aurait pu être ce qu’il est aujourd’hui car il doit se nourrir des règnes inférieurs. Or il n’y a pas que les animaux qui ont accepté de se sacrifier, il y a aussi des êtres spirituels qui sont restés en retard dans l’évolution et constituent aujourd’hui des forces perturbatrices dans l'évolution humaine. Ce sont ces êtres spirituels retardés, lucifériens, qui ont causé la chute de l’homme. Par conséquent, l'homme acquit la conscience du moi plus tôt que prévu et s’emplit par trop de matière minérale, de « poussière ». L'homme se trouve depuis confronté aux forces du mal et son incarnation constitue l’arène d’un combat entre les forces progressives et retardataires et dont l’enjeu est la liberté humaine. Une fois le moi acquis et la liberté qui y est liée, l’homme a acquis la possibilité de faire le mal. Pour sauver l’humain de la déchéance rendue possible par la liberté individuelle, le Christ s’est sacrifié en s’incarnant dans la chair afin de pouvoir se manifester humainement et montrer aux hommes la voie de l’Ascension. Sans l’incarnation du Christ, et si l’humain ne suivait pas son exemple, la création irait à sa perte à cause des lois entropiques de la Nécessité. Le Christ est venu porter les forces nécessaires à la résurrection des corps. Sans son incarnation et son union avec le devenir humain et terrestre, le monde entier serait incapable de retourner au spirituel ni même de continuer à exister. Jésus-Christ a révélé une imagination du Graal aux apôtres, signifiant que l’homme doit devenir un Graal en portant le sang du Christ (ou son Ego), c’est-à-dire en transformant ses corps inférieurs (corps physique éthérique et astral) en corps supérieurs spiritualisés, et faire de même avec la Terre (elle aussi dotée d’un corps physique éthérique et astral, ce dernier étant fait des esprits de la Nature) en s’unissant à elle. La tâche de l’homme est donc de s’unir à la matière et aux règnes inférieurs qui constituent ses propres corps inférieurs de même que ceux de la Terre, afin de les spiritualiser......

Des théosophistes accusèrent Steiner de donner préséance à la religion chrétienne, or pour lui le Christ transcende les religions et n'est aucunement limité par les dénominations chrétiennes. Le Christ se serait manifesté avant le christianisme dans Vishvakarman (ancienne Inde), Ahura-Mazda (ancienne Perse), Osiris (ancienne Égypte) et dans Odin dans les mythes nordiques avant de s'incarner dans un corps physique en Palestine et de révéler son imagination du Graal pour le futur : la transformation-résurrection de l’humanité et de la Terre (Archiati, 1996). Les anciennes religions à mystères devaient servir à préparer la voie à la venue du Christ et jouent un rôle de Précurseur. La Gnose issue des anciens mystères est une voie dépassé qui selon Steiner appartiendrait à l'époque égypto-chaldéenne, soit du quatrième millénaire à l’an 747 avant notre ère (Steiner, 1910). La voie d’initiation moderne n’est plus une gnose ancienne reçue passivement lors d’une initiation de trois jours. Le christianisme a transformé de fond en comble les anciens mystères et les a rendus publics en les révélant dans les sept stations de la Passion du Christ. Les premiers chrétiens gnostiques ont compris le mystère du Christ à travers le prisme de la philosophie grecque et de la sagesse des mystères d’Orient, que Steiner appelle "luciférienne", c'est-à-dire découlant des révélations anciennes de Lucifer, qui se serait incarné en 3000 avant notre ère (Steiner, 1910). Son dualisme esprit-corps et son attitude de fuite devant le monde illustrent son côté « luciférien ». La voie d'initiation moderne, rosicrucienne, renouvelle le courant du Graal, lequel a renouvelé le christianisme manichéen et gnostique (Steiner, 1910).....

Les deux types de clairvoyance
Diet (2002) insiste sur la différence fondamentale qui existe entre le développement de la clairvoyance imaginative et la clairvoyance atavique. L’Imagination correspond au niveau immédiatement supérieur à la conscience de veille. Si elle est bien maîtrisée, elle peut mener à l’Inspiration, puis à l’Intuition, qui correspond au plus haut degré de clairvoyance. L’Imagination au sens steinerien, ou clairvoyance imaginative, ne doit rien à l’imagination au sens fantaisiste ni à l’autosuggestion : elle consiste en la capacité de créer une forme-pensée pure, indépendante des sens, construite par notre propre effort de volonté, en vue que des êtres spirituels se manifestent à travers elle (1905). Son antithèse la clairvoyance atavique ou clairvoyance visionnaire appartient au passé mais persiste encore, autrefois utilisée par les dieux mais aujourd'hui dirigée par des démons. Elle est dangereusement trompeuse du fait qu’elle imite parfaitement les impressions sensorielles, comme au cinéma, affirme Diet (2002). L’humain moderne doit développer son âme de conscience, un degré supérieur de conscience de l’âme en voie de spiritualisation. Pour y arriver, il faut avoir acquis un savoir solide basé sur l'expérience concrète du moi et non pas un savoir basé sur la clairvoyance visionnaire, atavique, car cette dernière doit s’éclipser pour le sain développement de l’intellect et du moi. Un moi sain doit fonder sa liberté sur la connaissance directe ; un savoir fondé sur les visions, qui imite le réel mais reste néanmoins un simulacre saisissant de réalité, court-circuite la formation d'un sens du moi sain (Diet, 2002 : 64). Dans le passé, les dieux dirigeaient les humains à travers les imaginations ataviques ; dans le futur, l’homme se dirigera lui-même par la clairvoyance imaginative, développée par son propre effort de pensée pure. Diet (2002 : 62-67) en conclut que pour obtenir une compréhension juste de la réincarnation et du karma, il faut absolument écarter les visions obtenues dans un état de conscience réduit comme l’hypnose ou le lying car celles-ci nous amènent carrément en sens inverse du développement de la clairvoyance Imaginative selon Steiner. Les visions issues de la clairvoyance atavique sont des symptômes pathologiques et nous rabaissent à l'infra-conscient, lequel mène à l’infrahumain. Pis encore, la clairvoyance atavique nous place sur la pente dangereuse menant à la huitième sphère (Steiner, 1915)....

En résumé, Steiner et certains anthroposophes avertissent le lecteur qu’il y a un danger de confusion et d’illusion inhérent à toute investigations portant sur les vies antérieures. Fonder sa compréhension du karma et de la réincarnation sur des visions originaires de la clairvoyance atavique en est un exemple. Derrière ces visions ataviques se cacheraient des êtres ahrimaniens, eux-mêmes manipulés par des mauvais initiés souhaitant répandre de fausses conceptions de la réincarnation et du karma. En répandant du matérialisme ainsi qu’une mauvaise compréhension du karma et de la réincarnation, ces occultistes emprisonneraient toujours plus de défunts dans leur loge, leur « salle d’attente », et conduisent ensuite ces défunts vers les séances de spiritisme, de médiumnisme. Les êtres spirituels ahrimaniens utilisent ensuite les souvenirs de ces défunts et les dévoilent dès qu’on ouvre la porte de la clairvoyance atavique, par exemple lors des séances de transe hypnotique et de régression sous hypnose dans des « vies antérieures ».


Publié par SORATH à l'adresse
http://8esphere.blogspot.com/2007/09/la-rincarnation-sans-lesprit.html
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mar 13 Nov 2007, 20:59


Les dessous de la Liberté!

je vous partage cette vidéo reçue ce matin d un invité:


Citation :
Ce film GRATUIT en Anglais vous révèle l'impact qui nous attends bientôt (visionnez surtout la partie III, vers 1h11 après le début du film).


http://www.zeitgeistmovie.com/


Visionnez, tirer vos conclusions, faites votre propre enquête si cela vous dis et surtout… METTEZ VOUS EN ACTION car là, non seulement cela vaut VRAIMENT la peine mais en plus nous en avons le pouvoir (du moins encore pendant quelques années), ne serais-ce qu'en distribuant ce lien.


Merci POUR MOI, merci POUR VOUS et merci POUR L'HUMANITÉ ENTIÈRE.


Sono
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 28 Déc 2007, 09:38

reçu d Isabelle ce matin:

Citation :

Voici le site d'un groupe de recherche de l'Université Stanford. Des laboratoires de recherche dignes des plus grands films de science-fiction! Toutes les technologies qui concernent HAARP, émission d'ultra hautes et basses fréquences, projections holographiques, etc. En passant, ces techonologies ont une influence directe sur les êtres humains. Elles peuvent causer des troubles de l'humeur, des troubles mentaux, elles peuvent créer des hallucinations collectives et encenser des violences comme le massacre du Rwanda...

http://www-star.stanford.edu/~vlf/

Ces recherches, inspirées des plus grands travaux de Nicolas Tesla, servent et serviront à une élite débile qui veut dominer le monde "par consentement ou par la force"... Pour des bonnes nouvelles, svp vous adressez au Club positif!!!

Isabelle,(conscience du peuple) que je remercie pour son travail de recherche,meme soi nous n avons pas toujours les mêmes points de vue!

144000
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 42
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Matrice et prédateurs .. vigilance vs liberté   Jeu 17 Jan 2008, 15:30

Voilà un excellent article de Dominique.. merci à lui !  A mes yeux ça rétablit une vérité parfois occultée: avant de pouvoir vivre d'amour inconditionnel il est bon d'ouvrir les yeux et de voir que l'enfer il est ici !!!

David




- Qu'est-ce qui essaie de se greffer sur votre attention ?

- A qui confiez-vous votre propre autorité, votre propre pouvoir ? A des " autorités " politiques, religieuses, financières, économiques, judiciaires... ? A vous-mêmes ?

- Vos pensées sont-elles réellement vôtres ?

- Vos actes suivent-ils vos paroles, et celles-ci sont-elles le prolongement de vos pensées ?

- Etes-vous orienté " objet " (accumulation frénétique) ou orienté " sujet " ?

- Quel est votre degré de naïveté face aux informations télévisuelles, écrites, distillées quotidiennement ? Est-ce " réel " ?

- Préférez-vous les hurlements et glapissements télévisuels ou l'interactivité et le silence créatif ?

- Etes-vous attiré par le côté catastrophiste de ce qui est présenté (l'état de la planète, l'économie, la politique, les prophéties, les sites " conspirationnistes ", etc.) et vous lamentez-vous intérieurement et en public (attitude de la victime) ? Entrevoyez-vous d'autres pensées, paroles et actions constructives ?

- Sachant que chacun crée sa réalité et qu'il n'y a jamais ni bourreau, ni victime ni sauveur, quel est votre degré de " dépendance aux événements extérieurs " et celui de la projection extérieure de votre réalité intérieure ?

- Sachant que toute peur, toute ignorance (totale ou partielle), toute agressivité, sont des empreintes prédatrices en soi, observez-vous vos pensées ? " Qui pense " et " qui écoute " ?

Il ne peut y avoir aucun jugement, ni de soi, ni d'autrui, l'autre étant le reflet, minimisé ou amplifié, de soi-même. Il n'y a que la simple observation de son propre processus intérieur.

A chaque fois qu'un pas est franchi sur le chemin de l'évolution, des pans entiers de ce que nous pourrions considérer comme un mur obscur sont mis à jour. Au plus nous progressons, au plus ces périodes " obscures " sont intenses, mais brèves, et au plus nous sommes ensuite à même d'expérimenter de longues périodes de joie, d'amour, de connaissance, et d'abondance.

L'obscurité nous attaque-t-elle réellement et est-elle en train d'interférer avec notre chemin de vie, afin d'empêcher toute évolution ? Non. Il s'agit plutôt, à chaque fois, d'une part sombre de nous-mêmes, si infime soit-elle, qui nous quitte, en se faisant remarquer, de telle façon qu'elle ne puisse plus être refoulée et niée. Les parts les plus sombres de nos âmes qui nous ont accompagnés pendant des éons et ont accumulé de l'énergie dense sont en train d'être purgées. Nous pouvons, par exemple, observer une forte densité chez autrui, alors qu'elle est en partie ancrée en nous-mêmes, le tout s'effectuant par réflexion, telle un subtil jeu de miroirs. Il suffit de l'observer en soi, sans jugement, et elle disparaît presque instantanément.

Tout cela peut se présenter temporairement sous forme d'oubli, de peur, d'agressivité, voire de rage, réprimée ou non, de lassitude, de déprime, d'émotions et de pensées noires, d'expériences très courtes, mais désagréables.

Cela est du au manque d'attention envers nos propres pensées et au délai de plus en plus bref entre la pensée et la manifestation, puisque nous vivons une accélération temporelle sans précédent dans l'histoire de l'humanité, et arrivons progressivement au " point zéro " de la manifestation immédiate.

Sur quoi notre attention est-elle focalisée ?

Comme nous traversons une turbulente période de transition entre l'ancienne et la Nouvelle Conscience, il est bon de connaître les véritables enjeux, dont la libération de l'emprise de la Matrice, ainsi que l'accès de plus en plus marqué à la multi dimensionnalité, qu'il nous faut intégrer.

Au stade actuel, ces écrits pourraient même être considérés comme pré transitoires, ou presque.

- Don Juan, le chamane Yaqui connu grâce aux écrits de Carlos Castaneda :


" Les anciens sorciers du Mexique ont découvert que nous avions un compagnon pour la vie : nous hébergeons un prédateur qui vient des profondeurs du cosmos et qui a pris les rênes de nos vies. Les êtres humains sont ses prisonniers. Le prédateur est notre seigneur et notre maître. Il nous a rendus dociles et impuissants. Si nous voulons protester, il réprime notre protestation. Si nous voulons agir de manière indépendante, il exige que nous nous en abstenions. (...)

Durant tout ce temps, j'ai essayé de te faire comprendre que quelque chose nous retenait prisonniers. Nous sommes vraiment prisonniers ! (...) Ils ont pris le pouvoir parce que nous sommes de la nourriture pour eux, et ils nous pressent sans merci parce que nous sommes leur nourriture. (...)

Les sorciers pensent que les prédateurs nous ont inculqué nos systèmes de croyance, nos idées sur le bien et le mal et nos moeurs sociales. Ils nous ont donné la convoitise, l'avarice et la lâcheté. Ce sont les prédateurs qui nous rendent suffisants, routiniers et égomaniaques.

Afin de nous rendre obéissants, faibles et dociles, les prédateurs se sont engagés dans une manoeuvre prodigieuse - bien sûr, prodigieuse depuis le point de vue d'une stratégie de combat. Une manoeuvre horrible du point de vue de ceux qui le subissent. Ils nous ont donné leur esprit ! Tu m'entends ? Les prédateurs nous ont donné leur esprit, qui est devenu notre esprit ! L'esprit des prédateurs est baroque, contradictoire, morose et maintenant, rempli de la peur d'être découvert d'un instant à l'autre. Je sais que même si tu n'as jamais souffert de la faim, tu possèdes l'anxiété de la famine, qui n'est autre que l'anxiété du prédateur qui craint qu'à tout instant, sa manoeuvre puisse être découverte et que sa source d'alimentation lui soit refusée. A travers l'esprit, qui après tout est leur esprit, les prédateurs injectent dans la vie des êtres humains tout ce qui leur convient. De cette manière, ils se garantissent une marge de sécurité, un tampon contre leur peur.

(...) En jouant sur notre conscience de soi, qui est le seul point de conscience qui nous reste, les prédateurs créent des éruptions de conscience qu'ils consomment de manière impitoyable et prédatrice. Ils nous insufflent des problèmes débilitants qui provoquent le jaillissement de ces éruptions de conscience et de cette manière, ils nous maintiennent en vie pour pouvoir se nourrir des éruptions énergétiques de nos pseudo préoccupations. "

Carlos Castaneda, " The active side of infinity ".


Dernière édition par le Jeu 17 Jan 2008, 15:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
V

avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 109
Date de naissance : 09/09/1974
Age : 42
Localisation : Belgique
Loisirs : Psychologie ... Gnose
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Jeu 17 Jan 2008, 15:31

Suite...

- Le premier volet de la trilogie Matrix :

" La Matrice est partout - elle est tout autour de nous - même maintenant, dans cette pièce. Tu peux la voir quand tu regardes par la fenêtre ou quand tu allumes la télévision. Tu peux la sentir quand tu vas travailler, quand tu vas à l'église, quand tu paies tes impôts. C'est le monde qui a été plaqué sur tes yeux pour te rendre aveugle à la vérité - que tu es esclave. Comme tout le monde, tu es né en captivité - né dans une prison que tu ne peux ni sentir, ni toucher - une prison pour ton esprit.

La Matrice est un système, Neo. Ce système est notre ennemi. Quand tu es dedans, que tu regardes autour, que vois-tu ? Des hommes d'affaires, des enseignants, des avocats, des charpentiers - l'esprit de tous ces gens que nous essayons de sauver. Tu dois comprendre ceci : la plupart de ces gens ne sont pas près à être débranchés - et beaucoup d'entre eux sont tellement inertes et atteints - tellement dépendants du système qu'ils se battront pour le défendre. "

Morpheus à Neo, The Matrix

- Conversation avec les Cassiopéens (Laura Knight) :

" Cassiopeans : ... Etant donné vous vous apprêtez à pénétrer dans la quatrième densité qui s'approche de vous, vous devez maintenant faire un choix : progresser dans le service aux autres ou rester au plan du service à soi-même. C'est une décision qui va vous demander pas mal de temps d'ajustement. C'est à cette période que l'on se réfère lorsque l'on parle de la " période de mille ans ". C'est cette période qui déterminera si vous évoluerez jusqu'au service aux autres ou si vous resterez au niveau du service à soi-même. Et ceux qu'on appelle les reptiliens ont fermement choisi de se verrouiller au plan du service à soi. Du moment qu'ils résident au plus haut niveau de densité où une telle chose est possible, ils doivent constamment pomper d'énormes quantités d'énergie négative dans les niveaux inférieurs, soit la troisième, deuxième dimension, etc. - et c'est ce qu'ils font. Cela explique aussi pourquoi leur race se meurt, parce qu'ils n'ont pas été capables d'apprendre comment se retirer de cette forme particulière d'expression pour passer au service aux autres. Et c'est parce qu'ils sont restés tellement longtemps à ce niveau, qu'ils s'y sont installés et développés, c'est pour cela qu'ils sont en train de mourir et qu'ils cherchent désespérément à vous pomper toute l'énergie possible, mais aussi qu'ils tentent de métaboliquement recréer leur race. (...)

Question : Etant donné que nous sommes si nombreux sur cette planète, pourquoi ne débarquent-ils pas simplement pour prendre le pouvoir ?

Cassiopeans : C'est leur intention. C'est leur intention depuis très longtemps. Ils ont fait des allers et retours dans le temps pour mettre en place leurs projets, afin de pouvoir absorber le plus d'énergie négative possible lorsque vous passerez de la troisième et la quatrième densité, dans l'espoir qu'ils pourront vous capturer dans la quatrième densité et de ce fait, accomplir plusieurs choses :

1) assurer la survie de leur race
2) augmenter leur nombre
3) augmenter leur pouvoir
4) étendre l'hégémonie de leur race dans toute la quatrième densité

Pour réaliser tout cela, ils interféré et ont manipulé les événements depuis 74 000 ans, selon votre calendrier. Et ils l'ont fait en faisant des allers et retours continuels dans l'espace temps. Le plus intéressant, c'est qu'ils échoueront.

Question : Comment pouvez-vous être si sûrs qu'ils échoueront ?

Cassiopeans : Parce qu'on le voit. Nous sommes capables de tout voir, pas seulement ce qu'on veut voir. Leur échec vient de ce qu'ils ne peuvent voir que ce qu'ils veulent voir. En d'autres termes, c'est la plus haute manifestation de ce que vous appelez prendre ses désirs pour des réalités. Et au niveau de la quatrième densité, prendre ses désirs pour des réalités génère ces réalités. Vous savez comment on prend ses désirs pour des réalités ? Bon, cela ne devient pas tout à fait une réalité pour vous parce que vous êtes dans la troisième densité, mais si vous étiez dans la quatrième densité et que vous fonctionniez comme cela, ça deviendrait vraiment votre conscience de la réalité. De ce fait, ils ne peuvent pas voir ce que nous voyons, car nous sommes sur un mode de service aux autres et que résidant dans la sixième densité, nous pouvons voir tout ce qui est en tous les points tel que cela est, et non tel que nous voudrions que cela soit. "

Cassiopaea - Laura Knight

- Don Miguel Ruiz, chamane toltèque :

" Avant même notre naissance, toute une société de conteurs était déjà présente. Les conteurs qui étaient déjà présents nous ont appris comment nous comporter en tant qu'humains. D'abord, ils nous ont dit que nous étions garçon ou fille, ensuite ce que nous étions, ce que nous devions être et ce que nous ne devions pas être. Ils nous ont dit comment nous comporter en tant que femme ou en tant qu'homme. Ils nous ont dit d'être des femmes correctes et décentes, des hommes forts et courageux. Ils nous ont donné un nom, et nous ont expliqué le rôle que nous allions jouer dans leur histoire. Ils nous ont préparés à vivre dans la jungle humaine, à entrer en compétition avec nos semblables, à imposer notre volonté, à nous battre contre notre propre espèce. Ils nous ont gavés de connaissances, et bien sûr, nous les avons cru. Les conteurs qui nous entourent nous ont appris comment créer notre propre histoire.

En explorant l'histoire que nous créons, j'ai découvert qu'elle possède une voix. Si vous voulez, vous pouvez appeler cette voix " pensée ". Je l'appelle " la voix de la connaissance ", parce qu'elle vous raconte tout ce que vous connaissez. Elle essaie constamment de trouver un sens à toute chose. Cette voix est toujours là. Elle ne s'arrête jamais. Elle n'a pas d'existence véritable, mais vous l'entendez. Vous pouvez dire " Et bien, c'est moi. C'est moi qui me parle. " Mais si vous êtes la voix qui parle, alors qui est en train d'écouter ?

La voix de la connaissance peut aussi être appelée le menteur qui vit dans votre tête. Le menteur parle dans votre langue, mais votre esprit, votre vérité n'a pas de langue. La vérité, vous la connaissez, tout simplement, vous la sentez. La voix de votre esprit essaie de sortir, mais la voix du menteur est plus forte et tonitruante, elle accroche votre attention presque tout le temps. Vous entendez la voix du menteur, et que vous dit-elle ? " Regardes-toi. De quoi as-tu l'air ? Tu n'y arriveras jamais. Tu es trop nul. Pourquoi même essayer ? Personne ne me comprend. Comment pourrais-je être heureux alors que des millions de gens meurent de faim ? "

Cette voix profère généralement des mensonges, parce que c'est la voix de ce que vous avez appris, et vous avez appris tant de mensonges, principalement à propos de vous-même. La voix de la connaissance peut provenir de votre propre tête, ou elle peut venir des gens qui vous entourent, mais votre réaction émotionnelle à cette voix vous avertit : " je suis en train d'être abusé, violé ". Chaque fois que l'on se juge soi-même, que l'on se sent coupable, que l'on s'inflige des punitions, c'est parce que la voix dans notre tête nous dit des mensonges. Chaque fois que nous avons des conflits avec nos parents, nos enfants, notre bien-aimé(e), c'est parce que nous croyons à ces mensonges, et qu'ils y croient eux aussi.

Mais ça ne s'arrête pas là. Lorsque nous croyons à ces mensonges, nous ne pouvons plus distinguer la vérité, alors nous faisons des milliers de suppositions que nous prenons pour la vérité. Une des plus énormes suppositions que nous faisons, c'est de prendre les mensonges que nous croyons pour des vérités !

Il y a 2000 ans, un des plus grands maîtres a dit: " Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre. " Libre de quoi ? Libre des conteurs qui vivent dans votre tête et qui vous parlent sans arrêt. Je n'ai plus cette voix dans ma tête, et je peux vous assurer que c'est merveilleux. Lorsque la voix dans votre tête s'arrête finalement, vous découvrez la paix intérieure.

Cette voix a gardé le contrôle de votre tête pendant tant d'années, elle ne va pas se taire simplement parce que vous voulez qu'elle vous fiche la paix. Mais au moins, vous pouvez la contrer en ne croyant plus ce qu'elle vous raconte.

Si vous suivez ces deux règles simples, tous les mensonges qui viennent de la voix de la connaissance ne survivront pas à votre scepticisme et finiront par disparaître :

- Règle numéro 1 : ne croyez pas en vous-même. Ecoutez votre histoire, mais n'y croyez pas, parce que vous savez maintenant que c'est en majeure partie de la fiction. Lorsque vous entendez la voix dans votre tête, ne la prenez pas personnellement

- Règle numéro 2 : Ne croyez personne d'autre. Vous savez que si vous vous mentez à vous-même, il y a toutes les chances que les autres se mentent aussi à eux-mêmes. Et s'ils se mentent à eux-mêmes, ils vont forcément aussi vous mentir.

Vous pouvez changer votre vie en refusant de croire en vos propres mensonges. Commencez avec les mensonges principaux qui limitent l'expression de votre bonheur et de votre amour. Si vous détachez votre foi des mensonges, ceux-ci perdront leur pouvoir sur vous. Ensuite, vous pourrez récupérer votre foi et l'investir dans des croyances différentes. Si vous cessez de croire aux mensonges, votre vie se transformera, comme par magie. Vous serez libérés de la peur, des problèmes et des conflits. C'est la vérité absolue, et je ne peux pas l'exprimer plus simplement. "

Don Miguel Ruiz

Nous pourrions ajouter des chapitres entiers d'extraits en provenance de toutes les cultures, de toutes les philosophies.

Les Rose Croix, les spirites et d'autres parlent d'entités astrales organisées, des ex-êtres humains qui ne veulent pas évoluer et s'accrochent à la densité matérielle à partir de l'astral. Pour survivre, ils ont besoin de nos émotions dont ils se nourrissent. Cela est vrai en partie. Il en va de même pour les formes pensées, sortes d'égrégores individuels et collectifs enserrant l'individu et l'humanité, pour préserver leur existence illusoire. C'est ainsi que le " diable " - ou la " bête " - des religions n'est qu'un agrégat de formes pensées de peur, d'ignorance, et d'illusions collectives.

Ces créatures du bas astral (comme celles décrites par les Rose Croix ou les spirites), ou, plus " haut " (en fréquence), de quatrième dimension (comme les " gris ", les " prédateurs " ou les " flyers " de Castaneda, etc.), ont progressivement, depuis des éons, mis en place un plan d'asservissement machiavélique (machiavélique au sens de l'inversion systématique de toutes les valeurs humaines - " Le Prince " de Machiavel est représentatif de cette dérive sociopathique / psychopathique) : infuser dans la conscience humaine des modèles psychologiques limitants et débilitants qui puissent garantir une production soutenue des émotions dont elles ont besoin pour survivre. Il s'agit de tous les modèles dualistes pervers : le monde extérieur (qui est le fondement de la " réalité ") et le monde intérieur (inexistant, illusoire, ou " virtuel "), les notions de bien et de mal, de Dieu face au Diable, la séparation, la division, la honte, la colère, la peur, le jugement, l'ignorance.

Comment reconnaître la part de prédateur en soi ? C'est très simple : chaque pensée de peur, d'agressivité, de jugement, de colère, de honte, de déprime, de séparation, de division, de vengeance, etc. est une pensée prédatrice. Il s'agit de toute pensée teintée de négativisme.

Etre au courant des pièges orchestrés par la Matrice est une chose, en faire une obsession en est une autre :

- D'un côté, il FAUT être au courant de tout ce qui se trame dans notre dos (et l'on s'étonne de la quantité incroyable de gens qui ferment les yeux sur tout et ne sont tout simplement au courant de rien. Ils constituent le vivier dans lequel puisent les champions de la manipulation mentale).

- D'un autre il NE FAUT PAS tomber dans cette forme d'obsession paranoïaque qui consiste à traquer le " mal " partout où il pourrait se trouver (et encore faut-il être capable de distinguer les deux, car le " mal " peut aussi être un levier provoquant un déclic inverse), que ce soit dans les mass médias, sur des sites " conspirationnistes " ou tout simplement chez le voisin. Cela fait le jeu de la Matrice et, surtout, comme l'extérieur est toujours le reflet de l'intérieur, le fait de passer son temps devant les journaux télévisés et de se plaindre de " la situation dans le monde " ou des " méfaits du genre humain " etc. représente une bien piètre image de son propre univers intérieur.

Bien des gens se disent " positifs " mais il suffit de tendre un peu l'oreille pour s'apercevoir que cette affirmation de positivisme est noyée dans un véritable océan de négativisme dont les vagues peuvent engloutir celui qui n'est pas dans un état de vigilance accrue.

La meilleure façon de se protéger de ses propres pensées négatives et des formes pensées collectives est de les observer sans les juger, et ensuite de porter, immédiatement, son attention ailleurs, vers un monde d'idées positives et de créativité. C'est d'ailleurs ainsi que beaucoup se détournent des médias de masse abrutissants, passifs, et passent plus de temps sur Internet, univers actif, de connaissance, de conception élargie du monde, d'interactivité, de créativité, d'ouverture, pour qui a cette conception de la découverte permanente des autres et par conséquent, de soi.

La loi de l'attraction (on attire ce qu'on pense et ce que l'on est) est toujours vraie SI on prend en compte le fait qu'on se doit d'observer la polarité inverse, ce qui nécessite une bonne dose de vigilance sur le plan énergétique. Ombre et Lumière cheminent toujours côte à côte. Quand la Lumière est là, l'ombre n'est pas loin.

Une expression résume très bien le tout : " Observer (et parfois expérimenter) ce que l'on ne veut pas, pour savoir ce que l'on veut ". Ou encore : Dans une cuisine, tous les ingrédients sont présents. Il suffit de choisir ceux qui s'assemblent bien pour la préparation désirée, de laisser les autres de côté, et de jeter ce qui est périmé.

Tout n'est qu'une question d'intention et d'attention. De l'effet désiré et de l'énergie consacrée.

Là se trouve la clé de la liberté individuelle.

-Dominique-
Silver-Wolves.Com
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Jeu 17 Jan 2008, 17:04

merci Fluzz,
je connais très bien le site de Dominique et encore mieux ceclui de Laura dont tu trouveras de nombreux extraits sur Antahkarana!
j ai mis ton post ici en lecture libre!

voir d autres liens

http://antahkarana.forumzen.com/vous-avez-aime-f10/les-sites-forums-blogs-que-j-aime-t48.htm

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Sam 23 Fév 2008, 19:46

Ceux qui désirent partager leurs points de vues sur ces sujets sont invité à le faire ici

2012: Ahriman,Lucifer... enjeux actuel pour les moutons ?

http://antahkarana.forumzen.com/notre-quotidien-dans-toute-ses-dimensions-f20/2012-ahrimanlucifer-enjeux-actuel-pour-les-moutons-t1275.htm#7668
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Dachaiah

avatar

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 20
Date de naissance : 25/04/1979
Age : 38
Localisation : france
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 02 Mai 2008, 12:33

Bonjour les amis,

Concernant Maitreya, il préfère
qu'on l'appelle " l' Instructeur " mondial car il n'est pas venu
imposer quelque chose. Imposer quelque chose n'est pas divin.
Cela
fait longtemps que j'ai suivi et surtout vérifier par mon expérience
propre ce que Benjamin Creme ( porte-parole ) a dit. Et je peux
AFFRIMER SANS AUCUNE CRAINTE que le Christ Maitreya est Celui qui doit
venir. Je vous conseille de lire tous les livres écrits sous la
direction de Benjamin Creme ( Editions PARTAGE ) et lire également la
Revue Partage International, pour avoir une vue plus large et juste de
ce qui est.
Bien à vous !
Sincèrement.
:m4:
http://pagesperso-orange.fr/revue.shakti/maitre.htm
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 06 Aoû 2008, 15:59

Accueil du site Politique de Vie

Citation :


Comment échapper à la puce ?

Par Joël Labruyère

15 mai 2005



Comment échapper à la puce - Joël Labruyère

Après avoir déjà tout
enduré, nos contemporains accepteront les derniers outrages car ils
estiment avec fatalisme qu'ils n'ont pas le choix. Déjà, on entend "ce n'est pas si grave".
Il n'y aura donc aucune révolte lorsque la loi nous imposera la puce.
Alors, comment feront les derniers résistants pour passer à travers les
mailles de la gestapo électronique qui sonne le glas de la liberté ?
D'abord, il faut comprendre d'où provient ce système de marquage
identitaire.


A l'origine, la carte d'identité nationale est une invention de la
révolution française. L'individu devint alors un être identifié,
répertorié, suivi, ne pouvant plus se déplacer, acheter, louer ou
vendre sous le nom de son choix, ni passer une frontière sans être
repéré. On voit combien le fichage "démocratique" de l'identité nationale a réduit la liberté individuelle.


La carte d'identité des révolutionnaires est la matrice du système
d'emprise qui va se refermer dans un laps de temps qu'on ne peut pas
encore préciser.


Les
autorités évitent habilement de parler de cette invention liberticide,
laissant aux allumés de la conspiration et aux écologistes le soin du
dégazage préliminaire. On habitue en douceur les éléments rebelles,
sans créer de vagues dans la population. Les opposants se répandent en
pétitions vaines, s'épuisent dans le vide philosophique de la
contestation par Internet, et finalement, puisque le danger n'est
pas imminent, ils passent à une autre marotte.


Alors, lorsque le moment sera venu, la puce, banalisée et désamorcée,
leur sera imposée dans le dos. Pour riposter, il faudrait être plus
habile que le diable ce qui n'est pas facile.


Lorsqu'on ne s'appuie pas sur un lobby, sur l'opinion publique ou sur
les masses, la contestation est stupide. C'est le signe même de
l'impuissance. Or, il faut agir. Mais y a t-il une solution ?


Puisque notre identité nationale repose sur notre appartenance à la
république française, il faut se demander si nous voulons continuer à
appartenir à cette communauté politique et administrative ?


Plus largement, voulons-nous être des citoyens de l'ordre mondial dans
lequel la république française est une simple région administrative ?


Or, les lois de la république comme celles de l'ordre mondial
s'appliquent à tous les français et aux citoyens du monde entier. Dès
lors, comment nous soustraire à l'une ou à l'autre, puisqu'ils sont
fondus dans la globalité juridique internationale ?


Vous contestez les lois de la république ? Vous refusez de vous
soumettre à l'empucelage au nom de la liberté de conscience ? Fort
bien. Il ne vous reste alors qu'à protester auprès des instances
européennes et mondialistes, ce qui vous ramènera vite à la case
départ.


Vous vivez à présent dans l'ordre mondial. Il est loin le temps où l'on pouvait émigrer pour échapper à une tyrannie locale.


La loi impériale internationale s'applique aux Papous comme aux
fermiers de Lozère. Et la puce sera un instrument d'identification "démocratique". On ne pourra pas y échapper par les voies légales.


Alors, comment sortir de l'enfermement ?


Il semble qu'il n'y ait aucune issue légale pour refuser de faire comme
tout le monde dans le nouvel ordre mondial, sauf en dernier recours,
l'objection pour raison religieuse. C'est la seule justification qui
pourrait être recevable au plan juridique lorsqu'on observe les
confessions qui ont fait accepter des dérogations pour incompatibilité
cultuelle de leurs rites avec les lois laïques.


Ainsi, l'excision est officiellement interdite mais pas la
circoncision. Les cantines de la république - qui ne privilégie
personne - ne servent pas de porc aux musulmans.


Par de nombreux exemples, on voit que les religions ont obtenu des
dérogations de taille, alors que la justice refuse la moindre entorse
au citoyen isolé et récalcitrant.


Essayez de pratiquer la circoncision sur votre bébé à l'aide du silex
rituel utilisé quotidiennement par les rabbins ! Vous verrez ce qu'en
dit la direction des affaires sanitaires et sociales ! Mais vous pouvez
tailler des prépuces à tour de bras, si vous démontrez votre
appartenance au Judaïsme orthodoxe.


Essayez
d'égorger un mouton dans votre baignoire pour la fête de l'Aït, sans
être membre de la communauté musulmane ! Vous verrez ce qu'en disent
les ligues de défense animale !


Partez errer librement à travers la France, confiné dans une roulotte
avec cinq gosses non scolarisés ! Vous n'avez cette liberté que si
vous êtes inscrit comme membre de la communauté gitane des "gens du voyage".


Entretenez un harem de femmes, habillées comme des paysannes
médiévales, auxquelles vous avez imposé le vœu de pauvreté,
d'obéissance et de "chasteté"
! Vous aurez à vos trousses les médias, les ligues de défense des
droits de l'homme, sans compter les féministes. Mais si vous êtes
organisé en congrégation religieuse, sous l'obédience de l'église
catholique, alors faites ce que bon vous semble de ces femmes ! Vous
pouvez les expédier dans des bordels pour missionnaires tout au fond de
l'Afrique. Nul n'ira vérifier.


Des exemples de dérogation à la loi peuvent être trouvés dans les
confessions religieuses et également dans des communautés ethniques et
idéologiques. Par exemple, les députés sont immunisés contre
les conséquences de leurs actes délinquants - ce qui peut aller
jusqu'à l'absolution pour crime ! Quand a t-on entendu dire qu'un élu a
été condamné pour viol ou pour meurtre ? Or, ces messieurs ne sont pas
toujours que des petits voleurs de la nation !


Quand un médecin peut-il être accusé d'avoir empoisonné dix personnes
entre le lever et le coucher du soleil, et d'en avoir envoyé au moins
une par jour à la morgue ? Cela n'arrivera jamais car l'ordre des
médecins le protège des tracasseries qui rendraient impossible le beau
métier de charlatan patenté.


Il faut donc appartenir à un groupe représentatif et puissant pour se
faire respecter. La république protège ceux qui savent se protéger
d'elle. Par contre, l'individu isolé, qui n'est membre d'aucune loge,
se sent bien esseulé lorsqu'on lui reproche le vol d'une pomme.


Comme nous ne pouvons prétendre obtenir un privilège découlant d'une
déontologie professionnelle ou d'une assermentation - à moins d'être
politicien, juriste, médecin, ou haut fonctionnaire - il faut nous
résoudre à faire valoir nos principes spirituels intangibles.


Si vous refusez de vous soumettre à une obligation légale que votre
conscience réprouve, alors, faites respecter vos principes spirituels,
si vous en avez.


Bien entendu, en ce qui concerne la puce ou les vaccins, ce n'est pas
l'Eglise qui prendra votre défense car elle a choisi son camp. Quant à
elles, les ligues des droits de l'homme vous riront au nez, et pire,
elles vous poursuivront pour refus de comportement civique.


Il ne reste donc qu'une seule possibilité : il faut adopter une
nouvelle identité - religieuse et nationale - et faire respecter ce
choix face aux autorités. On trouvera la méthode téméraire mais il n'y
en a pas d'autre.


C'est pourquoi, je déclare mon appartenance à la Nation Libre dont les
principes sacrés interdisent le marquage de mon être à la manière du
bétail.


Plutôt que d'attendre qu'on vienne vous marquer dans la chair et
l'âme, sortez de l'ordre mondial ! Faites-vous enregistrer sur la
dimension spirituelle par un acte de conscience, et rejoignez votre
famille d'esprit. Choisissez votre camp !

Joël Labruyère

http://www.politiquedevie.net/Mafia-democratie/Echapperalapuce.htm
et
dossier RFID:
http://antahkarana.forumzen.com/la-verite-qui-fache-f17/rfid-t586.htm?highlight=rfid
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
domimusique



Féminin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 5
Date de naissance : 19/02/1961
Age : 56
Localisation : ath
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Message de la plus haute importance!   Jeu 07 Aoû 2008, 17:24

Message de la plus haute importance!





Bonne lecture!!

DU GOUVERNEMENT ELECTRONIQUE AU TRANSHUMANISME ?

I. Préalables.
II. Contexte
III. TIC en général - Gouvernement et surveillance électroniques.
.a.Avantages
b Inconvénients
IV. Implants TIC et aspects éthiques.
a. Notre historique
b. réflexions à partir d’un dossier du Groupe européen d’Ethique.
Le domaine médical est le grand « cheval de Troie » de l’implantation électronique des
humains.
V : Nanotechnologies , Convergence NBIC et Transhumanisme.
a. Les nanotechnologies
- Perspectives fantastiques
- Risques invraisemblables ne pouvant, en conscience, être pris.
b. La convergence NBIC
c. Le Transhumanisme
VI. De nouvelles armes terrifiantes dont les armes Electro Magnétiques
VII. Quel progrès ?
VIII. Note d’espoir


Synthèse et réflexion éthique.
http://www.stoppuce.be/docs/e-gov_au_transhu.pdf
Certifier des agrocarburants
incertifiables… ?

Les dernières négociations
européennes relatives à la certification des agrocarburants font
apparaître l’affligeante incapacité des Etats membres à prendre la
mesure de l’urgence environnementale et alimentaire de ce
dossier.
Date de publication : Dimanche 03 Août 2008 à
09H43:12



<table width="100%"> <tr> <td valign="top" width="100%">Il apparaît mal venu, compte tenu de
la crise alimentaire mondiale, de pénaliser la fonction
nourricière de l’agriculture. Or, aucune certification ne peut
empêcher que les denrées agricoles destinées aux agrocarburants
finissent dans un réservoir plutôt que dans un estomac ! Les 850
millions de « crève-la-faim » diront : merci !

Pour
répondre à l’objectif de 10% d’incorporation d’agrocarburants dans
les carburants conventionnels européens d’ici 2020, seuls seraient
éligibles les agrocarburants permettant une réduction de 35% des
gaz à effet de serre par rapport à l'utilisation de carburants
fossiles : une réduction peu ambitieuse et dont les méthodes de
calcul sont litigieuses.

Un seuil de 50% pourrait être
établi après 2015, mais la Commission avoue elle-même ne pas
savoir s’il est réaliste. Ce seuil supérieur, en excluant
plusieurs cultures européennes, entraînera un recours massif aux
importations. Or la série de critères environnementaux et sociaux
visant les importations seront « non contraignants », c'est-à-dire
sans aucune portée !

Les deux critères contraignants
prévus, portant sur la préservation de la biodiversité et des
stocks de carbone (prairies, forêts, zones humides…) pourraient
cantonner les cultures énergétiques aux espaces agricoles: cela
aura pour seul effet de déplacer les cultures alimentaires vers
les forêts tropicales et autres espaces naturels…Or la
déforestation est déjà responsable de 20% des émissions de gaz à
effet de serre…

Le débat semble désormais s’orienter vers
l’autorégulation des producteurs eux-mêmes: juges et parties, on
ne peut que leur faire confiance !

A l’heure de
l’évaluation des politiques publiques, rappelons que l’inspection
des finances a pointé du doigt le coût pour le contribuable du «
plan biocarburant » français : pour lutter contre le changement
climatique et sortir de notre dépendance au pétrole: 1€ investi
dans les économies d’énergie est 5 fois plus rentable qu’ 1 €
dépensé dans les agrocarburants…

Pour Jean-Claude
Bévillard, chargé des questions agricoles à FNE :

«Ce
blanc-seing délivré à une catastrophe environnementale,
alimentaire, et climatique s’oppose aux études récentes qui
convergent pour souligner que le développement des agrocarburants
n’est pas une orientation pertinente au niveau mondial. Seul
l’abandon de l’objectif d’incorporation peut résoudre ce dossier.»


Source : http://www.fne.asso.fr</td></tr></table>
Revenir en haut Aller en bas
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mar 23 Sep 2008, 20:27

- - - - - - - - - - NEXUS N° 58 - - - septembre-octobre 2008
REGARD SUR LE MONDE



  • 11 Septembre : 7 ans après, le combat pour la vérité continue.
  • Pétrole : La Russie passe première de la classe
  • Terre : Une inversion des pôles en cours ?
  • Petit risque de méga collision avec un astéroïde en 2036.
  • Une force inconnue taquine les engins spatiaux.
  • Mondialisation : Pour la banque mondiale, biocarburants = crise alimentaire
  • Ovnis : La NASA perd ses dossiers
  • Santé : Wi-Fi dans les écoles
  • sont des cobayes
  • Crop circles : Le choc de la saison 2008

DOSSIER

HAARP QUI SÈME LE VENT…


60 % d’augmentation au cours des quinze dernières années ! C’est le chiffre qui caractérise les catastrophes dites « naturelles ». Entre 1994 et 1998, la moyenne s’est établie à 428 événements par an ; entre 1999 et 2003, elle a augmenté des deux tiers pour atteindre 707 par an en moyenne. La plus forte hausse a été enregistrée dans les pays à faible indice de développement humain (142 % d’augmentation). Les facteurs les plus couramment mis en cause lors de catastrophes naturelles sont les dérèglements climatiques dus à l’activité humaine, voire les variations de l’activité solaire. Beaucoup plus rarement sont évoqués les effets de technologies électromagnétiques discrètes, mais extrêmement puissantes, comme celle du High Frequency Active Auroral Research Project (HAARP) développée depuis les années 80 dans le cadre du secret défense, et dont les antennes émettent depuis l’Alaska et le Groenland…

CATASTROPHES NATURELLES OU REPRESAILLES CLIMATIQUES ?


Après qu’Al Gore ait réussi à convertir le monde néolibéral à la cause écologique en levant avec une facilité déconcertante une croisade contre les gaz à effet de serre désignés comme l’ennemi n° 1 à la nouvelle conscience mondiale, nous observons une troublante corrélation entre violents évènements « naturels » inédits et enjeux géostratégiques, depuis les tempêtes qui ont balayé la France fin 1999 jusqu’au récent tremblement de terre chinois. Une analyse minutieuse des conflits géopolitiques majeurs, des grandes étapes qui ont scellé le progrès de la mondialisation, met au jour une inquiétante concomitance avec des catastrophes naturelles dont le caractère exceptionnel défie même les modélisations scientifiques.
LE MONDE SELON HAARP ...


Conçu officiellement à des fins scientifiques, HAARP s’inscrit en réalité au cœur du programme militaire américain Joint Vision 2020 qui conduit entre autres des expériences sur les énergies dirigées en vue de guerre météorologique. Autant dire qu’il constitue une menace aussi bien 
pour le climat et l’environnement que pour la paix mondiale.
BENJAMIN FULFORD DEFIE LES ILLUMINATI


En juillet 2007, un journaliste canadien du nom de Benjamin Fulford lançait sur le Net un message inouï : une société secrète japonaise l’avait choisi comme porte-parole pour sommer les Illuminati (entendez les maîtres du monde occultes de l’Occident) de renoncer à leur programme de réduction de la population mondiale à travers le terrorisme biologique, via le SRAS, ou climatique, via HAARP… À défaut, la nouvelle alliance entre yakusa japonais et triades chinoises se chargerait de mettre fin au règne des Rockefeller, Rothschild, et compagnie… Coup d’éclat d’un mythomane ou coup de poker géostratégique sans précédent ? Bill Ryan et Kerry Cassidy, du projet Camelot, sont allés interviewer Fulford au Japon 
où il réside depuis vingt ans.
CAPITALISME DU DÉSASTRE ET SPOLIATIONS DURABLES


Les guerres, les crises politiques et financières, les catastrophes, qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine, sont devenues grâce à une doctrine économique des opportunités sans égale pour créer et pomper de la richesse tout en éradiquant certaines classes sociales de toute une région, un pays. Certains auteurs, comme la journaliste et activiste canadienne Naomi Klein, ont pointé le doigt vers d’implacables mécanismes éminemment destructeurs qui, depuis le début des années 70, ont incarné « des moments historiques » d’enrichissement économique centripète au profit des plus forts. GEOPOLITIQUE


POUR EN FINIR AVEC LE MYTHE DU PIC PÉTROLIER


Pour qui sonne le glas de l’or noir ? Pas pour les Russes, selon le spécialiste de la mondialisation et « ex-croyant » de la théorie du pic pétrolier F. William Engdahl. En effet, ceux-ci auraient développé à l’ombre de la Guerre froide un savoir-faire technologique fondé sur une théorie révolutionnaire de l’origine même du pétrole… AGROBUSINESS

LES SEMENCES DE LA DESTRUCTION (3E PARTIE)


Dans cette troisième et dernière partie, Stephen Lendman démonte la stratégie menée par les quatre géants de l’agrobusiness américain– Monsanto, Cargill, DuPont et AgriSciences – dans le but de contrôler l’approvisionnement alimentaire mondial. Terminator, Traitor, blé contraceptif… les armes technologiques mises au point par les semenciers complètent ainsi l’arsenal de guerre financé par les Rockfeller en vue de réduire la population mondiale. PHYSIQUE

UNE SCIENCE DU TEMPS POUR CHANGER LE FUTUR


La physique des particules, nos rêves, nos succès, nos échecs, le système solaire, la bible… la « théorie du dédoublement du temps » jette des ponts entre des domaines qui, a priori, n’ont rien à voir entre eux… Son auteur a été récompensé en 2007 pour une publication scientifique à New York. Entièrement vérifiée par les faits, cette re-découverte d’une connaissance universelle apparaît ici d’une cruciale actualité.- - -télécharger au format PDF ÉNIGMES ARCHÉOLOGIQUES

DES DISQUES DE PIERRE EXTRATERRESTRES DÉCOUVERTS EN CHINE


Exhumés en 1938 dans une grotte montagneuse de la frontière sino-tibétaine, d’étranges disques de pierre cannelés racontent l’histoire de visiteurs extraterrestres, les Dropas, dont quelques-uns auraient survécu à l’atterrissage forcé de leur vaisseau spatial en Chine, il y a 12 000 ans.- - -télécharger au format PDF ÉCOLOGIE

WATERCONE : DE L’EAU DOUCE POUR TOUS


Donnez-lui du soleil, de l’eau de mer et il vous rendra chaque jour une eau douce et potable… Économique, écologique et simple d’emploi, le dessalinisateur solaire Watercone® a déjà gagné le Energy Globe Award 2007 pour son projet pilote au Yémen. Il devrait rapidement conquérir la planète. BIOPHYSIQUE


LE BIOCHAMP, UNE FORCE UNIVERSELLE À EXPLORER


Une force mystérieuse détectée autour d’organismes vivants varie en fonction de l’activité solaire, des phases de la Lune, des positions planétaires et du champ magnétique terrestre. Mise en évidence à l’aide d’un dispositif spécifique, cette force ouvre un champ d’exploration qui s’étend des particules subatomiques aux galaxies. ÉLECTRON LIBRE

SOUVENIRS DE VIES EXTRATERRESTRES


Passionné par les questions paranormales et mystiques, Brad Steiger a recueilli les récits de 40 000 personnes relatant des rêves et des souvenirs de vies extraterrestres. Leurs témoignages, étonnamment précis et cohérents, sont souvent empreints d’une intense nostalgie. UFOLOGIE


JEAN KISLING, UN TÉMOIN D’EXCEPTION


La très respectable Association Aéronautique et Astronautique de France, société savante civile, publie sous l’égide de sa nouvelle commission dédiée à l’analyse des phénomènes aériens inexpliqués, l’exceptionnelle expérience vécue par un pilote aux nombreux états de service : Jean Kisling. Ce dernier témoigne d’une confrontation armée aérienne incroyable avec des engins exotiques et évoque les surprenantes confidences d’un membre des services « discrets » américains.
UN PETIT PAS POUR L’UFOLOGIE, UN GRAND POUR LA DIVULGATION


Le 23 juillet dernier, Edgar Mitchell, sixième astronaute envoyé sur la Lune et docteur en sciences aéronautique et astronautique, s’est exprimé ouvertement sur la question ovni au micro de Nick Margerrison sur Kerrang radio. Conçue au départ comme une reconstitution de la mission Apollo 14, l’émission a très vite pris une tournure inattendue… ÉNERGIE LIBRE

MOTEURS À EAU ET JUS DE CERVEAU


Devant la flambée du prix du pétrole, les neurones s’échauffent plus que jamais pour trouver des alternatives énergétiques. Le point sur les innovations, et les dernières expérimentations

http://www.nexus.fr/nexus_en_kiosque.php
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Jeu 23 Oct 2008, 08:36

Haarp : arme climatique
(début de sujet page 4)

http://www.dailymotion.com/video/x75f7n_itele-haarp-arme-climatique_news
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 26 Aoû 2009, 22:08

Je remonte ce sujet de 2007 suite à de nombreuse conversations privées sur ce sujet:
Pousse-t-on le cerveau à disjoncter ?

"Flanagan a dit, lors d’une récente interview, que HAARP pouvait être non seulement le « réchauffeur ionosphérique » le plus puissant au monde, mais aussi l’appareil le plus puissant jamais conçu pour la manipulation du cerveau. Selon les documents, lorsque HAARP sera pleinement opérationnel, il sera en mesure d’envoyer des ondes ELF et VLF utilisant de nombreuses formes d’ondes à des niveaux d’énergie suffisants pour influer sur le fonctionnement cérébral de l’ensemble de la population d’une région."


Citation :
" Les anges ne jouent pas de cette Haarp "


Haarp: http://fr.wikipedia.org/wiki/HAARP

http://www.jp-petit.com/nouv_f/Crop%20Circles/Haarp.htm


..un "sujet" que je suis depuis quleques années et que je vous partage...avec discernement ...

Un article intéressant sur l'action sur le cerveauEdition:
Louise Courteau, éditrice inc.
481, Chemin du Lac St-Louis Est
St-Zénon, Québec, Canada
J0K 3N0

ISBN:2-89239-249-7

Auteurs : Jeanne Manning, journaliste et Dr Nick Begich, homme politique de l’Alaska. Ed. Louise Courteau, Juin 2003, 400 pages, qui me paraît très important.



Chapitre 22

Pousse-t-on le cerveau à disjoncter ?


Les nouvelles technologies offrent des possibilités incroyables pour améliorer l’apprentissage, la mémoire et modifier le comportement humain. Ces outils high-tech futuristes sont disponibles aujourd’hui et commencent à envahir le marché.

Michael Hutchison, un écrivain très en vue dans le domaine des recherches sur le cerveau, a permis aux profanes de se familiariser avec ce sujet.

Selon Hutchison, le cerveau fonctionne dans une bande de fréquences dominantes relativement étroite. Les fréquences dominantes des ondes cérébrales indiquent le type d’activité dans le cerveau. Il y a quatre groupes principaux de fréquences d’ondes cérébrales, qui sont associées à la plupart des activités mentales.

- Le premier groupe, les ondes bêta (de 13à 35 Hertz ou pulsations par seconde) est associé aux activités normales, c’est à dire aux activités familières, pendant lesquelles l’attention de la personne est tournée vers l’extérieur. Les valeurs supérieures de cette bande de fréquences sont associées au stress ou à des états d’agitation, qui peuvent altérer la pensée et affaiblir les capacités de raisonnement.

- Le deuxième groupe, les ondes alpha (de 8 à 12 Hertz) indiquent un état de relaxation. Les fréquences alpha permettent d’apprendre facilement et de bien se concentrer mentalement.

- Le troisième groupe, les ondes thêta (de 4 à 7 Hertz) se rapporte aux images mentales (imagination , rêve éveillé) , à l’accès à la mémoire et à la concentration mentale interne. Cet état se retrouve souvent chez les jeunes enfants, lors de modifications artificielles du comportement et dans les états de sommeil et de rêve.

- Le dernier groupe, les ondes delta, ultra lentes (de 0,5 à 3 Hertz) se retrouvent chez une personne profondément endormie. En règle générale, la fréquence dominante des ondes cérébrales sera au plus bas (en terme de pulsations par seconde) dans un état de relaxation et au plus haut lorsque la personne est très active ou agitée.223

- Une stimulation extérieure au cerveau, avec des signaux électromagnétiques , peut entraîner le cerveau ou le bloquer en phase avec un générateur de signaux externes. Une stimulation extérieure peut conduire ou pousser des ondes cérébrales dominantes dans de nouvelles bandes de fréquences. En d’autres termes, le programmateur de signaux externes ou générateur d’impulsions peut imposer son propre rythme au cerveau d’une personne : les fréquences normales sont alors altérées artificiellement et les ondes cérébrales s’adaptent à la nouvelle bande de fréquences.

La chimie cérébrale subit à son tour des changements, ce qui modifie le fonctionnement cérébral : les pensées, les émotions et la condition physique en sont altérées. Le comportement humain est fonction de sa programmation. La manipulation mentale peut-être soit bénéfique, soit maléfique pour l’individu qui en est l’objet.

Les différentes fréquences, en combinaison avec des formes d’ondes spécifiques, déclenchent des réactions chimiques très particulières dans le cerveau. La libération de ces neurochimiques entraîne des réactions spécifiques dans le cerveau, qui se traduisent par des sentiments de peur, de désirs, de dépression, d’amour, etc. L’éventail complet des réactions émotionnelles et intellectuelles est le résultat de combinaisons neurochimiques très spécifiques des neurotransmetteurs, qui sont sécrétés lors d’impulsions électriques de fréquences spécifiques. Des mélanges précis de ces sécrétions cérébrales peuvent induire des états mentaux très particuliers, comme la peur du noir, ou une concentration intense [224]. Les travaux dans ce domaine avancent à une vitesse fulgurante et on découvre régulièrement de nouvelles choses. Plus nous en saurons sur ces fréquences cérébrales spécifiques, plus nous avancerons dans notre compréhension de l’organisme humain et de son bon fonctionnement. Des radiations de fréquences hertziennes, qui se comportent comme un conducteur sans fil de fréquences extrêmement basses (ELF), peuvent être utilisées pour télécommander les ondes cérébrales. C’est ce que le HAARP pourrait faire dans certaines de ses applications. Toutefois, on ne parle pas des effets secondaires de ce procédé sur l’homme dans les documents de HAARP, mais ils sont mentionnés dans ceux du gouvernement, que nous avons épluchés avant d’écrire ce livre.

M. Light, un chercheur et directeur de Biomedical Instruments, Inc. , un organisme qui commercialise des appareils électro-médicaux utilisés pour le contrôle ou la manipulation de l’activité cérébrale, est souvent cité dans le dernier livre de Hutchison [225]. Le niveau de puissance électrique nécessaire pour effectuer une mesure de contrôle de l’activité cérébrale est très faible (de l’ordre de 5 à 200 microampères) ce qui est des milliers de fois plus faible que la puissance nécessaire pour allumer une ampoule de 60 watts. Il s’agit ici de besoins en énergie très très faibles. L’astuce pour influencer l’activité cérébrale se trouve dans la juste combinaison de la fréquence, du degré de puissance et de la forme d’onde. Ce qui a été réalisé dans ce domaine, au cours des vingt dernières années et, plus particulièrement au cours de ces toutes dernières années, représente un énorme pas en avant.

Les recherches, menées sur le plan international, ont montré que le cerveau peut facilement être excité ou amené à changer d’état de conscience, sous l’influence de champs électromagnétiques externes. Ces nouveaux outils ont fourni de nouveaux moyens aux scientifiques comme aux profanes. Ces moyens sont des appareils électriques de stimulation crânienne, des systèmes sonores, des systèmes à impulsion lumineuse et tout un ensemble varié d’appareils pour l’entraînement du cerveau et le feedback. Les avancées technologiques ont été intégrées dans des systèmes spéciaux de contrôle et de commande, qui permettent aux gens d’apprendre à contrôler et à modifier leur propre activité cérébrale et à obtenir des résultats bénéfiques. Dans les documents, on parle, entre autres, de relaxation, de la maîtrise de la douleur, d’apprentissage accéléré et d’amélioration de la mémoire [226], [227], [228].

Les travaux les plus récents de Hutchison donnent les meilleures descriptions que l’on puisse trouver sur ces techniques destinées à influencer le cerveau. Son dernier livre Mega Brain Power (« Megabrain ») propose au lecteur une mise à jour sur les évolutions dans ce domaine; les développements vont tellement vite, que les applications de cette science galopante n’arrivent plus à suivre. Partant de là, il publie, depuis quelques années, une Newsletter, un bulletin d’informations sur les découvertes les plus récentes. Des publications récentes 229 parlent de technologies capables, entre autres, de guérir des dysfonctionnements du système nerveux, de corriger un déficit de la concentration et les dysfonctionnements dus à l’hyperactivité chez les enfants, de résoudre des problèmes de dépendances aux drogues et à l’alcool. Ce type d’électro-médecine devient un des domaines de recherche médicale les plus passionnants.

Ces dernières années, les scientifiques ont développé des applications médicales et psychologiques et ils ont obtenus des résultats très encourageants. Certains de ces résultats ont éveillé l’intérêt de l’armée de l’air, ainsi que vous le verrez au chapitre suivant. Malheureusement, la recherche militaire continue de considérer ces technologies comme des systèmes d’armement, au lieu d’outils pouvant servir à l’évolution de l’homme.

Un des inventeurs les plus doués d’Amérique, le Dr Patrick Flanagan, prédisait déjà en 1962 une évolution dans la médecine : Je crois qu’un jour l’ensemble des pratiques médicales sera transformé par l’électronique. Les gens auront des traitements électroniques et non plus médicamenteux [230].

Remarque personnelle : ceci n'est pas sans évoquer " La machine de Prioré "

A l’époque, le Dr Flanagan venait d’être reconnu comme l’inventeur de ce qui est toujours l’outil le plus pointu au monde pour influer sur l’activité cérébrale par stimulation électromagnétique et pouvant aussi fonctionner comme interface entre l’homme et l’ordinateur, le Neurophone.

Flanagan a dit, lors d’une récente interview, que HAARP pouvait être non seulement le « réchauffeur ionosphérique » le plus puissant au monde, mais aussi l’appareil le plus puissant jamais conçu pour la manipulation du cerveau. Selon les documents, lorsque HAARP sera pleinement opérationnel, il sera en mesure d’envoyer des ondes ELF et VLF utilisant de nombreuses formes d’ondes à des niveaux d’énergie suffisants pour influer sur le fonctionnement cérébral de l’ensemble de la population d’une région.

Les planificateurs de HAARP n’ont jamais mentionné les recherches de Flanagan, bien que l’Armée de l’air et la Marine aient travaillé dans ce domaine depuis le début des années 60 . Mais comme ils appliquent le cloisonnement et le principe du strict minimum, dont nous avons déjà parlé dans ce livre, il est fort probable que la plupart, sinon tous ceux qui sont impliqués dans la construction et la programmation du projet HAARP dans cette première phase, ne savent rien des possibilités d’utilisation dans le domaine neuroélectrique.

Le Dr Robert O. Becker fit une expérience au début des années 60 avec les ELF (fréquences extrêmement basses) en utilisant un courant continu (CC) pour transporter le signal ELF. En d’autres termes, le signal ELF circulait comme un passager dans un bus : il conservait ses propres caractéristiques, tout en étant porté vers sa destination spécifique. Le Dr Becker a testé ce concept sur des hommes, en utilisant un signal ELF de 1-10Hertz (cycles ou impulsions par seconde). Il en résulta que certaines de ces personnes-cobayes accusèrent une perte de capacité de leur conscience. Les faibles ondes ELF seules ne montraient aucun effet et le CC seul avait un effet très faible. Au dessus de 10Hertz et en association avec le CC, les effets retombaient progressivement jusqu’à atteindre le niveau atteint par le CC seul 231 . Ceci prouve qu’avec des ondes ELF (ces fréquences ont de grandes affinités avec les ondes cérébrales humaines) on peut faire des manipulations externes des processus cérébraux et obtenir de très bons résultats.
http://jp-petit.com/nouv_f/Crop%20Circles/Haarp.htm#action_cerveau
voir le site de Jean Pierre Petit
"Apprenez à penser par vous-même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous"
http://jp-petit.com/nouv_f/nouveau.htm
quelques vidéos..vidéos
Les archives oubliées HAARP
http://www.dailymotion.com/video/xj5xm_les-archives-oubliees-haarp
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: "Quelle humanité après 2012?"   Sam 20 Fév 2010, 22:24

"Quelle humanité après 2012?"


Bienvenue sur le site du C.R.O.M.!



Les Documents

POLITIQUE DES RELIGIONS

  • Les Contes de Fée du Tibet - 1ère Partie - Le pape blanc et le pape noir
  • Les Contes de Fée du Tibet - 2ème Partie - La guerre magique
  • Les Contes de Fée du Tibet - 3ème partie - La duperie de l'évolutionnisme
  • Channels, bas les masques! - Un texte qui a fait des remous dans le New Age
  • L’origine du Nouvel Âge - Les manipulations de la Grande Loge Blanche
  • Opération Blue Beam - Le faux « retour du Christ » en holographique
  • La Piste Jésuite - Pour la plus grande gloire d’Ignace-le-Martien


TECHNOLOGIE NOIRE

  • Comment échapper à la puce? - Aux grands maux les grands remèdes!
  • Contrôle des consciences par l’alimentation - Interview de Dr. Radical sur les OGMs
  • La Bête Binaire de l'informatique - Eclairage occulte des nouvelles technologies
  • La technologie noire du futur - Les prophéties de Rudolf Steiner
  • Télévision, la dévoreuse d'âme - L'arrière-plan occulte révélé
  • L'arnaque des énergies "propres" - L'exploitation des forces de la nature


SCIENCE SACREE

  • La Qâbbalah Du Phénix - Origines phénicienne et sumérienne de la Bible
  • Merkabah - 1ère partie - le vaisseau de l’âme dans la Tradition
  • Merkabah - 2ème partie - Comment redémarrer le vaisseau?


CONSTRUIRE LE FUTUR

  • Nouvelle Civilisation - Petit Manifeste pour une action spirituelle
  • Origine spirituelle de la crise énergétique - Entrevue avec le Pr. Ladorevsky
  • Politique Galactique - 1ère Partie - La dure réalité de la planète Terre
  • Politique Galactique - 2ème Partie - Quelle solution à la domination ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 24 Fév 2010, 23:25

mercredi 24 février 2010 par Zone-7

(Source : Les 7 du Québec)



(Photographer : Pete Souza/The White House via Bloomberg)

François Marginean

La version hollywoodesque du Dalaï-lama a conduit des millions de personnes autour du monde à croire que cet homme est un Saint. Pourtant, la vérité est loin de là. Ce moine tibétain a participé et même dirigé un régime féodal répressif contre le peuple tibétain dans les années ’50, alors qu’il organisait une insurrection contre la Chine avec le soutient de la CIA. Il a avoué lui-même recevoir annuellement des millions de dollars de la CIA pour entrainer ses troupes de guérillas pour se séparer de la Chine. Il appartenait alors à la classe riche et dominante tibétaine, mais lorsqu’il s’aperçut que l’insurrection ne fonctionnerait pas dû au manque de soutien populaire de la masse, il décida de s’enfuir avec cette caste d’aristocrates tibétains en Inde en 1959.

Oui, un moine tibétain créé en partie par Allen Dulles qui est sur la liste de paye de la CIA, vous avez bien lu, sans oublier l’argent des George Soros de ce monde et de leurs révolutions colorées financées par le cheval de Troie de la CIA qu’est la NED, etc... Pas ce qu’il a de plus spirituel.

Dans le contexte où Obama a reçu le Dalaï-lama à Washington, cela sert de provocation directe à la Chine. Cela, combinée à l’affaire Google, des armes vendues à Taïwan par le Pentagone (114 missiles Patriot (2,81 milliards de dollars), de 60 hélicoptères Black Hawk (3,1 milliards), d’équipements de communication pour les chasseurs F-16 taïwanais et de navires chasseurs de mines sous-marines, pour un montant global de 6,4 milliards de dollars), des troubles au Xinjiang avec le mouvement séparatiste des Ouïgours, on peut s’apercevoir que les États-Unis ont peur de la Chine qui est en passe de devenir la plus grande puissance industrielle et économique du monde.

Les États-Unis n’y peuvent rien pour empêcher cette émergence et tentent donc de jouer la carte de la déstabilisation et essaient ainsi de contenir les efforts chinois de mettre la main sur les ressources et le pétrole des régions avoisinantes, dont le précieux pétrole iranien. Ils espèrent ainsi couper les routes d’alimentation en énergie, de briser et éviter les accords commerciaux que la Chine tisse avec plusieurs pays du monde ainsi que de ternir ses liens diplomatiques grandissants avec ses voisins.

Cela explique bien pourquoi les États-Unis sous Obama sont en train de déplacer la guerre afghane vers le Pakistan, le nouveau théâtre militaire américain, qui sert de transit au pétrole iranien vers la Chine. La même chose peut être dite du cas du Yémen, le nouveau front de la "guerre contre le terrorisme" du Pentagone, combiné à la guerre silencieuse menée en Somalie. Le but étant évidemment de contrôler le détroit d’Ormuz, où 40% du pétrole transporté par voie maritime transige, ce qui représente 20% des échanges de pétrole mondiaux.

Voici un passage révélateur des enjeux dans la région du Xinjiang :

Le Xinjiang est limitrophe de six pays où l’on trouve une forte majorité musulmane : l’Afghanistan, le Pakistan, le Kazakhstan, la Kirghizie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. En compagnie du Turkménistan, ces quatre derniers pays forment le groupe de cinq pays de l’Asie centrale qui, jusqu’en 1991, ont fait partie de l’Union soviétique et constituent un pont entre la Chine et la Russie.

Depuis 1759, la province du Xinjiang a appartenu à la Chine sans interruption, sauf entre 1932 et 1934 et entre 1944 et 1948, quand, en raison de la guerre, le pays avait été frappé par le chaos.

Dans cette province du Xinjiang, les gens d’origine ouïgoure constituent 45 pour cent de la population. Les Chinois han, le plus important groupe de population de la Chine, représentent 40 pour cent. Les 15 pour cent restants sont composés d’autres groupes ethniques minoritaires, comme les Chinois hui.

Xinjiang est sans doute la province la plus vulnérable du pays. Elle a 5.000 kilomètres de frontières communes avec des pays qui sont tout, sauf stables. Depuis trente ans, les États-Unis essaient d’assurer leur contrôle sur cette région. C’est pourquoi, depuis 1979, la guerre y sévit en permanence. Celui qui dominera cette région dominera en même temps le bas-ventre de la Russie et, plus important encore, le chainon entre l’Europe et l’Asie. L’Afghanistan, le Pakistan, la province du Xinjiang et les cinq républiques de l’Asie centrale sont cruciales pour le contrôle de la région du monde la plus vaste, la plus riche et la plus peuple : l’Eurasie.

En 1997 est sorti aux États-Unis un bouquin qui a fait beaucoup de bruit. Il a été rédigé par Richard Bernstein et Ross Munro et s’intitule « The Coming Conflict with China » (Le conflit à venir avec la Chine). À la page 5, on peut lire ceci : « Depuis un siècle déjà, les États-Unis tentent d’empêcher qu’un seul pays asiatique puisse dominer la région. C’est précisément ce que la Chine est occupée à faire aujourd’hui. Les intérêts américains sont ici en jeu. »

Le vieux stratège américain Henry Kissinger déclarait, deux ans plus tard : « Le domination sur l’une des parties eurasiatiques – l’Europe et l’Asie – par un seul pays constitue un danger stratégique pour les États-Unis. Car, ainsi, ce pays aurait la capacité de dépasser les États-Unis économiquement et militairement. Et, quoi qu’il en soit, nous devons combattre ce danger. »

Un autre vieux briscard dans ce domaine n’est autre que Zbigniew Brzezinski. Il est aujourd’hui conseiller du président Barack Obama. Dans son fameux ouvrage, « Le grand échiquier », il écrit : « Tous les défis politiques et économiques potentiels de l’Amérique sont eurasiatiques. »

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur, Brzezinski admettra en 1999 qu’en 1979, lui et le président Jimmy Carter avaient provoqué la guerre de l’Union soviétique en Afghanistan. Brzezinski : « C’était quand même une idée brillante ! Les Russes sont tombés dans le piège afghan et vous voudriez que j’en éprouve du regret ? »

Trente ans et des millions de morts plus tard, on peut regarder en arrière. La guerre contre l’Afghanistan a été le début d’une cascade de conflits : la guerre contre l’Union soviétique, la lutte post-djihadique pour le pouvoir en Afghanistan, la guerre civile au Tadjikistan, l’agitation terroriste en Asie centrale, dont la province chinoise du Xinjiang reçoit également sa part.
Le terrorisme, l’arme des Américains



L’« idée brillante » de Brzezinski consistait dans le soutien militaire et logistique de ceux qui, plus tard, deviendraient les Taliban et qui, aujourd’hui, s’appellent toujours « al-Qaïda ». Le Nouvel Observateur posait à Brzezinski la question que voici : « Mais vous avez soutenu l’intégrisme musulman. Vous avez donné des armes à de futurs terroristes. Vous n’en éprouvez aucun regret ? » Réponse de Brzezinski : « Et pourquoi donc ? Qu’est-ce qui s’avérera comme la chose la plus importante, dans l’histoire : les Taliban ou l’effondrement de l’empire soviétique ? »

La tactique des Américains consistait donc à armer les intégristes musulmans. Non seulement en ne tenant pas que l’Afghanistan à l’œil. En 1999, l’écrivain et spécialiste de l’islam Dilip Hiro résume la chose dans le journal The Nation : « L’intention est de créer un mouvement qui, avec un mélange de nationalisme et d’extrémisme religieux, doit être en état de gagner toute l’Asie centrale. » À partir du milieu des années 80, pour accélérer ce processus, des unités de moudjahidine quittent l’Afghanistan pour gagner les républiques voisines de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan. On peut le lire à la page 170 de l’ouvrage très encensé, « L’ombre des Taliban », d’Ahmed Rashid. Les Américains confient la direction de cette opération à Gulbuddin Hekmatyar, un proche ami d’Osama Bin Laden.

Leur mission : déstabiliser via des attentats terroristes. Dès la fin des années 80, c’est ce qui se produit aussi dans la province chinoise voisine, le Xinjiang.

(Source : http://www.infochina.be/fr/node/318)

La déstabilisation via le terrorisme est une vieille arme politique utilisée par tous les empires que ce monde a connus pour faire avancer leur agenda. Elle est employée sans cesse par les États-Unis et Israël de nos jours.

La crise dans le Caucase est étroitement liée au contrôle stratégique des oléoducs de ressources énergétiques et les couloirs de transport. Il est évident que l’attaque géorgienne du 7 août 2008 en Ossétie du Sud avait été soigneusement planifiée. Des consultations de haut niveau ont été tenues avec les États-Unis et l’OTAN dans les mois qui ont précédé les attaques. Les attaques contre l’Ossétie du Sud sont survenues une semaine après que les États-Unis et la Géorgie aient terminé leurs imposants exercices militaires (du 15 au 31 juillet 2008). Les attaques ont également été précédées par d’importantes réunions au sommet organisées sous l’égide du GUAM, une alliance régionale militaire parrainée par les États-Unis et l’OTAN. (Source : http://www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=10025)

La Géorgie est un avant-poste des États-Unis et des forces de l’OTAN, aux frontières immédiates de la Fédération Russe et à proximité du théâtre de guerre du Moyen-Orient, en Asie Centrale. L’Ossétie du Sud est aussi au carrefour stratégique de l’itinéraire des pipelines pétrolier et gazier. (Source : http://www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=9798)

La rhétorique pour une guerre contre l’Iran provenant des États-Unis et d’Israël augmente en crescendo, à laquelle font écho les médias corporatifs occidentaux, alors que l’Iran est considérée comme étant la principale source de pétrole pour la Chine. Les préparatifs de guerre en Israël ont été en cours depuis la fin 2004 et les États-Unis, eux, ont un plan militaire déjà préparé depuis longtemps, baptisé du nom de code TIRANNT, « Theater Iran Near Term » (« Échéance proche théâtre Iran »), par ses planificateurs militaires US. Ce plan a déjà identifié des milliers de cibles en Iran dans le cadre d’un Blitzkrieg (guerre-éclair) du type « Shock and Awe » (« choc et effroi ») qui en est à sa phase finale de préparation. (Source : http://www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=4905) Les préparatifs et les pratiques militaires sont continuellement mises à jour depuis au moins 2007.

Dans un document confidentiel du Pentagone (Nuclear Posture Review) présenté au Sénat au début de l’année 2002, l’administration Bush a mis en place des plans pour une « première attaque offensive » avec des armes nucléaires, non seulement contre l’« axe du mal » (l’Irak, l’Iran, la Libye, la Syrie et la Corée du Nord), mais aussi contre la Russie et la Chine. (Source : http://www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=7146)

Est-ce que l’OTAN, Israël et les États-Unis pourraient mettre le feu aux poudres et ainsi déclencher une Troisième guerre mondiale ? Cette menace est bien réelle, considérant que la Deuxième guerre mondiale a été issue d’une série de petites occupations culminant en une attaque sous faux pavillon sur la Pologne (false flag attack) et que la Première guerre mondiale démarra suite à un seul assassinat politique dans un contexte d’empires en compétition. Il se pourrait alors que les "joueurs d’échec" derrière la scène politique aient plus en tête qu’une simple visite entre le président Obama et un exilé religieux. Toutes les étapes de provocations sont en place.Si une guerre était pour être initiée, une opération sous faux pavillon pour tuer des Américains et blâmée sur le dos de l’Iran serait un scénario fort probable. Ce scénario pourrait mener à une conflagration de tout le Moyen-Orient qui est déjà à feu et à sang, avec plusieurs pays sous occupations militaires. La question qui se pose est la suivante : combien faut-il de pays sous attaques militaires avant que l’on considère cela comme étant une guerre mondiale ? Avec des fronts militaires contre l’Irak, l’Afghanistan, le Yémen, la Somalie, le Pakistan, la Palestine, et l’occupation militaire d’Haïti, la question se pose de soi. Considérant le fait que des provocations et des plans d’attaques contre l’Iran, le Liban, la Syrie sont en place, que le Vénézuela soit dans la mire du Pentagone, que la Chine soit visée et que la Russie soit l’objet d’une menace directe par le déploiement de missiles Patriot américains en Pologne, à moins de 56 km de la frontière russe et de Kaliningrad, la question est hautement légitime et d’une importance particulière à considérer.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Mer 10 Mar 2010, 21:22

La guerre invisible menée contre
l’humanité






Aujourd’hui partout dans le monde nous nous trouvons aux prises avec une époque qui devient de plus en plus agitée et stressante. Les personnes sensibles, et même l’homme de la rue plus averti, ressentent maintenant la pression et l’influence croissante de forces et de pouvoirs qui apparaissent pour maintenir leur domination en ces fins de temps, comme il fut prophétisé. L’ordre du jour actuel qui est de supprimer toute conscience et expérience spirituelle authentique s’intensifie : avec toujours plus d’ingéniosité, des efforts sont déployés pour réduire la possibilité de se libérer des systèmes de contrôle physique et invisible qui modèlent et manipulent la société humaine sur Terre.



C’est un sujet que nous cherchons depuis longtemps à révéler au grand jour, même s’il effraie beaucoup de gens, car il nous est apparu nécessaire de lancer un avertissement sur ce qu’il nous avait été donné de voir depuis un certain temps déjà, sachant qu’un temps viendrait où beaucoup plus de gens seraient conscients de ces influences, et chercheraient donc à comprendre. Car même si l’augmentation des moyens de communication tels que l’Internet etc. a permis à l’humanité de se rend compte des méthodes plus tangibles de propagande par les médias, la politique, l’économie et les activités militaires, bien moins de gens sont à ce jour informés sur la dynamique plus subtile et plus insidieuse de l’offensive secrète lancée contre la conscience humaine collective.



En ces temps de possibilité d’éveil mondial et de prise de conscience spirituelle, une portion avertie de l’humanité s’efforce de se dégager autant que faire se peut de « la matrice »*, du moins en pensée et en aspiration, ce qui est possible, même si c’est loin d’être facile, à la différence d’un désengagement au niveau physique de notre être. Cependant, une telle déconnection et un réajustement dans sa vie et disposition intérieure amène d’étranges ramifications et réactions de l’intelligence omniprésente de la matrice elle-même, et elles pèsent maintenant lourdement sur l’humanité alors que l’inévitable tension mondiale s’accentue.

suite, sondage et débat dans
La guerre invisible menée contre l’humanité
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 19 Mar 2010, 09:15



Les lourdes ombres noires
Chapitre extrait du livre de Carlos Castaneda " Le voyage définitif "
Ed. du Rocher - 1998 - page 261

(…) L'obscurité s'était installée très rapidement, et le feuillage des arbres qui, un instant plus tôt, était d'un vert éclatant, paraissait à présent beaucoup plus sombre et dense. Don Juan me dit que si je regardais avec une grande attention la couleur foncée du feuillage, sans focaliser mes yeux et avec une sorte de regard en coin, je verrais une ombre fugitive traverser mon champ de vision.
" C'est le meilleur moment de la journée pour faire ce que je te demande. Il va te falloir un moment pour trouver en toi le degré d'attention nécessaire. Ne t'arrête pas avant d'avoir entrevu cette ombre noire. "
Je vis effectivement se profiler une étrange ombre noire sur le feuillage des arbres, une ombre qui partait et revenait, puis diverses ombres évanescentes se déplaçant de droite à gauche, de gauche à droite, ou s'élevant très haut en l'air. On aurait dit de gros poissons noirs, de gigantesques espadons volants. J'étais complètement absorbé par cette vision qui finit par m'effrayer. Il faisait désormais trop sombre pour voir le feuillage, mais je distinguais toujours ces ombres noires fugitives.
" Qu'est-ce que c'est, don Juan ? Je vois des ombres noires s'agiter partout.
- C'est l'univers à l'état naturel, me répondit-il, l'univers incommensurable, non linéaire, délivré du joug de notre syntaxe. Les sorciers mexicains d'autrefois furent les premiers à voir ces ombres et ils les suivirent partout. Ils les voyaient comme tu les vois, et ils les voyaient également sous forme d'énergie circulant dans l'univers. Et ils ont alors fait une incroyable découverte. "
Il se tut et me regarda. Ses pauses étaient toujours très étudiées et il savait me tenir en haleine.
" Qu'ont-ils découverts, don Juan ?
- Ils ont découvert que nous ne sommes pas seuls, me dit-il aussi clairement qu'il le put. Venu des profondeurs du cosmos, un prédateur est là, qui toute notre vie nous maintient sous son emprise. Les êtres humains sont prisonniers et ce prédateurs est notre seigneur et maître. Il étouffe toute velléité de protestation ou d'indépendance et nous empêche d'agir librement. "
L'obscurité alentour semblait réduire ma faculté d'expression. S'il avait fait jour, j'aurais éclaté de rire, mais en pleine nuit, je me sentais comme muselé, paralysé.
" Il fait nuit noire, me dit don Juan, mais si tu regardes du coin de l'œil, tu vas continuer à voir ces ombres fugitives aller et venir autour de nous. "
Il avait raison. Je pouvais toujours les voir et leurs mouvements me donnaient le tournis. Don Juan alluma la lumière, ce qui eut pour effet de tout dissiper.
" Te voilà arrivé, grâce à tes seuls efforts, à ce qui était pour les anciens chamans le " cœur du sujet ". Je tourne autour du pot depuis longtemps en te laissant entendre que quelque chose nous retient prisonniers. Nous sommes effectivement tous prisonniers ! C'était un fait énergétique pour les sorciers d'autrefois.
- Pourquoi ce prédateur exerce-t-il ce pouvoir sur nous comme vous le dites, don Juan ? Il doit y avoir une explication logique !
- Il y a une explication, me répondit don Juan, qui est extrêmement simple. Ils nous tiennent sous leur emprise parce que nous sommes leur source de subsistance. Ils ont besoin de nous pour se nourrir, et c'est pour cela qu'ils nous pressurent implacablement. Exactement comme nous qui élevons des poulets pour les manger, ils nous élèvent dans des " poulaillers " humains pour ne jamais manquer de nourriture. "
Je me sentir secouer négativement la tête. Je ne pouvais exprimer mon violent sentiment de malaise et de révolte, et mon corps s'agitait pour le faire remonter à la surface. Je tremblais de la tête aux pieds sans pouvoir me contrôler.
" Non, non, non, m'entendis-je dire. C'est absurde, don Juan ! Ce que vous dites est horrible. Cela ne peut tout simplement pas être vrai, ni pour les sorciers, ni pour des gens normaux, ni pour personne.
- Et pourquoi ? me répondit calmement don Juan. Pourquoi donc ? Parce que cela te met en fureur ?
- Oui, cela me met en fureur, répliquai-je. Ce sont des idées monstrueuses !
- Eh bien, je ne t'ai pas encore tout dit. Ecoute moi jusqu'au bout et on verra comment tu te sens. Attention, je vais t'infliger un choc ! Ton esprit va subir de terribles attaques, et tu ne pourras pas fuir, parce que tu es pris au piège ; non parce que je te retiens prisonnier, mais parce que quelque chose en toi t'empêchera de partir, même si cela te rend fou de rage. Alors, rassemble tes forces ! "
Don Juan avait raison. Je ne serais pas parti de chez lui pour un empire, et pourtant j'abominais toutes les idioties qu'il était en train de me débiter.
" Je vais faire appel à ton esprit analytique, me dit don Juan. Réfléchis un moment, et dis-moi comment tu peux expliquer la contradiction entre, d'une part, l'intelligence de l'homme sur le plan scientifique et technique et, d'autre part, la stupidité de ses systèmes de croyances ou l'incohérence de son comportement. Ce sont les prédateurs, disent les sorciers, qui nous ont imposé nos systèmes de croyance, nos idées sur le bien et le mal, nos mœurs sociales. Ce sont eux qui suscitent nos espoirs et nos attentes, nos rêves de succès ou notre peur de l'échec, eux encore qui insufflent dans notre esprit convoitise, avidité et lâcheté et qui le rendent prétentieux, routinier et égocentrique.
- Mais comment s'y prennent-ils, don Juan ? lui demandai-je, de plus en plus irrité par ses paroles. Ils nous chuchotent tout cela dans le creux de l'oreille pendant notre sommeil ?
- Non, ils ne procèdent pas aussi bêtement, me répondit don Juan en souriant. Ils sont extrêmement efficaces et organisés, et pour s'assurer de notre obéissance, de notre docilité et de notre apathie, ils ont accompli une manœuvre extraordinaire - extraordinaire, bien sûr, sur un plan stratégique, mais horrible du point de vue de ceux qui en sont victimes. Ils nous ont donné leur esprit ! Tu m'entends ? Les prédateurs ont remplacé notre esprit par le leur, qui est bizarre, incohérent, grincheux, et hanté par la peur d'être percé à jour.
" Tu n'as jamais souffert de la faim, poursuivit-il, et tu as pourtant une sorte d'angoisse à propos de la nourriture. C'est celle du prédateur qui redoute continuellement qu'on découvre son manège et lui coupe les vivres. Par le biais de l'esprit humain qui est en réalité le leur, les prédateurs nous inculquent ce qui les arrange pour améliorer leur sécurité et avoir moins peur.
- Peut-être tout cela est-il vrai, don Juan, mais si c'est le cas, il y a là quelque chose d'odieux qui me répugne et m'oblige à prendre le parti contraire. Et comment font-ils pour nous manger ? "
Don Juan me fit un large sourire. Il avait l'air de bien s'amuser. Il m'expliqua que les sorciers voyaient les nouveaux-nés et les bébés comme d'étrange boules d'énergie lumineuse, recouvertes de haut en bas d'un revêtement brillant, un peu comme si une housse en plastique enveloppait étroitement leur cocon d'énergie. C'était cette couche brillante de conscience, me dit-il, que consommaient les prédateurs. Et lorsque les êtres humains atteignaient l'âge adulte, il n'en restait qu'une étroite bande à hauteur des orteils qui permettait tout juste à l'humanité de survivre.
Comme en rêve, j'entendis don Juan me déclarer qu'à sa connaissance, l'espèce humaine était la seule à avoir cette couche brillante de conscience à l'extérieur du cocon lumineux. C'est pourquoi nous étions une proie facile pour le mode de conscience différent, plus pesant, des prédateurs.
Il me révéla alors quelque chose d'encore plus traumatisant : cette étroite bande de conscience était le siège de l'autocontemplation dans laquelle l'homme était irrémédiablement piégé. En jouant sur cette autocontemplation qui est le dernier brin de conscience qui nous reste, les prédateurs suscitaient des éclairs de conscience qu'ils dévoraient avec l'acharnement d'un rapace. Et pour les provoquer, ils nous donnaient à résoudre des problèmes idiots et se nourrissaient du flamboiement énergétique de nos pseudo-intérêts.
Il devait y avoir dans ce que disait don Juan quelque chose de si pénible et bouleversant pour moi que j'en avais des haut-le-cœur.
Après une pose suffisamment longue pour me permettre de récupérer, je demandai à don Juan : " Mais puisqu'ils voient les prédateurs, pourquoi les sorciers mexicains, anciens ou actuels, ne font-ils rien ?
- On ne peut strictement rien faire, me dit tristement don Juan d'une voix grave, hormis se discipliner au point qu'ils ne puissent nous toucher. Et comment demander à nos semblables d'affronter les rigueurs d'une telle discipline ? Ils réagiraient en riant et se moquant de nous, et les plus agressifs d'entre eux s'énerveraient et nous tabasseraient. Ce n'est pas qu'ils ne nous croiraient pas ! Il y a au tréfond de chaque être humain une connaissance ancestrale, viscérale, de l'existence des prédateurs. "
Mon esprit analytique jouait au yo-yo. Tout ce que me racontait don Juan était grotesque, absurde, et en même temps me semblait raisonnable, très simple. Toutes les contradictions humaines s'expliquaient. Mais comment prendre tout cela au sérieux ? Don Juan me poussait sur le trajet d'une avalanche qui m'emporterait à jamais.

(…) Don Juan continua à enfoncer le clou toujours plus profondément. " Les sorciers mexicains d'autrefois voyaient le prédateur. Ils l'ont appelé planeur parce qu'il jaillit de l'espace. Il n'est pas beau à voir. C'est une grande ombre, d'un noir impénétrable, qui fonce vers le sol et se pose lourdement. Ces sorciers ne savaient pas exactement quand il avait fait son apparition sur terre. Dans leur idée, l'homme avait sans doute été à une époque un être complet doué d'une conscience prodigieuse lui permettant d'accomplir d'incroyables prouesses - tous ces exploits que nous retrouvons aujourd'hui dans nos légendes mythologiques. Ces facultés semblaient par la suite avoir disparu pour donner l'être humain actuel, un être diminué, comme abruti par des sédatifs. "
J'aurai dû me mettre en colère, le traiter de paranoïaque, mais je ne sais trop pourquoi, ce genre d'indignation toujours latente chez moi m'avait quitté. Quelque chose en moi avait même dépassé ce stade où je me disais : " Et si c'était vrai ? " Face à don Juan qui me parlait cette nuit là, je sentais au plus profond de mon être que tout ce qu'il me disait était vrai, mais en même temps, avec une force égale, que tout ce qu'il me disait était complètement absurde.
" Que voulez-vous dire, don Juan ? " lui demandai-je faiblement.
" Ce que je veux dire, c'est que nous avons affaire à forte partie. C'est un prédateur très malin et bien organisé, qui procède méthodiquement pour nous neutraliser et nous empêcher d'être la créature magique que nous étions destinés à être. Nous ne sommes plus désormais qu'une source de ravitaillement et n'avons d'autres rêves que ceux d'un animal que l'on élève pour sa viande : des rêves banals, conventionnels et imbéciles. "

(…) " Ce prédateur, me dit don Juan, est évidemment un être inorganique. Mais il n'est pas pour nous complètement invisible comme le sont les autres. Je suis sûr que les enfants le voient, et devant l'horreur que leur inspire cette vision, ils préfèrent ne plus y penser. Et même s'ils cherchaient à mieux le voir, tout le monde autour d'eux les en dissuaderait. "

Description de ce qu'est un être inorganique, page 231 dudit livre : " Les vieux chamans ont découvert que l'ensemble de l'univers est constitué de deux forces jumelles opposées, mais complémentaires. Ainsi notre monde a un jumeau, un monde opposé et complémentaire peuplé par des êtres doués de conscience, mais dénués d'organisme, auxquels ils avaient donné le nom d'êtres inorganiques. (…) L'ensemble de l'univers regorge de toutes sortes de mondes où la conscience peut être organique ou inorganique. "

" La seule alternative qui reste à l'humanité, continua don Juan, est la discipline. Seule la discipline a un effet disuasif. Mais je n'entends pas par ce terme une affreuse routine où l'on saute du lit tous les jours à cinq heures du matin pour s'asperger d'eau glacée ! Pour un sorcier, la discipline est la faculté d'affronter sereinement les difficultés imprévues. Il la considère comme un art : l'art de faire face à l'infini sans broncher, non pour faire étalage de sa force, mais pour lui témoigner son admiration et son respect.
- En quoi la discipline des sorciers peut-elle avoir un effet dissuasif ?
- Les sorciers disent qu'elle rend la couche brillante de conscience inconsommable pour le planeur, me dit don Juan en scrutant mon visage comme pour y déceler un signe d'incrédulité. Il est alors perplexe. Je suppose qu'il n'a jamais entendu dire qu'une couche brillante de conscience pouvait ne pas être comestible. Et cette perplexité ne lui laisse d'autre issue que de s'abstenir de poursuivre son infâme activité.
" A partir du moment où les prédateurs ne la mangent plus, notre couche brillante de conscience se développe. En simplifiant à l'extrême, on pourrait dire que, grâce à leur discipline, les sorciers éloignent les prédateurs, ce qui permet à leur couche brillante de conscience de se reformer et de retrouver progressivement sa taille normale. Les sorciers d'autrefois la comparaient à un arbre qui atteint sa hauteur et son volume si on ne le taille pas. Et à mesure que le niveau de conscience s'élève au-dessus des pieds, de nouveaux modes de perception surgissent automatiquement.
" Les anciens sorciers avaient découvert une excellente tactique : ils tenaillaient l'esprit des planeurs par la discipline. Ils s'étaient aperçus que s'ils lui opposaient leur silence intérieur, cette implantation étrangère disparaissait, ce qui confirmait l'origine extérieure de cet esprit. L'implantation étrangère tentait évidemment de revenir, mais elle avait perdu de sa force, et un processus se mettait en marche dans lequel l'esprit des planeurs prenait la fuite de plus en plus souvent, jusqu'au jour où il disparaissait définitivement. Un triste jour, en fait, puisqu'on doit dès lors se débrouiller tout seul en ne comptant que sur ces propres ressources, qui sont pratiquement nulles. Personne n'est plus là pour nous dire que faire, aucun esprit clandestin ne nous dicte plus les idioties auxquelles nous sommes accoutumés.
" Mon maître, le nagual Julian, disait fréquemment à ses disciples que c'était le moment le plus difficile de la vie d'un sorcier, car notre véritable esprit, celui qui nous appartient en propre et se résume à notre expérience personnelle, est devenu timide, inquiet et fuyant après une vie entière d'asservissement. C'est alors, selon moi, que débute le véritable combat du sorcier. Le reste n'est que simple préparation. "

(…) " Que voulez-vous dire par tenailler l'esprit des planeurs ?
- La discipline le met au supplice, me répondit-il. C'est donc grâce à leur discipline que les sorciers peuvent se débarrasser de cette implantation étrangère. "
J'étais extrêmement troublé. Soit don Juan était bon pour l'asile, soit ce qu'il venait de me raconter était si terrifiant que mon sang se glaçait dans mes veines. Je notai cependant la vitesse à laquelle se ranima mon énergie pour tout nier en bloc. Après un instant de panique, j'éclatai de rire, comme si don Juan venait de me raconter une bonne plaisanterie. Je m'entendis même lui dire :
" Don Juan, don Juan, vous êtes incorrigible ! "
Il parut comprendre tout ce que j'éprouvais et secoua la tête, levant les yeux au ciel, comme pour feindre le désespoir.
" Je suis si incorrigible que je vais asséner à l'esprit des planeurs qui t'habite un coup supplémentaire, en te confiant l'un des sectets les plus extraordinaires de la sorcellerie. C'est la conclusion à laquelle ont abouti les sorciers, une conclusion qu'ils ont mis des milliers d'années à établir et vérifier. "
Il me sourit d'un air machiavélique. " L'esprit des planeurs s'enfuit définitivement lorsqu'un sorcier réussit à saisir la force vibratoire qui assemble les champs d'énergie qui nous constituent. S'il maintient suffisamment longtemps sa pression, l'esprit des planeurs, vaincu, bat en retraite. Et c'est exactement ce que tu vas faire : te cramponner à l'énergie qui maintient ta cohésion. "
J'eus une réaction totalement imprévisible et inexplicable. Une partie de moi était vraiment ébranlée, comme si elle avait reçu un coup. Je me sentis envahi par une terreur injustifiée que j'associai aussitôt à mon éducation religieuse.
Don Juan me regarda de la tête aux pieds.
" Tu redoutes la colère divine, non ? Sois tranquille, cette peur n'est pas la tienne. C'est celle des planeurs, car ils savent que tu vas faire exactement ce que je vais te dire. "
Ses paroles ne me rassurèrent absolument pas, et je me sentis encore plus mal. J'avais des spasmes involontaires que je ne pouvais maîtriser.
" Ne t'inquiète pas, me dit calmement don Juan. Ce genre de crise passe très rapidement. L'esprit des planeurs n'a pas la moindre force de concentration. "
Quelques instants plus tard, toutes ces manifestations disparurent comme don Juan l'avait prédit. Dire que j'étais perplexe serait un euphémisme. Pour la première fois de ma vie, seul ou avec don Juan, je ne savais plus du tout où j'en étais. Je voulais m'extraire de mon fauteuil pour faire quelques pas, mais j'étais mort de peur. La tête farcie d'affirmations rationnelles, je me sentais pourtant terrorisé comme un enfant. Je me mis à respirer profondément et tout mon corps se couvrit de sueurs froides. J'avais déchaîné en moi quelque chose d'épouvantable : des ombres noires fugitives bondissaient partout où que je tourne mon regard.
Je fermais les yeux et reposai la tête sur le bras du fauteuil. " Je ne sais plus que faire, don Juan. Vous avez vraiment réussi à me déboussoler cette nuit.
- Tu es déchiré par une lutte intérieure, me dit don Juan. Tout au fond de toi, tu sais que tu ne peux t'opposer à ce qu'une indispensable partie de toi-même, la couche brillante de conscience, serve inexplicablement à nourrir de mystérieuses entités. Et quelque chose d'autre en toi refuse de toutes ses forces cette situation.
" Ce qui est révolutionnaire dans l'attitude des sorciers, poursuivit-il, c'est qu'ils se refusent à respecter un accord auquel ils n'ont pas participé. Personne ne m'a jamais demandé si j'acceptais d'être mangé par des êtres ayant un mode de conscience différent ! Mes parents m'ont simplement mis au monde pour les ravitailler, comme cela s'était passé pour eux, et c'est tout. "

(…) Revenu chez moi, je m'aperçu que l'idée des planeurs m'obsédait chaque jour davantage, jusqu'au jour où je sentis que les conclusions de don Juan étaient irréfutables. J'avais beau m'efforcer de trouver une faille à sa logique, elle était imparable. Plus j'y réfléchissais, plus j'observais mes semblables et moi-même, plus s'intensifiait ma conviction que quelque chose nous rendait incapables de toute activité ou interaction non focalisée sur le moi. Mon seul souci, comme celui de tous ceux que je connaissais ou rencontrais, était mon moi.

" Tous les êtres humains sur terre semblent avoir exactement les mêmes réactions, les mêmes pensées, les mêmes sentiments. Ils réagissent de manière presque identique aux mêmes stimuli. Le langage qu'ils utilisent jette une sorte de voile sur leurs attitudes, mais si l'on gratte un peu, on voit bien qu'ils ne peuvent échapper à cette similitude de comportement. " Don Juan

(…) Je fis des recherches anthropologiques approfondies sur la présence d'éventuelles allusions aux planeurs dans d'autres cultures. Elles s'avérèrent totalement infructueuses. Don Juan paraissait être l'unique source d'informations à cet égard. Dès que je le vis la fois suivante, je lui reparlai immédiatement des planeurs.
" J'ai fait tout mon possible pour rester rationnel sur ce plan, mais je n'y arrive pas. Il y a des moments où je suis complètement d'accord avec vous sur les prédateurs.
- Concentre ton attention sur les ombres fugitives que tu vois vraiment ", me dit don Juan en souriant.
Je lui fit remarquer qu'elles mettaient en péril ma rationnalité. Je les voyais partout. Depuis ma dernière visite chez lui, j'étais incapable de dormir dans le noir. Garder la lumière allumée ne me gênait pas du tout, alors que s'il faisait nuit, tout se mettait à bondir autour de moi. Je ne voyais jamais de véritables formes ou silhouettes complètes, mais seulement ces fameuses ombres noires fugitives.
" L'esprit des planeurs ne t'a pas quitté, me déclara don Juan. Il a été gravement atteint et essaie à tout prix de conclure un nouvel arrangement. Mais il s'est produit en toi une sorte de rupture définitive, et le planeur le sait. Le vrai danger, c'est que l'esprit des planeurs t'ait à l'usure et te fasse abdiquer en jouant sur la contradiction entre ses affirmations et les miennes.
" L'esprit des planeurs n'a pas d'opposant, poursuivit don Juan, et lorsqu'il propose quelque chose, il acquiesce à sa propre proposition et te fait croire que tu as raison. Il va affirmer que les prétendues révélations de don Juan sont complètement absurdes, puis il va tomber d'accord avec se propre déclaration et te faire dire : " Mais oui, c'est vrai, il raconte n'importe quoi ! " C'est comme ça qu'ils nous dominent.
" Les planeurs sont un constituant fondamental de l'univers et nous devons nous efforcer de les voir sous leur véritable jour - terrifiants, monstrueux. C'est par leur intermédiaire que l'univers nous met à l'épreuve.
" Nous sommes des sondes énergétiques douées de conscience, reprit-il comme s'il avait oublié ma présence, que l'univers a créées pour prendre conscience de lui-même. Les planeurs constituent pour nous un défi auquel nous ne pouvons nous soustraire. Nous ne devons pas les mésestimer. Nous devons les vaincre pour que l'univers laisse les êtres humains poursuivre leur existence. "
J'aurai voulu que don Juan m'en dise davantage, mais il se contenta d'ajouter : " Le choc , tu l'as reçu la dernière fois. On pourrait parler pendant des heures des planeurs, mais il est temps de passer à autre chose. "
(…)



Pour rappel déjà cité dans ce forum, dialogue entre Joël LABRUYERE et Mister KEVIN " NOVA POLICE ":

Citation :
Ce qui est important c'est de comprendre qu'il n'y a pas de séparation entre la dimension physique et invisible - le plan astral, comme vous dites. Je précise que les anglo-saxons confondent éthérique et astral, but anyway.
L'être humain dispose d'une enveloppe d'énergie subtile, le corps astral par lequel il est immergé, inconsciemment, dans cette dimension subtile. Nous vivons dans l'astral.
Votre corps physique est plongé dans le monde matériel et votre conscience est normalement attachée au corps mais elle peut glisser vers la conscience astrale. Vous connaissez ces choses, mais je récapitule.
Donc, il est faux de penser que le monde astral, et les dimensions éthériques, mentales, causales, etc - selon la terminologie ésotérique admise - seraient des domaines divins comme les spiritualistes le croient naïvement.
C'était la croyance des animistes sur laquelle sont fondées les religions et l'occultisme vulgaire. On croit naïvement que Dieu et les anges vivent dans l'au-delà. Mais l'au-delà n'est qu'un miroir. Les puissances éternelles - qui sont des champs électromagnétiques de très haute vibration - sont sur d'autres dimensions, inviolables et pures. Rien à voir avec l'au-delà.
Le monde divin est hors de portée des hiérarchies inférieures, aussi éthérées soient-elles. C'est l'ABC de la connaissance ésotérique, mais qui le sait et qui l'enseigne ?
En fait, le monde de l'au-delà - avec ses paradis et ses enfers - est le miroir de notre monde visible rempli de merveilles et d'horreurs. Les plans invisibles les plus élevés de l'au-delà demeurent hors d'atteinte aux investigateurs clairvoyants. C'est dans ces régions dites " célestes " qu'on trouve les systèmes de contrôle du système solaire et les éons (gouvernants) des peuples et des religions. Comme ici-bas, il y en a des bons et des moins bons. Sur les plans intermédiaires, il y a les prédateurs organisés en fraternités, en réalité des syndicats du crime et du racket de l'énergie humaine. C'est une mafia cosmique. Vous en avez déjà parlé dans votre revue ? Ok.
Vous avez dénoncé les mystifications du new age qui plonge les gens dans l'illusion astrale. C'est bien vu. Je voulais remettre en mémoire ces données pour introduire la suite. Ok ?

J.L. : Nous sommes d'accord. J'ai voulu montrer que le monde invisible n'est pas le monde divin. La plupart des gens ignorent ce fait, et les petits maîtres et gourous n'en touchent pas mot. La mafia invisible est bien entendu encore plus secrète que la mafia terrestre. La plupart des occultistes n'osent pas soulever le voile, quant aux médiums, ils sont immergés dans l'illusion astrale et ils servent de rabatteurs aux pirates de l'invisible. Le cloisonnement dont vous parlez entretient l'ignorance à tous les niveaux.
A vrai dire, j'ai peu de retour sur cette question, et j'imagine que ces clarifications passent au dessus de la tête des gens. Ils prient, méditent, et pratiquent des méthodes spirituelles sans trop s'occuper de ce qu'il y a derrière. Un être humain désire se sentir bien, et s'il y arrive plus ou moins, n'essayez pas de le faire redescendre de son tapis volant. Il criera au viol. Les gens veulent rêver, et ils trouvent moins de joie dans la vérité que dans les évasions spirituelles agréables. Je ne juge pas, c'est la vie. La vie est un rêve.

KEVIN : C'est la vie, monsieur (en français). L'apathie des humains est un problème crucial qui se pose à la fraternité qui lutte pour reprendre le contrôle des affaires planétaires. Mais nous y reviendrons, ok ?
Il faudrait éveiller un nombre suffisant de personnes pour rétablir un équilibre car les éons sont en train d'inonder le monde avec de fausses révélations, non dénuées de valeur, mais trompeuses parce qu'elles sont négatives pour l'ouverture de la conscience dans l'ère où nous sommes..
Les révélations pseudo spirituelles agissent comme des implants qui bloquent la découverte de la vérité supérieure.
Nous pensons que les révélations transmises par la clairvoyance inférieure, médiumnité et channeling, sont issues d'une manipulation technico-magique. Les entités qui délivrent leurs messages aux channels sont dirigées par des opérateurs qui n'ont rien de spirituel. Ce sont des ingénieurs de l'occulte. Il faut s'attendre à un subversion totale de la conscience. C'est l'abomination, si vous voyez ce que cela veut dire. Comment un être humain qui ne connaît pas les lois du monde invisible ni la technologie secrète, pourrait-il imaginer qu'on se moque de lui quand on lui promet " la paix, l'amour, et une évolution spirituelle " dans une pochette-surprise ?
A cause du conditionnement religieux infantilisant, qui est le même chez tous les peuples, un être humain n'est pas préparé à démasquer l'imposture d'un phénomène provenant de l'invisible. Par l'image ou par le son, il sera leurré, car toute manifestation subtile lui paraît spirituelle, sacrée ou divine.
Il se ferait pendre plutôt que d'avouer qu'il est sous une emprise occulte durant ses moments d'exaltation. Cela est valable dès que l'on s'assoit pour méditer ou pour prier. On ne se doute pas que notre immobilité et l'élévation momentanée de notre niveau vibratoire attire des curieux indésirables. Ils nous observent alors que nous sommes incapables de discerner leur présence. Ils étudient nos failles, analysent nos pensées et nos désirs comme sur un écran, et lorsque cela est possible, certaines entités circulent à travers notre aura et lui impriment leur sceau. Habituellement, les choses en restent là, mais si nous forçons notre système énergétique par des techniques spirituelles, l'ouverture anormale des chakras et leur rotation accélérée peut aspirer des forces nuisibles. Le semblable attire le semblable, et celui qui n'a pas effectué les protocoles de la purification spirituelle, risque de sérieux désagréments. Curieusement, ces anomalies sont considérées comme des dons et des pouvoirs, et les victimes sont présentées comme des êtres évolués. C'est pourquoi nombre d'illuminés, envoûtés par des entités astrales ont témoigné avoir rencontré Dieu, le Christ, la Vierge, Krishna, Bouddha ou un " maître de la grande loge blanche ". Aujourd'hui, les ingénieurs-occultistes ont créé de nouveaux produits qui synthétisent les apparitions divines traditionnelles avec des images fantaisistes d'extraterrestres. Avez-vous vu le portrait du commandant Ashtar, une sorte de " maître ascensionné " encore plus ridicule que les autres. Il est auréolé de l'inévitable lumière astrale, et porte un uniforme chamarré avec fourragère, médailles ainsi que la casquette d'officier d'une flotte de vaisseaux intergalactique. C'est une farce grossière. Il faut être freaky (dingue) pour y accorder du crédit. This is all bullshit. (c'est de la connerie) The New age business is bullshit !

et lu sur Karmapolis il y a quelques années :

Incontournables, mais pas insurmontables

Dans un même ordre d'idées, don Juan résume en une phrase ce que peut représenter pour l'homme l'expérience de la conscience et de la lutte contre le prédateur : « Nous sommes des sondes énergétiques douées de conscience... que l'univers a créées pour prendre conscience de lui-même. Les planeurs constituent pour nous un défi auquel nous ne pouvons nous soustraire. Nous ne devons pas les mésestimer. Nous devons les vaincre pour que l'univers laisse les êtres humains poursuivre leur existence » (Carlos Castaneda, Le voyage définitif). Et une façon de les vaincre consiste à donner de moins en moins d'importance à l'ego, à ce que Castaneda appelle « l'auto-contemplation », c'est-à-dire ce dialogue mental permanent alimenté par des émotions telles que l'envie, le manque, la jalousie, la peur... Alors, petit à petit, le prédateur se désintéressera de nous. Cette manière de donner le moins d'importance possible à l'ego est très voisine du système de pensée bouddhiste. C'est une façon de restaurer notre connexion avec la source créatrice de la conscience. karmapolois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Karen

avatar

Féminin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 288
Date de naissance : 22/03/1949
Age : 68
Localisation : Isère France
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 19 Mar 2010, 09:43

J'ai beaucoup aimé ce livre, lu il a fort longtemps !!!

Cet article me donne envie de le relire, tant il est "actuel" ...

Amitiés à tous

Karen
Revenir en haut Aller en bas
Hatchepsout

avatar

Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 7
Date de naissance : 21/03/1977
Age : 40
Localisation : Alpes Maritimes
Loisirs : J'adore la gastronomie et travailler avec les esprits de la Nature de mon jardin.
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 19 Mar 2010, 11:20

Bonjour,

Je suis heureuse de voir aborder ce sujet dans ce forum....
C'est vital que nous soyons conscient de cela, car la connaissance libère dans le sens ou plus la carte est détaillé plus on voit quel chemin prendre....

Il ya une source d'ensêignements qui transmets la même vision il s'agit des Enseignements de la Liberté (transmis par l'Ordre d'Emeraude du Clôitre Melchitzedek), voici les deux liens du résumé du drame qui se joue sur notre plan :
1 : http://www.french.azuritepress.com/New%20Comers/intro_topic_summary_1.php

2 : http://www.french.azuritepress.com/New%20Comers/intro_topic_summary_2.php

Hélas, j'ai pu vérifier les dires de Don juan et ceux des enseignements de la liberté qui expliquent comment ils se nourissent de notre énergie. C'est en partie grace à un maillage énergétique de notre planète qui est une technologie de pointe , nous sommes sur une terre captive ...
Dans notre système énergétique, plusieurs implants localisés à des endroits précis créent des faux chakras artificiels sous nos pieds qui drainent notre énergie, c'est la technologie dite de la bête, ce système performant nous dévore! Et je n'ose vous détailler le reste sur tous les miasms qui s'accrochent en partie grace à l'attraction non -stop de ces fameux implants...

Je suis consciente que ces éléments sont accablants et j'aimerai vous dire que tout ceci est un tissu de mensonges, mais depuis que je travaille avec cette enseignement j'ai vérifié l'exactitude de ces données. Et s'il n'y avait que cela...
C'est tout à fait ça Ambre, les lourdes ombre noires qui pèsent sur l'humanité...et cela explique tout à fait ce que dit Don Juan....Je suis heureuse que tu es trouvée cet extrait je ne savais pas que de telles informations étaient révélés dans ce livre. cela fait maintenant deux ans que j'étudie ces informations et je dois dire que cela été dure à avaler, je suis passée par des phases de colères intenses...et je crois que c'est pas tout à fait terminer :)
La réalité dépasse la fiction !!....J'aimerai tant que l'on soit plus nombreux à réaliser que la plupart des mouvements new age nous mènent en bateau...je me sentirai moins seule...

Tout ce que dit Don juan est tellement vrai !!! et cela me met encore régulièrement en rage...car c'est comme Némo dans Matrix quand tu veux te sortir de l'emprise de cette matrice noire et bien je ne te dis pas ce qui se présente, tous les moyens sont bons pour te détourner de ce chemin...

Il existe des shémas qui montrent tout ce que j'ai énoncé ...

"By the truth of eternal Krist I stand..."
Avec tout mon Amour et mon Respect...une Rivière de Bénédictions de Crystal...
Revenir en haut Aller en bas
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 19 Mar 2010, 12:12

Dans le processus d'évolution de l'univers, il est impératif de connaître de intérieurement et alternativement le bien et le mal.
L'évolution des âmes incarnées dans la partie dense et visible du 7ème domaine cosmique comme celles demeurant dans l'au-delà, appelé astral qui constitue sa partie invisible, est garantie par la conscience. A chaque instant, il nous est possible de nous déterminer par rapport au bien ou au mal. Mais la Conscience est d'autant plus active qu'elle bénéficient d'une accumulation de connaissances par l'expérience. C'est ainsi qu'alternativement les atomes étincelles esprit s'incarnent parmi les êtres de lumière comme parmi les forces de l'ombre. Comment autrement pourrions nous faire un choix judicieux ?
En ce moment l'humanité va comprendre que le seul coté du Bien n'est pas la panacée et que le Bien comporte lui aussi des dangers.
Il ne faut donc surtout pas céder à la panique. Les forces de l'ombre sont indispensables à notre évolution. Elles imposent aux âmes qui ont choisi le coté des forces de lumière des épreuves qu'elle devront surmonter. Comment grandir si nous ne sommes pas soumis à la tentation? Si nos consciences ne peuvent nous guider en fonction des expériences passées?
A contrario, les forces de lumière posent sans cesse des traquenards aux forces de l'ombre.
Le monde de l'astral constitue la partie invisible de ce que les gnostiques nomment le 7ème domaine cosmique. Ce monde astral est soumis lui aussi à la dualité du bien et du mal. Les êtres qui décident de ne plus s'incarner dans la chair du monde visible, subissent encore et encore l'épreuve de la tentation dans le monde astral. L'étape ultime de cette étape de l'évolution est de saisir que ni le Mal, ni le Bien n'apporte de solutions durables et qu'il faut chercher une autre voix. Mais que notre conscience puisse nous guider elle doit impérativement, comme on le dit populairement, "avoir fait le tour de la question". Voici donc que s'ouvre à nous une nouvelle perspective céleste, celle du franchissement du sixième domaine cosmique, le monde des véritables hiérarchies célestes. Un monde que nous pouvons pressentir mais pas encore appréhender mentalement. Un passage qui exige un processus de transfiguration rendu possible par le véritable lâcher prise rarement décrit correctement dans les ouvrages.
L'humanité aborde en ce moment une étape importante de sa carrière. Un nombre grandissant d' humains vont avoir accès au monde astral. Soit par le processus du channeling, soit à travers les rêves, soit directement par les voyages astraux exercé par le détachement du corps astral. Pour le moment réservée aux êtres humains qui ont vécus des expériences extrême comme des EPM (ou NDE in english), cette capacité de sortie du corps astral pourrait maintenant s'étendre aux volontés disponibles à cette expérience. Disponibilité obtenue par la victoire sur la peur organique de l'égo. En sachant que les déplacements dans le monde astral ne sera qu'une étape du Grand Voyage qui nous est imposé à tous.
Pour conclure , il faut rappeler que toutes les expériences (bonnes ou mauvaises) que vous vivez en ce moment sont utiles à l'Évolution. Les êtres astraux des forces de lumière ou des forces de l'ombre ne doivent plus ni vous contenter ni vous plonger dans la frayeur. Les pièges sont destinés à être surmontés.
La science moderne nous l'a prouvé. Nos électrons libres sont éternels.
Alors il n'y a rien à craindre.

Pour terminer, je ne saurais que vous encourager à visionner ou à revisionner ce film américain paru en 1998 appelé " What Dreams May Come" , (Au delà de nos rêves in french) avec Robin Williams et Annabella Sciorra.
Cela vous mettra dans l'ambiance de l'astral.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
AMBRE

avatar

Féminin
Lion Tigre
Nombre de messages : 5655
Date de naissance : 14/08/1962
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Ven 19 Mar 2010, 14:49

@Hatchepsout

Citation :
l ya une source d'ensêignements qui transmets la même vision il s'agit des Enseignements de la Liberté (transmis par l'Ordre d'Emeraude du Clôitre Melchitzedek), voici les deux liens du résumé du drame qui se joue sur notre plan

Bonjour,
ces thèmes ont largement été présenté ici par Marcaz il y a plus d un an...Trouver tous les messages de Marcaz40 :


@Kernoa

Chez Sohrawardi, dans des textes que j ai lu sur la Gnose Iranienne, la réalité est conçue à travers deux noyaux centraux, opposés : la Lumière et la Ténèbre.(Pas les ténèbres!)
-Au sommet se place la Lumière des Lumières, pure et éternelle, autosuffisante et dominante.
- Au plus bas, se loge la pure matière, la plus noire ténèbre, pauvre en être.

Et ceci dans (Luc 1, 78-79), en parlant du Christ
" Par les matrices du secours de notre Elohîm, il nous visitera, soleil levant venu d’en haut, pour apparaître à ceux qui gisent dans la ténèbre et l’ombre mort "

Citation :
Pour terminer, je ne saurais que vous encourager à visionner ou à revisionner ce film américain paru en 1998 appelé " What Dreams May Come" , (Au delà de nos rêves in french) avec Robin Williams et Annabella Sciorra.
Cela vous mettra dans l'ambiance de l'astral.

en effet Kernoa,un film dont j ai déjà parlé et que j ai partagé ici et qui reste très à propos en rapport avec ce sujet ci, ainsi que "The Cell" ,qui veut dire la prison ........mentale!

Revenir en haut Aller en bas
http://le-catharose.blogspot.be/
Sphinx

avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 4282
Date de naissance : 23/01/1965
Age : 52
Localisation : Belgique
Loisirs : Musique (guitare, basse, compo, MAO); photographie; aquariophilie; jardinage; informatique; bricolage
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Sam 20 Mar 2010, 17:49

J'ai abondamment parlé du Prédateur, et du Superprédateur Sacré, dans la section sur la dialectique de la perception. J'ai parlé de l'entité intermédiaire, issue du Tao comme confusion entre les polarités.


Qu'est-ce que ce Prédateur venu du fond du cosmos pour nous vampiriser?

Je me souviens d'une phrase prononcée par un ami spiritualiste il y a des années déjà : "les grands oiseaux du ciel qui dévorent leurs petits..."


Il nous faut remonter à la Source première pour comprendre la nature du Prédateur.

Tout commence par l'affirmation que fait le Soi de sa propre naissance à lui-même. C'est l'impulsion fondamentale qui produira l'Esprit Yang féminin. Mais tant que cette impulsion n'est pas relativisée justement, par la Féminité, c'est une pulsion absolue qui jaillit de la Source primordiale, le Tao.

C'est l'expression effective du potentiel identitaire du Soi, et tant que cette impulsion ne reçoit pas en retour de réponse à la question du potentiel de naissance qu'elle porte en elle, elle prédatera les instances relativistes Homme et Femme jusque dans une aspiration régressive.

Car le Prédateur est ambivalent: il est tout autant le Sauveur identitaire que le Tueur identitaire.

Le "fond du cosmos", est le fond du cerveau humain, le cerveau reptilien, là où règne l'épine du clivage entre les polarités sexuées du Soi. Là où le potentiel continue à hurler la naissance du Soi.

Or, tant que l'Homme reste imprégné, de par son narcissisme, avec ce cri fondamental, tant qu'il n'a pas pu le faire sortir de lui (cf cri primal), il reste prisonnier de l'influence du Prédateur, et de ce fait, la Femme aussi.


En somme, le Prédateur est... la Nature dévaïque, angélique, du Couple Sacré, nature énergétique qui représente le potentiel de naissance du Soi à lui-même.

Le Prédateur est donc l'Oiseau mental lui-même, retourné contre ses propres instances relativistes sexuées, quand celles-ci sont encore plongées dans l'immaturité de la dualité.

Croire qu'il existe donc un Prédateur qui serait véritablement extérieur à l'Etre humain, à l'Humanité, est erroné. Le Prédateur semble effectivement extérieur, et agit comme tel, mais c'est seulement le mirage du refoulement, du clivage intrapsychique, qui le suggère.


Tant que le clivage régit les deux polarités sexuées, Homme et Femme, dans la confusion symbiotique, l'entité intermédiaire se nourrit d'elles... pour préserver le potentiel de naissance du Soi.

S'il n'en était pas ainsi, ce seraient les polarités elles-mêmes qui prédateraient le potentiel conjugal, la phase éternelle, et ce n'est pas véritablement possible, mais seulement transitoirement toléré jusqu'à un certain point.

Lorsqu'un Couple Sacré régresse vers l'effondrement narcissique de ses polarités sexuées, c'est simplement parce que le Prédateur protège encore et toujours la pureté de la phase identitaire, malgré la régression du véhicule conjugal.

Le potentiel dévore alors les instances qui étaient supposées l'affirmer et le libérer complètement, mais qui au contraire n'ont fait que le squatter d'une manière de plus en plus vaniteuse, narcissiquement régressive.

C'est de cette façon qu'il faut aborder le Prédateur. Il semble l'ennemi du Couple Sacré, mais c'est inexact: il est simplement focalisé sur l'importance de la pureté de la phase éternelle, et à tendance à dévorer les polarités tant qu'il n'a pas reçu un indice probant que la sublimation narcissique indispensable à la naissance du Soi se fera. Si cette promesse est faite, l'Alliance est scellée avec le Prédateur, qui devient allié du Couple Sacré.

Alors bien entendu, il y a des instances refoulées qui spéculent pour manipuler le Prédateur, et s'en servir pour déstabiliser les Couples Sacrés non émancipés, mais il doit être bien clair que lorsqu'on s'incarne en cohérence de phase, alors on est en Alliance intrinsèque avec le Prédateur, et après la confirmation de la promesse, on devient l'Homme qui guide le Jaguar, et dans ce cas, le Prédateur associé au Couple Sacré ne peut plus être réellement manipulé.


Le Prédateur, c'est le refoulement de notre conscience collective. C'est donc effectivement en sublimant le narcissisme interférant qu'on peut finalement libérer le refoulement, mettre fin au clivage, et faire Alliance avec l'Oiseau Gardien du potentiel.

Car le Prédateur, le Dragon, protège le potentiel de la phase éternelle, toujours, que ce soit dans la confusion, ou dans la discrimination.

On "vainct" le Dragon en comprenant cela. Il y a toujours une part de Vérité dans tout refoulement, et ce n'est que l'expression de cette Vérité qui est distorsionnée par le refoulement.

Le Prédateur, en tant que refoulé fondamental, contient une Vérité fondamentale: celle de la naissance du Soi. Vérité tellement fondamentale qu'il la protège avec "férocité" jusqu'à complète reconnaissance et Alliance.


Si au moment de s'émanciper, l'Etre voit ou croit encore en quoi que ce soit d'extérieur à lui, c'est forcément un mirage, et l'émancipation n'est pas encore ce qui vient à lui.

En vérité, la dureté de la condition humaine découle de la confusion entre l'Humanité et son potentiel collectif, confusion par laquelle son propre potentiel la dévore constamment.


Amitié,

steph
Revenir en haut Aller en bas
Juan-Matus



Masculin
Cancer Chat
Nombre de messages : 44
Date de naissance : 14/07/1975
Age : 41
Localisation : France
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Sam 20 Mar 2010, 18:42

Citation :
On ne peut strictement rien faire, me dit tristement don Juan d'une voix grave, hormis se discipliner au point qu'ils ne puissent nous toucher.


C'est bien là que réside le point le plus important... La Discipline dont il est question n'a rien à voir avec l'édification d'un schéma de pensée ou d'un schéma de comportement... C'est la synthèse entre l'intégration d'un Art interne de travail énergétique, et l'intégration d'une Volonté énergétique qui est libre du vouloir mental et du désir émotionnel... Cette Discipline est un Travail interne constant qui conduit au développement de ce que Don Juan Matus appelait notre Pouvoir personnel... ou notre Energie personnelle, pour prendre une expression un tout petit peu plus exacte... L'Univers est et a toujours été une question d'Energies...

L'existence des Prédateurs supraphysiques, l'information à propos de leurs activités, la dénonciation à propos de leurs systèmes de contrôle... tout cela est finalement sans grande importante... au regard de la nécessité (si la réalisation de la Liberté est notre dessein, selon les paroles de Don Juan Matus) que nous avons de développer la Discipline... Avec leurs capacités de manipulation, les Prédateurs sont allés jusqu'à insuffler à l'humanité tout un foisonnement de religions et de spiritualités... et nous pouvons retrouver leur signature en cette matière lorsqu'une doctrine religieuse ou un enseignement spirituel pointent vers la négation de la Volonté personnelle, sous une forme ou sous une autre... Cette négation est identique en termes de résultats pratiques pour les Prédateurs (et c'est là une subtilité redoutable) à la valorisation de la fausse volonté personnelle, qui est une volonté psychologique née des énergies du mental et de l'émotionnel...

Séduits par l'un ou l'autre des systèmes de contrôle de la pensée inspirés par les Prédateurs (des doctrines religieuses qui demandent en gros soumission à une divinité céleste, des enseignements spirituels qui invitent en gros à un rejet ou à une néantisation de la Volonté personnelle)... séduits par l'un ou l'autre de ces systèmes, quand ce n'est pas simplement enfermés dans le matérialisme (qui est un système de contrôle dont l'efficacité est encore plus extraordinaire)... beaucoup d'hommes et de femmes sont encore en totale incapacité d'appréhender quoi que ce soit de profond au sujet de la Discipline conduisant à la Libération...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.meditationsolaire.com/
kernoa



Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 461
Date de naissance : 11/01/1948
Age : 69
Localisation : Rouen
Loisirs : informatique-navigation plaisance-jardinage
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: ..."Elargir son horizon"...   Sam 20 Mar 2010, 19:15

Sphinx a écrit:
Citation :
Croire qu'il existe donc un Prédateur qui serait véritablement extérieur
à l'Etre humain, à l'Humanité, est erroné. Le Prédateur semble
effectivement extérieur, et agit comme tel, mais c'est seulement le
mirage du refoulement, du clivage intrapsychique, qui le suggère.

C'est surtout ce principe fondamental qu'il faut. Il est indispensable de prendre en compte nos propres responsabilités dans les choix que nous prenons et qui orientent nos destins. Même s'il arrive que nous soyons abusés, ce sera une expérience de plus pour notre Conscience qui saura d'autant mieux déjouer les prochains tours que nous réservera le Prédateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reussir2012.fr
 
..."Elargir son horizon"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"
» "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTAHKARANA :: L'ANTRE DE MELCHISEDECK :: Elargir son Horizon-
Sauter vers: